[Mjité] Frère Éloi, initié de Shallya

Verrouillé
Avatar du membre
Frère Éloi
PJ
Messages : 8
Profil : For 8 / End 8 / Hab 8 / Cha 9 / Int 8 / Ini 8 / Att 8 / Par 8 / Tir 8 / Foi 10 / NA 1 / PV 60
Autres comptes : [MJ] Le Gob'

[Mjité] Frère Éloi, initié de Shallya

Message par Frère Éloi »

Nouveau projet de PJ du Gob’, Vladek étant inactif de très longue date, et de surcroît éloigné de mes attentes actuelles. :Oo:

Une contrepartie (50 xp, 6 couronnes) de contribution forum (05/06/20) est incluse dans la fiche, sous la forme de deux compétences supplémentaires narrativement justifiables.

Divers équipements supplémentaires, narrativement adéquats encore une fois, sont également inclus, payés rubis sur l’ongle (de façon très excédentaire) par la déduction de 3 couronnes du total. Ces modestes acquisitions pré-aventure sont évidemment soumises à validation par qui de droit, en même temps que la fiche.


Nom/Prénom: Frère Éloi
Sexe: Masculin
Age: 19 ans
Race: Humain
Carrière: Initié
Lieu/ville de départ: Orléac, Brionne (Bretonnie)
Fréquence de jeu: 1-2 posts /semaine
Profil: FOR 8 / END 8 / HAB 8 / CHAR 9 / INT 8 / INI 8 / ATT 8 / PAR 8 / TIR 8 / FOI 10 / NA 1 / PV 60/60 (aucun bonus/malus de compétences ou venant de mon équipement ne s'y trouve, uniquement les PC gratuits)


Description physique :
Si les apparences peuvent parfois se révéler trompeuses, du clerc bretonnien, Éloi n’a manifestement pas que l’habit. De taille comme de carrure très quelconque, il apparaît tout à la fois trop chétif pour avoir grandi aux champs, et bien trop malingre pour évoquer un fils chéri de la noblesse. Ses doigts sont en effet trop fins, sa peau trop claire, ses paumes pas assez calleuses pour les rigueurs des devoirs de la paysannerie, sous le soleil de Brionne.

Son visage juvénile à la timide pilosité est couronné d’une tignasse rétive couleur de paille, dont l’agencement hasardeux est d’ordinaire dissimulé sous la capuche de son habit. Les yeux châtains, le nez droit, le teint clair, les traits fins d’Éloi font chacun régulièrement l’objet d’éloges plus ou moins intéressés de la part de son prochain, avances toutefois courantes à l’endroit des prêtresses de Shallya.

En Bretonnie plus qu’ailleurs peut-être, si l’habit ne fait pas le moine, il y contribue. Ainsi, les lois somptuaires encadrent notamment les pratiques vestimentaires, réservant par exemple l’usage du blanc à la noblesse. Il en résulte que l’habillement traditionnel des prêtresses de Shallya en ces contrées tend à privilégier d’autres teintes, et principalement le jaune. La robe de bure d’initié portée par Éloi au quotidien est donc faite de laine rêche dont la teinte beige tend à jaunir à l’usage. Le couvre-chef est également un marqueur social évocateur, en ce que l’immense majorité des bretonniennes vont coiffées, contrairement aux hommes qui ne font pas l’objet d’une coutume genrée à cet égard. Pour le jeune novice shalléen, porter la capuche de son habit relevée lors de ses déplacements, c’est donc se conformer aux attendus de la société à l’égard d’un ordre très majoritairement féminin. Arpenter les rues tête nue en habit de Shallya constituerait en effet un spectacle singulier, certain d’attirer des attentions et distractions superflues dans la poursuite de ses attributions.

Description psychologique :
Éloi est un jeune bretonnien immergé depuis sa plus tendre enfance dans un milieu ecclésiastique essentiellement féminin, dont les préceptes prônent la bienveillance envers son prochain, la paix et l’apaisement des souffrances du monde. A ce titre, à son empathie naturelle s’ajoute de fait une culture prononcée de l’abnégation, de l’altruisme et du pacifisme. Son éducation au sein du temple shalléen l’a également amené à cultiver et exprimer plutôt qu’enfouir la plupart de ses émotions, de sorte que le novice fait montre d’une grande sensibilité, en accord avec les vœux qu’il a prononcés.

Les attentions continues d’une mère supérieure des plus austères ont aussi imprégné Éloi de doctrines ascétiques, idéologie shalléenne minoritaire selon laquelle les privations personnelles constituent autant de bonnes actions en vue d’aider le monde à surmonter les maux qui l’accablent. Pour l’heure, le novice se prête de bonne grâce à ces astreintes, y voyant une façon de partager davantage avec autrui, faisant systématiquement passer les besoins de son prochain avant les siens. Conformément à l'éducation reçue au cours de son noviciat, Éloi conçoit ces privations comme autant de gestes de dévotion, l'occasion pour lui de remercier tant sa déesse que son ordre, pour l'avoir accepté en dépit de sa condition masculine. S'étant construit autour de cette perception dépréciative de lui-même, l'initié s'échine au quotidien pour honorer la confiance de l'ordre en sa modeste personne, ses pas hantés par la crainte de décevoir.

