[Belgrom] Quand Manaan et Ranald sont en colère

Image
Les Zones Maritimes représentent l'ensemble des mers et océans du globe. Les mers peuvent être calmes et propices à milles découvertes, ou être traîtresses...

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 987

[Belgrom] Quand Manaan et Ranald sont en colère

Message par [MJ] Le Grand Duc » 27 août 2018, 21:26

Voici ta nouvelle aventure, dirigée par le MJ-Assistant Hagin sous ma supervision ! Bon voyage !
Image La Belle de Marienburg

. Les déboires financiers de la compagnie ne cessaient de s'aggraver et le capitaine Emrik avait été clair avec les armateurs: ou lorsqu'il reviendra de Port-des-Pillards la situation sera meilleur et il n'aura plus à accepter ces contrats douteux avec un équipage mouvant, ou il prend son navire et les marins qui lui reste pour se mettre à son compte. Le capitaine avait, paraît-il, mal pris la nouvelle réduction des moyens consacré à La Belle de Marienburg, ça où la nature de la nouvelle cargaison qu'il devait transporter jusqu'à un port pirate notoire...
. Déjà trois jours que la magnifique embarcation avait franchi les digues bâties, d'après la légende, par le peuple de Belgrom, trois jours de voyage sous un ciel clément, le vent légèrement de dos et les embruns caressant la barbe grisonnante de l’expatrié. Manann devait être avec eux car le plus grave événement de ce début de traversée fut lorsqu’une mouette rieuse se soulagea sur le chapeau du capitaine. Le châtiment fut sans appel, il y eu de la volaille au mess ce soir là.
. En somme, c’eut été une traversée idéale sans Brom. Ce colosse, même par rapport à la carrure déjà imposante du capitaine, mesurait près de deux mètres, tout en muscle et dans ses yeux brillait une lueur de ruse, un peu comme une fouine. Il était le seul à avoir accès aux cales contenant la marchandise. L’équipage n’avait soi-disant pas à savoir ce qu’il transportait, mais avec l’importante quantité d’eau et de nourriture chargée dans le navire et le fait que le capitaine s’est enfilé trois bouteilles d’eau de vie et une descente au temple, il était facile d’additionner deux et deux…
. Toujours est-il que cette grande brute de Brom et sa sale tête chauve avaient pris en grippe le brave nain après que celui-ci l’ai invectivé pendant cinq bonne minutes, sous prétexte qu’il ne faisait rien sur le pont à part gêner les matelots. Mais bon, ce n’était pas la première fois qu’un client dépêchait un roquet un peu trop casse-pieds. Donc l’équipage faisait avec, du moins fit avec pendant quelques jours encore jusqu’à ce que l’esclavagiste, ignorant sans doute les coutumes des gens de la mer, abattit d’un coup de fouet magistral un albatros sur le pont. Notre héros, venant pourtant d’un peuple à la colère légendaire, fut effaré par le violence d’Emrik qui menaça, contrat ou pas contrat, de balancer le colosse par dessus bord…
. Était-ce le hasard ou bien une vengeance de Manann ? Toujours est-il que le lendemain se dressa à bâbord une immense masse nuageuse et sombre. (1) Ni Belgrom, ni le capitaine ne parvinrent à identifier la puissance de la tempête à venir, mais Emrik pressentit qu’elle ne serait pas naturelle…
. Impossible de l’éviter, la perturbation nuageuse gagnait toujours du terrain et pourtant, La Belle de Marienburg voguait toutes voiles dehors. Dans l’équipage, on commençait à s’agiter, murmurant des prières, proposant de jeter à la mer le faiseur de sacrilège, puis la tempête fut sur eux. Image . Émergeant des brumes, un gigantesque amas de roches, de tours et de murailles, à côté de ce léviathan, le navire marienbourgeois passait pour un frêle esquif. Les prières devinrent des suppliques, et s’étendirent à touts les dieux connus, même les plus insignifiants car si ils n’en avaient jamais vu, ces choses hantaient leurs cauchemars, une Arche Noire, fléau des mers du monde.(2) La mâchoire béante devant ce miracle de la magie maléfique des sombres cousins des elfes, Belgrom ne sentit pas les brumes s’emparer de son esprit et lorsqu’il détourna les yeux se fut pour voir un Druchii brandir un sabre vers lui, les yeux fous…



(1)
► Afficher le texte
(2)
► Afficher le texte
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Belgrom
PJ
Messages : 10

Re: [Belgrom] Quand Manaan et Ranald sont en colère

Message par Belgrom » 29 août 2018, 12:49

Le temps était clément au départ de Marienburg et pendant les jours qui suivirent, ils auraient même pu être agréables si leur client ne leur avait pas collé cet espèce d'ahuri qu'était Brom. Il n'était utile qu'à accéder à la marchandise et la surveiller, autrement dit pas grand chose. Et ce qui devait arriver arriva, une dispute éclata entre Brom et Belgrom, la dispute se limita à un échange de noms d'oiseaux de quelques minutes, rien de plus, jusque là rien d'inhabituel en somme... Belgrom était connu pour râler après les fainéants et Brom en était le parfait exemple.

