Kokhayo'Ni, Skink rescapé

Répondre
Avatar du membre
Kokhayo'Ni
PJ
Messages : 5

Kokhayo'Ni, Skink rescapé

Message par Kokhayo'Ni » 10 avr. 2019, 01:17

Nom et Prénom: Kokhayo'Ni
Sexe: Indéfini ou asexué
Age: 8 ans
Race: Skink
Carrière: Skink
Lieu/ville de départ: Jungle des terres du Sud
Fréquence de jeu: 3 fois par semaine en moyenne
Profil: FOR 7 / END 8 / HAB 10 / CHAR 8 / INT 9 / INI 10 / ATT 8 / PAR 8 / TIR 8 / FOI / MAG / NA 1 / PV 50/50 (aucun bonus/malus de compétences ou venant de mon équipement ne s'y trouve, uniquement les PC gratuits)

Description physique :
Kokhayo’Ni est un skink venu des terres du Sud comme il en existe des millions d’autres à ne pas douter. Comme la plupart des habitants de ce vaste monde n’en ont jamais vu, je vais vous le décrire plus en précision. C’est une créature reptilienne d’environ 80 cm de haut dressée sur ses pattes arrière, et d’un peu plus d’un mètre de long du bout du museau au bout de sa queue. De corpulence plutôt frêle au premier regard, il est entièrement recouvert d’écailles bleues de diverses nuances : du bleu azur au turquoise. Sa partie ventrale est plus claire. Une longue crête osseuse à voilure rouge-orangée trône sur sa tête. Ses pattes griffues arborent des écailles d'un turquoise plus foncé.
Actuellement, son état général semble assez pitoyable : couvert de saletés, cette créature qui habituellement ne laissent pas la crasse le recouvrir et prend soin de lustrer ses écailles ne semble pas très en forme. Le mélange de poussières, sang séché et terre qui le recouvre lui donne l’air du rescapé qu’il est vraiment. Son bras gauche a connu des jours meilleurs et des écailles semblent avoir sauté à plusieurs endroits de son corps. Peut-être le sang qui le recouvre inclus aussi le siens ?
Ce skink ne porte aucune marque divine sur son corps : pas de marque des anciens distinctives, de couleurs exceptionnelle ou de caractéristiques spéciales.
Cette intrigante créature est vêtue de diverses breloques aux usages que seul lui ou l’un de ses semblables pourrait nous expliquer. Sa queue et ses pattes antérieures sont entourées de quelques boucles de tissu ou de cuivres, certaines piquées de plumes ou perles colorées.
Son avant-bras droit est gainé d’une protection qui pourrait très bien être aussi purement esthétique. Une sorte de harnais d’un cuir inconnu enserre son torse jusqu’à sa taille. Un casque fait d’un os d’une créature de la jungle et de cuivre le coiffe.

Description psychologique :
Kokhayo’Ni est un skink de bonne volonté mais qui doit faire face à sa propre faiblesse. Il a toujours été ardu à la tache, fier de son travail. Dans ses créations artisanales diverses, il fait de son mieux pour obtenir un produit fiable et esthétique. Il aime beaucoup concevoir des objets polis, en métal ou en obsinite, appréciant la brillance froide des matières inanimées. C'est pourquoi il préfère aussi travailler les perles de pierre fines dès qu'il le peut plutôt que les plumes. Il éprouve une grande fierté à œuvrer pour le Grand Dessein. Il a un fort attachement aux autres hommes-lézards qu'il considère tous comme étant un peu ses frères. C'est encore plus vrai si c'est un skink. Pour lui, un skink est fait pour œuvrer pour le Grand Dessein, c'est ainsi qu'ils sont conçus et qu'ils trouveront ensemble de la satisfaction.
Ayant perdu les siens dans une grande bataille, il est accablé par la solitude et tourmenté par les horreurs des combats encore fraîches dans son esprit. Il pense avoir été un bon serviteur des anciens par sa modeste contribution : il a toujours travaillé avec zèle et passion puis a combattu jusqu’au bout. Mais maintenant qu’il a perdu les siens et qu’il n’a plus de but, Kokhayo’Ni n’est plus certain de rien.
Il ne remet pas en doute la puissance des Anciens ou l’existence de leur Grand-Plan, au contraire, il pense qu’il en a fait partie d’une belle façon. Il aurait bien aimé voir la victoire des siens évidemment, puis rentrer chez lui victorieux avec ses frères. Ils auraient festoyé du mieux que les lézards savent le faire, puis ils auraient gravé des frises pour raconter cette grande victoire.
Mais voilà : il est désormais seul, meurtri et en territoire hostile. Kokhayo’Ni, désespéré, a besoin de se trouver un but. Plusieurs fois, il lui est passé par l’esprit le souhait d’être mort avec les autres, dans cette funeste bataille. Tout aurait été ainsi bien plus simple. Il a peur de ne servir à rien à l’avenir dans le Grand Plan.
Il a tout de suite pensé à aller vers le Nord-Est, à la recherche de ses semblables épargnés. Il a le sentiment qu’en suivant son instinct, le Grand-Plan pourrait mettre sur sa route un moyen d’être utile à nouveau à quelque chose de plus grand que lui. Peut-être plus au Nord rencontrerait-il des humain du désert, ces créations déviantes des Anciens. Il a le sentiment que communiquer avec eux n’est pas si insurmontable que ça : ils aiment l’or, ils aiment les choses bien faites, pleins d’autres choses que Kokhayo’Ni et les lézards aiment aussi. Aucune raison malgré tout pour lui de se montrer face à ces créatures …
Encore incertain et tourmenté, Kokhayo’Ni avance plus ou moins à l’aveuglette. Sa condition morale est aussi précaire que sa situation physique, et il lui faudra du temps –et un but- pour se reconstruire.
Alignement : Loyal neutre
Historique :
Kokhayo'Ni naquit dans un coin de jungle pas si déplaisant que ça au regard de ce qui existe de pire. De sa mare des naissances ne sortait que des lézards de basse extraction, des skinks et deux uniques kroxigors lors de sa génération, qui furent quand même accueillis avec enthousiasme. En effet, les ruines de l'ancien établissement dans lequel était incluse la mare des naissances avaient besoin de bras pour continuer sa reconstruction. Elle avait été entamée par les premières générations de skinks sorties au compte-goutte de la mare. Des saurus d'autres cités s'étaient joint à eux pour y perpétuer le grand dessin. Khokhayo'Ni a été l'une des nombreuses petites mains de sa race : il travailla à construire les petits objets de métal, de pierre et d'os nécessaire à la cité. Il tailla avec ses frères des pierres destinées à renflouer l'humble cité-temple. Baignant dans l'artisanat, il prit goût aux plumes, perles de couleurs et sculptures d'os propre à la race des lézards. Isolés des richesses du nouveau monde, les hommes-lézards des terres du sud n'ont pas accès aux gemmes et surtout à l'or comme ils le voudraient. Les artisans ; Kokhayo'Ni inclus ; se contentait donc en général du bronze pour les outils et du cuivre pour les décorations.

