Grande Course de Squig, deuxième édition

Image

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 1000

Grande Course de Squig, deuxième édition

Message par [MJ] Le Grand Duc » 29 mai 2018, 13:54

La foule bigarrée étaient en délire ! Massées autour du champ de courses étaient des spectateurs de toutes les races du Vieux Monde, venus avec leurs banderoles pour assister à la désormais célèbre Grande Course de Squigs de Gorla l'Futé ! Après le succès de la dernière édition, les bureaux de paris étaient plein à craquer et les tambours résonnaient dans tout l'espace du cirque Zavattaniels dans l'attente du coup de départ.

Lors de la dernière course, la victoire était revenue à Rouj' le Krokeur, une petite boule de méchanceté pure. Il était par conséquent le favori et beaucoup de spectateurs s'étaient peint le visage de marques écarlates pour montrer leur engouement. Jaun'habil' s'était fait rattraper sur la dernière ligne droite par le diable rouge et n'avait terminé qu'en seconde position tandis que Bleu-Bong, handicapé par plusieurs incidents et gêné par ses concurrents, avait terminé dernier. Quant à Vert eul'Trè-vite ... il s'était fait croquer par le jaune à peine la course commencée ! Il fallait donc le remplacer et c'est à cet effet qu'une grosse caisse fut ammenée près de la ligne de départ par le personnel ogre sous les ovations bouillonnantes de la foule.

- "Et voici notre nouveau compétiteur ! Sorti tout droit des forges du Pic de Fer, c'est une véritable forteresse ! Y'en a qui vont s'y casser les dents ... Faites du bruuuuuit pooooouuuur ... ECRAZATATOR !!!"

Les spectateurs poussèrent une clameur formidable lorsque l'on ouvrit la caisse. Un gros squig en bondit, bardé de plaques en métal et hérissé de pics ! Cette deuxième édition de la Grande Course allait s'avérer des plus intéressantes, et Gorla l'Futé se frottait déjà les mains en pensant aux gains qu'il allait empocher.
Bureau des paris

Dokhara de Soya - 6 xps sur Jaun'habil'
Lukas Von Dalwing - 5 xps sur Jaun'habil'
Gromass - 5 xps sur Jaun'habil'
Ulricht Drekner - 3 xps sur Jaun'habil'
Konrad Ziegler - 3 xps sur Jaun'habil'
Cedrec Wartz - 3 xps sur l'Ecrazatator
Gorgut Grimzog - 3 xps sur l'Ecrazatator
Mélétê - 10 xps sur Bleu-Bong
Veylaïs - 10 xps sur Bleu-Bong
Lucretia Von Shwitzerhaüm - 10 xps sur Bleu-Bong
Taille Tallgott - 8 xps sur Bleu-Bong
Alicia - 6 xps sur Bleu-Bong
Kai - 3 xps sur Bleu-Bong
Galfric Lawmaker - 10 xps sur Rouj' le Krokeur
Umah - 5 xps sur Rouj' le Krokeur
Geralt - 5 xps sur Rouj' le Krokeur
Piero Orson - 2 xps sur Rouj' le Krokeur

Total des mises
Jaun'habil' : 22 xps
L'Ekrazatator : 6 xps
Bleu-Bong : 47 xps
Rouj' le Krokeur : 22 xps

Image


Bienvenue, nobles aventuriers !

Le fonctionnement de la course est simple : il vous suffit de parier un certain montant d'xp (entre 2 et 10) sur le squig qui vous semble le plus susceptible de gagner. Si votre squig gagne, vous remportez la somme prévue par la cote (les gains sont arrondis à l'entier supérieur). Si votre squig perd, vous perdez le montant parié de manière irréversible. La course se déroulera le 15 juin 2018, ce qui laisse à chacun le temps de placer ses paris. Notez que plusieurs joueurs peuvent parier sur le même squig. 

Pour ce qui est du déroulement de la course : Le circuit lui même comporte 20 cases. Dépasser la 20ème case en premier signifie remporter la course ! La course se déroule en tours. Chaque tour, les squigs tirent chacun un dé. Les effets des dés sont listés ci-dessous (à noter qu'ils peuvent être influencés par les profils des squigs) :

1-2 : Carnage - le squig tue l'un de ses congénères se trouvant sur la même case que lui, ce qui lui empêche cependant de jeter un dé au tour qui suit. Si aucun autre squig n'est présent sur la case, le dé est relancé. Si plus de 2 squigs se trouvent sur la même case, la victime est désignée par un lancé de dé.
3-6 : Adrénaline - le squig avance de 2 cases. 
7-13 : Entrain - le squig avance d'1 case. 
14-15 : Vicieux - le squig bouscule vicieusement l'un de ses congénères, ce qui ralentit ce dernier et l'empêche de jeter un dé au tour qui suit. Si aucun autre squig n'est présent sur la case, le dé est relancé. Si plus de 2 squigs se trouvent sur la même case, la victime est désignée par un lancé de dé. 
16-17 : Bond - le squig avance d'1 case. Si le jet de dé suivant provoque le même effet, le Bond se transforme en Rebond et le squig avance de 3 cases. 
18-19 : Carambolage - le squig s'emmêle les pattes et tombe, entraînant ses congénères dans sa chute. Tous les squigs présents sur cette case tombent avec lui, ce qui les empêche tous le monde de jeter un dé au tour qui suit. 
20 : Patte brisée - le squig court sur un terrier de snotling et se brise une patte. Il ne peut plus courir et est éliminé ! 

