Série de scénarios : Le Plaisir des Dieux

Répondre
Avatar du membre
Magister Philodante
PJ
Messages : 0

Série de scénarios : Le Plaisir des Dieux

Message par Magister Philodante » 30 mai 2018, 15:02

Nous vivons un âge troublé, une époque sanglante aux accents de fin du monde, faite de démons et de sorcellerie, de batailles et de mort. Dans la fureur des flammes et de la destruction se forgent les légendes de ce temps, narrant les faits d’armes de héros intrépides.

Au cœur du Vieux Monde s’étend l’Empire, le plus grand et le plus puissant des royaumes humains, réputé pour ses ingénieurs, ses sorciers, ses négociants et ses soldats ; une terre riche de ses hautes chaînes de montagnes, de grands fleuves majestueux, de ses sombres forêts et de ses vastes cités.

Nous sommes en 2455, depuis son trône d’Altdorf règne l’Empereur Heinrich 1er, premier fils de Wilhem III, tout juste âgé de 13 ans, élu par les comtes électeurs à la suite du décès pour le moins étrange de son père. Descendant sacré du fondateur de ces domaines, Sigmar, et détenteur de Ghal Maraz, le mythique marteau de guerre.

L’époque n’est pour autant pas civilisée.

De toutes les régions du Vieux Monde, des palais féodaux de la Bretonnie comme des immensités glacées de Kislev perdues dans le nord lointain, nous parviennent les présages de la guerre.

Dans les Montagnes du Bord du Monde, des tribus orques s’unissent en préparation de nouvelles attaques.

Bandits et renégats harcèlent les habitants des Principautés Frontalières. Des rumeurs prétendent même que des hommes-rats, les skavens, émergent des marais et des souterrains aux quatre coins des terres connues.

Et des désolations nordiques descend une fois de plus l’omniprésente menace du Chaos, des démons et des hommes-bêtes corrompus par la puissance des Dieux Sombres.

Tandis qu’approche l’heure des combats, l’Empire a besoin de héros comme jamais auparavant, car l’Ennemi Intérieur est partout, tapis dans l’ombre, attendant lentement la chute inévitable de la nation…
.

Image

Bonjour à tous,

Je me présente, je suis le Magister Philodante, et je vous propose de participer à une série de scénarios qui me tient particulièrement à cœur, ayant pour localisation l’Empire de Sigmar en 2455 (suivant la chronologie officielle de l’univers et celle de l’Empire mais légèrement modifiée par moi-même) et comme thème principal la religion.

Ces scénarios seront tous indépendants les uns des autres, et vous incarnerez des personnages pré-tirés différents à chaque fois afin de varier les plaisirs.

Histoire de vous faire une vague idée du personnage, je vais vous parler un peu de moi :
Je suis un MJ assez exigent. Je respecte les règles mais je n’attends pas de vous que les connaissiez. De toute façon on joue avec un système de jeu personnalisé qui, certes, ne dépaysera pas les amateurs de Warhammer V1 et V2, mais qui reste cependant complexe car se voulant réaliste. Donc si les combats ne sont pas fluides par incompréhension du système par les joueurs par exemple, je m’en moque. En revanche, j’attends beaucoup de mes joueurs, notamment en ce qui concerne les scènes RP, l’ambiance et l’immersion. J’aime que mes joueurs soient actifs, comprennent mes références à l’univers (pas de « Sigmar c’est celui avec le marteau ? »), bref qu’ils aient des connaissances tout en étant capable de faire la part des choses entres ce qu’ils savent et ce que leur personnage sait.
J’accorde une grande importance au lore de l’univers, et j’y suis très fidèle. Bien que comme tout le monde, j’y ai apporté quelques modifications personnelles car je possède ma propre conception de nombreux éléments le composants – ça peut aller du nombre de sorciers dans l’Empire (peu élevé chez moi), du choix de la timeline (2455 soit bien avant la Tempête du chaos) en passant par l’origine de Drachenfels (qui n’est pas un pygmée pour moi). Vous devrez donc faire avec, et si vous souhaitez discuter de certain point de l’univers ou des modifications que j’y apporte, n’hésitez pas à venir m’en parler avant ou après la partie car j’adore ça !

