[Martin] Case départ...

La province du Nordland est peu peuplée et ses régiments passent l'essentiel de leur temps à patrouiller le long des côtes pour les protéger des pillards du nord. Le Comte Electeur Theodric Gausser siège à Salzenmund.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1334
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Martin] Case départ...

Message par [MJ] The Puppet Master » 22 avr. 2019, 23:14

Un hochement de tête plus tard, le Duc Borric prenait la place d'Alcaas et ce dernier empoignait son arc pour exécuter les ordres de Martin. Le démoniste se redressa difficilement et tonitrua :

- Vous ne pouvez rien contre moi ! Si je meurs, le démon sera libéré et votre ami mourra !

L'elfe marqua un temps d'arrêt et détendit doucement sa corde. Puis un sourire mutin étira ses lèvres et, avec cette vivacité déroutante propre aux elfes sylvains lorsqu'ils manient un arc, il décocha une flèche...

- Hum... Dans ce cas, je ne vais pas te tuer...
► Afficher le texte

Pendant que Martin et Borric se démenaient pour tenir à distance les gargouilles, la flèche vint se ficher dans le capuchon rabattu du démoniste à l'endroit exact ou devait se situer son visage. Un hurlement résonna dans les frondaisons faisant s'envoler à tire d'ailes les quelques corbeaux qui restaient encore dans les parages. L'elfe avait fait mouche... peut-être un peu trop même. La silhouette sombre vacilla en arrière et disparut à la vue des quatre hommes. Lyam regarda inquiet ses compagnons, palpa son buste et son crâne à la recherche d'une éventuelle manifestation de l'apparition prochaine du démon qui s'était insinué en lui... mais il ne se passa rien.

De deux choses l'une, soit le démoniste avait menti, soit il n'était pas mort.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Martin
PJ
Messages : 114

Re: [Martin] Case départ...

Message par Martin » 23 avr. 2019, 14:19

Entre deux passes d'arme, Martin jeta un œil derrière lui, pour voir dans quelle mesure s'en sortait le duc, désormais débarrassé du diablotin qui avait fait l'erreur de l'attaquer, pensant avoir en la personne du vieil homme une proie aisée; faisant fit de la longue épée bâtarde qu'il maniant certes pas avec aisance, mais néanmoins avec assez de force et de maîtrise pour toucher ces énervants moucherons écailleux.

"Stupides créatures."

stupides certes, mais non pas moins dangereuses comme le prouva l'une d'entre elles, remarquant l'inattention momentanée du jeune chasseur pour battre ses ailettes à pleine puissance et, à une surprenante vitesse pour une si hideuse créature, foncer sur Martin.... Pour brutalement refermer ses crocs, véritables dents de scie, sur l'épaule de sa proie, qui mis immédiatement un genoux à terre, convulsé de douleurs, déstabilisé et soufflant comme un buffle que l'on aurait fait courir des kilomètres.

Néanmoins, malgré cette douleur perçante, l'impression qu'on lui arrachait un poing de chaire de son épaule, son bras pendant lamentablement au côté, les larmes immédiates qui lui obstruaient la vue et le cris très distinct que poussa Martin à la suite de cette attaque barbare et inattendue, que ses nerfs à vif ne manqueraient pas de lui rappeler, il eut la présence d'esprit de ne pas se rouler au sol, et l'endurance nécessaire pour ne pas s'effondrer de douleur, et planta sauvagement sa dague dans le ventre de la créature qui feulât immédiatement, indignée que ce tas de viande bourré d'enzymes ose répliquer encore, et lâcha le morceau de viande qu'elle s'apprêtait à arracher à Martin.

Là dessus, la tête du sorcier fit la - brève mais intense - rencontre avec une flèche d'Alcaas.

Ils avaient l'avantage, bien que Martin commençasse à perdre du sang, sentant le liquide carmin s'écouler sous sa veste en cuir. Ça et son cœur qui battait comme un tambour....

Promis, après tout ça, il chercherait à mettre la main sur autre chose qu'un petit couteau de 20 centimètres. Après tout, une pique ou une épée, ça peut quand même être utile en forêt, et pas si gênant que ça pour fuir en courant à travers les fourrés.....
Gamin, un jour ou l'autre tes plans foireux feront de nous des morues salées. Et tu sais quoi ? Je regretterais même pas car je me serais sans doute amusé comme un fou avant d'y passer.