Tous les squigs tirent leur dé en même temps. La hiérarchie des effets influençant les autres squigs sur une même case s'effectue comme suit : Carambolage-Carnage-Vicieux. Ainsi, en guise d'exemple, le Carambolage du Squig bleu annule le Carnage du Squig rouge. En cas d'effets concurrents (par exemple deux squigs tirent deux Carnage sur la même case), l'ordre d'action est décidé par un jet de dé.

Profil des squigs 
Bleu-Bong : 
- Soubresaut : l'effet Adrénaline est remplacé par l'effet Bond.
- Ressorts : l'effet Rebond fait avancer le squig bleu de 5 cases au lieu de 3. 
- Saut salvateur : le squig bleu lance 1d20 si il est touché par l'effet Carambolage. Sur un 1-16, il n'est pas affecté. 

Rouj' le Krokeur : 
- Bête et méchant : l'effet Vicieux affecte tous les squigs présents sur la même case que le squig rouge. 
- Meurtrier : l'effet Carnage s'étend à la case précédente et à la case suivante. 

Jaun'habil' : 
- Pied sûr : le squig jaune bénéficie d'une relance si il est touché par l'effet Patte Brisée. 
- Esquive : le squig jaune lance 1d20 si il est touché par les effets Vicieux ou Carambolage. Sur un 1-16, il n'est pas affecté. 

Ecrazatator :
- Invincible : le squig en armure lance 1d20 si il est touché par les effets Carnage ou Vicieux. Sur un 1-14, il n'est pas affecté.
- Ca pique ! : le squig en armure lance 1d20 si il est touché par les effets Carnage ou Vicieux. Sur un 1-2, le squig initiateur de l'attaque est affecté par l'effet Patte Brisée. Sur un 3-10, le squig initiateur de l'attaque est affecté par l'effet Vicieux.
- Lourd : pour le squig en armure, l'effet Adrénaline nécessite un 3-4, l'effet Entrain nécessite un 5-13 ou un 16-17 (ce qui remplace l'effet Bond).

Cote des squigs
- Bleu-Bong : 2.5
- Rouj' le Krokeur : 1.5
- Jaun'habil' : 2
- Ecrazatator : 2


Faites vos jeux !
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Ulricht Drekner
PJ
Messages : 43
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ch_drekner

Re: Grande Course de Squig, deuxième édition

Message par Ulricht Drekner » 29 mai 2018, 21:56

J'en suis !
Je lance 3 XPs sur Jaun'habil'.
Ulricht Drekner, Voie du Serviteur de Tzeentch
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 11 | Int 9 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 20/60
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ch_drekner

Compétences :

Alphabétisation (E) : Votre personnage est capable de lire et d'écrire les langages utilisant l'alphabet du vieux monde (Bretonnien, Tiléen, Estalien, etc.,) si bien entendu il comprend ce langage (pour cela, il devra posséder la compétence «langue étrangère» pour ce langage. A l'inverse, s'il ne possède que la compétence «langue étrangère» il le comprendra, le parlera mais ne sera ni capable de le lire ni de l'écrire). Dans le RP, pour des raisons purement pratiques on considère que l'occidental est le langage partagé par toutes les races, mais dans certaines situations, le MJ pourra tenir compte de ces différences de langage.

Eloquence (E) : Votre personnage a cette faculté de savoir manipuler des assemblées ou des foules entières de personnes uniquement par la persuasion verbale. Contrairement à la compétence «baratin» (voir plus haut) le nombre de personnes affectées en est bien supérieur. Il peut ajouter un bonus de +1 sur ses tests pour arriver à ses fins (Le MJ doit tenir compte de la pertinence du RP, de l'humeur de la foule, de leur crédulité etc. Le degré de réussite du test peut servir à fixer le nombre de personnes subjuguées ou conquises par le discours et déterminer le degré de réaction de l'auditoire. Une réussite importante du test peut déclencher une adhésion totale et un enthousiasme général. Cependant la persuasion a ses limites et il sera très difficile, voire impossible, de manipuler des personnes dont les idées sont antagonistes à celles proposées par votre personnage et cela, quel que soit la qualité et la véracité de son discours.)

Etiquette (B) : Votre personnage connait les conventions sociales et la façon adéquate de se comporter et de s'exprimer convenablement dans la plupart des situations que l'on peut rencontrer dans le «beau monde». Il a donc un bonus de + 1 sur tous les tests en rapport avec des personnes appartenant à la haute société.

