[Geralt] Le mirage

L’Empereur Karl Franz siège à Altdorf, capitale impériale depuis. Altdorf est un carrefour du savoir et son université est l’institution académique la plus respectée de tout l’Empire. Là, les seigneurs et les princes de nombreux pays viennent s’asseoir aux pieds des plus grands penseurs du Vieux Monde. Altdorf est aussi le centre du savoir magique et ses huit collèges de magie sont fort justement réputés bien au-delà du Vieux Monde. Altdorf est une ville affairée, avec un nombre important d’étrangers, de commerçants et d’aventuriers. La cour impériale elle-même engendre une activité économique florissante, qui attire toutes sortes de gens.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 1071

[Geralt] Le mirage

Message par [MJ] Le Grand Duc » 11 mars 2019, 22:47

Début ici






Image


Altdorf, ses murailles et ses marchés, ses ponts et ses ruelles, ses habitants innombrables et son activité débordante. La capitale est semblable à une fourmilière, dans les galeries de laquelle grouille une population toujours affairée et qui ne semble jamais dormir. Le fleuve qui traverse cette formidable métropole est lui-même recouvert de navires de toutes tailles et de toutes formes, des simples barques de pêcheurs aux lourds vaisseaux de haute mer en passant par les barges de commerce, chalands et autres galères militaires. Dans cette jungle urbaine, tous les sens sont sollicités : les décors, les bruits et les odeurs que dégage le joyau de l’Empire sont d’une variété infinie, bien que généralement peu reluisante. Rares sont les endroits dans le Vieux Monde où une telle animation peut bouillonner ainsi, et nulle part ce constat n’est-il mieux illustré que sur les quais du Nierderhafen District.

C’est ici, le long des rades et des appontements dressés de manière anarchique, que sont débarqués et embarqués le plus gros des marchandises et des voyageurs qui transitent à travers le Reikland. On y trouve les établissements et les entrepôts des principales compagnies marchandes du continent. Il y règne une atmosphère incomparable de capharnaüm organisé, ou d’ordre confus, selon le point de vue. Une armée d’arrimeurs et de dockers prennent les cargaisons en charge tandis que les passagers débarquent, les charrettes à bras bousculent les négociants, les patrouilles du guet font pareil avec les mendiants, un fonctionnaire civil baisse subitement la tête tandis qu’un crochet de grue de débardage emporte son chapeau. Là un pêcheur mécontent court après un chat de gouttière qui lui a volé un poisson luisant, ici un bruit d’éclaboussure annonce qu’un ivrogne vient de finir sa tournée de la rue des Cent Tavernes. Les miasmes que dégage cette foule humaine, suante et agitée, piquent les yeux et les narines. Partout résonnent les éclats de voix, les appels et les discussions, les rires et les insultes, le tintement des cloches des navires et le craquement du bois des pontons et des grues. La Luitpoldstrasse, puisque tel est le nom de cette rue, explose de vie à tout instant. Elle expose cette dernière dans ce qu’elle a de plus brut, de plus vrai, de plus odorant.

Une péniche parmi tant d’autres rejoint son appontement, au pied du pont des Trois Péages. Les matelots lancent des brassées de cordes aux dockers qui amarrent le long bateau à fond plat aux bittes disposées sur le quai. Cette péniche vient de Marienburg, l’accent de son équipage ne trompe pas. On retire les grands panneaux de son écoutille pour dévoiler sa cargaison : des dizaines de tonneaux de vin estalien qui, sous peu, viendront alimenter les débits de boisson populaires de la ville. Les débardeurs font déjà pivoter la grue à roue la plus proche pour procéder au débarquement de la marchandise. Plusieurs passagers mettent pied à terre. Parmi eux Geralt, le Loup Blanc, héros déchu, templier réprouvé de l’Ordre Haut et Chevaleresque du Repos Mérité, ancien mercenaire et chasseur de monstres, meurtrier, toxicomane notoire, malade condamné.

Un an s’est écoulé depuis son évasion du Gouffre. Que s’est-il passé depuis ? Comment a-t-il survécu dans les Terres Sombres ? Comment a-t-il rallié Altdorf ? Résistance hors du commun, assistance divine, corruption chaotique, simple chance … Lui seul le sait. Le voilà aujourd’hui sur les quais du Nierderhafen, à la poursuite d’un destin qui lui glisse entre les mains.

Dans la foule de travailleurs et de badauds, plus loin sur la rue, il est facile de distinguer un employé de la capitainerie, accompagné d’un scribe et de quelques gardes. Ce petit groupe se dirige vers le ponton de la péniche fraîchement amarrée, sans doute pour prélever les taxes, consigner les armes prohibées, enregistrer le bateau ainsi que ses passagers sur les registres officiels, et autres tâches administratives et chronophages.



Tu peux essayer de te soustraire au contrôle en te plongeant dans la foule (test basé sur Ini) ou tu peux les laisser te contrôler comme les autres passagers. Ou tout autre solution à laquelle je n’ai pas pensé de prime abord à savoir : sauter dans le Reik, engager le combat contre les gardes, essayer de te faire passer pour un halfling (liste non exhaustive).

Concernant ton équipement, tu peux choisir autant de pièces disponibles en dotation de départ sur cette page que tu veux (dans la limite du raisonnable, inutile de prendre 6 épées par exemple) ainsi que 1+3 (1d5) = 4 objets parmi les suivants.

Image Arbalète à répétition
33+1d6 pts de dégâts, malus de -2 Tir tous les 16m, Perforante (4), peut tirer deux fois par Na mais le deuxième tir induit un malus de -1 Tir.

Image Paire de pisto-lames
50+1d8 pts de dégâts, malus de -2 Tir tous les 8m, Percutante et Perforante (4), un tir par Na max, prend 1 Na à recharger, malus de -3 Tir pour tir de la mauvaise main (sauf Ambidextrie), arme à poudre : les chances d’échec critique passent à 18+ ou 14+1d6 pts de dégâts, 6 pts de parade, Rapide, malus de -4 Att ou -4 Par si action supplémentaire de la mauvaise main (sauf Ambidextrie).

Image Katana parfaitement équilibré
16+1d8 pts de dégâts, 11 pts de parade, Rapide (une main) ou 24+1d10 pts de dégâts, 12 pts de parade, Percutante (deux mains), permet de relancer une attaque ratée par tour.

Image Chaperon des Ombres
Bonus de +2 aux tests de discrétion/furtivité, malus de -1 Att, -1 Tir, -1 Par et -1 Hab pour les attaquants.

ImageImage Cuirasse & jambières du Flûtiste
10 pts de protection au(x) torse/bras/jambes.

Image Seringue de stimulant
+2 Att, +2 Hab et +2 Par pendant 2+1d2 tours. 5 doses. L’injection nécessite 1 Na.



Nouveau mécanisme : le compte à rebours

Ton personnage est malade et mourant depuis deux scénarios, désormais. Pour pouvoir continuer sa quête, il doit à présent consommer quotidiennement une dose d’un antidote appelé le « Pollen de sirène ». Tu disposes, au début de l’aventure, d’une réserve de 120 doses, soit 4 mois d’aventure. Tu perds 10 points de vie/jour où tu ne prends pas ton antidote. Ce dernier se présente sous la forme d’une poudre blanche/bleutée contenue dans une petite fiole en métal qui tient sur une chaîne et peut être portée autour du cou ou dans une poche/bourse/etc. Cette poudre s’inhale et ses effets (passagers) sont les suivants : excitation, euphorie, rythme cardiaque accéléré, énervement, patience fragile mais concentration augmentée, pupille dilatée. Cet antidote neutralise les effets de la maladie de ton personnage : toux sanglante, paralysie des jambes, tremblements. Il est, en outre, hautement addictif et ton personnage est déjà accro au début de l’aventure.
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Geralt
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Messages : 286
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Re: [Geralt] Le mirage