Un dernier point sur lequel j’aimerais insister car je juge cela essentiel au bon fonctionnement d’une table, c’est le contrat social qui nous lie.
Voici le contrat social s’appliquant autour de ma table :

1. Respectez-vous les uns les autres !
Ça serait bien si vous vous aimiez les uns les autres, mais franchement je m’en fiche. Le respect, lui, est nécessaire.

2. Par extension : ce que j'entends par respect

Respectez la parole des autres
Sur un logiciel vocal il y a souvent un petit décalage. Ne vous jetez pas sur un moment de silence pour reprendre la parole. Écoutez et comprenez ce qui est dit. Si vous pensez que la personne qui parle n'a pas fini sa phrase, son argumentation, etc, c'est que c'est probablement le cas. Laissez 5 secondes le temps à l'interlocuteur de finir.
On joue en petit comité, c’est un parti pris de me part pour justement éviter les problèmes de répartitions de temps de paroles en jeu.

Si on en arrive aux insultes entre joueurs, la partie est TERMINÉE
Si vous voulez vous comportez comme des gosses je vous prive de votre partie.

Statuts de la parole
Par défaut et sauf si précision du contraire, presque TOUT ce qui est dit vocalement par un joueur est considéré comme dit (ou fait) par le personnage. Ceci dans l’unique but d’imposer un certain sérieux à la table. J’apprécie l’humour et les bonnes blagues quand elles sont anecdotiques, mais pas quand elles représentent 80% des interventions de mes joueurs.

Apprenez à utiliser les outils
Notre partie est organisée sur le forum, on joue sur une table virtuelle avec un logiciel de vocal. Vous DEVEZ savoir utiliser ces outils.
Sur le forum par exemple vous DEVEZ suivre le sujet ou le sous-forum pour être tenu au courant de l'activité. Il y a des options de surveillance automatisée très utiles.
Sur la table virtuelle c'est simplement savoir se retrouver dans l'interface et connaitre les commandes les plus régulièrement utilisées par les joueurs (comme lancer un dès par exemple).
Sur le logiciel vocal, c'est d'avoir une configuration qui permet d'être compréhensible (c.-à-d. avoir un micro fonctionnel le jour même sans branchement de dernière minute à réaliser) ainsi qu’une vague idée des bonnes manières à avoir quand on est joueur.
IMPORTANT : Si vous ne savez pas utiliser un des outils utilisés, prévenez-moi. On pourra prendre un peu de temps avant une partie pour présenter le fonctionnement desdits outils.

3. Je ne suis ni ponctuel ni organisé
Voilà, c’est dit, et c’est sans aucun doute l’un de mon plus gros défaut. J’ai un emploi du temps compliqué, je suis peu disponible, et même quand je le suis – et que je dis l’être au point de prévoir la partie dans la semaine – je peux facilement avoir un imprévu qui me fait l’annuler le jour avant ou parfois même le jour même.
Pour cette raison, cela fait plus d’un an que je n’ai pas touché à une table virtuelle, mais vu que la situation n’a pas changé, et que j’en ai marre d’attendre, j’ai décidé de faire avec et de quand même reprendre l’activité de JDR que j’apprécie beaucoup, mais en prenant bien garde de prévenir mes futurs joueurs avant et en faisant le choix de ne plus organiser de longue campagne mais uniquement des scénarios. Avec de la persévérance, on finira toujours pas jouer tôt ou tard mais voilà, au moins vous êtes prévenu et vous savez dans quoi vous vous embarquez. 😉
La bonne nouvelle pour vous, c’est que je suis du coup extrêmement laxiste sur les retards et les absences de mes joueurs. Je ne rentrerais donc pas dans une crise d’hystérie digne d’un fanatique goblin si vous me prévenez une demi-heure avant la partie que vous avez un empêchement car vous avez oublié le chien dans la forêt, ou juste que vous avez la flemme.
En effet, je suis bien placé pour savoir que c’est une activité passionnante mais qui prend du temps et qui exige un état d’esprit ainsi une plage horaire conséquente. Je préfère un joueur honnête qui me dit avoir la flemme de jouer ce soir plutôt qu’un joueur qui fait acte de présence mais passe toute la soirée en parallèle sur Facebook à regarder des vidéos de chats – car oui ce n’est pas une surprise, ça se ressent par le MJ quand vous avez l’attention d’un d’orc sauvage.
Cela étant dit, si vous ressentez réellement un désintérêt croissant, vous êtes prié de ne pas abuser de mon indulgence concernant les absences et de simplement me prévenir que vous souhaitez arrêter tout simplement.