Lorsque la menace des rats se fit de plus en plus pressante, le skink et ses frères artisans furent fiers de créer armes et armures de ses confrères. Ils tannèrent les peaux écailleuses des créatures de la jungle, sculptèrent le bois et l'os, taillèrent le silex, polirent le bronze pendant des jours et des nuits. Ils partirent un quart de lune pour prendre part au côté des fourrageurs skinks à la collecte de l'obsidienne dans la savane au Nord-Ouest. Ils chassèrent les vautours et collectèrent plumes et os pour alimenter leurs ateliers.
Ils armèrent tous ensemble des centaines de skinks, les saurus et les deux kroxigors. Avant le départ, Kokhayo'ni se confectionna avec la mâchoire supérieure du crane d'un cornu et un peu de cuivre son casque. Son bouclier, il le grava du soleil de Chotec, des étoiles et de la lune. Il l'enserra de la mâchoire inférieure du crane qu'il emportait ainsi comme un souvenir.

Quand dans les humbles cités des Lézards des terres du sud retentirent les appels de la guerre, Kokhayo’Ni ne s’en lamenta pas, au contraire. Tous les sacrifices étaient bons à faire pour le Grand Dessein. Comme toutes les créations des anciens, il était naturellement taillé pour combattre s'il le fallait. Les ennemies de sa race étaient intarissables et les lézards dans cette région du monde au plus bas de leur force, mais en unissant les guerriers, tous leurs était possible.
De divers coins de la jungle, des formations de lézards émergeaient pour combattre ensemble l’ennemi commun. La courte vie de Kokhayo’Ni lui avait permis de participer à l'humble reconstruction de sa cité, et la voilà maintenant qui se vide de toute ses âmes pour partir en guerre.
Gavé des récits sa race et des appels à s'unir, Kokhayo'Ni se sentait invincible avec ses frères. Il s'était pleinement investit dedans. Ils allaient tous œuvrer bravement pour le grand dessein, ou mourir en essayant.
La campagne se déroula pendant une demi-rotation terrestre autour de l’astre solaire. D’escarmouches en combats, la force des lézards affrontait les skavens qui avaient infesté la jungle de nids depuis les profondeurs. Kokhayo’Ni expérimenta ces premiers combats mineurs sans avoir besoin de s’y engager corps et âme.
Le Slaan de Zlatan donna finalement l’ordre aux prêtres accompagnant la force expéditionnaire de diriger l’armée aux portes du désert, dans les ruines de Tlaqua.
Mais avant même d’atteindre l’objectif, la force des lézards coalisés rencontra une véritable armée grouillante de skavens déferlant dans la jungle.

