[Hagin] Il n'y a jamais eu de paix

De sombres tunnels, investés par d'étranges créatures, de gobelins de la nuit, d'araignées géantes et de monstruosité sans nom...

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Messages : 777
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Hagin] Il n'y a jamais eu de paix

Message par [MJ] Le Djinn » 30 sept. 2019, 21:36

Accrochée aux parois, soucieuses et pensives, l'abomination laissait passer son regard aiguisé aux iris en forme de lame d'un groupe à l'autre des nains qui se divisaient. Battant avec impatience sur la pierre verticale, la queue du monstre montrait son excitation, son frisson de la chasse et la faim qui l'animait. Oui, ces nains ne seraient que les premiers d'une longue lignée: suffit la disette, place au festin! Et puisque ces nains se croyaient si malins alors il allait leur apprendre que les entrailles de la terre avaient vomis des créatures mille fois meilleures stratèges qu'eux…
Dans un cri davantage semblable au crachat d'un serpent qu'au rugissement d'un dragon, l'Épineux se propulsa depuis la paroi à l'aide de ses quatre pattes puissantes, tournant sur lui-même à une vitesse qu'Hagin n'aurait pas cru possible. Son corps s'était hérissé en une boule d'épines droites et levées qui se détachèrent comme autant de projectile pour partir dans un demi-cercle couvrant toute la pièce. Leur nom n'était donc pas volé.

Le dragon balance des échardes empoisonnées sur les nains, tous à la fois. Test de parade pour tous les nains.

Hagin: 19 puis 5, réussi.

Milun Joraksson: 5, réussite.

Taillefer: 19 puis 11, échecs. Taillefer subit 0 dégâts, son armure et son endurance étant supérieurs à la somme des dégâts infligés. Coup de bol!

Notum Pic-Agile: 8, réussite.
C'était fait! La première vague était passée et personne n'en était ressorti en mauvais état. Les boucliers d'acier et les armures de gromril avaient purgées les épines pourtant pointues comme des lames. La seconde phase du combat allait avoir lieu, autrement plus mortelle. Furieux de l'échec de sa tentative, le monstre se jeta sur le groupe d'Hagin pour en finir rapidement avec ces nains agaçants.
C'est l'heure du COMBAT!

Ordre du combat: Dragon, Hagin, Milun, tout le combat. Le combat à l'arrière ne sera pas détaillé ici.

Je précise que vous ne pouvez, dans cette configuration, n'attaquer que la tête et l'avant du corps, toute de même protection (d'où l'absence générale de localisation).

Tour 1

Dragon attaque Milun: Localisation: tête. Votre attaque a réussi (9). La parade de votre adversaire a réussi (7).Vous lui infligez une perte de 0 PV. Le bouclier de Milun perd 2 points de parade et tombe à 14.

Hagin attaque Dragon: Votre attaque a réussi (9). L'esquive de votre adversaire a échoué (17).Vous lui infligez une perte de 17*2 = 34 PV.

Milun attaque Dragon: Votre attaque a réussi (9). L'esquive de votre adversaire a réussi (13). Aucun dégât subit.

Dragon attaque Milun: Votre attaque a échoué (17). La relance de votre attaque a échoué (14).

Tour 2:

Dragon attaque Milun: Votre attaque a échoué (13). La relance de votre attaque a échoué (18).

Hagin attaque Dragon: Votre attaque a réussi (9). L'esquive de votre adversaire a échoué (20), échec critique, plus d'esquive possible ce tour..Vous lui infligez une perte de 17*2 = 34 PV.

Milun attaque Dragon: Votre attaque a échoué (18).

Dragon attaque Milun: Localisation: Torse Votre attaque a réussi (8). .Vous lui infligez une perte de 9 PV. Il reste 71 Pvs à Milun. L'armure de Milun perd 2 points d'armure et tombe à 18.

Tour 3:

Dragon attaque spéciale sur Milun (Venin corrosif): Touche automatique. Parade de Milun: 5, réussite. Le bouclier perd 8 points de parade et tombe à 6 de parade.

Hagin attaque Dragon: Votre attaque a échoué (18).

Milun attaque Dragon: Votre attaque a échoué (14).

Dragon attaque Milun: Votre attaque a échoué (17). La relance de votre attaque a réussi (10). Vous lui infligez une perte de 11 PV. Il reste 60 Pvs à Milun. L'armure de Milun perd 2 points d'armure et tombe à 16.