Leur désagréable passager agaçait tout le monde mais la cargaison devat agacer tout autant le reste de l'équipage et leur destination n'arrangeait rien à tout cela. Mais si le voyage se déroulait sans encombre ils se débarasseraient plus rapidement de ce colosse à l'air idiot qui se promenait avec son fouet partout, une excellente raison de ne pas lambiner sur le pont !
Malheureusement Brom et ses idées lumineuses vinrent se mêler de cet accord tacite au sein de l'équipage de faire voile au plus vite vers leur destination. Cet imbécile eut un beau jour l'envie d'abattre de son fouet un albatros qui passait près de là et si le capitaine n'était pas intervenu avant pour incendier leur passager, d'une violence qui mériterait des applaudissements, Brom ce serait sûrement retrouvé en mauvaise posture. Brom était désormais prévenu mais pas sûr qu'abattre un des animaux symboliques de Manann au beau milieu de la mer leur porte chance, il fallait espérer que les prières du capitaine et de l'équipage avant leur départ suffiraient à compenser...

Bien évidemment Manann n'était pas du genre à pardonner si facilement : un tempête se profila à l'horizon. Le capitaine semblait avoir un mauvais pressentiment mais l'équipage n'y voyait pas plus qu'un sale temps qui s'annonçait, bon bien sûr c'était le sale temps de Manann donc ça risquait d'être drôlement agîté mais ce n'était pas le premier coup de tabac qu'affrontait l'équipage.
Quand tout le monde réalisa que l'on ne pourrait pas échapper à cette tempête l'ambiance à bord changea : les uns priaient, d'autres proposaient de passer Brom par-dessus bord et ceux qui n'étaient pas occupés à prier ou proposer un sacrifice préparaient au mieux le navire pour ce qui se présentait. Belgrom faisait partie de cette dernière catégorie, prier pourquoi pas mais après avoir sécurisé le pont et les voiles au moins !

Peu après, la tempête fût sur eux, le ciel était devenu sombre mais sans pluie, une brume commençait à s'élever de la surface de l'eau puis un éclair frappa au loin, découpant une silhouette que Belgrom n'avait pas encore aperçue. Les prières s'étendirent rapidement à tout le panthéon impérial tandis que Belgrom restait bouch-bée devant cette silhouette : c'était trop grand pour être un navire mais rien n'indiquait une île ou une quelconque fortification dans les parages, puis le nain réalisa que cette chose se déplaçait, comment ça c'était tout une question mais cette espèce de forteresse flottante avançait. La description vague que l'on en faisait dans les ports laissait peu de place au doute quand on était en face : c'était une Arche noire et c'était bien pire que dans les histoires de marins saouls !

Le nain resta un moment à observer cette masse colossale s'approcher avant de revenir à ces esprits. Le nain était bien décidé à remonter les bretelles du débile de service mais lorsqu'il se retourna vers le pont pour invectiver Brom il ne vit qu'un elfe vêtu de noir le pointant de son sabre. Un elfe noir ! Et sur le pont de la Belle de Marienburg en plus ! Belgrom ne réfléchit pas et se précipita tête baissée vers l'elfe avec dans l'idée de lui fracasser une jambe du mieux qu'il pourrait avant d'aller chercher de quoi s'armer pour se défendre.