4. En cas d'absence
J'applique une règle simple : tant qu’il n’y a qu’une seule personne d’absente, on joue. Sauf si c’est moi bien sûr ahah !

5. Le MJ n’a PAS toujours raison
Oui, il y a plus de 20 ans, Gary Gygax était connu pour avoir déclaré que le MJ avait toujours raison. Il n’y avait alors que trois niveaux, et votre race était aussi votre classe de personnage. Le MJ devait savoir interpréter les règles, parce que de nombreuses choses n’y avaient pas été prévues. Aujourd’hui nos livres de règles sont bien meilleurs, avec des systèmes plus complets, et oui, nous pouvons même vraiment les vérifier rapidement en cours de partie. Cela vaut également pour le lore. J’estime avoir une connaissance plus que correcte le concernant mais parfois je peux me tromper ou juste être ignorant. Donc ne vous gênez pas pour me le faire remarquer. Le seul avantage que j’ai sur le lore par rapport à vous, c’est qu’en tant que MJ je peux vous imposer ma vision de certains éléments de l’univers que j’estime nécessaire de modifier pour garder la cohérence de mon monde ou du scénario.

6. Aucun personnage ne meurt lors d'une absence
L'absence d'un joueur (prévenue ou non) n'est pas une raison pour tuer son personnage. Toutes les autres causes sont possibles en revanche.

7. On ne trichera pas
Je ne triche pas derrière l’écran et si votre perso est près de la mort et qu’il y a un piège derrière la porte, devinez quoi… Si vous ne vous renseignez pas afin de savoir que les forêts sont infectées de brigands avant de partir à pied jusqu’à la prochaine ville, vous l’aurez certainement dans l'oignon.
Si votre personnage doit mourir d’une manière ridicule par un coup de fourche de paysan dans le dos, c’est que Sigmar l’a voulu ainsi, je ne changerais pas les dégâts.
J’insiste volontairement sur cet article car j’ai eu l’occasion de partager avec de nombreux MJ, et j’ai pu constater qu’ils sont peu nombreux à penser comme moi.
La plupart des MJ (qui ont tous été joueurs également, précisions le) ont tendance à avoir comme priorité la qualité de l’expérience de jeu du joueur. Je ne critique pas cela, c’est un parti pris comme un autre, mais chez moi la qualité de l’univers prime sur votre confort de jeu, et c’est la raison d’être de ce contrat social car je préfère jouer avec des personnes qui sont dans le meilleur des cas prévenus, et dans l’idéal, approuvent cela. Autrement dit, lorsque je maitrise une table, je ne cherche pas à rendre l’expérience la plus agréable et la moins frustrante possible pour chacun des mes joueurs.
N’allait pas croire que je ne me soucie pas de votre confort de jeu, juste que l’univers est sombre et impardonnable, et que je ne vous vois pas comme des héros légendaires, mais bien comme de simples personnages avec plus ou moins d’expérience, et surtout plus ou moins de chance. Si je commence à modifier les jets de dégâts pour éviter que vous mouriez bêtement, votre séance vous paraitra certes plus épique, et vous prendrez certainement plus de plaisir à la jouer, mais le tout sonnera également très faux car jamais vous n’éprouverez de réelles difficultés à surmonter le moindre obstacle.
J’ai moi-même participé à une campagne où après coup, le MJ nous a avoué n’avoir jamais lancé un seul dès de la partie et avoir tout simulé – selon ses critères de narrations – du début à la fin et je n’ai pas passé une mauvaise campagne pour autant – même si le sentiment de tromperie m’a laissé un arrière-gout déplaisant. Mais voilà, moi je ne me mange pas de ce pain-là, et je préférais vous prévenir : l’aléatoire fait partie intégrante du jeu, et c’est à mes yeux l’une de ses principales richesses. A vous de me surprendre lorsque Ranald jouera contre vous.

