[Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Ce qu'il reste de Nagarythe est un pays torturé et dévasté, ravagé par le feu et desséché par les énergies magiques de la destruction. Des créatures étranges et difformes infestent ce désert sombre et hostile de terre grise et de roche noire. Les Hauts Elfes ont baptisé cet endroit maudit le Pays des Ombres, car il semble être constamment plongé dans les ténèbres.

Peu de temps s'écoula avant que les Elfes Noirs ne viennent réclamer leur terre ancestrale, et depuis, les deux camps n'ont cessé de se battre pour le contrôle de cette région.

Modérateur : Equipe MJ

Répondre
Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 519
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)

[Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par [MJ] Le Djinn » 10 févr. 2013, 22:47

Les questions pleuvaient sur le pauvre Erlendar qui tentait tant bien que mal de répondre aux mille interrogations de la halfinguette. Se voulant diplomate, il se décida à parler.

-"Ulthuan est une terre au delà de toute description, les montagnes sont d'un blanc étincelant, les prairies vertes, les plaines accueillent les récoltes, la vie de tout un peuple! Des monuments de marbre blanc millénaires se dressent dans le ciel, tels des offrandes aux dieux eux-mêmes! A contrario Naggaroth n'est que tristesse et désolations, là où nos maudits cousins se sont bannis eux-mêmes! Et d'où la noirceur de leur âme les fait commettre les barbaries les plus ignobles!"

Ses poings s'étaient durcis sur le bastingage quand il avait mentionné les elfes noirs, un sujet sensible pour lui...

-"Pour le reste, présenter mes amis me prendraient trop de temps et ils ont besoin de solitude pour se battre au maximum de leurs capacités, j'espère que vous comprendrez... Quand à ma vie, elle ne vous intéressera pas.

-"Maintenant je vais vous demander de bien vouloir vous cacher dans la calle, les bateaux elfes patrouillent souvent dans les parages, et nul ne doit vous voir, c'est ici que la vision du monde s'arrête pour vous, pour l'instant..."


----------------------------------------------------------------------------------

Incroyable, c'était le bon mot pour d'écrire l'endroit devant lequel Eranor se trouvait, en compagnie de quatre soldats réguliers du régiment assigné à Naggaryth. On l'avait amené ici presque manu militari, son père lui ayant ordonné de s'y rendre avec les elfes venus le chercher. Pourquoi? On ne le lui avait pas dit. On lui avait seulement laissé le temps de prendre son équipement avant de le faire atterir dans ce coin perdu. Devant un gigantesque dôme noir comme la nuit d'où crépitait une lueur mauvaise. Les hommes étaient muets comme des Gardes Phénix, c'était frustrant de devoir partir pour une mission sans qu'on sache pourquoi. Une voix traversa l'atmosphère glauque de l'île où même l'herbe était sombre:

-"Gloire et honneurs au grand mage Erlendar Azerith!"

C'était un lancier qui avait parlé, effectivement de derrière un monticule se profila une troupe d'une dizaine d'elfes, à leur tête était un personnage en habits de tissus flamboyants, portant un lourd bâton orné d'un cristal rouge. A ses côtés était un être tel que le noble n'en avait jamais vu... Une sorte de femme humaine, mais beaucoup plus petite, elle ne lui arrivait même pas à la taille, elle portait une robe blanche en dessous d'une armure de cuir, elle portait un sac et une épée battait son flanc. La créature semblait très étonnée, mais comment avait-elle pu passer les barrages? Celui qui se faisait appeler Erlendar parla.

-"Bonjour messire Eranor, je suis Erlendar, grand mage de la tour Blanche, je suis ici en ce jour pour te donner ton destin. A l'intérieur de ce vortex se trouve un mal puissant, un mal qu'il te faudra arrêter. Pourquoi toi? Parce que des êtres qui te sont chers s'y trouvent, ton devoir est de les sauver de la damnation. Mais seul, noble seigneur, seul vous échouerez, heureusement je vous ai apporté: la clef.

Avec un grand sourire il tendit la main vers la halfing, qu'il poussa légèrement devant lui.

-"Cette dame se nomme Artemisia Veregards, et elle sera ta protectrice lors de cette mission. Les ténèbres qui habitent ce lieu ne peuvent rien contre elle, son esprit t'aidera dans ta quête. Vous partirez à deux, car sa force mentale ne pourra protéger plus d'une personne. Aujourd'hui nobles héros, vous allez rendre service à notre patrie: vous allez pénétrer dans cette zone maudite et vous allez détruire l'artefact qui l'a créé. Il devrait se trouver en son centre... Vous serez prudents, car nous ne savons pas ce que le Mal a amené comme calamités à l'intérieur. Auriez-vous des questions avant de partir?"
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Et un jour quelqu'un est venu et m'a libéré, tant pis pour lui. Et pour les autres.

