[Umah] Une nouvelle vie (Terminé)

L’Empereur Karl Franz siège à Altdorf, capitale impériale depuis. Altdorf est un carrefour du savoir et son université est l’institution académique la plus respectée de tout l’Empire. Là, les seigneurs et les princes de nombreux pays viennent s’asseoir aux pieds des plus grands penseurs du Vieux Monde. Altdorf est aussi le centre du savoir magique et ses huit collèges de magie sont fort justement réputés bien au-delà du Vieux Monde. Altdorf est une ville affairée, avec un nombre important d’étrangers, de commerçants et d’aventuriers. La cour impériale elle-même engendre une activité économique florissante, qui attire toutes sortes de gens.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Neferata
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 132

[Umah] Une nouvelle vie (Terminé)

Message par [MJ] Neferata » 08 mai 2018, 23:13

L’eau avait quelque chose de bien apaisant, Le Reik était calme, la surface des flots était étincelant sous le soleil du printemps et presque aussi réfléchissante qu’un miroir. Parfait pour refléter la coque du navire qui était d’un blanc éclatant, chose parfaitement normal pour un navire haut elfe aux voiles d’azur et décoré de nombreuses sculptures et bas-reliefs dorés. Durant sa traversé, proche de nombreux villages en bordure du fleuve, les villageois venaient admirer cette chose incroyable, à leurs yeux, le navire d’un prince, d’un Roi d’Ulthuan. Difficile à croire pour ce peuple qui avait si peu que ce navire n’était que celui d’un simple diplomate ayant pour destination l’ambassade elfique d’Altdorf. Un bien noble bâtiment donc qui avait à son bord une bien étrange passagère.

En effet, parmi toutes les chevelures blondes et châtain des elfes, malgré les armures de mailles étincelantes et les peaux rosés des elfes… se trouvait une qui se détachait sans mal du lot. Une elfe de petite taille, à la peau pale, aux cheveux noirs comme la nuit et presque pas vêtu sous une large cape terne. Beaucoup des elfes la regardaient avec dédains et mépris car malgré qu’elle eût vécu sur l’île si prisé des elfes, élevée comme l’une des leur… elle ne le sera jamais à cause de ses sinistres origines. Son sang venait des sinistres cousins et elle ne pouvait changer ça. Néanmoins, malgré ce détail, on lui avait accordé le droit d’embarquer dans ce navire pour commencer une nouvelle vie dans le vieux monde. Était ce parce qu’elle avait réussis à convaincre son protecteur ? Ou au contraire, les aristocrates avaient vu la une occasion trop belle pour se débarrasser de la cousine honnis une bonne fois pour toute.

Qu’importe la vrai raison, Umah avait au final obtenu ce qu’elle voulait, aux grandes dames du diplomate qui ne semblait ne pas avoir vraiment eu le droit de donner son avis sur ; si oui ou non, il voulait la passagère sur son navire. De toute manière, il était bientôt arrivé, il se contentait de rester dans sa cabine à préparer ses papiers pour son travail. Quand a Umah, elle voyait le paysage de l’Empire défiler sous ses yeux, un paysage bien terne par rapport à la végétation d’Ulthuan malgré les couleurs du printemps. Une grande majorité de tout cela était la bordure de la grande foret impérial qui bordait le Reik du coté nord. Le coté Sud était plus clairsemé, laissant paraître un relief bien plus varié et agréable à regarder dans un tel voyage.

Néanmoins, malgré les nombreux jours en mer, voilà enfin qu’apparaissait au loin les imposante muraille de la capitale Imperial, tandis que derrière ce dessinait de nombreux bâtiment, de large tour, des maisons, de grosse bâtisse en tout genre. Cela renforçait le coté citadelle de la ville. Ce n’était certes pas aussi gracieux que Lothern… ni aussi intimidant que Grond… mais les humains ne s’encombraient pas de tel chose. Ils souhaitent que la ville soit fortifiée et elle l’était, tout simplement. Alors que le navire c’était approché et s’apprêtait à passer les murs, la jeune Druchii put voir de nouveaux détails. Les drapeaux flottaient au mur, arborant l’aigle du Reikland. Plus loin, Umah pouvait voir les silhouettes de grands bâtiments au loin, le palais Impérial, le grand temple de Sigmar ou même l’imposant collège de magie. Un bien étrange bâtiment qui faisait tache dans une ville si terne. Un bâtiment ou du feu était craché de ses cheminés, ou de l’or scintillais au-dessus de ses toits et ou des lumières chatoyantes apparaissait tel des éclairs des murs de cette ensemble de bâtiment.

De tel bâtiments semblaient s’élever plus haut que les colossales remparts de la ville et cela était appuyé par le soleil commençant doucement à se coucher, donnant petit a petit au structure grisâtre un semblant d’orange… et semblait transformer le dôme doré du temple de Sigmar en brasier de feu saint. Tandis que le soleil se couchait lentement, un bruit mécanique lourd ce fit entendre derrière le navire, suivis ensuite d’entrechoquement métallique grave. En effet, la chaîne qui bloquait l’accès au port et qui, en temps normal, reposait dans l’eau, était en train d’être tracté par deux mécanismes dans les tours de part et d’autre du fleuve. La chaîne sortie alors de l’eau, une chaîne énorme, imposante, dont un simple maillon pouvait faire la taille d’une petite maison. La chaîne désormais dressée et a peine au-dessus de la surface de l’eau, plus aucun bateau ne pouvait passer ou même, forcer la barrière.

