[RP groupé] Les Dragonniers

sont une région de collines calcaires situées à l’extrême nord des Montagnes Grises. Ces collines désolées, séparées des montagnes par le fleuve Oisel, sont habitées par des bergers Bretonniens, et les châteaux y sont peu nombreux. Les ancêtres des Bretonniens inspirés par les contacts qu’ils avaient avec les elfes et les nains, y ont érigé d’immenses tumulus funéraires pour leurs chefs. Ces tombeaux, aujourd’hui en ruines, sont devenus des repaires de monstres et de spectres. Cette région attire de nombreux Paladins ainsi que de nombreux nains chercheurs de trésors.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1428
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

[RP groupé] Les Dragonniers

Message par [MJ] The Puppet Master » 23 févr. 2019, 22:13

A l'occasion d'une halte prolongée près d'un village non loin du château de Desfleuves, fief du seigneur gardien de la troué de Gisoreux, la caravane des dragonniers attendait les dernières recrues sensées remplacer les malheureux ayant trépassé lors de la dernière chasse quelques semaines plus tôt. Même s'il ne s'agissait, alors, que d'une simple battue et que le dragon s'était avéré n'être qu'une « banale » vouivre, un incident avec les harpons coûta la vie à une demi-douzaine d'entre eux qu'il fallait maintenant remplacer avant de s'aventurer plus loin dans cette région réputée pour ses dangers.

Béoric le jeune, fils du nain à l'origine de ce projet complètement fou, menait depuis quelques mois les opérations « techniques » à la place de son père de plus en plus vieillissant. Ce dernier était toujours considéré comme le seul maître à bord et décisionnaire mais la cohésion sociale au sein des dragonniers n'était plus aussi solide que dans les premières années de chasse.