Si Éloi est donc d’une piété et d’une dévotion exemplaires aux yeux de ses pairs, son esprit n’en est pas moins pétri de doutes à mesure que ses services l’exposent à la société brionnoise, et ce alors même qu’il ne ménage pas ses efforts pour tenir ces questionnements à l’écart. Ainsi, même s'il a accepté le fait que tous ne pourront pas toujours être sauvés, Éloi ressent néanmoins un malaise croissant à l’idée de devoir un jour hiérarchiser les besoins des bénéficiaires. N'ayant lui-même guère connu de réelle situation de crise jusqu'alors à l'exception des régulières épidémies brionnoises, sa vision de ses missions demeure à bien des égards naïve : il ne peut se résoudre à se faire l’arbitre de ses semblables, attribution éminemment divine dans son esprit.

Alignement : Loyal Bon


Historique :
L’histoire d’Éloi ne diffère guère de celles de la plupart des orphelins bretonniens. Un soir d’automne de l’an bretonnien 1529, une jeune fille éplorée vint se présenter, éreintée, hébétée, devant l’hospice shalléen du bourg brionnois d’Orléac. Enceinte, malade, et proche du terme, elle fut rapidement prise à part des autres suppliants par les prêtresses du temple. Après une longue nuit de travail, et en dépit des attentions des sœurs au cours de son labeur, l’adolescente s’éteignit finalement, non sans avoir enfanté. Le nouveau-né fut pris en charge par l’orphelinat du clergé de Shallya ; on le nomma Éloi.

Aux bons soins des sœurs shalléennes, le nourrisson bénéficia de toutes les attentions, recevant même une poupée à fées façonnée à son image, tradition séculaire largement répandue en Bretonnie visant à le prémunir de l’appétit des fées, et à lui porter bonheur tout au long de sa vie. Hélas, le jour de son premier anniversaire, la poupée s’était volatilisée lorsque le petit Éloi s’éveilla. On eut beau la chercher en vain plusieurs jours durant, rien n’y fit. Comme le petiot demeurait inconsolable, on lui confectionna en lieu et place une amulette à l’effigie d’une colombe de bois. Rasséréné par ce présent, l’insolent entreprit d’exercer ses jeunes gencives à son encontre au cours des mois qui suivirent, ne le portant sagement en pendentif que bien ultérieurement.

C’est en ces murs donc que le garçon grandit, se mêlant aux autres orphelins, participant aux tâches ménagères, aidant souvent au dispensaire voisin. Au temple, il reçut au fil des ans l’éducation nécessaire au destin de clerc, apprenant à lire, écrire, et surtout à respecter les règles édictées. Le temps passant, ses journées restèrent rythmées tant par les activités hospitalières du dispensaire que par l’initiation au dogme de Celle qui Guérit. La dévotion du garçon demeurant impeccable, on envisagea naturellement la voie du noviciat.

S’ensuivit de fait une période de préparation à la vie religieuse, visant à éprouver tant la vocation que la détermination du garçon. Aux côtés de quelques frères, mais surtout de sœurs, l’adolescent d’alors s’appliquait à faire montre au monde, mais surtout à sa déesse, de la mesure tant de sa piété que de son dévouement à ceux dans le besoin. Leur quotidien n’était plus que prières, rites, et services à la population d’Orléac, une vie d’astreinte porteuse d’un sens auquel chacun d’eux adhérait pleinement : l’ambition de contribuer à leur mesure à apaiser les souffrances du monde.

Au cours de cette période probatoire en vue d’intégrer le clergé shalléen, la ténacité de l’adolescent fut d’autant plus éprouvée qu’il s’attira l’intérêt de l’une des mères supérieures du temple. Sous le regard de l’intransigeante mère Clémence, le jeune novice dut ainsi redoubler d’application, et se montrer en tout temps irréprochable. Lorsqu’un jour il osa s’enquérir de la raison de cette surveillance, il ne rencontra point d’hostilité, mais se vit rétorquer que le cœur des hommes se devait d’être doublement éprouvé devant Shallya. Acceptant cette opinion comme une vérité, le docile néophyte se laissa également dispenser des préceptes ascétiques dont ses sœurs ne faisaient pas l’objet. Dans sa candeur, il n’en nourrit néanmoins nulle rancœur, s’attachant à discipliner sa propre faiblesse morale, afin de mériter et d’honorer la confiance de la communauté.

Le soleil se lève toujours Orléac, et Éloi a grandi. Désormais initié du temple, il vaque essentiellement aux services extérieurs au temple, comme il sied à un séduisant jeune clerc de son âge. De fait, il en comprend la raison, puisque de ses vœux prononcés lors de son entrée en religion, celui de pureté est essentiel à sa vocation, mais requiert rigueur et discipline. Pour maintenir ces deux vertus, Éloi comprend son nécessaire éloignement progressif des locaux du temple, bondés de jeunes femmes aussi prudes que candides. Voilà plusieurs années maintenant qu’il passe le plus clair de son temps en ville, au contact de ce monde qu’il entend soulager, dans la sereine certitude que Shallya l’accompagne où qu’il aille.
Image


Compétences :
• ALPHABÉTISATION (E)
• CUISINE (B)
• DOCTRINE DU CULTE (SHALLYA) (E)
• EMPATHIE (E)
• INCANTATION DIVINE (SHALLYA) (E)
• SEDUCTION (B)
• SENS DE LA MAGIE (E)
• TRAUMATOLOGIE (A)

Bourse : 9 Couronnes d'or || Autres :
Inventaire :
Bâton de marche
Tenue en lin
Ample robe de laine jaunie à capuchon
Ceinture de cuir
Sandales
Godet en bois
Écuelle de bois
Grande sacoche
Rations
Nourriture pour une journée (médiocre)
Quelques miches de pain
Flasque en cuir

Amulette de Shallya en pendentif (colombe bois/cordon cuir)
Livre de prières de Shallya


Prières connues :
Bénédiction de Shallya : Bénédiction de la cible, lui conférant 1d5 PdC envers Shallya et la bénédiction de la déesse (pouvant se traduire par diverses choses à la convenance du MJ). Ne peut pas être lancé sur soi-même.