Message par Geralt » 17 mars 2019, 02:00

Une année... Une longue année s'était écoulé depuis l'effondrement du gouffre et l'évasion du loup blanc. Une année passé à vivre comme un miséreux, un homme n'ayant plus rien, seul dans un territoire hostile : les terres sombres... Un chasseur déchu voyageant dans ce milieu dévasté où, chaque créature y ayant élu domicile, était un prédateur ne vivant que pour une seul et unique raison : La survie.
Ayant échappé à l'enfer des fournaises de la prison des nains du chaos. Geralt s'en était allé dans ces terres qu'il ne parcourait autrefois d'ordinaire que pour exécuter quelques contrats du temps où encore il était le chasseur de monstre que l'on contactait en cas de problème durant sa vie au sein des Sentinelles. Mais pendant cette exode forcée, il n'y avait plus de chasseur de monstre, plus de chevalier déchu de l'Ordre de la couvée du corbeau, non... Il n'y avait qu'un homme, blessé et affamé, seul dans les ténèbres de la nuit, affrontant le froid et le vent, et marchant sans jamais s'arrêter, prenant comme point de repaire l'horizon devant lui. Plusieurs fois il était tombé, et plusieurs fois, l'envie de se laisser mourir dans ces terres désertiques, lui avait traversé l'esprit... Mais à chaque fois il parvenait à se remettre debout, et à exécuter un nouveau pas vers l'avant, en direction d'un avenir incertain. Le destin du loup blanc était désormais comme voilé par un immense brouillard opaque qui lui seul pouvait lever.

Tel un charognard, il avait apprit à se nourrir des carcasses des rares créatures vivant dans les Terres Sombres. Tel un loup blessé, son instinct de survie s'était renforcé, son corps face aux éléments, était devenue plus fort. Luttant contre les dangers de ce monde hostile, il avait du aussi continuer à faire face à la maladie le rongeant de l'intérieur, ravageant toujours un peu plus son système immunitaire qui à chaque nouveau jour, faiblissait encore un peu plus. Un survivant... C'était ce qu'il était devenu. Âme égarée cherchant à se replonger dans son sombre passé, se rattachant à quelques brides de souvenirs pour continuer à se convaincre qu'il avait encore un dernier rôle à jouer... Guerre contre la non vie, héros, rédemption ?... Tout ceci se bousculait dans son esprit, mais tout le ramenait à un seul et unique nom : Karla...
Des années en arrière, elle avait été la première personne humaine qu'il avait réellement appris à connaitre, lors de sa première découverte du monde extérieur, du temps où encore initié, il avait pu en terminant sa formation... Quitter pour la première fois les remparts du QG de l'Ordre de la couvée du corbeau à la frontière Sylvanienne.
"Cheveux de feu"... C'était le pseudonyme qu'il lui avait donné, durant les quelques jours qu'ils avaient pu passer ensemble. Orpheline des rues, il avait vu chez cette jeune fille, un caractère et une énergie bouillonnante, une soif de découvrir et de dévorer le monde, comme jamais encore il n'en avait vu. Courage, détermination, gentillesse mais aussi tristesse... Le loup blanc avait vu à travers elle, cette lumière qui rayonnait, tellement ardente qu'elle était en mesure d'éclairer à elle seule ce monde obscurs... Belle et intelligente, Geralt avait dès le début su qu'elle deviendrait un jour, quelqu'un dans ce monde maussade.
Mais la vie avait amené les deux protagonistes à se séparer. Si l'homme aux cheveux blanc avait cru que son destin aurait pu être lié à celui de cette jeune fille, l'Ordre lui, en avait décidé autrement... Et celle qui aux yeux du loup blanc avait été une source d'inspiration, un symbole durant toutes ces années à parcourir le monde... Était aussi devenu la première personne à qui il brisait le cœur. De potentiel guide dans la vie de la jeune fille, il était devenu un paria, un homme qu'elle avait pu admirer puis haïr. Une histoire mélangeant lumière et obscurité... Un destin entremêlée qui avait amené Geralt à devenir l'homme qu'il était aujourd'hui, tandis qu'elle... Il n'en savait rien.
C'était ce qui durant sa longue exode, l'avait poussé à se rediriger vers ces terres qu'il n'aurait jamais cru devoir retraverser un jour : L'Empire... Considéré comme un traitre de l'Ordre, il était dans les terres de l'Empereur, un homme recherché par bien des gens. Vivants et morts étaient ses ennemis, et s'était seul qu'il allait devoir affronter mille dangers, dans ce territoire qui fut autrefois son foyer.
Les semaines et les mois s'écoulèrent dans les terres sombres, tandis que Geralt s'était lancé dans ce voyage vers l'ouest, dans le but de rejoindre au plus vite, la capital impérial : Altdorf. Sa route l'avait amené à traverser des terres déjà bien connu : Comme l'ancien territoire du défunt démon de Fiel, où retrouvant le corps pourrissant de son ancien camarade Hirohito, il lui avait offert une sépulture digne de l'homme qu'il avait pu être, emportant dans le même temps, la lame qu'il avait durant sa carrière de chasseur de monstre, dressé contre ces adversaires. N’ayant plus sa lame runique, Geralt avait du apprendre à manier ce style d'arme d'Orient, que son camarade défunt nommait : Katana. Une fine lame à l'ouvrage exceptionnel, et de bien meilleur qualité que la plupart des lames de l'Empire, le katana ne s'étant nullement émoussé même abandonné ici durant des semaines, dans ces terres marécageuses.
Il avait continué sa route se faufilant telle une ombre, devant faire face aux dangers des chaines montagneuses, frontière naturel entre l'Empire et les Terres sombres. Il avait pu contempler la grandeur des anciennes forteresses naines, mais aussi le chaos et la destruction causé par la grande menace peaux vertes. Il avait pu découvrir de nouvelles créatures, de nouveaux dangers, croiser de nouvelles personnes, apprendre de nouvelles coutumes ou traditions. Pour finalement rejoindre le golf noir, et la cité portuaire de Barrak Varr, lui ouvrant ainsi la voie vers les mers du sud, où il avait pu entrevoir les côtes de Tilée et de l'Estalie, et ainsi se confronter au milles dangers de la mer. Et tandis que chaque kilomètre parcouru le rapprochait toujours un peu plus de son but, l'homme qu'il avait pu être disparaissait également... S'était désormais un homme au cœur sombre qui regardait vers l'horizon... Les regrets et les remords n'ayant plus de place dans cette nouvelle vie qu'il comptait s'offrir, seul une chose importait : Retrouver la trace du groupuscule des Bienfaiteurs et donc de Karla... Se sachant condamné à mourir, Geralt espérait ainsi voir l'avenir qu'il avait offert à la jeune fille, en ayant choisit de l'abandonner...

Une course contre la fin de sa propre vie s'était lancée, et Geralt dû se résigner à user de quelques substances dangereuses pour tenter de limiter la propagation du mal le rongeant. "Pollen de sirène"... C'était le nom de ce "remède" temporaire qu'il avait pu se procurer, petite poudre bleutée qu'il entreposait dans une fiole solidement attaché à une chainette au niveau de son cou. Cent vingt doses pour quatre mois de sursis... C'était le maximum qu'il avait pu se procurer, tant les matières premières pour en concocter étaient rares et chères... Mais un tel produit avait bien entendu de terribles effets secondaires : Perte de patience, énervement, euphorie, excitation... Le loup blanc était devenu accro à ce produit, obligé d'en prendre une dose par jour pour se maintenir en vie... Triste sort qui attendait celui qui durant toutes ces années avait défendu le monde des hommes face aux terreurs de la nuit.

