[Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Marienburg est le plus grand de tous les ports du Vieux Monde. Située à l’embouchure du fleuve, la ville est un énorme centre de commerce. Le Reik est ici un fleuve énorme, mesurant plus d’un kilomètre et demi d’une berge à l’autre. Marienburg est une cité indépendante (sans lien avec l’Empire), située au sein des Wastelands. c’est aussi le centre de l’activité religieuse du Culte de Manaan, le Dieu de la Mer.

Modérateur : Equipe MJ

Répondre
Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1392
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

[Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 15 nov. 2018, 13:15

L'après avait été difficile à vivre. Lorenzo Catalina mort, Hans s'était trouvé perdu, sans but et sans emploi. La douleur du deuil de son mentor s'ajoutant alors à des difficultés bassement matérielles et terriblement terre-à-terre. L'halfeling n'avait que ses maigres possessions, quelques couronnes et la bouillonannte Marienburg était prête de l'engloutir.
Heureusement, la veille au soir, alors qu'il désespérait de la tournure que prenait son existence - il en était même arrivé à penser rejoindre le Moot ! - Hans fut soulagé de voir que toutes ces années de bons et loyaux services auprès du cartographe Tiléen lui avait attiré la considération de certains.
Un homme blond dans la trentaine, une petite barbe bien taillé en collier sur l'arête de sa mâchoire prognathe, les yeux vifs, le regard bleu, avait abordé l'halfeling alors qu'il pestait contre le mauvais sort et s'apitoyait sur les économies qu'il engloutissait en même temps dans les chopines de bière tiède d'une des tavernes dominant les docks marienburgeois.


- Cher Monsieur avait-il commencé en s'asseyant à côté de Hans sans même avoir la politesse de se présenter, j'aurai besoin de vos services. J’ai eu des échos sur votre manque d'occupation et vos disponibilités de ces derniers temps. Oui, la Guilde des marchands a une oreille dans chaque quartier de la cité. Nous avons également eu vent de vos compétences au travers de vos collaborations avec ce malheureux Catalina - que Mòrr le garde - et on m'a mandaté pour une mission d'exploration plus au nord d'ici. Quelque part dans les marais... Il avait marqué une pause et s'était penché de manière à ce que l'halfeling l'entende à voix basse. La mission pour laquelle vous et moi avons été choisis doit évidemment être tenue secrète ; il en va de sa réussite. Avant toute chose vous devez donc me promettre de ne jamais divulguer une quelconque information à ce sujet...

Comme de bien entendu, Hans, trop heureux de repartir à l'aventure, avait accepté sans sourciller. Ce ne fut qu'après coup qu'il réalisa avoir agi peut-être un peu trop hâtivement. Néanmoins, il avait déjà reçu deux couronnes d'or, ce qui lui avait permis de se préparer pour le périple à venir, et il allait pouvoir reparler de tout ça avec ce Luther Schwender, comme il avait fini par se présenter durant la conversation de la veille, maintenant qu'il arrivait, un peu en retard certes, au rendez-vous fixé pour ce jour à midi à la porte nord de Marienburg.

Il reconnu rapidement son interlocuteur qui l'accueillit à bras ouverts et le sourire aux lèvres.


- Herr Beimler ! Je commençais à désespérer de vous voir venir.

L'homme était accompagné d'une petite troupe d'une dizaine de personnes. Il y avait aussi un chariot et visiblement assez de montures pour tout le monde. Il était évident, au vu de la dégaine des hommes, qu'ils étaient là pour assurer la sécurité de l'expédition. Des aventuriers en maraude ? Peut-être. Des miliciens ? Sans doute. Des vétérans de quelque conflit ? Au mieux.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Hans Beimler
PJ
Messages : 9

Re: [Hans Beimler] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Hans Beimler » 18 nov. 2018, 15:09

La chance semblait a nouveau sourire, se dit Hans. Ce individus mystérieux travaillant pour la Guilde des marchands avait sut titillé les désirs du jeune Hafling. Le souvenir du bon Lorenzo, la promesse d'une expédition, et l'avance de 2 couronnes pouvant subvenir à ses besoins immédiats avaient presque occulté la curiosité naturelle de tout bon habitant du Mootland. Car l'individus était resté très vague sur ce contrat : "Quelque part dans les marais au Nord" ? Cela pouvait correspondre a la frontière nord du domaine de Marienbrug, tout comme une quelconque localité du Nordland. Mais Hans durant ses années de travail avec Lorenzo s'était accommodé de la méfiance des marchands, et de leurs secrets commerciaux.