Bonté du Cœur : Votre bonté est reconnue auprès du peuple et le nom de votre déesse inspire la bienveillance. Tant que la prière est active, vous bénéficiez d’un bonus de +1 Char pour toutes interactions visant à vous faire aider.

Détresse retardée : Vous implorez la miséricorde de Shallya pour qu’elle repousse d’inévitables souffrances un temps durant. Vous pouvez ainsi toucher une créature et anesthésier la souffrance provoquée par une maladie, un trouble mental, un poison ou quelques autres maux. Cette prière ne guérit en rien, et la cible subit toujours les effets du mal qui la ronge, mais elle ne ressent plus la douleurs en résultant durant la durée de la prière.

Fléau des souffrances : La protection de votre déesse vous rend maître dans l’art d’amoindrir les maux, et vous pouvez aisément soigner les blessures de votre prochain. De ce fait vous bénéficiez d’un +1 pour tout jet visant à soigner quelqu’un sans utiliser de la magie, et ce durant toute la durée de la prière.

Résistance à la maladie : Votre foi renforce les défenses naturelles de la cible. Pendant toute la durée de la prière, chaque fois que celle-ci joue un test d’Endurance visant à résister à une maladie, elle bénéficie d’un bonus de +2.


Autres:

Points de Croyance : Shallya 0 (25 dépensés).
Notes : La référence à la tradition de la poupée, mystérieusement enlevée, doit être comprise comme une allusion au fait qu’Éloi dispose à son insu du sens de la magie. Personne ne s’en doute, pas même lui, mais ses prières et actes de foi le mèneront à faire usage de la magie dite divine. Il ne restera néanmoins aux yeux du monde -et aux siens- qu’un prêtre aimé de sa déesse et réalisant parfois des miracles en son nom.

Deux compétences supplémentaires (50 xp / 6 co), narrativement justifiées (contribution forum 05/06/20).


Code pour fiche

Code : Tout sélectionner

<html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Informations générales sur le personnage :<html></p><center></html>

|< 50em >|
|  **Nom et Prénom:**  |  Frère Éloi   |  <html><img src="https://i.imgur.com/JcAO0AN.png?1" /></html>  |
|  **Age:**   |  19 ans    |  :::  |
|  **Sexe: **  |    Masculin   |  :::  |
|  **Race: **  |   Humain   |  :::  |
|  **Carrière: **  |  Voie du Prêtre Mystique  |  :::  |
|  **Lieu/ville de départ:**   |  Orléac, Brionne (Bretonnie)  |   :::  |
|  **Fréquence de jeu:**   |  1-2 posts /semaine  |   :::  |
|  **MJ:**   |  ~  |   :::  |


<html><br></html>
<html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/barre1.jpg" align="center" /></html>


^  Nom de la ligne  ^  FOR         ^  END           ^  HAB                            ^  CHAR                            ^  INT                            ^  INI                            ^  ATT                            ^  PAR                           ^  TIR                           ^  FOI                           ^  NA                           ^  PV                            ^
|  Profil de départ (+4 PC initiaux)  |  8   |  8     |  8                      |  9                      |  8                      |  8                      |  8                      |  8                      |  8                      |  10                      |  1                      |  60/60                      |
|  Profil actuel  |  8   |  8     |  8                      |  9                      |  8                      |  8                      |  8                      |  8                      |  8                      |  10                      |  1                      |  60/60                      |
|  Améliorations restantes à acquérir pour level up (déjà acquis/à acquérir)  |  -   |  0/1     |  -                     |  0/1                      |  0/1                      |  -                      |  -                      |  -                     |  -                      |          0/2              |  -                      |  0/5                     |
<html><br></html>

| **XP disponibles :**  |  0     |
| **XP dépensés :**  |  50     |
| **PC dépensés :**  |    4     |

<html><br></center></html>

----
<html><br></html>
<html><img align="right" src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/barre2.jpg" style="padding-left:10px;padding-bottom:10px;" /></html>
<html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Description physique :<html></p></html>
 
Si les apparences peuvent parfois se révéler trompeuses, du clerc bretonnien, Éloi n’a manifestement pas que l’habit. De taille comme de carrure très quelconque, il apparaît tout à la fois trop chétif pour avoir grandi aux champs, et bien trop malingre pour évoquer un fils chéri de la noblesse. Ses doigts sont en effet trop fins, sa peau trop claire, ses paumes pas assez calleuses pour les rigueurs des devoirs de la paysannerie, sous le soleil de Brionne.

Son visage juvénile à la timide pilosité est couronné d’une tignasse rétive couleur de paille, dont l’agencement hasardeux est d’ordinaire dissimulé sous la capuche de son habit.  Les yeux châtains, le nez droit, le teint clair, les traits fins d’Éloi font chacun régulièrement l’objet d’éloges plus ou moins intéressés de la part de son prochain, avances toutefois courantes à l’endroit des prêtresses de Shallya.