8. En aucune façon le MJ n’a la responsabilité de maintenir les PJ ensemble, par quelque moyen, truc ou astuce que ce soit
Vous serrez le plus souvent un groupe de trois, mais cela ne signifie pas que vos personnages doivent en permanence être ensemble jusqu’à dans les latrines. L’un peu très bien rester à l’auberge pendant que les autres explores les égouts, je n’y vois aucun inconvénient.

9. Embarrasser ou être irrespectueux envers les PNJ a des conséquences
Les plaisanteries sont une chose, mais j’ai vu trop de joueurs se laisser aller à la grossièreté devant des figures influentes, ou interrompre de façon répétée l’un des leurs en train de discuter avec un représentant de l’autorité.
Se comporter comme un idiot devant son employeur est une manière terriblement efficace de ne plus avoir d’employeur, tout comme contredire un coéquipier devant les gardes lorsque ce dernier tente de les baratiner est une décision très peu stratégique…

Par extension : TOUTE ACTION A DES CONSÉQUENCES
Les choix que vous faites, qu'ils soient majeurs ou mineurs auront toujours des conséquences. Vos comportements, vos faits, vos décisions, vos paroles et vos actes parleront pour vous et certaines actions (ou inactions d'ailleurs) impliqueront un changement dans l'univers. Ne soyez pas surpris que des évènements se rappellent à vous de manière douloureuse si vous avez agis en mal ou comme des idiots.

10. Ce que sait votre personnage n’est pas ce que vous savez
Tout comme votre personnage ne connaît pas la formule pour la poudre à canon, vous n’êtes pas non plus des combattants de profession, des experts en arts martiaux ou des maîtres voleurs. Donner plus d’informations sur la façon dont vous procédez pour résoudre un problème est fortement apprécié mais vous ne serez pas pénalisé si vous dites simplement : “Je fais ceci”.
En tant que MJ je préfère avoir un peu de détail dans la façon de faire certaines actions mais je ne pénaliserai pas un joueur s’il se limite à la mécanique du jeu par ignorance, apathie ou désintérêt.
Notons que cela vaut aussi dans l’autre sens, éviter donc ce que j’appelle le syndrome de la surcharge de connaissance. Votre personnage est loin de savoir tous ce que vous savez.

11. L'historique du personnage est toujours apprécié
Il doit être écrit pour que je puisse y jeter un coup d’œil. Il y a des bonus pour ceux qui commencent à écrire leur histoire avant la partie (l’orthographe et la grammaire sont importants !) et mieux elle est, plus les bonus seront élevés.
Les bonus incluent des intrigues secondaires personnalisées, des objets magiques, des XP en quantité petite à moyenne, ainsi que des compagnons d’armes ou autres serviteurs. Oui, d’autres peuvent écrire votre background et j’encourage le groupe à coucher en commun sur le papier la façon dont il s’est formé. Même un simple “Nous nous sommes rencontrés à l’auberge” peut être amusant s’il est correctement écrit.
Question volume je n'ai pas forcément besoin d'un roman. Une demie page ou une page écrite avec une police 10 ou 12 pts est largement suffisant pour lancer votre perso.
IMPORTANT : Dans votre cas les personnages seront des pré-tirés donc cet article vous concerne peu.

12. Le méta-jeu existe et est autorisé mais ne doit pas empêcher le jeu
Nous sommes sur internet, les joueurs peuvent communiquer entre eux de manière hors-jeu très facilement je n'ai aucun intérêt de lutter contre.
Par contre elle commence à me gêner quand on perd du temps sur une discussion HRP sur un point de règle, une différence d'interprétation, ou sur une sur-analyse des options tactiques pendant un combat.
Tous ces discussions PEUVENT avoir lieu mais je couperai la conversation si elle n'apporte rien ou si elle nous fait perdre du temps. Je vous inviterais à les reprendre après la partie si le cœur vous en dit.
De plus si vous êtes frappé de paralysie analytique je mettrai simplement en place un compte à rebours – généralement 15 secondes – passé ce délais votre tour « sautera ».