Hans dépensa donc l'avance que lui avait donné le marchand dans une belle soirée de victuaille et de beuverie... Ce qui retarda quelque peu son réveil ! Gueule de bois passant, il rassembla ses affaires, et se donna le style le plus "baroudeur" possible, "histoire d'avoir une sacrée allure devant ces marienbourgois" se dit-il. Il se rendit à la porte nord de la ville, endroit du rendez vous. Arrivant sur place il aperçut l'homme de la veille qui l'avait engagé au milieu de montures, d'un chariot, et d'une dizaine d'homme en armes. A la vue de ces derniers, il se demanda si la mission comportait une quelconque forme de danger. Mais cette perspective ravit le cœur du semi-homme, avide d'aventure, car c'était toujours mieux que je rentrer dan son Mootland natal. L'étranger sembla sauter de joie à la vue de Hans, qui avait l'air presque étonné de voir débarquer le jeune explorateur.

Apres les politesses d'usage Hans déclara :

- " Je suis prêt à partir ! Mais au fait vous ne m'avez pas dit votre nom camarade !"

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1392
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Hans Beimler] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 18 nov. 2018, 17:54

L'homme eut une moue de surprise exagérée et répondit :

- Vous êtes sûr ? Et vous seriez parti à l'aventure avec un parfait inconnu ? Il eut un éclat de rire joyeux. Je n'ose y croire, Herr Beimler.

Il s'approcha encore de Hans. Il n'était pas bien grand pour un humain et dominait l'halfeling de deux têtes tout au plus.

- Je suis vexé que vous ayez déjà oublié mon nom, cher ami. annonça-t-il, faussement indigné. Je conçois parfaitement que je puisse paraître insignifiant mais de là à ce qu'on oublie mon nom du jour au lendemain...

Le prenant par l'épaule, il accompagna Hans jusqu'au chariot tout en continuant de parler. Une fois arrêtés, il tendit sa main à l'explorateur.

- Dans ce cas, refaisons les présentations : Herr Beimler, on m'appelle Luther Schwender, je travaille pour la guilde des marchands et je vous engage pour nous guider vers le nord au travers des collines et des marécages entre la Mer des Griffes et la forêt de Laurelorn. Il eut un nouvel éclat de rire puis se détourna de son interlocuteur. Ah, vous avez presque failli m'avoir vous savez ? Allez. C'est pas tout ça mais il nous faut partir maintenant. Si vous voulez vous donner la peine, je pense qu'il vous sera plus simple de voyager assis dans le chariot qu'à califourchon sur un des chevaux, non ? Il désignait avec déférence la place qu'il avait envisagé pour Hans à côté du cocher.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Hans Beimler
PJ
Messages : 9

Re: [Hans Beimler] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Hans Beimler » 18 nov. 2018, 20:07

L'interlocuteur jovial en apparence était assez excentrique ... Hans était quasiment sur qu'il ne lui avait pas révélé son identité la veille. Mais comme Luther Schwender lui avait expressément fait remarquer, Hans aurait totalement put partir à l'aventure avec un inconnus ! Il n'insista pas sur ce point, la perspective de ce nouveau travail l’enchantait tellement.

Le Marienbourgois lui proposa de monter à bord du chariot près du cocher. Cela rassura Hans qui avait quelques remus gastrique à l'idée de chevaucher un de ces étalons. Comme beaucoup de Halfling, l'équitation n'était pas son fort. De plus cela lui permettrait de travailler sa cartographie.