Le navire continua gracieusement sa route dans les flots pour s’amarrer dans un quai semblant être un peu plus luxueux que les autres, proche du Palais Impérial. Au bord du quai se trouvait un comité d’accueil, quelque soldats elfiques, un noble Asur en tenues brune et orange, une escorte de joueur d’épée humain et un vieil homme bien vêtu mais semblant boiter et appuyer avec une cane en ivoire. Le vieil homme habillé en rouge s’approcha alors du navire tandis que ce dernier terminait son amarrage. Une fois la rampe de bois placée, le diplomate vint à la rencontre de son accueil, tout sourire d’avoir finis se voyage… et surement tout aussi heureux de se débarrasser de sa passagère indésirable. Les gardes du navire ne se firent d’ailleurs pas vraiment prier pour escorter « cordialement » Umah vers l’extérieur. Il n’était pas le bon moment pour faire une scène, néanmoins, elle était arrivée à sa destination, les garde n’avait plus de raison de la garder à bord.

Ici, alors que le diplomate continuait de discuter avec son hôte, Umah était maintenant libre de commencer sa nouvelle vie.
« Derrière chaque grand personnage, il y a une femme extraordinaire. Et derrière toutes ces femmes d'exception, il y a moi. »Image

Avatar du membre
Umah
PJ
Messages : 50
Profil : For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 11 | Int 8 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi NaN | Mag | NA 1 | PV
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_umah

Re: {Umah} Une nouvelle vie

Message par Umah » 09 mai 2018, 01:06

Après des années passées a Ulthuan, dans la magnifique Lothern, Umah ne s'était jamais vraiment sentie chez elle. Les Hauts Elfes n'étaient pas méchants envers elle, bien sur. Elle était l'invitée et la protégée d'un seigneur de Lothern, après tout. Durant toutes ces années, bien peu pour une vie d'Elfe, mais plus que la vie d'un Homme commun, très peu des habitants de Lothern s'étaient montrés amicaux, ou chaleureux. Polis, oui, mais froid. Voilà le résumé du gros des ces rencontres avec des Hauts Elfes. Puis il y avait eu le Culte, qui s'était montré chaleureux, ses membres étant courtois, gentils, attentionnés. Bien sur, cela avait été intéressé, le Culte voulant la recruté, mais elle l'avait ignoré à l'époque.

Puis le Culte, qui commençait à peine a la former comme Cultiste, avait été démasqué.

Grâce a son protecteur, la jeune Druchii avait eue le temps de fuir l'Ulthuan, avant qu'elle ne soit soupçonnée d'être membre du Culte. Résultat; dans sa hâte de fuir, et de commencer une nouvelle vie ailleur, la jeune Elfe noire n'avait pratiquement pas eue le temps de rassembler ses rares possessions. Du coup, elle ne portait qu'une tenue slaaneshite, qui ressemble, dans son cas, aux vêtements des Sorcières Elfes noires, sous un manteau de voyage bleu et brun à capuche, qu'elle gardait pour dissimuler ses vêtements.

Le voyage n'avait pas été super, franchement. Des marins Elfes polis, mais froid. Comme lors de son séjour en Ulthuan. Des regards soupçonneux, parfois franchement hostiles, mais jamais un mot de travers. Elle ne pourrait pas ce plaindre de maltraitance, mais ne pourrait pas non plus dire que ce fut une joyeuse traversée. Elle pouvait sentir que les marins n'avaient qu'un désir; ce débarrasser enfin d'elle. Comme en Ulthuan. Cette maison qui n'avait jamais été la sienne.

Se tenant sur le pont du navire, ignorant les regards des marins Hauts Elfes, la Druchii observait les côtes du Reikland depuis des heures, sans un mot.
Elle pouvait voir une contrée qui semblait sauvage par endroit, à peine civilisée dans les autres endroits. Les rares villages côtiers qu'elle put voir lui semblaient bien mornes, comparés aux superbes tours argentés de Lothern, ou même les citoyens pauvres disposaient de maisons qui passeraient pour des manoirs comparés a ces... huttes.. dans lesquelles vivaient les Humains.

Et les Humains. Jamais encore, elle n'avait pu en voir qui soient libres. En Naggaroth, dans sa jeunesse, elle n'avait vue que des esclaves, chez qui elle avait appris la langue de l'Empire. Elle avait rêvée, enfant, des cités que lui décrivaient ses gens. D'Altdorf, qui, selon eux, était l'une des merveilles du Vieux Monde. Mais alors que le navire arrivait en vue de la cité en question, elle ne pouvait s'empêcher d'être déçue. Ce cloaque, merveille du Vieux Monde? Elle était encore a des lieux, mais déjà elle en sentait l'odeur nauséabonde, celle des corps mal lavés, de la déchéance et de la pauvreté la plus extrême.

Quand les murailles de la cité furent enfin visibles, la jeune Druchii les observa, n'y voyant que des fortifications vulgaires, à peine digne d'être appelées comme tel. Mais néanmoins, cela ferait l'affaire. C'était une solide muraille, probablement capable de repousser des envahisseurs des races 'inférieures', comme disaient bien des Elfes (qu'ils soient Hauts Elfes ou Elfes noirs).

Le navire accosta enfin, et les marins semblèrent alors l'oublier complètement. Après tout, elle n'était plus leur problème. L'émissaire Haut Elfe descendit du navire, sans même lui jeter un regard, se dirigeant vers l’accueil. La Druchii eue alors une révélation soudaine.

Elle était libre.

