[Validé] Nouveau personnage

Répondre
Avatar du membre
Johannes La Flèche
PJ
Messages : 5
Profil : FOR 8 / END 8 / HAB 9 / CHAR 8/ INT 8 / INI 10 / ATT 8/ PAR 8 / TIR 9/ NA 1 / PV 60
Localisation : Duché de Bordeleau

[Validé] Nouveau personnage

Message par Johannes La Flèche » 16 août 2019, 02:01

Nom et Prénom: Johannes "La Flèche"
Sexe: Masculin
Age: 19 ans
Race: Humain (Bretonnien)
Carrière: Hors-la-loi
Lieu/ville de départ: Duché de Bordeleau, Bretonnie
Fréquence de jeu: Deux fois par semaine
Profil: FOR 8 / END 8 / HAB 9 / CHAR 8 / INT 8 / INI 10 / ATT 8 / PAR 8 / TIR 9 / FOI 0 / MAG 0 / NA 1 / PV 60/60 (aucun bonus/malus de compétences ou venant de mon équipement ne s'y trouve, uniquement les PC gratuits)

Description physique :
Johannes est plutôt grand pour un humain, il fait 1,90m.Il a également la peau pâle à force de passer du temps dans la forêt,de grands pieds et de longues jambes supportent son corps mince et nerveux qui est complété par de longs bras et des mains avec des doigts fins. Il est plutôt maigre et fait partie des personnes qui peuvent manger beaucoup sans grossir,mais dans son cas il lui arrive souvent de ne pas manger à sa fin, ce qui renforce son aspect émacié. Derrière son chaperon et son foulard, Johannes cache un visage avec un large front,des sourcils peu épais, un gros nez flanqué de deux yeux verts perçants.Ses cheuveux sont bruns et il a une barbichette au menton ainsi qu'une petite moustache large comme sa bouche.Il possède de petites lèvres et sa dentition est étonnement acceptable.
Description psychologique :
La personnalité de Johannes est celle d'un introvertit prisant la solitude et l'indépendance.C'est plutôt quelqu'un de calme et de posé qui préfère observer et réfléchir avant d'agir.Il a donc un certaint sens du détail et une bonne mémoire.Johannes peut se révéler trés malin et essaye toujours de comprendre ce qui se passe autour de lui le plus vite possible afin de mieux anticiper les choses et d'avoir un coup d'avance.Il se montre discret et réservé aux yeux des autres et affiche constamment une mine sérieuse voire austère, il ne sourit que rarement. A vrais dire, Johannes est plutôt un bourru qui n'aime pas vraiment les gens, dés qu'il rencontre quelqu'un d'autre, sa méfiance et sa suspicion prennent le pas.C'est le genre de personne qui regarde souvent par-dessus son épaule même quand il est seul, en effet il a constamment la crainte d'être trompé,piégé ou juste privé de sa liberté d'action et garde son arc et son couteau toujours à porté de main...juste au cas oû...Il peut paraître inssensible et froid mais en réalité il préfère dissimuler ses véritables intentions et sentiments de peur de dévoiler ses points faibles, on peut dire dans ce sens que c'est un hypocrite.Pour conclure,bien qu'il n'ait pas foncièrement de mauvaises intentions envers les autres,Johannes est une personne imprévisible qui agit souvent comme bon lui semble,il reste quelqu'un d'indépendant qui sera prés à -presque- tout pour profiter de la situation ou pour survivre,sans se soucier de ce qui arrive aux autres.
Alignement : Chaotique Neutre
Historique :
L'été s'attarde sur le duché de Bordeleau en cette année, sur le chemin qui conduit vers le sud,à la lisière de la forêt de Chalôns,Johannes marche à grands pas,son arc en bandouillère et son couteau rangé ainsi qu'avec un baluchon sur l'épaule.Beaucoup de fois sans ralentir,il se retourne, il a dans le regard l'anxiété des fugitifs qui craignent d'être poursuivis.
Johannes est un serf,un manant de la plus humble espèce. Il est comme son père et sa mère, propriété du seigneur Enguerrand, au même titre que leur tenure, l'une de ces parcelles de terre oû se tuent à la tâche des milliers de paysans comme lui. Une tâche sans fin et sans espoir pour arracher à la terre leur maigre subsistance et celle dix fois plus exigeante de leur seigneur,de sa famille et de ses gens. Hier, il a commis un premier forfait, il s'est rebellé contre la volonté de l'intendant du château. Celui qui au nom de son maître prélève la moitié des récoltes et soumet les serfs à la corvée de chaque mois.
La corvée, pour son père et lui, c'était le charroi de pierres destinées au château.
La mémoire de Johannes lui fait revoir la scène d'une précision impitoyable, conduisant les boeufs de son père, il pénètre dans l'enceinte du château, le chariot remplit de blocs de pierre arrachés à la carrière: un lieu d'enfer oû s'épuisent des types encore plus miséreux que lui. Tandis que des ouvriers maçons déchargent le véhicule, l'intendant s'approche et Johannes retire sa capuche:
"Tu es bien Johannes, le fils de Joseph,celui qu'on surnomme "La Flèche" ?
-Oui, messire
-Quel âge as-tu ?
-J'aurai vingt ans à la Saint-Louen.
-Hmm, tu me parais bien maigre, mais j'ai entendu dire que tu savais tirer à l'arc.
-Oui messire.
Eh bien c'est parfait! Le seigneur Enguerrand recherche des archers paysans comme toi! Tu recevra une pièce de cuivre et de nouvelle bottes à la fin de l'année. Tu prend ton service demain à l'aube."
