[Événement temporaire] Sonnstille, le Solstice d’Été

Image

Modérateur : Equipe MJ

Répondre
Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Administrateur - Site Admin
Messages : 2492
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=mj_ombre_de_la_mort
Autres comptes : Medenor ; Ludwigheid Kraemer
Localisation : Dans l'ombre, je guette...
Contact :

[Événement temporaire] Sonnstille, le Solstice d’Été

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 04 juil. 2019, 20:40

Image
Sonnstille, le Solstice d’Été.
Le jour du soleil. Tel était le nom donné communément au solstice d’été, car en ce jour le plus long de l’année, l’astre semble s’éterniser à l’horizon. C’était une date importante pour toutes les petites gens et travailleurs liés au cycle annuel du soleil et ce, dans toutes les cultures du Vieux Monde et au-delà. Les fermiers, les marins, les sorciers et les pèlerins, tous étaient concernés. Les rites de fertilité étaient également monnaie courante ce jour-là : les jeunes couples ornent leur chevelure de fleurs, dansant et chantant sur des airs honorant leurs divinités respectives. Les dieux humains Taal et Rhya, les religions paysannes locales, la divinité Elfe Isha, tous sont célébrés au Sonnstille. Les enfants nés le jour du soleil sont considérés comme bénis et sont censés donner des adultes brillants, énergiques et destinés à la grandeur.
Bienvenue au Soleil ! Célébrez Sonnstille ! Ce petit événement temporaire a pour but de fêter l'été sur Warforum JDR, le tout dans l'univers de Warhammer. C'est l'occasion pour vos personnages de célébrer l'été et le Solstice à leur façon. Humains, Elfes, Nains, Orques : qu'importe votre race, le Cirque est une zone de libre expression !

Laissez libre cours à votre expression artistique et rédactionnelle : il s'agit d'un événement purement RP. Pas de règles, pas de défis, pas de systèmes de jeu : seule votre imagination, au travers de votre plume numérique, est requise dans ce sujet saisonnier. XP à la clé, bien évidemment, à la hauteur de la qualité de vos textes.

Vous pourrez poster jusqu'à deux messages durant la période du Sonnstille. Seule condition : que vos textes aient un lien avec Sonnstille. Cela peut être du one-shot ou s'étaler sur les deux RP, une nouvelle ou un texte court (en respectant les règles de rédaction du forum, bien sûr), seul(e) ou en groupe. Faites-vous plaisir :clindoeil:

Fin de l'événement temporaire : le 04 août au soir

Bon amusement et bon jeu :happy:
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

"Malepierre is My Business..."
" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon Antre t'est ouverte...
Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Avatar du membre
Arzhogh
PJ
Messages : 6

Re: [Événement temporaire] Sonnstille, le Solstice d’Été

Message par Arzhogh » 11 juil. 2019, 21:13

La tension était palpable.

Le minotaure avait osé levé la main sur l’un des Émissaires du Pestilent et ce dernier jappait, incapable de bouger, dans la patte monstrueuse de celui qui le tenait.
Les autres Émissaires entouraient le taureau, essayant de délivrer leur frère, tandis qu’Arzhogh lui faisait face, sa hache levée prête à frapper pour libérer le Serviteur de l’Unique, les yeux injectés de sang, une lueur malsaine brillait. Même sa respiration haletante envers ce qu’il voyait montrait la haine qu’il exsudait devant ce blasphème.
Les incompétents autour n’osaient même pas grogner, comme si leur minuscule cerveau comprenait l‘ampleur de ce qui se passait. Plus qu’une banale dispute, il semblait qu’une querelle entre deux Puissances de la Ruine couvait, le minotaure commençant à serrer lentement sa patte, les jappements du chien se changeant peu à peu en cris de douleurs.

Même le sanglier d’or ne savait comment réagir, grognant de stopper immédiatement, mais Arzhogh n’en avait cure. Il ne s’agissait que d’un chef terrestre, pas de Son Dieu, il passerait donc en second.

Alors que les cris commençaient à envahir, les chiens prêts à sauter, le chaman rejoignit le groupe. Observant ce qui se déroulait, il prit le chef à part, ce dernier répondant par un unique grondement.
Alors, sans prêter attention, il s’installa entre les deux combattants et planta son bâton dans le sol.

Arzhogh hésitait à lancer l’assaut. Il s’agissait d’un Chaman, de la voix des Dieux, mais de tous les Dieux, dont l’ennemi du Pestilent, le Changeant.

Sa présence sembla apaiser momentanément la tension et il profita de l’instant pour expliquer la vision qui lui avait été envoyée.

