[Liri Lakh-Kuyl]

Cette province désolée au climat inhospitalier est en partie couverte par la forêt de Drakwald. Les soldats de la région vénèrent davantage Ulric que Sigmar. La capitale du Graf Tobringer n'est autre que Middenheim, la Cité du Loup Blanc.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1181
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

[Liri Lakh-Kuyl]

Message par [MJ] The Puppet Master » 28 août 2015, 01:09

A Liri, The Puppet Master a écrit :Voilà comment ça se passe : je décris sommairement ce qui se passe autour de toi et c'est à toi d'assurer le récit des évènements, n'hésite pas à inclure tes doutes et pensées, ainsi que tes choix d'actions dans tes descriptions. Fais toutefois attention à ne pas anticiper sur les actions des PNJ ou les conséquences de tes actes majeurs (j'entends par là les actions qui pourraient prêter à un jet de dés par exemple) ça c'est mon boulot. Si tu as des questions, passe me voir dans mon antre >>> http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopi ... 137#p97137

Bon Erpé !
Après avoir traversé le Nordland en direction du sud d'un bon pas sous la conduite plus ou moins forcée de tes « camarades de route », voilà que depuis quelques lieues la cadence a fortement faibli. En effet, les trois brigands qui t'accompagnent semblent inquiets et ne cessent de jeter des coups d'oeil en tous sens, sursautant au moindre bruit. Tu jurerais même avoir vu l'un d'eux trembler comme une feuille. Visiblement, la situation a changé et, même si la forêt, à tes yeux, ressemble toujours à ce qu'elle était jusqu'ici, ton escorte manifeste une telle fébrilité qu'il ne t'en faut pas plus pour comprendre qu'une menace encore invisible, se cache non loin.
La lumière commence à baisser, il ne va pas tarder à faire nuit et, si tu as bien observé le ciel ces derniers jours, ce devrait être une nuit sans lune.


- Stop. Tu fais comme tu veux mais, nous, on ne va pas plus loin.

Le meneur, le seul dont tu as eu le loisir d'entendre la voix, te montre un morceau de tissu (ou de peau ?) sombre accroché comme un étendard à une haute branche. Il te semble qu'il y a quelque chose dessiné dessus mais tu es trop loin pour distinguer ce dont il s'agit. Quoi qu'il en soit, et sans même attendre de réponse de ta part, les trois hommes, lentement, commencent à faire marche arrière...
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 228
Profil : FOR 9 / END 9 / HAB11 / CHAR 13 / INT 10 / INI 10 / ATT 9 / PAR 8 / TIR 8 / NA 1 / PV 70
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Liri Lakh-Kuyl]

Message par Lucy Trend » 28 août 2015, 09:55

La fatigue commençait à devenir pesante mais je fis mon possible pour ne rien laisser paraître, il était hors de question que nous nous arrêtions ici sans avoir trouvé un endroit pour se poser. Les jours s’enchainaient et les humains que j’avais… « Convaincus » de m’escorter semblaient être de moins en moins motivés d’avancer. Je me fichais pas mal de leur raison, nous avions un accord et c’était tout ce qui comptait et si ces sauvages voulaient revenir sur leurs paroles, hors de question que ça se passe comme ça. Néanmoins, leur manque de motivation pour aujourd’hui était tout juste aberrant, ils trainent tellement des pieds que je les avais dépassée et désormais je marchais en tête, regardant régulièrement derrière moi pour être sur de prendre toujours le bon chemin et surtout pour m’assurer qu’ils n’avaient pas pris la poudre d’escampette dans mon dos. Ils étaient véritablement terrifiés et cela m’exaspérais de voir tant de faiblesse de la part d’hommes sans foi ni loi, pas étonnant que les humains sont les premiers à implorer pitié en tant qu’esclave. Néanmoins, nous allions devoir vite trouver un endroit pour camper, je pouvais voir dans l’obscurité certes mais si il n’y avait pas de lune pour m’offrir un minimum de lumière, je ne verrais pas plus que les trois incapables de derrière.

