[Queeb] A la chasse au monstre

Le Pays des Trolls est le nom que l'on donne au territoire glacial et désolé situé au nord de Kislev et au sud des Désolations du Chaos. Le paysage est aussi redoutable que les créatures qui y vivent. Comme son nom l'indique, cette terre aride et rocailleuse est infestée de trolls en tous genres: trolls des rivières, trolls de pierre, et au nord, les terribles trolls du Chaos, exposés à l'énergie mutatrice des vents du Chaos sont des créatures infâmes à la force redoutable et sauvage, et à l'endurance inimaginable.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Loec
Warfo Award 2015 du meilleur MJ - élaboration
Warfo Award 2015 du meilleur MJ - élaboration
Messages : 246

Re: [Queeb] A la chasse au monstre

Message par [MJ] Loec » 23 oct. 2013, 19:41

Le rat bomba encore plus son torse scarifié, avant de se retourner sans un mot ni un regard pour Queeb, lui décochant au passage un léger coup de queue au visage, avant de repartir dans la tempête, la masse de guerriers s'ouvrant devant lui et se refermant sur ses pas. Queeb avait là perdu toute l'influence sur les sous-fifres qu'il avait pu gagner en les menaçant de son fouet quelques instants auparavant. La seule chose qui le garderait éloigné des lames était sa connaissance des métabolismes animaux qui lui permettrait de garder les minotaures en vie, et indirectement les responsables de l’expédition et les guerriers.

Alors qu'il pensait à tout cela, le groupe de skavens armés de jezzail sortit de la tempête, accompagné de Skirk qui se dirigea vers lui.

''J'ai vu que le meneur-chef du groupe a changé, pas trop de problèmes-soucis qu'il te cause ?''

Les flocons tournoyaient lentement autour de lui, mais il y en avait tellement que le poids de ses poils trempés commençaient à se faire sentir, et l'humidité était loin d'être bonne pour rester en bonne santé dans un environnement glacial. Or, contrairement aux ours et aux meutes de loups qui parcouraient ces steppes gelées, la toison du skaven ne se densifiait pas suffisamment l'hiver pour garder au sec la peau. Il allait donc falloir penser à se couvrir ou à trouver un abris, mais également à s'occuper du minotaure blessé qui continuait de se vider de son sang et commençait à en cracher. Il n'était réellement pas en bon état et des soins s'imposaient.
Oserez-vous vous aventurer dans les Bois sauvages de Loren ?

Avatar du membre
Queeb Queue-Fouet
PJ
Messages : 31

Re: [Queeb] A la chasse au monstre

Message par Queeb Queue-Fouet » 24 oct. 2013, 00:07

Pour autant qu'on puisse en juger vu de l'extérieur, Queeb avait pris l'affront fait par le nouveau chef d'expédition avec une certaine dignité. Après tout, qu'était-ce, un coups de queue dans la figure par rapport à une gorge tranchée ?
Mais tout en couinant et en tressaillant sous l'impact, le maître de meute n'avait pas vraiment perçu ce geste sous le même angle : l'autre avait agis avec mansuétude, comme si le guerrier adipeux lui avait fait la grâce de l'épargner alors qu'il avait un besoin VITAL de ses services si il ne voulait pas se retrouver avec la moitié de la somme à laquelle on pouvait s'attendre pour la vente des deux bêtes. Le scientifique grinça des crocs et se massa un instant la mâchoire inférieure bien que le froid l'ait suffisamment engourdie pour qu'elle ne le fasse pas souffrir... et il se promit cette fois beaucoup plus sérieusement de tuer son antagoniste, autant pour le plaisir simple de se venger que pour s'assurer le contrôle de l'expédition.
Mais il ne dit rien, se releva et s'ébroua des moustaches à la pointe de la queue, frissonnant de rage malgré les épaisses fourrures qui le couvraient. Le regard qu'il adressa à Skirk était éloquent sur son état d'esprit.