J'attaque "l'elfe noir" comme je peux et essaie d'aller me chercher une arme si il ne me suit pas. S'il me suit et/ou m'attaque je riposte à mains nues.
Belgrom, Esclave
Profil: For 9 | End 11 | Hab 7 | Cha 8 | Int 8 | Ini 6 | Att 9 | Par 9 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV 70/70
Compétences :
- Bagarre : le personnage st considéré comme ayant une arme 1d10 dégats, 1d6 parade quand il se bat sans armes.
- Résistance accrue : +1 aux tests d'Endurance.
- Vision nocturne : Permet de voir dans l'obscurité (pas le noir complet).
- Résistance à la magie [1] : Contre les sorts de dégâts, son endurance est multipliée par le nombre de point qu'il possède dans cette compétence. En cas de test à effectuer sous une caractéristique pour résister aux effet de la magie, il peut faire autant d'essai qu'il a de point dans cette caractéristique.
- Langage secret - Jargon des Marins : Votre personnage comprend et sait parler ce jargon en utilisant le vocabulaire relatif aux activités marines.
- Natation : Votre personnage sait nager et bénéficie d'un bonus de +1 lors de toute action en milieu aquatique. (Le MJ peut tenir compte de certaines conditions et appliquer des modificateurs aux tests).
- Coriace : permet de retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
> Belgrom < > Aventure en cours < Un ami a dit : Un jour Chuck Norris a perdu son alliance, depuis c'est le bordel dans les Terres du Milieu !

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 987

Re: [Belgrom] Quand Manaan et Ranald sont en colère

Message par [MJ] Le Grand Duc » 31 août 2018, 09:05

. Belgrom, anticipant l’attaque, bondit vers son adversaire puis, * glissant sur un pont parfaitement briqué (la légendaire qualité naine couplée à la non moins célèbre opiniâtreté à vouloir toujours bien faire, notre héros avait frotté, le frappa du plat du pied dans le tibia, produisant un craquement qui, il en était sûr, aurait particulièrement plut à ses ancêtres. L’adversaire s’écroula au sol, sa mâchoire générant un son plaisant lors de l’impact. Se saisissant du sabre incurvé de son opposant, il se retourna pour faire face à d’éventuelles menaces.

Image

. * Il constata que, étrangement, les corsaires druchiis commençaient à peine à se hisser sur le navire à l’aide de leurs grappins qui mordaient sans pitié la chair sylvestre de la Belle de Marienburg. Pris d’un doute, le marin se retourna vers son ex-adversaire, toujours dans les bras de Dlul, et il lui sembla qu’il avait légèrement rapetissé. Mais l’heure n’était pas aux questions, d’autant plus qu’Arthus, ce bon viel Arthus, ce vieux loup de mer, ce bon camarade, ce tas de viande inerte désormais, se vidait de son sang sur le pont naguère si propre. Voyant cela, la plupart se rendirent, mais d’autres, autour du capitaine Emrik et de ce maudit Brom continuait la lutte, une lutte apparemment sans espoir sur un navire en perdition...


*
► Afficher le texte

*
► Afficher le texte
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Belgrom
PJ
Messages : 10

Re: [Belgrom] Quand Manaan et Ranald sont en colère

Message par Belgrom » 01 sept. 2018, 19:15

L'elfe ne réagit pas autant que Belgrom l'aurait pensé, dommage pour lui. Les quelques secondes qui suivirent pouvaient rendre fiers les Ancêtres : Belgrom frappa la jambe de l'elfe avec tout ce qu'il avait, produisant au passage le doux son d'un os brisé. La chute qui suivit ne dut pas être au gout de sa tête qui fit un bruit similaire à celui de sa jambe, tant pis pour ses dents. Et pour couronner le tout il avait laché son sabre, que le nain s'empressa de saisir, même s'il n'était pas vraiment familier avec l'utilisation d'une arme pareille ce serait toujours plus efficace sur une éventuelle armure.

Lorsque Belgrom se retourna pour faire face au prochain elfe il ne vit rien à portée, quelques elfes étaient en train de se battre ici et là mais aucun près de lui, ceux qui devaient arriver sur lui étaient encore au bout de leurs grappins. Dans le doute Belgrom vérifia qu'il avait bien fracassé un elfe... c'était le cas, il paraissait plus petit mais ça devait être le fait qu'il ait quelques fractures... Et puis qu'est-ce qu'il faisait là seul ? Mais assez tergiversé, il fallait s’occuper de ces elfes de malheur déjà bien trop nombreux sur le navire !

Belgrom entreprit de sectionner les guindes des grappins proches de lui. Ce faisant il nota que certains membres d'équipage se rendaient et d'autres, notamment Emrik et Brom, se battaient et formaient des poches de résistances face aux elfes. C'était décidé, une fois les grappins sectionnés il se lancerait à l'assaut de l'elfe le plus proche si aucun n'arrivait à se hisser d'ici là bien entendu...