Avatar du membre
Eranor
PJ
Messages : 89
Profil : FOR 8/ END 8/ HAB 9/ CHAR 12/ INT 10/ INI 10/ ATT 11/ PAR 11/ TIR 9/ NA 1/ PV 60/60 (bonus inclus)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par Eranor » 11 févr. 2013, 19:02

C’était un jour comme les autres dans l’ancien domaine des Dréanoc. Chacun vaquait à ses occupations, Eranor écoutait sans grand intérêt un courtisant lui expliquer quelques subtilités diplomatique, les employés étaient attelés à leurs tâches quotidiennes et le père de famille épluchait ses comptes. Tout semblait être dans la même routine monotone, dans le silence à peine atténué par la voix passionnée dû courtisant. Une longue et triste journée s’annonçait, jusqu’à ce qu’une petite poignée de soldats arrive aux portes de la demeure. Cela ne signifiait rien, peut-être une visite d’un noble voulant prendre des nouvelles, ou un message venant de loin, rien d’exceptionnel finalement. Avec un léger soupir, Eranor détacha son regard de la fenêtre donnant sur la cour où un elfe s’empressait de chercher le père de famille, pour retourner à sa discussion pour le moins palpitante.
Mais très vite, son géniteur coupa le courtisant dans son monologue et dit à son fils de rejoindre le petit groupe armé. Il n’eut que le temps de prendre ses armes avant de quitter la demeure familiale, c’était apparemment quelque chose d’urgent qu’il ne pouvait faire attendre. Le voyage se poursuivit sans un bruit, et les questions devinrent encore plus nombreuses dans l’esprit de l’elfe lorsqu’il parvint devant l’immense dôme aussi noir que le cœur d’un Durchii, crépitant d’une énergie puissante qu’il pouvait presque ressentir tel un mage contemplant les vents des magies. Pendant encore de longues minutes, le silence régna, pas la moindre chance d’obtenir la plus petite information possible sur ce qu’il faisait là, jusqu’à ce qu’une voix fuse au loin, annonçant la venue de l’un des très respectés mages de la belle contrée des Asurs.

Tout s’expliquait, un mage avait demandé de l’aide pour une de ces expériences tordue, et le père du noble elfe avait envoyé son fils pour se faire de nouveaux amis ! Ce fut ce que pensa le noble lors d’un court instant, avant de tourner la tête et de voir le noble habillé ostentatoirement accompagné de… Quelque chose d'autres.

Une… Humaine ?!

Non, elle ne lui arrivait même pas à la taille.

Une enfant humaine ?

Non plus, Eranor ne connaissait que peu de choses sur ce peuple grossier, mais un enfant de cette taille n’aurait pas plus d’une dizaine d’années, et l’on voyait bien sûr le visage de cet être qu’elle en avait bien plus. De toute manière, quoi que ce fût, elle n’aurait pas dû pouvoir passer les patrouilles voyageant partout sur le continent, voilà donc quelque chose d’assez étonnant pour lui faire oublier momentanément l’explication de sa présence en ce lieu.


Avant même que le jeune noble ne puisse ouvrir la bouche, le mage prit la parole. Les quelques mots qu’il prononçât firent l’effet d’un électrochoc à Eranor. Des êtres chers ? Nul doute que cet Erlendar a entendu parler de son histoire, il ne pouvait parler que d’elle… Il attendit alors la fin du petit discoure du mage avant de répondre d’une voix qu’il mit quelques secondes à contrôler.

-L’avez-vous retrouvée ? En êtes-vous certain ?

Son regard changea, il semblait reprendre le contrôle.

-Par le grand Asuryan, je n’échouerais pas ! Mon bouclier est solide et ma lame, affutée, que ce soit démon maudit ou traitre Durchii, personne ne m’arrêtera ! Mais une seule question me trotte à l’esprit : qu’est-ce donc que cet artefact qui a su créer une telle ignominie ?

Il se tourna alors vers la halfing et s’adressa à elle avec dédain.