Johannes demeura muet, il n'aimait pas le tournant que la situation prenait. Il voulait rester à la massure familliale et continuer de chasser en solitaire dans la forêt, il s'était bien essayé aux travaux des champs mais sa maigre constitution l'a trés vite faite souffrir. Heureusement que son père lui avait appris comment chasser, tirer à l'arc et tendre des pièges dés qu'il le pouvait. Ainsi tandis que lui chassait, son père travaillait dans les champs et sa famille mangeait mieux que la plupart de celles du village. Bien-sûr, Johannes était obligé de chasser dans la forêt domaniale du seigneur pour se procurer autre chose que des écureuils ou des oiseaux, mais jusque là il s'était suffisement montré discret pour que personne -à part sa famille- ne le sache.
En somme, Johannes ne voulait pas risquer sa vie pour une piécette de cuivre et un seigneur arbitraire et inssensible à son sort. Mais il se reprend:
"Je sais qu'vous m'faites un honneur...mais je peux pas.
-Tu ne peux pas?! Et pourquoi donc?"
Aîe, il fallait inventer quelque chose et vite.
"-Je...j'dois aider mon père sur la tenure, vous savez il est malade et...
-Ne te soucie pas pour ton père. On allègera sa dette pour les boeufs, ils ne sont pas encore à lui tu sais."
Johannes sent une terrible tentation le saisir, accepter la fatalité, même si c'est pour aider sa famille. Mais encore une fois, il se rebelle:
"-Z'êtes bien bon messire mais je ne veux pas."
L'intendant s'étouffe d'indignation et de colère:
"-Mais qu'est-ce que tu ne veux pas, mannant?
-J'veux pas être archer, j'vous l'ai dit j'dois aider mon père...
-Mais qu'est-ce que c'est que cette mauvaise graine! Je ne t'ai pas donné le choix mon bonhomme! Demain dés l'aube tu te présente à la poterne. Sinon j'envoie les hommes d'armes te chercher. Et tu ne sera pas archer mais ouvrier à la carrière."
En se souvenant de cela, Johannes accélère encore le pas, soudain pleinement conscient de ce qu'il est en train de faire: à son premier acte de rébéllion il est en train d'en rajouter un second, et celui-là lui vaudrat la potence si on le retrouve. Il fait ce qu'un manant peut commettre de plus grave envers les lois seigneurinales. Il a abandonné sa tenure, là oû sa condition l'enchaîne, il est maintenant un serf en fuite, un hors-la-loi qu'on peut poursuivre et abbatre comme un gibier.
Une autre scène lui revient alors en tête, essouflé, Johannes fini par s'arrêter sur un pont et s'assoit sur son parapet fait de pierre, en-dessous de ce pont se trouve la Cinoble: une simple rivière qui ne paie pas de mine. C'est à cet endroit qu'il libre cour à ses pensées, il se revoit alors dans la massure familliale,à table, son père assis à sa gauche, sa mère à sa droite et ils l'écoutent:
"Ils vont envoyer les hommes d'armes me chercher si j'obéis pas.
-Les gens du château et de la livrée du seigneur sont bien nourris et bien habillés. Aller Johannes, je sais que tu es taciturne mais tu finira par te faire une place, tu nous aidera en...
-Et i'deviendra un d'ces bons à rien, d'ces branleurs qui pensent qu'à s'empifrer du reste des festin du seigneur!Ou pire i'nous r'viendra ent' quatre planches! Ah t'le verra sur l'champ d'bataille, à s'faire étriper pour mériter sa pitance!" Coupa net son père visiblement encore plus renfrogné que d'habitude.
"-N'empêche, repris sa mère, Mariette, la fille à Nicola, elle est venue au village la semaine dernière avec une belle robe pas même usée et de beau souliers...
-Mais ferm' la pauv' sotte, è' t'as pas dis qu'tous les matins qu'c'est elle qui vide l'pot d'chambre d'sa maîtresse. Bon écoutes Johannes, tu veux pas aller au château?
-Non, pour sûr.
-Pouquoi?
-J'travaille déjà pour eux, j'veux pas servir à leur bon vouloir.
-Alors faut t'ensauver mon garçon"
A ces paroles, la mère poussa un cri de bête blessée:
"-Mais t'es fou! Ils vont le pourchasser, l'attraper et le pendre, puis ils vont se venger sur nous, prendre tes boeufs...
-Peut-être mais Johannes sera libre.
-Libre!? On est peut-être plus libre que les valets du château? Pour le seigneur tu vaux moins qu'un de tes boeufs.
-C'est p'tèt' vrai mais c'sont mes mains qui l'nourrissent et pour ça il m'en est redevable d'vant la Dame."
Il fini par se tourner vers Johannes qui est de plus en plus mal à l'aise:
"-Fils, fais ton bagage. Dans l'abris pour l'bois, d'rrière les bûches 'y a dix couronnes, prends-en six et va-t'en. Vite!
-Mais oû j'vais bien pouvoir aller, père?
-Va oû tu veux fils, t'as voulu être libre, faut assumer tes choix maint'nant. Mais j'te conseille d'te barrer du duché et même du pays l'plus vite possible."
Mais en se plongean dans ses pensées, Johannes n'avait pas vu venir quelqu'un d'autre sur la route, une voix rude le fait tressaillir:
"-Qu'est-ce que tu attends là à cette heure? Le soir va tomber. Mais qu'est-ce qu'il y a dans ton baluchon? Tu braconnes hein? Fais-moi voir ça!" Johannes saute sur ses pieds. Devant lui, monté sur un grand cheval, l'un des gardes-chasse du seigneur Enguerrand. Les paysans eux l'avaient nommé Tortegoule à cause d'un rictus perpétuel qui lui déforme le visage. Il prennait un malin plaisir à appliquer à la lettre la loi selon laquelle la gibier est interdit au serfs.