Ces imberbes d'elfes allaient payer cher chaque pas sur le pont du navire tant que le nain serait debout !
Belgrom, Esclave
Profil: For 9 | End 11 | Hab 7 | Cha 8 | Int 8 | Ini 6 | Att 9 | Par 9 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV 70/70
Compétences :
- Bagarre : le personnage st considéré comme ayant une arme 1d10 dégats, 1d6 parade quand il se bat sans armes.
- Résistance accrue : +1 aux tests d'Endurance.
- Vision nocturne : Permet de voir dans l'obscurité (pas le noir complet).
- Résistance à la magie [1] : Contre les sorts de dégâts, son endurance est multipliée par le nombre de point qu'il possède dans cette compétence. En cas de test à effectuer sous une caractéristique pour résister aux effet de la magie, il peut faire autant d'essai qu'il a de point dans cette caractéristique.
- Langage secret - Jargon des Marins : Votre personnage comprend et sait parler ce jargon en utilisant le vocabulaire relatif aux activités marines.
- Natation : Votre personnage sait nager et bénéficie d'un bonus de +1 lors de toute action en milieu aquatique. (Le MJ peut tenir compte de certaines conditions et appliquer des modificateurs aux tests).
- Coriace : permet de retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
> Belgrom < > Aventure en cours < Un ami a dit : Un jour Chuck Norris a perdu son alliance, depuis c'est le bordel dans les Terres du Milieu !

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 987

Re: [Belgrom] Quand Manaan et Ranald sont en colère

Message par [MJ] Le Grand Duc » 10 sept. 2018, 10:59

(*) Notre fier dawi, au pied fort marin, s’attaqua donc aux cordages des grappins druchiis dont les têtes noire et grimaçantes promettaient des lots de souffrances à leurs destinataires. Alors qu’il tranchait sa troisième corde, offrant à la mer un second sacrifice, véritable rocher de Sisyphe à déplacer puisque les solides filins ne cédaient pas aisément ajoutant au fait que de nouveaux enchaînaient un peu plus à chaque seconde La Belle de Marienburg à ses ravisseurs, Belgrom entendit un grand cri. C’était Wilhem, la vigie du navire, son corps svelte basculant du nid de poule, une flèche dans le torse. Son hurlement s’acheva brusquement tandis qu’un monstre marin le déchirait en deux lors du contact à l’océan, avalant de fait les jambes de l’ancien matelot, colorant ainsi la mer d’un rose pâle.
Image
Toujours plus de marins se rendaient par lâcheté ou pragmatisme, conscients que l’esclavage retarderait une mort inévitable. Les invectives du capitaine Emrik envers ces déserteurs étaient couvertes par les voix glaçantes des elfes noirs. Le regard du nain parcourut le pont et ses luttes, alors que les vagues déchaînées émergeaient parfois un tentacule ou une gueule garnie de crocs, et malgré le désespoir manifeste de la situation, son sang de nain prévalut, il avait choisit de se battre contre ses foutues oreilles pointues, alors il le ferait !
(*) Puis il se prit un grappin dans le genou, le faisant tomber (certes d’une hauteur très limitée) lourdement sur le pont, sonné mais conscient…


*
► Afficher le texte
*
► Afficher le texte
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Belgrom
PJ
Messages : 10

Re: [Belgrom] Quand Manaan et Ranald sont en colère

Message par Belgrom » 10 sept. 2018, 12:35

Il y avait longtemps qu'un combat n'avait pas paru si... passionant à Belgrom. La situation était loin d'être bonne pour l'équipage mais balancer des oreilles pointues à la mer ce serait toujours un plaisir ! Les grappins étaient plus dur à détacher que ce que le nain avait prévu mais au moins ça marchait, pour le moment, à chaque grappin détaché d'autres venaient prendre leur place. La Belle ne se dégagerait pas de si tôt et les elfes allaient sans doute arriver nombreux au vu du nombre de grappins, peut-être même trop nombreux pour un simple pillage de navire, cela expliquait aussi que ceux qui se rendaient n'étaient pas tués sur le champ, du moins pas encore.

Belgrom fut tiré de cette brève pensée par Wilhem qui hurlait alors qu'il tombait de sa vigie, une flèche dans la poitrine, pour aller rejoindre l'océan qui, visiblement, avait apporté quelques créatures pour accompagner les elfes. Décidément ce n'était pas une bonne journée !

Le regard de retour sur le pont, toujours aucun elfe à proximité Belgrom constata que les marins étaient de plus en plus nombreux à se rendre, c'était compréhensible... ils mourraient un autre jour, autrement que dévorés par des monstres marins ou lâchement abattus par des elfes... l'idée était séduisante mais si Belgrom se décidait à se rendre maintenant il serait déshonoré et son honneur était une des rares choses qu'il possédait encore, maintenant que le navire était ficelé comme un rôti et à la merci de ces pirates elfes. Mais il n'allait pas abandonner un combat sans avoir affronté au moins un de ces fichus elfes pour de bon !