Tour 4:

Dragon attaque Milun : Votre attaque a réussi (3). La parade de votre adversaire a réussi (4).Vous lui infligez une perte de 7 PV. Il reste 53 Pvs à Milun. L'armure de Milun perd 2 points d'armure et tombe à 14.

Hagin attaque Dragon: Votre attaque a réussi (2). L'esquive de votre adversaire a réussi (1).Vous lui infligez une perte de 0 PV.

Milun attaque Dragon: Votre attaque a réussi (5). L'esquive de votre adversaire a échoué (16).Vous lui infligez une perte de 22 PV.

Dragon attaque Milun : Votre attaque a réussi (11).Vous lui infligez une perte de 15PV. Il reste 38 Pvs à Milun. Son armure perd 2 points d'armure et tombe à 12.

Tour 5:

Dragon attaque Milun : Votre attaque a réussi (3). La parade de votre adversaire a réussi (6).Vous lui infligez une perte de 11 PV. Il reste 27 Pvs à Milun. Son armure tombe à 10.

Hagin attaque Dragon: Votre attaque a réussi (2). L'esquive de votre adversaire a réussi (8). Avantage à Hagin. Vous lui infligez une perte de 22 PV.

Milun attaque Dragon: Votre attaque a échoué (19).

Dragon attaque Milun : Votre attaque a réussi (3).Vous lui infligez une perte de 17 PV. Il reste 10 Pvs à Milun. Son armure tombe à 8.

Fin du tour 5.

Test caché.

Etat des nains à la fin du round 5:

Hagin: 85 Pvs.

Milun: 10 Pvs.

Taillefer: 62 Pvs.

Notum: 20 Pvs.
La bataille fût plus que rude pour les nains. Le monstre, une fois la surprise passée de la division des groupes, se retourna vers celui d'Hagin pour leur donner une bonne leçon. Son attention se porta sur l'infortuné Milun qui, ne faiblissant tout de même pas sur ses positions, encaissa sans coup férir les assauts du dragon d'écharde. Son armure fondait sous le poison et son bouclier rendit son dernier soupir en arrêtant les assauts acides.

A l'arrière la situation n'était pas beaucoup mieux: le monstre était doté d'un appendice qui s'était hérissé de pointes et qui fouettait le sol et le l'air comme une masse de guerre, envoya voler les nains, notamment Pic-Agile qui s'envola malgré son poids associé à celui de l'armure, frappé de plein fouet par une frappe latérale. Tailleurs, furax, abattit de nombreuses fois son arme sur la chair plus tendre du ver et lui laissa un derrière sanglant, une queue quasiment tranchée et une sacrée douleur.
Finalement, épuisé et las, le dragon décida que c'en était trop et que trouver un autre repas sur son terrain de chasse serait la meilleure des choses à faire.

Test de fuite du dragon: 11, réussite.

Test d'interception de Taillefer: 10, échec.
Hagin: 11, échec.
Joraksson: 8, échec..
Se soustrayant sans peine à la lenteur de ses adversaires nains, les dragon sauta au mur et, tel un lézard, partit en spirale vers le fond du tunnel, se cachant dans les abysses où le noir constant lui donnerait l'avantage si jamais les nains osaient le suivre. Pour le quatuor la sortie était ouverte et l'heure était au bilan: La victoire était mineure, mais réelle. Pas de mort et, si l'on oubliait le matériel de Milun, rien d'irréparable pour la robuste carrure naine. Pic-Agile et Joraksson auraient du mal à se battre durant quelques temps mais ils pouvaient encore marcher seuls, ce qui était bon signe.

A Hagin de voir s'il préférait revenir au camp ou exercer sa vengeance sur le ver...
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Hagin Duraksson
PJ
Messages : 65
Profil : FOR 9/ END 10/ HAB 7/ CHAR 8/ INT 8/ INI 6/ ATT 10/ PAR 13/ TIR 9/ NA 1/ PV 85/85
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_hagin_duraksson
Autres comptes : Bugman, Gormil