Les quatre « navires » étaient disposés de manière à constituer une sorte d'enclos à l'intérieur duquel les dragonniers s'adonnaient à l'entrainement et à la récréation. Le cortège était fait d'un premier bâtiment, de loin le plus petit, et sans doute le plus présentable des points de vue esthétique et propreté. Il abritait tout à la fois l'office des « têtes pensantes », le laboratoire des deux illusionnistes et leurs quartiers privés à tous, loin de la crasse affreuse du dortoir commun.
Il y avait donc la chambre de commandement et de stratégie. Un nom pompeux pour qualifier un vieux bureau poussiéreux aux étagères saturées de parchemins moisis. Ceux-ci pourtant ne manquaient pas d'intérêt tant ils regorgeaient de brillantes observations au sujet des dragons et des méthodes pratiques pour les chasser. Ces connaissances ayant été pour la plupart assimilées depuis longtemps par les dragonniers, les recherches théoriques ne les intéressaient plus guère. En revanche, il s'agissait toujours d'une source d'informations précieuses pour un chasseur de dragons débutant.
L'accès au laboratoire des illusionnistes n'était jamais accordé à un dragonnier subalterne et encore moins à une nouvelle recrue. Ubaldo Kaulbach et Lubin Gebauer, si c'était bien leurs noms, et quand on connaissait l'histoire de l'illusionnisme dans l'Empire, on pouvait légitimement en douter, se montraient réticents quant à laisser quiconque entrevoir leurs travaux. Même si personne ne semblait croire qu'il y ait jamais eu de grand secret à découvrir. Les deux hommes étaient grincheux, aigris, dépressifs et souvent fortement imbibés d'alcool. Pourtant c'était d'eux que dépendait l'efficacité des appâts destinés à attirer les dragons dans les embuscades tendues par les dragonniers.
Enfin, les quartiers privés de Béoric et son fils ont cela de remarquable qu'ils sont entretenus et même ordonnés. Tout du moins, pour ce qu'il était possible d'en voir. Le vieux nain s'était quelque peu embourgeoisé mais restait d'une âme guerrière. Il accueillait les recrues et les hôtes de marque avec gaieté et bon vin dans son petit salon confortable. On ne pouvait pas en dire autant de son fils dont la porte restait close et ses salutations empruntes d'une froideur ostentatoire.
Le deuxième bâtiment, de loin le plus bruyant et le plus malodorant, était également le plus sécurisé et le plus surveillé. Appelé « l'usine », il était tout entier dédié au travail de la chair, des os et des moindres parcelles du corps du dernier dragon terrassé. Et les dragonniers se faisaient fort de ne rien perdre de la précieuse créature. Ainsi, les déchets invendables trouvaient toujours une utilité parmi les gens de la caravane. Par exemple, les chutes de peaux rapiécées devenaient des armures ou des bâches pour camoufler les harpons et les catapultes, et les os étaient recyclés comme outils ou ustensiles de cuisine.
Le plus gros « navire » abritait trois énormes balistes et une armurerie à susciter des jalousies parmi bien des petits seigneurs. A cela s'ajoutait une structure renforcée équipée de meurtrières et capable de résister aux ardents assauts d'un jeune dragon adulte. Le « chariot de combat » était bien le coeur du système de chasse au dragon élaboré par Béoric le Naïf. A bien y regarder, un tel dispositif pourrait se révéler effroyablement efficace contre d'autres cibles qu'un dragon... Cette idée ne semblait pas avoir effleuré l'esprit des membres de la caravane, et mieux valait qu'elle ne vînt jamais à celui d'aucun inopportun belliciste d'où qu'il fut.
Urbrom Utreksson et Sedum Thrulgirdsson étaient les deux seuls habitants permanents de ce lieu. Leur atelier de réparation leur servait également d'appartements depuis qu'ils avaient compris qu'ils pouvaient gagner beaucoup de temps en s'épargnant des allers-retours entre le « chariot de combat » et le dortoir de l'équipage. Mais beaucoup pensaient qu'ils avaient surtout fui le dortoir à cause du mode de vie et de l'odeur de leurs camarades de chambrée.
Le « chariot de combat » comptait une curiosité : le poste de vigie où se relayaient deux Nains. En lieu et place du traditionnel mât, des cordes et une échelle dressées vers le ciel. L'ensemble était relié, vingt mètres plus haut, à un petit aérostat, à peine assez grand pour contenir un Nain. Ce poste était loin d'être de tout repos et exigeait une bonne constitution pour supporter les balancements incessants d'un ballon à la merci des moindres courants aériens. Nul besoin de préciser que lors des intempéries et des attaques de dragons, l'aérostat était entreposé dans un compartiment approprié à bord du « chariot de combat ».
Le dernier bâtiment rassemblait les quartiers de l'équipage et les élevages. Surnommé affectueusement « la maison », c'était un endroit loin d'être aussi accueillant que son surnom aurait pu le laisser présager. C'était le lieu où le reste de l'équipage, pour la plupart une bande de Nains indécrottables, avait élu domicile installant leurs lits pouilleux et leur terrain de jeu. L'atmosphère y était à la cacophonie, la violence confraternelle et l'agitation hystérique permanente. L'enfer du sage...
Dans le dortoir, la vermine était reine, l'odeur de renfermé suffocante, la visibilité limitée. L'on y dormait, ou plutôt l'on y ronflait, et l'on y cuvait sa bière et pleurait sa paye perdue bêtement au jeu dans le quartier-jeu de l'équipage.
Le quartier-jeu. Un infâme tripot qui ne cachait que son nom. Cartes, dés, combats à mains nues, etc. Tous les jeux y étaient pratiqués à condition que la solde pusse y être dilapidée.
La cantine mitoyenne offrait outre des menus répétitifs et peu ragoûtants, toutes sortes de boissons.
Enfin, dans une chambre à l'écart, Robur officiait. Dans cette pièce à peine éclairée, un Nain ridé comme un chêne vous accueillait, cerné de figures terrifiantes de créatures figées dans la mort par son talent unique de vieux taxidermiste. Robur connaissait mieux que personne les secrets anatomiques de nombre de petits monstres et autres créatures inquiétantes qu'il se plaisait à empailler depuis de nombreuses années. Robur fut l'un des tout premiers compagnons de Béoric le Naïf. Il ne participait plus activement aux chasses depuis le jour où il avait été grièvement blessé dans une chasse et avait failli perdre la vie, mais avec la taxidermie, il avait trouvé un passe-temps à son goût... et au goût de quelques amateurs éclairés, ou dérangés, auxquels il vendait le produit de son artisanat, à l'en croire.
Je vous ai décrit la caravane pour que l'on puisse considérer que vous l'avez visitée et que vous êtes acceptés comme nouvelles recrues.
Vous pouvez commencer à prendre vos marques...
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Yazelsinae
PJ
Messages : 10

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par Yazelsinae » 01 mars 2019, 13:26

Yazelsinae, fraichement arrivée dans le camps, commença par s'y promener, insouciante des regards posés sur elle. Pourtant son apparence est une vraie attraction... L'elfe à l'origine rousse, enduisait ses cheveux d'un mélange de charbon, d'écorce broyées et ont ne sais quoi qui les rendaient noirs et gominés. Ses yeux également, dont un était blanc, surement du à une blessure, étaient enduis d'un maquillage de charbon noir, dégoulinant le long de ses joues. Inutile de préciser que cela, ajouté à son air méprisant, un sourire renversé et un visage exprimant nettement la méchanceté, donnait presque à se poser des questions inquiétantes. Elle portait deux boucle d'oreilles en forme de papillon, signe distinctif des adorateurs d'Ecate.