- " Je serais très bien ici, mon bon Luther ! Je vais commencer à travailler sur l’itinéraire le plus adéquat"

Assis à cotes du cocher, Hans sorti son portulans,ses cartes, son compas et son sextant. Il tenta de calculer le meilleur itinéraire possible pour se rendre dans cette direction, et avoir une vague idée du terrain !
► Afficher le texte
Il se tourna et observa l’arrière de la carriole. Il se demanda ce que l'on pouvait bien transporter dans des contrés aussi inospitaliere. Il se tourna à nouveau vers Luther :

- " Que transportons nous au juste? "

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1392
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Hans Beimler] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 19 nov. 2018, 21:54

Test sous INT(10) pour tracer un itinéraire : résultat gardé secret :sadique:
Une fois fait, l'itinéraire sembla convenir à Luther qui se contenta de hocher la tête.

- Vous êtes meilleur que nous tous dans ce genre de chose, Herr Beimler. Je me fie entièrement à vous sur ce coup-là, commenta-t-il. Quant à ce que nous transportons, il n'y a rien dans ce chariot. Rien d'autre que ce dont nous aurons besoin pour faire la route car, à vrai dire, nous allons plutôt chercher quelque chose.

Un sourire plus tard, l'homme s'éloigna sur sa monture et ordonna qu'on se mît en route selon les instructions de l'halfeling. Pour les premières lieues, il s'agissait simplement de suivre les routes couramment empruntées, à partir de Marienburg, pour rallier Middenheim. Elles contournaient par le sud les marais puants à l'est de la cité indépendante. Puis, Luther Schwender retourna chevaucher à côté du chariot pour discuter avec son guide. Il parla beaucoup. La plupart du temps pour raconter des anecdotes tout à fait inintéressantes de ses expériences d'émissaire de la Guilde des Marchands, quand il ne s'agissait pas d'inepties insupportables sur des contrées qu'il ne connaissait manifestement pas.

Ce fut ainsi que débuta l'expédition.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 58

Re: [Hans Beimler] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 22 nov. 2018, 19:24

Le voyage de retour s’était avéré pénible, les nuits étaient froides et les journées peinaient à réchauffer les os transis des voyageurs.
L’automne s’était installé avec la vigueur d’un hiver précoce et Théodoric ne pouvait que louer le don de son frère pour préparer un paquetage digne de ce nom.

think :« Il faudra que je lui rende la pareille un de ces jours… »

Etre désœuvré n’était pas à l’ordre du jour, à peine arrivé à Marienburg, le « voyageur » avait pris le temps de renouer d’anciennes amitiés, mais un accueil mitigé et empli de doutes l’avait convaincu de ne pas pousser plus avant, il avait pourtant trouvé l’occasion de prendre la route pour escorter une caravane dès le lendemain.
Le briefing avait été bref, une caravane composée d’une unique charrette et d’une dizaine de gardes pour aller au nord.

think : « Gros déploiement de force pour une si petite caravane…Soit on transporte quelque chose de particulièrement précieux, soit ce marchant est particulièrement pétochard… »

La matinée s’écoula paisiblement en préparatifs sommaires, Théodoric en profita pour se présenter à la troupe, et s’enquérir des noms et spécialités de chacun, mais il fallut attendre midi pour voir arriver un enfant déguisé en gentilhomme-voyageur bedonnant, qui se révéla être le cartographe qui guiderait l’expédition, un examen plus attentif révélant un halfelin affublé d’un chapeau qui avait dû connaitre des jours meilleurs et d’un foulard qui était très à la mode il y a quelques années dans les bordels que Théodoric avait l’habitude de fréquenter…

think : « C’est sans doute un souvenir d’une belle nuit… »

