[RP Libre GrunDurak] But Second : Recherche

Les Principautés Frontalières ou les Royaumes Renégats, ont toujours été le théâtre d’innombrables batailles, guerres, conquêtes et défaites. La plupart des habitants des Principautés s’accommodent néanmoins de la situation, dans ces contrées où le moindre manant peut devenir roi en un jour pour connaître une mort ignoble le lendemain.

Les forêts des Principautés Frontalières regorgent de gobelins des forêts, d'elfes sylvains, etc. A proximité se trouve Barak-Varr, et les célèbres Pics Sanglants, remplis d'Orques.

Modérateur : Equipe MJ

Répondre
Avatar du membre
GrunDurak
PJ
Messages : 31

[RP Libre GrunDurak] But Second : Recherche

Message par GrunDurak » 03 sept. 2018, 19:48

Cela faisait déjà une semaine que GrunDurak marchait dans le désert, revigoré par son soleil de plomb mais subissant la sécheresse. Au bout d'un certain temps, le prêtre skink remarqua l'état de moins en moins frais de son semblable, et pour aider le saurus qui peinait de plus en plus, Zlutok invoqua la pluie sur une centaine de mètres carrés, afin que son garde du corps affecté par les Anciens (ou autre chose) soit au meilleur de sa forme. Les hommes-lézards purent alors assister à quelque chose de surprenant, et sous les exclamations du skink et l'air impassible du saurus, le désert prit vie.

En à peine quelques minutes, les plantes qui étaient rabougrisses se redressaient, leurs tiges essayant de capter un maximum l'averse inattendue, qui agissait comme une véritable bénédiction de la nature. A coté de cela, la faune des Terres Arides sembla plus active, les scorpions et araignées sortant de leurs repères, et grâce à son œil acéré Zlutok put même voir un renard des sables profitant de la fraîcheur et de l'humidité pour pointer le bout de son museau. Pendant que l'astromancien se réjouissait des miracles de ce monde crée par les Anciens en utilisant nombre de compliments et de superlatifs, GrunDurak appréciait tout simplement cette humidité relaxante, restant quand même sur ses gardes, car il fallait bien quelqu'un d'attentif pour veiller à leur survie dans cet endroit qui restait tout aussi hostile.

Et justement, la pluie avait attiré autre chose que la faune locale. Au loin, le saurus vit arriver de la poussière, qui se rapprochait d'eux. Il se dépêcha d'avertir Zlutok qui cessa aussitôt ses babillages pour se retourner, et parler à notre héros :


On ne peut pas étudier ce monde tranquille ! Ce serait tellement bien que les races inférieures restent dans leur coin et ne dérangent personne... Bon, écoute, si ce sont des choses-hommes, ou des choses-nains, tu me laisse leur parler d'abord. Si c'est autre chose ou que c'est agressif, porte moi et cours dans la direction opposée, je me chargerai de les ralentir.

Alors qu'ils se rapprochaient, la silhouette des intrus se précisa de plus en plus, révélant huit humains sur des bêtes qui courent, dont un humain d'une race différente que n'avait jamais vu auparavant le saurus. Une fois arrivé au niveau des hommes-lézards, alors que les commentaires fusaient dans la troupe, une chose-homme s'adressa à eux en ces termes :

Vous, là ! Créatures, comprenez vous le noble langage des hommes ? Répondez de suite ou nous vous traquerons tels des bêtes sauvages !

Bien sûr, GrunDurak ne comprit pas un traître mot de ces paroles, mais lorsque Zlutok parla dans la langue humaine, il fut profondément surpris, quoique beaucoup moins que le soldat qui manqua s'étouffer, s'attendant sûrement à faire face sinon à des bêtes sauvages du moins à une espèce non-civilisé. Le skink s'adressa donc à eux en ces termes :

Bonjour, humains, nous venons en paix. Mon compagnon et moi voulons juste traverser cet endroit sans problèmes, et sans déranger vous.

Après avoir repris quelque contenance, le garde leur répondit, non sans un visage étonné de la performance de l'homme lézard.