- Rien qui ne puisse se régler-résoudre sans une bonne griffe de fer, oui-oui... dis aux tirailleurs-tireurs et à tes rats de se mettre autour de moi-moi pendant que je soigne la chose-taureau. Pas envie qu'un loup me croque la queue-fessier.

Se mettant à nouveau à genoux auprès de la bête colossale, Queeb vérifia une nouvelle fois la sûreté des liens qui l'entravaient et sortit sa trousse à outils de toubib'hacheur avant de souffler sur ses doigts gourds pour tenter de les réchauffer.
Avisant le moignon du monstre, le skaven se fit la réflexion que non seulement il ne pouvait pas faire grand-chose pour rafistoler cela, mais qu'en attendant de pouvoir faire du feu et cautériser la plaie il ne pouvait guère faire autre chose que la laisser geler pour éviter qu'il ne se vide de son sang. En revanche il devait s'occuper toutes affaires cessantes de la déchirure au ventre qui achèverait son "patient" dès qu'il se réchaufferait un tant soit peu.

Il fit donc signe à Skirk de lui tendre une dague et s'appliqua autant que possible à découper les morceaux de peau ou de tripes qui avaient déjà viré au noir et qui ne pouvaient qu'être irrécupérables. Au bout d'un moment, sa concentration fut telle que des goutelettes de sueur se mirent à perler sur son front, sans toutefois atteindre ses yeux bilieux puisqu'elles gelèrent à mi-parcours. Puis Queeb soupira, emplit rugueusement ses poumons d'air glacé, et s'échina cette fois à passer du gros fil dans le chas d'une aiguille à coudre qu'il enfonça vigoureusement dans les tissus légèrement suintants de sang.
Bien que mal en point, l'homme-taureau se rebiffa contre un tel traitement et tenta de se cabrer en mugissant d'une façon terrifiante, si bien que le maître de meute fut obligé d'appeler deux porteurs de jezzail à la rescousse pour l'empêcher de se débattre. Son instrument dansait devant ses yeux, s'enfonçant et rejaillissant, tentant de clore les lèvres des plaies en des points aussi grossiers qu'épais.
Ce ne fut qu'une fois cette opération terminée qu'il s'empara d'un pot de terre emplit d'une sorte de graisse urticante dont il oignit généreusement les plaies. Normalement, la malepierre diluée dans l'onguent devait accélérer la régénération de manière significative, même si son efficacité restait à démontrer. En tous cas Queeb ne pouvait plus faire grand-chose à présent, à part surveiller l'état du bras et des coutures... sans parler de faire traîner la bête à la suite de la troupe qui les avait lâchement laissé pour trouver une grotte où s'abriter.
Queeb Queue-fouet, Clan Moulder
Profil: For 8 | End 9 | Hab 11 | Cha 5 | Int 11 | Ini 9 | Att 10 | Par 8 | Tir 7 | NA 1 | PV 60/60
http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ueue-fouet

Avatar du membre
Thornaël Sombrecime
PJ
Messages : 117

Re: [Queeb] A la chasse au monstre

Message par Thornaël Sombrecime » 29 oct. 2013, 23:05

Bon, Loec a eu mon MP, mais comme il n'a pas l'air de poster et que je pars demain matin, je veux m'assurer que tu ais ton Rp :
Jet caché : l'onguent fait effet
Le fouet fini de briser la résistance du minotaure en bon état, qui se leva lorsque Queeb tira sur la chaîne. Cela fut un peu plus difficile avec le second, qui s'avéra non pas résistant à la domination du maître de meute mais exténué et handicapé par ses blessures. Cependant, grâce à l'onguent qui commençait à faire effet, et à la force d'une dizaine de guerriers il fini par suivre l'exemple de son congénère. Ils purent donc se mettre en quête d'abris pour la troupe.