Cette fois ci, la bataille serait réelle et acharnée, il faudra donner sa vie pour vaincre un tel ennemi. Supérieure en nombre, il alignait des nuées de guerriers armés de la tête au pied entourés d’une nuée encore plus grande d’esclaves miteux. Des mortiers à globes sifflaient déjà de leurs tuyaux leurs vapeurs mortelles et des créatures rugissaient au loin.
Du matin au bout de la nuit, les hommes-lézards affrontèrent les hommes-rats. Les vagues se succédèrent de chaque côté, poussant les guerriers au bout de leurs limites. Kokhayo’Ni expérimenta pour sa première vraie bataille une vrai boucherie.
Lorsque la nuit tomba, les lézards au bord de la rupture furent finalement débordés dans des gerbes de malefoudre. Les prêtres skinks abandonnèrent les lieux en donnant l’ordre de défendre l’arrière-pays menacé.
Presque tous les lézards survivant périrent à petit feu en suivant les ordres paniqués et sans logique qui suivirent.

Sur le champ de bataille ravagé par le pilonnage magique skaven et vidé de ses vivants, Kokhayo’Ni émergea vivant d’entre une souche et un cadavre de Skaven. Il n’y avait plus rien à faire ici à part quitter ce lieu de désolation qui sera bientôt infesté de récupérateurs homme-rat.

L’écho des sévices des skavens s'engouffrant dans la jungle et le fracas de la magie pilonnant les lézards résonnait encore en lui. Si les combats avaient cessé, ses courbatures et blessures étaient là pour lui rappeler qu'ils venaient à peine de se terminer. Il chercha erratiquement des signes de vie de ses congénères en s'éloignant vers l'est. Il devait trouver des frères, des cousins d'une autre cité, se réunir.
L’épuisement dans lequel il se trouvait lui commandait de dormir, mais ce n'était pas prudent. Il était en territoire hostile et personne n'était là pour l'épauler. Se forçant à penser pour ne pas céder à la fatigue, une funeste constatation s'imposa à lui : ils avaient échoué. Ses frères étaient morts et même unis, ils n'avaient pas réussi à repousser le flot de la vermine. Désormais, elle allait ronger les racines de la jungle, corrompre les mares de frai, détruire les cités-temples. Dans les récits de sa race, Kokhayo'Ni se rappela que la destruction et la défaite était aussi omniprésente. Le récit qu’on pouvait faire de lui et de ses semblables, mort à ses côtés plus tôt s’était terminée dans la défaite. On écrirait peut être un jour sur une paroi de Zlatan que le nord de la jungle s'est uni contre les vils skavens et a péri en braves. Peut-être qu'ils seront oubliés un jour, peut être les a-t-on déjà oublié ...

Qu'allait-il faire maintenant ? Les skavens s'étaient engouffrés dans la jungle sans protection et ils mettront à sac les vestiges de sa race. Au moins avaient-ils infligés assez de pertes aux hommes-rats pour les empêcher de continuer vers les cités-temples encore actives plus au sud.
Qu’allait-il faire maintenant ? Cette question revenait encore. Il n'aura plus de foyer où revenir et il ne voulait pas voir de toute façon son bassin de fret transformé en bouillon impie par les skavens. Peut-être allait-il aller vers l'Est ou le Nord, dans la savane aux portes du désert ... Il y chercherait des lézards, comme lui. Des patrouilles, des fourrageurs existent après tout dans cette zone ... Il y verrait peut être des humains, avides d'or au point de la voler à sa race.
Plus aucun chef n'était là pour le guider, plus de directives des Slaans, communiqué via les prêtres ... Comment allait-il pouvoir continuer à servir le Grand-Plan tout seul ? Il en avait envie mais ne pouvait pas ... Son jugement était endeuillé par les récents événements. L’idée panique de ne plus compter dans le Grand Dessin, qu'importe la façon, obscurcissait son esprit. Il quitta les abords du champ de bataille pour aller de l'avant, qu'importe qu'il le faisait au hasard du destin. Il devait servir à quelque chose, il devait appartenir à quelque chose de plus grand que lui. Puisse les anciens l'aider dans ses choix, si ils portent le moindre intérêt à un simple Skink ...

Compétences :
• Sang froid
• Survie en milieu hostile
• Coriace
• Travail de la pierre
• Travail du métal
• Coup précis
• Esquive

Bourse: 0 Couronnes d'or || Autres :
Inventaire:
Casque osseux
Bouclier d'écailles
Lame Skink
Pierre à aiguiser
Sac (petit)
Outre
Morceau d'obsinite
Poinçon

Autres:

Armure naturelle : 3 points partout
Le bouclier d’écailles de Kokhayo’Ni, d’une valeur de 5 couronnes d’or en équivalent humain, faisait partie de son équipement qu’il a emporté avec lui en campagne. (Déduit de la bourse initial. Kokhayo’Ni étant un skink, il n’a pas la pièce d’or restante de la bourse initiale ni son équivalent en objet)
Kokhayo’Ni porte encore les stigmates de la bataille. Il a réussi à n’en garder par miracle que de mineures blessures en dessous de la saleté qui le recouvre. Son bouclier a été abîmé et son outre percée, et il n’a rien pour les réparer.
Chotec : 10
Sotek : 10