Créatures, nous vous saluons, mais vous vous trouvez actuellement dans le royaume d'Iselda de Tropico, pourfendeuse de peaux-vertes ! Si vous voulez traverser son territoire sans encombre, remettez vos armes et suivez-nous, nous vous emmènerons à la frontière. Si vous refusez d'obtempérer, seul la mort vous attendra.

Pendant que l'humain parlait, GrunDurak, sentant la tension sous-jacente, analysait les gardes et leurs équipement, et conclut assez rapidement qu'il n'y avait pas d’échappatoire. Les soldats étaient trop nombreux pour lui seul, et la fuite n'était pas une option à cause des bêtes qui courent. Il décida donc d'attendre un ordre de son nouveau maître, et se mit à scruter l'humain qui jacassait. Ce dernier parut de plus nerveux à cause de ce regard, et le saurus pouvait sentir sa peur. Pendant ce temps, Zlutok avait écouté attentivement le discours de l'humain, et s’apprêta à répondre, mais la chose-homme différente l’interrompit, et clama d'une voix forte :

Vous serez mes invités pour la prochaine semaine, et aucun mal ne sera fait à votre égard durant ce laps de temps. Posez donc vos armes et suivez nous, j'ai envie d'en savoir plus sur votre espèce. Oh, et, ne tentez rien et obéissez moi, j'imagine que vous voyez que cela est la seule chose à faire.
Modifié en dernier par GrunDurak le 09 sept. 2018, 22:06, modifié 1 fois.
Tous les chemins mènent au Grand Dessin

GrunDurak, voie du guerrier saurus, rang 1
Profil actuel : For 10 / End 9 / Hab 7 / Char 7 / Int 6 / Ini 8 / Att 10 / Par 9 / Tir 7 / NA 1 / PV 70/70
wiki-v2/doku.php?id=wiki:grundurak

Avatar du membre
GrunDurak
PJ
Messages : 31

Re: [RP Libre GrunDurak] But Second : Recherche

Message par GrunDurak » 05 sept. 2018, 19:26

GrunDurak grogna quand l'humain étrange interrompit son maître, surtout avec ce ton agressif qu'il n'aimait pas du tout, ce qui eu pour effet de provoquer un véritable remue-ménage parmi les humains qui poussèrent des cris ridicules tout en tirant leur armes à demi de leurs fourreau. Seul la chose-homme différente n'eut aucune réaction (du moins en apparence, car le saurus sentait quand même un peu de peur en elle) et elle continua de jacasser :

Dis à la bête qui te sert de garde du corps d’arrêter de grogner et de lâcher ses armes, ou je la tue et t'emmène de force dans mon château.

Pendant que GrunDurak "s'amusait" avec les humains, Zlutok réfléchissait à une solution mais rien ne lui vint à l'esprit pour l'instant. Il s'adressa donc au saurus dans son langage, puis au chef humain dans le sien :

Lâche tes armes et suis les sans faire de vague, je réfléchis à un moyen de sortir de ce mauvais pas.
Très bien, humaine, nous vous suivrons et nous espérons que vous soyez respectueux.


GrunDurak renâcla à se séparer de ses possessions les plus précieuses, mais il se devait d'obéir aux ordres, il posa donc ses armes à terre et resta calme tout en essayant d'imaginer une façon de se débarrasser de tout ces soldats de façon satisfaisante. Ces derniers reprirent de la confiance en voyant le lézard géant lâcher les trucs énormes qui lui servaient d'épées et s'avancèrent pour s'en emparer. Suite à cela, les gardes les escortèrent, en formant un ovale autour d'eux, avec le chef à l'avant, qui de temps en temps jetait des regards intrigués à ces choses si exotiques et étonnantes.