-Artemisia, c’est cela ? Venez donc et ne vous éloignez pas de moi, je ne voudrais pas que vous vous perdiez.
Eranor Dréanoc, Voie du noble elfe (sous voie du noble)
Profil: For 8 | End 8 | Hab 11 | Cha 12 | Int 10 | Ini 10 | Att 12 | Par 12 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... or_dreanoc
Equipement :
-Plastron en plaques légère (10 protection [torse et dos], -2 HAB, -1 ATT et PAR)
-Bouclier elfique (6+1d6 dégâts, 18 parade, déstabilisant)
-Épée longue elfique (16+1d8 dégâts 13 parade)
-Heaume elfique orné d'un rubis (9 protection [tête], -1 HAB, tout adversaire se trouvant face au porteur doit relancer le jet de dégâts de son arme et garder le moins bon)
-Jambières en plaque légère (9 protection [jambes], -1 HAB)
-Brassards en acier bleu (8 protection [bras], -1 HAB)
-Gantelets en acier bleu (8 protection sur les mains [+ poignets], pas de malus)

Protection totale :
-tête : 9
-jambes : 9
-torse et dos : 10
-mains et bras : 8

Compétences :
Acuité visuelle
Autorité
Vision Nocturne
Monte (cheval)
Volonté de fer
Arme de prédilection (épée)
Alphabétisation
Éloquence
Connaissances Tactiques
Parade

Profil avec malus/bonus :
For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 12 | Int 10 | Ini 10 | Att 11 | Par 11 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Monture
Coursier elfique : Senthoi
http://www.freewebs.com/feywild/Elvorse.jpg
For 8 | End 8 | Sau 10 | Rap 10 | Int 9 | Doc 10 | Att 6
Equipements :
-Harnais, selle et nécessaire de Toilettage
-Barde moyenne

Avatar du membre
Artemisia Veregard
PJ
Messages : 40
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ia_veregar
Localisation : x)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par Artemisia Veregard » 13 févr. 2013, 14:05

Erlendar répondit avec patience aux questions de la jeune fille, cette dernière fut un peu déçue qu'il ne veuille lui raconter son histoire, mais, après tout, cela était son droit.
Par la suite on lui demanda de descendre à la cale, arrivée là on lit mettre une robe et une petite armure de cuir, étonnée, elle voulut demander pourquoi on lui faisait revêtir une robe, cependant elle se tu et attendit la suite des évènements.
Après avoir débarqué, l'elfe montra sa véritable nature, c'était un mage! Et un respecté en plus de cela! En face, les attendaient une troupe de haut elfes, le mage s'adressa à leur chef ainsi:


-bonjour messire Eranor, je suis Erlendar, grand mage de la tour Blanche, je suis ici en ce jour pour te donner ton destin. À l'intérieur de ce vortex se trouve un mal puissant, un mal qu'il te faudra arrêter. Pourquoi toi? Parce que des êtres qui te sont chers s'y trouvent, ton devoir est de les sauver de la damnation. Mais seul, noble seigneur, seul vous échouerez, heureusement je vous ai apporté: la clef.

Comme elle ne bougeait pas, Erlendar poussa gentiment Artemisia devant lui, il continua:

-cette dame se nomme Artemisia Veregards, et elle sera ta protectrice lors de cette mission. Les ténèbres qui habitent ce lieu ne peuvent rien contre elle, son esprit t'aidera dans ta quête. Vous partirez à deux, car sa force mentale ne pourra protéger plus d'une personne. Aujourd'hui nobles héros, vous allez rendre service à notre patrie: vous allez pénétrer dans cette zone maudite et vous allez détruire l'artefact qui l'a créé. Il devrait se trouver en son centre... Vous serez prudents, car nous ne savons pas ce que le Mal a amené comme calamités à l'intérieur. Auriez-vous des questions avant de partir?

Au mot "protectrice" Sia se rengorgea de fierté, elle, une petite Halflinguette protégerait un puissant haut elfe? Qu'elle classe!

-Par le grand Asuryan, je n’échouerais pas ! Mon bouclier est solide et ma lame, affutée, que ce soit démon maudit ou traitre Durchii, personne ne m’arrêtera ! Mais une seule question me trotte à l’esprit : qu’est-ce donc que cet artefact qui a su créer une telle ignominie ? Déclara Eranor avant d'ajouter: Artemisia, c’est cela . Venez donc et ne vous éloignez pas de moi, je ne voudrais pas que vous vous perdiez.