Cependant, la tempête de neige les ralentissait, et, tout en s'épaississant, séparait les skavens en de nombreux petits groupes, certains disparaissant même dans l'épaisse pluie de flocons. Même les bêtes, sensée être habituées à ce climat commençaient à plier l'échine face au vent. Devant lui, Queeb ne voyait rien. Et il ne pouvait pas non plus se fier ni à son odorat à cause de la neige ni à cause de son audition à cause du vent. Il était sans repère au milieu de cet univers blanc. Au dessus de lui, un ciel d'un blanc immaculé. Sous ses pattes, une neige immaculée. Autour de lui, seul les silhouettes grisâtres des autres membres de son groupe lui rappelait qu'il n'était pas seul perdu au milieu de la tempête.

Soudain, le sol se déroba sous ses pattes. En tombant, sa gueule se remplie de neige, l’empêchant d'appeler au secours. Et, au moment de l'impact, son univers passa du blanc au noir.


...


Lorsqu'il s'éveilla, ses yeux mirent du temps à s'habituer aux ténèbres. Il était toujours dans le trou, le corps à moitié couvert de neige. Bizarrement, le trou l'avait isolé du vent glacial, l’empêchant de geler sur place. Dehors, la tempête avait l'air de s'être calmée, et le jour était tombé, laissant place aux ténèbres de la nuit. Il était seul, ses créatures disparues, au milieu d'un pays qu'il ne connaissait pas.
Thornaël Sombrecime, Enchanteur Sylvestre Bestial
Profil: For 8 | End 9 | Hab 9 | Cha 8 | Int 12 | Ini 10 | Att 9 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 60/60
Lion des Montagnes :
Profil : For 10 | End 9 | Hab 9 | Cha 8 | Int 12 | Ini 11 | Att 11 | Par / | Tir / | NA 1 | PVs 60/60
• Forme de lion : - A tout moment, sans test d'INT, tu peux te transformer en lion des montagnes. En combat, l'action dure 1 tour durant lequel tu ne peux rien faire d'autre et encore un tour complet si tu veux te retransformer en elfe.

- Lorsque tu es en forme de lion, tu ne peux ni parler (hormis par rugissement ou autre) ni lancer de sorts ni effectuer aucune autre action qui ne puisse être faite par un lion (mais tu gardes ton intelligence). Bien évidemment, tu ne peux pas non plus manier une arme et les bonus relatifs aux armures disparaissent. Ton CHAR et ton TIR tombent à 1.

-Cependant, ton ouïe et ton odorat sont décuplés et tu bénéficies d'un bonus de +2 pour tout test engageant l'un ou l'autre de ces sens.

-Tes griffes comptent pour deux épées courtes (12+1d8) avec la compétence déstabilisant. Tu peux décider de remplacer tes coups de griffes par un coup de mâchoire. Le coup de mâchoire compte pour une épée (16+1d8).

Lien Fiche personnage: Image
Image
Image

Avatar du membre
Queeb Queue-Fouet
PJ
Messages : 31

Re: [Queeb] A la chasse au monstre

Message par Queeb Queue-Fouet » 31 oct. 2013, 08:24

La vie était injuste.

Alors que Queeb s'était démené malgré le froid, le mépris de ses pairs, la dangerosité de son patient qui s'était mis à ruer comme un dément alors qu'il n'avait fait que lui découper des bouts d'intestin dont il n'avait plus besoin et que lui-même ne se plaignait pas alors qu'il savait qu'il y avait une trop longue route à faire pour rentrer à Malefosse, voilà que le Rat Cornu avait décidé d'éprouver à nouveau sa foi.
Oh, l'apprenti maître de meute avait été satisfait de son travail, qu'il estimait digne des plus grands toubib'hacheurs et qui avait permit à la chose-bête à l'agonie de se relever pour suivre le rythme de marche de sa consœur valide. Il s'était même laissé aller à une douce rêverie tandis qu'il avançait dans la poudreuse alors que ses "frères" skavens devenaient de moins en moins visibles et audibles, celle-ci mettant en scène un tragique accident où le gros lard perdait la vie en s'empalant sur une corne de chose-taureau après que que quelqu'un l'ait poussé dans le dos. Queeb récupérait alors le contrôle de la troupe sans que personne ne trouve à y redire, puis il rentrait dans sa tanière couvert d'or et de gloire parce que le reste de la soi-disant expédition de chasse s'était fait décimer par un vol de wyvernes.
C'est sans aucun doute pour cela qu'il ne vit pas qu'il se retrouvait presque isolé au point que personne ne s'aperçut qu'il venait de passer à travers une congère et d’atterrir au fond d'une crevasse.