La marche continua ainsi pendant quatre bonnes heures, jusqu'à ce que le convoi improvisé atteigne une poignée de ce qui semblait être des habitations humaines regroupées autour de l'une d'elle plus grosse et construite en pierre jaune que l'on trouvait dans les environs. Ici, le temps était encore chaud mais beaucoup plus supportable, et des plantes rachitiques subsistaient aux alentours. Près des masures, un groupe d'humain les attendaient, et firent un retour en triomphe à leur chef, et l'on pouvait voir sur leurs visages un semblant de joie ainsi que de la curiosité, curiosité qui une fois rassasiée se transformait rapidement en étonnement et en crainte, poussant quelques humains à faire des signes étranges ainsi qu'a augmenter les brouhaha qui provenait de la petite foule.

Les soldats continuèrent d'avancer sans marquer de pause jusqu'au bâtiment en pierre, où ils déposèrent leurs bêtes à l'extérieur et emmenèrent leurs prisonniers à l'intérieur. Là, dans une salle que l'on pourrait qualifier de grande pour un endroit aussi petit, les attendaient un autre humain avec des habits étranges et un air surpris sur le visage. Les gardes déposèrent le saurus et son compagnon au centre de la salle, seul leur chef restant avec les hommes-lézard, et allèrent sur les côtés où d'autres soldats les attendaient. L'humain sur son trône parla alors, toujours dans ce langage incompréhensible :


Ma fille, que me ramènes-tu là ?
Tous les chemins mènent au Grand Dessin

GrunDurak, voie du guerrier saurus, rang 1
Profil actuel : For 10 / End 9 / Hab 7 / Char 7 / Int 6 / Ini 8 / Att 10 / Par 9 / Tir 7 / NA 1 / PV 70/70
wiki-v2/doku.php?id=wiki:grundurak

Avatar du membre
GrunDurak
PJ
Messages : 31

Re: [RP Libre GrunDurak] But Second : Recherche

Message par GrunDurak » 08 sept. 2018, 01:09

Bonjour père, alors que je patrouillais jusqu'aux limites sud de notre territoire, nous avons découverts ces ... choses ? Nous les avons donc interpellées alors que la plus petite créait de la pluie, et il se trouve à mon grand étonnement qu'elle sait parler. J'ai donc choisi de les ramener ici pour en apprendre plus sur elles.

Pendant que la chose-homme parlait, Zlutok renseigna GrunDurak sur quelques choses à savoir sur ces humains. Tout d'abord, l'humain différent était en fait une femelle (c'était donc ça !), ensuite le skink expliqua qu'ils étaient dans une sorte de ziggourat pour humains, et que la chose-homme habillée étrangement était leur grand chef. Bien sûr cela était tout à fait nouveau pour GrunDurak, qui ne pensait qu'à la meilleure façon de s'enfuir pour mener à bien sa mission. Après avoir parlé la femelle humain s'adressa à Zlutok :

Toi, tu te situe dans la forteresse du prince Malo de Tropico, parle, et explique à mon père ce que vous êtes exactement, cela nous permettra de savoir ce que nous ferons de vous.

Le ton de l'humaine était clairement autoritaire, et Zlutok prit bien le choix de réfléchir aux paroles qui allaient décider de la suite de leur vie, le silence tendu qui régnait dans la salle l'obligeant à donner une réponse rapide :

Bonjour, humain, mon compagnon et moi-même venons en paix pour traverser votre territoire. Nous sommes des hommes-lézard qui luttons pour la sauvegarde du monde et accomplissons en ce moment même une quête de la plus grande importance, qui ne doit pas être retardée. Nous vous demandons donc de nous laisser partir tout de suite.

Voir ce lézard géant parler fut assurément un choc pour une grande partie de l'assistance, et même le chef eut un air surpris qui aurait d'ailleurs pu faire rire le saurus si il avait été programmé pour l'humour. Après s'être remis de ses émotions, l'humain prit plusieurs minutes pour réfléchir, faisant encore augmenter la tension ambiante, puis se décida enfin à parler :

Très bien, "hommes-lézard", j'ai une proposition à vous faire, le monstre qui vous accompagne semble être une véritable machine de guerre, et d'après les dires de ma fille vous contrôlez la magie, hors il se trouve qu'à l'ouest de ma principauté se trouve mon rival, Archibald de Traillon. Depuis déjà deux années cet orgueilleux indigne ne cesse d'empiéter sur mon territoire, et cela doit cesser. Ainsi le marché est le suivant : vous nous aider à nous défaire de ses hommes et en échange nous vous aidons dans votre "quête" et nous vous laissons partir librement. Sinon, et bien... votre garde du corps sera tué et je vous garderai prisonnier ici où vous servirez d'attraction pour mes sujets. Alors ? Que choisissez vous ?