Ce fut au milieu de la journée que l'embarcation où il avait pu embarquer, arriva sur les quais de Altdorf. Observant de loin la côte, tandis que l'air impérial fouettait son visage, le loup blanc fut emplit d'une certaine nostalgie face à l'image de ce port et de cette ville qui ne dormait jamais... L'activité marchande et humaine battant son plein à longueur de temps, ambiance bien différente de celle des Sentinelles où les pires raclures du monde aimaient à se réunir pour dépenser leur argent dans les bras de quelques femmes de joie. Ici dans la grande ville impérial, vivait bien des styles de populations : pauvres, mercenaires, soldats, riches et seigneurs.. Véritable plaque commercial et ville cosmopolite, Altdorf était l'un des joyaux de l'Empire.
C'était donc par bateau, en se mélangeant à l'équipage ainsi qu'au différents passagers ayant payé leur traversée, qu'il allait débarquer dans la grande ville, à la recherche d'une jeune fille qui en une décennie avait bien du changer. Toujours recherché, par l'Ordre mais aussi par les autorités locales et autres chasseurs de primes, Geralt avait du changer bien des choses dans son style vestimentaire et physique, ayant du couper en grande partie sa longue chevelure blanche, il s'était raccourci le plus possible les cheveux, rasant au passage cette barbe qu'il avait dans ses souvenirs toujours portée, cela lui donnant un air bien plus jeune désormais; il n'en restait pas moins méconnaissable. N'ayant plus sa "Dent D'Alaric", il ne portait plus non plus son fourreau d'arme dans le dos, ayant désormais sa nouvelle lame au niveau de son ceinturon, comme la plupart des bretteurs de l'Empire. Ayant disparu de la circulation depuis bientôt trois ans, Geralt espérait ainsi passer inaperçu, arborant un long manteau de voyage crasseux, lui donnant des airs de vagabond, masquant son visage par un capuchon, destiné à ne jamais attirer l'attention bien trop longtemps. Dans son état, le loup blanc semblait être un migrant d'Estalie ou de Tilée, ayant décidé de fuir les régions du sud pour espérer peut être trouver un avenir meilleur au sein de la capital impérial.
Dans cette nouvelle vie, il ne pouvait plus être pour l'heure : Geralt le loup blanc, et s'était sous le pseudonyme de <<Marcus>> qu'il se faisait nommer, s'étant inventé une pseudo carrière de mercenaire, ancien baroudeur cherchant à remporter quelques pièces en échange des services de sa lame.

Tandis que déjà on faisait débarquer les marchandises du navire, Geralt observa l'agitation des alentours, comme se sentant noyé dans la masse de cette ville qu'il n'avait plus revue depuis bien trop longtemps déjà. Pour autant, le chevalier déchu savait déjà où il devrait chercher pour retrouver la trace du groupuscule des Bienfaiteurs, ce groupe de voleur, si il existait encore, avait notamment un QG secret que Geralt avait eut l'occasion de visiter lors de sa première rencontre avec Karla. Celui ci se trouvant non loin du Reikerbahn District, quartier mal fréquenté et en partie contrôlé par la pègre, et aussi très réputé car s'y trouvait en son centre le sanitorium d'Altdorf, sorte d'édifice destiné à guérir les gens atteint de la folie... Où plutôt à les mettre à l'ombre. C'était donc dans cette direction qu'il commencerait à chercher.
Souhaitant débarquer au plus vite, il repéra bien vite un employé de la capitainerie accompagné de quelques soldats, et chargé de vérifier la conformité de toutes marchandises et passagers, souhaitant débarquer sur le quai dont il était responsable. Ayant prévu un tel accueil, il décida de se mélanger à la foule ambiante, souhaitant pour l'heure se soustraire à tout contrôle inutile. Passer inaperçu étant assez simple, Geralt possédait aussi au cas où quelques pièces dans sa bourse, susceptible de lui ouvrir des passages qui normalement pouvait vous rester totalement fermé, car dans cette ville où la corruption était omniprésente, l'argent pouvait vous soustraire de bien de mauvaises postures.

Le loup blanc était désormais de retour en Empire... Et c'était ici qu'il allait se lancer dans une longue recherche destiné à ramener vers lui une femme qu'il n'avait plus revue depuis tant d'année, qu'elle lui semblait être devenu, un simple mirage imaginé par son esprit...

► Afficher le texte
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 19 mars 2019, 00:28, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 6 xps
Geralt, Chevalier renégat de l'Ordre du corbeau
Profil: For 12 | End 12 | Hab 14 (*+1) | Cha 8 | Int 12 | Ini 14 | Att 14 | Par 14 | Tir 14 (*+1) | NA 3 | PV 32/95
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Objet spécial

"Pollen de sirène" : 119 / 120 doses

Compétences :

CHANCE (B)

TIR EN MOUVEMENT (A)

DÉGAINER L’ÉPÉE (B)

• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
"Lumière et ténèbres ne sont pas destinés à s'affronter… Elles doivent s'assembler..."

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 1071

Re: [Geralt] Le mirage

Message par [MJ] Le Grand Duc » 19 mars 2019, 00:23

► Afficher le texte
Le Loup Blanc n'attendit pas que l'agent municipal le rejoigne et se fondit dans la foule qui se pressait là, disparaissant comme par magie dans ce flux d'êtres humains et de marchandises. Les gens qu'il frôlait ne semblaient pas le voir, comme s'il n'existait pas, et il ne croisa aucun regards dans cet ensemble pourtant compact. Même le fonctionnaire et son escorte passèrent à deux pas de lui sans le remarquer. Geralt pouvait avoir la sensation d'être un fantôme, figure éthérée comme coincée entre deux plans. Les charmes tissés dans l'étoffe de son chaperon n'y étaient certainement pas étrangers.

Il remonta la Luitpoldstrasse, slalomant entre les chariots et les portefaix, et traversa le pont du Vieil Empereur juste au-dessus du point où le Talabec se jetait dans le Reik, là où les eaux boueuses se mélangeaient avec celles, plus sombres, qui venaient du sud. La trafic était plus étiolé et, pour cause, car de l'autre côté du pont s'étendait le Reikerbahn district, le plus mal famé de la capitale.

Les caniveaux pavés des rues étaient pleins d'immondices et les mendiants étaient légions. De gros bras tatoués tenaient les murs, dans l'attente de quelqu'un à qui faire les poches, mais, étrangement, leurs regards ne s'attardèrent pas sur le Loup Blanc. Là aussi, ce dernier semblait n'être qu'un courant d'air, vide et transparent. Aucune prostitué ne le siffla, aucun enfant des rues ne vint l'importuner alors qu'il se dirigeait vers ce qui avait été le quartier général des Bienfaiteurs, près d'une décennie auparavant.

Il ne restait plus que les pierres de la façade, noircies par un incendie ancien. L'intérieur de la ruine à ciel ouvert était envahi par les mauvaise herbes et un lierre tenace grimpait le long d'une poutre qui maintenait jadis le parquet de l'étage. Triste spectacle, serré entre deux bâtiments qui avaient échappé aux flammes. Un chien errant, ayant élu domicile dans l'ancien âtre, leva le museau, huma l'air en direction de Geralt et se mit à grogner, le poil hérissé. Il avait l'air d'être la seule créature à s'apercevoir de la présence du Loup Blanc depuis l'arrivée de ce dernier en ville. Cependant, il n'en était rien puisque que quelqu'un le héla derrière lui.


- "Hé, étranger. T'pas du quartier, toi." lui lança un poissonnier.

Son étal était coincé à l'embouchure d'une ruelle sordide. Il vidait sa marchandise entre ses mains crasseuses et jetaient les viscères par terre, que quelques cabots à trois pattes s'empressaient d'engloutir en se montrant mutuellement les crocs. Le poisson qui s'entassait dans ses paniers devait provenir des eaux sales à quelques pieds de là, et dégageaient déjà une odeur de vase peu ragoutante.

- "T'as l'air d'chercher qu'eq'chose." continua-t-il en désignant la ruine d'en face du menton. "Contre une pièce ou deux, j'peux p'têt t'aider."