Sens de la répartie (B) : Votre personnage a un sens aiguisé de la répartie, toujours prêt à amuser les gens ou à argumenter par des commentaires grinçants ou des observations pertinentes. Cette faculté lui permet aussi de se montrer charmant lorsqu'il le désire. Il bénéficie donc d'un bonus de +1 pour toutes les situations où il peut faire valoir sa verve.

Diplomatie (B) : Votre personnage a appris à négocier correctement tous types d'affaires (personnelles, commerciales, ou bien d'états) et il sait comment manipuler et altérer les négociations en sa faveur. L'art de la diplomatie est une affaire de patience ou s'alternent les propositions, les contre-propositions, les demandes, les compromis et surtout une bonne dose de mensonge. Il peut ajouter un bonus de +1 aux tests rentrant dans ce champ d'action.

Sang froid (B) : Votre personnage a ce qu'on appelle des «nerfs d'acier». Il sait rester maître de lui-même dans les situations les plus dangereuses. Il bénéficie d'un bonus de +1 sur n'importe laquelle de ses caractéristiques lors de la réalisation d'une action dans un climat de stress et de tension mentale (En d'autres termes, ce bonus sert à réduire un malus généré par une situation stressante. Cette compétence ne peut s'appliquer que dans la mesure où un test est soumis à malus!)

Équipement :

Veste de cuir : 5 points de protection au dos, torse et bras
Bottes cuissardes
Gants
Chaperon
Masque

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 1000

Re: Grande Course de Squig, deuxième édition

Message par [MJ] Le Grand Duc » 29 mai 2018, 22:34

Image


Le Grand Duc, tout ébouriffé par son long sommeil, fut réveillé par la clameur de la foule alors qu'il somnolait tranquillement en haut d'un des mâts qui entouraient le champ de courses. "Oh non" se dit-il. C'était encore cette bruyante mascarade qui recommençait. D'autant qu'il le savait bien, c'était toujours Rouj' le Krokeur qui gagnait, à croire que les paris étaient truqués. Il suffisait de faire pleuvoir des temples de Sigmar sur cette masse grouillante d'effrontés pour les faire revenir au calme ... mais le Grand Duc avait bien dormi et décida de se montrer magnanime. Qu'ils s'amusent, tant qu'ils le pouvaient encore.

Le splendide et glorieux rapace posa ses yeux orangés sur Ulricht, en contrebas. Un autre spectateur, semblable aux autres ? Non, c'était bel et bien un Péji, espèce rare au demeurant, qui venait parier le peu d'xp qu'il avait réussi à glaner ici et là. Et il n'avait même pas pris la peine d'écrire un peu plus que trois lignes, le malotru ! Fallait-il le punir ? Passer en rase-motte au dessus de lui pour fienter sur sa tête ? Non, non, l'oiseau avait décidé d'être clément en ce jour de course. Aussi se contenta-t-il de se laisser tomber mollement du mât et de déployer ses grandes ailes pour survoler la foule colorée qui se massait dans les gradins. Le Grand Duc s'arrêta près du panneau dressé près de la ligne de départ et grava un "Ulricht - III" à l'aide de ses serres affûtées.
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Cedrec Wartz
PJ
Messages : 24

Re: Grande Course de Squig, deuxième édition

Message par Cedrec Wartz » 29 mai 2018, 22:45

On parlait de cette course dans tout le Vieux Monde (et même en Lustrie et dans les Désolations du Chaos, disait-on).

Une débauche d'argent, d'alcools divers et variés et il n'était pas rare qu'il y ait plus de cadavres enivrés que de personnes encore capables de faire la fête à chaque journée. Il y en avait pour tous les goûts, de la bière la plus basique jusqu'aux bières naines parmi les plus rares, certains délicats vins elfiques et même les fortes boissons que les hommes du Nord buvaient pour se donner courage ou simplement pour se réchauffer quelque peu. On pouvait même, pour les plus courageux, boire de l'alcool dans lequel a macéré des serpents vivant en Lustrie et l'on racontait qu'en cherchant bien, des alcools préparés par les démons eux-même. Mais il ne s'agissait sans doute que de racontars d'ivrognes.

S'il avait été adepte de Slaanesh, Cedrec se serait cru dans le Palais du Maître des Plaisirs mais même sans être l'un de ses adeptes, il était émerveillé par ce qu'il voyait autour de lui.

Mais il entendit soudain des éclats de voix, une foule en délire et une voix qui, par dessus hurlait qu'un nouveau compétiteur arrivait.

Jouant suffisamment des coudes pour réussir à s'avancer, dégageant les halflings placés pour obtenir une place adéquate à la vue du compétiteur, un squig engoncé dans une armure, ne laissant voir que la chair de ses pattes et ses crocs dégoulinants. Une bête de guerre, sans saucun doute, qui avait peu de chances de remporter la course.

"Baste ! Je suis là pour profiter et cette bestiole semble tenace. Dans le pire des cas, je passerais un bon moment ... En espérant qu'il ne se brise pas la patte ou ne soit pas dévoré dès les premiers mètres même si le squig voulant le dévorer devrait être en train de souffrir d'inanition."