Plus libre qu'en Naggaroth, ou elle avait du ce conformer a des normes sociales. Plus libre qu'en Ulthuan, ou elle était plutôt une 'prisonnière' qu'une habitante. Içi, personne ne la connaissait. Personne ne savait qui elle était, ni d'ou elle venait. Ici, on pouvait la prendre pour une Haute Elfe, ou même une Elfe Sylvaine. Ici, elle pouvait avoir ce qu'elle cherchait depuis tant de temps; un lieu a appeler Maison. Un lieu ou elle pourrait s'établir et, peut-être, être acceptée, sans contrepartie. Un lieu ou les gens ne la jugeraient pas a cause de son lieu de naissance.

La jeune Druchii resserra son manteau autour de sa frêle silhouette et se dirigea vers la passerelle de débarquement, escortée par les marins qui semblaient plus qu'impatient de la voir disparaître. Une fois hors du navire, elle hocha la tête vers le diplomate, désirant ce montrer courtoise.
Mais c'était surtout parce que, pour la première fois, elle était vraiment heureuse.

Elle salua les marins, sans se soucier du fait qu'ils l'ignorèrent complètement, puis se tourna vers la cité.

Soudainement, le côté 'fade' de la cité lui parue merveilleux. Non pas qu'il était devenu soudainement beau. Mais plutôt pour ce que la cité représentait. Un nouveau départ, dans un nouveau monde. Même les odeurs des corps sales, celle du port, la surabondance de gens dans la ville. Tout cela devenait beau pour elle. C'était comme ce lancer dans une aventure. Et l'Elfe, âgée de moins d'un siècle, était encore jeune, avec la fougue de la jeunesse de son côté.

Elle prit une longue inspiration, puis hocha la tête.

"Me voici." chuchota-t-elle, dans la langue de l'Empire.

Elle se lança vers la première rue qu'elle vit, l'espoir emplissant son cœur, optimiste malgré le fait qu'elle était désormais plus seule que jamais, dans ce monde étranger.
Modifié en dernier par [MJ] Neferata le 29 mai 2018, 20:49, modifié 1 fois.
Raison : + 5 xp - Total rp : 5 xp / Total : 5
Umah, Cultiste de Slaanesh
Profil: For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 11 | Int 8 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi NaN | Mag | NA 1 | PV 50/50
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_umah

Avatar du membre
[MJ] Neferata
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 132

Re: [Umah] Une nouvelle vie

Message par [MJ] Neferata » 09 mai 2018, 23:18

Alors que la rencontre diplomatique se poursuivait avec enthousiasme, la jeune elfe s'enfonça dans le coeur de la ville, prenant une rue pour voir quelle opportunitée sa nouvelle vie lui offrait. A cette heure, les rues étaient bombées de mondes alors que tous les monde rentrait du travail pour se rendre chez eux, ou au contraire se rendre dans divers lieux de rassemblement comme une auberge pour se divertir après une dure journée de labeur. Dans cette foule, la petite elfe passait sans mal inaperçu, et elle du a plusieurs reprises faire fort attention à ne pas se faire entrainer ou se faire marcher sur les pieds. Mais les gens qui la remarquaient ne cachait pas une sacrée surprise de voir cette petite elfette aux oreilles pointues qui se promène dans la ville. Certes Altdorf possédait une ambassade elfique, mais il n'y avait pas vraiment de quartier elfe ou de population importante comme trouvable a Marienburg.


Néanmoins, les gens revenaient vites a leur activité, laissant la jeune petite elfe continuer son bout de chemin. Les différents bâtiments passaient sous ses yeux, offrant nombre de magasin, taverne et autre commerce sous son regard. L'endroit était gorgé de vie même à cette heure ou la ville devait s'endormir lentement. D'ailleurs, peut-être qu'Umah devrait commencer à s'interroger ou passait la nuit. Dormir dehors n'était surement pas autorisé en ville. Elle pourrait meme trouver ensuite une piste de sa nouvelle vie.


Test Ini pour Perception sur 9 : Résultat 9, réussit.

Umah repéra alors un panneau d'indication, pointant différent lieu d'intérêt proche et lointain de la capitale. Les deux premières directions étaient le palais et le temple de Sigmar, les deux lieux les plus importants de la ville. Puis vint ensuite le quartier marchant, plus au nord. Pour terminer, il y avait la garnison locale des miliciens et pour terminer, l'indication d'une auberge de voyageur. Pendant que la petite elfe cherchait où aller, les gens commençait à se disperser pour faire place a moins de monde. Des bruits d'armes commençaient à se faire entendre alors que les patrouilles se mettaient en place pour s'assurer que la nuit se passe pour le mieux. La majorité des patrouilles était composé d'une dizaine de soldats aux uniforme bleu et rouge et armée d'hallebarde. Mais au loin, malgré l'obscurité qui gagnait la ville, Umah pu voir un grand carrosse, chariot de guerre, garnis par une trentaine de soldats armés jusqu'aux dents en direction de l'Est de la ville.


Les patrouilles commencèrent à s'éparpiller, mais une d'entre elle, passant proche de la Druchii, vu son chef de patrouille être intriguée par la présence de ce qu'il pensait être une Asur. Il s'approcha alors d'elle tout en s'inclinant légèrement pour saluer la jeune elfe.


-Madame... il va commencer à faire noir.... Auriez-vous besoin d'aide ?
Jet caché

Il observa un peu plus l'accoutrement de la jeune elfe, plutôt déstabilisé de voir une habitante de l'ile d'Ulthuan aussi ternement vêtu par une simple cape brune qui cachait son véritable accoutrement... ou plutôt son manque d'accoutrement. Le chef sembla alors légèrement gêné par ce qu'il allait dire, mais néanmoins, il finit par trouver ses mots pour continuer.