- Stop. Tu fais comme tu veux mais, nous, on ne va pas plus loin.

Je me stoppai net avant de me retourner lentement avec une certaine fermeté sur le visage, difficile à croire qu’un être aussi pathétique a osé lever la voix contre moi. Etait-ce du courage… ou de la stupidité ? Ne connaissant que trop bien les humains, il ne me fallut pas longtemps pour opter pour la deuxième possibilité… doublée de couardise. Néanmoins, il pointa du doigt quelque chose au loin, une espèce de morceau de tissus accroché dans un arbre. Je fus sur le point de m’intéresser de plus prêt à cette chose lorsque je me rendis compte que les trois brigands voulaient me fausser compagnie en commençant déjà à reculer.

-Ou est-ce que vous croyez aller ? Dis-je d’une voix menaçante.

Ceci dit, vus comment ils semblaient terrifiés, je doutais que la menace soit la meilleure des solutions vu comment ils semblaient apeurés, de vraies feuilles. Autant alors se baser sur leurs instincts animaux et primaires pour les faire avancer, a prêt tout c’étaient des bandits, je pouvais peut être compté la dessus. Mon visage s’adoucit et je me mis a esquissé un sourire que je voulais enchanteur sur un visage d’ange tout en espérant que ça suffise de faire passer leur peur.

-Bien… reprenons les choses simplement, emmenez-moi a la grande ville la plus proche du coin, trouvez-moi une cachette… et je serais me montrer très…

Je m’interrompis délibérément, simplement pour marquer une pause nécessaire pour que le mot suivant et un impact bien meilleurs, surtout avec une intonation de voix qui promettrait mille plaisirs.

-Reconnaissante.

L’idée de promettre de telles choses à des animaux me répugnait plus que tout mais je n’avais pas vraiment le choix après tout. Je profitais d’avoir finis ma phrase pour jeter un meilleur coup d’œil sur ce tissu, pour des yeux d’humain c’était définitivement trop loin mais pour des yeux de Druchii je pouvais peut être voir un peu mieux…. Au moins ce qu’il y avait marqué dessus.
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 28 août 2015, 09:55, modifié 1 fois.
Raison : +3 Xp | Total 3 Xp
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie de l'espion
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 13 | Int 10 | Ini 10 | Att 9 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1181
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Liri Lakh-Kuyl]

Message par [MJ] The Puppet Master » 29 août 2015, 14:03

Voilà ce que tu peux voir en observant l'étendard :
Image


Apparemment, la crainte d'avoir à rencontrer ce qui se cache dans la Drakwald est plus forte que tes promesses d'hypothétiques plaisirs charnels. Seul le leader marque un temps d'arrêt dans sa manœuvre de repli pour t'annoncer :


- La grande ville la plus proche du coin ? Tu veux rire ? C'est la Drakwald, ici, ma jolie. Voilà trois jours qu'on n'a croisé personne et une semaine qu'on fait tout pour éviter ceux qu'on croise ; et tu penses qu'une ville est assez proche pour nous offrir un abri sûr ?

Il esquisse ensuite un sourire dédaigneux et se remet à battre en retraite en donnant de la tête de gauche et de droite, guettant le moindre signe avant-coureur de la survenue de ce qu'il semble tant redouter.

Peu à peu, le ciel se pare des couleurs de feu annonciatrices d'un crépuscule proche. Doucement, la forêt plonge dans un silence pesant...
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 228
Profil : FOR 9 / END 9 / HAB11 / CHAR 13 / INT 10 / INI 10 / ATT 9 / PAR 8 / TIR 8 / NA 1 / PV 70
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Liri Lakh-Kuyl]