Levant la voix pour se faire entendre, il cria : "JE PARIE 3 SUR EKRAZATATOR !"

Son pari pris, il s'approcha du bar, afin de commander une bière naine, espérant voir d'autres compétiteurs et discuter avec eux avant que la course ne commence, son regard ne faisant que passer sur le Hibou perché sur l'un des mâts.
Cedrec Wartz, Voie du Serviteur de Nurgle
Profil: For 9 | End 9 | Hab 8 | Cha 8 | Int 10 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV /
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... drec_wartz


"Il n'y a qu'une seule chose qui me fait avancer sur cette voie :l'étude de Ses bienfaits."

Avatar du membre
Lukas
Warfo Award 2018 du Discord
Warfo Award 2018 du Discord
Messages : 90
Profil : For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 10 | Int 11 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... on_dalwing
Localisation : Seine-et-Marne

Re: Grande Course de Squig, deuxième édition

Message par Lukas » 30 mai 2018, 19:46

Image
S'il y a bien un lieu que le nobliau ne se serait jamais attendu à côtoyer, c'était ici ! Peut-être étais-ce l'alcool, les champignons hallucinogènes, l'ambiance sauvage des tribunes, ou un subtile mélange des trois, mais Lukas n'avait absolument aucune idée de ce qu'il pouvait bien faire là. Il était visiblement dans un stade - si l'on pouvait qualifier ainsi un si magnifique dépotoirs de bois et gobelins emmurés-, à la population bien hétéroclite. Partout autour de lui, il pouvait apercevoir des peaux-vertes plus bruyants les uns que les autres, mais aussi des membres de toutes races et de toutes confessions : des halflings joufflus aux norses endormis dans leur propre boisson, en passant par des impériaux aussi « normaux » que lui, Lukas pouvait clairement affirmer n'avoir jamais vu un regroupement de personnes aussi farfelus. Le soleil tapait fort sur l'assemblée, ne faisant rien pour diminuer l'état d'excitation des « Ooli'gan » à la peau-verte. Aux alentours, les spectateurs beuglaient, se poignardant amicalement tout en récitant quelques chants apte à pousser aux suicides des bien pensants Sigmarites. Un public tout à fait normal, en somme.

Se levant de sa place, le nobliau se fraya tant bien que mal un chemin à travers la cohue, parvenant à s'écarter de la masse d'individus pressée contre la piste. Oui ! Ça lui revenait à présent : en tant que bon dévot de Ranald, le nobliau avait naturellement été attiré vers cet étrange cirque, ou l'on murmurait qu'une course hors du commun se préparait. Un lieu des plus mal-famée, mais aussi des plus efficaces pour satisfaire un jeune noble excentrique en manque d'occupation.

Sans plus tarder, il se dirigea d'un pas amusé vers le bar situé à quelques pas des estrades. Un peu de nourriture ne pourrait pas lui faire de mal et s'éloigner du brouhaha ambiant lui permettrait de réfléchir à son pari en toute sérénité. Commandant rapidement quelques morceaux de squig frit dans... mieux-valait-ne-pas-savoir-quoi, le nobliau se retourna, pour constater la présence d'un homme dont qu'il lui semblait déjà avoir vu. Un petit monsieur au regard louche, au visage exagérément froid et à la mine patibulaire, mais dont il n'arrivait pas à se souvenir le nom...

Il resta là, pendant quelques secondes, le visage légèrement penché sur le côté, observant d'un air un peu absent son voisin de bar. Puis, se relevant en un éclair, Lukas braqua l'inconnu d'un morceau de squig frit accusateur, le pied fièrement appuyé contre le tabouret sur lequel il se tenait il y a quelques secondes à peine.

- Cedrec Wartz ! Je me disais bien que je vous avais déjà vus quelque part. À la taverne du Squig Unijambiste si je me souviens bien... au moins, ça fait un point commun entre nos deux lieux de rencontre. S'exclama le courtisan en tournant son regard amusé vers les bondissants animaux parqué à l'entrée de la piste.

Le Nulner n'avait aucun mal à imaginer la surprise qui devait actuellement habiter son interlocuteur... tout du moins s'il ne c'était pas trompé de personne. Rencontrer un noble dans ce genre d'endroit ne devait pas être commun, et encore moins un déjà vu par le passé. Mais pour sa part, il était plutôt content de retrouver un visage connu au milieu de cet océan de peaux-vertes, aussi solitaire et suspicieux soit-il. Le nobliau se rassied, un grand sourire aux lèvres, toisant du regard la piste de course, comme s'il avait déjà oublié son interlocuteur.

- Ranald vous a donc vous aussi guider vers cet étrange endroit ? Amusante coïncidence que nous nous retrouvions tous deux ici... Vous avez déjà choisi votre Squig ? Je suppose que c'est donc à moi d'en faire de même.