Bien sûr, le skink, brillant pour son espèce, avait bien compris que la proposition de l'humain n'en était pas vraiment une, malgré son ton mielleux et sa bienveillance feinte. A ses côtés GrunDurak ne comprenait rien à la conversation et attendait juste un ordre de l'astromancien, jaugeant la qualité de l'assemblé qui les entouraient. Finalement, Zlutok prit une décision assez rapide :

J'accepte votre marché, et les Anciens sont témoins de notre engagement mutuel, que devons nous donc faire ?
Tous les chemins mènent au Grand Dessin

GrunDurak, voie du guerrier saurus, rang 1
Profil actuel : For 10 / End 9 / Hab 7 / Char 7 / Int 6 / Ini 8 / Att 10 / Par 9 / Tir 7 / NA 1 / PV 70/70
wiki-v2/doku.php?id=wiki:grundurak

Avatar du membre
GrunDurak
PJ
Messages : 31

Re: [RP Libre GrunDurak] But Second : Recherche

Message par GrunDurak » 09 sept. 2018, 23:23

La réponse du skink provoqua un sourire vainqueur sur le visage du prince, ainsi qu'un air satisfait sur celui de sa fille. En effet, l'aide des hommes-lézard permettra surement à Malo de Tropico d'enfin obtenir la victoire tant attendu sur son rival, et dans le même élan de s'emparer de sa principauté. C'est donc en se frottant les mains d'avances que celui qui était toujours pour GrunDurak "le chef des humains" répondit à Zlutok en ces termes :

Parfait ! Hommes-lézards, votre aide sera précieuse ! Nous attaquerons donc ce prince de pacotille dès demain matin. En attendant de respecter les termes de notre marché, un serviteur vous amèneras dans votre chambre, où vous pourrez vous reposez jusqu'à demain. Un repas sera emmené à vos appartements et si vous avez besoin de quelque chose, demandez à un serviteur, et cela vous sera apporté, dans la limite du raisonnable bien sûr. Maintenant, laissez-nous, nous allons discuter de la stratégie.

Aussitôt que sa phrase fût finie, un serviteur du prince accompagné de deux gardes emmenèrent les hommes-lézard à leurs appartements, avant même que ceux-ci aient le temps de faire quoi que ce soit. L'imposant garde du corps pensa un instant résister, mais devant un signe du skink lui signifiant qu'ils ne craignaient rien, il préféra suivre docilement ces peaux-roses. Alors qu'ils suivaient le serviteur, GrunDurak inspectait les lieux, et ce château, bien que réduit par rapport aux normes du saurus, lui paraissait résistant et aisément défendable en cas d'assaut ennemi, information toujours bonne à prendre. Une fois dans la chambre, qui était franchement sobre pour un standard de l'empire mais paraissait extrêmement confortable soit pour une pièce des principautés frontalières, soit pour un saurus, soit pour un voyageur épuisé après un long voyage, l'astromancien s'adressa à GrunDurak :

Bon, j'imagine que tu n'as rien compris à ce que disait ces choses-hommes, je vais donc t'en faire un résumé : Le chef qui se fait appeler "prince" veut que nous l'aidions à aller tuer un autre membre de sa propre espèce pour plus de pouvoir, et en échange nous aideras dans notre quête. Puisque le but que nous suivons est très important, j'ai donc accepté, et demain matin nous irons combattre avec ses soldats. Nous l'aiderons donc à combattre, mais si cela tourne mal pour nous, on profite du bazar des combats pour fuir et partir plus loin au nord. En attendant, monte la garde devant la porte cette nuit, j'ai besoin de concentration pour me préparer pour demain.

