L'appel du monde

Le Stirland a la réputation d'être une province pauvre, arriériée et rustique, aussi ses soldats portent-ils souvent un équipement de fortune. Ses archers sont néanmoins réputés dans tout l'Empire pour leur adresse. Le Graf Albérich Haupt-Anderssen, issue d'une famille vieille de quatre cent ans, règne sur le Grand Comté depuis Wurtbad, la Ville du Vin.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Mort Noire
PJ
Messages : 465
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

L'appel du monde

Message par [MJ] Mort Noire » 12 avr. 2009, 18:47

Riffy s’assit et s’étira. Il avait passé une excellente nuit. Son lit était juste à la bonne taille, avec des draps frais et confortables. Il faut dire qu’il avait choisi cette auberge justement car elle était une des seules tenues par un halfling, et que seul un halfling savait vraiment ce qu’il fallait à un autre halfling.
Il bailla encore un coup et sortit du lit. Il était temps de se mettre en route, s’il ne voulait pas perdre sa journée. Il enfila ses vêtements en vitesse et descendit vers la salle commune. Après avoir engouffré le petit déjeuner roboratif servi généreusement par une accorte halfling aux joues roses et aux courbes engageantes, il se dirigea vers le patron, pour lui payer la chambre.
Il avait longtemps réfléchi la nuit passée quant à savoir s’il payerait, ou s’il se glisserait au dehors en passant par le toit de l’écurie, mais il avait finalement opté pour la première solution. Maintenant qu’il était dans le monde des Hommes, il avait décidé que les halflings ne seraient plus les victimes de ses « chapardages », les Hommes pourvoiraient à ses besoins, même si ils n’en seraient pas toujours conscients. Enfin, pas que les Hommes d’ailleurs. Les Nains aussi pourraient faire l’affaire. Et les elfes. Ne jamais oublier les elfes. Les Nains étaient connus pour leur or, mais les Elfes eux se pavanaient en permanence couverts de gemmes précieuses. Du moins, c’est ce qu’on lui avait dit. Il n’avait jamais vu d’Elfes lui-même.
Le Patron lui rendit sa monnaie et il soupesa sa bourse. Finalement, peut-être bien qu’il aurait du passer par le toit…
Il sortit rapidement de l’auberge et se retrouva sur la Grand route, qui servait ainsi aussi de rue principale au village de Vorchdorff. À gauche, la route menait vers le Moot, à droite elle partait vers Halstedt et le reste de l’Empire. Il tourna résolument à droite.

____________________________________________________________________________


Après trois heures de marche sur une route à peine fréquentée par quelques marchands itinérants et un ou deux fermiers, il commençait à sérieusement ressentir le besoin de s’arrêter, ne serait-ce que pour reposer ses pieds. Et manger un morceau. Il n’avait rien avalé depuis les pommes « récupérées » dans un verger, et cela faisait surement une heure.
Néanmoins, tandis qu’il se reposait, il entendit des bruits de voix. Il leva la tête et aperçut un chariot dans un tournant de la route, en partie caché par les arbres. Il semblait immobilisé, et les personnes qui l’entouraient s’agitaient tout autour en criant.
Toute chose à une fin, toute vie connait son terme. Va, aveugle toi de ta fausse liberté, mais n'oublie pas. N'oublie pas qu'à la fin des fins toute chose me reviendra, toute vie pliera face à moi et s'abandonnera à ma sombre splendeur. N'oublie pas que ton âme se trainera face à moi. Car je suis la Mort Noire et ma destinée est le Néant...

Venez pleurer ici...

...ou admirer ma toute-puissance ici

Image 2011
Image

Avatar du membre
Riffy Firquin

Re: L'appel du monde

Message par Riffy Firquin » 12 avr. 2009, 19:39

*voilà peut être une solution efficace pour reposer mes malheureux pieds*

Je me glisse doucement à plat ventre tout en restant cacher derrière les arbres et tendant l'oreille.

*décidément j'ai maigri j'arrive à ramper*
grrrrrrrrooooouuuuuuuuuuuiiiiii
*tais toi petit ventre bientôt nous ferons un repas décent je te le promet.
Pour m'apporter la bonne fortune je croise les doigts.