-Je suis désolé connaissant votre culture... mais il est interdit de dormir dans les parcs de la cité... mais pendant la nuit les portes devront rester fermé... si vous voulez, vous pouvez peut-être demander à une auberge de vous permettre de dormir dans le jardin.

Il ne s'agissait pas la d'une insulte, moquerie ou provocation de la part du chef de patrouille, mais juste d'une terrible incompréhension que l'homme pensait bien faire maladroitement.
« Derrière chaque grand personnage, il y a une femme extraordinaire. Et derrière toutes ces femmes d'exception, il y a moi. »Image

Avatar du membre
Umah
PJ
Messages : 50
Profil : For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 11 | Int 8 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi NaN | Mag | NA 1 | PV
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_umah

Re: [Umah] Une nouvelle vie

Message par Umah » 09 mai 2018, 23:51

La Druchii s'éloigna doucement du lieu de débarquement, les Hauts Elfes l'oubliant aussitôt qu'elle fut hors de vue. Elle-même les oublia aussitôt. Après tout, elle n'avait plus rien a voir avec eux. Sa nouvelle vie débutait, ici et maintenant. Une vie qu'elle espérait longue et prospère. Mais bon, elle était pauvre, alors pour la prospérité, faudrait repasser plus tard.

L'elfe se déplaça donc parmi la foule, essayant de ne pas bousculer personne, chose difficile avec une telle masse de gens. La plupart ne la remarquait même pas, d'ailleur, ce qui était une nouveauté pour elle. Après tout, en Ulthuan, elle ne pouvait pas faire trois pas sans qu'un Asur ne la pointe du doigt en murmurant des choses contre elle a ses compagnons. Mais ici, les rares gens qui la remarquaient ne semblaient pas voir une Druchii en elle, et la regardait avec curiosité, non pas pour dire des méchancetés.

L'elfe se retrouva rapidement perdue dans le dédale des rues d'Altdorf. En fait, non, pas perdue. On devait connaître un endroit pour s'y perdre, après tout. Elle déambulait donc sans but depuis un moment quand elle aperçu un panneau. L'Elfe regarda celui-ci pendant un moment mais, même si elle savait parler le Reikspeil, elle ne savait pas le lire. Donc, du coup, pour deviner ou le panneau indiquait, c'était raté.

Elle prit donc une destination au hasard. Sans le savoir, cette destination fut celle de la garnison des miliciens. Elle continuait d'observer les alentours quand une patrouille de miliciens l'approcha. L'Elfe ralentie, puis s'arrêta et offrit un charmant sourire a l'homme qui menait, puis s'inclina après lui.

"Bien le bonjour, messire." dit-elle.

Elle parlait très bien le Reikspeil, avec un léger accent, presque musical, venant de la langue elfique.

Elle écouta l'homme lui parlant de l'interdiction de dormir dans les parcs. Elle hocha doucement la tête et eut même un petit rire crystallin. Elle posa une main sur le bras de l'homme et sourit un nouvelle fois, un sourire charmeur.

"Vous ne m'insultez nullement, brave homme." dit-elle.

Elle regarda l'homme et ses miliciens, puis se mordit innocemment la lèvre inférieure.

"Je suis nouvelle dans votre merveilleuse cité" ajouta-t-elle. "Et je ne connais encore personne. Et j'ai la honte de dire que, même si je parle votre langue charmante.. je ne sais pas encore la lire.."

Elle prit son air timide en disant cela.

"Pourriez-vous m'aider?" demanda-t-elle. "Je cherche un endroit ou dormir, mais je n'ai pas vraiment de finance. Et puis.. J'ai eu peu peur. Après tout, je suis nouvelle en ces terres.. Je me sentirais rassurer en sachant que des hommes braves comme vous veillent sur moi."

La main qu'elle avait sur le bras du chef milicien bougea doucement, puis elle croisa les mains derrière son dos.

"Je vous serais très reconnaissante de toute l'aide que vous pourriez m'apporter, messire."

Puis elle gloussa.

"Ou sont mes manières? Je ne me suis pas présentée!"

Elle fit une révérence, ce qui permit aux miliciens d'avoir une vue sur sa petite mais ferme poitrine, qui se soulevait doucement au rythme de sa respiration.

"Mon nom est Umah. J'arrive de Lothern."
Modifié en dernier par [MJ] Neferata le 29 mai 2018, 20:50, modifié 1 fois.
Raison : + 5 xp - Total rp : 10 xp / Total : 10
Umah, Cultiste de Slaanesh
Profil: For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 11 | Int 8 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi NaN | Mag | NA 1 | PV 50/50
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_umah

Avatar du membre
[MJ] Neferata
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 132

Re: [Umah] Une nouvelle vie

Message par [MJ] Neferata » 10 mai 2018, 23:39

► Afficher le texte

Le garde semblait bien fort gêné devant la gentillesse, mais surtout le charme de la jeune elfe qui lui tenait le bras. Sans doute a-t-il été déstabilisé par la proximité d'Umah alors qu'il ne se connaissait pas le moins du monde. Il tenta de répondre au niveau de son nom... mais du reprendre légèrement son calme avant de reprendre.

-Hum... enchanté Umah, je... heu... humm...
► Afficher le texte

Il se ressaisit d'un coup en se redressant avant de s'incliner respectueusement.