En Bretonnie plus qu’ailleurs peut-être, si l’habit ne fait pas le moine, il y contribue. Ainsi, les lois somptuaires encadrent notamment les pratiques vestimentaires, réservant par exemple l’usage du blanc à la noblesse. Il en résulte que l’habillement traditionnel des prêtresses de Shallya en ces contrées tend à privilégier d’autres teintes, et principalement le jaune. La robe de bure d’initié portée par Éloi au quotidien est donc faite de laine rêche dont la teinte beige tend à jaunir à l’usage. Le couvre-chef est également un marqueur social évocateur, en ce que l’immense majorité des bretonniennes vont coiffées, contrairement aux hommes qui ne font pas l’objet d’une coutume genrée à cet égard. Pour le jeune novice shalléen, porter la capuche de son habit relevée lors de ses déplacements, c’est donc se conformer aux attendus de la société à l’égard d’un ordre très majoritairement féminin. Arpenter les rues tête nue en habit de Shallya constituerait en effet un spectacle singulier, certain d’attirer des attentions et distractions superflues dans la poursuite de ses attributions.
 
 
<html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Description psychologique :<html></p></html>
 
Éloi est un jeune bretonnien immergé depuis sa plus tendre enfance dans un milieu ecclésiastique essentiellement féminin, dont les préceptes prônent la bienveillance envers son prochain, la paix et l’apaisement des souffrances du monde. A ce titre, à son empathie naturelle s’ajoute de fait une culture prononcée de l’abnégation, de l’altruisme et du pacifisme. Son éducation au sein du temple shalléen l’a également amené à cultiver et exprimer plutôt qu’enfouir la plupart de ses émotions, de sorte que le novice fait montre d’une grande sensibilité, en accord avec les vœux qu’il a prononcés.

Les attentions continues d’une mère supérieure des plus austères ont aussi imprégné Éloi de doctrines ascétiques, idéologie shalléenne minoritaire selon laquelle les privations personnelles constituent autant de bonnes actions en vue d’aider le monde à surmonter les maux qui l’accablent. Pour l’heure, le novice se prête de bonne grâce à ces astreintes, y voyant une façon de partager davantage avec autrui, faisant systématiquement passer les besoins de son prochain avant les siens. Conformément à l'éducation reçue au cours de son noviciat, Éloi conçoit ces privations comme autant de gestes de dévotion, l'occasion pour lui de remercier tant sa déesse que son ordre, pour l'avoir accepté en dépit de sa condition masculine. S'étant construit autour de cette perception dépréciative de lui-même, l'initié s'échine au quotidien pour honorer la confiance de l'ordre en sa modeste personne, ses pas hantés par la crainte de décevoir.

Si Éloi est donc d’une piété et d’une dévotion exemplaires aux yeux de ses pairs, son esprit n’en est pas moins pétri de doutes à mesure que ses services l’exposent à la société brionnoise, et ce alors même qu’il ne ménage pas ses efforts pour tenir ces questionnements à l’écart. Ainsi, même s'il a accepté le fait que tous ne pourront pas toujours être sauvés, Éloi ressent néanmoins un malaise croissant à l’idée de devoir un jour hiérarchiser les besoins des bénéficiaires. N'ayant lui-même guère connu de réelle situation de crise jusqu'alors à l'exception des régulières épidémies brionnoises, sa vision de ses missions demeure à bien des égards naïve : il ne peut se résoudre à se faire l’arbitre de ses semblables, attribution éminemment divine dans son esprit.
 
__Alignement :__ Loyal Bon
 
 
<html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Historique du personnage :<html></p></html>
 
L’histoire d’Éloi ne diffère guère de celles de la plupart des orphelins bretonniens. Un soir d’automne de l’an bretonnien 1529, une jeune fille éplorée vint se présenter, éreintée, hébétée, devant l’hospice shalléen du bourg brionnois d’Orléac. Enceinte, malade, et proche du terme, elle fut rapidement prise à part des autres suppliants par les prêtresses du temple. Après une longue nuit de travail, et en dépit des attentions des sœurs au cours de son labeur, l’adolescente s’éteignit finalement, non sans avoir enfanté. Le nouveau-né fut pris en charge par l’orphelinat du clergé de Shallya ; on le nomma Éloi.

Aux bons soins des sœurs shalléennes, le nourrisson bénéficia de toutes les attentions, recevant même une poupée à fées façonnée à son image, tradition séculaire largement répandue en Bretonnie visant à le prémunir de l’appétit des fées, et à lui porter bonheur tout au long de sa vie. Hélas, le jour de son premier anniversaire, la poupée s’était volatilisée lorsque le petit Éloi s’éveilla. On eut beau la chercher en vain plusieurs jours durant, rien n’y fit. Comme le petiot demeurait inconsolable, on lui confectionna en lieu et place une amulette à l’effigie d’une colombe de bois. Rasséréné par ce présent, l’insolent entreprit d’exercer ses jeunes gencives à son encontre au cours des mois qui suivirent, ne le portant sagement en pendentif que bien ultérieurement.

C’est en ces murs donc que le garçon grandit, se mêlant aux autres orphelins, participant aux tâches ménagères, aidant souvent au dispensaire voisin. Au temple, il reçut au fil des ans l’éducation nécessaire au destin de clerc, apprenant à lire, écrire, et surtout à respecter les règles édictées. Le temps passant, ses journées restèrent rythmées tant par les activités hospitalières du dispensaire que par l’initiation au dogme de Celle qui Guérit. La dévotion du garçon demeurant impeccable, on envisagea naturellement la voie du noviciat.

S’ensuivit de fait une période de préparation à la vie religieuse, visant à éprouver tant la vocation que la détermination du garçon. Aux côtés de quelques frères, mais surtout de sœurs, l’adolescent d’alors s’appliquait à faire montre au monde, mais surtout à sa déesse, de la mesure tant de sa piété que de son dévouement à ceux dans le besoin. Leur quotidien n’était plus que prières, rites, et services à la population d’Orléac, une vie d’astreinte porteuse d’un sens auquel chacun d’eux adhérait pleinement : l’ambition de contribuer à leur mesure à apaiser les souffrances du monde.