Message par Lucy Trend » 29 août 2015, 15:34

Tout en attendant la réponse du chef, je pus enfin voir ce qu’il y avait marqué sur le morceau de tissu et bien qu’il s’agissait d’un crane bestial, c’était la forme qui m’interloquait. Le Crane n’avait pas huit cornes juste pour le style et dans mes études de la magie noir j’avais du étudier les puissances de la ruine et leurs serviteurs. Finalement les brigands avaient un peu raison d’avoir peur car si les esclaves du nord étaient doués de parole et de conscience ce qui les rend sujet à être séduits et manipulés, les Hommes bêtes n’avaient pas plus d’intelligence d’un chien enragé, pillant et tuant en l’honneur de leurs dieux. Mais cela n’était qu’une piètre excuse et une preuve de lâcheté de la part des brigands, si j’avais avancé depuis autant de temps ce n’était clairement pas pour rebrousser chemin parce que messieurs avait peur de vexer des animaux sauvages. Avec une peu de chance, les Hommes bêtes n’étaient même pas là, surement ayant profité du crépuscule et de la future nuit sans lune pour aller ravager un village quelconque. Ce n’était pas sur mais c’était une possibilité.

- La grande ville la plus proche du coin ? Tu veux rire ? C'est la Drakwald, ici, ma jolie. Voilà trois jours qu'on n'a croisé personne et une semaine qu'on fait tout pour éviter ceux qu'on croise ; et tu penses qu'une ville est assez proche pour nous offrir un abri sûr ?

Décidément, ils avaient la tête dure, d’autres humains auraient tués leur compagne pour m’avoir dans leurs lits. C’était bien les humains, lâches jusqu’au bout, pas étonnant que ceux du Nordland se mettaient déjà à fuir en voyant au loin une bannière Druchii sans même savoir ce qui approchait. Là c’était pareil, une bannière au combien sinistre mais aucune preuve indiquant la proximité de ses propriétaires. Néanmoins, les trois bandits étaient toujours là, hors de question qu’ils me filent entre les doigts ou sinon, j’allais me retrouver perdu dans cette maudites foret. Je mis mes mains derrière mon dos tout en tenant mon bâton pour m’approcher doucement vers eux de manière angélique, toujours en affichant une certain douceur et bienveillance. Les enseignements de mon couvent allaient m’être utiles pour calmer leurs craintes, pas question que je m’arrête à la première tentative vu l’urgence de la situation.

-Voyons, vous m’aviez dit connaitre suffisamment ses forêts pour éviter tout danger, n’êtes-vous finalement pas aussi compétents que vous l’aviez dit ? Moi je crois que vous êtes compétents, si c’est la présence d’hommes bêtes qui vous effrayes, il y est très probable qu’ils profitent de la nuit pour s’attaquer à un village proche plutôt qu’à s’attaquer à un petit groupe de quatre personnes comme le nôtre.

Finalement, une fois à quelque centimètre du visage du bandit, j’en profitai pour plonger mon regard dans le sien. J’avais toujours une carte en main si la peur prenait une fois de plus le dessus sur ses misérables instincts primaires. Néanmoins je devais très vites me dépêcher de décoincer cette situation, la nuit commençait à tomber de manière alarmante et il nous faudra trouver une cachette très rapidement. Mais le signe qui ne m’inspirait vraiment pas confiance était le silence qui c’était installé dans la forêt et les jours que j’avais passé à roder dans les forêts impériales m’avait suffis pour savoir qu’une forêt n’ai jamais silencieuses même la nuit. Quoi qu’il arrive, il y avait toujours des bruits dû aux animaux alors que la, la seul chose qu’il était possible d’entendre était la respiration du chef des bandits. Il fallait faire vite.

-Si on profite de cette opportunité, on aura dépassé leurs territoires assez vite et nous pourrons alors nous installer pour la nuit. Mais soyez sur que les bannières n’indiquent pas les frontière de leurs territoires, si il y a une bannière, cela veut dire que nous sommes dans leur territoire et vous avez autant de risque de vous faire prendre en reculant… si ce n’est plus. Alors que vous avez bien plus intérêt à avancer que de reculer.