-Je me ferais un plaisir de vous aider, vous n'allez pas rester dehors sans lit pour vous reposer. Je peux vous amener quelque part où vous serrez fort bien traitée, veuillez me suivre.

L'homme annonça à ses camarades qu'il les rejoindrait un peu plus tard, ses derniers acceptèrent sans lui lancer quelque moquerie, lui qui protégeait les « gentes dames ». Il ne retorqua point et commença à escorter Umah dans les rues, en prenant la direction du Sud-Ouest. Il fallut traverser un pond alors que les bruits de la nuit se faisait entendre. Des gens en taverne faisait la fête, une cérémonie venait du temple de Sigmar et les cloches du palais sonnait pour annoncer ce qui semblait être un couvre feux de ce qu'expliquait le soldat. Des hommes bêtes c'était déplacé au Sud du Reikland et avait trouvé refuge dans une foret non loin. Tant que le problème ne sera pas réglé, l'Empereur ne veut prendre aucun risque. Mais comme l'indiquait les champs au auberge... il fallait malgré tout rappeler la loi.


Il ne resta néanmoins pas à ce sujet longtemps et commença à expliquer vers qui il allait l'amener, une expatrié elfe qui lui devait un service. De cette façon Umah n'aura pas à payer et elle pourrait surement bien s'entendre avec elle. Il s'enfonça alors dans une ruelle, non loin du Palais impérial, un quartier plutôt riche ou les bâtiments, de par leur marbre blanc, rappelait grandement le style d'Ulthuan... même si l'architecture n'était pas similaire, celle si était moins élégante et gracieux pour plus se concentrer sur la majesté et la puissance. Néanmoins, le Soldat finis par s'arrêter devant un large manoir gris a trois étages.


Le soldat s'avança de la porte et y toqua avant d'être ouvert par ce qui semblait être une servante. Cette dernière s'inclina avant de demander la raison de sa venue.


-J'aimerais voir votre maitresse... cette jeune elfe cherche un endroit où dormir et madame la maitresse de maison désirait me rendre un service.

La servante, qui semblait avoir été interrompue pendant qu'elle passait le balai, décida de laisser rentrer les deux invités dans le hall du manoir. Ce hall était d'ailleurs extrêmement chaleureux comparé à l'extérieur, l'intégralité du sol était en velours, de grands rideaux de sois, de tapisserie ou même de tableau parcourait les murs tandis que les meuble semblait presque tous décoré par des fleurs, établie de différente façons. Le tout dans un ensemble de couleur chaude comme le rouge, le jaune, l'orange ou même le brun. Néanmoins, ici Umah remarqua que les fenètres étaient maintenu ouverte, laissant passer l'air froid de la nuit à l'intérieur de la maison. La servante indiqua qu'elle allait chercher de ce pas sa maitresse et laissa alors pendant de longues minutes le duo seul dans le hall d'entrée.


Le soldat resta plutôt mal à l'aise en présence d'Umah, peut-être n'avait-il jamais été en contact avec une elfe avant comme il l'avait été... ou peut-être avait-il peur que la maitresse de maison refuse d'accorder cette faveur et laissant Umah en plan. Impossible de savoir, néanmoins il se mit alors à observer les nombreuses décorations du hall, perdant de vu, la petite Umah.
« Derrière chaque grand personnage, il y a une femme extraordinaire. Et derrière toutes ces femmes d'exception, il y a moi. »Image

Avatar du membre
Umah
PJ
Messages : 50
Profil : For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 11 | Int 8 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi NaN | Mag | NA 1 | PV
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_umah

Re: [Umah] Une nouvelle vie

Message par Umah » 11 mai 2018, 00:27

L'Elfe remarqua bien rapidement la gêne de l'homme, qui ne devait pas être habitué de parler a des Elfes, et encore moins d'être touché par une. Elle pouvait comprendre le sentiment, elle-même n'ayant jamais parlé a des Hommes libres avant ce jour. Les seuls avec qui elle avait eue des contactes, c'étaient les esclaves de Ghrond, lors de son enfance en Naggaroth, lieu qu'elle avait quittée a seize ans à cause des mauvais traitements réservés aux pauvres gens.

Mais bon, revenons a cet homme-ci. Après tout, les esclaves de Ghrond, cela remontait a son passé lointain, alors que cet homme-ci, et le père de celui-ci, n'étaient même pas encore de ce monde. L'homme en question chercha ses mots, apparemment troublé par le contact de la main douce de l'Elfe sur son bras. Pour cet Homme, l'Elfe devait avoir l'air d'une jeune femme tout ce qui a de plus innocent, ces grands yeux sombres débordant d'innocence, ayant l’apparence juvénile d'une jeune femme. Après tout, même si elle approchait doucement de son premier siècle de vie, elle était a peine plus âgée qu'une enfant pour les Elfes.

L'Homme se reprit enfin et s'inclina devant elle, lui déclarant que, bien sur, il l'aiderait. Déclarant qu'il connaissait un endroit ou elle serait bien traitée, l'Elfe lui offrit son plus charmant et innocent sourire.

"Je vous suis infiniment reconnaissante, mon brave." dit-elle d'une voix douce.

Alors que l'officier annonçait a ses hommes qu'il les rejoindrait bientôt, la jeune Elfe sourit a leurs plaisanteries, comprenant très bien ce qu'ils voulaient dire. S'inclinant poliment devant les patrouilleurs, la jeune Elfe se retourna ensuite pour suivre son nouvel ami, se lovant contre son flanc, passant son bras autour du sien, pour rester a proximité.