Le Nulner avait un peu de mal à voir la ligne de départ d'ici, mais avec un peu d'effort, il put bien vite se faire une vision sur les différents concurrent. Le bras tendu vers la piste, il s'attela donc à expliquer son point de vue à son malheureux compagnon, qui aurait sans doute vendu sa famille pour que le nobliau le laisse en paix. Pas que Lukas en ait grand-chose à faire, à vrai dire.

- Voyons voir tout cela... il y a peu de chance que le Squig armuré puisse être dévoré par un des concurrents, vu son équipement, mais il est aussi probable qu'il soit considérablement ralentit pour tout ça. Le petit bleu est habile quand il s'agit de sauter, beaucoup moins pour faire quoi que ce soit d'autre. Le croqueur rouge pourrait être un bon choix si l'on aime l'agressivité. Mais quant à moi, je préfère de loin la sécurité !

Se tournant joyeusement vers Cedrec- sans doute occupé à lui subtiliser son repas-, le nobliau annonça donc triomphalement son choix.

- Je parie 5 sur Jaun'habil' !
Lukas Von Dalwing, Voie de l'aristocrate
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 10 | Int 11 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60

Fiche Wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... on_dalwing
Gentil bureaucrate à temps partiel :mrgreen:

Avatar du membre
Morwen Nidariel
Warfo Award 2018 de la meilleure fiche
Warfo Award 2018 de la meilleure fiche
Messages : 21

Re: Grande Course de Squig, deuxième édition

Message par Morwen Nidariel » 30 mai 2018, 20:19

Ce lieu était fantastique, au sens propre du terme. Déambulant à droite et à gauche, esquivant d'une habile pirouette un massif coup de poing qui ne lui était originellement pas destiné, Morwen se frayait son chemin dans la foule qui cernait la piste de courses. Elle ne s'expliquait pas comment elle avait atterri ici - la dernière fois que l'Asrai s'était posé la question, à savoir quelques minutes plus tôt, un elfe dont elle ne se remémorait plus le visage sinon par une figure brumeuse l'avait distraite en lui fourrant une chopine dans les mains. Et, à bien y réfléchir, peut-être même les fois précédentes celle-là aussi... Etait-ce bien important après tout ? Décidant que non en s'encourageant d'une nouvelle gorgée du breuvage vert, épais et mousseux qui la faisait grimacer, la guerrière reprit son chemin hasardeux.
Largement imbibée, l'alcool la faisait tanguer, mais elle retrouvait chaque fois son équilibre de façon presque miraculeuse. Morwen profita de ce qu'elle se jetait in extremis hors du passage d'un ogre incroyablement ventru pour délester son seau d'une poignée de bâtonnets de viande, qu'elle entreprit aussitôt de mâchonner de ses petites dents aiguës. Le goût était nouveau, trop salé, mais elle compensa en faisant un peu plus descendre le niveau de sa boisson.

Quelle ne fut pas sa surprise de tomber presque nez à nez avec un duo d'humains, l'air de deviser sur les poulains de la course que le public attendait avec impatience - et beaucoup d'agitation. Son mépris colérique des étrangers temporairement endormi par l'eau-de-vie, excitée par la chaleur et l'atmosphère violente qui régnait aux alentours, Morwen s'insinua entre les impériaux.

« Et vous allez voir, » lança-t-elle d'une voix flûtée en guise de présentation, « ils ne vont même pas vouloir qu'on monte sur un Squig en plus ! »

Comme pour illustrer son propos la danseuse de guerre enjamba lestement l'une des grossières barricades délimitant le champ de course afin de s'y jucher, se moquant bien que la place ne soit guère réglementaire. Le soleil écrasant faisait luire les tatouages complexes sur sa peau blême comme la carapace d'un insecte. Là, elle attaqua de bon cœur le reste de ses frites charnues, y mordant canine en avant.

« On pourra toujours manger le perdant » eut l'air de se consoler l'Asrai en haussant les épaules, un pilon à moitié rongé tenu du bout de ses longs doigts.
Morwen Nidariel, Voie du Danseur de Guerre
Profil: For 8 | End 7 | Hab 12 | Cha 9 | Int 9 | Ini 10 | Att 9 | Par 9 | Tir 10 | NA 1 | PV 55
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_morwen_nidariel

Image
« Le jour où tout sera fini, où j'aurai payé toutes mes dettes et où j'aurai gagné leur confiance, je pourrai enfin rentrer... »

Avatar du membre
Cedrec Wartz
PJ
Messages : 24

Re: Grande Course de Squig, deuxième édition

Message par Cedrec Wartz » 30 mai 2018, 20:43

Alors qu'il étai tranquillement installé avec sa bière, occupé à regarder sans s'y attarder la foule, il fut soudain dérangé par un personnage particulier.

Vu ses habits, il semblait venir d'une noble extraction et il se mit soudain à lui parler, sans aucune autre forme de procès. Mais ce qui l'embêtait le plus chez lui était son visage ... il était persuadé de l'avoir vu quelque part.

Lorsque le presqu'inconnu lui parla d'une taverne, il se rappela de tout.

PAR NURGLE CE N'ETAIT PAS POSSIBLE ! PAS CETTE INSUPORTABLE PIPELETTE !!!

