Pour la Mère Patrie ! Pour Zangief ! [RP Libre]

Verrouillé
Avatar du membre
Alekzan Gievlevitch
PJ
Messages : 1
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Snorri Sturillson

Pour la Mère Patrie ! Pour Zangief ! [RP Libre]

Message par Alekzan Gievlevitch » 24 nov. 2019, 00:42

Nom et Prénom: Alekzan "Zangief" Gievlevitch
Sexe: Masculin
Age: 23 ans
Race: Humain
Carrière: Initié d'Ursun
Lieu/ville de départ: Port d'Erengrad
Fréquence de jeu: Quand j’ai du temps pour RP
Profil: FOR 9 / END 9 / HAB 8 / CHAR 8 / INT 8 / INI 8 / ATT 9 / PAR 8 / TIR 8 / FOI / MAG / NA 1 / PV 65/65 (aucun bonus/malus de compétences ou venant de mon équipement ne s'y trouve, uniquement les PC gratuits)

Description physique :
De l'avis d'un des habitués du Port :

“ Qui c'est le Colosse là-bas? Peuh, quelle question. L'approchez pas, c'est déjà assez compliqué comme ça... Alekzan Gievlevitch, voilà qui c'est. Non, vous ne rêvez pas, ce n'est pas un pilier, c'est juste un tas de nerfs et de barbaque. Six pieds et demi de haut l’bonhomme, fort comme un bœuf, solide comme un ours et… Aussi intelligent qu’un bœuf, ou presque. Un mulet avec des muscles énormes, à peu de choses près. Ah et faut vous méfiez, c’est pas un poète: Il est large comme une barrique, il mange comme quatre, et il boit son demi-gallon de bière par jour, ça c’est une certitude. Il en dépense quasiment toute sa solde, si j’en crois les autres de la Guilde. En même temps, faut nourrir son gabarit ! Ah ben si, puisque j’vous l’dis, il avoisine bien les deux-cents cinquante livre le bestiau ! Ca vous fait rire, mais vous verriez sa tronche de près, vous feriez moins le malin. Tout est cabossé, dur, dru. C’est une bête coriace, qu’on a fourrée dans un corps d’homme, mais n'va pas lui raconter ça... Il a des pognes épaisses à vous entourer la tête et vous l’éclater comme un fruit mûr, des bras larges comme des cuisses, et un torse à vous cacher le soleil. Un vrai féroce, poilu comme un ours, avec des dents solides, qui arrachent toute la viande jusqu’à l’os, tellement qu’il reste plus rien pour les chiens. Il s’est cassé le nez une bonne dizaine de fois, à force de se battre, et pareil pour la mâchoire. Ah ça lui fait pas une belle tête, mais de toute façon, avec sa coiffure de taré et sa carrure, il ne va pas faire la cour à beaucoup de donzelles, croyez-moi. Pourquoi il s’est fait ça ? Bah, j’préfère pas savoir. Vous savez, personne lui a jamais vraiment parlé, à ce bonhomme. Des fois, j’le croise à l’aube, quand il s’amuse à soulever des caisses quand il y a encore personne. J’sais pas pourquoi il fait ça. Il n'est pas normal, de toute façon...”

Description psychologique :
De l'avis d'un aubergiste :

“ Alekzan, là-bas ? Holà, n’allez pas vous y frotter, sauf si vous avez à manger ou quelqu’un sur qui cogner. C’est tout ce qu’il fait ici. Il entre, il mange, il cogne parfois, puis il repart. Y a des gars au Quai Nord qui l’avaient embauché, mais il enfonçait trop de clients chaque soir, alors ils l’ont balourdé aux débardeurs. Il cause jamais à qui que ce soit ici. En fait, s’il n'était pas aussi grand, on pourrait dire qu’il n'est pas là. La seule fois où je l’ai vu discuter avec quelqu’un, c’était un de ces nabots à grande crête. Ils étaient tous les deux entrés la gueule en sang, mais ils rigolaient bien. Je les ai laissé se soûler même après la fermeture, vu que… Bah, je n'ai pas de quoi les pousser dehors. De toute façon, ‘Zan paye toutes ses consommations, et jamais en retard. C’est un gars honnête, droit dans ses bottes, et qui bronche jamais. C’est le débardeur le plus silencieux que vous verrez d’vot’vie. Et c’est qu’il bosse dur, attention ! Vous pourriez lui demander de pousser les murailles à la main qu’il le ferait, et sans broncher. Il comprendrait p’tet que ce n'est pas possible, mais il essayerait quand même, tellement qu’il se croit fort. Des fois, j’me dis que toutes ces bagarres, ça a dû lui retourner le cerveau une fois de trop… Il adore se battre, et il se méfie des étrangers, mais, excusez-moi m’sieur, il a pas totalement tort. Ici à Erengrad, y a beaucoup de gens qui sont de passage, et qui cherchent un peu trop les emmerdes avec Zan. Faut être fou pour oser chercher des noises à Gievlevitch, n’est-ce pas ? C’est un passionné… un peu spécial. Venez au Gouvernail Dansant, ce soir. Vous comprendrez par vous-même… “