La jeune fille fit semblant de ne pas avoir entendu le ton irrespectueux de l'elfe et répondit:

-je dois avouer que je ne souhaite pas non plus me perdre, enfin, vous avez entendu maître Erlendar, je suis là pour vous protéger, donc ne vous éloignez pas non plus...
Artemisia Veregard, Explorateur
Profil: For 7 | End 8 | Hab 10 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 7 | Tir 9 | NA 1 | PV 42/45
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ia_veregar

Compétences:

Résistance au chaos - niveau 1
Chance - niveau 1
Cuisine - niveau 1
Orientation - niveau 1
Survie en millieu hostile - niveau 1
Alphabétisation - niveau 1
Baratin - niveau 1
Evasion - niveau 1

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 519
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par [MJ] Le Djinn » 13 févr. 2013, 22:53

En entendant les inquiétudes d'Eranor sur la présence d'une possible personnalité proche à l'intérieur du vortex, le mage eût un mouvement de tête attristé.

-"Cent fois hélas je crains qu'elle y soit, nos éclaireurs affirment qu'elle se cachait dans cette région..."

La question sur l’artéfact le fit davantage réfléchir, au fond il ne connaissait pas lui-même la réponse.

-"Je ne le sais je dois vous l'avouer, probablement un objet en cette horrible malepierre. Un coup d'épée devrait mettre fin à ce cauchemars, mais soyez prudent, on ne sait jamais ce qui peut se cacher dans l'ombre..."

Le duo était prêt à partir, il ne lui manquait plus que quelques provisions pour pouvoir s'autoriser un répit supplémentaire dans la recherche. Pour pallier à ça, Erlendar fit un signe de tête à deux soldats, qui revinrent avec un sac à dos remplis de fruits secs et de quelques morceaux de viande de cerf séchées.

-"Je vous conseille de ne pas rester trop longtemps à l'intérieur, vous risqueriez de ne jamais ressortir. Bonne chance, vous portez les espoirs d'un peuple..."

Il exagérait un peu, mais il voulait sans doute donner du courage aux combattants, qui s'avancèrent vers le dôme...

-------------------------------------------------------------------------
Particularité du lieu : la Folie.

Cet endroit est rempli d'énergies chaotiques, Artemisia est immunisée à leur influence de par sa race mais Eranor ne l'est pas, voilà comment les choses vont se passer:
A chaque post de ma part je lancerai un jet d'INT pour Eranor, avec Bonus de +4 si Artemisia est proche de lui. Si il réussit le jet, rien ne se passe, si il le rate il gagne un point de folie, voilà leurs effets:
-0 à 2: aucun effet notable.
-3 à 5: nervosité légère.
-6 à 8: grande nervosité.
-9 à 10: paranoïa, frayeurs.
-11 à 12: hallucinations, perte de contrôle du personnage.
-13: corruption d'Eranor, mort du personnage.

Ces effets apparaîtront dans mes posts et devront apparaître dans les vôtres (surtout ceux d'Eranor).
Vous pouvez gagner davantage de point si Eranor perd un combat, si il assiste à un évènement traumatisant ou si il est soumis à un stress intense.
Vous pouvez perdre des points en vous vidant l'esprit assez longtemps (attention tout de même, si vous restez immobiles les ennemis vous trouveront plus vite), en résolvant un casse-tête, en sortant du vortex ou en gagnant un combat -réel ou hallucinatoire-.
Pendant un combat vous ne gagnez ni ne perdez aucun point de folie.
Les hallucinations sont si réalistes qu'elles en deviennent dangereuse, si Eranor meurt en se battant contre une hallucination alors il mourra pour de bon. Remarquons que si il la bat il récupère instantanément tout ses PVs.
L'endroit était étrange, un lourd silence planait dans l'atmosphère, on aurait dit que les oiseaux eux-mêmes préféraient se taire que chanter, et pourtant on entendait encore parfois les bruits de feuilles qui craquent, de bruissements typiques de la forêt, une forêt sombre, une forêt folle qui s'ouvrait devant eux...

Image
Jet de folie: 12, réussite, pas de jeton de folie pour cette fois.
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Et un jour quelqu'un est venu et m'a libéré, tant pis pour lui. Et pour les autres.

Avatar du membre
Eranor
PJ
Messages : 89
Profil : FOR 8/ END 8/ HAB 9/ CHAR 12/ INT 10/ INI 10/ ATT 11/ PAR 11/ TIR 9/ NA 1/ PV 60/60 (bonus inclus)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par Eranor » 14 févr. 2013, 22:10

Elle y était, toujours perdue dans le noir, toujours égarée parmi les brumes démoniaques. Mais il la libèrera cette fois, Eranor ne l’abandonnera pas. Toutefois chacune des informations qu’il obtenait émoussait son enthousiasme, ce dôme crépitait d’énergie, même le plus pitoyable des humains pourrait le remarquer et nul ne savait quelles horreurs pouvaient bien s’y cacher. Mais un Asur ne fuit pas, surtout un des nobles protecteurs de Caledor, il ira jusqu’au bout et vaincra le mal qui s’est emparé de ces terres, du moins, voilà ce qu’il pensait.