Re: [Hagin] Il n'y a jamais eu de paix

Message par Hagin Duraksson » 02 oct. 2019, 13:07

La bête les jaugea, d’un œil froid, calculateur, battant la mesure de la marche des nains, déterminés à franchir l’obstacle qu’incarnait la bête ou à mourir en essayant. Le dragon bondit et projeta des centaines d’écailles, des fragments de cristal noir, affilés comme lames de rasoirs. Quasiment tous parèrent sans trop de problème, même Milun, qui leva son bouclier pourtant trop tard ne reçut que quelques égratignures, gardé qu’il était par sa solide armure de gromril. Hagin sentit une légère douleur sur sa pommette droite, un des éclats ayant franchi sa garde, rien de grave, attisant seulement la haine du jeune nain. Le monstre avait voulu les piéger et les dévorer? Il avait voulu les pousser à s’enfoncer dans un dédale où il aurait pût les déchiqueter, s’empiffrer de leurs entrailles et faire ripaille de leurs os? Voilà la leçon du jour pour ce maudit ver, un nain ne meurt pas sans se battre, il ne fuit pas face au danger et il tient la dragée haute à qui voudrait l’abattre.

- « GRUNGNI NOBISCUM! KHAZUKAN KAZAKIT-HA »

Difficile de savoir qui s’était jeté sur qui, si le courageux assaut des nains avait enrayé la charge du dragon d’écharde, ou bien si l’inverse s’était produit. La volonté inébranlable du peuple sous la montagne contre la plus pure bestialité d’une de ses créatures les plus dangereuses. Milun et Hagin encaissèrent le plus gros de la charge, tandis que Notum et Taillefer contournaient le dragon pour l’occire. Le prédateur souterrain montra bien qu’il maîtrisait l’art de la chasse, s’abattant sans relâche sur l’infortuné Milun. L’acide, les griffes et les crocs frappaient encore et encore, rongeant l’acier, tordant le gromril sous la violence des coups.

- « CESSE DE T’EN PRENDRE À LUI FILS DE GROBI! ET ARRÊTE DE BOUGER, QU’ON TE RACCOURCISSE LA COUENNE! »

Certes, le dragon ne le comprenait pas et, à vrai dire, étant donné la fureur des combats et les autres menaces de mort jaillissant elles aussi des trois compagnons du fils de Durak, il n’était même pas sûr que qui que ce soit entende ce qui se hurlait dans le feu de l’action. Par contre les trente centimètres de bon acier dawi qu’il enfonçait dans la poitrine et le cou de la bête faisaient, eux, bien passer le message. Le bouclier de Milun finit par céder dans un craquement sonore, l’exposant ainsi à la fureur du dragon, malgré les efforts d’Hagin pour détourner les coups de griffes le visant lui ou Milun. Le pauvre Joraksson commençait à ployer sous les assauts, lorsque Peau-d'Albâtre enfonça sa hache sous l’œil gauche du monstre, qui mordit alors une dernière fois son souffre-douleur, avant de s’enfuir, exposant au passage son flanc droit dûment ensanglanté par les assauts de Taillefer et Notum, ainsi que la marque dans la pierre, gravant le vol plané de ce dernier dans le mur. Un coup dur. Le dragon, glissa en titubant, mais bien trop vite pour que les nains puissent le poursuivre. Taillefer se préparait à poursuivre l’écailleux dans les ténèbres où il s’était réfugié.

- « Laisse tomber Taillefer, notre mission c’était le nécromant et il est pas là. On a réussit à faire fuir ce putain dragon et à libérer la voie de repli, alors on décarre fissa par la barbe de Grungni »

Hagin fit s’appuyer le pauvre Milun sur son épaule bardée de gromril et le soutint jusqu’à l’encadrement de la porte qui séparait le hall des mines du tunnel remontant à la forteresse. Notum les suivit, titubant tant bien que mal tandis que Taillefer marchait à reculons vers eux, ne quittant pas les tunnels des yeux, la mâchoire serrée. À peine quelques mètres plus loin, Hagin posa Milun contre la paroi vitrifiée et entreprit de désinfecter et de bander ses plaies. Il prit aussi l’une de ses flasques de fortifiant, qu’il déboucha d’un coup sec, et la tendit au blessé qui le remercia d'un signe de tête fraternel.

- « Lampe-moi ça mon frère et tu vas voir, tu seras bientôt sur pieds. Et aussi vaillant qu’au premier jour par les tresses de Valaya! »

Avec Taillefer qui veillait sur leur arrières, Hagin put constater l’état de ses camarades, Milun était salement amoché mais s’en tirerait sans séquelle malgré les cinq ou six crocs encore planté dans sa cuirasse de gromril qui l’avait sauvé d’une mort certaine, mis à part peut être une haine farouche des dragons. Notum lui, refusa toute tentative de soin, même si il fut forcé et contraint à prendre une rasade de bière brune par les regards inquisiteurs de ses camarades et malgré ses dénégations, affirmant sa forme digne de ses ancêtres, il dût accepter que Taillefer l’épaule pour se déplacer. Même Taillefer avait subi quelques coups de griffes. Seul Hagin semblait s’en être miraculeusement tiré indemne, si l’on exceptait les quelques écorchures ça et là, ainsi que que les écailles et la griffe plantées dans son bouclier et son armure.

