Pays rouge [Eliniella]

Athel Loren est la plus ancienne des forêts du Vieux Monde. Ses arbres les plus vieux sont les jeunes pousses ayant germé à partir des graines semées par les serviteurs des Anciens en personne. C’est un lieu mystique qui s’étend sur une surface immense, mais nul ne sait si ce sont les Anciens ou l’influence du Chaos qui a éveillé ses arbres et leur a donné une âme. Toujours est-il qu’à l’aube des temps, ils ont commencé à raisonner d’une façon surnaturelle, et ont appris des sentiments tels que la haine et la colère. La forêt a peu à peu pris conscience d’elle-même et des autres races qui grouillaient comme des insectes à la surface du monde. Et les intentions de ces dernières ont éveillé sa rancœur…

Des menhirs gravés de runes elfiques marquent les limites de ce domaine végétal. Au-delà s’élèvent des arbres gigantesques dont les branches frissonnent et se tordent lentement, comme pour échapper à la barrière magique que forment ces pierres gardiennes. Les racines rampent et griffent les pierres couvertes de mousse, au milieu d’une brume persistante qui recouvre les clairières et les cavités du sol. Un tel labyrinthe de troncs et de branches suffit à rebuter l’esprit le plus décidé, car il abrite des yeux épieurs, des mouvements furtifs à peine entr’aperçus et des bruits inquiétants. La tranquillité surnaturelle des clairières tapissées de feuilles mortes et la brise silencieuse soufflant sur les sentiers ne voilent aucunement le sentiment d’être observé et mesuré à chaque pas que l’on y fait.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1178
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: Pays rouge [Eliniella]

Message par [MJ] The Puppet Master » 20 juin 2018, 22:26

Image
Martin [MJ Assistant]
► Afficher le texte
Un long moment s'écoula entre la chute du caillou sur la tente et l'avancée d'Eliniella dans celle ci, convaincue que nulle âme qui vive ne l'attendait avec un couteau entre les dents pour l'égorger par quelques traîtrises. L'exploration de la maison de toile ne révéla pas grand chose : un intérieur avec une couverture, un banc, un nécessaire d'écriture inutilisable, la faute en revenant à l'encre qui avait coulée sur l'ensemble du papier gâchant ainsi celui-ci et une petite cassette en bois, pouvant tenir dans une main, vaguement cachée sous le banc. Sans intérêt sans doute.
► Afficher le texte
A l'extérieur, elle entendait toujours les loups qui se nourrissaient dans les réserves de nourriture des humains, ceux-ci n'en ayant plus vraiment besoin... Et les canidés n'avaient toujours pas fait attention à la présence de la chasseresse.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Eliniella
PJ
Messages : 11
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_eliniellia_nathaelie_unoviel

Re: Pays rouge [Eliniella]

Message par Eliniella » 24 juin 2018, 09:04

Eliniella était resté cachée dans l'ombre un long moment à observer le silence avant de réussir à se convaincre que la tente était inhabitée. Sa prudence était peut être un peu exagérée mais elle était seule au milieu d'un groupe de cadavres dont elle ne comprenait toujours pas la signification. Peut être un rituel à un quelconque dieu chaotique ? En tout cas, la vision des corps mutilés lui avait passé l'envie de connaître le même sort.

La sylvaine s'approcha finalement à pas de loup vers la tente, tout en guettant le moindre signe d'alerte qui n'arriva jamais. Elle entra enfin en fracas dans la tente, la corde de son arc tendue prête à faire feu pour tenter de surprendre un potentiel occupant. Mais rien ne bougea, et Eliniella relâcha progressivement la tension sur sa corde ainsi que sa respiration. Faisant quelques pas à l'intérieur de l'abri, elle passa sa main sur les différents objets présents pour évaluer rapidement leur nature et leur valeur pour elle. Rien qui ne valait la peine de s'attarder plus longtemps ici.

Alors qu'elle s'apprêtait à ressortir, son regard fut attiré par un petit objet grossièrement dissimulé sous le banc. Visiblement un petit coffret, probablement aussi futile que le reste. Sur le pas de la tente Eliniella marqua une nouvelle hésitation. Alors qu'elle faisait un pas vers la sortie, elle s'arrêta pour s'assurer que ses systèmes d'alarme sur pattes étaient toujours calmes et occupés à manger. A priori, il n'y avait toujours aucune menace qui planait sur le campement. La curiosité de la jeune elfe pouvait donc prendre la place de sa méfiance, ce qui la poussa à faire demi-tour pour aller rapidement ramasser la cassette et s'assurer de son contenu.

Ensuite, elle était décidée à ne pas s'attarder plus que de raison et de retourner voir les traces qu'elle avait repéré plus tôt afin de tenter de remonter une piste qui la mènerait vers elle ne sait trop quoi, mais probablement rien de rassurant.
Eliniellia Nathaelië Unoviel, Voie des ombres de la forêt
Profil: For 8 | End 7 | Hab 10 | Cha 9 | Int 8 | Ini 9 | Att 8 | Par 9 | Tir 12 | NA 1 | PV 55/55
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_eliniell ... ie_unoviel

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1178
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: Pays rouge [Eliniella]

Message par [MJ] The Puppet Master » 24 juin 2018, 14:38

Image
Martin [MJ Assistant]

En fouillant dans quelques tentes, elle trouva un coffret qui avait déjà été forcé avant elle. Le dessus était teinté de sang, mais l'intérieur était propre.

Bien que pouvant tenir dans une main, la cassette était dépourvue de choses intéressantes. Pas d'or, d'armes ou autre. Juste une bourse vide et des papiers incompréhensibles sur lesquels étaient gribouillés... Des chiffres. Beaucoup de chiffres. Mais elle ne pouvait leur donner de sens. Puis il y avait ces écritures en pattes de mouches là... ces foutus humains ! Ces barbares arriérés ne pouvaient ils donc pas écrire en elfique, comme tout le monde ? Cette écriture primitive, grossière, était indéchiffrable pour l'elfe. Bien trop rustique pour être compréhensible.

Refermant la cassette pour y chercher quelques signes particuliers, elle remarqua, sur le ventre de celle ci, un sigle. Un pégase sur champ bleu aux lices aux roses d'or. Était ce un glyphe ? Un sceau ? Quelques arcanes magiques primitives ? Ou juste... De la bête peinture.

Fourrant la cassette dans son sac, l'elfe quitta les lieux, laissant aux loups leur festin. Par contre, pour ce qui était des traces... Elle n'avait pas vraiment de mal à les remonter cependant... Était ce bien prudent de continuer sa traque ? Elle n'avait rien mangée d'autre que des baies depuis ce matin. Et puis le sommeil guettait. Si elle continuait comme ça trop longtemps, le marchand de sable risquait de l'assommer avec sa lanterne. A moins que l'elfe ne soit trop obstinée pour s'arrêter en chemin ? Mais cela pourrait lui jouer des tours. Déjà ses réflexes étaient moins rapides à cause de la fatigue, la racine l'ayant fait tomber dans un fossé il y a deux minutes le lui ayant fait amèrement remarquer...
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Répondre

Retourner vers « La Forêt de Loren »