Malheureusement, vu le débit de parole, c'était bien lui ... Lukas ... le nobliau. Mais qu'avait-il fait pour le voir ici ... dans cette foule. Quel esprit tordu s'amuserait à lui faire subir cela.

Mais puisqu’il ne pouvait pas se permettre de l'étrangler pour faire taire cette bouche et cette langue infatigables, il dût se résoudre à entamer la conversation et lui lança un sourire quelque peu crispé.

"Lukas ... Quelle joie inouïe de vous revoir, depuis cette taverne. Comment allez-vous, j'avais appris que votre ville, Nuln, c'est bien cela ?, avait subie une catastrophe il y a peu. Je suis si réjoui de vous savoir en vie, de savoir que vous avez échappé à cette sinistre manifestation d'adeptes du Chaos."

"Visiblement, il faudra renvoyer plus que des skavens pour se débarrasser de lui ... Il est tenace le bourgeois ...."
pensa-t-il.

"Effectivement, mon cher, quelle heureuse coïncidence de nous rencontrer ici, à cette course de squig, avec tant d'alcool qui coule à flots. J'imagine que vous venez parier. Faites votre choix parmi les participants, j'ai déja choisi mon poulain, mon ami, faites votre choix, et comme vous le dites si bien que ... Ranald ... soit avec nous".


Il remarqua alors que son compagnon observa les différents compétiteurs, ne pouvant s'empêcher de déclamer ce qu'il pensait de telle ou telle créature. Son babillage semblait ne jamais pouvoir s'interrompre et Cedrec, désespéré, envisagea même de le noyer dans la bière ou de l'envoyer chatouiller l'arrière poilu d'un ogre avec sa tête lorsque soudain, divin miracle, il s'interrompit de plus belle pour lui indiquer qu'il parierait sur le Jaune.

"Excellent choix, mon cher, en espérant que ce dernier ne finisse pas comme le vert de la dernière fois"

Alors qu'il allait s'extirper de ce traquenard, la présence de Lukas le rendant quelque peu ... irritable, une elfe ayant sans doute abusée d'eau de vie s'interposa entre eux, déclama quelque charabia incompréhensible avant de s'installer sur l'un des morceaux de boiscensés servir de barricades entre un squig potentiellement taquin et les spectateurs aux capacités quelques peu embrumées par les vapeurs d'un peu tout.

En soupirant, il attendit la course, se demandant réellement si ses gains étaient rentables au point de rester aussi longtemps avec Lukas.
Cedrec Wartz, Voie du Serviteur de Nurgle
Profil: For 9 | End 9 | Hab 8 | Cha 8 | Int 10 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV /
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... drec_wartz


"Il n'y a qu'une seule chose qui me fait avancer sur cette voie :l'étude de Ses bienfaits."

Avatar du membre
Alicia
PJ
Messages : 51

Re: Grande Course de Squig, deuxième édition

Message par Alicia » 30 mai 2018, 22:41

Alfonso Capone.... Baron de la drogue, vizir des bordels, protectore des distilleries illégales.... Le grand ponte de toute la criminalité au Sud des Irranas était en visite dans l'Empire, pour affaires. Et l'inquisition avait envoyée de nombreux agents expérimentés surveiller son réseau. Tous étaient revenus. En petits morceaux. Ce criminel était si puissant qu'il avait fiché les agents les plus dangereux de l'inquisition. Nul n'y échappait. Alors pour surveiller ce dangereux criminel, identifier ses contacts et mieux cerner ses sbires, on avait décidé de confier sa surveillance à une parfaite inconnue des services sigmarites de Nuln. Une petite roses tout juste sortie de terre. Trop jeune pour avoir été fichée, parfaite inconnue du petit monde de Nuln, elle ne pouvait que passer inaperçue. L'agent parfait. D'autant plus que si elle venait à mourir, elle ne manquerait pas au bureau de Nuln, ces bâtards essayant au possible de se débarrasser sur la petite qui avait le tord de mettre son nez partout.

Et comment s'était elle retrouvée dans cette arène hurlante ? Simple. Ayant infiltrée la résidence du baron en se faisant passer pour une soubrette, elle avait eu accès à des informations de première main concernant un rendez vous important. Celui ci devait d'ailleurs se dérouler au cours d'un évènement connu sous le nom de "Grandkourseudquigg", ou quelque chose comme ça. Pour le coup, ce fut la slaaneshie qui menait l'infiltration. Elles avaient jouées et elle avait gagnée. Alors ni une ni deux, la cadavre de la soubrette qu'elle avait remplacée fut brûlé dans un incendie qui réduisit en cendres le manoir où elle travailla, gardant ainsi sa couverture intacte, puis elle fonça à bride battue au lieu de la rencontre sportive pour y arriver avant sa cible.