Martin, Voie de la chasse
Profil: For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 8 | Int 8 | Ini 10 | Att 9 | Par 9 | Tir 11 | NA 1 | PV 27/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_martin

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1334
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Martin] Case départ...

Message par [MJ] The Puppet Master » 27 avr. 2019, 18:27

► Afficher le texte
Une fois sa mission accomplie, Alcaas se replongea dans l'affrontement au corps à corps avec les gargouilles. Surprises par son retour, elles finirent toutes par tomber sous ses coups et ceux des deux hommes. Les corps disloqués et sanguinolents des démons commencèrent doucement à se décomposer à mesure que la magie chaotique qui les constituait disparaissait. Haletant, le duc Borric serrait les dents ; lui aussi, comme Alcaas et Martin avait été blessé. Malheureusement, aucun n'eut l'opportunité de panser ses blessures. Au-dessus de leur position, une ombre s'éleva à nouveau. Râlant et maugréant dans un dialecte hideux, le démoniste fit une nouvelle apparition. La flèche d'Alcaas avait touché mais il n'était pas mort et, visiblement, demeurait en état de lancer des sorts et invoquer des créatures venues d'autres plans.

- Vous... vous allez tous... mourir.

En réponse aux menaces du démoniste, le sol se mit à trembler autour de Martin et ses compagnons. Sortant de l'ouverture dans la roche, de noirs tentacules jaillirent en direction du petit groupe ! Un premier s'enroula autour de la jambe de Lyam et le tira au sol alors qu'un second vint s'entortiller autour de son buste immobilisant également son bras gauche par la même occasion.

- Père !
- Lyam ! Tiens bon !

Le duc Borric essaya de se ruer à la rescousse de son fils mais deux tentacules se dressèrent pour lui barrer la route en tentant de le saisir à son tour. Alcaas tira une flèche dans un des appendices qui recula en sifflant mais revint presque aussitôt et le força à user de sa lame pour se défendre. D'autres tentacules rampaient au sol et claquaient dans l'air comme des fouets. Pour l'instant, seul Martin pouvait encore agir à sa guise mais pour combien de temps, encore ?
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Martin
PJ
Messages : 114

Re: [Martin] Case départ...

Message par Martin » 03 mai 2019, 12:48

"Par la saucisse de Sigmar ! Qu'est ce que cette espèce d'octopus aux pseudopodes noirs jaillissant du sol peut être !? Ça n'est absolument pas naturel !"

Martin avait déjà par le passé accompagné quelques pêcheurs du duché lors de cabotages, mais il n'avait jamais vu pareille saloperie être pêchée. D'une, les octopus pris étaient souvent inoffensifs et plus petits, de deux, ça ne ressemblait à rien à ce qu'il avait bien pu observer par la passé. Alors oui, on trouvait de tout dans la mer des griffes. Des gros mastoc blancs bien gras parfois abattus par quelques navires de haute mer, d'encore plus gros mastoc, mais écailleux ceux ci, et bien plus dangereux, des démons rouges ou noirs, avec de grosses pinces et blindé - mais si bons une fois cuit à l'eau bouillante ou au four - des essaims de monstres écailleux blanchâtres se jetant dans les filets des barques..... Et plein d'autres bestioles comestibles de la mer des griffes. Mais le machin qui faisait face à Martin et ses compagnons ? Alors ça.... Il n'avait aucune idée de ce que c'était, son point faible ou ce qu'il fallait faire.

Le jeune chasseur était incertain de ce qu'il fallait faire. D'un côté, il voulait mettre le plus de distance entre lui et ces tentacules. D'autre part, il voulait se mettre à poil et sauter vers le centre de cette chose. Entre ces deux extrêmes se trouvaient toute une panoplie d'idées plus ou moins hasardeuses et improvisées au vu de l'urgence de la situation. Comme aller chercher par la peau des fesses l'apprenti sorcier qui se croyait au théâtre depuis tout à l'heure pour lui mettre une lame sous la gorge et lui demander - poliment - d'arrêter ses conneries. Sauf que si cette action avait le mérite de redonner l'initiative perdue du groupe à ceux ci, certains d'entre eux allaient certainement mourir entre temps. Alors il pouvait certainement, armé de sa bite et son couteau, s'en prendre aux tentacules, mais quand bien même la taille n'était pas importante, et que c'était la manière dont on utilisait sa lame qui comptait, Martin avait le sentiment qu'il n'était peut être pas approprié de se risquer à attaquer de face cette invocation avec son petit couteau. Mieux valait pour ça un marteau de guerre ou, à défaut, une lame plus longue, ou un glaive à la limite.