Jusqu'ici l'ambiance lui plaisait, malgré que ce soit une elfe, les nains étaient la race qu'elle tolère le plus, aimant leurs rancune, franchise, loin de tout les stratagèmes diplomatique des hommes, et de l'ennuyeuse vie de ses congénères elfiques.
Ainsi, elle fit le tour de la caravane, caressant les structures de la main, tout en marchant tranquillement, esquissant un sourire en coin à chaque nouveau compagnon qu'elle croisait. Elle observait, étudiant la force de frappe, mesurant les risques, calculant comment leurs fausser compagnie discrètement si le besoin en était. Elle prenait cette compagnie au sérieux tout en se demandant si ces nains n'étaient pas fou.

Alors qu'elle revenait vers le centre de la caravane, elle s'arreta net, comme figée de surprise, puis elle leva lentement la main, puis le doigt, et se retourna d'un mouvement désarticulé, vers le premier nain qui croisais son regard...

-Tout cet attirail.. Ne serait il pas plus efficace enduit de poison ? S'exprima-elle, d'un ton laissant à penser qu'elle pourrait aider à cela.
Image
Yazelsinae Thalbalah, Voie du meurtre
Profil: For 8 | End 7 | Hab 11 | Cha 9 | Int 8 | Ini 10 | Att 8 | Par 9 | Tir 11 | Foi | Mag | NA 1 | PV 50/50
wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_yazelsinae_thalbalah

Avatar du membre
Amerkan
PJ
Messages : 84
Profil : FOR:8 END:8 HAB:9 CHAR:8 INT:10 INI:8 ATT:8 PAR:8 TIR9 NA:1 PV:60/60
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... kan_butoda
Localisation : France

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par Amerkan » 03 mars 2019, 17:37

Il avait fallu quatre jours, entre caravane et beaucoup trop de marche pour apercevoir les torches du campement des dragonniers depuis Marienburg. C’était donc couverts de poussière que notre ingénieur s’était présenté devant les maîtres de la chasse. Et malgré sa fatigue et son apparence, il avait su convaincre les nains de le recruter, incisant sur sa rigueur mais surtout sur son respect pour le secret professionnel. Et Morgrim seul sait combien les nains y tiennent. De toute façon pour Amerkan cette entreprise était pour lui l’occasion de se mettre à l’œuvre et acquérir du savoir-faire. Il savait pertinemment qu’on ne lui confirait pas de tâches importantes avant longtemps.

Le recrutement fait, il se familiarisa avec l’environnement et surtout le « chariot de guerre ». Les balistes semblaient de bonne factures, d’autant que l’acier qui recouvrait l’armature du navire. Ses premières tâches constitueraient sûrement l’entretien des lanceurs de harpons ainsi que leur potentiel réparation. Cependant en faisant le tour du bâtiment l’armature en bois n’était pas de toute première fraîcheur, les bateaux ayant sûrement été rachetés au rabais même si après un tour du propriétaire, celui en métal avait reçu un excellent traitement.
Tout opposée à cela, l’armurerie renfermait des trésors bellicistes dont l’ingénieur aurait appréciés de jeter un coup d’œil pour peut-être dénicher une arquebuse naine ou deux. Loin de son idée de l’utiliser contre un dragon, mais pouvoir toucher à la technologie naine était un rêve de gosse pour lui. De plus il espérait secrètement qu’aucun dragon ne daigne se montrer durant son service dans la compagnie. Une bête cracheuse de feu de plusieurs tonnes était la dernière chose à laquelle une personne sensée voudrait se frotter.