Belgrom entreprit alors de se diriger vers le capitaine, eut le temps de faire un pas avant que sa jambe gauche ne prenne un coup, le déséquilibre et le fasse tomber. Rien de grave heureusement. Pour l'heure il fallait qu'il rallie le capitaine qui menait sa petite poche de résistance, c'était sa meilleure chance à l'heure actuelle, même si au vu de la situation se rendre et rester en vie était une option qui devenait de plus en plus alléchante.

Mais se rendre à des pirates elfes était bien la dernière chose que Belgrom souhaitait, s'ils voulaient le prendre vivant ils allaient devoir le mériter.
Belgrom, Esclave
Profil: For 9 | End 11 | Hab 7 | Cha 8 | Int 8 | Ini 6 | Att 9 | Par 9 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV 70/70
Compétences :
- Bagarre : le personnage st considéré comme ayant une arme 1d10 dégats, 1d6 parade quand il se bat sans armes.
- Résistance accrue : +1 aux tests d'Endurance.
- Vision nocturne : Permet de voir dans l'obscurité (pas le noir complet).
- Résistance à la magie [1] : Contre les sorts de dégâts, son endurance est multipliée par le nombre de point qu'il possède dans cette compétence. En cas de test à effectuer sous une caractéristique pour résister aux effet de la magie, il peut faire autant d'essai qu'il a de point dans cette caractéristique.
- Langage secret - Jargon des Marins : Votre personnage comprend et sait parler ce jargon en utilisant le vocabulaire relatif aux activités marines.
- Natation : Votre personnage sait nager et bénéficie d'un bonus de +1 lors de toute action en milieu aquatique. (Le MJ peut tenir compte de certaines conditions et appliquer des modificateurs aux tests).
- Coriace : permet de retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
> Belgrom < > Aventure en cours < Un ami a dit : Un jour Chuck Norris a perdu son alliance, depuis c'est le bordel dans les Terres du Milieu !

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 987

Re: [Belgrom] Quand Manaan et Ranald sont en colère

Message par [MJ] Le Grand Duc » 13 sept. 2018, 13:46

Belgrom tenta de rejoindre le reste de l’équipage en résistance, tanguant sous le roulis du navire ou plus probablement à cause de cette douleur dans le genou, lui créant une légère patte folle. Arrivant devant ses camarades, il vit Lud dresser sa rame face à lui, provocant ainsi un écart chez le nain, craignant qu’un de ces malades aux oreilles trop taillées ne se tienne juste derrière lui, mais le long manche de bois le suivit sans la moindre hésitation.

Image« Fous-nous le camp enfoiré, j’te jure qu’si t’restes là, j’te fais c’que t’as fais au mioche ! »

Effectivement, la forme prostrée de l’elfe ressemblait bel et bien au petit Hans, le mousse, jambe et sans doute mâchoire brisée. Soudain, La Belle de Marienburg s’immobilisa, saisit pleinement par les corsaires et via d’immenses câbles tirés par l’arche noire elle même. Les énormes balistes avaient impitoyablement transpercé la coque du navire, et aux hurlements montant de la cale, une partie de la marchandise.

Alors, l’abordage débuta réellement, en quelques secondes, le pont fut envahi par une cinquantaine de druchiis, cinq fois plus nombreux que les trop rares résistants, et tout ces assaillants avaient le sabre ou une arbalète à répétition au poing, tandis que cinq autres descendaient libérer la « marchandise » et la guider vers les navires effilés.

Le silence se fit, rompant avec le tumulte de la mer et les sons graves émanant des enfants de Manann. Une belle femme sortit des rangs elfes, tenue serrée mais amples aux articulations pour les mouvements, svelte et élancée, le visage fin et lisse, aux lèvres pulpeuses et aux yeux verts légèrement bridés, doté d’une longue natte d’un noir de jais. Un parangon de la légendaire beauté elfique. Lorsque cette planche à pain briseuse de serments, en aucun cas comparable avec les agréables rondeurs et la sympathie endémique des naines, s’adressa à eux, ce fut uniquement pour leur poser un ultimatum :

Image« Rendez-vous maintenant ou attendez que la souffrance vous y pousse… Et les officiers auront le droit à un traitement de faveur... »

L’étrange voix semblait à la fois tendre et froide, le serpent parlait en elle, et nul ne peut savoir ce qui s’y cache...
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Belgrom
PJ
Messages : 10

Re: [Belgrom] Quand Manaan et Ranald sont en colère

Message par Belgrom » 14 sept. 2018, 18:06

Belgrom avançait vers le groupe du capitaine, marchant du mieux qu'il pouvait avec son genou blessé. Arrivé auprès du groupe du capitaine Lud, un des marins de l'équipage, dressa une rame prête à frapper vers le nain. Belgrom faisait confiance à l'équipage aussi pensa-t-il qu'un elfe devait l'approcher et que Lud attendait simplement de frapper, le nain fit quelques pas de côté du mieux qu'il pouvait. Mais la rame et le regard de Lud le suivaient lui, pas un éventuel ennemi et il avait l'air décidé à frapper cet idiot !