Code pour fiche

Code : Tout sélectionner

<html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Informations générales sur le personnage :<html></p><center></html>

|< 50em >|
|  **Nom et Prénom:**  |  Kokhayo'Ni   |  <html><img src="http://www.noelshack.com/2019-15-2-1554845131-1508223258173-image-seule.jpg" /></html>  | 
|  **Age:**   |  8 ans    |  :::  |
|  **Sexe: **  |    Indéfini ou asexué   |  :::  | 
|  **Race: **  |   Skink   |  :::  | 
|  **Carrière: **  |  Voie du guerrier Skink  |  :::  | 
|  **Lieu/ville de départ:**   |  Jungle des terres du Sud  |   :::  |
|  **Fréquence de jeu:**   |  3 fois par semaine en moyenne  |   :::  |
|  **MJ:**   |  **à compléter**  |   :::  |


<html><br></html>
<html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/barre1.jpg" align="center" /></html>


^  Nom de la ligne  ^  FOR         ^  END           ^  HAB                            ^  CHAR                            ^  INT                            ^  INI                            ^  ATT                            ^  PAR                           ^  TIR                           ^  FOI                           ^  MAG                           ^  NA                           ^  PV                            ^
|  Profil de départ (+4 PC initiaux)  |  7   |  8     |  10                      |  8                      |  9                      |  10                      |  8                      |  8                      |  8                      |                        |                        |  1                      |  50/50                      | 
|  Profil actuel  |  7   |  8     |  10                      |  8                      |  9                      |  10                      |  8                      |  8                      |  8                      |                        |                        |  1                      |  50/50                      | 
|  Améliorations restantes à acquérir pour level up (déjà acquis/à acquérir)  |  A remplir par le MJ   |||||||||||||
<html><br></html>

| **XP disponible:**  |  0     | 
| **PC dépensés:**  |    4     | 

<html><br></center></html>

----
<html><br></html>
<html><img align="right" src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/barre2.jpg" style="padding-left:10px;padding-bottom:10px;" /></html>
<html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Description physique :<html></p></html>
 
Kokhayo’Ni est un skink venu des terres du Sud comme il en existe des millions d’autres à ne pas douter. Comme la plupart des habitants de ce vaste monde n’en ont jamais vu, je vais vous le décrire plus en précision. C’est une créature reptilienne d’environ 80 cm de haut dressée sur ses pattes arrière, et d’un peu plus d’un mètre de long du bout du museau au bout de sa queue. De corpulence plutôt frêle au premier regard, il est entièrement recouvert d’écailles bleues de diverses nuances : du bleu azur au turquoise. Sa partie ventrale est plus claire. Une longue crête osseuse à voilure rouge-orangée trône sur sa tête. Ses pattes griffues arborent des écailles d'un turquoise plus foncé. 
Actuellement, son état général semble assez pitoyable : couvert de saletés, cette créature qui habituellement ne laissent pas la crasse le recouvrir et prend soin de lustrer ses écailles ne semble pas très en forme. Le mélange de poussières, sang séché et terre qui le recouvre lui donne l’air du rescapé qu’il est vraiment. Son bras gauche a connu des jours meilleurs et des écailles semblent avoir sauté à plusieurs endroits de son corps. Peut-être le sang qui le recouvre inclus aussi le siens ?
Ce skink ne porte aucune marque divine sur son corps : pas de marque des anciens distinctives, de couleurs exceptionnelle ou de caractéristiques spéciales. 
Cette intrigante créature est vêtue de diverses breloques aux usages que seul lui ou l’un de ses semblables pourrait nous expliquer. Sa queue et ses pattes antérieures sont entourées de quelques boucles de tissu ou de cuivres, certaines piquées de plumes ou perles colorées.
Son avant-bras droit est gainé d’une protection qui pourrait très bien être aussi purement esthétique. Une sorte de harnais d’un cuir inconnu enserre son torse jusqu’à sa taille. Un casque fait d’un os d’une créature de la jungle et de cuivre le coiffe. 
 
 
<html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Description psychologique :<html></p></html>
 