- « ValayaKlad... »

Joraksson avait prononcé ces mots à voix basses tandis qu’Hagin, moitié le soutenant, moitié le portant, fermait la marche vers le fort. ValayaKlad, l’armure de Valaya, celui protégé par Valaya. Pour les nains ici présent la lâcheté n’était pas la cause de la sauvegarde du jeune brise-fer, pas plus que la chance, restait seulement à savoir pourquoi. Peau-d'Albâtre, lui, remerciait les Dieux ancestraux, notamment Valaya sa divinité tutélaire, pour la survie de ses camarades. En remontant, il y eu un mouvement au pieds de Milun, qui abattit sa botte ferrée sur la source de la distraction, ne la relevant que pour l’essuyer sur la pierre, révélant un petit corps saurien. Était-ce un des rejetons du dragon ou bien un simple lézard cavernicole qui passait par là? Aucun des nains ne le savait, mais par Grimnir, ça faisait du bien. Le groupe se retourna fréquemment jusqu’à atteindre les niveaux supérieurs de la mine. Ils n’étaient pas suivis mais il valait mieux pécher par excès de prudence que mourir stupidement…
Hagin Duraksson, Voie du défenseur des tunnels

Sans matériel, ni compétence: FOR 09/ END 11/ HAB 07/ CHAR 08/ INT 08/ INI 06/ ATT 10/ PAR 13/ TIR 08/ NA 1/ PV 85/85
Avec matériel et compétences: FOR 09/ END 11/ HAB 05/ CHAR 08/ INT 08/ INI 05/ ATT 09/ PAR 11/ TIR 08/ NA 1/ PV 85/85
Matériel de combat équipé et compétences:

-Hache équilibrée à une main: 16+1d8 dégâts ; 11 parade ; Percutante et précise.
-Bouclier en acier: 6+1d6 dégâts ; 16 parade ; Déstabilisant
-Armure de gromril: 20 points de protection sur tout le corps à l'exception de la tête. Malus de -1 INI, -2 HAB, ATT et PAR.
-Casque de gromril: 20 points de protection sur la tête. Malus de -1 INI et HAB.

-Volonté de fer: Votre personnage a une force morale bien au-dessus de la normale. Cette compétence lui permet d'augmenter sa résistance aux effets psychologiques (peur, terreur, etc.). Dans l'une de ces situations, il a un bonus de +1 sur ses tests de volonté.

-Déplacement silencieux en souterrain: Votre personnage, ajoute un bonus de +1 lorsqu'il cherche à se déplacer et réaliser des actions silencieusement.

-Résistance à la magie (1): Votre personnage est particulièrement résistant aux effets de la magie. Contre les sorts de dégâts, son endurance est multipliée par le nombre de point qu'il possède dans cette compétence. En cas de test à effectuer sous une caractéristique pour résister aux effet de la magie, il peut faire autant d'essai qu'il a de point dans cette caractéristique.

-Arme de prédilection, Hache: Votre personnage, grâce à la pratique continue d'une même arme, en a acquis une maîtrise technique telle qu'il peut ajouter un bonus de +1 en ATT lorsqu'il l'utilise en combat. Cette compétence reflète le fait que votre personnage possède une arme “préférée” qu'il utilise avant toute autre, si possible. Par contre, lorsqu'il utilise une autre arme que son arme de prédilection, il reçoit un malus de -1 en ATT et en PAR pendant les 1D3 premiers combats qu'il livrera avec cette arme, le temps qu'il s'y adapte.