"Mais dis-moi, continue t'il, tu ne serais pas le fils de Joseph le bouvier? Les nouvelles vont vite, sacripand: je sais que tu dois entrer demain au service du seigneur. Tu comptais t'ensauver pas vrai? Dit-il en ricanant, le visage plus en biais que jamais, il retire alors une cordelette d'une de ses sacoches.
-Aller viens ici et tends les bras, que je te ramème au château."
Alors que Johannes s'avance déjà résigné, une nouvelle vigueur s'empara de lui, redevenant déterminé, il n'avait pas fait cette fugue pour rien, il ne pouvait pas aller aussi loin pour juste échouer et se retrouver pendu au bout d'une corde, non, NON!
D'un coup il saisit à pleine poigne la jambe gauche du cavalier et, comme on soulève une bûche, l'arrache de la selle. L'homme tombe du côté opposé puis bascule sur le parrapet, avant de disparaître dans le vide. Libéré, son cheval s'enfuit au galop.
Alors que Johannes se penche au-dessus du muret, il voit à quinze ou vingt mètres plus bas, le corps inerte de Tortegoule, sur les galets du ruisseau, la tête dans l'eau. S'il n'était pas déjà mort,la noyade l'achèverai.
Johannes sentit alors une étrange sensation en lui: ce n'était pas du remord ou de la culpabilité, c'était le fait qu'il était arivé à tuer quelqu'un...parce qu'il l'avait voulu. Il se rendit compte alors qu'il était vraiment libre de faire ce que bon lui semblait, en dépit des lois ou de l'autorité du seigneur et ça quelque part, ça lui plaisait. Mais il se rendit compte aussi qu'aux yeux de la loi, en plus d'être un hors-la-loi, il était devenu un criminel, un irrécupérable en somme, mais il s'en fichait pas mal maintenant, ses buts étant de s'en sortir, de sortir au moins du duché et de conserver cette liberté toute nouvellement acquise.
Mais pour l'instant la nuit allait tomber et il lui fallait trouver un abri, il finit par s'installer en haut d'un arbre pour y dormir. Comme ça les ours et les loups ne pourraient pas l'atteindre et avec un peu de chance, les hommes-bêtes ne le trouverai pas.
Nous sommes une semaine après ces évènements et Johannes a réussi à rester en vie, pour la première fois, il a embusqué un paysan conduisant une charette passant sur son chemin. Quand il y repense, c'était trés amusant, il avait choisi soigneusement le lieu du guet-à-pent, puis s'était précipité hors d'un buisson avec sont arc long bandé en direction du malheureux charettier:
"Files l'argent ou t'es mort! avait crié Johannes
-P....pitié, messire, j'n'ai rien à part..
-Ferme la! J'passe derrière, si tu bouge,tu vas r'joindre les machabbés!"
Après cela, il avait le temps de chiper deux petits sacs de la charette puis de s'enfuir dans les bois sous les "Au voleur! Au bandit!" du paysan qu'il avait finalement épargné.
Tout ça pour découvrir qu'il avait volé des noix et du poisson...la belle affaire. Mais il s'en contenterait pour l'instant, et de toute façon la chasse ne lui avait rapporté que deux lapins en une semaine. Alors qu'il mangeait son butin à la limite d'une clairière, Johannes se rendit à l'évidence, il ne pourrait pas rester longtemps ici, les hommes d'armes du crû finiraient par lancer une battue pour le retrouver, mais oû donc aller et que faire?
Trouver un groupe de bandits? Hmmm pas sûr qu'ils l'acceptent, et puis il ne voulait pas perdre sa liberté d'action si chère et si récemment acquise quitte à avoir moins de chances de survie.
Rejoindre les Herrimaults? Même constat, bien qu'il comprenait pourquoi ils se battaient, Johannes ne se sentait pas concerné par leur idéaux.
Devenir mercenaire? Il pourrait se la jouer cavalier seul, mais certainement pas ici, en Bretonnie, il faudrait donc qu'il parte du pays.
Et pourquoi pas aventurier? On part du même constat mais cela est certainement plus...flexible. Ah,un gros problème étant né paysan, il ne savait ni lire, ni écrire et pouvait à peine compter jusqu'à dix, il ne connaîssait aucune autre langue à part la sienne...ce qui rendait peu viable tout voyage en dehors du pays.
Bon, il fallait qu'il quitte au moins le duché, comme ça on ne pourrait plus mettre la main sur lui pour l'accuser de quoi que ce soit, mais oû aller?
Vers le sud il savait qu'il y avait un gros fleuve qui lui barrait la route, impossible de le traverser à la nage,de toute façon il ne savait pas nager.
Vers le nord d'oû il venait, il était recherché à coup sûr, on pourrait l'attendre au prochain coin de civilisation pour le pendre, donc là aussi, mauvaise idée.
Alors qu'il finissait de manger son poisson, Johannes fût soudain inspiré. Mais oui! Vers l'ouest! Vers la mer! Là-bas il pourrait prendre un bateau et aller oû bon lui semble...enfin du moment que c'était hors de la région de Bordeleau. Maintenant qu'il avait un endroit oû aller, Johannes termina son repas et malgré une ou deux arrêtes qui étaient mal dscendues dans sa gorge, il commença à quitter la lisière de la clairière et par là même de la fôret de Chalôns en direction de l'ouest, à grands pas vers l'inconnu.