Alors qu'il lui expliquait chez qui il la menait, la Druchii hocha la tête. Une expatriée Elfe? Probablement une Asur. Elle espérait, bien sur, ne pas être rejetée d'emblée par celle-ci. Mais bon, si elle vivait chez les Hommes, peut-être était-elle plus tolérante que les autres?

Ses pensées furent remises a plus tard alors que le duo arrivait devant un manoir, assez joli dans son style. Elle libéra le bras de l'homme pour qu'il puisse frapper a la porte. Quand cette dernière s'ouvrit, l'Elfe s'inclina poliment, une nouvelle fois, et sourit à la servante. Alors que l'officier déclarait les raisons de leur visite, l'Elfe releva les yeux pour observer la servante. Une fois l'entrée dégagée, la servante les laissant entrer, Umah reprit le bras de l'homme et le suivit a l'intérieur.

Une fois dans le Hall, alors que la servante disait qu'elle partait chercher sa maîtresse, Umah se tourna pour regarder son guide. Celui-ci, mal a l'aise, regardait la décoration, cherchant apparemment a éviter son regard. Elle sourit et fit mine d'observer le mobilié.

"C'est la demeure d'une amie a vous?" demanda-t-elle, pour faire la conversation, en attendant l'arrivée de la maîtresse des lieux.

En disant cela, elle se lova un peu plus contre le flanc du soldat.
Modifié en dernier par [MJ] Neferata le 29 mai 2018, 20:50, modifié 1 fois.
Raison : + 5 xp - Total rp : 15 xp / Total : 15
Umah, Cultiste de Slaanesh
Profil: For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 11 | Int 8 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi NaN | Mag | NA 1 | PV 50/50
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_umah

Avatar du membre
[MJ] Neferata
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 132

Re: [Umah] Une nouvelle vie

Message par [MJ] Neferata » 11 mai 2018, 23:21

► Afficher le texte

Le soldat fut surpris par l'attitude plutôt chaleureuse de l'elfe et se crispa un peu, mais ne se dégagea pas... ne sachant au final, pas trop quoi faire. Il voulut s'écarter un peu, mais trop lentement pour qu'au final cela est une quelconque différence sur la situation.

-U-une... amie ? heuuu.... Hummm... non c'est une... personne que j'ai déjà aidé lors d'une affaire... humm...

Le soldat finis tout de même par remarquer le comportement légèrement déplacé de la femme qu'il avait escorté ici. Il tourna la tête vers Umah, lui demandant si cela n'était pas un peu déplacé... mais il n'eu pas le temps de finir sa phrase qu'un bruit de porte ce fit entendre non loin. Une porte du hall c'était ouverte et à ce moment, le soldat s'écarta rapidement d'Umah, rouge comme un poivron pour se mettre malgré tout dans une posture professionnelle. La servante passa la porte pour laisser passer une dame d'une rare beauté... mais surtout, d'une blancheur incomparable.

► Afficher le texte


Cette elfe n'était vêtue que d'une simple robe noire au tissu léger, laissant ses bras et ses jambes complètements nue. Elle tenait un éventail dans sa main droite pour s'éventer sans interruption. En effet, Umah put remarquer que la dame perlait de sueur et tentait tant bien que mal de s'offrir un peu de vent frais malgré la soirée qui commençait. De ses pieds nues sur la moquette, elle s'avança tel un chat dans la direction du soldat et de son étrange compagnie.


-Mon cher ami... je savais que vous reviendrez pour chercher votre du... mais jamais je n'aurais pu croire que tu viendrais me demander d'héberger une parfaite inconnue... aussi ravissante soit elle.

Le soldat voulus répondre mais l'elfe blanche l'interrompit d'un geste de main. Elle s'approcha d'Umah tout en tournant autour d'elle d'un pas lent mais délicat, tout en continuant de se faire de l'air. Elle toucha la cape, intriguée par pourquoi cette elfe était si couverte alors qu'elle mourrait de chaud dans cette maison. Puis, elle se stoppa devant elle, pris le visage d'Umah d'une main pour l'examiner. Elle prit plusieurs secondes pour l'observer sous tous ses angles avant de la lâcher et de faire quelques pas en arrière.

► Afficher le texte
-Une jolie fleure en tout cas.... Et... rare....

Elle se tourna vers le soldat pour accepter ce qu'il lui demandait. Ce dernier, heureux... mais difficile de savoir pourquoi, s'empressa alors de partir ce qui fit rire la maitresse de maison dont le regard se porta de nouveau sur son invité. Elle l'observa quelque seconde et escorta avec sa servante Umah. Le petit groupe pris alors la porte par laquelle l'elfe était entré qui donna dans un couloir ou l'aménagement était le même à ceci prêt qu'en bas des murs se trouvait de petites ouvertures donnant vers l'obscurité et laissant passé un air froid dans la maison. Umah fut accompagné dans une pièce ressemblant à un petit salon ou de nombreux canapés, fauteuils et autre mobilier de repos fort confortable se trouvait. L'elfe congédia alors la servant et mis la jeune fille au centre de la pièce, debout et tourna lentement autour avant de s'arrêter devant elle, plaçant son éventail sous le menton d'Umah.