L'humiliation lui fut néanmoins épargnée par une bienheureuse période d'inconscience, dont fort heureusement il ne sortit pas gelé jusqu'à la moelle. Crachant et grelottant, Queeb s'extirpa pesamment de sa couverture de neige et s'ébroua, autant pour se réchauffer que pour se débarrasser de la pellicule de givre qui encrassait ses poils.
Trop frigorifié pour même prononcer un juron potable ou même avoir une pensée cohérente, il se frictionna pendant de longues minutes à se frictionner. Ce n'est qu'alors qu'il se mit à réfléchir à la gravité de sa situation : plus de bouclier à viande, plus de créatures, pas de quoi faire du feu et probablement pas de provisions.
Au moins avait-il un abri pour se protéger des bêtes de la nuit, même si celui-ci risquait de se transformer d'ici peu en tombeau. Au point où il en était, une bonne nouvelle était toujours bonne à prendre.

Remuant le museau et les oreilles, à l’affût, le skaven se mit à fureter en tous sens. Il commença par vérifier si aucune de ses possessions n'avait pas roulé dans la neige, puis fit le tour du fond de la crevasse : pouvait-il en sortir aisément, ne menait-elle pas à l'antre d'une quelconque bête sauvage ? Avec la chance qu'il avait en ce moment, c'était à craindre....
Queeb Queue-fouet, Clan Moulder
Profil: For 8 | End 9 | Hab 11 | Cha 5 | Int 11 | Ini 9 | Att 10 | Par 8 | Tir 7 | NA 1 | PV 60/60
http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ueue-fouet

Avatar du membre
[MJ] Loec
Warfo Award 2015 du meilleur MJ - élaboration
Warfo Award 2015 du meilleur MJ - élaboration
Messages : 246

Re: [Queeb] A la chasse au monstre

Message par [MJ] Loec » 10 déc. 2013, 18:45

Comme Thorn répond pas et que j'ai pas trop le temps de le relancer ou quoique ce soit je poste le message originel tel quel.
En fouillant la neige autour de lui, Queeb retrouva son fouet, au cuir rigidifié par la pellicule de glace qui s'était formée autour. Non loin, son couteau était planté dans la glace, lui offrant une possibilité de remonter en le plantant dans les parois immaculées. Juste à coté de l'arme reposait sa bourse à malepierre, Les cristaux verts étaient éparpillés tout autour, la neige fondant légèrement en dessous. Lorsqu'il eu fini de les ramasser, il glissa, son museau se retrouvant planté dans une congère. En s'en dégageant, il se retrouva les yeux perdus dans le vide d'une caverne aux murs bleuâtres. La lumière sy' reflétait et s'y réfractait dans un incroyable ballet de rayons bleutés dansants entre les stalactites. Loin devant le rat, les ténèbres emplissaient le trou.

Dehors, des flocons se remettaient à tomber, recouvrant les traces du rat au font du trou. Il devait vite faire un choix : s'enfoncer dans les cavernes ou tenter de remonter hors du trou à l'aide de son couteau, voir de son fouet en tant que corde.
Oserez-vous vous aventurer dans les Bois sauvages de Loren ?