Compétences :
• Adresse au tir (B)
• Camouflage rural (B)
• ACUITÉ VISUELLE (B)
• Chasse (B)
• Sens du Détail (B)
• Memoire (B)

Bourse: 6 Couronnes d'or || Autres :
Inventaire:
Coutelas
Arc long
Bottes basses
Braies
Chaperon
Gilet ou veste
Un carquoi et des flèches

Autres:

Pourquoi Johannes n'a pas de nom de famille? Eh bien étant né dans un monde paysan oû l'anaphalbétisme est de mise et les rescencements quasi-inexistants, on préfère donc donner des surnoms au gens pour les désigner ou encore en faisant une référence au père (Untel fils de Untel) Dans le cas de Johannes il est surnommé "La Flèche" ou encore "Le Flécheux" pour son habileté à manier l'arc.


Code pour fiche

Code : Tout sélectionner

<html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Informations générales sur le personnage :<html></p><center></html>

|< 50em >|
|  **Nom et Prénom:**  |  Johannes "La Flèche"   |  <html><img src="https://units.wesnoth.org/1.10/pics/core$images$portraits$humans$transparent$huntsman.png" /></html>  | 
|  **Age:**   |  19 ans    |  :::  |
|  **Sexe: **  |    Masculin   |  :::  | 
|  **Race: **  |   Humain (Bretonnien)   |  :::  | 
|  **Carrière: **  |  Voie du Hors-la-Loi  |  :::  | 
|  **Lieu/ville de départ:**   |  Duché de Bordeleau, Bretonnie  |   :::  |
|  **Fréquence de jeu:**   |  Deux fois par semaine  |   :::  |
|  **MJ:**   |  **à compléter**  |   :::  |


<html><br></html>
<html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/barre1.jpg" align="center" /></html>


^  Nom de la ligne  ^  FOR         ^  END           ^  HAB                            ^  CHAR                            ^  INT                            ^  INI                            ^  ATT                            ^  PAR                           ^  TIR                           ^  FOI                           ^  MAG                           ^  NA                           ^  PV                            ^
|  Profil de départ (+4 PC initiaux)  |  8   |  8     |  9                      |  8                      |  8                      |  10                      |  8                      |  8                      |  9                      |  0                      |  0                      |  1                      |  60/60                      | 
|  Profil actuel  |  8   |  8     |  9                      |  8                      |  8                      |  10                      |  8                      |  8                      |  9                      |  0                      |  0                      |  1                      |  60/60                      | 
|  Améliorations restantes à acquérir pour level up (déjà acquis/à acquérir)  |  A remplir par le MJ   |||||||||||||
<html><br></html>

| **XP disponible:**  |  0     | 
| **PC dépensés:**  |    4     | 

<html><br></center></html>

----
<html><br></html>
<html><img align="right" src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/barre2.jpg" style="padding-left:10px;padding-bottom:10px;" /></html>
<html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Description physique :<html></p></html>
 
Johannes est plutôt grand pour un humain, il fait 1,90m.Il a également la peau pâle à force de passer du temps dans la fôret,de grands pieds et de longues jambes supportent son corps mince et nerveux qui est complété par de longs bras et des mains avec des doigts fins. Il est plutôt maigre et fait partie des personnes qui peuvent manger beaucoup sans grossir,mais dans son cas il lui arrive souvent de ne pas manger à sa fin, ce qui renforce son aspect émacié. Derrière son chaperon et son foulard, Johannes cache un visage avec un large front,des sourcils peu épais, un gros nez flanqué de deux yeux verts perçants.Ses cheuveux sont bruns et il a une barbichette au menton ainsi qu'une petite moustache large comme sa bouche.Il possède de petites lèvres et sa dentition est étonnement acceptable.
 
 
<html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Description psychologique :<html></p></html>
 
La personnalité de Johannes est celle d'un introvertit prisant la solitude et l'indépendance.C'est plutôt quelqu'un de calme et de posé qui préfère observer et réfléchir avant d'agir.Il a donc un certaint sens du détail et une bonne mémoire.Johannes peut se révéler trés malin et essaye toujours de comprendre ce qui se passe autour de lui le plus vite possible afin de mieux anticiper les choses et d'avoir un coup d'avance.Il se montre discret et réservé aux yeux des autres et affiche constamment une mine sérieuse voire austère, il ne sourit que rarement. A vrais dire, Johannes est plutôt un bourru qui n'aime pas vraiment les gens, dés qu'il rencontre quelqu'un d'autre, sa méfiance et sa suspicion prennent le pas.C'est le genre de personne qui regerde souvent par-dessus son épaule même quand il est seul, en effet il a constamment la crainte d'être trompé,piégé ou juste privé de sa liberté d'action et garde son arc et son couteau toujours à porté de main...juste au cas oû...Il peut paraître inssensible et froid mais en réalité il préfère dissimuler ses véritables intentions et sentiments de peur de dévoiler ses points faibles, on peut dire dans ce sens que c'est un hypocrite.Pour conclure,bien qu'il n'ait pas foncièrement de mauvaises intentions envers les autres,Johannes est une personne imprévisible qui agit souvent comme bon lui semble,il reste quelqu'un d'indépendant qui sera prés à -presque- tout pour profiter de la situation ou pour survivre,sans se soucier de ce qui arrive aux autres.
 