Image
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Geralt
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Messages : 286
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Re: [Geralt] Le mirage

Message par Geralt » 25 mars 2019, 23:37

Se mélangeant à la foule ambiante, Geralt parvint à se faufiler à travers le quai, échappant à tous contrôles d'identités. Désormais dans le cœur même de la capital, Geralt se déplaça à travers les immenses rues et ruelles de la ville, où l'activité commercial battait son plein. Sur sa route se dressèrent des centaines et des centaines de personnes : Soldats, commerçants, mères, enfant des rues... Mais pour autant, nul ne prêtait attention au chevalier déchu qui pourtant dans l'Empire était recherché, il était comme un loup au milieu de la bergerie, dangereux mais pourtant totalement invisible...
Se mouvant telle une ombre, Geralt avait l'impression d'être un intrus dans le tableau se dressant devant lui, cette peinture pleine de vie dans laquelle il était obligé de se balader, sans pour autant n'y avoir jamais été invité. Le loup blanc faisait il encore réellement partie du monde des vivants à l'instant T ? Ou bien le temps alloué par Morr en personne, l'avait transformé en un fantôme qui normalement ne devait déjà plus fouler le monde des vivants depuis bien longtemps déjà. Au final, sans doute avait il déjà un pied dans la tombe...

Plus il avançait, et plus le décor se mit à changer, si bien que les rues bondées et animées par les marchands de la ville, laissèrent peu à peu place à des ruelles plus sombres, plus boueuses et surtout bien plus sinistres. De soldats en patrouille, ce fut désormais quelques bandes de truands qui faisaient la loi dans ces quartiers abandonnés, de marchands arborant leurs exotiques marchandises, on laissa place à des mendiants sans dent, crevant de faim... D'enfants jouant dans les rues... Il n'y avait plus que des orphelins, cherchant à faire les poches au premier venu. Le Reikerbahn District n'était désormais plus bien loin...

C'est alors qu'il se stoppa net, devant un édifice de pierre, où tout du moins ce qu'il en restait, bâtisse détruite et dont la noirceur des murs indiquait qu'ils avaient été rongé par le feu voila des mois voir des années en arrière. Geralt se figea là, un long moment, comme contemplant les vestiges d'un passé qu'il pensait avoir laissé à jamais derrière lui. Le QG des Bienfaiteurs... N'existait plus... Pourquoi et comment... C'était les questions que devait maintenant se poser le chasseur de monstre. Il se trouva idiot d'avoir pu penser retrouver la piste d'un groupuscule dont il n'avait plus croisé la route depuis bientôt dix ans maintenant, et désormais... Contemplant cet édifice sans vie, la seul piste qu'il avait de Karla venait de disparaître... à tout jamais...
Un chien errant s'approcha alors de lui, seul être vivant ayant semble il détecté la présence de cet individu vêtu de noir et à la silhouette inquiétante, l'animal à moitié affamé, grognant dans sa direction, tout en courbant le dos, cherchant à opter pour une posture d'attaque permettant sans doute de le rendre plus imposant. Pour autant Geralt ne bougea pas d'un pouce, plongeant son regard dans celui du mammifère, tandis que les deux êtres vivants, se jaugèrent quelques secondes. Puis au bout d'un certain temps, l'animal recula d'un pas, puis d'un autre, avant de s'enfuir sans demander son reste, comme ayant senti le danger et la noirceur habitant celui que tout le monde dans l'Empire avait aimé surnommer "Le Loup Blanc" : Le chasseur pourchassant les abominations de la nuit.

S’avançant alors d'un pas, il posa un genou à terre, avant de ramasser une pierre de la ruine de l'édifice, puis se plongea dans un mutisme total, ne parvenant pas à détacher son regard de la matière première ayant composé le QG des Bienfaiteurs... Et quelques souvenirs remontèrent alors des abysses de son esprit :




******


Assit dans le hall du QG des Bienfaiteurs, Geralt se masquait dans l'ombre, perdu dans ses pensées tandis qu'un combat se menait en lui : A savoir si oui ou non, il devait se plier au jugement et au dilemme que Maria, chevalier de l'Ordre de la couvée du corbeau, avait décidé de lui imposer. Dehors, la pluie avait cessé de tomber, et le jeune initié aux cheveux blanc, avait déjà rassemblé ses affaires, prêt à reprendre la route, en compagnie ou non de la jeune fille aux cheveux rouges, à qui il avait fais la promesse d'emmener.
Qu'avait il à offrir ? Lui qui avait déjà, par erreur de jugement, perdu Ombre... Se devait il de suivre la raison ou bien ses propres sentiments quand au sort qu'il se devait de réserver à la jeune Karla ? Deux choix, un dilemme...
Devait il emmener avec lui la jeune adolescente, sur les routes du vieux monde, pour lui faire découvrir les merveilles de ces terres, mais aussi mettre en danger sa vie en lui dévoilant les horreurs foulant les royaumes des hommes... Qui était il pour l'enlever de cette "famille" qu'elle s'était crée au sein du groupuscule des Bienfaiteurs... Orphelin tout comme la jeune fille aux cheveux de feu, le loup blanc avait été élevé par L'Ordre pour pouvoir survivre... Mais elle... Avait déjà bien plus que le jeune initié n'avait pu avoir au même âge : Amis, amour... Certes, elle désirait bien plus, ambitieuse et animé par une volonté infaillible mais... Geralt se devait il d'influencer son destin, quitte à mettre sa vie en péril, car après tout Maria avait vu juste : La destinée d'un chasseur de vampire ne pouvait être autre chose que funeste : l'ultime sacrifice, la mort... Et dans ce combat de l'ombre, même les meilleurs chasseurs, voyaient leur nom disparaître à tout jamais dans l'oublie.
Geralt était un combattant talentueux, mais... l'était il assez pour protéger la vie de cette fille, première humaine qu'il avait réellement appris à connaître et aimer en dehors des autres membres de l'Ordre. S'étant laissé émerveiller par son courage et son audace, tandis qu'elle gardait toujours ce sourire d'ange malgré la laideur du monde l'entourant...

Il resta là, à se morfondre, tandis qu'il ne parvenait pas à se décider, et que d'ici peu de temps, les premières lueurs du jour pointeraient le bout de leur nez. Et peu à peu, il parvint à se convaincre, qu'il n'était peut être pas la personne, qui se devait de jouer un rôle dans l'immense destin qu'il avait su entrevoir chez Karla. Elle était une lumière venant de naître, lui n'était qu'une ombre, deux opposés, s'attirant pourtant, mais ne pouvant se lier ensemble au risque de se détruire. Geralt devait quitter à tout jamais la vie de cette gamine des rues... Pour pouvoir la mettre en sécurité... Des horreurs du monde, de l'Ordre, mais aussi et surtout de lui même...
Il se releva alors soudainement, tournant le dos au grand hall, tandis qu'il enfila son manteau et son capuchon de voyage, avant de se diriger d'un pas rapide vers la sortie du QG des Bienfaiteurs. La fuite semblant être l'option la plus simple, que d'horribles et interminables adieux...

Quittant le QG des bienfaiteurs sans même jeter le moindre regard derrière lui, comme se refusant à prendre à nouveau le risque de douter à nouveau sur sa prise de décision, l'initié de L'Ordre de la couvée du corbeau s'enfonça dans les sombres et morbides ruelles du Reikerbahn District, hâtant le pas comme ayant la crainte de voir surgir derrière lui à tout moment la jeune fille qu'il cherchait désormais à fuir.
Chaque nouveaux pas, ne firent qu'accentuer ce lourd fardeau qu'était le remord, sa conscience tentant de le convaincre que son choix, aussi horrible pouvait il être, était le plus logique et le sûre... Pour lui et la jeune Karla. Entrainé durant des années, modelé par l'Ordre pour être une machine à tuer, n'ayant que pour seul objectif la victoire des vivants contre les morts, prêt à tout sacrifier ... Voila que pour la première fois de sa vie, il s'était retrouvé confronter à un choix qu'il avait le plus grand mal à assumer...
Les rues de la ville semblaient désormais plus horribles encore que lorsqu'il les avait visité pour la première fois lors de son arrivé dans la grande capital impérial. Sur sa route, il ne croisa que peu d'âme qui vive : Ivrognes, fous, et autres rebus de la société, qui en général ne s'affichaient jamais de jour, tandis que une fois la nuit tombée, le monde s'offrait à ces malheureux, qui en faisait leur terrain de jeu.
La pauvreté et la misère s'afficha dans toute sa splendeur dans cette partie du quartier, où taudis délabrés mélangé à la brume matinal, offrir à Geralt un tableau lui faisant fortement pensé à un cimetière sans vie. Se stoppant alors, il poussa un long soupir de fatigue et d'exaspération, et se posa sans cesse cette question :"Bon sang... Qu'est ce que tu es en train de faire Geralt ?..."
C'est alors qu'une voix raisonna dans l'obscurité ambiante, celle ci parvenant aux oreilles de Geralt, tandis qu'il se sentit faiblir en la reconnaissant... Sortant de quelques ruelles adjacentes, la jeune adolescente aux cheveux rouges se stoppa sur son itinéraire, baluchon en main et manteau de voyage la recouvrant pour la protéger du mordant du froid, ces yeux scintillants éclairant la nuit, tandis qu'elle s'adressa à l'initié, le souffle haletant, preuve qu'elle s'était mit à courir à travers la ville pour le rejoindre :


- Geralt attends ! Où vas-tu, on avait dit qu'on se rejoignait chez les bienfaiteurs, pas aux portes de la v...