Le marin l'interpella :


« Fous-nous le camp enfoiré, j’te jure qu’si t’restes là, j’te fais c’que t’as fais au mioche ! »

Le mioche... le mioche... mais de quel mioche parlait-il ?! Lud pointa vaguement du menton le bastingage derrière Belgrom quand il vit l'hésitation de ce dernier, qui devait sans doute passer pour un pitoyable menteur. L'elfe que Belgrom avait tant apprécier fracasser n'avait plus grand chose d'elfique à bien y regarder, il ressemblait même au mousse qui avait rejoint l'équipage il y a quelques temps... Hans ou quelque chose comme ça. Pourtant il était sûr et certain d'avoir combattu en elfe... sans doute un de ces tours de passe passe dont les oreilles pointues ont le secret.

Belgrom ne répondit pas, jetant un regard noir dans la direction de Lud. Ils s'expliqueraient plus tard s'ils en avaient le luxe.

C'ets à ce moment là que La Belle de Marienburg s'arrêta de bouger, finalement prisonnière de la forteresse flottante. En plus des grappins les elfes avaient pris soin de harponner le navire avec des tirs de baliste. La Belle n'irait nulle part désormais et même libérée les avaries risquaient d'être trop grave pour aller ou que ce soit.

L'abordage arriva enfin, le vrai ce coup-ci, et très vite le navire fut submergé par les elfes, une cinquantaine d'entre eux, peut être soixante et tous armés. Les pirates étaient désormais à cinq contre un. Belgrom vit un groupe d'elfes se diriger vers la cale, probablement récupérer ceux qui avaient survécu au harponnage et peut être achever de saborder la Belle de Marienburg.

Le combat état fini ou plus exactement le continuer serait du suicide pur et simple avec un équipage désuni, mal équipé et peu ou pas formé au combat. Visiblement tout le monde partageait ce point de vue puisque le tumulte des quelques affrontements laissa place au silence. Une femme elfe sortit ds rangs, assez jolie si on en croyait les regards de certains membres de l'équipage. Elle s'avança et s'adressa à l'équipage du navire :


« Rendez-vous maintenant ou attendez que la souffrance vous y pousse… Et les officiers auront le droit à un traitement de faveur... »

Un ultimatum et une promesse qui pourrait tout aussi bien être une offre de mort rapide, Belgrom aurait préféré lui faire ravaler ses paroles mais seul contre plusieurs dizaines... impossible. Le nain pensait aussi vite qu'il le pouvait, examinant les options les unes après les autres pour, au final, presque toujours aboutir au même résultat : ils allaient, au mieux, être emprisonnés et au pire... mieux valait ne pas y penser.

Belgrom se tourna vers le groupe d'Emrik, arme baissée. Il n'attendait qu'une chose : la réponse du capitaine. Quoi que le capitaine réponde Belgrom avait confiance en lui et le suivrait, quitte à y passer dans une charge désespérée. Il glissa de nouveau un regard noir à Lud avant de l'invectiver :


"Baisse c'te rame idiot ! Et t'avises pas d'm'en mettre un coup ou j'te jure que tu mangeras plus que d'la soupe pour le restant de tes jours."
Belgrom, Esclave
Profil: For 9 | End 11 | Hab 7 | Cha 8 | Int 8 | Ini 6 | Att 9 | Par 9 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV 70/70
Compétences :
- Bagarre : le personnage st considéré comme ayant une arme 1d10 dégats, 1d6 parade quand il se bat sans armes.
- Résistance accrue : +1 aux tests d'Endurance.
- Vision nocturne : Permet de voir dans l'obscurité (pas le noir complet).
- Résistance à la magie [1] : Contre les sorts de dégâts, son endurance est multipliée par le nombre de point qu'il possède dans cette compétence. En cas de test à effectuer sous une caractéristique pour résister aux effet de la magie, il peut faire autant d'essai qu'il a de point dans cette caractéristique.
- Langage secret - Jargon des Marins : Votre personnage comprend et sait parler ce jargon en utilisant le vocabulaire relatif aux activités marines.
- Natation : Votre personnage sait nager et bénéficie d'un bonus de +1 lors de toute action en milieu aquatique. (Le MJ peut tenir compte de certaines conditions et appliquer des modificateurs aux tests).
- Coriace : permet de retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
> Belgrom < > Aventure en cours < Un ami a dit : Un jour Chuck Norris a perdu son alliance, depuis c'est le bordel dans les Terres du Milieu !