__Alignement :__ Chaotique Neutre
 
 
<html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Historique du personnage :<html></p></html>
 
L'été s'attarde sur le duché de Bordeleau en cette année, sur le chemin qui conduit vers le sud,à la lisière de la forêt de Chalôns,Johannes marche à grands pas,son arc en bandouillère et son couteau rangé ainsi qu'avec un baluchon sur l'épaule.Beaucoup de fois sans ralentir,il se retourne, il a dans le regard l'anxiété des fugitifs qui craignent d'être poursuivis.
Johannes est un serf,un manant de la plus humble espèce. Il est comme son père et sa mère, propriété du seigneur Enguerrand, au même titre que leur tenure, l'une de ces parcelles de terre oû se tuent à la tâche des milliers de paysans comme lui. Une tâche sans fin et sans espoir pour arracher à la terre leur maigre subsistance et celle dix fois plus exigeante de leur seigneur,de sa famille et de ses gens. Hier, il a commis un premier forfait, il s'est rebellé contre la volonté de l'intendant du château. Celui qui au nom de son maître prélève la moitié des récoltes et soumet les serfs à la corvée de chaque mois.
La corvée, pour son père et lui, c'était le charroi de pierres destinées au château.
La mémoire de Johannes lui fait revoir la scène d'une précision impitoyable, conduisant les boeufs de son père, il pénètre dans l'enceinte du château, le chariot remplit de blocs de pierre arrachés à la carrière: un lieu d'enfer oû s'épuisent des types encore plus miséreux que lui. Tandis que des ouvriers maçons déchargent le véhicule, l'intendant s'approche et Johannes retire sa capuche:
"Tu es bien Johannes, le fils de Joseph,celui qu'on surnomme "La Flèche" ?
-Oui, messire
-Quel âge as-tu ?
-J'aurai vingt ans à la Saint-Louen.
-Hmm, tu me parais bien maigre, mais j'ai entendu dire que tu savais tirer à l'arc.
-Oui messire.
Eh bien c'est parfait! Le seigneur Enguerrand recherche des archers paysans comme toi! Tu recevra une pièce de cuivre et de nouvelle bottes à la fin de l'année. Tu prend ton service demain à l'aube."
Johannes demeura muet, il n'aimait pas le tournant que la situation prenait. Il voulait rester à la massure familliale et continuer de chasser en solitaire dans la forêt, il s'était bien essayé aux travaux des champs mais sa maigre constitution l'a trés vite faite souffrir. Heureusement que son père lui avait appris comment chasser, tirer à l'arc et tendre des pièges dés qu'il le pouvait. Ainsi tandis que lui chassait, son père travaillait dans les champs et sa famille mangeait mieux que la plupart de celles du village. Bien-sûr, Johannes était obligé de chasser dans la forêt domaniale du seigneur pour se procurer autre chose que des écureuils ou des oiseaux, mais jusque là il s'était suffisement montré discret pour que personne -à part sa famille- ne le sache.
En somme, Johannes ne voulait pas risquer sa vie pour une piécette de cuivre et un seigneur arbitraire et inssensible à son sort. Mais il se reprend:
"Je sais qu'vous m'faites un honneur...mais je peux pas.
-Tu ne peux pas?! Et pourquoi donc?"
Aîe, il fallait inventer quelque chose et vite.
"-Je...j'dois aider mon père sur la tenure, vous savez il est malade et...
-Ne te soucie pas pour ton père. On allègera sa dette pour les boeufs, ils ne sont pas encore à lui tu sais."
Johannes sent une terrible tentation le saisir, accepter la fatalité, même si c'est pour aider sa famille. Mais encore une fois, il se rebelle:
"-Z'êtes bien bon messire mais je ne veux pas."
L'intendant s'étouffe d'indignation et de colère:
"-Mais qu'est-ce que tu ne veux pas, mannant?
-J'veux pas être archer, j'vous l'ai dit j'dois aider mon père...
-Mais qu'est-ce que c'est que cette mauvaise graine! Je ne t'ai pas donné le choix mon bonhomme! Demain dés l'aube tu te présente à la poterne. Sinon j'envoie les hommes d'armes te chercher. Et tu ne sera pas archer mais ouvrier à la carrière."
En se souvenant de cela, Johannes accélère encore le pas, soudain pleinement conscient de ce qu'il est en train de faire: à son premier acte de rébéllion il est en train d'en rajouter un second, et celui-là lui vaudrat la potence si on le retrouve. Il fait ce qu'un manant peut commettre de plus grave envers les lois seigneurinales. Il a abandonné sa tenure, là oû sa condition l'enchaîne, il est maintenant un serf en fuite, un hors-la-loi qu'on peut poursuivre et abbatre comme un gibier.
Une autre scène lui revient alors en tête, essouflé, Johannes fini par s'arrêter sur un pont et s'assoit sur son parapet fait de pierre, en-dessous de ce pont se trouve la Cinoble: une simple rivière qui ne paie pas de mine. C'est à cet endroit qu'il libre cour à ses pensées, il se revoit alors dans la massure familliale,à table, son père assis à sa gauche, sa mère à sa droite et ils l'écoutent:
"Ils vont envoyer les hommes d'armes me chercher si j'obéis pas.
-Les gens du château et de la livrée du seigneur sont bien nourris et bien habillés. Aller Johannes, je sais que tu es taciturne mais tu finira par te faire une place, tu nous aidera en...
-Et i'deviendra un d'ces bons à rien, d'ces branleurs qui pensent qu'à s'empifrer du reste des festin du seigneur!Ou pire i'nous r'viendra ent' quatre planches! Ah t'le verra sur l'champ d'bataille, à s'faire étriper pour mériter sa pitance!" Coupa net son père visiblement encore plus renfrogné que d'habitude.
"-N'empêche, repris sa mère, Mariette, la fille à Nicola, elle est venue au village la semaine dernière avec une belle robe pas même usée et de beau souliers...
-Mais ferm' la pauv' sotte, è' t'as pas dis qu'tous les matins qu'c'est elle qui vide l'pot d'chambre d'sa maîtresse. Bon écoutes Johannes, tu veux pas aller au château?
-Non, pour sûr.
-Pouquoi?
-J'travaille déjà pour eux, j'veux pas servir à leur bon vouloir.
-Alors faut t'ensauver mon garçon"
A ces paroles, la mère poussa un cri de bête blessée:
"-Mais t'es fou! Ils vont le pourchasser, l'attraper et le pendre, puis ils vont se venger sur nous, prendre tes boeufs...
-Peut-être mais Johannes sera libre.
-Libre!? On est peut-être plus libre que les valets du château? Pour le seigneur tu vaux moins qu'un de tes boeufs.