Kokhayo’Ni est un skink de bonne volonté mais qui doit faire face à sa propre faiblesse. Il a toujours été ardu à la tache, fier de son travail. Dans ses créations artisanales diverses, il fait de son mieux pour obtenir un produit fiable et esthétique. Il aime beaucoup concevoir des objets polis, en métal ou en obsinite, appréciant la brillance froide des matières inanimées. C'est pourquoi il préfère aussi travailler les perles de pierre fines dès qu'il le peut plutôt que les plumes. Il éprouve une grande fierté à œuvrer pour le Grand Dessein. Il a un fort attachement aux autres hommes-lézards qu'il considère tous comme étant un peu ses frères. C'est encore plus vrai si c'est un skink. Pour lui, un skink est fait pour œuvrer pour le Grand Dessein, c'est ainsi qu'ils sont conçus et qu'ils trouveront ensemble de la satisfaction.
Ayant perdu les siens dans une grande bataille, il est accablé par la solitude et tourmenté par les horreurs des combats encore fraîches dans son esprit. Il pense avoir été un bon serviteur des anciens par sa modeste contribution : il a toujours travaillé avec zèle et passion puis a combattu jusqu’au bout. Mais maintenant qu’il a perdu les siens et qu’il n’a plus de but, Kokhayo’Ni n’est plus certain de rien. 
Il ne remet pas en doute la puissance des Anciens ou l’existence de leur Grand-Plan, au contraire, il pense qu’il en a fait partie d’une belle façon. Il aurait bien aimé voir la victoire des siens évidemment, puis rentrer chez lui victorieux avec ses frères. Ils auraient festoyé du mieux que les lézards savent le faire, puis ils auraient gravé des frises pour raconter cette grande victoire. 
Mais voilà : il est désormais seul, meurtri et en territoire hostile. Kokhayo’Ni, désespéré, a besoin de se trouver un but. Plusieurs fois, il lui est passé par l’esprit le souhait d’être mort avec les autres, dans cette funeste bataille. Tout aurait été ainsi bien plus simple. Il a peur de ne servir à rien à l’avenir dans le Grand Plan. 
Il a tout de suite pensé à aller vers le Nord-Est, à la recherche de ses semblables épargnés. Il a le sentiment qu’en suivant son instinct, le Grand-Plan pourrait mettre sur sa route un moyen d’être utile à nouveau à quelque chose de plus grand que lui. Peut-être plus au Nord rencontrerait-il des humain du désert, ces créations déviantes des Anciens. Il a le sentiment que communiquer avec eux n’est pas si insurmontable que ça : ils aiment l’or, ils aiment les choses bien faites, pleins d’autres choses que Kokhayo’Ni et les lézards aiment aussi. Aucune raison malgré tout pour lui de se montrer face à ces créatures …
Encore incertain et tourmenté, Kokhayo’Ni avance plus ou moins à l’aveuglette. Sa condition morale est aussi précaire que sa situation physique, et il lui faudra du temps –et un but- pour se reconstruire. 

__Alignement :__ Loyal neutre
 
 
<html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Historique du personnage :<html></p></html>
 