Les yeux des deux protagonistes se croisèrent alors, sans qu'aucun ne prononce un mot, ils s'observèrent une longue minute, comme cherchant à sonder le cœur de l'autre, dans cette rencontre que le destin avait décidé de leur imposer à nouveau. Le regard plein d'espoir et plein d'innocence, Karla attendit une réponse de son protecteur, qui lui affichait désormais un regard sombre et froid. Ils étaient tous deux comme le feu et la glace... Condamné non pas à s'unir mais à s'affronter.

- T... tu... pourquoi ?

Vif d'esprit, la jeune adolescente n'avait nul besoin de la moindre explication de l'initié pour comprendre ce qui était en train d'arriver. Elle l'avait attrapé sur le fait dans ce décor délabré et si tranquille, qu'on aurait pu le penser hors du temps. Les yeux de la jeune fille, devinrent un peu plus brillant, la tristesse s'emparant de son cœur tandis qu'elle voyait la son chevalier blanc l'a fuir... L'abandonnant tandis que quelques heures auparavant encore, il lui avait fais la promesse de l'emmener loin d'ici... Dans le but de la libérer de ce présent sordide, pour lui offrir un avenir glorieux. La promesse d'une vie d'aventure, en sa compagnie, là où lui se devrait de la protéger et la chérir... Mais tout ceci... N'avait semble il été que des mots ... De belles paroles d'un homme, que pourtant elle avait dès leur rencontre porté en haute estime.

"- Non non non non non. Tu as promis, Geralt. C'est hors de question. Tu ferais pas ça. TU. AS. PROMIS !"

Geralt resta de marbre, tandis que l'idée de poursuivre sa route sans un mot lui traversa l'esprit, mais cette option pouvant sembler si cruel... n'arriverait nullement à empêcher la jeune fille de le suivre, elle qui connaissait ce quartier mieux que n'importe qui, et qui lui avait prouvé à de biens nombreuses reprises, qu'elle était une tête brulée, qui une fois une idée en tête, ne pouvait s'en séparer.
N'arrivant pas à accepter la situation présente, ne pouvant briser cette image qu'elle s'était faite de Geralt : Un ami, son protecteur, son seul espoir... Elle continua de se dresser devant lui, se refusant à le laisser partir.
L'initié de l'Ordre serra alors ses poings, tandis que la tristesse s’empara de lui en comprenant qu'il ne pourrait désormais plus fuir cette relation qu'il avait créer avec Karla, et qu'il se devrait donc de la détruire... en usant de mensonges qui ne conduiraient qu'à une chose : Briser le cœur de la jeune adolescente, et laisser le poison de la haine l'envahir.


"Ce... Mon travail est terminé ici. L'heure est venu de partir... Seu..."

Mais il ne put terminer sa phrase, la jeune fille hurlant de rage à son encontre, jetant à ces pieds les quelques affaires qu'elle avait eut pour projet d'emmener dans son potentiel voyage en compagnie de l'initié. La rage et la tristesse s'étant emparé d'elle, des larmes s'écoulèrent maintenant le longs de ces joues, tandis qu'elle hurla :

- Ferme-la ! Je refuse d'entendre ça ! Tu n'as pas le droit... Tu n'es pas comme ça. Tu ne peux pas m'abandonner, pas après ce qu'on a vécu, pas après tout ça. Tu es différent, je le sais !"

Mais le loup blanc se montra plus dur encore, s’inventant le rôle d'un homme qui n'avait été invité dans sa vie que pour une seul raison : accomplir sa mission. Se servir de Karla pour arriver à ses fins, en se faisant passer non plus pour un héros, mais plutôt pour une ordure qui depuis leur première rencontre ne jouait qu'un rôle.

"Ce n'était qu'un contrat... Rien de plus. J'ai été payé, et mon travail est terminé. Réveille toi un peu... Que ferais je d'une morveuse orpheline avec moi ? Tu m'as simplement aidé à retrouver la trace de mes ennemis, et j'ai joué mon rôle en échange : Celui d'un homme te donnant la sensation d'être importante à ces yeux. Mais enfin de compte... Tu n'es rien autre qu'une gamine..."

Les paroles de l'initié eurent l'effet d'un coup de massue sur la jeune femme, si bien qu'il lui fallut un certain temps pour les encaisser, tombant dans le piège de ce rôle que Geralt venait de s'inventer. Joie et espoir devinrent alors rage et désespoir dans le cœur de la jeune fille aux cheveux de feu, tandis qu'elle venait d'en perdre ces mots, réalisant tout juste ce qui était en train d'arriver.
Mais un nouveau déclic survint en elle, lorsque pensant en avoir fini, Geralt lui tourna le dos pour disparaître de son champs de vision, tandis qu'un nouveau cri de rage mélangé à des sanglots résonna alors sur la zone.


- Arrête-toi ! Je ne suis pas une putain de gamine, je suis ta commanditaire, Geralt, celle qui a payé l'ordre pour te faire venir ici ! L'unique héritière du baron de Soya, déguisée en roturière par fidélité envers Ranald. Et je te jure que si tu fais un pas de plus, un seul, putain tu le regretteras. J'ai le pouvoir pour t'atteindre, pour te faire souffrir tu m'entends ? Et je n'hésiterais à faire de ta vie un enfer, tu n'imagines pas de quoi je suis capable ! ARRÊTE-TOI !

S'arrêtant alors, Geralt ne se retourna pas pour autant, semblant comme surpris par ce changement de caractère qu'il ne lui avait encore jamais vu, tout comme ce mensonge bidon qu'elle venait de s'inventer en se donnant le rôle d'une héritière de la noblesse d'Altdorf... Sans aucun doute la peine et le chagrin, l'avait amené par désespoir à user de toutes les idées possibles, pour pouvoir garder à ces cotés Geralt...

"Le mensonge...Tu vois... C'est ce que je disais... Tu n'es qu'une gamine... Trouve toi un but dans cette vie qui s'offre à toi. Et... Si me haïr t'aide à survivre... Alors soit..."

Et ce fut sur ces derniers mots, que Geralt s'engouffra dans les ténèbres de la nuit, tout en entendant Karla s'écrouler deux genoux au sol, en pleurant toutes les larmes de son corps...

Et ce fut ici... pour la dernière fois... Que le Loup blanc et Karla se virent...



******


"De Soya..." Murmura le Loup blanc à travers ses lèvres, n'ayant toujours pas détaché ses yeux de la pierre qu'il tenait fermement en main.
Si ce nom de famille ne lui signifiait rien, il trouva étrange de se remémorer ce point de détail de sa séparation avec Karla tandis qu’aujourd’hui, il remontait la trace de la jeune femme. Si il l'avait connu au sein du groupe des Bienfaiteurs, elle s'était toujours présenté à lui comme une orpheline des rues, et sans aucun doute, cette histoire d'héritière de la noblesse n'avait été qu'un fruit de l'imagination d'une adolescente au cœur brisé... Mais pour autant... Connaissant l'intelligence de la jeune fille, sans aucun doute n'avait elle pas cité ce nom par pur hasard, peut être même, l'explication de sa survie dans les rues de Altdorf malgré son jeune âge, était lié au faite qu'en plus de son association au Bienfaiteur, elle avait su se créer des relations dans les hautes sphères de la société... Peut être une amie de son âge dans la noblesse ? Ou autre chose... Se plongeant dans plusieurs hypothèses, Geralt fut soudainement dérangé dans sa réflexion, tandis qu'un homme passant non loin, s'était attardé sur sa personne.