-Est-ce que cette fleure à un nom ? Et d'où vient-elle ?
« Derrière chaque grand personnage, il y a une femme extraordinaire. Et derrière toutes ces femmes d'exception, il y a moi. »Image

Avatar du membre
Umah
PJ
Messages : 50
Profil : For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 11 | Int 8 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi NaN | Mag | NA 1 | PV
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_umah

Re: [Umah] Une nouvelle vie

Message par Umah » 11 mai 2018, 23:52

L'Elfe semblait s'amuser de la gêne de l'Homme, mais le cachait parfaitement, maîtresse d'elle-même. Elle resta lovée contre lui alors qu'il lui expliquait qui était, pour elle, la Dame de cette demeure, et l'Elfe hocha doucement la tête. Elle était intriguée, cependant. Une Elfe qu'il aurait 'aidé' lors d'une 'affaire'. Cela éveillait sa curiosité.

Puis, soudainement, l'Homme se détacha d'elle, se redressant, apparemment encore plus timide maintenant qu'une autre femme entrait, derrière la servante. La Druchii se tourna pour regarder l'Elfe, et sourit. Elle se put s'empêcher de la regarder de la tête aux pieds, admirant sa silhouette fine et sa tenue, ma foi fort jolie. Après quelques secondes, la jeune Druchii comprit qu'elle devait faire montre de politesse.

Elle s'inclina avoir courtoisie, comme lors des soirées en Ulthuan. Une révérence courtoise, inclinant le buste a un angle de trente degré. Cela démontrait qu'elle reconnaissait la noblesse de la dame, tout en montrant qu'elle n'était pas une intrigante voulant tout simplement gagner ses grâces en faisant montre d'une obéissance et d'une flagornerie outrageuse. Elle ne voulait pas passer pour une femme avide d'avoir les grâces des autres.

"Au revoir, mon brave." dit-elle au soldat, qui partait.

Elle se retourna alors vers l'Elfe, qui se mit a lui tourner autour. Quand l'Elfe lui attrape le visage, elle sourit.

"Je me nomme Umah, ma dame." dit-elle.

Elle reste immobile, laissant l'autre Elfe l'observer tout son saoul.

Quand l'Elfe lui relève le menton de son éventail, elle sourit a nouveau.

"Je suis née a Ghrond." dit-elle, pour voir si cela allait la choquée. "Mais j'ai émigrée en Ulthuan très jeune. J'ai été interceptée en Ellyrion, puis j'ai vécue à Lothern."

La Druchii regarde l'Asur dans les yeux.

"Puis-je vous demander votre nom a vous aussi, ma dame? Ou bien préférez-vous que je ne vous appelle que 'Ma Dame'?"

La Druchii, en effet, ce sentait désavantagée. L'autre connaissait maintenant son 'histoire', du moins un bref résumé, et son nom, alors qu'elle-même ne savait rien d'elle. Elle espérait simplement que son hôte était plus sympathique que ses hôtes d'Ulthuan. Qu'elle pourrait avoir des conversations avec elle, et ne pas être coincée dans un silence gênée. Après tout, elle avait fuis Ulthuan pour ne pas se sentir jugée par les Asurs, alors cela serait injuste qu'elle soit ici aussi jugée par eux..
Modifié en dernier par [MJ] Neferata le 29 mai 2018, 20:50, modifié 1 fois.
Raison : + 5 xp - Total rp : 20 xp / Total : 20
Umah, Cultiste de Slaanesh
Profil: For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 11 | Int 8 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi NaN | Mag | NA 1 | PV 50/50
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_umah

Avatar du membre
[MJ] Neferata
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 132

Re: [Umah] Une nouvelle vie

Message par [MJ] Neferata » 12 mai 2018, 21:59

► Afficher le texte

L'elfe écouta la petite Umah se présenter sans bouger d'un sourcil et quand l'invitée demanda alors qui était-elle, l'elfe à la blancheur incomparable afficha un bien étrange sourire et se recula pour s'assoir sur un sofa où elle en profita pour étendre ses jambes.

Image-Je fus nommé de ma mère Thica... maitresse des esclaves à Karond Kar... je dois bien admettre que je fus fort surprise de voir une Druchii frapper à ma porte.

Puis, la dénommé Thica désigna alors la cape d'Umah avec son éventail.

Image-Retire moi ça, je meurs de chaud rien qu'en te regardant.

L'elfe blanche... ou noir si l'on parle de ses origines, se repositionna pour être plus assise que coucher sur son sofa. Elle continua d'observer pendant de longue, très longues secondes la jeune elfe, surement ne revenant pas qu'une « compatriote » ais frappé à sa porte. La probabilité qu'une telle chose arrive était incroyablement minime... et pourtant c'était bien arrivé. Elle afficha alors un sourire plus enjoué tout en gardant malgré tout dans son regard une cruauté qui était propre à son espèce... sauf dans le cas d'Umah. Il était bien sur difficile de cerner l'âge de Thica à cause de sa nature d'elfe, la même jeunesse que celle d'Umah était visible sur son visage... mais elle pouvait avoir le même âge que son invité... ou plusieurs siècles de plus. Néanmoins, il était clair que par sa façon de faire et de parler, elle avait vécu bien plus longtemps que la petite Druchii en Naggaroth.


Thica demanda rétracta ses jambes sans pour autant les poser par terre et elle demanda à Umah de s'assoir à côté d'elle tandis qu'elle semblait bien plus chaleureuse. Surement n'avait pas-t-elle l'occasion de discuter avec une compatriote très souvent... voir même jamais. Le fait d'ailleurs qu'Umah fut élevée à Ulthan ne semblait pas la déranger plus que ça. Elle semblait vite comprendre ce qu'elle faisait ici alors qu'elle aurait pu rester à Lothern.


Image-Tu es franches... c'est bien... mais sache qu'il va falloir que tu apprennes à savoir à qui tu peux dire la vérité ou non... cela pourrait se retourner contre toi si tu ne fais pas attention.