-Chant Nain, Chant de Mort: Votre personnage, lorsqu'il réalise que le combat qu'il est en train de mener sera sûrement son dernier (à moins d'un miracle), entonne son chant de mort. Dès cet instant, il peut enlever 1D10 points de blessures à tous les dommages qu'il reçoit, pour représenter le fait qu'il n'en tient plus compte: la seule chose importante est de retenir l'ennemi le plus longtemps possible, et d'entrer dans la légende. Il ne peut entonner son chant qu'à partir du moment où il est réduit à 15 points de vie ou moins. Le retrait des points de dégâts ne signifie pas qu'il évite de perdre des points de vie : une attaque réussie de votre adversaire et non parée par votre personnage enlèvera toujours au moins 1 point de vie ! )

-Chirurgie: Votre personnage détient les connaissances médicales requises pour “raccommoder” des blessures ou réduire des fractures. Il connaît également les critères de risque d'infection et sait les éviter. S'il possède le matériel nécessaire, sur un test de chirurgie réussi, son diagnostic est pertinent et il peut pratiquer un geste médical adéquat.

-Vision Nocturne: Votre personnage est doué de cette faculté de voir dans l'obscurité. Cependant cette obscurité ne devra pas être totale, comme celle des profondeurs de la terre ou les des souterrains d'un château etc. (Il doit au moins exister une source de luminosité : Astres lunaires, bougie etc., Votre personnage n'est pas capable de voir dans une obscurité totale.)

-Chant de guerre nain: Votre personnage, en tant que nain, connait les nombreux chants de guerre qui honorent les hauts faits d'arme, la fierté naturelle et la bravoure du peuple nain. Cela permet à tous les nains se trouvant dans un rayon de 100 mètres de gagner un bonus de +1 en ATT tant que le chant continue.

-Parade: Votre personnage a appris comment se servir d'une arme à son plein potentiel pour réussir à parer une attaque rendant les parades bien plus efficaces. La valeur de parade des armes (bouclier compris) est ainsi doublée.
Moi, Hagin, je fais serment d'être un Veilleur des Ténèbres.

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Messages : 777
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Hagin] Il n'y a jamais eu de paix

Message par [MJ] Le Djinn » 05 oct. 2019, 23:38

C'est bras-dessus, bras-dessous avec Milun que la petite équipe se tailla un chemin à travers les ténèbres de la cité morte. Les ombres dansaient sur les angles des parois, aux lumières des lampes qui projetaient une lumière faiblarde sur les nains. Bien que plus épuisante que la descente, surtout à cause de leurs blessures, cette montée ne fût pas particulièrement dangereuse. Les morts le restaient et aucune âme ne semblait décidée à se manifester. Les minutes défilaient sans que les brises-fer ne s'en rendent compte, occupés qu'ils étaient à tenter de rester debout, trébuchant et titubant au rythme des froissements de muscles et des crampes résultantes des coups reçus.

Arrivant à l'entrée du puits de mine, les premiers échos parvinrent à leurs oreilles, mais trop déformés pour prononcer des sonorités cohérentes. Taillefer et Hagin échangèrent un regard alors que le quatuor continuait son avancée. C'est en tournant à l'entrée du quartier des forges que les mots se firent utiles:


"Tuez-le! Vengez les anciens! Abattez-le!"

Moins qu'une atmosphère de bataille c'était une espèce de chant patriotique. Les voix ne soufflaient pas entre deux combats, elles scandaient à l'unisson dans l'antique langage des nains. La grand place où tous les brises-fer s'étaient réunis était parcouru de deux mots:

"A MORT! A MORT! A MORT! A MORT!"

Sur une estrade improvisée avec les caisses récupérées, au pied de ce qui avait dû être une haute statue dont la hache servait de potence, Ulfig et un nain qu'Hagin reconnut comme étant Locarsson, un nain aux cheveux noirs épais et à l'attitude très traditionnelle en général. Un humain rachitique en robe blanches et jaunes se tenait salies par la crasse était entre les deux, une corde au cou et les genoux claquant l'un contre l'autre, comme ses dents. Le nœud coulant autour de sa gorge ne le serrait pas encore trop car Heaume-Noir était grimpé (sans son armure) en haut de la statue pour faire un beau nœud de pendaison. La voix de l'umgi étai tremblante et suppliante.

-"Ecoutez-moi, pitié! Ce n'est qu'un malentendu! Pitié Je ne voulais pas de mal à vos ancêtres ou à vous! Je voulais... Je voulais juste qu'on me laisse en paix! Pitié!"

"A MORT! A MORT! A MORT!"

Quand tout fût bien attaché, Ulfig posa le pied sur un tonneau brisé servant de support au mage noir.

-"Ce salopard a pollué nos halls sacrés par sa présence! Il a tenté de briser les runes saintes qui gardaient nos ancêtres! Quel est le châtiment pour un tel acte?!"