Avatar du membre
Queeb Queue-Fouet
PJ
Messages : 31

Re: [Queeb] A la chasse au monstre

Message par Queeb Queue-Fouet » 12 déc. 2013, 15:15

Après avoir paniqué quelques instants en voyant que sa bourse s'était ouverte dans sa chute et que son pauvre pécule semblait avoir décidé de reprendre sa liberté, Queeb eut l'heur de s'apercevoir que la pierre bénie par son dieu dégageait suffisamment de chaleur pour dégager un léger filet de bruine en s'enfonçant dans la neige pour être aisément repérable. Il n'eut donc qu'à creuser superficiellement pour tout récupérer, après s'être brièvement frictionné les mains avec pour se réchauffer.

Après quoi, il se gratta le pli de l'oreille droite avec une griffe, leva le museau en sentant des flocons lui brûler les poils et se demanda quel pourrait être son chemin vers le salut. Remonter présentait l'inconvénient du risque de chute et de la quasi-certitude qu'il serait incapable de retrouver les traces du reste de la troupe (à supposer que celle-ci ne soit pas définitivement perdue); quant à l'ouverture de la grotte... et bien disons qu'il y faisait aussi noir que dans le cul d'une chose-verte, mais qu'au moins il s'y trouverait un peu plus à l'abri que présentement.
Lâchant un dernier nuage de vapeur qui ne vola pas bien haut avant de se dissiper, Queeb adressa une brève prière au Rat-Cornu avant de s'enfoncer dans les entrailles de la terre. Cela ne l'empêcha pas de pester contre le fait d'avoir perdu son briquet alors qu'une torche presque sèche reposait tranquillement dans son sac.
Peu rassuré, le maître de meute abandonné fit quelques pas dans la béance et essaya d'acclimater ses yeux aux ténèbres tandis qu'il posait la main droite sur le mur pour tenter de conserver un minimum de repères physiques. L'autre reposait sur le manche du fouet qu'il tenait enroulé autour de son poing.

Des claquements de crocs se firent entendre, mais il était difficile de dire si ils étaient dû au froid ou à la peur.
Queeb Queue-fouet, Clan Moulder
Profil: For 8 | End 9 | Hab 11 | Cha 5 | Int 11 | Ini 9 | Att 10 | Par 8 | Tir 7 | NA 1 | PV 60/60
http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ueue-fouet

Avatar du membre
[MJ] Loec
Warfo Award 2015 du meilleur MJ - élaboration
Warfo Award 2015 du meilleur MJ - élaboration
Messages : 246

Re: [Queeb] A la chasse au monstre

Message par [MJ] Loec » 22 janv. 2014, 20:20

Avançant à l'aveugle pendant plusieurs minutes, Queeb se rendit compte que plus il descendait, plus la température se faisait élevée. Il failli plusieurs fois glisser au début de sa descente, mais très vite le sol glacé fit place à de la roche. Les couloirs zigzaguaient beaucoup, et plus d'une fois il avait failli disparaître dans les ténèbres quand à sa droite le mur disparaissait au profit du vide. La seule chose qui lui prouvait qu'il avançait était le bruit feutré et étouffé de ses pattes contre la roche ?

Enfin, au détours d'une stalagmite, de la lumière apparaît dans le couloir, se diffusant et se reflétant au travers des parois glacées. Il se trouvait dans un boyau serpentant au plafond et aux murs glacés, mais dont le sol semblait avoir été nettoyé de toute trace de glace. Il semblait même avoir été parfois aplani. Avançant encore, il découvrit d'immenses cristaux verdâtres derrière les parois de glace.

Et derrière ces cristaux, il distingua des formes humanoïdes, pas très haute, s'affairant autour de ce qu'il pensait être de la malepierre pour l'extraire de sa gangue glacée. Ils ne semblaient pas l'avoir vu, mais le skaven savait que la malepierre rend égoïste et aigri. Dès qu'ils se seraient rendu compte de la présence de l’intru, nul doute se feraient ils une joie de l'attraper et de le tuer.
Oserez-vous vous aventurer dans les Bois sauvages de Loren ?