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 987

Re: [Belgrom] Quand Manaan et Ranald sont en colère

Message par [MJ] Le Grand Duc » 24 sept. 2018, 13:24

Sur le pont, dans la tête des marins, tout comme l’esprit du capitaine, le calcul fut fort vite expédié. D’un côté, une vie sans doute courte et emplie de souffrances, d’horreurs, d’humiliations, sous le joug impitoyable de ces maudits pirates. De l’autre, une mort brève, le corps percé de dizaines de carreaux, taillé en pièce par des sabres effilés ou bien par les dents tranchantes de ces monstres sous-marins. Oui le choix était évident…

La vie avant l’honneur. Emrik jeta son sabre sur le pont, rapidement imité par son équipage, nain inclus. Seul Lud tenta le druchii en lançant volontairement sa rame sur les pieds de l’elfe. L’écartant d’un simple mouvement du talon, elle passa la rame du sol à sa main, puis plaquant le manche sur la gorge du courageux marin, lui murmurant qu’elle saurait se souvenir de lui. L’inventaire commença alors, soixante dix nouveaux esclaves, même si pour la majorité d’entre eux, seul le propriétaire changeait… Les marins furent réparti différemment, ces solides gaillards devraient dès lors travailler dans les chantiers de l’arche, celle-ci nécessitant toujours de bon charpentier. Belgrom eut un destin assez différent, l’elfe semblant particulièrement apprécier la qualité de cette marchandise mais hésitant visiblement entre l’exploiter ou passer à une utilité livresque au plus vite. Finalement, le pragmatisme prévalut, et la bibliothèque attendrait.

Les nouveaux artisans furent guidés sans ménagement sur le pont du navire des corsaires, qui entra dans l’une des criques de l’arche, véritable port miniature conçu pour le ravitaillement de ce navire spécifique, sans doute une autre bizarrerie elfique, ou une sacrée prudence de la part du Capitaine druchii… Toujours est-il que nos marins, prestement guidés par leurs geôliers, progressèrent vers leurs nouveaux appartements. *La légendaire arrogance des elfes, hauts, noir ou sylvains, toujours aussi présente malgré la Guerre de la Barbe, tenter de dérouter un nain dans une antre souterraine, car même posée sur l’océan, cette arche n’était rien de plus qu’une grosse caverne mal taillée. Mais toute la morgue de Belgrom disparut au bout de quelques minutes, lorsque, chaînes aux poings, il découvrit les lieux de ses tourments.

Image

Une immense salle souterraine, où le bois comme l’acier était taillé, travaillé et à la mesure que les pièces s’assemblaient, les espoirs se brisaient. Les gardes eux même étaient des esclaves, qui tentaient tant bien que mal d’améliorer leur sort en satisfaisant leurs maîtres. Mis de force devant une meule, Belgrom ne put que voir Lud et le Capitaine être emmenés ailleurs...

*
► Afficher le texte
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Belgrom
PJ
Messages : 10

Re: [Belgrom] Quand Manaan et Ranald sont en colère

Message par Belgrom » 07 oct. 2018, 12:47

Emrik sembla jauger la situation pendant ce qui parut un long moment au nain, finalement il jeta son sabre sur le pont, suivit de celui de celui de Belgrom et d'autres. Tout le monde était désarmé sauf Lud qui, pour une quelconque raison, avait décidé de tenter sa chance apparemment. Son lancer fut aussi pitoyable que désespéré, l'arme improvisée atterrit au pied de l'elfe qui semblait diriger l'assaut. Elle reprit possession de la rame pour la lui mettre sur la gorge, lui murmurant quelque chose à l'oreille.

Les elfes entamèrent alors ce qui pouvait s'apparenter à un inventaire, même s'ils ne s'intéressaient visiblement qu'aux vivants et pas au matériel. A vue de nez il y avait facilement plus d'une cinquantaine de prisonniers issus aussi bien de la marchandise de Brom que de l'équipage. L'équipage fut assigné à ce qui s'apparentait à des travaux de charpente ou de travaux similaires d'après les instructions des elfes. Belgrom eut droit à un regard hésitant de la commandante, ou peu importe son titre, qui oscillait probablement entre le tuer tout de suite et le garder pour s'en servir d'esclave. Foutus elfes.