Mes explications sur les hommes bêtes étaient surtout des suppositions, je ne m’étais pas intéressé plus que ça à ces créatures n’ayant aucun autre but que de détruire pour les dieux noirs. Mais vus la crainte des humains pour ses derniers, ils y avaient forte à parier qu’ils n’en savaient pas plus que moi voir surement moins. Je pouvais donc me lancer dans ce pari, en espérant que cela porte très vite ses fruits car si les convaincre mettait trop de temps, nous allions nous retrouver comme des idiots sous la nuit noire et là, ils allaient avoir une vraie raison d’avoir peur. Malgré tout, j’allais avoir autant de raison d’avoir peur que eux, une nuit sans lune allait me rendre aveugle dans la nuit et je ne voyais pas vraiment ou trouver une quelconque source de lumière… remarque, les hommes bêtes seraient tout aussi aveugle que moi, une bonne chose. Finalement, je repris tout en gardant une voix mielleuse et douce comme au début.

-Alors chef ? Vous allez vous dégonfler pour une bannière ? Les hommes Bêtes ne sont pourtant pas connue pour leur subtilité et leur discrétion, se sont des brutes, si ils étaient dans le coin, ont les auraient entendus bien avant d’avoir vus cette bannière. Je suis sûr qu’avec vous en têtes, nous quitterons leur territoire avant même que le soleil se couche.

L’appelez chef me donnait envie de vomir mais heureusement c’était très loin d’être le cas, j’avais bien trop vus le coté pathétique des humains a Karond Kar pour penser un seul instant à me soumettre devant cette sous race sans aucun honneur. Il devait penser au prestige que lui apporterait cet exploit, traverser un territoire Homme bêtes sans peur et avec une elfe noir sous ses ordres… enfin ça c’était la version officiel car la vérité était bien moins glorieuse pour ses pleutres.
Je tente donc un très gros jet de Charisme tout en prenant en compte la compétence Séduction
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 29 août 2015, 22:10, modifié 1 fois.
Raison : +3 Xp | Total 6 Xp
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie de l'espion
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 13 | Int 10 | Ini 10 | Att 9 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1181
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Liri Lakh-Kuyl]

Message par [MJ] The Puppet Master » 29 août 2015, 22:09

Après avoir lancé le dé, The Puppet Master a écrit :Test sous CHA à 11 + 1 (séduction) >>> 12 (réussite)
Finalement, à voir tes « atouts » de plus près, l'homme semble changer d'avis : il arrête sa marche en arrière et se laisse aller à écouter tes propositions avant de demander :

- Qu'est-ce que j'y gagne, moi, à risquer de me faire tuer pour toi ? Tu as l'air de savoir ce qui rôde par ici et, pourtant, tu n'en as pas peur. Qu'est-ce que tu caches ? Qu'est-ce que tu sais que j'ignore ?

Il passe ensuite sa main gauche derrière ta nuque - sa main droite restant serrée sur la garde de son épée prêt à défourailler - et approche son visage un peu plus près du tien comme pour t'embrasser mais s'interrompt à quelques centimètres de tes lèvres pour murmurer :

- Allez, ne joue pas les timides et raconte-moi tout...
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 228
Profil : FOR 9 / END 9 / HAB11 / CHAR 13 / INT 10 / INI 10 / ATT 9 / PAR 8 / TIR 8 / NA 1 / PV 70
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Liri Lakh-Kuyl]

Message par Lucy Trend » 30 août 2015, 01:03

Un jet réussi de peux.
Bien, il y avait finalement du progrès, son regard apeuré était devenu un regard « intéressé », intéressé par quoi, le corps de celle qu’il regardait d’un peu trop prêt. Le courage était finalement revenu… mais je me doutais bien que c’était seulement ce qu’il y avait entre ses jambes qui l’avait inspiré. Ceci dit, je commençais à croire que j’y étais allé un peu trop fort car si il n’était plus concentré, cet idiot risquait de nous perdre, il allait donc falloir lui rappeler rapidement l’ordre des priorités sachant que la nuit tombait toujours et qu’il y avait une très faible probabilité que les hommes bêtes n’étaient pas partis en pillage sous ce crépuscule qui rendait la luminosité très difficile, sauf pour moi heureusement. Néanmoins, il restait malgré tout prudent et prêt à se défendre comme indiquait la position de sa main droite… mais celle de sa main gauche indiquait tout simplement qu’il était juste prêt à défendre quiconque voulait l’interrompre dans ce moment… « Envoutant ».