GrunDurak écouta les paroles du skink avec intérêt, et même si cela le surprit que les humains s'affrontent entre eux, pouvoir en tuer quelques uns ne lui déplut pas, bien au contraire à tel point il était frustré de ne pouvoir se sortir de cette situation tout seul. Il se mit donc en position devant la porte, manquant de provoquer une crise cardiaque chez le garde en faction, qui, voyant que le saurus ne comptait pas bouger, se détendit un tout petit peu et n'alerta personne, étant bien content quand la relève arriva.

A l'aube, le lendemain matin, la fille du prince alla en personne chercher les hommes-lézard, levant un sourcil en voyant le saurus monter la garde devant la porte, pour les conduire dans la cour, où les attendaient Malo de Tropico accompagné de quasiment tous ses soldats, pour un total de 14 hommes, prince et princesse comptés. Tous les humains étaient en armure plus ou moins lourde selon leur rang, et n'attendaient visiblement plus que les hommes-lézard pour commencer le débrief. Une fois arrivés, le discours du "prince" (ce mot était définitivement étrange pour le saurus) put commencer :


Soldats, aujourd'hui est un grand jour ! Nous allons combattre cet imposteur d'Archibald afin de libérer les habitants de la principauté voisine de son emprise ! Le plan est simple : nous allons jusqu'à son château, où je le mettrai au défi de sortir ! Son arrogance le forcera à venir à notre rencontre, et là nous écraserons son armée. Bien sûr, les hommes qui se rendront seront épargnés, et à la fin du combat notre puissance sera encore plus rayonnante ! Lors de la bataille, vous suivrez bien sûr mes ordres et ceux de ma fille, votre capitaine. Cela est valable pour vous aussi, les hommes-lézards, et je compte sur vous pour respecter votre marché. A mon commandement, en marche !

Zlutok avait bien sûr traduit le discours au saurus, et, quand la petite armée sortit du château en direction de la bataille, nos héros emboîtèrent le pas aux soldats, marchant en avant vers leur destin.
Tous les chemins mènent au Grand Dessin

GrunDurak, voie du guerrier saurus, rang 1
Profil actuel : For 10 / End 9 / Hab 7 / Char 7 / Int 6 / Ini 8 / Att 10 / Par 9 / Tir 7 / NA 1 / PV 70/70
wiki-v2/doku.php?id=wiki:grundurak

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1197
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [RP Libre GrunDurak] But Second : Recherche

Message par [MJ] The Puppet Master » 09 oct. 2018, 22:37

COMBAT ENTRE GRUNDURAK ET BRÖK, UN CHAMPION ADVERSE.

Grundurak : Votre attaque a réussi (2). La parade de votre adversaire a réussi (9).Vous lui infligez une perte de 18 PV.
Brök : Votre attaque a réussi (4). La parade de votre adversaire a échoué (18).Vous lui infligez une perte de 28 PV.

PV restants : Grundurak 38 | Brök 52

Grundurak : Votre attaque a réussi (6). La parade de votre adversaire a réussi (2).Vous lui infligez une perte de 25 PV.
Brök : Votre attaque a réussi (11). La parade de votre adversaire a réussi (9).Vous lui infligez une perte de 7 PV.

PV restants : Grundurak 38 | Brök 27

Grundurak : Votre attaque a échoué (20). >> échec critique ! Déséquilibré, Grundurak est sans défense contre la riposte de Brök. (toucher automatique)
Brök : Votre attaque a réussi (automatique). Vous infligez une perte de 34 PV à votre adversaire.