Théodoric avait décidé de rester suffisamment près des pig…patrons…employeurs ! pour s’assurer d’être au courant de ce qui se tramait, en espérant glaner assez pour anticiper les dangers à venir et avoir assez de temps pour prendre une décision intelligente…Il ne fût pas déçu, l’itinéraire choisi par le gamin - il n’arrivait pas à s’enlever cette image de la tête – semblait prometteur, il grommela dans sa barbe…

« Middhenheim par les marais…pfu… »

Sans doute le plus long voyage qu’il aurait à faire de sa vie…Mais il fallait bien commencer quelque part…Dans tous les cas, le babille incessant de l’émissaire fini rapidement par engourdir les oreilles de Théodoric, il n’apprenait pas grand choses sur lui ou leur objectif, hormis qu’ils allaient chercher quelque chose…Ce qui le ramena à ses pensées initiales…

think : « Ça doit être quelque chose, ce qu’on va chercher… »

Avant d’être à nouveau perdu devant l’inutile grandiloquence dont faisait preuve le sieur Schwender et en se demandant si le gamin arrivait vraiment à s’intéresser ou s’il était saisi de la même torpeur que lui…
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Avatar du membre
Hans Beimler
PJ
Messages : 9

Re: [Hans Beimler] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Hans Beimler » 26 nov. 2018, 17:32

La route semblait longue sur cette carriole. Les routes du pays perdus sont malheureusement mal entretenus par la jeune nation du Vieux Monde, et ce malgré les injonctions de la Guilde des Marchand. Hans avait passé le voyage le nez dans ses cartes. Il ne voulait pas que l’itinéraire qu'il avait choisit pour la caravane puisse lui être reproché en cas de coups dur ou d'attaque de brigand. Mais cette partie de la route donnait sur un paysage relativement plat. Les ennuis devraient être facilement visible jusqu'au péage de Woudin, entre la foret de Laurelorn, et Drakwald... C'est plus cette partie du voyage qui poussa Hans à l’inquiétude.

L'escorte de la caravane n'était pas très loquasse. Les gardes armés rassuraient Hans sur le bon déroulé du voyage et la confrontation à une éventuelle menace. Mais leurs simple présence en grand nombre et le flou de la destination laissé par Schwender titillait la cervelle prudente du Halfing. Regardant au milieu de l'escorte, il n'avait pas fait attention à un individus présent des le départ. Un homme d'allure assez ordinaire, une pâleur qui lui rappelait les natifs de ses voisins Sylvanien. Le bric à brac qu'il transportait et les diverses armes qu'ils tentait vainement de dissimulé lui donnait plus l'aspect d'un rôdeur, que d'un simple voyageur. Mais il distinguait surtout un collier autour de son cou. Il dénotait étonnamment de l’apparence austère de cet inconnus. Hans se tourna vers l'homme :

- " Belle trouvaille ce que vous portez là monsieur ! Le souvenir d'une ancienne conquête ?" dit-il sur le ton si peux cérémonieux qui caractérisait bien les Semi-hommes.

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 58

Re: [Hans Beimler] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 26 nov. 2018, 22:50

Rarement voyage aussi excitant n’avais été entrepris de mémoire d’homme, c’est ce que Théodoric aurait souhaité se dire en son for intérieur, mais la proximité de Marienburg, le terrain plat et sans âme, ainsi que le sujet même de cette aventure, avec un marchand, un halfelin et une carriole vide qui lui faisaient penser au début d’une mauvaise blague, tout lui semblait désespérant…

Il y a quelques années, il aurait sans aucun doute songé à comment il allait faire pour récupérer cet objet si précieux qu’il lui fallait une telle escorte, en soudoyant une poignée de garde ou en leur promettant un partage « équitable », en se débarrassant du marchand quelque part dans les landes, et en menaçant le halfelin pour qu’il le guide jusqu’à la sécurité relative du quartier…

Think : heureusement que ces pensées ne m’effleurent même plus, tiens…

Il lui fallut un instant pour s’apercevoir que le halfelin l’avait interpellé…

Think : qui il appelle monsieur ? moi ?