- Allez, ne joue pas les timides et raconte-moi tout...

Non… décidément j’y étais allé trop fort car maintenant il ne remarquait même plus qu’il valait mieux se déplacer et vite. Bien que répandre le culte du plaisir dans l’Empire était une idée intéressante, mais je n’allais certainement pas commencer par un misérable bandit terrorisé par un bout de chiffon et certainement pas au beau milieu d’une forêt avec pour risque d’être attaqué par des hommes bêtes. Bien, il allait falloir le ramener en vitesse sur terre surtout que ses deux camarades allaient surement se joindre à ce…. Moment. Finalement, je mis mon index sur ses lèvres avant de poser ma tête sur son épaule pour lui murmurer à l’oreille d’une voix délicieuse.

-Je te raconterais tout en temps voulu mon beau, mais pour l’instant, il nous faut nous déplacer avant d’être complètement bloqué sur le territoire des hommes bêtes en pleine nuit noir. Je ne suis pas sûr qu’ils profitent du spectacle… autant que tu vas savourer chaque instant.

Une fois cela dit, je me reculai et m’éloigna de quelques mètres. Certes finir dans le lit d’une sous race était peu réjouissant… mais je pouvais peut être m’en servir pour les mener complétement en bateau. Ils ne remarqueront rien, obnubilé par mes atouts physiques, j’en ferais des esclaves très serviles pour mes moindres caprices… et s’ils deviennent un peu trop pesants, je pourrais m’en débarrasser facilement. Néanmoins, j’avais vu juste sur leur connaissance des hommes bêtes, ils en avaient trop peur pour savoir quoi que ce soit sur eux, c’était un miracle que l’Empire soit toujours début malgré les armées de ses monstres qui se promenaient impunément dans les forêts. Peut-être justement car ils étaient tellement pathétique qu’ils ne méritaient pas la douce délivrance de la mort… c’était logique.

Qu’importe, comme les explications, réfléchir à la raison de la survie de l’espèce humaine devrait attendre. Le silence de la forêt ne me rassurait aucunement et je n’avais encore aucune explication la dessus ce qui me dérangeait, quelque chose n’allait pas donc c’était une raison de plus pour vite avancer.

-Bien, avançons si on arrive à un abri avant la tombée de la nuit… tu auras un aperçus de ta récompense… et tu auras cette dernière a la fin du voyage.

Ça devrait être assez efficace pour lui mettre des ressorts aux pieds, du moins j’espérais car ce maudit silence commençait vraiment à me mettre mal à l’aise et je n’avais plus envie de rester ici une maudite seconde de plus. Mes yeux se mirent à observer chaque parcelle de terrain, chaque buisson, chaque arbre, j’avais un mauvais pressentiment. Certes j’avais une petites connaissance sur les hommes bêtes mais lorsque j’avais dit que ces derniers n’était que des animaux incapable d’être discret, au final je n’en savais rien du tout.
Alors, si il y a besoin d'un jet autre jet de charisme/séduction pour faire avancer les bandits, je le fait comme indiquer par la fin de séduction de Liri. Mais dans tout les cas, comme l'indique la fin, je fais aussi un jet de perception.
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 30 août 2015, 09:49, modifié 1 fois.
Raison : +3 Xp | Total 9 Xp
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie de l'espion
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 13 | Int 10 | Ini 10 | Att 9 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1181
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Liri Lakh-Kuyl]