-C'est p'tèt' vrai mais c'sont mes mains qui l'nourrissent et pour ça il m'en est redevable d'vant la Dame."
Il fini par se tourner vers Johannes qui est de plus en plus mal à l'aise:
"-Fils, fais ton bagage. Dans l'abris pour l'bois, d'rrière les bûches 'y a dix couronnes, prends-en six et va-t'en. Vite!
-Mais oû j'vais bien pouvoir aller, père?
-Va oû tu veux fils, t'as voulu être libre, faut assumer tes choix maint'nant. Mais j'te conseille d'te barrer du duché et même du pays l'plus vite possible."
Mais en se plongean dans ses pensées, Johannes n'avait pas vu venir quelqu'un d'autre sur la route, une voix rude le fait tressaillir:
"-Qu'est-ce que tu attends là à cette heure? Le soir va tomber. Mais qu'est-ce qu'il y a dans ton baluchon? Tu braconnes hein? Fais-moi voir ça!" Johannes saute sur ses pieds. Devant lui, monté sur un grand cheval, l'un des gardes-chasse du seigneur Enguerrand. Les paysans eux l'avaient nommé Tortegoule à cause d'un rictus perpétuel qui lui déforme le visage. Il prennait un malin plaisir à appliquer à la lettre la loi selon laquelle la gibier est interdit au serfs.
"Mais dis-moi, continue t'il, tu ne serais pas le fils de Joseph le bouvier? Les nouvelles vont vite, sacripand: je sais que tu dois entrer demain au service du seigneur. Tu comptais t'ensauver pas vrai? Dit-il en ricanant, le visage plus en biais que jamais, il retire alors une cordelette d'une de ses sacoches.
-Aller viens ici et tends les bras, que je te ramème au château."
Alors que Johannes s'avance déjà résigné, une nouvelle vigueur s'empara de lui, redevenant déterminé, il n'avait pas fait cette fugue pour rien, il ne pouvait pas aller aussi loin pour juste échouer et se retrouver pendu au bout d'une corde, non, NON!
D'un coup il saisit à pleine poigne la jambe gauche du cavalier et, comme on soulève une bûche, l'arrache de la selle. L'homme tombe du côté opposé puis bascule sur le parrapet, avant de disparaître dans le vide. Libéré, son cheval s'enfuit au galop.
Alors que Johannes se penche au-dessus du muret, il voit à quinze ou vingt mètres plus bas, le corps inerte de Tortegoule, sur les galets du ruisseau, la tête dans l'eau. S'il n'était pas déjà mort,la noyade l'achèverai.
Johannes sentit alors une étrange sensation en lui: ce n'était pas du remord ou de la culpabilité, c'était le fait qu'il était arivé à tuer quelqu'un...parce qu'il l'avait voulu. Il se rendit compte alors qu'il était vraiment libre de faire ce que bon lui semblait, en dépit des lois ou de l'autorité du seigneur et ça quelque part, ça lui plaisait. Mais il se rendit compte aussi qu'aux yeux de la loi, en plus d'être un hors-la-loi, il était devenu un criminel, un irrécupérable en somme, mais il s'en fichait pas mal maintenant, ses buts étant de s'en sortir, de sortir au moins du duché et de conserver cette liberté toute nouvellement acquise.
Mais pour l'instant la nuit allait tomber et il lui fallait trouver un abri, il finit par s'installer en haut d'un arbre pour y dormir. Comme ça les ours et les loups ne pourraient pas l'atteindre et avec un peu de chance, les hommes-bêtes ne le trouverai pas.
Nous sommes une semaine après ces évènements et Johannes a réussi à rester en vie, pour la première fois, il a embusqué un paysan conduisant une charette passant sur son chemin. Quand il y repense, c'était trés amusant, il avait choisi soigneusement le lieu du guet-à-pent, puis s'était précipité hors d'un buisson avec sont arc long bandé en direction du malheureux charettier:
"Files l'argent ou t'es mort! avait crié Johannes
-P....pitié, messire, j'n'ai rien à part..
-Ferme la! J'passe derrière, si tu bouge,tu vas r'joindre les machabbés!"
Après cela, il avait le temps de chiper deux petits sacs de la charette puis de s'enfuir dans les bois sous les "Au voleur! Au bandit!" du paysan qu'il avait finalement épargné.
Tout ça pour découvrir qu'il avait volé des noix et du poisson...la belle affaire. Mais il s'en contenterait pour l'instant, et de toute façon la chasse ne lui avait rapporté que deux lapins en une semaine. Alors qu'il mangeait son butin à la limite d'une clairière, Johannes se rendit à l'évidence, il ne pourrait pas rester longtemps ici, les hommes d'armes du crû finiraient par lancer une battue pour le retrouver, mais oû donc aller et que faire?
Trouver un groupe de bandits? Hmmm pas sûr qu'ils l'acceptent, et puis il ne voulait pas perdre sa liberté d'action si chère et si récemment acquise quitte à avoir moins de chances de survie.
Rejoindre les Herrimaults? Même constat, bien qu'il comprenait pourquoi ils se battaient, Johannes ne se sentait pas concerné par leur idéaux.
Devenir mercenaire? Il pourrait se la jouer cavalier seul, mais certainement pas ici, en Bretonnie, il faudrait donc qu'il parte du pays.
Et pourquoi pas aventurier? On part du même constat mais cela est certainement plus...flexible. Ah,un gros problème étant né paysan, il ne savait ni lire, ni écrire et pouvait à peine compter jusqu'à dix, il ne connaîssait aucune autre langue à part la sienne...ce qui rendait peu viable tout voyage en dehors du pays.
Bon, il fallait qu'il quitte au moins le duché, comme ça on ne pourrait plus mettre la main sur lui pour l'accuser de quoi que ce soit, mais oû aller?
Vers le sud il savait qu'il y avait un gros fleuve qui lui barrait la route, impossible de le traverser à la nage,de toute façon il ne savait pas nager.
Vers le nord d'oû il venait, il était recherché à coup sûr, on pourrait l'attendre au prochain coin de civilisation pour le pendre, donc là aussi, mauvaise idée.
Alors qu'il finissait de manger son poisson, Johannes fût soudain inspiré. Mais oui! Vers l'ouest! Vers la mer! Là-bas il pourrait prendre un bateau et aller oû bon lui semble...enfin du moment que c'était hors de la région de Bordeleau. Maintenant qu'il avait un endroit oû aller, Johannes termina son repas et malgré une ou deux arrêtes qui étaient mal dscendues dans sa gorge, il commença à quitter la lisière de la clairière et par là même de la fôret de Chalôns en direction de l'ouest, à grands pas vers l'inconnu.
 