Au cours de cette période probatoire en vue d’intégrer le clergé shalléen, la ténacité de l’adolescent fut d’autant plus éprouvée qu’il s’attira l’intérêt de l’une des mères supérieures du temple. Sous le regard de l’intransigeante mère Clémence, le jeune novice dut ainsi redoubler d’application, et se montrer en tout temps irréprochable. Lorsqu’un jour il osa s’enquérir de la raison de cette surveillance, il ne rencontra point d’hostilité, mais se vit rétorquer que le cœur des hommes se devait d’être doublement éprouvé devant Shallya. Acceptant cette opinion comme une vérité, le docile néophyte se laissa également dispenser des préceptes ascétiques dont ses sœurs ne faisaient pas l’objet. Dans sa candeur, il n’en nourrit néanmoins nulle rancœur, s’attachant à discipliner sa propre faiblesse morale, afin de mériter et d’honorer la confiance de la communauté.

Le soleil se lève toujours Orléac, et Éloi a grandi. Désormais initié du temple, il vaque essentiellement aux services extérieurs au temple, comme il sied à un séduisant jeune clerc de son âge. De fait, il en comprend la raison, puisque de ses vœux prononcés lors de son entrée en religion, celui de pureté est essentiel à sa vocation, mais requiert rigueur et discipline. Pour maintenir ces deux vertus, Éloi comprend son nécessaire éloignement progressif des locaux du temple, bondés de jeunes femmes aussi prudes que candides. Voilà plusieurs années maintenant qu’il passe le plus clair de son temps en ville, au contact de ce monde qu’il entend soulager, dans la sereine certitude que Shallya l’accompagne où qu’il aille.

<html><img src="https://i.imgur.com/yeTP23W.png" /></html>
 
 
<html><br></html>
----
<html><br></html>
 
<html><img align="left" src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/barre4.jpg" style="padding-right:10px;" /></html>  <html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Compétences :<html></p></html>
		
• **ALPHABÉTISATION (E)** : Votre personnage est capable de lire et d'écrire les langages utilisant l'alphabet du vieux monde (Bretonnien, Tiléen, Estalien, etc.,) si bien entendu il comprend ce langage (pour cela, il devra posséder la compétence «langue étrangère» pour ce langage. A l'inverse, s'il ne possède que la compétence «langue étrangère» il le comprendra, le parlera mais ne sera ni capable de le lire ni de l'écrire). Dans le RP, pour des raisons purement pratiques on considère que l'occidental est le langage partagé par toutes les races, mais dans certaines situations, le MJ pourra tenir compte de ces différences de langage.
		
• **CUISINE (B)** : Votre personnage sait préparer une quantité de plats, juger de la qualité des ingrédients et de la finition du produit. Il a également un bonus de +1 pour déceler de la drogue ou du poison dans de la nourriture sans toutefois pouvoir identifier leur nature (cela nécessite la compétence «préparation de poisons»).
		
• **DOCTRINE DU CULTE (SHALLYA) (E)** : Votre personnage, en tant qu'initié, prêtre ou cultiste, connait les croyances de base, les détails des cérémonies religieuses, les costumes appropriés, les jours saints, les comportements honorables et interdits, les symboles de son culte/religion, les cérémonies. Il sait également expliquer la signification des jours saints célébrés par le culte/religion, décrire les dispositions traditionnelles de lieux saints de son culte/religion, être capable d'apprendre ces détails aux pratiquants et demandeurs intéressés, etc.,
		
• **EMPATHIE (E)** : Votre personnage a aiguisé ce sentiment naturel commun à toute personne douée de conscience. Ce sentiment lui permet, sur un test réussi, de détecter des émotions normalement imperceptibles : peur, haine, mensonge, etc. Il arrive aussi à savoir si une personne ment ou si elle dit la vérité, si ses intentions sont bonnes ou mauvaises etc.,
		
• ** INCANTATION DIVINE (SHALLYA) (E)** : Coût supplémentaire d'acquisition: 10 PdCs de la divinité à laquelle se réfère le domaine. Condition d'apprentissage: Un seul domaine peut être appris à la fois et le personnage doit être un membre consacré de l'ordre dédié à la divinité. Votre personnage reçoit de la part de sa divinité le pouvoir de réaliser des miracles en son nom. En terme de règles, il: - gagne 7 points dans la caractéristique Foi si il n'en a pas déjà - peut effectuer les actions “incanter” et “dissiper” sous cette caractéristique Foi (voir les règles de dissipation dans la magie divine pour l'action “dissiper”) - peut dépenser des points de croyance spécifiques à sa divinité pour apprendre des sorts de son domaine.
		
• **SEDUCTION (B)** : Votre personnage dégage une combinaison de charme naturel et d'attrait physique. Il peut ainsi ajouter un bonus de +1 pour tous les tests mettant en jeu des personnes du sexe opposé (voire du même sexe).
		
• **SENS DE LA MAGIE (E)** : Condition d'apprentissage: Accessible à la création du personnage uniquement (cf plus bas), ou par des méthodes détournées propre au scénario à la discrétion du MJ. Votre personnage est capable de ressentir certaines altérations faites aux vents de magie dans son environnement immédiat : sans précision aucune, il sait que quelque chose ou quelqu'un concentre ou manie de la magie dans un périmètre proche. Ce “sixième sens” se manifeste de différentes manières selon le type de magie et la race du personnage ; certains la sentent -littéralement-, d'autres la perçoivent dans leur esprit, l'associent à un frisson bizarre ou ont l'intime conviction de sa présence, d'autres encore voient leur comportement s'altérer, en lien avec le vent sollicité. C'est au MJ de décider de la manière dont cette présence magique se révèle au personnage. Pour posséder cette compétence, le PJ doit avoir eu dans son passé des éléments solides qui lui permettent de faire le lien entre ses intuitions et l'usage de la magie proprement dit ; faute de quoi, malgré son ultra-sensibilité, il ne prêtera aucune attention à ce “sixième sens” magique et à ses manifestations. De plus, votre personnage peut dorénavant gagner des “points d’expérience magique” (xPm) selon les différentes méthodes de gain d’expérience magique décrites dans la section Magie des règles.
		