Message par [MJ] The Puppet Master » 30 août 2015, 09:49

Après avoir lancé le dé, The Puppet Master a écrit :Test sous CHA à 11 + 1 (séduction) >>> 18 (échec)
L'homme siffle ses compagnons mais personne ne reparaît : les rats ont préféré quitter le navire avant le naufrage et vous ont abandonné plutôt que de poursuivre sur le territoire des hommes-bêtes. Réaction tout à fait compréhensible quand on connait les histoires qui circulent autour de la Drakwald et dans l'Empire tout entier. Même si ce ne sont, pour la plupart, que des histoires rapportées, modifiées voire exagérées et éloignées de la réalité, les deux fuyards ont préféré ne pas avoir à vérifier leur véracité.
Te voilà donc désormais seule avec pour unique compagnon un brigand que la perspective d'une récompense a suffi à retenir, au moins pour un temps.
Néanmoins, ce ne sont pas tes charmes qui l'ont incité à poursuivre à tes côtés, ne te fourvoie pas. Sur tes talons, et l’œil aux aguets, il souhaite clarifier les choses :


- Comprends-moi bien : j'suis pas contre une partie de jambes en l'air avec toi mais, si j'suis resté, c'est que j'sais que ton entêtement à vouloir absolument risquer nos vies ici cache plus que ça. Alors essaie pas de me doubler. J'ai bien compris ton petit jeu, ma belle, et j'hésiterai pas à te couper la gorge si tu m'as roulé. J'entends bien avoir ma part de... « ce que tu convoites ».

Cette sentence résonne plus comme une menace que comme un avertissement. Il semble que tu as présumé de tes charmes... Pour autant, tu as ce que tu voulais : l'homme continue de s'enfoncer dans la forêt avec toi. Un peu de soutien vaut mieux que pas de soutien du tout, non ?Et il se pourrait bien que tu en aies besoin plus vite que prévu...
En effet, après quelques minutes de marche angoissantes, et alors que le crépuscule a étendu sur toute la forêt son ombre inquiétante, une forme s'élève au-dessus des branches, se découpant, lugubre et menaçante, sur le fond nuageux.

__________

Image
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 228
Profil : FOR 9 / END 9 / HAB11 / CHAR 13 / INT 10 / INI 10 / ATT 9 / PAR 8 / TIR 8 / NA 1 / PV 70
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Liri Lakh-Kuyl]

Message par Lucy Trend » 30 août 2015, 12:43

La perte des deux lâches était dommage mais heureusement, il n’était pas vraiment indispensable, en cas d’une attaque d’hommes bêtes ils auraient servis de chair à canon pour que je puisse m’enfuir mais le but était justement de ne pas tomber sur les hommes bêtes. Qu’importe, au moins j’avais toujours le « chef » pour me guider dans la forêt, la partie de jambe en l’air allait donc se passer avec un seul homme à la fois, ce qui était plus facile pour lui planter une lame dans le cœur. Ensuite, il était bien plus facile de manipuler une personne que trois à la fois… pour l’instant, les apprentissages de mon couvent ont maintenant besoin d’être approfondi et mis en application pour les améliorer, je pourrais ainsi me faire une petite troupe d’humains tout à fait servile. Cette pensé me fis sourire, heureusement il faisait bien trop sombre pour que l’humain puisse voir l’expression sur mon visage. Bien, nous avions repris la marche c’était l’essentiel malgré une menace qui me fit lever les yeux au ciel, décidément, se retrouver lâcher par ses compagnon l’avait rendus paranoïaque, j’allais devoir trouver un moment pour… « Calmer » ses craintes.

-Comme tu veux mon beau.