Kokhayo'Ni naquit dans un coin de jungle pas si déplaisant que ça au regard de ce qui existe de pire. De sa mare des naissances ne sortait que des lézards de basse extraction, des skinks et deux uniques kroxigors lors de sa génération, qui furent quand même accueillis avec enthousiasme. En effet, les ruines de l'ancien établissement dans lequel était incluse la mare des naissances avaient besoin de bras pour continuer sa reconstruction. Elle avait été entamée par les premières générations de skinks sorties au compte-goutte de la mare. Des saurus d'autres cités s'étaient joint à eux pour y perpétuer le grand dessin. Khokhayo'Ni a été l'une des nombreuses petites mains de sa race : il travailla à construire les petits objets de métal, de pierre et d'os nécessaire à la cité. Il tailla avec ses frères des pierres destinées à renflouer l'humble cité-temple. Baignant dans l'artisanat, il prit goût aux plumes, perles de couleurs et sculptures d'os propre à la race des lézards. Isolés des richesses du nouveau monde, les hommes-lézards des terres du sud n'ont pas accès aux gemmes et surtout à l'or comme ils le voudraient. Les artisans ; Kokhayo'Ni inclus ; se contentait donc en général du bronze pour les outils et du cuivre pour les décorations.
Lorsque la menace des rats se fit de plus en plus pressante, le skink et ses frères artisans furent fiers de créer armes et armures de ses confrères. Ils tannèrent les peaux écailleuses des créatures de la jungle, sculptèrent le bois et l'os, taillèrent le silex, polirent le bronze pendant des jours et des nuits. Ils partirent un quart de lune pour prendre part au côté des fourrageurs skinks à la collecte de l'obsidienne dans la savane au Nord-Ouest. Ils chassèrent les vautours et collectèrent plumes et os pour alimenter leurs ateliers.
Ils armèrent tous ensemble des centaines de skinks, les saurus et les deux kroxigors. Avant le départ, Kokhayo'ni se confectionna avec la mâchoire supérieure du crane d'un cornu et un peu de cuivre son casque. Son bouclier, il le grava du soleil de Chotec, des étoiles et de la lune. Il l'enserra de la mâchoire inférieure du crane qu'il emportait ainsi comme un souvenir.
Lorsque dans les humbles cités des Lézards des terres du sud retentirent les appels de la guerre, Kokhayo’Ni ne s’en lamenta pas, au contraire. Tous les sacrifices étaient bons à faire pour le Grand Dessein. Comme toutes les créations des anciens, il était naturellement taillé pour combattre s'il le fallait. Les ennemies de sa race étaient intarissables et les lézards dans cette région du monde au plus bas de leur force, mais en unissant les guerriers, tous leurs était possible.
De divers coins de la jungle, des formations de lézards émergeaient pour combattre ensemble l’ennemi commun. La courte vie de Kokhayo’Ni  lui avait permis de participer à l'humble reconstruction de sa cité, et la voilà maintenant qui se vide de toute ses âmes pour partir en guerre.
Gavé des récits sa race et des appels à s'unir, Kokhayo'Ni se sentait invincible avec ses frères. Il s'était pleinement investit dedans. Ils allaient tous œuvrer bravement pour le grand dessein, ou mourir en essayant.
La campagne se déroula pendant une demi-rotation terrestre autour de l’astre solaire. D’escarmouches en combats, la force des lézards affrontait les skavens qui avaient infesté la jungle de nids depuis les profondeurs. Kokhayo’Ni expérimenta ces premiers combats mineurs sans avoir besoin de s’y engager corps et âme. 
Le Slaan de Zlatan donna finalement l’ordre aux prêtres accompagnant la force expéditionnaire de diriger l’armée aux portes du désert, dans les ruines de Tlaqua. 
Mais avant même d’atteindre l’objectif, la force des lézards coalisés rencontra  une véritable armée grouillante de skavens déferlant dans la jungle. Cette fois ci, la bataille serait réelle et acharnée, il faudra donner sa vie pour vaincre un tel ennemi. Supérieure en nombre, il alignait des nuées de guerriers armés de la tête au pied entourés d’une nuée encore plus grande d’esclaves miteux.  Des mortiers à globes sifflaient déjà de leurs tuyaux leurs vapeurs mortelles et des créatures rugissaient au loin.
Du matin au bout de la nuit, les hommes-lézards affrontèrent les hommes-rats.  Les vagues se succédèrent de chaque côté,  poussant les guerriers au bout de leurs limites. Kokhayo’Ni expérimenta pour sa première vraie bataille une vrai boucherie. 
Lorsque la nuit tomba, les lézards au bord de la rupture furent finalement débordés dans des gerbes de malefoudre. Les prêtres skinks abandonnèrent les lieux en donnant l’ordre de défendre l’arrière-pays menacé.
Presque tous les lézards survivant périrent à petit feu en suivant les ordres paniqués et sans logique qui suivirent.
Sur le champ de bataille ravagé par le pilonnage magique skaven et vidé de ses vivants, Kokhayo’Ni émergea vivant d’entre une souche et un cadavre de Skaven. Il n’y avait plus rien à faire ici à part quitter ce lieu de désolation qui sera bientôt infesté de récupérateurs homme-rat.  
L’écho des sévices des skavens s'engouffrant dans la jungle et le fracas de la magie pilonnant les lézards résonnait encore en lui. Si les combats avaient cessé, ses courbatures et blessures étaient là pour lui rappeler qu'ils venaient à peine de se terminer. Il chercha erratiquement des signes de vie de ses congénères en s'éloignant vers l'est. Il devait trouver des frères, des cousins d'une autre cité, se réunir. 
L’épuisement dans lequel il se trouvait lui commandait de dormir, mais ce n'était pas prudent. Il était en territoire hostile et personne n'était là pour l'épauler. Se forçant à penser pour ne pas céder à la fatigue, une funeste constatation s'imposa à lui : ils avaient échoué. Ses frères étaient morts et même unis, ils n'avaient pas réussi à repousser le flot de la vermine. Désormais, elle allait ronger les racines de la jungle, corrompre les mares de frai, détruire les cités-temples. Dans les récits de sa race, Kokhayo'Ni se rappela que la destruction et la défaite était aussi omniprésente. Le récit qu’on pouvait faire de lui et de ses semblables, mort à ses côtés plus tôt s’était terminée dans la défaite. On écrirait peut être un jour sur une paroi de Zlatan que le nord de la jungle s'est uni contre les vils skavens et a péri en braves. Peut-être qu'ils seront oubliés un jour, peut être les a-t-on déjà oublié ...
Qu'allait-il faire maintenant ? Les skavens s'étaient engouffrés dans la jungle sans protection et ils mettront à sac les vestiges de sa race. Au moins avaient-ils infligés assez de pertes aux hommes-rats pour les empêcher de continuer vers les cités-temples encore actives plus au sud. 
Qu’allait-il faire maintenant ? Cette question revenait encore. Il n'aura plus de foyer où revenir et il ne voulait pas voir de toute façon son bassin de fret transformé en bouillon impie par les skavens. Peut-être allait-il aller vers l'Est ou le Nord, dans la savane aux portes du désert ... Il y chercherait des lézards, comme lui. Des patrouilles, des fourrageurs existent après tout dans cette zone ... Il y verrait peut être des humains, avides d'or au point de la voler à sa race. 
Plus aucun chef n'était là pour le guider, plus de directives des Slaans, communiqué via les prêtres ... Comment allait-il pouvoir continuer à servir le Grand-Plan tout seul ? Il en avait envie mais ne pouvait pas ... Son jugement était endeuillé par les récents évènements. L’idée panique de ne plus compter dans le Grand Dessin, qu'importe la façon, obscurcissait son esprit. Il quitta les abords du champ de bataille pour aller de l'avant, qu'importe qu'il le faisait au hasard du destin. Il devait servir à quelque chose, il devait appartenir à quelque chose de plus grand que lui. Puisse les anciens l'aider dans ses choix, si ils portent le moindre intérêt à un simple Skink ...
 