Le lieu était rempli de gueulards peinturlurés, buvant d'infâmes mixtures vertes et mousseuses, se bâfrant de mangeaille, s'entretuant comme des sagouins, sans aucune esthétique... Bref, un endroit bien détestable. Oh, bien sur le chaos a ses avantages, mais sans un peu d'ordre il était invivable. Et cette sauvagerie rampante... Elle était certes impressionnante mais d'aucune utilité. Ici, la seule perversité concernait quelques bestioles dans l'arène qui allaient s'entre tuer. La seule débauche serait celle de violence brute, sans aucun art. L'unique excès serait celui commis par quelques spectateurs en fin de spectacle vis à vis des arbitres. Non, vraiment, il fallait faire quelque chose pour cet endroit.

Mais avant de laver le sol de l'arène du sang de quelques "heureux" élus, il fallait se fondre dans la foule, correspondre au spectateur de base, et pour ça, parier.

6 sur le bleu !

Elle n'avait aucune raison de se retenir ici puisque nul ne l'observait dans son dos. Elle était là incognito et ne serait une fleur majestueuse, envoutante et inconnue qu'un jour. Et puis ça jurerais avec ses prédécesseurs qui s'étaient fiés au manuel du parfait infiltré de l'inquisition. Non, elle, elle brisait les règles et les codes. Son paris enregistré sur le squig ayant le moins de chances de gagner, mais rapportant aussi le plus, au vu des côtes actuelles, elle entreprit de bousculer violemment les orcs et autres bestiaux qui étaient sur son passage, en piquant un ou deux dans le dos à coups de dagues lorsque nécessaire, sans pour autant se faire chopper, ces gros bêtas étant trop occupés à se gueuler les uns sur les autres. Il y avait aussi des humains comme elle dans les rangs qu'elle traversait, mais elle n'en fit pas grand cas, bousculant sans vergogne une espèce de hareng sur pâte en veste verte discutant avec un autre quidam surement sans importance, ressemblant légèrement à un amant avec qui elle s'était amusée comme une folle, et lui aussi, au cours d'une nuit d'enfer, pour aller enfin rejoindre sa loge.

La cellule était une sorte de poste d'observation à part des bancs où se trouvait les gens sans importance, bordé de murets de marbre. En bas, le terrain, en face, le coin VIP qu'elle observerait à la longue vue, puis sur les côtés, la plèbe qui braillait. Réquisitionnant un transat pour sa propre personne, enleva son doublet qui la faisait étouffer de chaud, puis plaça son chapeau devant son visage afin de le protéger du soleil. Sa peau collée à sa chemise à cause de la transpiration, le pantalon rendu moulant, déjà par sa taille presque trop petite, puis la chaleur.... Elle espérait certes attirer les regards, mais pas au point ou quelques impromptus courtisans ne viennent lui faire du charme... Quoique si elle pouvait les attirer dans quelques recoins sombres de l'arène, comme les écuries à squig... Il y avait moyen de s'en donner à cœur joie, tout en faisant disparaître les preuves juste après... Très tentant.
Puis comme l'accès à sa loge était ouvert, la porte entrebâillée... Loge numéro 666 d'ailleurs. Et bien décorée. Elle avait bien fait de choisir celle ci et non une autre.
Alicia, voie du répurgateur

L’innocence ne prouve rien.

Profil: For 8 | End 9 | Hab 9 | Cha 11 | Int 10 | Ini 8 | Att 9 | Par 9 | Tir 8 | NA 1 | PV 65/65

http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_alicia

aventure en cours : viewtopic.php?f=290&t=6222&start=30

Avatar du membre
Mélétê
PJ
Messages : 188
Profil : en signature
Autres comptes : [MJ] The Puppet Master

Re: Grande Course de Squig, deuxième édition

Message par Mélétê » 01 juin 2018, 13:33

Quelques grammes de finesse dans un monde de brutes...

Voilà ce qu'était Mélétê au milieu de cette foule aussi surexcitée qu'étrangement réconfortante par l'anonymat qu'elle lui apportait. Pour quelques minutes au moins, la jeune femme pouvait arrêter de fuir.
Arrêter de jeter à droite comme à gauche des coups d'oeil inquiets.
Arrêter de retenir son souffle et de faire un pas de plus dans l'ombre pour se soustraire aux regards.
Arrêter d'avoir peur et, enfin, respirer, évoluer sans appréhension, sourire avec légèreté, être insouciante et redevenir celle qu'elle aurait voulu ne jamais avoir à cesser d'être.

Lorsqu'elle eut pleinement conscience du havre de paix dans lequel elle se trouvait alors même que, paradoxalement, l'endroit n'en avait aucune des caractéristiques communément admises, Méléte se laissa aller. Une douce chaleur monta en elle et ses lèvres esquissèrent un sourire espiègle, ses yeux pétillèrent. Quand elle croisa un impérial drôlement vêtu...