"Non. Mieux valait attaquer à distance. Et jeter dans la ce nid à pseudopodes un de ces trucs explosifs du sud. Une fusée ou une grenade qu'ils appelaient ça ?"

Reprenant son arc, le jeune chasseur, jetant un dernier coup d’œil au type patibulaire qui aurait mieux fait de se lancer dans le théâtre que la magie, encocha une flèche, visa et....

"Minute. Ce machin n'a pas d'yeux. Donc il déplace ses tentacules au hasard. Donc il réagit non pas à la vue mais au toucher, voir à l'odeur. Donc....."

Ayant une idée en tête, Martin choisit de viser le tentacule le plus lointain, à l'opposé d'où le groupe était, dans l'espoir de divertir l'attention de ce machin, afin qu'il disperse ses efforts.
► Afficher le texte
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 04 mai 2019, 17:35, modifié 2 fois.
Raison : +14 Xp (derniers posts) | Total 106 Xp | Total disponible 133 Xp (fiche mise à jour)
Gamin, un jour ou l'autre tes plans foireux feront de nous des morues salées. Et tu sais quoi ? Je regretterais même pas car je me serais sans doute amusé comme un fou avant d'y passer.


Martin, Voie de la chasse
Profil: For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 8 | Int 8 | Ini 10 | Att 9 | Par 9 | Tir 11 | NA 1 | PV 27/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_martin

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1334
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Martin] Case départ...

Message par [MJ] The Puppet Master » 04 mai 2019, 22:15

Test sous TIR (11) + adresse au tir (1) : 12 >> 10 (réussite)
Test sous TIR (11) + adresse au tir (1) : 12 >> 13 (échec)
Test sous TIR (11) + adresse au tir (1) : 12 >> 17 (échec)
Le premier tir fit mouche ! Le tentacule se rétracta vers le centre mais revint à l'assaut aussitôt. Contrairement à ce que Martin avait pensé, on aurait dit que les appendices savaient exactement où trouver et atteindre leurs proies même sans les voir. Que pouvait-on attendre d'autre de la part d'invocations démoniaques ? Les règles « naturelles » qui régissaient la vie de tout ce à quoi le chasseur avait pensé en les voyant ne devaient pas s'appliquer à ce genre de « choses ». Alors Martin appliqua son « plan de secours » et tira vers le centre en espérant, sans trop y croire que cela blesserait cette... Cette quoi, d'ailleurs ? Malheureusement, les deux flèches ratèrent piteusement la cible et un tentacule fondit pour saisir Martin alors que Lyam était entraîné et que Borric et Alcaas se démenaient pour empêcher les autres pseudopodes de s'en prendre à eux.
Attaque du tentacule : 7 (réussite|localisation torse)
Riposte de Martin : 1 (coup de maître)
Tentacules démoniaques, sort majeur de magie démonique. >> Si l’attaque d’un tentacule touche et que la victime arrive à riposter, la cible encaisse 10+1D10 points de dégâts. = 10+1
11 dégâts - [5 (veste de cuir) x2 (coup de maître)] = 1 PV | PV restants à Martin : 27/65 (fiche mise à jour)

Avec vivacité, le tentacule noir s'enroula autour du buste du chasseur mais ce dernier, au prix d'un réflexe reptilien s'en échappa presque aussitôt n'ayant à déplorer rien de plus qu'une légère contusion au niveau des côtes où l'appendice l'avait heurté. Immédiatement après, tous les tentacules se contractèrent et disparurent.

- Lyam ? Lyam !

Martin eut beau regarder partout alentour, il ne voyait plus le fils du Duc.

- Votre ami... est... à... moi ! Le... démon... qu'il... porte... en lui... est... à... moi ! L'homme se mit à rire comme un dément avant d'ajouter de sa voix d'outre-tombe : Maintenant, je vais en finir avec vous !