 
<html><br></html>
----
<html><br></html>
 
<html><img align="left" src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/barre4.jpg" style="padding-right:10px;" /></html>  <html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Compétences :<html></p></html>
		
• **Adresse au tir (B)** : Votre personnage se révèle être particulièrement adroit au tir avec un type d'arme précis (à déterminer à l'acquisition de la compétence) et gagne un bonus de +1 à tous les tests de tir avec des armes de ce type. (Exemples de types d'armes de tir : arcs, arbalètes, etc…)
		
• **Camouflage rural (B)** : Votre personnage peut se dissimuler parfaitement dans son environnement. Il se voit donc créditer d'un bonus de +1 sur son test de camouflage lorsqu'il reste immobile. (Bien sûr, il est nécessaire que votre personnage trouve un endroit ou quelque chose où se camoufler et le MJ tiendra compte autant de la qualité du RP que de la topographie du terrain et d'autres circonstances qui peuvent influer sur la réussite ou l'échec du camouflage). Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : rural (c'est-à-dire dans la campagne)
		
• **ACUITÉ VISUELLE (B)** : Votre personnage est doué d'une vision exceptionnelle. Il peut ajouter un bonus de +1 pour voir des choses à une distance largement supérieure à la normale ou, au contraire, des choses infiniment petites (Selon le libre jugement du MJ). Cela n'affecte pas la compétence «vision nocturne» (S'il ne possède pas cette dernière, il ne pourra pas profiter de son acuité visuelle dans l'obscurité, par contre, cela modifiera ce qu'il est possible de voir avec une source de lumière, etc.)
		
• **Chasse (B)** : Votre personnage maîtrise les techniques de chasse, connait les habitudes et comportements des animaux et sait déterminer les lieux ou les débusquer. (Il est entendu que seul le MJ décide de ce que votre personnage peut espérer rencontrer dans une région donnée. En fonction du terrain et des circonstances de la chasse, des modificateurs peuvent être appliqués.) Il peut ajouter un bonus de +1 lors de ses tentatives de prise de gibier. Un échec au test de chasse indique soit qu'il n'y avait rien, soit que sa tentative s'est conclue par un échec. La marge de réussite peut être considérée comme une détermination de la quantité d'animaux pris. Bien sûr, cette activité de chasse demande un certain temps et selon le temps qui y est employé, le MJ peut appliquer des malus ou des bonus sur ce test. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : rurale (à la campagne), urbaine, forestière (y compris la jungle), désertique (chauds et froids), souterraine, montagnarde.
		
• **Sens du Détail (B)** : Votre personnage a un sens aiguisé du détail. Il ajoute un bonus de +1 sur ses test de recherche afin de trouver quelque chose de dissimulé : un interrupteur caché, un passage secret, un ouvrage particulier dans une bibliothèque, etc.
		