PV restants : Grundurak 4 | Brök 27

Grundurak est hors de combat...
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
GrunDurak
PJ
Messages : 31

Re: [RP Libre GrunDurak] But Second : Recherche

Message par GrunDurak » 14 oct. 2018, 13:06

Après plusieurs heures de marche, la petite armée arriva enfin en vue du château de l'opposant des De Tropico, qui les attendait d'ailleurs avec sa propre armée à quelque centaines de mètres devant son village, où les villageois plus curieux que terrorisés s'étaient rassemblés pour assister à la bataille. Une fois les deux armées en face, commença une longue série de "pourparler", qui enfaîtes constituaient en nombre de demandes faramineuses et insultes grossières. Au final, Archibald fit une proposition à son rival :

Bon, chien de mes deux, tu viens m'attaquer chez moi avec une armée et des monstres, juste parce que tu as trop peur de m'affronter ! Je te propose un duel, toi contre moi, qui décidera lequel de nous deux aura le droit de régner sur l'ensemble des deux principautés. A moins que ta fille en aie plus que toi et que tu sacrifie la vie de tes hommes inutilement tel le poltron que tu est !

Le prince Malo grimaça à cette diatribe, et regarda ses hommes qui, semble-t-il étaient séduit par la perspective de ne pas se fouler pour voir la fin de cette querelle. Il répondit donc à son adversaire :

Tu parles de poltron mais tu veux affronter un vieillard en combat singulier, tu ne vaux pas mieux qu'une coquatrice aveugle ! Je préfère choisir un champion, et te laisse le loisir de te défiler pour choisir le tien, si tu n'est pas à la hauteur !

De Tropico jeta un regard à ses hommes, et s’arrêta sur le saurus. Avant même que celui-ci ou Zlutok ait pu protester, il continua sa conversation :

Je choisis l'homme-lézard comme duelliste, on va voir ce que ton champion a dans le ventre !

Le prince termina sa phrase avec un sourire carnassier, sûr de sa victoire prochaine. Puisqu'au départ c'est De Traillon qui avait proposé le duel, il ne pouvait pas refuser ! Mais ce dernier ne se laissa pas démonter, et fit un signe de tête à un de ses hommes, qui sortit des rangs avec un grand sourire sur le visage, qu'il avait couturé de cicatrices. Ce soldat était un vrai géant par rapport à sa race, et il portait un bouclier quasiment aussi grand que lui. En voyant cela, GrunDurak jeta un regard interrogateur à son compagnon skink, qui d'un signe de tête l'encouragea à accepter le combat. Le saurus poussa donc un rugissement colossal, et s’avança au devant de son opposant.

L'homme-lézard porta le premier coup, mais son adversaire leva son gigantesque bouclier et la lame du saurus glissa dessus, n'arrivant qu'à provoquer une longue estafilade sur le bras non protégé de l'humain. Ce dernier contre-attaqua beaucoup plus rapidement que son gabarit ne pouvait le laisser supposer, ce qui prit son opposant de cours, laissant passer un coup de taille ravageur droit sur son torse. GrunDurak recula de quelques pas, le temps de jauger son adversaire, et s'engagea dans une nouvelle passe d'armes.

Malheureusement le grand bouclier dévia une fois de plus l'attaque, qui eut tout de même un peu plus d'efficacité en embrochant la jambe du soldat, bien que ne touchant pas d'organes sensibles. Cette fois le saurus était préparé à la contre-attaque de son adversaire, et il mit ses lames en croix pour parer, ne laissant qu'à l'épée de l'ennemi le loisir d'entailler superficiellement les écailles de l'homme-lézard. Ce dernier voulut alors finir le duel en donnant un coup de toute ses forces qui découperait l'humain en deux, mais ce dernier plaça sa protection sur la trajectoire parfaite et l'épée de GrunDurak resta coincé entre deux planches, le laissant sans défense.


Son ennemi en profita, et, avec un grand sourire, plongea sa lame dans le sternum du saurus, faisant gicler son sang et le laissant s'écrouler au sol, à l'article de la mort. Il leva ensuite ses armes sous les applaudissements enthousiastes de ses alliés. De Tropico était tétanisé, tout comme Zlutok. Il lui fallait réfléchir, et vite, si il voulait se sortir de cette situation...
Tous les chemins mènent au Grand Dessin

GrunDurak, voie du guerrier saurus, rang 1
Profil actuel : For 10 / End 9 / Hab 7 / Char 7 / Int 6 / Ini 8 / Att 10 / Par 9 / Tir 7 / NA 1 / PV 70/70
wiki-v2/doku.php?id=wiki:grundurak