Alignement : Neutre ? (toujours incertain)

Historique :

De l'avis de l'intéressé (après quelques verres) :


" Ils sont marrants ces petits hommes. À me guetter de loin, à parler à voix basse, comme si j'allais m’intéresser de leurs pacotilles. De toute façon, depuis tout jeunot, j'suis trop pour eux. Pour tout le monde. Trop grand, trop fort, trop poilu,... C'est eux qui sont trop faibles. À 13 ans, j'étais aussi grand que maman, mais j’cassais trop de trucs à la maison : les chaises, les tables, les portes des armoires, .. C’est pour ça que j'pousse des charrues et j'porte des caisses depuis qu'j'ai treize ans. Comme ça, si j’casse quelque chose, c’est en moins sur ma solde, et on m'engueule pas. De toute façon, les marins sont bien contents quand je suis là : j'ai des bras comme Tor, un cuir dur comme l'oblast, et la toison d'Ursun sur le torse. J’fais le double de boulot qu’les autres il paraît, et pour le même prix, sans rouspéter. Le dernier qu'à essayé de me rouler ?... Il a appris à nager, et vite.
J'étais portier la nuit, avant, mais les patrons veulent plus de moi. Il m’ont dit que je frappais trop souvent et trop fort, et que ça faisait peur aux soûlards. Ils ont qu'à pas faire semblant aussi, à s’engueuler pour un rien... Bah, ça fait plus à boire pour moi. Et je paye comme tout le monde, moi. Mais bon, ça fait bien deux ans que je suis plus que client.

Ce que je fais maintenant ? Les journées, comme d’hab, je pousse des caisses dans et hors des navires, ou j’aide à la reconstruction d’la ville. La nuit… La même chose depuis des années, глупый: Je cogne. Je cogne pour m'amuser, mais aussi pour gagner. J’aime gagner. Si vous trouvez un tas de sable avec des petits furieux qui gueulent autour, j'suis pas loin. 'fin, vu ma tronche, vous m'verrez sûrement avant.

Comment j’en suis arrivé là ? Bah, le premier soir, c'était un gus pédant, un marchand de choses pas légales, qui voulait que je cogne un autre gus. Il parlait vite et bizarrement, c’était compliqué… ‘fin c’est tout le temps ça avec les roublards. Ils t’embobinent dans une histoire et hop, t’es vautré dans la fange… Mais là, c’était une histoire de ringu, je crois, ou de “sport”. Vous savez ce que c’est, vous, du “sport”? ‘Fin bref, en arrivant sur le lieu indiqué, y'avait tout un tas de gens déjà là. Ça sentait le kvas, le sang et la sueur. Le port d'Erengrad quoi. J’étais sûr de me faire étriper. Y’z’étaient bien vingt. Même plus que ça. Ce que j'ai fait ? Ce qu'on m'a dit. On m’a dit d’entrer dans le cercle, et de cogner le type en face. Pauv' gars en face, j'lui ai fait des misères à çui-la. Ça faisait rire quand je le faisais tourner, ou que j’l’aggripais, alors j'ai continué. Je l'ai soulevé, poussé, cogné, ... À un moment il s'est pas relevé, et on m'a levé les pognes au ciel. J'avais gagné, il paraît. Ensuite, on m'a payé, on m'a donné à manger et filé une chambre. C’est pour ça que j’aime bien gagner. Quand je gagne, personne m’emmerde. Et c'est à peu près ce que je fais depuis 2-3 ans. Je cogne des gens, et je gagne. Des fois, je gagne avant de cogner. J'perds pas souvent.