• **Memoire (B)** : Votre personnage, grâce à l'utilisation de techniques mnémotechniques à su développer une mémoire bien supérieure à la moyenne et peut se souvenir d'infimes détails d'une situation, événement dont il a personnellement été témoin. Il ajoute un bonus de +1 aux tests visant à déterminer s'il parvient à se remémorer ces détails. (Le degré de précision est laissé à la discrétion du MJ selon si la réussite du test est importante ou pas.)
 
<html><br></html>
----
<html><br></html>

<html><center></html>
<html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/barre3.jpg" /></html>
<html><p style="font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Inventaires et biens du personnage:<html></p></html>


|  **Bourse:**  |  6 Couronnes d'or  |

<html><br></html>

|< 50em >|
^  Inventaire                          ^^^^
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Coutelas**    |  12+1d6 dégâts/6 parade  |  Rapide. Peut être utilisé comme arme de jet.   |
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Arc long **    |  Malus de -2 TIR tous les 30 mètres  |  Précise   |
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Bottes basses**  |||
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Braies **  |||
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Chaperon**  |||
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Gilet ou veste**  |||
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Un carquoi et des flèches**  |||
<html><br></html>

|< 50em >|
^  Grimoire                          ^^
 
<html></center></html>
 
<html><br></html>
===== Parcours =====
 
===Quêtes accomplies===
 
Nom + lien + récompenses obtenues
 
=== Classes acquises ===
 
=== Carrière et classe en cours d'apprentissage===
 
**Carrière :** Voie du Hors-la-Loi
<html><br></html>
**Classe actuelle :** Hors-la-loi 
 
=== Dévotion religieuse ===

^  Dieu      ^  Points de dévotions disponibles           ^  Points de dévotions dépensés         ^
 
 
==== Autres ====
 

Pourquoi Johannes n'a pas de nom de famille? Eh bien étant né dans un monde paysan oû l'anaphalbétisme est de mise et les rescencements quasi-inexistants, on préfère donc donner des surnoms au gens pour les désigner ou encore en faisant une référence au père (Untel fils de Untel) Dans le cas de Johannes il est surnommé "La Flèche" ou encore "Le Flécheux" pour son habileté à manier l'arc.
Modifié en dernier par Johannes La Flèche le 16 août 2019, 13:35, modifié 1 fois.
Johannes "La Flèche", Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 10 | Att 8 | Par 8 | Tir 9 | Foi 0 | Mag 0 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage:wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_johannes_la_fleche

"Un tir...mais pas toujours un mort."

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - RP
Messages : 1228

Re: Nouveau personnage

Message par [MJ] Le Grand Duc » 16 août 2019, 09:20

Bonjour et bienvenue,

Avant toute chose n’oublie pas de te présenter dans la partie présentation !

Personnage très intéressant au demeurant.
Tu n’as pas distribué de points de croyance, c’est un choix ?
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Johannes La Flèche
PJ
Messages : 5
Profil : FOR 8 / END 8 / HAB 9 / CHAR 8/ INT 8 / INI 10 / ATT 8/ PAR 8 / TIR 9/ NA 1 / PV 60
Localisation : Duché de Bordeleau

Re: Nouveau personnage

Message par Johannes La Flèche » 16 août 2019, 10:37

Bonjour,
Pour les points de croyance, c'est un choix.
Je vais m'arranger pour la présentation.
Johannes "La Flèche", Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 10 | Att 8 | Par 8 | Tir 9 | Foi 0 | Mag 0 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage:wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_johannes_la_fleche

"Un tir...mais pas toujours un mort."

Avatar du membre
Kragrim Barbedure
PJ
Messages : 11

Re: Nouveau personnage

Message par Kragrim Barbedure » 16 août 2019, 13:06

Esaldis accepte de nous rejoindre sur La reconquête de Karak Drazh .
Welcome aboard !
Kragrim Barbedure du clan Grundbolg, Voie des guerriers du Haut Roi
Profil: For 8 | End 9 | Hab 6 | Cha 10 | Int 8 | Ini 6 | Att 11 | Par 9 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_kragrim_barbedure

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - RP
Messages : 1228

Re: Nouveau personnage

Message par [MJ] Le Grand Duc » 16 août 2019, 13:45

N’oublie pas demander à Ombre de la Mort, le taulier, de changer ton pseudo pour qu’il corresponde à celui de ton personnage.

Ajouté 2 heures 30 minutes 55 secondes après :
Du reste c’est bon, fiche en règle, elle peut être validée et wikifiée une fois que tu auras posté dans la partie Présentation comme le veut l’usage !
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Lukas
Warfo Award 2019 du Roi du Discord
Warfo Award 2019 du Roi du Discord
Messages : 156
Localisation : Seine-et-Marne

Re: Nouveau personnage

Message par Lukas » 17 août 2019, 14:43

Et voilà la fiche : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_johannes_la_fleche /o/

N'oublie pas d'en mettre le lien dans ta signature, ce sera plus simple pour ton MJ de la retrouver comme ça :o
Gentil bureaucrate à temps partiel :mrgreen:

Avatar du membre
Johannes La Flèche
PJ
Messages : 5
Profil : FOR 8 / END 8 / HAB 9 / CHAR 8/ INT 8 / INI 10 / ATT 8/ PAR 8 / TIR 9/ NA 1 / PV 60
Localisation : Duché de Bordeleau

Re: Nouveau personnage

Message par Johannes La Flèche » 17 août 2019, 14:54

Merci
Johannes "La Flèche", Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 10 | Att 8 | Par 8 | Tir 9 | Foi 0 | Mag 0 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage:wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_johannes_la_fleche

"Un tir...mais pas toujours un mort."

Répondre

Retourner vers « [2] Votre personnage »