Alors que la petite Halfing rejoint le noble elfe sans rendre en compte le ton hautain de l’exhortation, il attrapa en vitesse les quelques provisions qu’on lui fournissait tout en marmonnant que, de toute manière, il n’en aurait pas l’utilité, tout sera terminé dans une heure ou deux. Les derniers encouragements du mage firent que conforter l’elfe dans son assurance, il se voyait déjà sortant victorieux de quelques combats épiques contre de sombres créatures tapis dans les ombres de la corruption. Il chassa néanmoins ces pensées de son esprit avant de se tourner vers le grand dôme luisant d’une lueur malsaine, puis s’adressa à la petite fille qui le suivait.


-Venez, plus tôt nous aurons commencé, plus vite nous serons sorti de cet endroit maudit. Et espérons que vos petites jambes ne nous ralentissent pas de trop…

Ils entrèrent alors dans l’étrange monde parallèle et se retrouvèrent seul, livré à eux-mêmes dans une inquiétante forêt. Seul le bruit ténu de la respiration des deux êtres était audible, l’atmosphère était oppressante, le silence absolu, seules quelques branches craquantes sous les pas de créatures invisibles, comme si les bois avaient braqué leurs yeux sur les deux héros. Un chuchotement s’éleva alors d’Eranor, s’adressant directement à la semi-humaine.

-Dépêchez-vous donc un peu ! Ce lieu est corrompu, personne de sain d’esprit ne devrait y pénétrer, nous ne devons pas y rester longtemps ! Et ne vous éloignez pas, Erlendar serait déçu de retrouver sa petite protégée en morceaux…

Il prit la route du centre du dôme, ce qu’il cherchait devait s’y trouver. Il se concentra sur le chemin, observant chaque recoin de la forêt l’environnant, l’oreille aux aguets du moindre bruit, le bouclier déjà en main et la poigne de l’épée fermement ancrées dans l’autre main. Il ne savait ce qui se cachait dans cet étrange lieu, mais il y avait de forte chance que ceci veuille l’écorcher vif…
Eranor Dréanoc, Voie du noble elfe (sous voie du noble)
Profil: For 8 | End 8 | Hab 11 | Cha 12 | Int 10 | Ini 10 | Att 12 | Par 12 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... or_dreanoc
Equipement :
-Plastron en plaques légère (10 protection [torse et dos], -2 HAB, -1 ATT et PAR)
-Bouclier elfique (6+1d6 dégâts, 18 parade, déstabilisant)
-Épée longue elfique (16+1d8 dégâts 13 parade)
-Heaume elfique orné d'un rubis (9 protection [tête], -1 HAB, tout adversaire se trouvant face au porteur doit relancer le jet de dégâts de son arme et garder le moins bon)
-Jambières en plaque légère (9 protection [jambes], -1 HAB)
-Brassards en acier bleu (8 protection [bras], -1 HAB)
-Gantelets en acier bleu (8 protection sur les mains [+ poignets], pas de malus)

Protection totale :
-tête : 9
-jambes : 9
-torse et dos : 10
-mains et bras : 8

Compétences :
Acuité visuelle
Autorité
Vision Nocturne
Monte (cheval)
Volonté de fer
Arme de prédilection (épée)
Alphabétisation
Éloquence
Connaissances Tactiques
Parade

Profil avec malus/bonus :
For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 12 | Int 10 | Ini 10 | Att 11 | Par 11 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Monture
Coursier elfique : Senthoi
http://www.freewebs.com/feywild/Elvorse.jpg
For 8 | End 8 | Sau 10 | Rap 10 | Int 9 | Doc 10 | Att 6
Equipements :
-Harnais, selle et nécessaire de Toilettage
-Barde moyenne

Avatar du membre
Artemisia Veregard
PJ
Messages : 40
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ia_veregar
Localisation : x)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par Artemisia Veregard » 15 févr. 2013, 11:00

Erlendar semblait inquiet par rapport à ce qu'il pouvait se cacher dans cet endroit maléfique, après que les deux nouveaux aventuriers eurent rassemblé quelques provisions, l'elfe déclara:

-Je vous conseille de ne pas rester trop longtemps à l'intérieur, vous risqueriez de ne jamais ressortir. Bonne chance, vous portez les espoirs d'un peuple...