Avatar du membre
GrunDurak
PJ
Messages : 31

Re: [RP Libre GrunDurak] But Second : Recherche

Message par GrunDurak » 17 oct. 2018, 21:23

Alors qu'en face les soldats adverses acclamaient leur champion, et que les hommes de De Tropico, abasourdis, hésitaient sur la marche à suivre, Zlutok eu une idée risquée, mais c'était la seule qu'il avait face à ce désastre, et qui ne tente rien n'a rien. Il prit donc une grande inspiration, avant de crier, en sifflant les s :

Mensonges ! Trahisons ! Cet homme était aidé par la magie ! J'ai détruit cette dernière, à l'attaque, sus aux traîtres !

Après avoir crié cela, Zlutok ne perdit pas de temps et envoya un éclair sur le champion adverse, et, sans même attendre de voir si son sort avait fait effet, se rua sur son gardien pour voir si il y avait encore moyen de le sauver, en espérant que cela fasse partie du Grand Dessein. A quelques pas de lui, Malo De Tropico comprit en à peine quelques secondes le plan du skink, mais ne s'en formalisa pas, après tout, il allait en son sens. Il était hors de question qu'il abandonne sa principauté à ce chien d'Archibald suite à un stupide duel ! Il hurla alors ses ordres à ses soldats choqués de voir que de la magie était à l'oeuvre, qui reprirent vite leurs esprits face à la bataille qu'ils allaient devoir mener.

Ces chiens ne respectent rien, leur parole n'a aucune valeur ! Soldats, avec moi, allons vaincre ces mécréants, que la victoire soit notre et que notre royaume prospère en s'agrandissant ! Archibald, il est l'heure de payer !

Alors que les soldats des deux camps partaient dans un assaut frontal, l'astromancien était arrivé au saurus prostré au sol, et commença à le tirer en dehors du champ de bataille afin d'éviter que les belligérants le piétinent. Une fois arrivé dix mètres plus loin tant bien que mal en traînant son semblable beaucoup plus volumineux, le skink jeta un coup d’œil à GrunDurak. Il était vraiment dans un sale état, avec une énorme plaie là où l'humain l'avait frappé, et des sales estafilades qui lui barraient le torse et un bras. Heureusement, il était encore en vie, comme le témoignait son souffle ténu ainsi que le fait, qu'en tant que guerrier agissant pour le Grand Dessein, le saurus avait gardé ses deux épées en main, les tenant crispées entre ses doigts, alors même que la vie quittait son corps lentement mais sûrement. L'astromancien ne pouvait laisser cela arriver :

Tiens bon, guerrier ! Le Grand Dessein a encore besoin de toi, tu dois rester dans ce monde afin de me protéger ! Bats-toi contre la mort et ressort victorieux, je m'occupe de toi.

Sous le vacarme du combat qui se produisait quelques mètres plus loin, Zlutok sortit ses instruments de chirurgie et commença à faire son possible pour refermer les plaies, avec une concentration telle que si un démon majeur s'était tenu à deux pas, il ne l'aurait sûrement pas remarqué. Personne ne vint les déranger, et quelques minutes plus tard le prêtre avait fait son possible pour maintenir en vie son gardien, et commença donc à l'éloigner du lieu des combats afin de prendre la fuite le plus discrètement possible, en se dirigeant là où il pensait trouver la chose-homme recherchée. Les hommes-lézards s'étaient évanouis bien avant que la bataille ne prenne fin, et que les survivants se demandent où ils étaient passés ...
Tous les chemins mènent au Grand Dessin

GrunDurak, voie du guerrier saurus, rang 1
Profil actuel : For 10 / End 9 / Hab 7 / Char 7 / Int 6 / Ini 8 / Att 10 / Par 9 / Tir 7 / NA 1 / PV 70/70
wiki-v2/doku.php?id=wiki:grundurak

Répondre

Retourner vers « Les Principautés Frontalières »