13. Les moins de 18 ans, passez votre chemin
Je suis désolé, plus jeune j’ai eu aussi à subir cette injustice mais Warhammer reste un univers sombre et implacable et je ne tiens pas à avoir de responsabilité si j’exploite le côté sombre à son plein potentiel. Je ne veux pas qu’un répurgateur viennent sonner à ma porte en m’accusant de corrompre la jeunesse, les réseaux sociaux s’en chargent très bien à ma place.
Plus sérieusement, vous aurez très certainement à affronter (voir à jouer) des cultistes de Slaanesh par exemple, et sans tomber dans l’extrême, je ne souhaite pas devoir atténuer des scènes sexuellement lourdes et carrément choquante car il y a un mineur à la table.
Je sais très bien que mes descriptions sexuelles ne risquent pas de choquer les plus jeunes, le porno est facile d’accès à notre époque, en revanche je suis particulièrement friand des dilemmes moraux dans mes parties, et la plupart ont des répercutions assez violentes sur la psyché des personnages, et probablement un peu sur celle des plus jeunes également s’ils manquent de discernement.
Bref, moi je me couvre, mais rien ne vous empêche de mentir sur votre âge – on est sur internet après tout – mais je ne suis dans ce cas pas responsable si vous violez votre voisine et sacrifier son chiwawa de compagnie en scandant "Ygrat tu amat Slaanesh ! Tzarkol taen amat Slaanesh !” le lendemain de la séance de jeu.

14. Ce que j’apprécie chez un personnage joueur

Qu’il soit actif
Ton principal boulot en tant que joueur, c’est de faire des trucs. Tu dois toujours te demander : “Quels sont mes objectifs ? Et comment puis-je les atteindre ?”. Tu es la star d’un univers très intime, et tu n’iras nulle part en restant assis sur ton cul à attendre que l’aventure veuille bien venir frapper à ta porte.
Enquête. Pose des questions. Suis des pistes. Personne ne devrait avoir à te montrer les ficelles évidentes de l’intrigue. Varie les scènes. Parle aux gens, rentre-leur dedans, mêle-toi de leurs affaires. Si ce n’est pas le genre de ton perso, trouve quelque chose sur lequel appuyer, et appuie dessus.
Si tu te retrouves à chaque fois repoussé à l’arrière-plan pour te tourner les pouces, alors que les autres persos font des trucs, demande-toi pourquoi un personnage aussi chiant traîne avec eux.
Soit actif, pas passif. S’il y a un seul truc à retenir de cet article, c’est bien cela ; j’aime avoir des joueurs qui prennent des initiatives !
Ton personnage n’existe pas si tu ne parles pas
Tu peux écrire autant de pages d’historique de perso que tu veux, cela n’aura aucune influence si tu ne les montres pas activement. Tu joues un homme d’affaires futé ? Super, montre à tout le monde que tu es futé en affaires ! Tu incarnes un elfe farouche qui galère lors des interactions sociales avec les gens civilisés ? Alors joue-le vraiment, sois aux prises avec ces interactions.
OK, c’est lié au premier point, j’avoue. Ton personnage n’existe qu’au travers de ses actions. Les autres joueurs n’ont pas l’obligation de lire ton historique et leurs personnages ne lisent pas les pensées. Bon, certains le peuvent, mais t’as compris ce que je veux dire. Ils ne devraient pas avoir à le faire.
Alors montre les talents, les traits, les faiblesses, les relations de ton perso. Saisis l’opportunité de montrer, pas juste de raconter, aux autres joueurs, de quel bois est fait ton personnage.

Sois un conteur
Dans les livres du Monde des Ténèbres, le MJ s’appelle le Conteur, parce qu’ils ont visiblement du mal à appeler un chat “un chat”. C’est plutôt bien trouvé parce qu’un MJ raconte des histoires mais c’est facile d’oublier que les joueurs le font aussi.
Alors fais des efforts, hein ? Dis des trucs. Développe la voix de ton personnage et son attitude. Décris tes actions. Vois avec ton MJ jusqu’où tu peux aller dans les descriptions, ou fais des suppositions, décris [ta vision des choses], et vois s’il est d’accord. Un bon MJ est capable d’enchaîner sur ce que tu dis, à moins que ça ne contrarie gravement ses plans.