Cette simple petite remarque fit monter la nervosité d'Artemisia d'un cran, avec Eranor elle entra alors dans le dôme et se retrouva dans une forêt qui n'avait rien de rassurante!
Les arbres étaient rachitiques comme des squelettes, une étrange brume louvoyait entre les troncs pourris, l'air était lourd et une vague odeur de mort douceâtre semblait avoir pris ses quartiers ici...


-Dépêchez-vous donc un peu ! Ce lieu est corrompu, personne de sain d’esprit ne devrait y pénétrer, nous ne devons pas y rester longtemps ! Et ne vous éloignez pas, Erlendar serait déçu de retrouver sa petite protégée en morceaux…, Chuchota Eranor d'un ton autoritaire.

Après cela il empoigna son épée et son bouclier et se mit en marche d'un pas ferme, Sia le suivit en dégainant sa propre arme, qui faisait pale figure à coté de celle de Dréanoc.
Comme elle commençait à trouver le temps long et le silence oppressant, la jeune Halflinguette demanda:


-Vous recherchez quelqu'un ici?
Artemisia Veregard, Explorateur
Profil: For 7 | End 8 | Hab 10 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 7 | Tir 9 | NA 1 | PV 42/45
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ia_veregar

Compétences:

Résistance au chaos - niveau 1
Chance - niveau 1
Cuisine - niveau 1
Orientation - niveau 1
Survie en millieu hostile - niveau 1
Alphabétisation - niveau 1
Baratin - niveau 1
Evasion - niveau 1

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 519
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par [MJ] Le Djinn » 15 févr. 2013, 23:07

Point de folie: 10, échappé pour cette fois encore. Va falloir que j'y remédie...
Les deux êtres discutaient pour faire passer le temps tout en s'avançant dans cette forêt étrange, surnaturelle. Les arbres eux-mêmes semblaient souffrir atrocement, leurs branches se tordant dans des positions improbables! Un esprit fertile aurait d'ailleurs pu y voir les visages torturés des esprits qui habitaient ces bois depuis des lustres, le pouvoir de l'imagination... Ou peut-être pas.

L'impossible était le maître-mot de ces lieux, dans la brume spectrale semblait pouvoir se produire mille miracles et mille malédictions, si le noble n'avait pas été aussi concentré et entraîné, si la halfing n'aurait pas eu une si grande résistance aux tromperies des démons, nul doute que leurs esprits les auraient abandonnés depuis longtemps pour se joindre aux limbes. Puis il retentit, lui, l'infâme, la preuve que la beauté ancestrale de l'emplacement avait été vaincue par le malice infernale. Oui, le cri de la bête s'élevait dans les airs. Asmodée arrivait, et avec lui le temps du malheur pour les elfes qui l'entendraient...

Et moi je me venge! Le cri est terrifiant -si si!-, Eranor doit donc passer un nouveau test!
15, réussite! Un point de folie!
Ils sortaient des bois pour tomber sur un croisement, un des chemins s'enfonçait davantage dans la brume, vers des cavernes malsaines tandis que l'autres traversait une petite colline, suffisament haute pour qu'on ne puisse voir ce qu'il y avait derrière. Toujours aucun bruit à part quelques bruissements. Mais une chansonnette monta de derrière la colline, une voix un peu lointaine, un peu étrange...

-"Dans la ville des elfes moites!
... Des rattes.. Jattes!
Personne derrière toi!
... MOI!
Triste évier que la fontaine!
Gosier... magiquement ... ire et lié!
Et bientôt tu pourras... Chanter!"

Deux chemins et deux perspectives... Vers un destin lumineux ou vers une mort sombre?
Inspiré sur ce coup! :P
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Et un jour quelqu'un est venu et m'a libéré, tant pis pour lui. Et pour les autres.

Avatar du membre
Eranor
PJ
Messages : 89
Profil : FOR 8/ END 8/ HAB 9/ CHAR 12/ INT 10/ INI 10/ ATT 11/ PAR 11/ TIR 9/ NA 1/ PV 60/60 (bonus inclus)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par Eranor » 17 févr. 2013, 21:08

Le silence fut de courte durée, la Halfing ne semblait pas l’apprécier. Elle le brisa, cherchant le réconfort dans la discussion, tout comme si elle ne mesurait pas les dangers qui les guettaient et la gravité de la situation. Eranor répondit sèchement, ne détournant pas son regard des ombres mouvantes entre les arbres.

-Personne dont vous n'avez à connaitre le nom.