"LA MORT! LA MORT! LA MORT!"
Le nécromancien voulut protester mais, sans un mot de plus, le barbe-de-fer lui ôta le fin espoir de survie, d'un coup sec du pied. L'humain pendit soudainement en l'air, la gorge serrée, les larmes aux yeux, lâchant le contenu de son intestin. Un rugissement de joie parcourut l'assistance.

-"Allez les enfants! Détruisez son corps! Lancez tout ce que vous avez!"

Ni une ni deux la première hache de jet parti droit vers le pendu qui se retrouva planté dans l'estomac. Bien d'autres suivirent alors que les dawis précédemment sur l'estrade en descendaient rapidement pour se joindre à la fête Bien vite on se calma et la discipline revint: le corps n'était plus qu'une plaie béante pendue en l'air....
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Hagin Duraksson
PJ
Messages : 65
Profil : FOR 9/ END 10/ HAB 7/ CHAR 8/ INT 8/ INI 6/ ATT 10/ PAR 13/ TIR 9/ NA 1/ PV 85/85
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_hagin_duraksson
Autres comptes : Bugman, Gormil

Re: [Hagin] Il n'y a jamais eu de paix

Message par Hagin Duraksson » 13 oct. 2019, 17:11

« Tiens bon frère, on a bientôt rejoint les autres. Allez les gars, combien vous pariez qu’ils ont choppé ce putain de nécromant? »

Aucun des nains n’était dupe sur ce qu’Hagin faisait, c’est à dire leur remonter le moral pour leur éviter de penser au fait qu’ils venaient de survivre à un dévoreur des profondeurs, à l’un des terribles rôdeurs des ombres. Les dragons d’échardes étaient craints à juste titre chez les nains, même chez les grands guerriers. Les encouragements d’Hagin ou le flot d’anecdotes de Taillefer sur son grand oncle ranger qui avait fait du rodéo sur ogre, tentant simultanément de lui crever les yeux et le cervelet, les occuper pour ne pas céder à la terreur. Un dragon d’échardes par Valaya, ces saloperies pouvaient anéantir des équipes minières complètes par la barbe de Gazul.

Et ils avaient tenu. Dans un sale état certes, mais tout de même. En attendant, ils remontaient vers leurs camarades à la surface, enfin, dans les niveaux supérieurs d’où venait une clameur, un cri porté par une quinzaine de gorges. Les voix rauques des dawis tonnaient en khazalide.

- « Vengeance pour nos ancêtres! Crevons ce chien! Pour Gazul et les anciens! »

Sur la place l’escouade de nains encerclait le nécromancien, les mains liées dans le dos essayait vainement de se justifier, sanglotant et suppliant à moitié, enfin, c’est ce que pensait Hagin, qui ne comprenait rien à ce charabia, même si il maîtrisait à peu près la langue commune. Bah, ça devait sans doute être du langage de sorcier, nullement important donc. Et puis avec le vacarme ambiant, il ne pouvait être sûr de rien. Ulfig et Locarsson encadrait le nécromancien, beaucoup moins impressionnant sans ses squelettes et sa magie. Sans compter le collier de corde particulièrement seyant autour de son cou. Ulfig poussa le tonneau, pendant ainsi proprement ce fils de grobi, ce suceur de skaven. Une pendaison dans les règles de l’art, puisque le mage n’eut pas la nuque brisée, non c’eut été trop doux. Il suffoqua lentement, incapable de respirer voyant la mort venir le chercher. Les nains s’en donnèrent à cœur joie, réduisant le pendu en un tas de chair sanguinolente à peine retenue par la corde, le bassin ayant été tranché par un jet particulièrement chanceux. Malheureusement, ceux qui revinrent de la mine arrivèrent trop tard pour lancer leurs propres lames, bien qu’ils aient participé à la sentance. Las, ils allèrent faire leur rapport à Ulfig, sur la présence du dragon dans les profondeurs, là où le soleil ne brille jamais...
Hagin Duraksson, Voie du défenseur des tunnels

Sans matériel, ni compétence: FOR 09/ END 11/ HAB 07/ CHAR 08/ INT 08/ INI 06/ ATT 10/ PAR 13/ TIR 08/ NA 1/ PV 85/85
Avec matériel et compétences: FOR 09/ END 11/ HAB 05/ CHAR 08/ INT 08/ INI 05/ ATT 09/ PAR 11/ TIR 08/ NA 1/ PV 85/85
Matériel de combat équipé et compétences:

-Hache équilibrée à une main: 16+1d8 dégâts ; 11 parade ; Percutante et précise.
-Bouclier en acier: 6+1d6 dégâts ; 16 parade ; Déstabilisant
-Armure de gromril: 20 points de protection sur tout le corps à l'exception de la tête. Malus de -1 INI, -2 HAB, ATT et PAR.
-Casque de gromril: 20 points de protection sur la tête. Malus de -1 INI et HAB.