Théodoric s’était tourné vers le halfelin le regard perdu dans ses pensées, il avait machinalement pris le pendentif pour le frotter entre son pouce et son index, avec une esquisse de sourire, qui se transforma l’espace d’un clignement d’œil en une sorte de rictus indéfinissable qui disparut aussi vite qu’il était apparu. Le regard flou avait disparu en même temps, et c’est le regard sévère que l’humain fixait le halfelin aussi profondément que son regard pouvait le transpercer…il répondit d’un ton neutre marqué d’un léger accent paysan…

Ho..ça…Vot’ Seigneurie me pardonne, c’est un humble souvenir de ma sainte mère…

Tous ces lettrés et bourgeois à moitié nobliaux aimaient quand le petit peuple leur faisait ronronner des titres, ceux-là ne devaient pas faire exception et mieux valait prévenir que guérir avec un émissaire d’une guilde marchande à portée d’oreille…

Think : avec ce genre d’accent, ils se méfieront moins et en même temps, je me demande s’il se moque de moi avec son m’sieur, le gamin ou pas ?

Toujours était-il que c’était l’occasion idéale d’en apprendre un peu plus, ou de titiller suffisamment la curiosité de ces éternels adolescents qu’étaient tous les demi-hommes pour qu’il aille lui-même piocher des renseignements…

Mais dites voir m’seigneur, avec toute vot’ culture et vot’ savoir, vous savez sans doute plus que nous où on va et pourquoi, vous avez bien d’la chance comparé à nous autres…Vous accepteriez de nous en apprendre un peu ? J’ai cru voir qu’c’était vous not’ guide et si on veut bien vous protéger, les gars et moi, on doit en savoir un peu plus…Y vous a rien dit le sieur Beimler dans tout c’qui vous a raconté ?

Malgré le regard soutenu, un grand sourire éclaira le visage de Théodoric…

Et puis il faut pas me donner du monsieur, m’sire, j’suis pas du grand monde, vous pouvez m’appeler Jäger…

Peut-être que finalement, cette escapade champêtre allait finir par se révéler intéressante, il ne manquais après tout que quelques renseignements qui finiraient par être exposés à un moment ou à un autre pour que ce voyage prenne un sens...Un regard à la carriole vide et Théodoric repris le fil de ses pensées, sa discussion le sortait de sa torpeur...

Think : Et je me demande quand même, pourquoi un marchand quitte la ville avec un chariot vide, n'importe quel voyage discret aurais commencé avec un chariot plein comme couverture...et si on était là que pour attirer l'attention ?

il tourna son regard vers l'émissaire, cette bonhommie, cette fausse insouciance, ce discours interminable, quelque chose clochait aux oreilles du roublard, mais il était encore trop tôt pour devenir paranoïaque...il serait bien temps de se soucier de tout ça quand le convoi se ferait attaquer par des détrousseurs et de poser les bonnes questions aux survivants...
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1392
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Hans Beimler] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 29 nov. 2018, 21:42

La route était assez fréquentée et éloignée de la forêt pour que la caravane n'ait pas à se préoccuper d'une embuscade des tribus gobelinoides ou des brigands. C'était un bon point pour bien débuter cette épopée. Ainsi les trois premiers jours furent d'une monotonie et d'un ennui sans limite. L'automne n'en finissait pas de finir et le vent descendant du nord amenait, de temps en temps, un air froid que nul n'était pressé de voir s'installer pour de longues semaines. La troupe avançait à l'allure du chariot, autant dire au pas, et Luther Schwender meublait le silence à grand renfort d'anecdotes, d'histoires et d'avis sur tout et n'importe quoi ; un vrai moulin à paroles.
Test sous INT(10) pour tracer un itinéraire : résultat secret...
Le nez dans ses cartes et portulans, Hans avait fini par s'apercevoir de quelques erreurs sur l'estimation des distances et sur le tracé à suivre... Il rectifia avec autorité et assurance avant que quiconque ne vint le remettre en question. D'ailleurs, personne ne sembla étonné de devoir changer d'itinéraire pour commencer à couper à travers les Collines croulantes avant même d'avoir atteint Wouduin.