Ma dernière défaite ? Bah, tout le monde la connaît, c’était mon avant-dernier combat. Un petit furieux avec une grosse barbe, vraiment minuscule le bonhomme, un красный карлик, qu’est venu dans mon cercle, après un combat facile. Il disait qu'il pouvait me battre contre aucun argent, et sans arme. J'ai rigolé au début, mais quand il a déroulé les gnons et les coups d'boule, j'ai déchanté. Une vraie tempête, ce nabot. J’ai perdu mon surnom à cause de ça. Avant, on m’appelait la “Tempête Rouge”, presque comme le vieux Tsar, et maintenant… C’est juste des bouts de mon nom, comme Zan, ou Giev. Après qu'il m'ait mis une tannée, le nabot m'a proposé de boire pour se détendre. Se détendre... Il en rigolait le salaud. Au final, il était bien marrant, il m’a appris pas mal de choses. En échange de cette défaite, je me suis rasé le crâne comme lui. Bon, j'ai coupé les cheveux après qu'il soit parti, parce que c'était trop chiant. J’ai pas compris comment il faisait tenir tout ça, tout droit sur sa tête... Mais s'il revient, je lui mets une revanche dans le nez. J'ai appris des trucs depuis, il va voir.

Si un gus a déjà voulu me trancher ? Ouais, plusieurs fois même, jusqu’à avant-hier soir. Au début, j'avais pas vu qu'il était armé. Il avait un machin, on aurait dit trois cure-dents en fer, tout petit comme ça. J'y ai attrapé le poignet un peu fort, et il s’est mis à gueuler comme une femme de chambre. C’est souvent ça avec les gus du Sud. Ils chantent et ils se plaignent quand on les cogne. Ensuite, bah... J'l'ai cogné doucement, pour qu'il comprenne, pour lui dire de se taire. Après, vu qu'il se taisait pas, j’en ai eu marre, et je l'ai chopé comme un sac : une main sous l'aisselle, une autre sous les cuisses, et hop, couché sur mes bras. Il était pas lourd, mais il se débattait, alors je l'ai jeté sur mon genou, comme ça. Et là, j'crois que j’ai touché un truc qu'il fallait pas... ‘fin j'sais pas, mais ça a craqué comme du bois sec. Il gueulait plus, et plus personne riait. J'sais pas c'qu'ils avaient à me regarder, comme si j'avais dit que la tsarine était moche… J'ai juste été payé, et j’suis parti.

'Plus personne veut se battre contre moi depuis. L’artisan qui m’a refilé ce marteau m’a dit que le gus au cure-dent est à l’hospice à cause de moi. Moi j’dis, il avait qu’à s’tenir tranquille avec ses manières de freluquet. C’est pas ma faute si Ursun m’a donné des bras comme ça, hein. Moi, j’fais ce que je peux pour les garder en état, avec ce que Kislev donne de mieux pour moi. J’mange pas toutes ces conneries du Sud là, avec leur vin, leurs machins sucrés, leurs удовольствия … Kislev, c’est le kvas, les plats costauds, et le vrai froid. On a pas tout ce bazar qui ramollit les bras, et qui engraisse les gens. Mais j’ai eu une idée : j’vais économiser et trouver un truc, un moyen pour voyager, et me battre autre part qu’ici, et leur montrer à tous, que Kislev c’est pas un pays de mauviettes comme les idiots du Sud le pensent. Ursun me regarde, c’est mon destin de montrer la puissance de la Mère Patrie. Je le sais. Quitte à me battre dans la rue s’il le faut. Tiens, ça sonne étrangement bien ça : Combattant de rue.

...

Quoi ? Vous avez une affaire pour moi?