-Volonté de fer: Votre personnage a une force morale bien au-dessus de la normale. Cette compétence lui permet d'augmenter sa résistance aux effets psychologiques (peur, terreur, etc.). Dans l'une de ces situations, il a un bonus de +1 sur ses tests de volonté.

-Déplacement silencieux en souterrain: Votre personnage, ajoute un bonus de +1 lorsqu'il cherche à se déplacer et réaliser des actions silencieusement.

-Résistance à la magie (1): Votre personnage est particulièrement résistant aux effets de la magie. Contre les sorts de dégâts, son endurance est multipliée par le nombre de point qu'il possède dans cette compétence. En cas de test à effectuer sous une caractéristique pour résister aux effet de la magie, il peut faire autant d'essai qu'il a de point dans cette caractéristique.

-Arme de prédilection, Hache: Votre personnage, grâce à la pratique continue d'une même arme, en a acquis une maîtrise technique telle qu'il peut ajouter un bonus de +1 en ATT lorsqu'il l'utilise en combat. Cette compétence reflète le fait que votre personnage possède une arme “préférée” qu'il utilise avant toute autre, si possible. Par contre, lorsqu'il utilise une autre arme que son arme de prédilection, il reçoit un malus de -1 en ATT et en PAR pendant les 1D3 premiers combats qu'il livrera avec cette arme, le temps qu'il s'y adapte.

-Chant Nain, Chant de Mort: Votre personnage, lorsqu'il réalise que le combat qu'il est en train de mener sera sûrement son dernier (à moins d'un miracle), entonne son chant de mort. Dès cet instant, il peut enlever 1D10 points de blessures à tous les dommages qu'il reçoit, pour représenter le fait qu'il n'en tient plus compte: la seule chose importante est de retenir l'ennemi le plus longtemps possible, et d'entrer dans la légende. Il ne peut entonner son chant qu'à partir du moment où il est réduit à 15 points de vie ou moins. Le retrait des points de dégâts ne signifie pas qu'il évite de perdre des points de vie : une attaque réussie de votre adversaire et non parée par votre personnage enlèvera toujours au moins 1 point de vie ! )

-Chirurgie: Votre personnage détient les connaissances médicales requises pour “raccommoder” des blessures ou réduire des fractures. Il connaît également les critères de risque d'infection et sait les éviter. S'il possède le matériel nécessaire, sur un test de chirurgie réussi, son diagnostic est pertinent et il peut pratiquer un geste médical adéquat.

-Vision Nocturne: Votre personnage est doué de cette faculté de voir dans l'obscurité. Cependant cette obscurité ne devra pas être totale, comme celle des profondeurs de la terre ou les des souterrains d'un château etc. (Il doit au moins exister une source de luminosité : Astres lunaires, bougie etc., Votre personnage n'est pas capable de voir dans une obscurité totale.)

-Chant de guerre nain: Votre personnage, en tant que nain, connait les nombreux chants de guerre qui honorent les hauts faits d'arme, la fierté naturelle et la bravoure du peuple nain. Cela permet à tous les nains se trouvant dans un rayon de 100 mètres de gagner un bonus de +1 en ATT tant que le chant continue.

-Parade: Votre personnage a appris comment se servir d'une arme à son plein potentiel pour réussir à parer une attaque rendant les parades bien plus efficaces. La valeur de parade des armes (bouclier compris) est ainsi doublée.
Moi, Hagin, je fais serment d'être un Veilleur des Ténèbres.