Continuant notre tour de la « flotte » des dragonniers, pour ce qui servait de quartiers à l’équipage il fallait proprement s’accrocher. Certes Amerkan était déjà passé par des égouts peu entraînant lors de ses mésaventures involontaires, mais ça tenait du miracle qu’aucune bougie ou torche n’est provoquée d’explosion. Il était vital pour le jeune Estalien d’avoir une couche un peu plus décente si ce n’est moins odorante. Il fit donc une demande afin de pouvoir loger avec les autres ingénieurs, argumentant sur le gain en disponibilité, temps et efficacité que cela apporterait aux dragonniers. Et puis la boisson tout comme le jeu n’était pas dans ses goûts ; et malgré son haut respect pour le peuple de Grungni, il avait été déchanté par la graisse et la mauvaise odeur de bière qui régnait. Cependant il appréciait la compagnie de certains qui acceptaient de conter les histoires héroïques et pleines de rancunes du peuple nain. Parmi le reste de l’équipage on comptait quelques autres humains comme lui et même une elfe arrivée récemment à ce qu’on disait.

Cela paraît étrange. Que ferait une elfe ici ? Sûrement les nains ont-ils confondu avec une humaine. Ou bien un cas exceptionnel comme Koravar.
Cela faisait d’ailleurs longtemps qu’Amerkan avait perdu de vu Koravar lors de ses pérégrinations. Le semi-elfe et lui avait dû se séparer lors d’une escapade et ne s’étaient jamais recroisé alors.
Verena faites qu’il ne lui soit rien arrivé, c’est un être juste et qui mérite qu’on l’aide.



Sur son petit temps libre, Amerkan avait l’idée de récupérer un tonneau vidé de sa bière par les nains, pour s’en y faire sa toilette et garder une hygiène acceptable. En empruntant une pelle, il pourrait creuser un peu dans la terre et y déposer de quoi faire un feu, avant de faire tenir le tonneau sur, soit une grande pierre, soit de l’argile cuite qui empêcherait le tonneau de prendre feu tout en y réchauffant l’eau qui s’y trouverait. Ainsi il pouvait profiter en toute tranquillité de bains agréablement chauds. Et s’ils devaient se déplacer rapidement, rien ne l’empêchait de prendre un bain froid ou de remettre cela à plus tard, le temps que le convoi s’arrête.

Le petite semaine passais donc sans que rien ne soit particulièrement utile à raconter à cela, si ce n'est que de nouveaux visages apparaissaient un peu chaque jours et qu'Amerkan avait effectivement cru entrapercevoir une elfe dans la compagnie.
Amerkan Butoda
FOR:8 END:8 HAB:9 CHAR:8 INT:10 INI:8 ATT:8 PAR:8 TIR9 NA:1 PV:60/60

Lien vers la fiche: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... kan_butoda

__________________________

La technologie n'est ni bonne ni mauvaise, tout dépend de l'utilisateur.

"Sapentia dixit."
La science a parlé.

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1428
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par [MJ] The Puppet Master » 16 mars 2019, 21:44

Au détour de sa première virée contemplative sur l'efficacité de l'ingénierie naine, Amerkan assista à une scène mettant au prise l'Elfe, qu'il n'avait fait qu'apercevoir jusque-là, et un des membres de l'équipage.

- Dis donc, tête en pointe, t'en as tué combien de dragon du haut de tes grands airs supérieurs ? Silence. Mouais, c'est b'en c'que j'pensais... grogna le Nain avec une moue dédaigneuse. Et b'en, nous, on en a bousillé pas moins de seize depuis qu'je suis dans le coup et on n'a jamais eu besoin de tes sournoiseries de poisons ! D'ailleurs, ça leur f'rait pas grand chose aux écailleux. Vue la taille des bestiaux, et encore on s'attaque qu'aux jeunes adultes, faudrait un tonneau de poison pour les estourbir un brin. Alors tu vois, t'es loin du compte, ma grande. Le Nain, qui s'avérerait plus tard être Dririn Boriksson, un des « chevaucheurs » de la caravane, secoua la tête et eut un sourire carnassier. Nan. Ce qui faut avec les dragons, c'est la stratégie, le bon appât et le courage. Le reste c'est pour les pisseuses et les Elfes, et, sans vouloir t'offenser, « grandes oreilles », toi tu réunis les deux. Puis Dririn partit d'un grand éclat de rire et s'en fut retrouver quelques camarades qui s'esclaffèrent à leur tour lorsqu'il leur raconta sa conversation.

Ce fut alors qu'un éclat de voix derrière lui fit sursauter Amerkan et attira le regard de Yazelsinae.