Qui c’est qu’j’cogne ? "


Compétences :
• Bagarre
• Lutte
• Coriace
• Force accrue
• Incantation (Ursun) [négligée durant le prologue]
• Doctrine du culte (Ursun) [à minima durant le prologue]

Bourse: 4 Couronnes d'or || Autres :
Inventaire:
Marteau de forgeron (2 mains)
Veste en cuir
Manteau lourd
Gibecière
1 bouteilles d'alcool fort
2 jours de nourriture (moyenne)
Braies rouges



Autres:

Pour la Mère Patrie ! Pour Ursun ! et...
Pour Zangief !
Ursun : 16
Tor : 2
Dazh : 2


Code pour fiche

Code : Tout sélectionner

<html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Informations générales sur le personnage :<html></p><center></html>

|< 50em >|
|  **Nom et Prénom:**  |  Alekzan "Zangief" Gievlevitch   |  <html><img src="" /></html>  |
|  **Age:**   |  23 ans    |  :::  |
|  **Sexe: **  |    Masculin   |  :::  |
|  **Race: **  |   Humain   |  :::  |
|  **Carrière: **  |   Voie de la Foi Guerrière   |  :::  |
|  **Lieu/ville de départ:**   |  Port d'Erengrad  |   :::  |
|  **Fréquence de jeu:**   |  1 à 2 fois par semaine  |   :::  |
|  **MJ:**   |  **à compléter**  |   :::  |


<html><br></html>
<html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/barre1.jpg" align="center" /></html>


^  Nom de la ligne  ^  FOR         ^  END           ^  HAB                            ^  CHAR                            ^  INT                            ^  INI                            ^  ATT                            ^  PAR                           ^  TIR                           ^  FOI                           ^  MAG                           ^  NA                           ^  PV                            ^
|  Profil de départ (+4 PC initiaux)  |  9   |  9     |  8                      |  8                      |  8                      |  8                      |  9                      |  8                      |  8                      |                        |                        |  1                      |  65/65                      |
|  Profil actuel  |  9   |  9     |  8                      |  8                      |  8                      |  8                      |  9                      |  8                      |  8                      |                        |                        |  1                      |  65/65                      |
|  Améliorations restantes à acquérir pour level up (déjà acquis/à acquérir)  |  A remplir par le MJ   |||||||||||||
<html><br></html>

| **XP disponible:**  |  0     |
| **PC dépensés:**  |    4     |

<html><br></center></html>

----
<html><br></html>
<html><img align="right" src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/barre2.jpg" style="padding-left:10px;padding-bottom:10px;" /></html>
<html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Description physique :<html></p></html>
 
“ Qui c'est le Colosse là-bas? Peuh, quelle question. L'approchez pas, c'est déjà assez compliqué comme ça... Alekzan Gievlevitch, voilà qui c'est. Non, vous ne rêvez pas, ce n'est pas un pilier, c'est juste un tas de nerfs et de barbaque. Six pieds et demi de haut l’bonhomme, fort comme un bœuf, solide comme un ours et… Aussi intelligent qu’un bœuf, ou presque. Un mulet avec des muscles énormes, à peu de choses près. Ah et faut vous méfiez, c’est pas un poète: Il est large comme une barrique, il mange comme quatre, et il boit son demi-gallon de bière par jour, ça c’est une certitude. Il en dépense quasiment toute sa solde, si j’en crois les autres de la Guilde. En même temps, faut nourrir son gabarit ! Ah ben si, puisque j’vous l’dis, il avoisine bien les deux-cents cinquante livre le bestiau ! Ca vous fait rire, mais vous verriez sa tronche de près, vous feriez moins le malin. Tout est cabossé, dur, dru. C’est une bête coriace, qu’on a fourrée dans un corps d’homme, mais n'va pas lui raconter ça... Il a des pognes épaisses à vous entourer la tête et vous l’éclater comme un fruit mûr, des bras larges comme des cuisses, et un torse à vous cacher le soleil. Un vrai féroce, poilu comme un ours, avec des dents solides, qui arrachent toute la viande jusqu’à l’os, tellement qu’il reste plus rien pour les chiens. Il s’est cassé le nez une bonne dizaine de fois, à force de se battre, et pareil pour la mâchoire. Ah ça lui fait pas une belle tête, mais de toute façon, avec sa coiffure de taré et sa carrure, il ne va pas faire la cour à beaucoup de donzelles, croyez-moi. Pourquoi il s’est fait ça ? Bah, j’préfère pas savoir. Vous savez, personne lui a jamais vraiment parlé, à ce bonhomme. Des fois, j’le croise à l’aube, quand il s’amuse à soulever des caisses quand il y a encore personne. J’sais pas pourquoi il fait ça. Il n'est pas normal, de toute façon...”
 