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Messages : 777
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Hagin] Il n'y a jamais eu de paix

Message par [MJ] Le Djinn » 19 oct. 2019, 00:45

Le corps se retrouvait détaché de la corde raide tenant encore sa moitié accrochée au pilier. Flasque et mou, le cadavre était la risée des brises-fer qui crachaient dessus et filaient encore des coups de talon à ce qui avait dû être, à une époque, un sorcier craint par ses pairs. A l'arrière des nains se cotisaient pour trouver du combustible, histoire de mettre feu à cet infâme personnage et de disperser ses cendres. On était jamais trop prudent avec les magiciens. Ulfig, affairé à trouver son briquet fétiche, fût interrompu par Hagin et ses compagnons qui rentraient d'expédition.
Immédiatement ses yeux tombèrent sur les infortunés du groupe: Notum, en sang, et Milun dont le bouclier et une partie de l'armure avaient fondus. Prenant conscience de la gravité des événements, il demanda, perdant un peu de son calme pour le remplacer par de l'inquiétude:


-"Mes courtes-barbes! Que s'est-il passé en bas?!"

Alors Hagin lui raconta tout pendant que des camarades, sortant de leur fureur meurtrière, attrapaient les blessés graves pour les poser sur leurs paillasses. Ils étaient faibles, blessés, mais vivant. Le dragon n'avait pas réussi son œuvre: les dawis triomphaient une fois encore!

-"Vous avez chassé un épineux, à vous quatre? Par la lame de Gazul je n'en reviens pas!"

Son ton était un peu trop enthousiaste et trop joyeux, en lieu et place de son habituel caractère peu prodigue en bons mots et plutôt austère. Le barbe-de-fer dût s'en rendre compte car il reprit bien vite son expression d'insatisfaction inhabituelle.

-"Si ce que tu dis est vrai alors on a peut-être un gros problème. On doit immédiatement rapporter ça à Karak Hirn."

Une voix toussa derrière lui. C'était Ulbert Heaume-Noir, un solide gaillard à la tignasse noire très épaisse, caractéristique de sa famille. Assez timide il parlait habituellement peu, préférant rester à distance des discussions pour se lancer à corps perdu dans la bataille. Du temps passé avec lui Hagin avait appris qu'il était en fait l'aîné d'un Maître-des-runes fort respectable qui avait espéré en faire son successeur. Ne trouvant aucun talent dans la magie runique ni aucun intérêt aux éruditions, Ulbert avait choisi la voie du Brise-Fer pour honorer malgré tout son nom. Pour autant il avait semblait-il retenu plusieurs choses de ses décennies d'apprentissage et était un des très rares lettrés du groupe.

-"Navré de vous interrompre durant ce rapport, maître-de-fer, mais en vous entendant il m'est venu une idée. J'ai lu plusieurs fois durant mon enfance que les dragons d'échardes, ou épineux, peuvent être contrôlés par des colliers runiques dont nos ancêtres se servaient pour déchiqueter les rangs des lâches elgis durant la Guerre de la Vengeance. Nous pourrions proposer la chose à Karak Hirn? Si une attaque de gobis d'envergure est à prévoir, ils seront utiles."

Le chef de groupe resta pensif un moment, passant les doigts dans ses tresses de barbe et pensant à s'en faire sauter le cerveau.

-"Si les ancêtres le faisaient alors c'est que c'est pas bête. J'transmettrai au thane. Rompez et commencez à remballer, on part dans trente minutes."

Derrière cette apparente précipitation se cachait sans doute la crainte partagée du retour des dragons. Certes Hagin et sa fine équipe en avaient vaincus un, mais s'il s'agissait d'un nid? Et si sa meute cherchait à le venger? Le combat n'avait jamais fait peur aux nains, mais les risques inutiles ne devenaient pas soudainement héroïques sous prétexte qu'un dragon rentrait dans l'équation. Cela dit certains membres de l'escouade pensaient qu'il fallait plutôt chasser les dragons droit dans leurs tanières et les transformer en bottes et en soupes.

Le retour à Karak Hirn, bien que long, fût sans embûche. De temps à autre, en lisière du regard, des ombres semblaient bouger, fuir, courir, mais qui pouvait jurer qu'il ne s'agissait pas des ombres des lampes? Puis bientôt les lourdes portes rassurantes qui annonçaient l'entrée dans un monde civilisé, les longs couloirs de mineurs qui travaillaient au rythme des pioches et des chansons… Karak Hirn était belle quand on revenait d'aussi loin. Et à l'infirmerie de la caserne, alors qu'on laissait Milun et Notum dans des lits confortables, ils eurent pour Hagin et Taillefer les mêmes mots:


-"On l'a fait, les gars."
Si tu veux tu peux décrire les deux-trois prochains jours où vous serez à Karak Hirn en entrainement standard.
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Répondre

Retourner vers « Ungdrin Ankor »