Adopte l’échec
L’échec peut être vraiment embarrassant. Je sais que je peux moi-même m’énerver assez vite lorsque les dés me lâchent – quand j’ai attendu des heures mon tour de jouer à une table pleine de joueurs, lorsque j’utilise un pouvoir spécial, ou que j’ai parlé hyper longtemps ou décrit une action stylée – et les gros mots sortent assez vite.
Et ce n’est pas cool. On devrait plutôt apprendre à gérer l’échec comme un embranchement dans l’histoire, pas un blocage. Pourquoi est-ce que j’ai raté ? Pourquoi mon jet d’Intimidation n’a pas fonctionné ? Pourquoi je n’ai pas réussi à crocheter cette serrure ? Pourquoi ai-je été vu ? Qui a pigé que j’étais le traître ? Quelles autres options pourrais-je explorer ?
Cela rejoins un peu l’article 7, n’attendez pas de moi que je modifie les jets de dés dans l’unique but de modifier l’histoire afin que celle-ci vous soit plus favorable. J’attends de vous que vous rebondissiez à la suite d’un échec sur le plan narratif comme sur le plan intellectuel. Je vous l’accorde que ça peut être frustrant dans un premier temps, mais vous serriez surpris du nombre de mauvaises choses qui arrivent pour de bonnes raisons !

Joue le jeu
C’est un jeu. Ce n’est pas un challenge qui n’existe que dans la tête du MJ. Ce n’est pas l’arc narratif exclusif de ton personnage. Ce n’est pas juste une table où tu vas t’asseoir en silence. C’est un jeu.
On a tous signé pour jouer ensemble. On raconte tous une histoire ensemble, les uns aux autres, et le plus important est l’histoire. Prends du recul lors des combats ; prend du recul avec les difficultés de ton personnage ses relations ; prend du recul chaque fois que Ranald te pique tes dés.
C’est un jeu. Respecte les autres joueurs. Respecte l’histoire et agis pour elle. Respecte le fait que tu n’auras pas toujours ce que tu veux et que c’est ça qui rendra l’histoire intéressante.
Agis dans l’intérêt du jeu. Agis dans l’intérêt de l’histoire. Sois actif ! Sois positif ! Sois intéressant ! Change les choses ! Si à la fin de la nuit tu ne pars pas avec de bons souvenirs dont tu pourras reparler avec tes potes dans les prochaines années, tout le monde a échoué.

15. Le mot de la fin
Nous voilà enfin au dernier article, courage à vous, c’est bientôt terminé.
Vous devez dorénavant avoir une certaine idée de ma personne ainsi que de ma manière de fonctionner. Ma table ne s’adresse pas spécifiquement à des débutants ou des vétérans du JDR, mais plutôt à des personnes possédant un profil type qui m’assure une certaine garanti de fiabilité et d’amusement durant le déroulement de ma campagne.
Cela étant dit, je viens vers vous aujourd’hui pour vous proposer non pas une campagne mais des scénarios donc je me montrerais beaucoup moins exigent et je laisserais participer tous ce qui le veulent. Mais voilà, j’attends de vous de la maturité et une capacité d’introspection suffisante afin de savoir si oui ou non vous sentirez à votre place à ma table. Si vous pensez que oui, n’hésitez pas à postuler mais si à la fin de notre petit bout d’aventure je viens pour prévenir qu’il est peu probable que je vous accepte de nouveau à l’une de mes séances, ne vous sentez nullement offensé ou insulté. De même que je ne le prendrais pas pour moi si vous décidiez de partir pour les mêmes soucis de compatibilité. Il faut savoir accepter les différences dans le domaine du JDR, et si notre vision du jeu ou nos manières ne coïncident pas, il serait plutôt stupide et contre-productif de se forcer, vous comme moi.


Trêve de bavardage, je vous présente sans plus attendre ma série d’aventure intitulée :
Le Plaisir des Dieux !