Tous les prisonniers fûrent embarqués sur le navire elfe qui manoeuvra pour aller accoster dans un port au sein de cette espèce d'énorme rocher flottant. Drôle d'invention des elfes encore une fois. Mais il était bon de savoir qu'il serait possible d'emprunter un navire ici, si l'occasion se présentait un jour... Les elfes pressèrent les prisonniers dans le coeur de l'Arche, bousculant, pressant le pas, vraisemblablement pour désorienter les prisonniers. Il fallait vraiment avoir l'arrogance d'un elfe pour espérer désorienter un nain en le ballottant dans des tunnels en le laissant admirer les galeries mal taillées. Ce périple fut de courte durée, Belgrom fut emmené à l'écart du groupe pour atterrir dans une pièce qui sentait le métal et la sciure de bois. La salle était vaste et accueillait déjà un bon nombre d'esclaves et de gardes. Les "gardes" n'étaient visiblement pas plus libres que le reste des prisonniers, sûrement plus prompt à réprimander les esclaves et obéir aux elfes que de simples prisonniers... à éviter autant que possible donc. On força Belgrom à s'installer devant une meule qui avait du connaitre des jours meilleurs et quand le nain jeta un coup d'oeil à la porte il ne put que voir Lud et Emrik être emmenés ailleurs.

Bon, tout espoir n'était pas, encore, perdu mais pour l'instant mieux valait faire profil bas. L'heure de rendre la monnaie de leur pièce aux elfes arriverait bien assez tôt, pour l'heure être en vie était suffisant, même si cela avait coûté la vie d'une partie de l'équipage et que la Belle de Marienburg ne voguerait sans doute plus jamais...

Maintenant que faire... il connaissait une voie de sortie jusqu'au port mais ni les gardes dans la pièce ni ceux qui devaient être dehors ne se laisseraient faire, surtout aussi tôt après la capture. S'échapper attendrait donc. Qu'est-ce qu'il était censé faire au juste ? Faire l'entretien sur la meule ? Belgrom n'avait jamais vraiment pratiqué de travail du métal, il avait vu faire et expérimenté un peu ici et là mais guère plus. La pièce était apparemment dédiée à de l'assemblage de structure de bonne taille mêlant acier et bois et accaparait près d'une soixantaine d'esclaves, dont quelques nains. Les gardes eux étaient au nombre d'une douzaine pour le moment. Il serait toujours temps de visiter plus amplement plus tard, pour l'heure il valait sans doute mieux se mettre au travail, le nain attrapa donc le premier bout de ferraille qui passait et se lança à tout hasard dans l’affûtage du dit bout de ferraille avec dans l'idée d'en faire un genre de clou, le premier d'une longue série vraisemblablement.

L'idée de s'évader était encore alléchante mais il faudrait rallier du monde... les nains présents se rallieraient peut-être à lui mais surtout il fallait un équipage compétent et le seul que Belgrom connaissait était à priori éparpillé au sein de cette forteresse elfe.
Belgrom, Esclave
Profil: For 9 | End 11 | Hab 7 | Cha 8 | Int 8 | Ini 6 | Att 9 | Par 9 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV 70/70
Compétences :
- Bagarre : le personnage st considéré comme ayant une arme 1d10 dégats, 1d6 parade quand il se bat sans armes.
- Résistance accrue : +1 aux tests d'Endurance.
- Vision nocturne : Permet de voir dans l'obscurité (pas le noir complet).
- Résistance à la magie [1] : Contre les sorts de dégâts, son endurance est multipliée par le nombre de point qu'il possède dans cette compétence. En cas de test à effectuer sous une caractéristique pour résister aux effet de la magie, il peut faire autant d'essai qu'il a de point dans cette caractéristique.
- Langage secret - Jargon des Marins : Votre personnage comprend et sait parler ce jargon en utilisant le vocabulaire relatif aux activités marines.
- Natation : Votre personnage sait nager et bénéficie d'un bonus de +1 lors de toute action en milieu aquatique. (Le MJ peut tenir compte de certaines conditions et appliquer des modificateurs aux tests).
- Coriace : permet de retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
> Belgrom < > Aventure en cours < Un ami a dit : Un jour Chuck Norris a perdu son alliance, depuis c'est le bordel dans les Terres du Milieu !

Répondre

Retourner vers « Les Zones Maritimes »