 
<html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Description psychologique :<html></p></html>
 
“ Alekzan, là-bas ? Holà, n’allez pas vous y frotter, sauf si vous avez à manger ou quelqu’un sur qui cogner. C’est tout ce qu’il fait ici. Il entre, il mange, il cogne parfois, puis il repart. Y a des gars au Quai Nord qui l’avaient embauché, mais il enfonçait trop de clients chaque soir, alors ils l’ont balourdé aux débardeurs. Il cause jamais à qui que ce soit ici. En fait, s’il n'était pas aussi grand, on pourrait dire qu’il n'est pas là. La seule fois où je l’ai vu discuter avec quelqu’un, c’était un de ces nabots à grande crête. Ils étaient tous les deux entrés la gueule en sang, mais ils rigolaient bien. Je les ai laissé se soûler même après la fermeture, vu que… Bah, je n'ai pas de quoi les pousser dehors. De toute façon, ‘Zan paye toutes ses consommations, et jamais en retard. C’est un gars honnête, droit dans ses bottes, et qui bronche jamais. C’est le débardeur le plus silencieux que vous verrez d’vot’vie. Et c’est qu’il bosse dur, attention ! Vous pourriez lui demander de pousser les murailles à la main qu’il le ferait, et sans broncher. Il comprendrait que ce n'est pas possible, mais il essayerait quand même, tellement qu’il se croit fort. Des fois, j’me dis que toutes ces bagarres, ça a dû lui retourner le cerveau une fois de trop… Il adore se battre, et il se méfie des étrangers, mais, excusez-moi m’sieur Elfe, il a pas totalement tort. Ici à Erengrad, y a beaucoup de gens qui sont de passage, et qui cherchent un peu trop les emmerdes avec Zan. Faut être fou pour oser chercher des noises à Gievlevitch, n’est-ce pas ? C’est un passionné… un peu spécial. Venez au Gouvernail Dansant, ce soir. Vous comprendrez par vous-même… “
 
__Alignement :__ Neutre ? (en discussion)
 
 
<html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Historique du personnage :<html></p></html>
 
De l'avis de l'intéressé (après quelques verres) :