Theodoric n'avait pas une grande expérience des voyages dans cette région mais ce qu'il avait entendu comme histoire étant enfant, et même par la suite, ne l'incitait guère à l'optimisme. Il se souvenait que les rares habitations et hameaux installés dans le coin subissaient régulièrement des raids sauvages de la part de rats que l'ont disait marchant sur leurs pattes arrière et presque aussi hauts qu'un homme. Luther Schwender ne semblait pas rassuré non plus et avait demandé qu'on ouvrît l’œil.

Les choses sérieuses n'allaient peut-être pas tarder à commencer...
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 58

Re: [Hans et Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 30 nov. 2018, 22:55

Sorti des trop rares moments pendant lesquels Schwender dormait ou mastiquait quelque chose, Théodoric avait fini par avoir l’impression d’entendre saigner ses oreilles…

Quand pour la septième fois il fut question d’une énième obscure mission en Tilée, au deuxième jour de voyage, le voyageur se prit à prier silencieusement d’être temporairement privé du sens de l’ouïe.

Think : Ô Dieux, épargnez-moi cette souffrance !

Les discussions avec les autres gardes ne semblaient pas devoir mener à grand-chose pour apaiser les doutes du roublard, ils ressassaient ces vieilles histoires de grand-mères dont ils étaient tous friands enfants…Des histoires de monstres, de gobelins et de rats assez grands pour porter des braies.

Théodoric avait profité des premières journées de « travail » pour « aider » à organiser la vie du campement…chacun ses tâches, chacun ses talents…le roublard avait tout fait pour laisser les deux bolo..crét…moins préparés au combat, selon toute vraisemblance, le plus loin possible de l’organisation de quoi que ce soit…

Deux qui surveillent en permanence, de jour comme de nuit, des quarts de deux heures jusqu'à la civilisation et personne ne s’éloigne seul, si un manque à l’appel, on réveille tout le monde…le feu et la popotte sont pour nous, qu’ils en profitent aussi…

Ce n'était, après tout, guère différent de ce qu'il fallait faire pour survivre à une émeute dans une prison surpeuplée, ne pas baisser sa garde jusqu'à ce que l'orage soit passé...Aucun accent paysan quand il était sûr de ne pas être à portée des oreilles indiscrètes de l'émissaire ou du halfelin, les autres gardes n’avaient pas besoin de se faire passer de la pommade et il était plus facile d’être honnête en bonne compagnie…c’est sur le ton du conspirateur qu’il leur avait avoué son petit secret…

Toujours laisser croire aux Huppés qu’on ne représente ni une menace, ni un défi, pour ne jamais devenir la cible de leurs amusements…

Malgré tout, il semblait que le Halfelin était moins harassant et ennuyeux que l’émissaire de la guilde, même si au final il savait se comporter avec autorité pour masquer ses petites erreurs, c'était presque comme si il n'avait finalement aucun lien avec la bourgeoisie ou la noblesse...peut-être une erreur d'appréciation du roublard lié a ces quelques années passées loin du terrain...

Think : je me demande si ce n’est pas lui qui est payé pour nous envoyer vers une embuscade, du coup !

Théodoric essayait tant qu’il lui était possible de rester sympathique avec le gamin, qui restait suffisamment bonhomme pour que l’exercice n’ait rien de difficile, mais si rien n’était dit, la question lui enflammait tout de même l’esprit depuis qu’ils avaient bifurqué…

Dit’ y voir, vot’seigneur, pourquoi donc vous avez décidé de nous y faire passer par là ? y’a des histoires qui trainent par ici et c’froid d’Mòrr, c’est pas bon présage…

Après tout, il ne risquait pas grand-chose à prophétiser qu’ils s’enfonçaient dans les ennuis, au mieux, il avait tort et au pire…
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Répondre

Retourner vers « Marienburg »