Il retint quelques paroles pour le moins désagréables, sa survie dépendait peut-être de cette petite chose et l’envie de disparaitre dans cet endroit avant même d’avoir mené une armée à la victoire ne le titillait guère. Ils continuèrent leur route dans le petit bois, torturé, sombre et terrifiant. Un spectacle qui aurait vite fait de rendre fou les plus faibles d’esprits, les arbres bosselés laissaient pendre d'horribles doigts squelettiques ornés de quelques feuilles pourrissantes sans même être tombé, nul doute, le chaos était ici. Mais une lumière étincelante le traversait, la vie reprendrait bientôt ses droits, son champion approchait.

Soudain, un cri effroyable résonna dans les profondeurs insondables de la forêt maudite. Le noble de Caledor frissonna, il sentit ce hurlement le pénétrer jusqu’aux os, il s’arrêta un instant, observant tout autour de lui pour voir quelle sorte de démon pouvait bien l’observer dans la brume. Cependant, il ne mit pas longtemps à se reprendre, ne voulant pas montrer un instant de faiblesse à un être « inférieure ». Il lança un petit soupir pour calmer ses nerfs à bloquer, puis repris la route, plus concentré encore qu’il ne l’était auparavant.


Enfin, ils arrivèrent à la lisière des bois, mais un choix s’imposait, d’un côté, une profonde grotte s’enfonçait dans les tréfonds de la terre, lugubre trou imitant celui où serait placé un cercueil, et de l’autre, une petite colline amenait à… Une chansonnette. Quelque chose n’allait pas pourtant dans la voix de ce qui chantait, une intonation, un son… Le fait qu’il soit perdu dans un endroit corrompu aussi dangereux qu’effrayant… Mais cette colline proposait deux avantages : non seulement elle permettrait de voir plus loin dans la zone couverte par le dôme maléfique, mais en plus, elle ne se perdait pas dans le noir complet duquel pouvait sortir n’importe quelle horreur sans que l’on ne le remarque. Il se tourna vers la créature au fort appétit et pour la première fois, se baissa pour lui chuchoter dans l’oreille.

-Suivez-moi discrètement en haut de cette colline, je veux savoir quelle épreuve nous attend derrière, mais mieux vaut ne pas déranger la chose qui chantonne non loin, cela ne m’étonnerait guère qu’elle ne veuille nous étriper…

Il commença alors à grimper le plus discrètement possible sur ladite colline sans se soucier d’une possible réprobation de la part de la Halfing. Quoi qu’il se cache dans ce lieu ténébreux, il goutera bientôt à la lame brillante de l’Asur, personne ne peut s’opposer à la furie de Caledor !
Eranor Dréanoc, Voie du noble elfe (sous voie du noble)
Profil: For 8 | End 8 | Hab 11 | Cha 12 | Int 10 | Ini 10 | Att 12 | Par 12 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... or_dreanoc
Equipement :
-Plastron en plaques légère (10 protection [torse et dos], -2 HAB, -1 ATT et PAR)
-Bouclier elfique (6+1d6 dégâts, 18 parade, déstabilisant)
-Épée longue elfique (16+1d8 dégâts 13 parade)
-Heaume elfique orné d'un rubis (9 protection [tête], -1 HAB, tout adversaire se trouvant face au porteur doit relancer le jet de dégâts de son arme et garder le moins bon)
-Jambières en plaque légère (9 protection [jambes], -1 HAB)
-Brassards en acier bleu (8 protection [bras], -1 HAB)
-Gantelets en acier bleu (8 protection sur les mains [+ poignets], pas de malus)

Protection totale :
-tête : 9
-jambes : 9
-torse et dos : 10
-mains et bras : 8

Compétences :
Acuité visuelle
Autorité
Vision Nocturne
Monte (cheval)
Volonté de fer
Arme de prédilection (épée)
Alphabétisation
Éloquence
Connaissances Tactiques
Parade

Profil avec malus/bonus :
For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 12 | Int 10 | Ini 10 | Att 11 | Par 11 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Monture
Coursier elfique : Senthoi
http://www.freewebs.com/feywild/Elvorse.jpg
For 8 | End 8 | Sau 10 | Rap 10 | Int 9 | Doc 10 | Att 6
Equipements :
-Harnais, selle et nécessaire de Toilettage
-Barde moyenne

Avatar du membre
Artemisia Veregard
PJ
Messages : 40
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ia_veregar
Localisation : x)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par Artemisia Veregard » 18 févr. 2013, 15:48

-Personne dont vous n'avez à connaitre le nom.

C'était une réponse pour le moins concrète, néanmoins, Artemisia continua d'ennuyer Eranor:

-Les noms n'ont que peu d'importance messire Elfe, nous sommes amenés à nous côtoyer, essayons de sympathiser un peu! Déclara la jeune fille avec un sourire engageant.