• **TRAUMATOLOGIE (A)** : Votre personnage a appris à administrer des soins à tout individu blessé et ceci de deux manières : Sur le terrain : Il peut prodiguer des premiers soins. Les effets peuvent varier en fonction de la gravité de la blessure. (Les critères répondant à la gravité des blessures est laissé, en fonction du RP du combat, à la libre détermination du MJ) *Si le patient n'est que légèrement blessé et que votre personnage possède le matériel adéquat, avec un test réussi, le blessé peut récupérer 1D6 points de vie en lui bandant ces blessures etc. (Cette manœuvre nécessite un round entier durant lequel votre personnage ne peut rien faire d'autre) *Si le patient est gravement blessé et que votre personnage possède le matériel adéquat, la réussite du test ne lui permettra que d'empêcher l'aggravation de son état en prévenant d'autres pertes de points de vie, lui évitant ainsi une mort possible. (Par exemple stopper une hémorragie dû à l'écoulement du sang ou tout autre type de complication). Cependant, le patient ne récupérera aucun point de vie tant qu'il n'aura pas été soigné par un praticien maitrisant la compétence «Chirurgie» (voir plus haut – liste des compétences-) A postériori : Grâce à un test réussi, la guérison naturelle peut voir son processus accéléré. Pourvu que votre personnage passe au moins une demi-heure par jour à prodiguer des soins au blessé, il lui permettra de récupérer un nombre de points de vie égal à son END/4 (une fois par jour seulement). Si le test échoue, le patient regagne quand même un nombre de points de vie quotidien égal à son END/8.
 
<html><br></html>
----
<html><br></html>

<html><center></html>
<html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/barre3.jpg" /></html>
<html><p style="font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Inventaires et biens du personnage:<html></p></html>


|  **Bourse:**  |  9 Couronnes d'or  |

<html><br></html>

|< 50em >|
^  Inventaire                          ^^^^
|  <html><img src="https://worldofwarcraft.judgehype.com/dbcata/images/icones-live/inv_staff_01.jpg" /></html>  |  **Bâton de marche**    |  <html><center></html>6+1d6 dégâts, 6 points de parade ; Assommante ; +2 Par |  Simple morceau de bois taillé, souvent utilisé comme gourdin.<html></center></html>   |
|  <html><img src="https://worldofwarcraft.judgehype.com/dbcata/images/icones-live/inv_shirt_08.jpg" /></html>  |  **Tenue en lin**    |  <html><center></html>1 point protection ; Tout sauf la tête |  La tenue de lin est l'habit du paysan et des pauvres. Cette tenue ne protège que du froid, et encore…<html></center></html>  |
|  <html><img src="https://worldofwarcraft.judgehype.com/dbcata/images/icones-live/inv_chest_cloth_21.jpg" /></html>  |  **Ample robe de laine jaunie à capuchon**  |||
|  <html><img src="https://worldofwarcraft.judgehype.com/dbcata/images/icones-live/inv_belt_24.jpg" /></html>  |  **Ceinture de cuir**  |||
|  <html><img src="https://worldofwarcraft.judgehype.com/dbcata/images/icones-live/inv_boots_fabric_01.jpg" /></html>  |  **Sandales**  |||
|  <html><img src="https://worldofwarcraft.judgehype.com/dbcata/images/icones-live/inv_drink_19.jpg" /></html>  |  **Godet en bois**  |||
|  <html><img src="https://worldofwarcraft.judgehype.com/dbcata/images/icones-live/inv_potion_01.jpg" /></html>  |  **Écuelle de bois**  |||
|  <html><img src="https://worldofwarcraft.judgehype.com/dbcata/images/icones-live/inv_misc_bag_08.jpg" /></html>  |  **Grande sacoche**  |||
|  <html><img src="https://worldofwarcraft.judgehype.com/dbcata/images/icones-live/inv_misc_bag_01.jpg" /></html>  |  **Rations**  |||
|  <html><img src="https://worldofwarcraft.judgehype.com/dbcata/images/icones-live/inv_misc_food_102_flatbread.jpg" /></html>  |  **Nourriture pour une journée (médiocre)**  |||
|  <html><img src="https://worldofwarcraft.judgehype.com/dbcata/images/icones-live/inv_misc_food_08.jpg" /></html>  |  **Quelques miches de pain**  |||
|  <html><img src="https://worldofwarcraft.judgehype.com/dbcata/images/icones-live/inv_drink_18.jpg" /></html>  |  **Flasque en cuir**  |||
|  <html><img src="https://i.imgur.com/wzD4uCn.jpg?1" /></html>  |  **Amulette de Shallya en pendentif (colombe bois/cordon cuir)**  |||
|  <html><img src="https://worldofwarcraft.judgehype.com/dbcata/images/icones-live/inv_misc_book_09.jpg" /></html>  |  **Livre de prières de Shallya**  |||
<html><br></html>