- Alors, l'bleu-bite, on escournifle déjà ses petits camarades !?

Aldreg « Pied-d'acier » Moreksson s'approcha de son pas claudicant -il avait perdu une jambe et celle-ci avait été remplacée par une prothèse métallique- puis, avisant l'Elfe, il ajouta en gardant son ton enjoué :

- Ah, mais y a la grande gigue aux oreilles pointues avec toi. Z'êtes deux drôles de recrues, vous autres ! Faut croire que Béoric a pas l'temps d'attendre que les courtes-barbes en mal d'aventure se radinent jusqu'ici, si on en est à enrôler des elfettes et des jeunots. D'ailleurs, ça m'étonne qu'on soye pas encore parti à la chasse... Il haussa les épaules. Doit encore manquer que'que chose. Puis, d'un geste du bras, il invita l'Elfe et l'Humain à le suivre. Allez, radinez-vous par-là, z'allez me donner l'coup d'main pour donner à bouffer aux fauves... J'suis sûr qu'ça va vous en boucher un coin !

Dubitatifs mais tout autant curieux, Yazelsinae et Amerkan emboîtèrent le pas bancal du joyeux Nain. Ils entrèrent dans le cercle des « navires » et découvrirent un spectacle incroyable. Là, à l'abri des regards, dans un enclos spécialement équipé pour elles, une demi-douzaine de fourmis géantes gambadaient dans l'herbe. Leurs carapaces noires et luisantes se dandinaient et leurs mandibules claquaient à l'approche des Nains menant une charrette au contenu odorant. Les insectes, d'ordinaire si insignifiants, mesuraient présentement dans les sept à huit pieds* de longs pour quatre à cinq pieds* de haut.

- Sont belles mes copines, pas vrai ? Aldreg tapota du poing sur son membre d'acier. L'a quand même fallu qu'y en ait une pour me becqueter la guibolle avant qu'on réussisse à les dompter. Mais maintenant, ça va ; si on sait y faire, on risque pas grand chose. Puis, joignant le geste à la parole. Allez-y balancez leur la barbaque. Elles attendent que ça.

D'un geste ample, il saisit une des carcasses puantes de la carriole et la jeta dans l'enclos. Immédiatement, ce fut la curée et les fourmis géantes se jetèrent dessus dans un concert de crissements stridents.

- Allez, par Grungni ! Grouillez-vous avant qu'elles se blessent en se disputant le morceau ! Et le Nain jeta un nouveau quartier de viande avariée. La bidoche, en plus d'empester à des lieues à la ronde, était poisseuse et collante.

- On badigeonne la viande avec de l'eau sucrée au miel ! Elles adorent ça à s'en faire péter la panse ! Ohohohahahah ! Regardez-moi ces gourmandes. Si vous y étiez au milieu, elles vous boufferaient sans même s'en rendre compte ! Ohahahahahah ! Mais ça, c'est rien à côté de Gaston...

Le Nain désigna un autre enclos un peu à l'écart. Là, seul et immobile trônait un scarabée tout aussi géant mais deux fois plus volumineux que les fourmis. Ses élytres vert clair brillaient sous le soleil et seules ses antennes s'agitaient.

- Ce'ui-là, c'est une vraie saloperie ! On dirait pas, hein ? Mais l'est vif comme l'éclair. Faut s'méfier avec lui. L'est capable de t'couper en deux avant qu't'es pu t'en apercevoir. Mais bon, y a pas mieux pour tirer « l'usine ». Au début, on f'sait avec des bœufs mais on s'trainait comme des limaces et fallait des semaines pour aller d'un endroit à l'autre. On avait l'temps d's'entretuer dix fois et d'remplir tout un Livre de Rancunes entre chaque dragon. Alors, quand on a trouvé Gaston, on n'a pas trop hésité... comprenez ?