SAGA IMPERIALE
Volume de Sigmar
• Volume d’Ulric
• Volume de Taal & Rhya
• Volume de Verena
• Volume de Manann
• Volume de Morr
• Volume de Myrmidia
• Volume de Shallya
• Volume de Ranald

SAGA CHAOTIQUE
• Volume de Nurgle
• Volume de Slaanesh
• Volume de Khorne
• Volume de Tzeeentch

SAGA BONUS
• Volume d’Ursun
• Volume de la Dame du Lac
Cette liste ne représente en aucun cas l’ordre dans lequel les scénarios seront organisés, mais elle témoigne cependant de l’ensembles du panthéon que je souhaite aborder avec vous.
Chaque volume aura un sujet dans cette section du forum qui lui sera consacré où vous pourrez postuler, discuter, poser des questions et poster vos critiques à la fin du scénario – j’insiste sur ce dernier point car j’aime avoir des retours afin de m’améliorer.

Pour terminer, je doute qu’il soit vraiment utile de présenter l’univers de Warhammer ici. En revanche, je vais vous partager à chaque présentation de scénario quelques liens ainsi que divers textes ayant un contenu que je considère comme étant des connaissances générales. Je vous encourage à les lire même s’ils traitent de sujets que vous jugez déjà connaître. Pour information, ce sont les documents que je vais moi-même relire la veille de chaque séance de jeu pour que ça soit « frais » dans ma tête, et ce toujours avec l’objectif de vous garantir une certaine qualité dans l’interprétation de l’univers.

Les premiers documents que je vous invite à lire sont ceux-là :
- L’Empire officiel
- Ma conception de l’Empire en 2455

Comme vous pouvez le constater, mes modifications portent presque exclusivement sur le paysage politique du pays dû à la modification de la Timeline. Pourquoi 2455 ? Simplement parce que de 2450 à 2510 environ, il y a une véritable période de creux avec très peu d’événements officielles, m’accordant ainsi une grande liberté d’interprétation sans trop modifier le lore officiel pour autant.

Au niveau des supports, le mot d’ordre reste la simplicité. On utilisera Roll20 comme table virtuelle, les plans, les images et les lancés de dés se feront dessus. En revanche les fiches de personnages ne passeront pas par la table virtuelle mais par google drive. En effet, les feuilles de personnage sont de simples document Excel, le côté pratique étant privilégié au côté esthétique.
Pour le vocal et la musique, on utilisera le Discord du forum. Je tiens à préciser que malgré l’ambiance assez sérieuse souhaitée à l’oral, vous êtes totalement libres de divaguer, poster des blagues ou des conneries à l’écrit sur le canal de roll20 ou sur celui de Discord.

Je pense en avoir fini. En espérant d’avance que vous vous amuserez autant à vivre cette épopée que moi à la gérer !

Bonne journée ! Et que les Dieux vous bénissent.
Image
Modifié en dernier par Magister Philodante le 21 juin 2018, 11:19, modifié 3 fois.

Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Warfo Award 2015 de l'ancêtre
Warfo Award 2015 de l'ancêtre
Messages : 2368
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=mj_ombre_de_la_mort
Autres comptes : Medenor (PJ) ; Ludwigheid Kraemer
Localisation : Dans l'ombre, je guette...
Contact :

Re: Série de scénarios : Le Plaisir des Dieux

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 30 mai 2018, 17:22

Relayé sur la page Facebook et l'accueil du forum :) merci pour l'initiative :)
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

"Malepierre is My Business..."
" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon Antre t'est ouverte...
Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Avatar du membre
Magister Philodante
PJ
Messages : 0

Re: Série de scénarios : Le Plaisir des Dieux

Message par Magister Philodante » 30 mai 2018, 21:23

Merci à toi pour la visibilité que tu accordes à ce topic !

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1076
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: Série de scénarios : Le Plaisir des Dieux

Message par [MJ] The Puppet Master » 30 mai 2018, 21:40

J'adore cette initiative !
J'ai hâte de voir si je pourrai participer.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Magister Philodante
PJ
Messages : 0

Re: Série de scénarios : Le Plaisir des Dieux

Message par Magister Philodante » 30 mai 2018, 22:19

Je l'espère !
De toute manière rien ne presse, j'ai posté les sujets un mois en avance par rapport à la date où je serais de nouveau disponible. C'est une tentative - qui j'espère portera ses fruits - pour palier à mon organisation digne d'un gobelin de la nuit sous champignons. :siffle:

Répondre

Retourner vers « JDR Vocal (Discord) »