Thica appella alors sa servante, lui demandant d'aller chercher du vin frais à la cave, étant assoiffé. Elle expliqua alors, que venant des zones les plus froides de Naggaroth, balayé par les vents glacés du grand océan, elle était très intolérante a la chaleur. Cela rendait bien sur le printemps et été Imperial difficilement supportable pour elle qui ne recevait presque pas de visite dans ce qu'elle qualifiait d'une « cage dorée ». La servante réapparue, apportant un plateau d'argent ou se trouvait de verre à pied et une bouteille de vin. L'étiquette de la bouteille affichait alors qu'il s'agissait un vin estalien en provenance de Bilbali. Thica congédia sa servante et versa le vin dans les deux verres, elle en prit un pour boire une gorgée avant de le poser sur le plateau.

Image-mais toi petite Druchii... toi qui a quitté Ulthuan pour l'Empire... que viens-tu chercher ici dans ses provinces ravagé par la guerre, le crime... et l'ennui.

Thica prend alors le deuxième verre de vin et le présente à la jeune Umah avec un sourire amical... toujours gâché par se regard tinté de cruauté propre à l'espèce.

Image-Raconte-moi tout... en me faisait le plaisir de boire un verre.
« Derrière chaque grand personnage, il y a une femme extraordinaire. Et derrière toutes ces femmes d'exception, il y a moi. »Image

Avatar du membre
Umah
PJ
Messages : 50
Profil : For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 11 | Int 8 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi NaN | Mag | NA 1 | PV
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_umah

Re: [Umah] Une nouvelle vie

Message par Umah » 12 mai 2018, 22:47

Son hôte posa les fesses sur un sofa, sans même l'inviter a faire de même. La jeune Druchii resta donc debout, les mains sur les hanches. Puis elle se présenta enfin, et la Druchii la fixa alors. Elle, une Druchii? Une autre Druchii, vivant hors de Naggaroth. Peut-être une 'soeur' qui, comme elle, rejetait les valeurs de la société Druchii? Ou bien une espionne du Roi-Sorcier? Si c'était le cas, la cadette des deux Druchii ne donnait pas cher de sa peau, étant une expatriée.

"Karond Kar? Je n'y ait jamais mis les pieds, ma dame." dit-elle.

Son hôte désigna alors sa cape et lui demanda de la retirer. Gênée, la Druchii se dandina sur un pied, puis sur l'autre, et hocha enfin la tête. Elle retira donc la cape, dévoilant son corps mince, les côtes légèrement visibles, avec son ventre plat, des hanches fines et une petite poitrine. L'Elfe ne portait que peu de vêtement sous cette cape; un espèce de pagne mauve, tombant autant a l'avant qu'a l'arrière, avec des bottes et un haut mauve ne couvrant que les seins. Les vêtements, en tant que tel, pouvaient lui donnez l'air d'une Sorcière Druchii, mais n'importe quel Druchii saurait que ce n'était pas une vraie tenue de Sorcière, mais plutôt la tenue de l'un des Cultes de Slaanesh d'Ulthuan.

Elle pouvait sentir les yeux de sa compatriote sur elle, alors qu'elle dévoilait son costume. Elle croisa donc les mains derrière le dos, au dessus de ses fesses, et resta immobile, pour se laisser observer a nouveau, sans bouger d'un pouce. Mais elle observait sa compatriote elle aussi. Et elle pouvait voir la lueur de cruauté dans son regard, ce qui la rendait nerveuse. Si elle tentait quelque chose, Umah se défendrait, elle tuerait s'il le faut pour ne pas être asservie par l'une de ses consœurs honnies.

Quand elle fut invitée a s'asseoir, Umah obtempéra, posa les fesses sur le sofa a côté de Thica.

"Je ferai attention, ma dame. Je ne dirai a personne que je suis native de Naggaroth, ne vous en faite pas."

L'Elfe écouta ensuite ce que son hôte lui disait, a propos de son intolérance de la chaleur, Umah sourit. Elle n'avait pas encore se problème, ayant grandie en Ulthuan. En fait, elle s'était habituée a la chaleur, elle.

Quand la servante arrive avec le vin, la jeune Elfe la regarde, presque envieuse, mais trop gênée et polie pour en demander. Après que son hôte ait versée deux verres, elle prend le second et bois une petite gorgée, puis hoche la tête.

"Si je viens ici, ma dame, c'est pour.. et bien.. me bâtir une nouvelle vie. Je ne voulais pas de la cruauté et des castes de Naggaroth. En Ulthuan, on me jugeait pour mes origines. Ici, j'ai une chance de me refaire a neuf."

Elle boit une seconde gorgée.

"Et vous? Pourquoi êtes-vous ici, si ces terres vous ennuis?"

Elle leva les yeux vers elle, pour essayer de la comprendre. Après tout, pourquoi vivait-elle dans un endroit qu'elle répudiait? Ce n'était pas logique, sauf si elle était uen espionne ou quelque chose du genre. Une menace pour elle? Fort probablement. L'Elfe devrait rester sur ses gardes.
Modifié en dernier par [MJ] Neferata le 29 mai 2018, 20:51, modifié 1 fois.
Raison : + 5 xp - Total rp : 25 xp / Total : 25
Umah, Cultiste de Slaanesh
Profil: For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 11 | Int 8 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi NaN | Mag | NA 1 | PV 50/50
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_umah

Répondre

Retourner vers « Altdorf, Capitale de l'Empire »