Puis, je m'avance jusqu'à être à une portée de voix des personnes mais toujours caché.

Pour l'heure, il est plus prudent de connaître qui ils sont et ce qui immobilise le chariot.

Je regarde aux alentours voir si je suis le seul observateur ou si d'autres observent les occupants du chariot.

Et surtout, si leurs intentions sont plus mauvaises que les miennes.

Avatar du membre
[MJ] Mort Noire
PJ
Messages : 465
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Re: L'appel du monde

Message par [MJ] Mort Noire » 13 avr. 2009, 12:13

Test d'habilité pour passer inaperçu:
habileté: 12
bonus: +4 (les personnes que tu observes sont occupées àse disputer sans prêter attention aux alentours
total: faire 16 ou moins
lancé de dé: 3
Résultat: réussi sans problème, tu te rapproches suffisamment que pour voir et entendre parfaitement sans être découvert.
Caché derrière un buisson, Riffy avait une vue parfaite sur le chariot, et était suffisamment proche que pour entendre la discussion de ses propirétaires.ImageLe chariot (à vrai dire il s'agissait même plutôt d'une roulotte) était recouverts de fins dessins fait avec précision, somptueusement orné, même si certains endroits où la peinture commençait à s'écailler laissait supposer que sa période faste était passée depuis un certain temps déjà. Quant à la raison de son arrêt, elle était évidente: une des roues était dans le fossé de la route, et la roulotte menaçait à tout moment de tomber complètement sur le bord de la route. Tout autour de la rolotte se trouvait ses occupants: un Humain à la moustache longue et finement coupée, aux cheveux bruns et coupés courts. Il était occupé à se disputer férocement avec une jeune Humaine. Celle-ci était vraiment splendide, vêtue d'une robe orange et blanche, ses longs cheveux bruns-roux flottant librement sur ses épaules dénudées. Il semblait se disputer tous deux quant à savoir à qui incombait la responsabilité de l'accident.
Pendant ce temps là, un autre Humain, semblable au premier, mais plus jeune et à la moustache plus courte, était penché sur le harnais reliant un cheval imposant à la roulotte. Il s'affairait en grommelant des propos inaudibles, sa chemise blanche enfoncée dans son pantalon noir. Deux enfants, une fille et un garçons, de respectivement 7 et 5 ans, contribuaient également au tumulte général, en se poursuivant bruyamment tout autour de la roulotte à grands cris.

Riffy se mit à réfléchir: ces humains ne semblaient guère dangereux, peut-être que se montrer à eux pourrait s'avérer avantageux. D'un autre coté, les apparences étaient parfois trompeuses...
Toute chose à une fin, toute vie connait son terme. Va, aveugle toi de ta fausse liberté, mais n'oublie pas. N'oublie pas qu'à la fin des fins toute chose me reviendra, toute vie pliera face à moi et s'abandonnera à ma sombre splendeur. N'oublie pas que ton âme se trainera face à moi. Car je suis la Mort Noire et ma destinée est le Néant...

Venez pleurer ici...

...ou admirer ma toute-puissance ici

Image 2011
Image

Avatar du membre
Riffy Firquin

Re: L'appel du monde

Message par Riffy Firquin » 13 avr. 2009, 20:56

Riffy savait que la curiosité n'était pas toujours la meilleure des solutions mais c'était dans sa nature, il n'y pouvait rien.

Ajustant sa tenue pour faire impression, Riffy remis de l'ordre dans sa chevelure et s'éclaircit la voix.

hola braves gens des ennuis, puis-je vous aider?

*au pire, ils me jetteront des pierres*

en pensant cela, riffy se tenait prêt à esquiver un quelconque projectile.

Il descendit doucement le chemin qui le menait jusqu'à cet étrange équipage perdu dans la nature.

*surement une famille de gens du voyage, il parait qu'ils possèdent d'étranges pouvoirs mais qu'ils sont aussi de très bons conteurs d'histoire*

Arrivé proche des gens, Riffy un beau sourire engageant comme il en a le secret. Et fit un clin d'oeil aux enfants les semi-hommes plaisent toujours aux enfants.