|< 50em >|
^  Grimoire                          ^^
|  **__Prêtrise de Shallya__**  ||
|  //Prières Mineures//  ||
|  <html><img src="https://wow.zamimg.com/images/wow/icons/large/ability_priest_savinggrace.jpg" /><br/></html> **Bénédiction de Shallya**    | **Portée** : Contact\\  **Durée** : Temps de la prière\\  **Effet** : Bénédiction de la cible, lui conférant 1d5 PdC envers Shallya et la bénédiction de la déesse (pouvant se traduire par diverses choses à la convenance du MJ). Ne peut pas être lancé sur soi-même.  |
|  <html><img src="https://wow.zamimg.com/images/wow/icons/large/achievement_reputation_08.jpg" /><br/></html> **Bonté du Cœur**    | **Portée** : Soi-même\\  **Durée** : 1D6 heures\\  **Effet** : Votre bonté est reconnue auprès du peuple et le nom de votre déesse inspire la bienveillance. Tant que la prière est active, vous bénéficiez d’un bonus de +1 Char pour toutes interactions visant à vous faire aider.  |
|  <html><img src="https://wow.zamimg.com/images/wow/icons/large/spell_holy_heal.jpg" /><br/></html> **Détresse retardée**    | **Portée** : Contact\\  **Durée** : 1D6 heures\\  **Effet** : Vous implorez la miséricorde de Shallya pour qu’elle repousse d’inévitables souffrances un temps durant. Vous pouvez ainsi toucher une créature et anesthésier la souffrance provoquée par une maladie, un trouble mental, un poison ou quelques autres maux. Cette prière ne guérit en rien, et la cible subit toujours les effets du mal qui la ronge, mais elle ne ressent plus la douleur en résultant durant la durée de la prière.  |
|  <html><img src="https://wow.zamimg.com/images/wow/icons/large/spell_holy_renew.jpg" /><br/></html> **Fléau des souffrances**    | **Portée** : Soi-même\\  **Durée** : 1D6 heures\\  **Effet** : La protection de votre déesse vous rend maître dans l’art d’amoindrir les maux, et vous pouvez aisément soigner les blessures de votre prochain. De ce fait vous bénéficiez d’un +1 pour tout jet visant à soigner quelqu’un sans utiliser de la magie, et ce durant toute la durée de la prière.  |
|  <html><img src="https://wow.zamimg.com/images/wow/icons/large/spell_holy_blindingheal.jpg" /><br/></html> **Résistance à la maladie**    | **Portée** : Soi-même ou Contact\\  **Durée** : 1D6 heures\\  **Effet** : Votre foi renforce les défenses naturelles de la cible. Pendant toute la durée de la prière, chaque fois que celle-ci joue un test d’Endurance visant à résister à une maladie, elle bénéficie d’un bonus de +2.  |

 
<html></center></html>
 
<html><br></html>
===== Parcours =====
 
===Quêtes accomplies===
 
Nom + lien + récompenses obtenues
 
=== Classes acquises ===
 
=== Carrière et classe en cours d'apprentissage===
 
**Carrière :** Voie du Prêtre Mystique
<html><br></html>
**Classe actuelle :** Initié
 
=== Dévotion religieuse ===

^  Dieu      ^  Points de Croyance disponibles           ^  Points de Croyance dépensés         ^
|  **Shallya**    |  0  |  25  |
 
 
==== Autres ====

Note : La référence à la tradition de la poupée, mystérieusement enlevée, doit être comprise comme une allusion au fait qu’Éloi dispose à son insu du sens de la magie. Personne ne s’en doute, pas même lui, mais ses prières et actes de foi le mèneront à faire usage de la magie dite divine. Il ne restera néanmoins aux yeux du monde -et aux siens- qu’un prêtre aimé de sa déesse et réalisant parfois des miracles en son nom.

Deux compétences supplémentaires (50 xp / 6 co), narrativement justifiées (contribution forum 05/06/20).

DC de Gob'
Modifié en dernier par Frère Éloi le 26 juin 2020, 22:44, modifié 1 fois.
Frère Éloi, Voie du Prêtre Mystique
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 8 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | Foi 10 | NA 1 | PV 60/60

Fiche wiki[Annexe] Brionne et Orléac

Avatar du membre
[MJ] Bugman
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 85
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Hagin Duraksson, Gormil Thorakfind et Ilahîn Alysante Esdalân

Re: Frère Éloi, initié de Shallya

Message par [MJ] Bugman »

En considérant que les plus chers sont en dotations gratuites et après vérification du texte sur le format classique du forum c'est bon

Avatar du membre
Faust Valdorf
Warfo Award 2020 du meilleur PJ - Ecriture
Warfo Award 2020 du meilleur PJ - Ecriture
Messages : 88
Profil : For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 10 | Ini 10 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | Mag 11 | NA 1 | PV 65/65
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_faust
Autres comptes : Lukas (Bureaucrate)
Localisation : Seine-et-marne

Re: Frère Éloi, initié de Shallya

Message par Faust Valdorf »

Et voilà pour la fiche : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_eloi

N'oublie pas d'en mettre le lien dans la signature, blablabla, tu connais \o/
Faust Valdorf, Voie du sorcier des collèges de magie
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 10 | Ini 10 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | Mag 11 | NA 1 | PV 65/65
Lien de la fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_faust

https://www.youtube.com/watch?v=2WdUmhRWXYg

Profil détaillé :
Compétences :

Sens de la Magie : Est capable de ressentir les vents de magie et leurs altérations

Conscience de la Magie : Est capable de déterminer la nature et l'origine d'une magie avec exactitude. Peut ressentir au toucher si un objet est magique ou non. Sur un test d'INT réussit, permet de voir les courants de magie avec précision

Incantation - domaine de l'ombre : Peut dissiper, apprendre et incanter des sorts du domaine de l'ombre et du domaine commun

Empathie : Est capable de percevoir les émotions d'une personne sur un test réussit

Alphabétisation : Sait parler, lire et écrire le Reikspiel

Langue Hermetique - Magikane : Sait parler, lire et écrire le Magikane, utilisé par la totalité des Magister impériaux

Sens du détail : +1 sur les test visant à trouver quelque chose de dissimulé

Doctrine du culte - Sigmar : Possède une très bonne connaissance de la doctrine du culte sigmarite ( les croyances de base, les détails des cérémonies religieuses, les costumes appropriés, les jours saints, les comportements honorables et interdits, les symboles de son culte/religion, les cérémonies etc.)