Au moins, j’allais peut être pouvoir éviter de m’envoyer en l’air avec une animal, tant mieux alors mais néanmoins, si il commençait à se mettre d’autre idée en tête ça n’allait pas être une bonne chose. Avait-il bien réfléchi a ma situation et a comment il m’avait vu pour la première fois ? Je ne pense pas que ce bandit sache grand-chose sur les Druchii car actuellement, j’avais autre chose en tête que de grande richesse et un trésor enfuis dans le territoire des hommes bêtes. La seul chose que je convoitais pour l’instant, était une cachette et, si possible, quelques esclaves serviles. Voulait-il donc partager ma cachette au point d’être prêt à me trancher la gorge ? Si c’était le cas alors il était bien plus attirer par mon corps qu’il ne voulait l’admettre. Je dû me retenir de rire car le bandit n’aurait pas compris pourquoi et il aurait surement pensé a quelque chose de mauvais.

Mes yeux finirent pas se porter sur l’ombre de la structure au loin, qu’est-ce que cela pouvait être donc, une tour de garde ? Un temple ? Une grande maison comme le font souvent les humains de l’Empire ? Etait-ce une structure isolé ou alors un hameau ou bien un village ? Pour le premier cas c’était une bonne nouvelle, il n’y aurait qu’à neutraliser ses occupants et prendre ainsi possession des lieux. Pour le deuxième et le troisième cas… c’était encore une bonne nouvelle mais avec un risque d’être découverte en se cachant. Ceci dit, si j’avais à choisir entre rester dans la forêt avec un risque que des pions du chaos me tombent dessus et aller dans un village peupler d’humain trouillard et incompétent, mon choix se portera obligatoirement sur les humains. Ne voulant pas rester dans la forêt toujours aussi silencieuse plus longtemps, je me mis à accélérer le pas tout en guettant que mon…. « Compagnon » était toujours avec moi.

-Tu connais les lieux non ? C’est quoi ? Un village ? Ou une tour abandonnée.

Il me fallait très vite des réponses pour m’adapter en fonction, si c’était un village, je pourrais toujours tenter de voler une cape et un capuchon pour que les quelques humains qui ne sont pas rentré chez eux a la tombé de la nuit ne voient pas une Druchii arriver dans leur village la tête haute. En tout cas, il n’y avait aucun signe de feu, de bruit de bataille ou de colonne de fumé, donc les hommes bêtes n’étaient pas partie ravager se village. Ou alors ils avaient complètement oublié de prendre des torches et ils étaient les hommes bêtes les plus silencieux du monde mais il ne fallait pas être très intelligent pour comprendre que cette pensé n’était juste qu’une plaisanterie. Je continuai ma marche pour arriver le plus vite possible, tout en tendant l’oreille pour pouvoir intercepter le moindre bruit de civilisation.
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 30 août 2015, 13:43, modifié 1 fois.
Raison : +3 Xp | Total 12 Xp
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie de l'espion
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 13 | Int 10 | Ini 10 | Att 9 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1181
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Liri Lakh-Kuyl]

Message par [MJ] The Puppet Master » 30 août 2015, 13:43

Enfermé dans sa croyance en une récompense matérielle bien plus précieuse que ton joli petit c... corps. Le brigand semble mal prendre ta question.

- Si je connais le coin, c'est surtout pour savoir où ne pas s'aventurer et c'est ce que je vouslais faire en voyant la bannière tout à l'heure... C'est toi qui a insisté pour venir jusqu'ici !
Alors de deux choses l'une : soit tu ne sais pas ce que tu cherches et tu m'as menti, soit tu essaies de me manipuler pour me faire croire qu'il n'y a rien pour moi là-bas.
Dans un cas comme dans l'autre, tu joues avec mes nerfs et avec ta vie...


L'homme se fend d'un sourire carnassier mais bien vite sa figure devient blême et il tire son épée du fourreau.

- Là... une lumière vient de passer devant la fenêtre.

Il désigne le haut de la tour d'un doigt tremblant.

- Bourse molle ! Y a que'que chose qui vit là-bas et ça n'a pas peur d'être vu ! faut s'tirer avant que ça nous tombe dessus...