Avatar du membre
[MJ] Mort Noire
PJ
Messages : 465
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Re: L'appel du monde

Message par [MJ] Mort Noire » 13 avr. 2009, 23:34

Coupés net dans leur dispute par cette intrusion, le couple se retourna vers lui. Les enfants arrêterent leurs jeux et le regardèrent curieusement. Seul le jeune homme occupé aux harnais ne se retourna pas.
Parce que tu crois qu'un avorton comme toi peut pousser une roulotte hors du fossé?. Le ton de l'homme était moqueur et colérique, reflétant bien les traces de la violente dispute qui l'avait opposée à la femme.
Tais-toi Ionnello, tu n'est qu'un imbécile et un rustre.La femme se tourna alors vers Riffy. Veuillez excusez mon époux, monsieur, il n'a guère de manière lorsqu'il perd ses nerfs, mais en temps normal, il peut parfois faire preuve de politesse et même de sympathie.
Ceci dit, j'accepte volontier votre offre: pourriez vous veillez à ce que les enfants ne se retrouve pas sous les roues du chariot pendant que mon mari, son frère et moi tentons de le dégager?
Riffy n'eut pas le temps de répondre que déjà elle se retournait vers la roulotte, que son mari avait déjà rejoint. Il eut à peine plus temps pour rassembler les enfants auprès de lui avant que la roulotte ne soit mise en branle.
Tout fut fait très vite et bientôt la roulotte se retrouva sur la route.
Et bien, maitre Halfling, un grand merci pour avoir protéger mes petits monstres. Visiblement vous allez dans la même direction que nous, si vous le désirez, nous pouvons vous emmener avec nous, ce sera toujours plus agréable et plus rapide qu'en marchant n'est-ce pas?
Une voix de vielle femme se fit alors entendre, provenant de l'intérieur de la roulotte:
Un Halfling? Chassez le! Tous des voleurs! Tous des...
Silence la Vielle! La voix d'Ionnello semblait aussi coupante que lorsqu'il s'était adressé àRiffy. Visiblement sa colère n'était pas encore passée.
Ne faites pas attention à eux, ils sont un peu dérangés, mais pas vraiment méchants. Par contre, si nous pouvons vous offrir le transport, nous n'avons guère les moyens de vous offrir le souper. Mais comme je vois sortit de votre poche le bout d'une fronde, je ne m'inquiète pas trop pour vous. Mon père disait toujours: "faites confiance à un halfling pour toujours trouver de la nourriture, même en plein désert!".
Alors, nous accompagnerez vous ou pas?
HRP a écrit : Comme tu vois, je t'ai ajouté une petite fronde, puisque tu désirais un petit bjet de lancer.
Toute chose à une fin, toute vie connait son terme. Va, aveugle toi de ta fausse liberté, mais n'oublie pas. N'oublie pas qu'à la fin des fins toute chose me reviendra, toute vie pliera face à moi et s'abandonnera à ma sombre splendeur. N'oublie pas que ton âme se trainera face à moi. Car je suis la Mort Noire et ma destinée est le Néant...

Venez pleurer ici...

...ou admirer ma toute-puissance ici

Image 2011
Image

Avatar du membre
Riffy Firquin

Re: L'appel du monde

Message par Riffy Firquin » 14 avr. 2009, 14:00

Ne vous inquiétez pas pour moi madame et c'est avec joie que j'accepte votre invitation à prendre la route avec vous

Puis joignant le geste à la parole, Riffy commence à grimper dans la roulotte une fois qu'il c'est présenté à tout l'équipage.

Discrètement, il jette un oeil à l'intérieur pour tenter d'apercevoir la vieille femme.

c'est une belle journée, merci de m'accepter parmi vous j'essayerai de me rendre utile et discret

*la journée commence bien je vais pouvoir reposer mes pieds*

Puis Riffy sourit en regardant le soleil et ses nouveaux compagnons de route.

*Je sens que je vais plaire parmi eux*

Dites madame, si vous voulez je pourrais faire la cuisine...
pour nous les halflings c'est naturel !