Ils sont marrants ces petits hommes. À me guetter de loin, à parler à voix basse, comme si j'allais m’intéresser de leurs pacotilles. De toute façon, depuis tout jeunot, j'suis trop pour eux. Pour tout le monde. Trop grand, trop fort, trop poilu,... C'est eux qui sont trop faibles. À 11 ans, j'étais aussi grand que maman, mais j’cassais trop de trucs à la maison : les chaises, les tables, les portes des armoires, .. C’est pour ça que j'pousse des charrues et j'porte des caisses depuis qu'j'ai treize ans. Comme ça, si j’casse quelque chose, c’est en moins sur ma solde, et on ne m'engueule pas. De toute façon, les marins sont bien contents quand je suis là : j'ai des bras comme Tor, un cuir dur comme l'oblast, et la toison d'Ursun sur le torse. J’fais le double de boulot qu’les autres il paraît, et pour le même prix, sans rouspéter. Le dernier qu'à essayé de me rouler ?... Il a appris à nager, et vite.
J'étais videur la nuit, avant, mais les patrons veulent plus de moi. Il m’ont dit que je frappais trop souvent et trop fort, et que ça faisait peur aux soûlards. Ils ont qu'à pas faire semblant aussi, à s’engueuler pour un rien... Bah, ça fait plus à boire pour moi. Et je paye comme tout le monde, moi. Mais bon, ça fait des année que je suis plus que client.
Ce que je fais maintenant ? Les journées, comme d’hab, je pousse des caisses dans et hors des navires. La nuit… La même chose depuis des années, глупый: Je cogne. Je cogne pour m'amuser, mais aussi pour gagner. J’aime gagner. Si vous trouvez un tas de sable avec des petits furieux qui gueulent autour, j'suis pas loin. 'fin, vu ma tronche, vous m'verrez sûrement avant.
Comment j’en suis arrivé là ? Bah, le premier soir, c'était un gus pédant, un marchand de choses pas légales, qui voulait que je cogne un autre gus. Il parlait vite et bizarrement, c’était compliqué… ‘fin c’est tout le temps ça avec les roublards. Ils t’embobinent dans une histoire et hop, t’es vautré dans la fange… Mais là, c’était une histoire de ring, je crois, ou de “sport”. Vous savez ce que c’est, vous, du “sport”? ‘Fin bref, en arrivant sur le lieu indiqué, y'avait tout un tas de gens déjà là. Ça sentait le kvas, le sang et la sueur. Le port d'Erengrad quoi. J’étais sûr de me faire étriper. Y’z’étaient bien vingt. Même plus que ça. Ce que j'ai fait ? Ce qu'on m'a dit. On m’a dit d’entrer dans le cercle, et de cogner le type en face. Pauv' gars en face, j'lui ai fait des misères à çui-la. Ça faisait rire quand je le faisais tourner, ou que j’l’aggripais, alors j'ai continué. Je l'ai soulevé, poussé, cogné, ... À un moment il s'est pas relevé, et on m'a levé les pognes au ciel. J'avais gagné, il paraît. Ensuite, on m'a payé, on m'a donné à manger et filé une chambre. C’est pour ça que j’aime bien gagner. Quand je gagne, personne m’emmerde. Et c'est à peu près ce que je fais depuis 4 ans. Je cogne des gens, et je gagne. Des fois, je gagne avant de cogner. J'perds pas souvent.
Ma dernière défaite ? Bah, tout le monde la connaît, c’était mon avant-dernier combat. Un petit furieux avec une grosse barbe, vraiment minuscule le bonhomme, un красный карлик, qu’est venu dans mon cercle, après un combat facile. Il disait qu'il pouvait me battre contre aucun argent, et sans arme. J'ai rigolé au début, mais quand il a déroulé les gnons et les coups d'boule, j'ai déchanté. Une vraie tempête, ce nabot. J’ai perdu mon surnom à cause de ça. Avant, on m’appelait la “Tempête Rouge”, et maintenant, c’est juste des bouts de mon nom, comme Zan, ou Giev. Après qu'il m'ait mis une tannée, le nabot m'a proposé de boire pour se détendre. Se détendre... Il en rigolait le salaud. Au final, il était bien marrant, il m’a appris pas mal de choses. En échange de cette défaite, je me suis rasé le crâne comme lui. Bon, j'ai coupé les cheveux après qu'il soit parti, parce que c'était trop chiant. J’ai pas compris comment il faisait tenir tout ça, tout droit sur sa tête... Mais s'il revient, je lui mets une revanche dans le nez. J'ai appris des trucs depuis, il va voir.
Si un gus a déjà voulu me trancher ? Ouais, plusieurs fois même, jusqu’à avant-hier soir. Au début, j'avais pas vu qu'il était armé. Il avait un machin, on aurait dit un cure-dent en fer, tout petit comme ça. J'y ai attrapé le poignet un peu fort, et il s’est mis à gueuler comme une femme de chambre. C’est souvent ça avec les gus du Sud. Ils chantent et ils se plaignent quand on les cogne. Ensuite, bah... J'l'ai cogné doucement, pour qu'il comprenne, pour lui dire de se taire. Après, vu qu'il se taisait pas, j’en ai eu marre, et je l'ai chopé comme un sac : une main sous l'aisselle, une autre sous les cuisses, et hop, couché sur mes bras. Il était pas lourd, mais il se débattait, alors je l'ai jeté sur mon genou, comme ça. Et là, j'crois que j’ai touché un truc qu'il fallait pas... ‘fin j'sais pas, mais ça a craqué comme du bois sec. Il gueulait plus, et plus personne riait. J'sais pas c'qu'ils avaient à me regarder, comme si j'avais dit que la tsarine était moche… J'ai juste été payé, et j’suis parti.
'Plus personne veut se battre contre moi depuis. L’artisan qui m’a refilé ce marteau m’a dit que le gus au cure-dent est à l’hospice à cause de moi. Moi j’dis, il avait qu’à s’tenir tranquille avec ses manières de freluquet. C’est pas ma faute si Ursun m’a donné des bras comme ça, hein. Moi, j’fais ce que je peux pour les garder en état, avec ce que Kislev donne de mieux pour moi. J’mange pas toutes ces conneries du Sud là, avec leur vin, leurs machins sucrés, leurs удовольствия … Kislev, c’est le kvas, les plats costauds, et le vrai froid. On a pas tout ce bazar qui ramollit les bras, et qui engraisse les gens. Mais j’ai eu une idée : j’vais trouver un truc, un moyen pour voyager, et me battre autre part qu’ici, et leur montrer à tous, que Kislev c’est pas un pays de mauviettes comme les idiots du Sud le pensent. Ursun me l’a dit, c’est mon destin de montrer la puissance de la Mère Patrie. Quitte à me battre dans la rue s’il le faut. Tiens, ça sonne bien ça : Combattant de rue.
...
Quoi ? Vous avez une affaire pour moi?
…
Qui c’est qu’j’cogne ?
 