* : 1 pied = 30 centimètres environ.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Yazelsinae
PJ
Messages : 10

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par Yazelsinae » 20 mars 2019, 21:08

Lorsque le nain s'adressa à Yazelsinae, elle affichais encore un demi sourire inversé sur son visage, puis lorsqu'elle entendu les insultes, sa bouche se ferma instantanément. Elle resta de marbre jusqu'à la fin du sermon, puis elle s'adossa à la caravane, un pied replié en appuis. Elle sorti doucement sa dague, regardant le nain se pavaner avec ses camarades, tête baissée le regardant par le bas, puis elle ôta un gant, et commença à se curer les ongles nerveusement avec sa dague, tout en fixant le nain d'un regard noir, lorsqu'elle sembla s’apaiser elle se pinça la lèvre avec les dents, puis rangeant calmement sa dague et renfilant son gant, elle nota quelque chose dans un petit carnet.
Mais alors qu'elle allais partir, une voix détourna son regard...
- Alors, l'bleu-bite, on escournifle déjà ses petits camarades !?
Accompagnée d'Armekan elle emboita le pas du nain qui semblait décidé à leurs montrer quelque chose, d'une démarche non chalante et féminine à la fois, en partant, elle chicka <<Peuh!>> par terre en jetant un regard malicieux au nain insultant. Mais quelques instant plus tard lorsqu'elle vit les fourmis, elle ne pu s'empêcher de laisser apparaître un malaise, ces insectes étaient visiblement stressés étant fraichement issu du milieu sauvage, et ces nains ne semblaient pas vraiment savoir s'y prendre, en tout cas du point de vue d'une elfe... Mais encore sous le coup des insultes elle préféra se taire. En outre elle refusa de toucher à cette viande répugnante...
En chemin pour le prochain enclos, dubitative elle s'approcha d'Amerkan et lui chuchota discrètement : - Plus j'en vois, plus cette compagnie m'à l'air vaillante, mais suicidaire... Que fait tu avec eux ?
Lorsqu'elle arriva devant le scarabée, elle fut prise de nouveau d'un fort sentiment de compassion, quelle créature magnifique. Doté de si belles couleurs, d'une telle puissance, comment ne pas y voir un chef d'oeuvre de la nature. Elle laissa le nain s'exprimer sans lui couper la parole, puis elle fixa la bête, la regardant droit dans ses globules miroitants et brillants de milles facettes, comme essayant de s'y connecter mentalement, de la ressentir, puis en chuchotant d'un ton au ressenti rassurant même sans avoir compris, elle s'adressa au scarabée en langage elfique, dans une tentative d'apaisement. Elle resta concentrée dans l'attente d'une possible réaction de la bête...
- Gen suilon, sidh am gen...
Pour ceux comprenant la langue elfique, littéralement : 《Je te salue, que la paix soit avec toi》
Modifié en dernier par Yazelsinae le 22 mars 2019, 17:17, modifié 3 fois.
Yazelsinae Thalbalah, Voie du meurtre
Profil: For 8 | End 7 | Hab 11 | Cha 9 | Int 8 | Ini 10 | Att 8 | Par 9 | Tir 11 | Foi | Mag | NA 1 | PV 50/50
wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_yazelsinae_thalbalah

Avatar du membre
Amerkan
PJ
Messages : 84
Profil : FOR:8 END:8 HAB:9 CHAR:8 INT:10 INI:8 ATT:8 PAR:8 TIR9 NA:1 PV:60/60
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... kan_butoda
Localisation : France

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par Amerkan » 22 mars 2019, 16:51

C'est pas la moitié d'un nain le sieur Moreksson.
Ce nain attirait déjà la sympathie d'Amerkan: franc-parler et bon enfant. Mais notre petit ingénieur déchanta vite lorsqu'il dut soulever un morceau de viande et le balancer dans un enclos rempli d'aberrations insectoïdes. Déjà que les insectes n'étaient pas sa tasse de thé, voilà qu'en plus elle mesurait un bon mètre et pouvait arracher la jambe d'un nain hargneux. Rajouté à cela le fait de devoir leur lancer un morceau pourri gluant de sucre avarié. Le dégoût s'était lourdement posé sur les épaules d'Amerkan.
Allez hop! Au travail !
Dit-il en relevant les manches
En prévention, il recouvrit ses mains de terre, La boue partira plus facilement que cette chose, et mes doigts n'en porteront pas l'odeur.
Les morceaux n'étaient pas bien lourd, et Amerkan fit bien attention à ne pas trop encrasser les vêtements qu'il portait. Ce soir sa petite baignoire improvisée lui ferait le plus grand bien.
-Plus j'en vois, plus cette compagnie m'a l'air vaillante, mais suicidaire... Que fait tu avec eux ?
L'elfe venait de lui poser cette question. Visiblement le social était revenu dans leurs mœurs ? Non pas que Koravar ne causait pas trop (et ce n'était que la moitié d'un elfe) mais pour le peu qu'il en avait entendu, les elfes restaient distants vis-à-vis des autres races du continent. D'autant plus que celle-ci jurait un peu avec cette idée de grands elfes à l'apparence rayonnante et hautaine. Peut-être faisait-elle partie d'un lignage ou groupe social elfe différent ?
Et bien, pour ainsi dire messire Elfe, bien qu'un dragon soit une prouesse de la nature dont la vue peut retourner le cœur de poètes, j'aimerais éviter d'en croiser la route car ils possèdent aussi la "prouesse" de vous faire passer de l'état solide à l'état gazeux d'un simple souffle. Et cette idée ne m'inspire point. Cependant, pouvoir ne serait-ce qu'admirer la technologie naine de ce convoi rempli mon esprit de curiosité et d'inspiration. J'espère bien apprendre de la part des maîtres ingénieurs du convoi.