Les Puissances de la Ruine lui avaient montré un village sous un soleil au zénith. Autour se trouvaient un taureau, un cerf, trois chiens et trois humains attachés, le tout formant en cercle, des ossements au-dessus de chaque humain.

Les Dieux avaient désigné un village à massacrer en ce jour particulier, jour qualifié, pour les sans-cornes, de fête de la Fertilité et de l’Espoir.
Ils avaient, dans leur intelligence divine, décidé de corrompre cette journée, par le sang et la déchéance, les Dieux lui ayant ensuite montré les 3 humains attachés dans le camp des hommes-bêtes, le visage en pleurs.

Il expliqua que les voix ayant accompagné cette vision provenaient du Pestilent et du Saigneur, et Arzhogh se demanda si le Blasphème commis par Orvhast n’était pas mis en place par Leurs Maîtres dans le seul but de mettre en place la vision et le raid.

Le chaman se tut et fixa tour à tour Arzhogh, le minotaure et les chiens afin que chacun comprenne que les Dieux voulaient qu’ils travaillent ensemble.
Le cervidé lâcha alors, à contrecœur :

« Certes Chaman. Qu’il lâche l’Emissaire … et nous nous mettrons en route. Pour La Ruine »

Et, fixant le minotaure, il lui indiqua : « Tu pourras tuer et manger … »

Après quelques instants, visiblement à regret, le minotaure lâcha le chien, qui fit un atterrissage forcé accompagné d’un jappement, il parvint à se relever mais semblait boîter légèrement.
Le chaman indiqua alors, à la surprise générale qu’il les accompagnerait, afin de les guider et de faire en sorte que la volonté des Puissances de la Ruine soit respectée.

Le sanglier les regarda partir méchamment. Visiblement, il n’avait pas apprécié que ses injonctions n’aient eu aucun effet sur les deux belligérants et que ce soit le Chaman qui soit parvenu rétablir la situation. Il semblait apprécier encore moins que ses trois « choses » partent en mission qu’il n’avait pas ordonné lui-même.

Travailler avec le minotaure s’avérerait compliqué, il ne comprenait que certaines choses à savoir tuer, manger, détruire et parfois les trois en même temps, avec quelques variantes. Arzhogh appréciait d’avoir la présence du chaman pour canaliser l’énergie du minotaure, même s’il le craignait. Ses chiens, prudents, s’étaient éloignés à une distance prudente pour éviter toute tentative de prise sur eux par l’un des bras aussi épais qu’un tronc d’arbre.

Il se rappelait d’un village, proche du camp, ce que le chaman lui confirma. Ils avaient envisagé de le raser mais le chef préférait attendre un signal des Dieux pour lancer l’assaut. Il devait être encore fortifié, la dernière fois qu’ils étaient venus pour repérer leur cible, trois soldats gardaient une énorme porte en bois. Ce devait être ce village qui avait été désigné.

En s’approchant, ils entendirent des rires, des cris de joie. Le minotaure ne semblait absolument pas apprécier ces bruits atroces, les chiens avaient la queue entre les jambes et Arzhogh lui-même crissait des dents avec ces sons qu’il haïssait, qui allaient à l’encontre même de son être.
Le chaman ne semblait pas s’en émouvoir, sans doute les voix des Dieux assourdissaient ces … abominations.

Ces sans-cornes …. Ces sans-cornes n’étaient que de vulgaires vermines et ils osaient émettre ces bruits … Ces terres appartenaient aux Sabots-Fourchus et ils l’apprendraient bientôt à leurs dépens, leurs constructions seraient rasées, leurs membres massacrés afin, qu’à la place de cet offense aux Dieux, soit mis en place un autel à Leur Gloire.

La porte était en vue, protégée comme d’habitude par trois gardes armés de piques, qui scrutaient les environs

Orvhast semblait impatient de charger, de mettre fin à ce calvaire auditif. Les chiens commencèrent à hurler à la mort, suscitant une crainte de la part de gardes, Arzhogh les voyait raffermir leur prise sur leurs armes.

Il se tourna vers le minotaure et se rappella qu’il devait utiliser des ordres adaptés à l’intellect du minotaure : « Orvhast … Tues les gardes, Détruis la porte. Ton Dieu te donne le droit à la moitié du village à massacrer, à manger, à dévorer, à dévorer. L’autre moitié est au Pestilent. »

Il ne sut même pas si le minotaure avait entendu tous les ordres, mais il avait compris l’essentiel …. Charger.