Un homme qui vidait sa marchandise au sol, à savoir quelques viscères nauséabondes, l'observait maintenant, lui demandant si il cherchait quelque chose, l'appât du gain s'emparant de son regard, car il proposa de renseigner le chasseur de monstre moyennant finance.
Se relevant, Geralt fit alors face au marchand, tandis qu'il réfléchissait à savoir si oui ou non, l'inconnu pouvait peut être l'éclairer sur les évènements qui avait conduit à la destruction du QG des Bienfaiteurs.
Sortant une pièce, il l'a lança au marchand, avant de dire :


"Selon la pertinence de tes informations, tu pourras en avoir une seconde... Il y a des années, ce bâtiment était habité... Et aujourd'hui, il n'en reste que des ruines. Que s'est il passé ? Et que sont devenu les anciens propriétaires ?"
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 01 avr. 2019, 11:41, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 12 xps
Geralt, Chevalier renégat de l'Ordre du corbeau
Profil: For 12 | End 12 | Hab 14 (*+1) | Cha 8 | Int 12 | Ini 14 | Att 14 | Par 14 | Tir 14 (*+1) | NA 3 | PV 32/95
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Objet spécial

"Pollen de sirène" : 119 / 120 doses

Compétences :

CHANCE (B)

TIR EN MOUVEMENT (A)

DÉGAINER L’ÉPÉE (B)

• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
"Lumière et ténèbres ne sont pas destinés à s'affronter… Elles doivent s'assembler..."

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 1071

Re: [Geralt] Le mirage

Message par [MJ] Le Grand Duc » 01 avr. 2019, 11:58

Le poissonier attrapa la pièce en vol et l'ausculta rapidement avant de la glisser dans son escarcelle.

- "C'était d'jà comme ça quand j'suis arrivé dans l'coin, l'an dernier. J'peux pas t'dire c'qui s'est passé, mais c'que j'sais c'est qu'les anciens propriétaires ont eu des soucis avec Tito."

Si Geralt laissait glisser une pièce supplémentaire, il pouvait en apprendre plus au sujet de ce fameux "Tito".

- "C'pas un tendre. Il gère tout l'commerce du Reikerbahn. Tu l'trouv'ras au bordel des Trois Lys, d'l'aut'côté du quartier. Fais gaffe de pas l'déranger pour rien, tu pourrais bien y laisser quelques phalanges."


La maison close en question était une grande bâtisse située à quelques rues de là, sur une place en bordure des quais du Talabec. Sa façade en briques était éclairée de lumières rouges et des prostituées se pavanaient sur la coursive en bois, hélant les clients potentiels. Cet endroit était -relativement- moins sordide que le reste du Reikerbahn, et Geralt vit des bourgeois et des nobles aux atours raffinés s'approcher des filles de joie et se diriger vers l'entrée. Deux énormes gorilles gardaient cette dernière, dont l'un d'eux tenait un molosse au bout d'une chaîne. Entre eux, un halfling dodu au cou ceint d'une collerette blanche ridiculement grande filtrait les entrées. La plupart des clients étaient visiblement des habitués, et le halfling les faisait entrer avec moult courbettes.


Image
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Geralt
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Messages : 286
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Re: [Geralt] Le mirage

Message par Geralt » 01 avr. 2019, 23:15

L'appât du gain suffit aisément à délier la langue du commerçant qui, vérifiant l'authenticité des deux pistoles d'argent qu'il venait de recevoir, offrit toutes les informations qu'il avait en sa possession. Ainsi donc, il semblait que le responsable de la destruction du QG des bienfaiteurs était un dénommé Tito, sans aucun doute l'un des nouveaux barons de la pègre du Reikerbahn qui avait dû remplacer Lens, tué de la main du loup blanc, des années en arrière...
S'enfermant dans un silence total, Geralt poussa un long soupir, en s'imaginant devoir à nouveau faire face aux pires crapules d'Altdorf... Heureusement pour le chevalier déchu, deux années à vivre au sein des Sentinelles, lui avait appris bien des choses sur le milieu du crime, aussi cette expérience acquise saurait sans aucun doute lui être utile le moment voulu.
Ne s'attardant aucunement sur la mise en garde du marchand concernant le dénommé Tito, le servant de Morr salua d'un signe de main son interlocuteur, avant de disparaître de sa vue de la même manière qu'il était venu : Telle une ombre.

Prenant la direction des quais bordant le Talabec, Geralt repéra la fameuse maison close surnommée : les Trois Lys, grand édifice composé de briques, et d'où s'echappait à travers les nombreuses fenêtres du bâtiment, une lumière rougeâtre des plus inquiétante.
À l'ombre d'une ruelle, Geralt observa les environs, tentant de comprendre l'organisation qui gérait ce lieu de débauche et de luxure. Dans un premier temps, il put repérer l'entrée principal gardée par deux colosses et un molosse, tandis que la potentiel clientèle était filtrée par un étrange Halfling aux allures loufoques. Chose qui interpella Geralt, était que les clients de ce bordel semblait provenir en grande partie des milieux aisés de Altdorf, citoyens arborant des vêtements luxueux venant dépenser leur fortune dans les bras d'une femme susceptible de leur faire oublier leur quelques soucies le temps d'une nuit.
Bourgeois, dignitaires, peut être même politiciens... Ce bordel n'était en réalité que le symbole du pouvoir de la pègre d'Altdorf qui, sous le contrôle de quelques leaders charismatiques, avait su se faire des alliés lui laissant une total liberté de manœuvre en matière d'activités illicites. Triste tableau de cette ville qui n'était autre que le symbole de pouvoir de l'empereur en personne !...

Désormais, Geralt se devait de trouver un moyen d'entrer dans ce bordel pour y trouver le dénommé Tito, seule piste qu'il avait pour tenter de comprendre ce qui était arrivé aux bienfaiteurs et donc à Karla.
Pour le fugitif qu'il était, tenter d'entrer par la force n'était aucunement une option fiable, tout comme se présenter directement au Halfling, n'entraînerait sans doute au final qu'un refus d'entrer, lui qui n'était nullement un visage familier de ce lieu où de ce quartier, sans compter que même si on lui offrait la possibilité d'entrer, il n'échapperai pas à une fouille au corps, permettant ainsi de lui confisquer les armes qu'il avait sur lui.
Si Tito était de la même trempe qu'un type comme Lens, jamais celui ci n'accepterai de rencontrer un étranger n'ayant en sommes rien à lui apporter.

Le loup blanc n'avait donc plus qu'une solution, à savoir faire preuve de discrétion et d'ingéniosité pour infiltrer le repaire tout comme il l'avait fais pour pénétrer la cité impérial.
Observant les filles de joie cherchant de potentiels clients, Geralt se décida à tenter un coup de poker en s'imaginant qu'elles étaient son meilleur moyen pour entrer dans le bordel.
Repérant l'une d'elle, il s'approcha tranquillement avant d'engager la conversation, ôtant son capuchon de voyage pour dévoiler son visage et ainsi paraître moins sinistre.


"Pardonne moi... Je suis nouveau en ville, et on m'a recommandé cet endroit pour passer un peu de bon temps..."

Il arbora un sourire charmeur à destination de la jeune femme avant de sortir de sa veste, un Karl d'or qu'il montra à son interlocutrice

"Mais... On m'a aussi dis que les règles des Trois Lys étaient aussi très strictes... La clientèle étant assez... Bref... J'ai besoin d'un point d'entrée discret. De l'aide et ce Karl d'or est à toi, de l'argent facile en sommes, j'entre et tu pourras considerer que nous ne nous sommes jamais vu pour t'éviter des ennuis ... Avons nous un deal ?"