ça serait malheureux de ne pas trouver d petits gibiers dans ce secteur

Avatar du membre
Riffy Firquin

Re: L'appel du monde

Message par Riffy Firquin » 17 avr. 2009, 14:07

Voyant que le reste de l'équipage, n'est pas disposé pour l'instant à discuter, Riffy tente de se faire plus discret possible.

Il en profite pour observer tous les occupants et la roulotte en détail, une fois qu'il a bien mémorisé le tout dans sa tête il se détend un peu et ferme quelques instants les yeux mais reste éveillé les oreilles aux aguets, prête à entendre la moindre indiscrétion.

Son esprit vagabonde un instant sur son passé, il revoit le cours d'eau ayant coûté la vie à son frère, n'aimant ce qu'il voit riffy tente de se remémorer de tendres souvenirs d'enfance avec ses frères et soeurs...

Un sourire apparait sur son visage lorsqu'il revoit la fois où tout le monde le cherchait alors qu'il s'était caché dans le foin...

un caillou sur la route, ramenant l'esprit de Riffy à la réalité du présent.

Avatar du membre
[MJ] Mort Noire
PJ
Messages : 465
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Re: L'appel du monde

Message par [MJ] Mort Noire » 17 avr. 2009, 21:27

Tiré de sa rêverie par ce cahot sur la route, Riffy a un geste de surprise. Ce faisant, il attire l'attention de la jeune femme qui se retourne vers lui. Ha, je vois que vous revenez parmi nousDit-elle avec un sourire, vous vous êtes endormi tellement vite tout à l'heure que je n'ai pas eu le temps de vous présenter notre petit groupe. Voici Ionnello, mon époux.
Celui-ci, qui tient les rênes, répond par un grognement

Le jeune homme qui marche à coté de notre roulotte est son frère, Marcus. Vous connaissez déjà mes deux petits diablotins Carlotta et Noran, et au fond de la roulotte, il y a ma belle-mère.

Les yeux de Riffy parviennent enfin à distinguer à travers l'obscurité de l'intérieur de la roulotte la silhouette d'une vielle femme enroulée dans une couverture.
La jeune femme se penche vers Riffy et lui murmure à mi-voix:

Tout le monde l'appelle "La vielle".

Quant à moi, je me nomme Miranda. Vous vous êtes réveillé au bon moment, nous allions nous arrêter pour le repas. A ces mots, la mine de Riffy s'éclaircit. Un rapide regard vers le ciel et la position du soleil lui apprenne qu'il est déjà presque 2 heures. Tout ce temps sans manger!!
Tandis que l'attelage ralentit Miranda reprend la parole:

Pendant que nous nous installons, pourquoi n'iriez vous pas voir aux alentours si il ne e trouve pas quelque animal que votre fronde vous mettrais à disposition pour le diner?

Riffy regarde autour de lui. Il ne s'est jamais beaucoup adonné à la chasse, mais il lui semble remarquer deux endroits prometteurs:
D'un coté, une forêt dont le sous-bois doit surement contenir quelques oiseaux appétissants, de l'autre une prairie sauvage qui abrite plus que surement toute une colonie de lapin.


HRP
Voilà tu as le choix. Tu peux soit rester sur place (mais alors sans rien manger), soit tenter d'attraper une proie en choisissant une des deux "zones de chasse". Je ferai alors moi-même les jets de dés (sur le générateur de dés fournis par le forum) pour voir si tu trouves une proie, et si tu parviens à la toucher avec ta fronde (en prenant en compte tes caractéristiques). En fonction de ton RP je te fournirai des bonus pour ces jets, pour souligner une technique de chasse performante.
Toute chose à une fin, toute vie connait son terme. Va, aveugle toi de ta fausse liberté, mais n'oublie pas. N'oublie pas qu'à la fin des fins toute chose me reviendra, toute vie pliera face à moi et s'abandonnera à ma sombre splendeur. N'oublie pas que ton âme se trainera face à moi. Car je suis la Mort Noire et ma destinée est le Néant...

Venez pleurer ici...