 
<html><br></html>
----
<html><br></html>
 
<html><img align="left" src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/barre4.jpg" style="padding-right:10px;" /></html>  <html><p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Compétences :<html></p></html>
		
• **Sang froid** : Votre personnage a ce qu'on appelle des «nerfs d'acier». Il sait rester maître de lui-même dans les situations les plus dangereuses. Il bénéficie d'un bonus de +1 sur n'importe laquelle de ses caractéristiques lors de la réalisation d'une action dans un climat de stress et de tension mentale (En d'autres termes, ce bonus sert à réduire un malus généré par une situation stressante. Cette compétence ne peut s'appliquer que dans la mesure où un test est soumis à malus!)
		
• **Survie en milieu hostile ** : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.
		
• **Coriace ** :  Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
		
• **Travail de la pierre** : Votre personnage s'est familiarisé avec les outils, les techniques de travail de la pierre. Il connait toutes les catégories de pierres de construction et maitrise leur travail. Avec le temps et le matériel adéquat, sur un test réussi, il peut construire toutes sortes de choses en pierre comme des piliers ou autres éléments de construction. Il peut aussi graver de petites pièces de décoration telles que des frises ou des gargouilles. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations en fonction de la matière (qui apportent un bonus de +1 aux tests dans leur champ de spécialisation), par exemple : granit, basalte, grès, etc.
		
• **Travail du métal ** :  Votre personnage sait travailler les métaux usuels, principalement le fer et l'acier, et peut aussi préparer la fonte en utilisant des lingots raffinés ou de la récupération. Il ne peut pas, généralement, raffiner lui-même les minerais (cela nécessite la compétence «Métallurgie») mais cela pourrait être tenté si le MJ l'accepte. S'il a accès au local et au matériel nécessaire, sur un test réussi, il peut parvenir à fabriquer ou réparer des articles d'usage courant : fers à chevaux, barreaux, clous, chaudrons, etc., Il peut aussi fabriquer ou réparer des armes et des boucliers. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations en fonction de la matière (qui apportent un bonus de +1 aux tests dans leur champ de spécialisation), par exemple : fer/acier, bronze, argent, etc.  V
 
 • **Coup précis ** : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’il aurait été sans viser une partie particulière du corps.
 
 • **Esquive** : Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).
 
<html><br></html>
----
<html><br></html>

<html><center></html>
<html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/barre3.jpg" /></html>
<html><p style="font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;"></html>Inventaires et biens du personnage:<html></p></html>


|  **Bourse:**  |  0 Couronnes d'or  |

<html><br></html>

|< 50em >|
^  Inventaire                          ^^^^
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Casque osseux **    |  9 protection,tête, prix : 10 couronnes  |    |
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Bouclier d'écailles**    |  Dégats : 10+1D6, 14 parade, déstabilisant, prix : 5 couronnes  |  Autres  |
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Lame Skink**    |  Dégâts : 11+1D8, 8 parade, rapide, prix : 5 couronnes  |  Autres  |
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Pierre à aiguiser**  |||
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Sac (petit) **  |||
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Outre**  |||
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Morceau d'obsinite**  |||
<html><br></html>
|  <html><img src="https://warforum-jdr.com/images/imgfiches/icongeneriqueobjfiche.jpg" /></html>  |  **Poinçon**  |||
<html><br></html>

|< 50em >|
^  Grimoire                          ^^
 
<html></center></html>
 
<html><br></html>
===== Parcours =====
 
===Quêtes accomplies===
 
Nom + lien + récompenses obtenues
 
=== Classes acquises ===
 
=== Carrière et classe en cours d'apprentissage===
 
**Carrière :** Voie du guerrier Skink
<html><br></html>
**Classe actuelle :** Skink
 
=== Dévotion religieuse ===

^  Dieu      ^  Points de dévotions disponibles           ^  Points de dévotions dépensés         ^
|  **Chotec**    |  10  |  0  |
|  **Sotek**    |  10  |  0  |
 
 
==== Autres ====
 
Armure naturelle : 3 points partout
Le bouclier d’écailles de Kokhayo’Ni, d’une valeur de 5 couronnes d’or en équivalent humain, faisait partie de son équipement qu’il a emporté avec lui en campagne. (Déduit de la bourse initial. Kokhayo’Ni étant un skink, il n’a pas la pièce d’or restante de la bourse initiale ni son équivalent en objet) 
Kokhayo’Ni porte encore les stigmates de la bataille. Il a réussi à n’en garder par miracle  que de mineures blessures en dessous de la saleté qui le recouvre.  Son bouclier a été abimé et son outre percée, et il n’a rien pour les réparer. 
Modifié en dernier par Kokhayo'Ni le 10 avr. 2019, 14:57, modifié 1 fois.
Kokhayo'Ni, Voie du guerrier Skink
Profil: For 7 | End 8 | Hab 10 | Cha 8 | Int 9 | Ini 10 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV 50/50
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:kokhayo_ni