Ignorant tout de la fidélité de ces filles envers Tito, Geralt avait donc décidé de payer son droit d'entrée, étant persuadé que l'entrée principale n'était nullement la seule de l'édifice. Usant du pouvoir corrupteur de l'argent, le chasseur de monstre espérait ainsi convaincre la jeune femme devant lui, de l'aider à entrer dans le bordel.
Désormais le tout allait être de savoir si sa proposition serait acceptée ou pas.
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 02 avr. 2019, 13:18, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 18 xps
Geralt, Chevalier renégat de l'Ordre du corbeau
Profil: For 12 | End 12 | Hab 14 (*+1) | Cha 8 | Int 12 | Ini 14 | Att 14 | Par 14 | Tir 14 (*+1) | NA 3 | PV 32/95
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Objet spécial

"Pollen de sirène" : 119 / 120 doses

Compétences :

CHANCE (B)

TIR EN MOUVEMENT (A)

DÉGAINER L’ÉPÉE (B)

• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
"Lumière et ténèbres ne sont pas destinés à s'affronter… Elles doivent s'assembler..."

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 1071

Re: [Geralt] Le mirage

Message par [MJ] Le Grand Duc » 02 avr. 2019, 13:17

► Afficher le texte
La jeune femme observa Geralt s'approcher, resserrant son écharpe de fourrure sur ses épaules dénudées. Elle était belle, ses longs cheveux blonds noués en une natte descendant jusqu'au creux de ses reins. Ses courbes généreuses étaient glissées dans une robe raffinée et affriolante, brodée de fils brillants. Son minois était constellé de tâches de rousseurs, mais sa bouche pulpeuse affichait une moue méfiante à l'approche du Loup Blanc. Elle ne devait pas avoir pour habitude de voir un homme armé s'adresser à elle.

- "Non, je ne peux pas vous faire entrer ..." dit-elle avec un fort accent nordlander, son regard aux longs cils allant des videurs à l'alléchant karl d'or dans la main gantée de Geralt. "Si j'accepte et que le demi-portion l'apprend, il le dira à Tito ..." murmura-t-elle, faisant probablement référence au halfling. "... et Tito m'enverra dans le Reik avec du plomb aux pieds."
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Geralt
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Messages : 286
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Re: [Geralt] Le mirage

Message par Geralt » 13 avr. 2019, 13:46

Quand il engagea la conversation avec la prostitué, la première chose que sentit le loup blanc fut la méfiance qui se dégagea de son interlocutrice, Geralt semblant être bien différent du genre de client qu'elle devait s'occuper d'ordinaire. Avec sa longue chevelure blonde, la jeune femme dégageait un charme et une sensualité certaine, qui sans aucun doute devait faire tourner la tête de bien des mâles.
Ces derniers mois, le chevalier déchu de l'Ordre n'avait que peu engagé de conversations, voyageant à la manière d'un esprit invisible et silencieux, il ne doutait pas que sous son accoutrement sombre et inquiétant, il n'inspirait aucunement la confiance ou l'envie d'ouvrir le dialogue. Se retrouver en face à face avec une si jolie jeune fille était un exercice auquel il ne s'était plus livré depuis sa vie de luxure au sein des Sentinelles.
Quoiqu'il en soit, sa proposition fut rejetée, la jolie blonde semblant bien trop craindre son patron au risque d'aider un inconnu dont elle ignorait totalement les intentions. La chose était elle surprenante ? Pas le moins du monde, car si le dénommé Tito était de la même trempe que le défunt Lens... Alors celui ci ne devait jamais s'encombrer bien longtemps de personnels susceptible de lui causer du tort.
Préférant pour l'heure rester sur la voix de la négociation, le chasseur de monstre extirpa alors un second karl d'or de sa poche, cherchant à accentuer l'appât du gain de la fille de joie qui désormais ne quittait plus des yeux la pièce d'or que son interlocuteur lui tendait sous le nez.


"Dans ce cas... Présente moi comme l'un de tes nouveaux clients. J'ai juste besoin d'entrer dans le bâtiment avec mes équipements, dans une simple chambre même. Je peux même rester sous ta surveillance une fois à l'intérieur si cela peut te rassurer... Je sais que je suis armé, et tu ne me fais pas confiance, je ne peux te le reprocher. Mais... J'ai juste besoin de rencontrer ce fameux Tito... Ces affaires, son business... Rien de tout cela ne m’intéresse, et je n'ai aucun lien avec les soldats impériaux crois moi. Je cherche une information... Voila tout..."

Sur le moment, il pensa alors à lui promettre protection et sécurité, que avec lui, rien ne pourrait lui arriver, qu'il serait en mesure de la protéger de ces maîtres... Mais... Ce genre de discours n'était plus les siens, appartenant à son ancienne vie maintenant. Toujours recherché par l'Ordre, ennemi de la cours noire, et plongé dans cette Empire qui ne lui était plus une terre favorable... Se retrouver en compagnie du loup blanc revenait à se suicider dans l'état actuel des choses. Et puis... La vie de cette jeune femme qui semblait être à priori de bonne foi... Ne lui était en réalité aucunement chère, elle n'était qu'un outil susceptible de l'aider dans cette course contre la montre pour tenter de retrouver la trace de Karla. Mourant et n'ayant plus rien à perdre, Geralt était désormais prêt à tous les sacrifices pour revoir une dernière fois le visage de la jeune fille qu'il avait côtoyé une décennie en arrière.

Poussant un soupir de lassitude, comme semblant penser perdre son temps dans sa vaine négociation, Geralt allait devoir se tourner vers une autre solution pour pénétrer les Trois Lys semble t'il.


"Te déranger était une bêtise. Merci pour le temps que tu as pu m'accorder. Adieu."

N'attendant même pas la réponse de la jeune femme, quand à sa seconde proposition, le loup blanc s'éloigna d'elle, tout en renfilant le capuchon de son manteau de voyage, se décidant à faire le tour du bordel pour tenter d'y trouver un second accès moins gardé, que l'entrée principal, où le halfling continuait à filtrer les gens autorisés à pénétrer le bordel pour y passer un peu de bon temps.
► Afficher le texte
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 08 mai 2019, 19:40, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 24 xps
Geralt, Chevalier renégat de l'Ordre du corbeau
Profil: For 12 | End 12 | Hab 14 (*+1) | Cha 8 | Int 12 | Ini 14 | Att 14 | Par 14 | Tir 14 (*+1) | NA 3 | PV 32/95
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Objet spécial

"Pollen de sirène" : 119 / 120 doses

Compétences :

CHANCE (B)

TIR EN MOUVEMENT (A)

DÉGAINER L’ÉPÉE (B)

• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
"Lumière et ténèbres ne sont pas destinés à s'affronter… Elles doivent s'assembler..."

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 1071

Re: [Geralt] Le mirage

Message par [MJ] Le Grand Duc » 08 mai 2019, 22:02

La prostituée regarda les deux karls briller dans la paume gantée de Geralt, un air d'indécision sur le visage. Elle jeta une œillade à droite, à gauche, puis saisi prestement les pièces d'or et les fit disparaître dans son décolleté.

- "Je vais vous ouvrir la porte, mais s'il vous arrive du grabuge là dedans, vous ne m'avez jamais vu, compris ?" lui dit-elle, visiblement inquiète.

Elle lui fit signe de la suivre tout en restant extrêmement attentive à ce que personne ne les aperçoive. Ensemble, ils contournèrent l'angle de l'imposant bâtiment et longèrent le mur jusqu'à un vieil escalier en bois qui grimpait en colimaçon contre la façade, jusqu'à une porte au première étage. La jeune femme pointa la porte du doigt sans poser le pied sur la première marche.


- "Passez par là, elle est toujours ouverte. Vous arriverez sur le palier. Le bureau de Tito est au rez-de-chaussée, la grande porte cerclée de fer dans le fond, vous pourrez pas la rater." dit-elle avant de faire demi-tour précipitamment. Elle hésita un instant et se retourna pourtant, pour souffler quelques mots au Loup Blanc. "Et si vous parvenez à l'approcher ... n'hésitez pas à lui passer votre lame dans le ventre." murmura-t-elle, un éclair vengeur passant dans son regard auparavant si doux.