Peut-être que le guerrier aurait répondu, si un cri absolument horrifiant n'avait retenti dans les sous-bois, faisant sursauter la jeune Halflinguette qui s'accrocha nerveusement au bras de Dréanoc.

-C'était quoi ça? Murmura-t-elle d'une toute petite voix

L'Elfe semblait lui aussi un peu secouer, cependant, il se reprit rapidement et recommença à avancer, la jeune fille se calma aussitôt et le suivit, se disant qu'une héroïne ne devait pas avoir peur, que Ruby Veregard aurait certainement rit et lancer une boutade aux arbres avant de reprendre son chemin en chantant gaiement.
Artemisia ne se mit pas à chanter, elle dégaina son épée, serrant la petite poignée enveloppée de cuir afin de se donner du courage et continua à scruter les alentours durant la marche "héroïque".

Enfin, les deux compères arrivèrent à un croisement juste à l'orée de la forêt, "un coup classique des aventures périlleuses" songea Sia en observant les deux chemins qui s'offraient à eux, l'un était aussi sinistre que le bois qu'ils venaient de quitter, l'autre...et bien l'était un peu moins, quoique l’espèce de mélopée démoniaque qui montait derrière la colline ne fût absolument pas engageante, avant qu'elle ne puisse ouvrir la bouche pour proposer un chemin, Eranor lui murmura:


-Suivez-moi discrètement en haut de cette colline, je veux savoir quelle épreuve nous attend derrière, mais mieux vaut ne pas déranger la chose qui chantonne non loin, cela ne m’étonnerait guère qu’elle ne veuille nous étriper…

Sans se soucier plus d'elle, il s'en alla avec la discrétion des elfes, Sia le suivit en se baissant au maximum, fulminante elle le rejoignit et lui chuchota à son tour (poliment ceci dit):

-Messire Dréanoc, nous sommes en terrain inconnu, qui plus est sous influence maléfique, je serais d'avis que nous progressions un peu plus prudemment.

Cet elfe était peut-être un noble, ou un guerrier, ou quoi que ce soit d'autre d'important, mais aux yeux de la petite Veregard, il était un peu trop empressé de se jeter dans les ennuis!
Artemisia Veregard, Explorateur
Profil: For 7 | End 8 | Hab 10 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 7 | Tir 9 | NA 1 | PV 42/45
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ia_veregar

Compétences:

Résistance au chaos - niveau 1
Chance - niveau 1
Cuisine - niveau 1
Orientation - niveau 1
Survie en millieu hostile - niveau 1
Alphabétisation - niveau 1
Baratin - niveau 1
Evasion - niveau 1

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 519
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par [MJ] Le Djinn » 19 févr. 2013, 21:28

Jet de folie pour Era: 13! Outch, ça en fait 2!
Jet de discrétion sur habileté: Eranor: 13
Artemisia: 15, double échec!
La montée de la colline fût assez facile, n'étant qu'une petite montée d'herbe il ne fallut pas plus de quelques secondes à notre duo pour y grimper. Ce qu'ils virent les terrifia.
En dessous, à quelques mètres, gisaient un haut-elfe en armure très légère, à côté de lui se trouvait une petite épée, mais ce n'était que la partie la plus agréable de l'ensemble: son corps était en train de se faire dévorer par deux créatures ressemblant à des loups mais sans poils, avec des crocs longs comme des dagues et des yeux injectés de sang. La moitié d'un bras manquait déjà pendant que l'autre monstre farfouillait dans un endroit innommable, même le visage n'était plus qu'une plaie rouge d'où sortait une comptine horrifique...


-"Et la princesse qui ... rit rit...
Fendit la nuit cui cui!
La voie du pleur en cendres!
Récapitulons l'ensemble!
Pourrions trop soupir!"

Ni Artemisia, ni Eranor n'eurent le temps de lever la tête pour détacher leurs yeux du spectacle sanglant et observer les alentours. Sous le poids de l'elfe, une motte de terre s'effondra directement sous lui, lui arrachant un cri de surprise et entraînant dans sa chute la halfing, tout deux furent bientôt au ras du sol. Parvenant à se relever ils constatèrent les jappements inquiétants des deux monstres qui semblaient avoir entendus quelque chose, le combat risquait de venir bientôt, mais la fuite semblait une option acceptable...
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Et un jour quelqu'un est venu et m'a libéré, tant pis pour lui. Et pour les autres.

Répondre

Retourner vers « Nagarythe »