Equipement :

Vérité (Lame d'Ulgu) : 1 main ; 18+1D10 dégâts ; 12 parade ; Percutante (Relance du jet de dégât, meilleur résultat gardé). Sur un jet de MAG réussi, peut reprendre ou perdre une apparence illusoire d'arme modeste. Magique : peut toucher les éthérés et annule les régénérations.

Pistolet : 50+1d8 dégât ; Percutante (Relance du jet de dégât, meilleur résultat gardé) et Perforante (4) ; malus de -2 au TIR tous les 8 mètres. 10 munitions.

Dague : 12+1D6 dégâts ; Rapide ( -2 en Parade/Habilité lorsque l'opposant tente de parer ou d'esquiver) ; parade 6 ; peut-être utilisé comme arme de jet.

Potion fumigène (X2) : A l'explosion, créer une zone opaque de fumée sur 3 mètres de rayon.

Élixir ardent (X2) : Créer une flaque enflammée d'environ 2 mètres de rayon. Les flammes sont durables.

Potion de soin (X2) : Régénère 1d10+10 Pvs à l'ingestion. Pas plus d'une par tranche de 24 heures.

Poison de souffrance : Quand utilisé sur un humain, octroie + 8 à tout test visant à lui soutirer des informations. Trois doses.

Poison de sommeil : Si ingéré par un être vivant, celui-ci s'endort aussi sec durant une heure. Deux doses.

Poison de mort : Si utilisé sur une arme tranchante, la cible subit 20 points de dégâts en net. Si utilisé en ingestion, la cible doit passer un test d'END-3 sous peine de subir 40 points de dégâts par dose. Deux doses.

Costume de Répurgateur
Couverture
Rations et eau
Sacoche (Grande)
Sap-Sapin de Nowel : Redonne 1d5+3 PV. Peut rendre malade (indigestion etc) via 1d3, sur un 1.

3 couronnes et 5 pistoles

Sablier du temps : Un sablier sur lequel est écrit : « Seconde chance ».
Inverse le cours du temps sur une action, permettant au joueur qui le désire de lancer deux jets sur un seul test et de garder celui qu’il désire. Utilisable trois fois. L’utilisation des Sables du Temps doit être déclarée en amont par le joueur. Encore deux utilisations possibles.

Sorts :

Domaine de l'Ombre

Aire de Camouflage
Incognito
Masque d'Ulgu

Action secrète (Malus de -2)
Poignard d'ombre (Malus de -2)
Marche des ténèbres (Malus de -2)
Gardien Ombrageux (Malus -2/-4/-6, selon la version lancée)
Avatar réalisé par Pierre Huot. Cadeau de djinn ( :kiss: ):
Image
Awards
Roi du Discord 2018, 2019 et 2020
Warfo Award 2019 du Meilleur RP libre (Aucun mérite pour celui-là, Armand le mérite bien plus)
Warfo Award 2020 du Meilleur PJ - Écriture
Les nuages et l'obscurité l'environnent, La justice et l'équité sont la base de son trône.

Avatar du membre
Frère Éloi
PJ
Messages : 8
Profil : For 8 / End 8 / Hab 8 / Cha 9 / Int 8 / Ini 8 / Att 8 / Par 8 / Tir 8 / Foi 10 / NA 1 / PV 60
Autres comptes : [MJ] Le Gob'

Re: Frère Éloi, initié de Shallya

Message par Frère Éloi »

Merci à l'un et l'autre :happy:
Frère Éloi, Voie du Prêtre Mystique
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 8 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | Foi 10 | NA 1 | PV 60/60

Fiche wiki[Annexe] Brionne et Orléac

Avatar du membre
[MJ] La Fée Enchanteresse
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 63

Re: Frère Éloi, initié de Shallya

Message par [MJ] La Fée Enchanteresse »

Comme tu l'as désiré, je déclare que je dirigerai ton aventure en tant que Maître du Jeu. En précisant bien que c'est toi qui est venu vers moi que je sois responsable de ton aventure, et non moi qui suit venu te cambrioler ! :orque:

Avatar du membre
Frère Éloi
PJ
Messages : 8
Profil : For 8 / End 8 / Hab 8 / Cha 9 / Int 8 / Ini 8 / Att 8 / Par 8 / Tir 8 / Foi 10 / NA 1 / PV 60
Autres comptes : [MJ] Le Gob'

Re: Frère Éloi, initié de Shallya

Message par Frère Éloi »

C'est trop d'honneur, vraiment, merci de proposer :Oo:

Oui ça fait depuis le début du mois que je t'en parle, je le confesse volontiers.
Frère Éloi, Voie du Prêtre Mystique
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 8 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | Foi 10 | NA 1 | PV 60/60

Fiche wiki[Annexe] Brionne et Orléac

Verrouillé

Retourner vers « Informations officielles »