Elle n'avait pas menti : si Geralt gravissait l'escalier grinçant et poussait la porte, il se retrouvait sur un large pallier et donnait sur des portes d'où montaient râles, gémissements et rires cristallins. Personne en vue.

La décoration était d'un faste somptueux, adaptée à la clientèle aisée qui fréquentait l'établissement. Le parquet était recouvert de tapis arabéens et de grosses lucarnes diffusant une lumière rouge et tamisée pendaient des poutres. De petits encensoirs en cuivre martelé étaient disposés ça et là, laissant s'échapper des volutes de fumée aux odeurs capiteuses. Les murs, quant à eux, étaient ornés de peintures exquises et les portes de ce qui devait être les chambres étaient matelassées de tissu pourpre.

Si Geralt jetait un coup d’œil discret au-delà de la rambarde de l'escalier menant au rez-de-chaussée, il pouvait voir la grande salle dont l'entrée était gardée, à l'extérieur, par les videurs. Là, quelques clients s'alanguissaient dans les bras des courtisanes, sur des divans ornés de coussins et sous des boiseries raffinées.

Et au fond, dernière une estrade probablement destinées à des représentations sulfureuses mais pour l'heure vide, le Loup Blanc aperçu la fameuse porte cerclée de fer menant aux appartements de Tito, le patron. Deux gardes étaient postés à l'entrée, chacun muni d'un harnais clouté et de matraques à tête métallique.




Image
-2 karls d'or
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Geralt
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Messages : 286
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Re: [Geralt] Le mirage

Message par Geralt » 10 mai 2019, 11:00

Quand il entendit la jeune femme timidement le rappeler tandis qu'il avait commencé à s'éloigner d'elle, le loup blanc comprit alors que la proposition qu'il avait énoncé plus tôt était parvenue à surpasser la raison et la crainte qui l'habitait depuis que ce sombre étranger l'avait abordé.
Consumée par l'appât du gain, elle s'empara des deux pièces d'or, avant d'intimer avec son regard de biche, de la suivre.

Sans un mot, le chevalier déchu s'exécuta, suivant de près la prostitué, qui ne pouvait s'empêcher de regarder sans cesse par dessus de son épaule, comme craignant qu'on est pu la voir avec cet homme qui venait d'acheter sa loyauté à l'encontre d'un des plus puissant membre de la pègre d'Altdorf.
Ils se dirigèrent donc vers l'arrière du bâtiment, longeant une immense façade, avant de se stopper net devant un escalier en colimaçon, qui donnait sur une porte semblant déboucher sur l'un des étage de l'édifice.
Pointant du doigt le point d'accès, la jolie jeune femme lui expliqua que cette porte était toujours ouverte, et qu'une fois à l'intérieur, il pourrait trouver le dénommé Tito, notamment dans son bureau privé, se trouvant au rez-de-chaussée, celui ci étant facilement indentifiable car la porte d'entrée était cerclé de fer et bien différente des autres portes du bâtiment.

Sans plus de manière, et n'attendant pas le moindre remerciement de la part de Geralt, elle commença alors à s'éloigner de lui comme cherchant à le fuir, sans aucun doute pour ne pas craindre pour sa vie, si on la trouvait ici. Mais… Elle ne put s'empêcher de s'arrêter une dernière fois, pour se retourner vers lui, et lui intimer, dans la mesure où il parvenait à approcher Tito, de ne pas hésiter à le tuer…
Le regard de la jolie blonde à la fois séducteur et sensuel, laissa cette fois place à un air vengeur et plein de haine. Elle ne semblait nullement porter dans son cœur son employeur, chose qu'on pouvait aisément comprendre, le monde de la pègre n'ayant bien souvent que peu de respect envers ces femmes qui n'étaient aux yeux des hommes, que de simples objets sexuels dont ils pouvait user à leur guise, et dont l'intérêt d'entretenir ne dépendait que du revenu qu'elles pouvaient générer.
Et tandis qu'elle s'éloigna de lui, Geralt murmura alors pour lui répondre :


"Cela... Ne dépendra que de ce qu'il acceptera de me dire…"

Geralt se lança alors sur la première marche en bois avant de gravir totalement l'escalier et ainsi se trouver face à la porte en bois, qu'il poussa légèrement pour jeter un premier coup d'œil. Un large pallier s'offrit alors à son champs de vision, avec quelques portes ici et là, et qui sans aucun doute devaient être des chambres, où hommes et femmes, se livraient à quelques actes de plaisirs charnels.
Voyant que la voie était libre, le loup blanc se décida à entrer, refermant la porte derrière lui, avant de se déplacer en silence, et ainsi pouvoir observer par dessus la rambarde de l'escalier menant au rez-de-chaussée et donc à la salle principal, où déjà quelques clients étaient en train de prendre du bon temps tandis qu'on entendait rires charmeurs et gémissement émaner des différentes portes de chambrées de part et d'autre de la salle.
C'est alors que le regard du chasseur de monstres se focalisa sur la porte qu'on lui avait décrite, celle du bureau de Tito, qui se trouvait être derrière une estrade, servant sans aucun doute à quelques représentations uniques. Le bureau étant également gardé par deux gardes, à la carrure tout aussi imposante que ceux qui filtraient l'entrée en compagnie du halfeling.

Se plongeant dans une longue réflexion, le membre déchu de l'Ordre tenta d'élaborer un plan pour entrée dans le dit bureau, mais malgré l'effet de surprise dont il bénéficiait encore, celui ci ne lui était d'aucune aide au vu de l'agencement des lieux. En effet, dans ce bordel à la clientelle aisée, l'accoutrement de Geralt était facilement identifiable, sans compter qu'avec son sabre pendouillant au niveau de sa ceinture, n'importe quel homme de main de Tito se dépêcherait de donner l'alerte en l'apercevant. Si se faufiler en longeant l'un des mur de la pièce, en profitant du couvert des poteaux à travers la salle, en plus de la lumière tamisé des lieux pouvait lui permettre de s'approcher au plus près, cela ne réglait pas le problème des deux gardes.
Se débarasser d'eux n'étant nullement un problème pour un homme comme le loup blanc, leur mort ne ferait que créer un mouvement de panique chez les quelques clients de la salle, amenant les gardes jalonnant à l'extérieur à venir renforcer leur camarade, sans compter qu'il y avait fort à parier, que d'autres hommes chargés de la sécurité se trouvait dans le bâtiment. Et Geralt ne pouvait prendre le risque de se retrouver acculer dans pareil endroit...

Non... Si Geralt voulait éviter un bain de sang, il devrait pénétrer le bureau sans être repéré. Car en plus d'enflammer le quartier entier en s'en prenant à Tito et à la pègre, Geralt risquait dans le même temps d'attirer l'attention des autorités de la ville chose qu'un homme recherché et dont la tête était mise à prix, cherchait à totalement éviter.
A la manière d'un loup, ayant flairé sa proie, Geralt resta tapis dans l'ombre, observant les lieux dans le but d'attendre ou de déceler un potentiel évènement susceptible de lui offrir une fenêtre de mouvement pouvant lui permettre de pénétrer le bureau. De plus, il comptait sur le fait qu'une potentiel relève des deux sentinelles devant le bureau pouvait peut être avoir lieu d'ici peu, pouvant lui donner l'occasion qu'il espérait temps...

► Afficher le texte
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 11 mai 2019, 19:03, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 32 xps
Geralt, Chevalier renégat de l'Ordre du corbeau
Profil: For 12 | End 12 | Hab 14 (*+1) | Cha 8 | Int 12 | Ini 14 | Att 14 | Par 14 | Tir 14 (*+1) | NA 3 | PV 32/95
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Objet spécial

"Pollen de sirène" : 119 / 120 doses

Compétences :

CHANCE (B)

TIR EN MOUVEMENT (A)

DÉGAINER L’ÉPÉE (B)

• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
"Lumière et ténèbres ne sont pas destinés à s'affronter… Elles doivent s'assembler..."

Répondre

Retourner vers « Altdorf, Capitale de l'Empire »