*Un petit nobliau ou un drôle qui se prend pour ce qu'il n'est pas ?*

... elle s'arrangea pour trébucher et tomber dans ses bras. Une vieille feinte pour avoir le loisir de fouiller les poches des passants en toute discrétion. Malheureusement, les années à errer aux quatre coins du Vieux Monde, de l'Empire à la Bretonnie, d'Altdorf à Mordheim et de Brionne à Nuln, avaient altéré l'agilité de ses doigts et l'homme sembla soudain se douter de quelque chose. Alors elle le gratifia d'un de ces regards amoureux dont elle avait le secret, passa une main sur sa joue et l'embrassa à pleine bouche. Puis elle retira son autre main avec le fruit de son larcin discrètement caché en son creux, déposa un dernier baiser, plus chaste, sur les lèvres tremblantes de l'homme et s'en fut avec un clin d'oeil malicieux. La seconde d'après elle avait disparu dans la foule, laissant sa proie hébétée tenter de comprendre ce qui venait de se produire.

Après quelques pas, Mélétê desserra les doigts et son sourire se figea. Un soupir de déception lui échappa...


*Des hixpés ? Qu'est-ce que je vais faire de ça ?*

Quand elle releva la tête, riant intérieurement du tour que Ranald venait de lui jouer, la jeune femme se trouvait à quelques pas d'une masse grouillante et beuglante de parieurs agglutinés devant une estrade sur laquelle un orque énorme les insultait autant qu'il les encourageait à venir placer leurs paris sur sa fabuleuse "Kourss eud'Squig". En arrière, un énorme hibou s'essuyait les serres sur une pancarte de bois et observait la foule de son regard scrutateur et perçant.

*Brrr... Cette bête fait froid dans le dos...*

Mélétê venait de trouver quoi faire avec les hixpés dérobés quelques instants plus tôt : s'offrir un moment de distraction à hurler, invectiver et acclamer les petites créatures peintes qui faisaient claquer leurs impressionnantes mâchoires au nez de ceux venus les admirer d'un peu trop près.

- Je joue 10 hixpés sur le bleu !

Aux sourires entendus et aux remarques désobligeantes sur son incapacité à comprendre qu'elle n'avait aucune chance de gagner avec un pari aussi ridicule, la jeune femme rétorqua dans un sourire moqueur :

- J'aime surprendre... et être surprise. Et puis, les outsiders ne déçoivent jamais. C'est comme les loosers de votre espèce : on n'en attend rien, pas vrai ?

Avec de telles remarques, il était certain qu'elle allait se faire des amis... ou pas.
Mélétê, bandit de grand chemin.
Profil: For 8 | End 8 | Hab 12 | Cha 10 | Int 9 | Ini 10 | Att 10 | Par 10 | Tir 12 | NA 2 | PV 70/70
Lien Fiche personnage : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_melete

Avatar du membre
Taille Tallgott
PJ
Messages : 35

Re: Grande Course de Squig, deuxième édition

Message par Taille Tallgott » 01 juin 2018, 21:07

Tallgott le Bâtisseur avait un vague souvenir du commencement du périple qui l’avais conduit jusqu’ici mais ce qui était sur c'est qu'il avait mal au crane. coucher dans les herbes hautes a même le sol, sa première vision fut un ciel clair et dégager, puis en ce relevant une sorte d'énorme cuisinière a bois avec des voiles accrochés a un mat , il clignât des yeux et s'en alla dans un fossés afin de ce soulager... pendant quelques minutes...Emergeant du bas-côté il reçu une énorme gifle sur l'épaule, ce retournant il contempla d'un air hébéter son agresseur.

Un nain ce tenait devant lui:

Alors l'Jeune constructeur! T'a Roupiller toute la route une vrais elfette ! comme promit j'tai amener au cirque tu verra y'a d'la bonne bière ici !

Bon moi j'doit rentrée sinon mon maître va m'tuer !


Sans plus de cérémonie le nain remis sa cuisinière en route en le laissant la.Une fois le calme revenu il entendit clairement un bruit de fête, pas très loin et ce mis a marcher en cette direction.

Le Cirque Zavattaniels c'était la qu'il se trouvait il le contempla un instant puis hocha les épaules :

Bon Bha maintenant que je suis la va falloir que j'en profite.

un hibou surveillait le domaine surement un signe de la bienveillance de Taal, il y avait aussi pas mal de monde qui discutait prés de cages remplies de squigs et même une elfe plutôt jolie .

fouillant ses poche il ce rendit compte qu'il n'avait plus un sous, même pas un grain d'hixpé... il ce dirigat donc vers le Bar afin d'y trouver un travail peu être creuser les latrines un truc du genre.

Avec un peu de chance il reviendrai riche d'ici quelques mois pour faire la conversation au autres spectateurs peu être même faire la cour a l’elfe encore qu'il ne savait que dire bonjour dans sa langue.
Taille Tallgott, Voie de la foi guerrière.

FOR 9 / END 9 /HAB 9 / CHAR 8 / INT 9 / INI 8 /ATT 8 / PAR 8 / TIR 8 / FOI 8 / MAG 8 /NA 1 / 34 PV

lien fiche personnage : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_taille_tallgott

« Par la terre, l’arbre et les os. » : Serment courant chez les adeptes de Taal et Rhya.

Répondre

Retourner vers « Cirque Zavattaniels et Taverne RP "Au Squig Unijambiste" »