...ou admirer ma toute-puissance ici

Image 2011
Image

Avatar du membre
Riffy Firquin

Re: L'appel du monde

Message par Riffy Firquin » 18 avr. 2009, 12:54

reprenant rapidement ses esprits, riffy ne prend que quelques minutes pour réfléchir, puis s'exclame:

Nous mangerons du lapin à la Riffy ce midi

Puis, avec un large sourire à l'attention de Miranda.

il lui souffle à l'oreille, discrètement:

Elle aime le lapin la vieille?


Puis, satisfaity de lui, Riffy se prépare à partir à la chasse aux lapins.

Il sélectionne les meilleures pierres qu'il puisse trouver et s'enfonce dans la prairie s'aidant de ses talents pour être le plus discret possible lors de son déplacement.

*bon j'espère avec de la chance avec moi et ramener de quoi nourrir tout le monde je veux faire bonne impression*
et croise les doigts

Avatar du membre
[MJ] Mort Noire
PJ
Messages : 465
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Re: L'appel du monde

Message par [MJ] Mort Noire » 20 avr. 2009, 23:16

Test pour dépister les lapins: test d'intelligence (pistage)
Bonus: +2 (prairie fort dense en bestiaux).
résultat à obtenir: 12 ou moins
jet: 3
Résultat: réussi
Riffy avisa deux superbes lapins, gras et dodus à force de se nourrir dans la prairie. Superbe se dit-il. Voilà qui devrait faire l'affaire.

Il glissa un projectile dans sa fronde et la fit tournoyer, avant que de projeter le cailloux vers sa cible.
Test pour toucher le lapin 1: test d'habileté
Bonus: /.
résultat à obtenir: 12 ou moins
jet: 9
Résultat: réussi, le lapin n°1 est bon pour la casserole
Riffy exulta en silence. Il n'avait rien oublié de ses jeunes années de braconnage et de maraude dans les vergers et prairies des fermiers voisins.
Test pour toucher le lapin 2: test d'habileté
Bonus: /.
résultat à obtenir: 12 ou moins
jet: 1
Résultat: réussi, le lapin n°2 est aussi bon pour la casserole! (bollu va!)
Après avoir récupéré ses trophés, Riffy chercha à récupérer ses projectiles. Les cailloux suffisamment équilibrés que pour être utilisables avec une fronde n'étaient pas facile à trouver, et il fallait les conserver précieusement.
Malheureusement, ceux-ci avaient roulés dans l'herbe et l'obscurité commençait à tomber.
Test pour trouver la pierre n°1: test d'intelligence (fouille)
Malus: -2 (bé oui, il fait noir bientôt...).
résultat à obtenir: 8 ou moins
jet: 14
Résultat: raté
Test pour trouver la pierre n°1: test d'intelligence (fouille)
Malus: -2 (bé oui, il fait noir bientôt...).
résultat à obtenir: 8 ou moins
jet: 12
Résultat: raté

Riffy eut bien l'envie de pester un moment en ne retrouvant pas ses pierres, mais les deux lapins qu'il tenait en main le consolèrent bien vite.


Heureux de sa chasse et fier comme un paon, il revint près du campement. Les exclamations admiratives de Miranda le remplirent d'aise et c'est avec un grand plaisir qu'il dévora ceux-ci une fois que Miranda les eut apprêtés.

Et maintenant, messire le Halfling, vous allez avoir le grand plaisir d'assister à notre spectacle dansant et chantant. Demain soir nous arriverons à Halstedt, et il faut que nous soyons au sommet de notre art.

Sur ces mots, ils commencèrent à danser...
Voilà, je te laisse terminer la soirée tranquillement, n'hésite pas à décrire ta soirée, posez des questions sur la famille,...
Toute chose à une fin, toute vie connait son terme. Va, aveugle toi de ta fausse liberté, mais n'oublie pas. N'oublie pas qu'à la fin des fins toute chose me reviendra, toute vie pliera face à moi et s'abandonnera à ma sombre splendeur. N'oublie pas que ton âme se trainera face à moi. Car je suis la Mort Noire et ma destinée est le Néant...

Venez pleurer ici...

...ou admirer ma toute-puissance ici

Image 2011
Image

Répondre

Retourner vers « Stirland »