Ce qu’il fit avec un hurlement à glacer le sang, semblant contenir autant de haine que de joie malsaine au massacre qui prendrait place, le Chaman prenant son envol presque simultanément, observant, tel le digne représentant des Dieux sur cette terre, l’orgie sanglante qui allait servir d’offrande.
Arzhogh, Voie du Bourreau

FOR 12 / END 10 / HAB 8 / CHAR 5 / INT 6 / INI 8 / ATT 10 / PAR 9 / TIR 8 / FOI / MAG / NA 1 / PV 65/65

Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_arzhogh


3 Chiens du Chaos (obtenus via les récompenses chaotiques) :
Gueule Putride : wiki-v2/doku.php?id=fiche_chien_du_chaos

Croc Suintant : wiki-v2/doku.php?id=fiche_chien_du_chaos

Griffe Purulente : wiki-v2/doku.php?id=fiche_chien_du_chaos

Mutation : 23) Résistant Votre corps se renforce, vos os épaississent, vos muscles se densifient. Vous êtes soudain beaucoup plus dur à tuer. END +1

Avatar du membre
Orvasht
PJ
Messages : 5
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Ar'Karan

Re: [Événement temporaire] Sonnstille, le Solstice d’Été

Message par Orvasht » 15 juil. 2019, 18:00

TUER ! TUER ! TUER !

Ces mots résonnaient dans dans la tête d'Orvasht en continu. Il en avais l'habitude mais aujourd'hui c'était insupportable, la voix était encore plus puissante, plus présente. Orvasht était tiraillé par la faim et son envie meurtrière. Ce fut malheureusement un ungor qui passa trop prés qui subit un destin funeste. Orvasht leva sa lourde hache et l’abatis sur celui-ci dans une gerbe de sang, les autre ungor a coté sursautérent et s'enfuirent. C'est alors qui des chiens du Pestigor passa a portée de main, le minotaure avais appris a les détester ces maudit cabots, toujours a se trouver dans les pattes du minotaure. Il laissa alors sa hache planté dans le corps désormais inerte de l'ungor et attrapa le chien, prêt a l'écraser dans sa main et a le dévorer. Les autres chien et leur maitres rappliquèrent immédiatement a l'entente des jappement du cabot, bien décidé a le libérer. Orvasht ignora totalement les ordres du sanglier doré, il en avais assez il voulais tuer et manger ! Un combat semblait inévitable, mais le chaman s’interposa. Le minotaure n'osa pas alors chargé, il savais que le chaman était la voix de son dieu dans la harde. Le chaman parla alors d'une des ses visions que les puissances de la Ruine lui avais montré, un village a massacrer ! Parfais ! Mais il fallais avant qu'il lâche sa proie, ce qu'il fit en ouvrant simplement la main, laissant le chien retomber au sol. Orvasht attrapa sa hache et poussant un grognement mécontent tout en foudroyant du regard le Pestigor. Orvasht le détestait, mais il allais devoir travailler avec lui, ce qui ne lui plaisait guère mais le minotaure ne pouvait pas aller contre la volonté de son dieu. Il suivit alors le chaman, le Pestigor lui emboitant le pas.

Aprés un moment de marche le groupe arriva a l'orée du village, Orvash entendit d'horrible bruit. Des humains qui rigolaient, s'amusaient, faisait la fête. INSUPPORTABLE ! Le minotaure détestait ces bruit, il le faisait entré dans une colére noire. Orvasht avait le village bien en vue. Le minotaure poussa un terrible rugissement, devais faire taire ces bruits ! Le Pestigor lui parla, osa lui donner des ordres. Seulement la moitié du village !? Orvasht voulait tout ! Il planta alors avec puissance et violence sa hache dans le sol juste devant le Pestigor et attrapa alors sa tête dans sa patte et serra la tête du cerf.


ORVASHT PREND CE QU'IL VEUT ! TOI DEVOIR TE DÉPÊCHER SI TU VEUX TA PART ! ORVASHT LE PLUS FORT !

Orvasht jetta alors le Pestigor au sol, les chiens grognaient envers le minotaure bien qu'il était visible qu'ils avaient peur ! Le minotaure repris sa hache, regarda en direction des gardes qui gardaient la porte du village, et dans un énorme rugissement tellement puissant que le village entier pourrait l'entendre il chargea, sa hache et son autre bras levé. L'heure du massacre avais sonné ! Du sang pour le dieu du sang ! Des crânes pour le trône de crânes !

Répondre

Retourner vers « Cirque Zavattaniels et Taverne RP "Au Squig Unijambiste" »