Avatar du membre
[MJ] Bugman
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 22

Re: Kokhayo'Ni, Skink rescapé

Message par [MJ] Bugman » 10 avr. 2019, 11:41

Bonjour, petite correction rapide:
-Il te manque les deux compétences de classe (étant donné que tu suis la voie du guerrier skink, c'est à choisir entre "Coups précis" ou "Survie" et "Esquive" ou "Ambidextrie").
-Dans autre, il faudrait ajouter ton armure naturelle (3 points partout du fait des écailles).
-Point de détail, mais ce que tu nommes "bouclier osseux" est bien le bouclier d'écailles? (vu que tu utilises les deux appellations, c'est pour être sûr ^^)
-Tu as encore droit à un objet commun.
-La description physique est un chouïa courte.
-Pour la description psychologique, c'est plus une description générale de la mentalité de ton personnage que ce qu'il ressent à un instant T.
-Quelques petites fautes ^^

Ces points réglés, il ne devrait pas y avoir de problème pour une validation.
viewtopic.php?f=2&t=6555&p=114161#p114161

-Venez donc boire une bonne pinte, ou deux!

Avatar du membre
Kokhayo'Ni
PJ
Messages : 5

Re: Kokhayo'Ni, Skink rescapé

Message par Kokhayo'Ni » 10 avr. 2019, 15:05

Bonjour, j'ai mis à jour via le code la description. J'ai corrigé le "bouclier osseux" (j'avais du recopier inconsciemment le terme "osseux" qui figurait au dessus avec le "casque osseux :^^: ), j'ai ajouté l'armure naturelle dans "autre" et l'objet commun.
J'ai apporté des précisions dans les descriptions, avec ses goûts notamment.
J'ai ajouté les compétences de classe, mais je me demande pourquoi la compétence "survie" figure-elle sur le choix de la carrière puisque le skink de base possède la compétence "survie en milieu hostile" (j'ai pas trouvé d'autres compétences de "survie" dans le wiki). C'est pour booster encore plus la compétence de survie qu'elle est disponible ?
Kokhayo'Ni, Voie du guerrier Skink
Profil: For 7 | End 8 | Hab 10 | Cha 8 | Int 9 | Ini 10 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV 50/50
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:kokhayo_ni

Avatar du membre
[MJ] Bugman
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 22

Re: Kokhayo'Ni, Skink rescapé

Message par [MJ] Bugman » 10 avr. 2019, 16:47

Une erreur ^^' Le choix sera donc entre "Coups précis" ou "Arme de prédilection"

Une fois ton choix fait, la fiche pourra être validée ^^
viewtopic.php?f=2&t=6555&p=114161#p114161

-Venez donc boire une bonne pinte, ou deux!

Avatar du membre
Kokhayo'Ni
PJ
Messages : 5

Re: Kokhayo'Ni, Skink rescapé

Message par Kokhayo'Ni » 10 avr. 2019, 17:05

Mon choix est fait, j'ai pris coup précis :youpi:
Kokhayo'Ni, Voie du guerrier Skink
Profil: For 7 | End 8 | Hab 10 | Cha 8 | Int 9 | Ini 10 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV 50/50
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:kokhayo_ni

Avatar du membre
[MJ] Bugman
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 22

Re: Kokhayo'Ni, Skink rescapé

Message par [MJ] Bugman » 10 avr. 2019, 18:27

Soit

Validé!
viewtopic.php?f=2&t=6555&p=114161#p114161

-Venez donc boire une bonne pinte, ou deux!

Avatar du membre
Lukas
Warfo Award 2018 du Discord
Warfo Award 2018 du Discord
Messages : 128
Profil : For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 10 | Int 11 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... on_dalwing
Localisation : Seine-et-Marne

Re: Kokhayo'Ni, Skink rescapé

Message par Lukas » 10 avr. 2019, 19:27

et voila ta fiche : wiki-v2/doku.php?id=wiki:kokhayo_ni o/

N'oublie pas d'en mettre le lien dans ta signature, ça aide à y accéder plus facilement :o
Lukas Von Dalwing, Voie de l'aristocrate
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 10 | Int 11 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60

Fiche Wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... on_dalwing
Gentil bureaucrate à temps partiel :mrgreen:

Avatar du membre
Kokhayo'Ni
PJ
Messages : 5

Re: Kokhayo'Ni, Skink rescapé

Message par Kokhayo'Ni » 10 avr. 2019, 20:12

Merci :youpi:
Kokhayo'Ni, Voie du guerrier Skink
Profil: For 7 | End 8 | Hab 10 | Cha 8 | Int 9 | Ini 10 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV 50/50
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:kokhayo_ni

Répondre

Retourner vers « [2] Votre personnage »