Le scarabée par contre était l'équivalent d'un chariot blindé monté sur pattes avec en prime des faux en guise de mandibules. Le souvenir de jeux dans les herbes avec des insectes quand il était petit, lui fit regretter soudainement les défis qu'Amerkan avait concocté pour ses prisonniers insectes. Dorénavant il regarderait toujours ses pieds pour ne pas marcher sur la progéniture d'une de ces bêtes.
Manquerait plus que je me fasse tuer par une famille de sauterelles endeuillés.
Maître nain, si je comprends l'intérêt d'avoir un scarabée géant en temps que bête de trait, à quoi donc servent ses fourmis ? , dit-il en enlevant la terre qu'il avait sur les mains.
Sont-elles aussi employées comme bêtes de trait ou bien servent-elles d'appâts pour les dragons, comme une chèvre avec les loups ?
Modifié en dernier par Amerkan le 29 juin 2019, 15:45, modifié 1 fois.
Amerkan Butoda
FOR:8 END:8 HAB:9 CHAR:8 INT:10 INI:8 ATT:8 PAR:8 TIR9 NA:1 PV:60/60

Lien vers la fiche: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... kan_butoda

__________________________

La technologie n'est ni bonne ni mauvaise, tout dépend de l'utilisateur.

"Sapentia dixit."
La science a parlé.

Avatar du membre
Yazelsinae
PJ
Messages : 10

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par Yazelsinae » 23 mars 2019, 13:07

[Discutions entre Yazelsinae et Amerkan se passant pendant le chemin entre l'enclos des fourmis et celui du scarabée]
Amerkan a écrit :
22 mars 2019, 16:51
Et bien, pour ainsi dire messire Elfe, bien qu'un dragon soit une prouesse de la nature dont la vue peut retourner le cœur de poètes, j'aimerais éviter d'en croiser la route car ils possèdent aussi la "prouesse" de vous faire passer de l'état solide à l'état gazeux d'un simple souffle. Et cette idée ne m'inspire point. Cependant, pouvoir ne serait-ce qu'admirer la technologie naine de ce convoi rempli mon esprit de curiosité et d'inspiration. J'espère bien apprendre de la part des maîtres ingénieurs du convoi.
- Tu n'as pas l'air plus compétent que moi en ce qui concerne la chasse au dragon, s'exprima t'elle en toute discrétion d'un ton moqueur. Et ces nains le savent, et pourtant nous engagent, alors je commence à douter de leurs intentions envers nous.. Et si c'était nous les appâts? Cela ne vous est pas venu à l'idée ? Continua elle d'un air malicieux.
Modifié en dernier par Yazelsinae le 06 avr. 2019, 19:42, modifié 2 fois.
Yazelsinae Thalbalah, Voie du meurtre
Profil: For 8 | End 7 | Hab 11 | Cha 9 | Int 8 | Ini 10 | Att 8 | Par 9 | Tir 11 | Foi | Mag | NA 1 | PV 50/50
wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_yazelsinae_thalbalah

Avatar du membre
Amerkan
PJ
Messages : 84
Profil : FOR:8 END:8 HAB:9 CHAR:8 INT:10 INI:8 ATT:8 PAR:8 TIR9 NA:1 PV:60/60
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... kan_butoda
Localisation : France

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par Amerkan » 29 mars 2019, 17:56