Avatar du membre
Queeb Queue-Fouet
PJ
Messages : 31

Re: [Queeb] A la chasse au monstre

Message par Queeb Queue-Fouet » 16 févr. 2014, 18:18

Bien qu'il eut failli à plusieurs reprises faire le grand plongeon à force de tâtonner dans le noir (sans doute parce qu'il fit preuve de la plus élémentaire des prudences, le museau, les vibrisses et les oreilles aux aguets), la joie de Queeb d'apercevoir rapidement une lumière après avoir vaqué sans fin dans les ténèbres s'estompa quand il comprit que ce salut pouvait également signifier la présence de créatures suffisamment douées d'intelligence pour utiliser du feu... et donc tout autant qualifiées à créer le genre d'outil que l'on utilise pour percer le cuir de son voisin. Ce n'est qu'en s'approchant sur la pointe des pattes qu'il sentit ses moustaches et les poils de son dos se hérisser d'une sensation familière.
La douce lueur qui baignait le couloir provenait en réalité d'énormes cristaux de malepierre pris dans la glace des parois, et dans des proportions qui rendaient presque risible ce qu'il avait pu voir à Malefosse !
Un cadeau du Rat Cornu pour le récompenser de sa persévérance, à n'en pas douter : si il parvenait à ramener ne fut-ce qu'un de ces blocs chez lui, sa fortune était faite... mais si il arrivait à monter une expédition pour retrouver l'endroit et le piller comme il convenait, qui savait jusqu'à quels sommets pourraient atteindre sa fortune et sa réputation ?

Il est néanmoins heureux que sa surprise et son excitation l'eussent laissé sans voix, sans quoi il se serait certainement trahis au moment où des grognements lui parvinrent de l'autre côté des monstruosités cristallines. Son enthousiasme subitement douché, Queeb se recroquevilla et saisit son fouet avant de jeter un coups d’œil prudent de l'autre côté du monolithe derrière lequel il se tenait. Il avisa alors deux créatures assez petites pour passer pour des petites choses-vertes dans la pénombre, en train d'essayer d'extraire une partie de la manne que recelaient les parois. Elles ne l'avaient pas encore vu, mais cela ne saurait tarder.
Un instant, l'homme-rat fut tenté de se contenté de se faire plus gros qu'il ne l'était à force de mimiques et de grognements pour les mettre en fuite, mais se fit finalement la réflexion qu'il n'avait guère envie de se retrouver confronté à la meute de saloperies que ces deux-là tracteraient derrière eux lorsqu'ils auraient fini de fuir.
Il fallait donc les éliminer, et ce alors qu'il n'avait qu'une lanière de cuir pour se battre. Plus facile à dire qu'à faire pour lui qui avait toujours laissé les confrontations à d'autres.

Silencieusement, il commença par enlever de ses épaules son sac à dos pour éviter qu'il ne le gêne, le posa bien à l'abri et s'extirpa de son recoin avec ce qu'il considérait comme la sournoiserie d'un serpent jusqu'à contourner les viles créatures, en espérant que celles-ci le prendraient pour un reflet tordu à travers le cristal. Son fouet sembla alors comme s'animer d'une vie propre et siffla dans l'air droit vers la créature la plus proche d'un cristal. Il chercha surtout à l'enrouler autour de la nuque de la bestiole puis de tirer un coups sec pour lui fracasser le crâne contre la paroi, ou au moins l'assommer pour rendre le combat plus régulier.
Tout allait se jouer très vite.
Queeb Queue-fouet, Clan Moulder
Profil: For 8 | End 9 | Hab 11 | Cha 5 | Int 11 | Ini 9 | Att 10 | Par 8 | Tir 7 | NA 1 | PV 60/60
http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ueue-fouet

Répondre

Retourner vers « Pays des Trolls »