 
<html><br></html>
----
<html><br></html>
 
<html><img align="left" src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/barre4.jpg" style="padding-right:10px;" /></html>  <html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Compétences :<html></p></html>
        
• **Bagarre** : Choix 1
        
• **Lutte** : Choix 2
        
• **Coriace** : Choix 3
        
• **Force accrue** : Choix 4 (Humain)
        
• **Incantation divine (Ursun)** : Compétence de Voie 1
        
• **Doctrine du culte (Ursun)** : Compétence de Voie 2
 
<html><br></html>
----
<html><br></html>

<html><center></html>
<html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/barre3.jpg" /></html>
<html><p style="font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Inventaires et biens du personnage:<html></p></html>


|  **Bourse:**  |  3.4 Couronnes d'or  |

<html><br></html>

|< 50em >|
^  Inventaire                          ^^^^
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Marteau de forgeron (2 mains)**    |  20+1d8 dégâts -  10 parade   |   Assommante, Lente et Percutante   |
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Veste en cuir**    |  Protection 5  |    |
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Manteau lourd**  |||
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Gibecière**  |||
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **1 bouteille d'alcool fort**  |||
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **2 jours de nourriture (moyenne)**  |||
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Braies rouges**  |||
<html><br></html>

|< 50em >|
^  Grimoire                          ^^
 
<html></center></html>
 
<html><br></html>
===== Parcours =====
 
===Quêtes accomplies===
 
Nom + lien + récompenses obtenues
 
=== Classes acquises ===
 
=== Carrière et classe en cours d'apprentissage===
 
**Carrière :**  Voie de la Foi Guerrière
<html><br></html>
**Classe actuelle :** Initié d'Ursun
 
=== Dévotion religieuse ===

^  Dieu      ^  Points de dévotions disponibles           ^  Points de dévotions dépensés         ^
|  **Ursun**    |  16  |  0  |
|  **Tor**    |  2  |  0  |
|  **Dazh**    |  2  |  0  |
 
 
==== Autres ====
 

Pour la Mère Patrie ! Pour Ursun ! et...
Pour Zangief !
SIGNATURE :
Alekzan "Zangief" Gievlevitch, Voie de la Foi Guerrière
Profil: For 9 | End 9 | Hab 8 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 9 | Par 8 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: à demander après validation
Compte secondaire de Snorri Sturillson

Avatar du membre
[MJ] Bugman
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 71

Re: Pour la Mère Patrie ! Pour Zangief ! [RP Libre]

Message par [MJ] Bugman » 24 nov. 2019, 10:00

Bon, et bien ça m'a l'air validable et validé ^^

Avatar du membre
Lukas
Warfo Award 2019 du Roi du Discord
Warfo Award 2019 du Roi du Discord
Messages : 171
Localisation : Seine-et-Marne

Re: Pour la Mère Patrie ! Pour Zangief ! [RP Libre]

Message par Lukas » 24 nov. 2019, 16:11

Et voilà pour toi : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_alekzan_ ... ievlevitch o/

N'oublie pas d'en mettre le lien dans ta signature, c'est plus facile pour la retrouver.

MOTHER KISLEV @_@
Gentil bureaucrate à temps partiel :mrgreen:

Verrouillé

Retourner vers « Archives fiches personnages »