Oulà vous y allez un peu fort ! Les nains ne sont pas retors et tiennent toujours parole !
Mais je comprends vos craintes. Cependant je peux vous dire une chose, ma vie n'est peut-être pas aussi longue que la vôtre mais elle a été très fournie en peu de temps, de situations auxquelles je n'étais pas préparé du tout. Un dragon ne viendrait que s'ajouter à toute mes péripéties! Haha !
Bon je ris, mais je n'en mènerais pas large non plus quand un véritable dragon arrivera ! Je pense pas que ça soit nécessaire de s'inquiéter maintenant. Garde ton énergie pour plus tard.
Et si vraiment tu n'as pas du tout confiance en ces nains, tu peux toujours chercher du travail ailleurs. Mais ça ne paiera pas aussi bien selon moi.
Amerkan Butoda
FOR:8 END:8 HAB:9 CHAR:8 INT:10 INI:8 ATT:8 PAR:8 TIR9 NA:1 PV:60/60

Lien vers la fiche: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... kan_butoda

__________________________

La technologie n'est ni bonne ni mauvaise, tout dépend de l'utilisateur.

"Sapentia dixit."
La science a parlé.

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1428
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par [MJ] The Puppet Master » 31 mars 2019, 17:47

Le Nain partit d'un éclat de rire sonore.

- Tu vois des bœufs ou des saletés de ch'val ? Nan ? Alors t'as compris qu'les copines elles sont là aussi pour tirer les chariots. Sont solides et rapides. Faut même les freiner des fois pour pas qu'on casse un essieu. En plus, ces machins-là c'est plus facile pour un nain de monter d'ssus. Les gaillards qui font ça, on les appelle les « chevaucheurs ». Dririn que t'as parlé avec, Aldreg s'adressait à Yazelsinae, c'est un de ceux-là.

L'Elfe cessa de s'occuper du scarabée, qui avait semblé sensible à son approche, pour se tourner vers le nain et l'humain.

- Ca doit faire bizarre à des bizuts d'intégrer une compagnie comme la nôtre en ce moment mais ç'a pas toujours été comme ça, savez. Derrière tout ce que vous voyez, y a des années de bourlingue, des dizaines de dragons abattus... et quelques frères d'armes calanchés. « Pied-d'acier » renifla bruyamment, visiblement ému. A l'occasion, j'pourrai vous raconter si ça vous intéresse.

Clopin-clopant, le Nain commença à s'éloigner des enclos.

- Allez v'nez.Hey, le bleu, on m'a dit qu'tu voulais un tonneau pour je ne sais pas quoi, je crois que j'ai ce qui te faut. D'ailleurs, si vous avez besoin de trucs ou d'autres, venez me demander. Les autres sont pas trop portés sur les nouveaux quand c'est pas des barbus.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Amerkan
PJ
Messages : 84
Profil : FOR:8 END:8 HAB:9 CHAR:8 INT:10 INI:8 ATT:8 PAR:8 TIR9 NA:1 PV:60/60
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... kan_butoda
Localisation : France

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par Amerkan » 10 avr. 2019, 21:34

Ne nous sentez pas obligé d'en parler si cela vous fait du mal maître nain. Mais j'espère qu'en étant dans ce groupe j'honorerais leur mémoire. Chaque dragon que nous tuerons leur sera envoyé dans l'autre monde où ils pourront les affronter de nouveaux et ainsi venger leur propre mort.

Ce nain était sympathique aucun doute là dessus. Amerkan lui accorda quasiment directement sa confiance, même si pour ce qui est des bestioles, il fallait prendre son temps. L'elfe par contre avait omis de dire pourquoi elle était venue jusqu'ici et quel était son intérêt précis dans cette aventure. Bof se dit-il, je saurais le moment venu. En attendant j'ai fort à faire et notamment de me débarrasser de cette poisse sucrée.
Cela m'aiderait grandement de disposer de ce tonneau. Je souhaite en faire une sorte de baignoire que je pourrais emporter avec nous. En posant le tonneau sur une plaque de fer pour le protéger des flammes je pourrais m'en faire un petit bain. A défaut de plaque je pourrais me faire chauffer l'eau à côté et me remplir tout ça.

Sinon pour vos compagnons, un conseil pour m'intégrer ? Quelqu'un a-t-il besoin d'un petit service ?
Amerkan Butoda
FOR:8 END:8 HAB:9 CHAR:8 INT:10 INI:8 ATT:8 PAR:8 TIR9 NA:1 PV:60/60

Lien vers la fiche: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... kan_butoda

__________________________

La technologie n'est ni bonne ni mauvaise, tout dépend de l'utilisateur.

"Sapentia dixit."
La science a parlé.

Répondre

Retourner vers « Les Pâles Soeurs »