Il est loin le brigand enhardi par tes promesses : ton compagnon n'est plus qu'une feuille pâle et tremblante qui te tire par le bras pour t'inciter à le suivre alors qu'il n'arrive pas à défaire son regard de sur le sombre édifice.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 228
Profil : FOR 9 / END 9 / HAB11 / CHAR 13 / INT 10 / INI 10 / ATT 9 / PAR 8 / TIR 8 / NA 1 / PV 70
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Liri Lakh-Kuyl]

Message par Lucy Trend » 30 août 2015, 14:44

Bon, je venais de comprendre soudainement que sur les trois bandits que j’avais au départ, le seul qui avait accepté de me suivre était surement le plus trouillard de tous et cela commençait grandement à m’insupporter. Je lâchai un long soupir de dépit tout en levant les yeux au ciel alors que la nuit était presque sur nous. Que faire de lui ? S’il se mettait à trembler pour une simple lumière dans pas longtemps j’allais le retrouver courir à toute jambe pour fuir un, au combien terrible lapin. Autant lui laisser le choix alors car je ne voyais plus aucun intérêt de m’encombrer plus longtemps d’une feuille tremblotante, je me retournai alors vers lui tout en penchant la tête le plus proche possible de son visage mais cette fois si, pas de douceur cette fois, juste de la fermeté.

-Soyons claire humain… soit tu restes fidèles à tes dirent et à tes…. « Menaces » et donc tu me suis. Sois tu continues à faire ton trouillard pathétique qui panique pour la moindre chose et tu es libre de retourner voir tes copains qui servent surement maintenant de descentes de lits pour les hommes bêtes.

Je ne perdis pas plus longtemps pour tourner les talons tout en ajoutant une dernière provocation avec une claque sur mes fesses, j’avais autres choses à faire que de jouer les nourrices et je dégageai mon bras pour m’avancer vers la tour. Le choix était le sien maintenant néanmoins, je profitais du reste de luminosité alors que le crépuscule disparaissait pour faire place à la nuit pour garder un œil discret au bandit. Hors de question qu’il tente de me poignarder le dos tourné. Ma main droite vint se poser sur la garde de mon épée au cas où, je n’étais peut être pas une grande combattante mais une épée de Corsaire faisait bien plus mal qu’une épée humaine lambda.

Tout en gardant un œil à l’humain, je continuai de m’avancer vers la tour d’un pas décidé, tout en restant sur mes gardes. Cela faisait beaucoup de chose à surveiller mais les délires de l’autre idiot avaient dissous toute ma patience pour cette nuit. Maintenant, je voulais trouver un lieu pour me reposer et c’est tout. Que pouvait-il bien y avoir de si dangereux dans une tour perdu au beau milieu de la forêt, un garde en poste ? Un forestier qui avait entendus le brigand couiner depuis l’autre bout de la forêt ? Ou un simple vieillard ? Mais dans tous les cas, la réaction du bandit était bien trop disproportionnée, tant pis pour lui et tant mieux pour moi, je n’aurais pas à faire plaisir à cette larve plus longtemps. Qu’est ce qui m’a pris à croire soudainement au courage d’un homme de toute façon ? Seuls, ils n’étaient rien, ils ne valaient pas mieux que des peaux vertes.

Je continuai mon avance sans pour autant chercher à me cacher, de toute façon, vu le manque de luminosité, il allait être quasiment impossible pour un humain de me voir. Par contre, il était possible de m’entendre vu la végétation dans laquelle je me déplaçais mais encore une fois, cela pouvait être pris pour un animaux sauvage sauf si celui qui habitait la tour avait soudainement remarqué l’absence de bruit. Tant pis, il fallait faire bouger les choses maintenant, surtout que j’en avais assez de marcher maintenant et pour cette nuit, pas question de dormir à la belle étoile sur l’herbe comme un animal, je méritais un peu mieux.

-Bien… cherchons la porte et entrons…
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 30 août 2015, 17:41, modifié 1 fois.
Raison : +3 Xp | Total 15 Xp
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie de l'espion
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 13 | Int 10 | Ini 10 | Att 9 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Répondre

Retourner vers « Middenland »