Entre larmes et rage, le Duc Borric jura qu'il ne l'emporterait pas aussi facilement et se rua à l'endroit où Martin et lui avaient fait descendre Lyam dans la clairière quelques minutes plus tôt. Sa tentative désespérée pour se sortir de ce piège en escaladant les rochers coupants avait cela de beau qu'elle n'était mue que par un amour paternel indéfectible dût-il y laisser la vie.

- Ce que tu manigances ici est contraire à toutes les lois de la Nature et tu commences à m'échauffer les oreilles avec tes menaces et tes discours délirants ! cria Alcaas pour détourner l'attention du démoniste autant que pour se soulager en lui crachant ce qu'il avait sur le cœur.

Toujours aussi rapide, il tira une nouvelle flèche, puis une autre avant même que la première eut touché sa cible. Comme la première fois, l'intrus encapuchonné vomit un flot carmin aussi corrosif que l'acide et dissout les projectiles avant qu'ils ne l'atteignissent.


- Vous ne pouvez rien contre moi ! M'éliminer ne fera que libérer le démon et tuer votre ami !
- Je te l'ai déjà dit : dans ce cas, on ne te tuera pas... Pas tout de suite en tout cas. conclut Alcaas le sourire aux lèvres. Durant cette diversion, Borric avait achevé l'escalade de la paroi et, haletant, ne se tenait plus qu'à quelques mètres de son adversaire désormais obligé de combattre sur deux fronts à la fois.

- Hum... On dirait que tu es moins sûr de toi tout à coup, je me trompe ?
- Ramène... mon... fils. La voix du Duc était lourde, appuyant sur chaque mot avec toute la détermination que Martin lui avait toujours connue.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Martin
PJ
Messages : 114

Re: [Martin] Case départ...

Message par Martin » 06 mai 2019, 00:42

"Scheiss ! Cet octopus n'a pas besoin d'yeux !"

Voyant ses tactiques déployées contre les tentacules jaillissant du sol dévoyées comme si ce qu'entreprenait Martin n'était que des gamineries, le jeune chasseur commença à désespérer. Si cette "créature" n'obéissait même pas aux règles les plus élémentaires de la nature ou de la physique, alors comment lutter contre elle ?
Le voilà qu'il était déjà aux prises avec d'autres tentacules, renvoyant d'un rapide coup de dague l'une des extrémités semi-gélatineuses au loin, coup de maître du forestier pourtant plus doué à l'arc qu'au corps à corps - quoique les derniers épisodes de sa vie tendaient à montrer le contraire, son potentiel dans ce domaine pouvant même le faire voir comme un élève au potentiel conséquent par quelques maîtres Shaolin de Cathay, si tant est que ceux ci puissent un jour poser l’œil sur lui.
Parade surnaturelle pour certains, geste salvateur, maîtrisé, professionnel voir capable pour d'autres, il n'en était pas moins que les actes de Martin, à sa petite échelle, ne semblaient changer en rien l'issue du combat, Lyam se faisant happer dans une forêt de tentacules alors que le reste du groupe était petit à petit en train de se faire submerger par les bras spongieux et surnaturels de la bête..... Quand tout d'un coup ceux ci s'évanouirent dans la brume du petit matin.... Et Lyam avec.

Ne laissant plus que trois hommes transis et blessés dans cette fosse maudite, l’œil hagard, à la recherche d'une explication rationnelle à cette folie, le tout avec ce fou de sorcier les dominant, se riant d'eux. Un vrai fou, car si c'eut été Martin, celui ci eut déjà fiché le camp. A moins que cette raclure de serviteur de l'engeance de la ruine ne puisse partir pour quelques raisons ?

Prenant à peine le temps de retrouver son souffle, le jeune chasseur ne prêta pas attention plus en détail à l'endroit où étaient auparavant les tentacules et Lyam, et se lança alors à la poursuite du duc qui, malgré son âge avancé, semblait le devancer largement. Avec Alcaas en support, et lui et le duc ceignant le maléfique homme de part et d'autre, immobiliser ce chien, ce sagouin, cette raclure immonde, fils d'un misérable lépreux aveugle et unijambiste de Norsca et d'une albatros galeuse et déplumée, allait rapidement être mis hors d'état de nuire. Du moins c'était le projet, si Martin et Borric parvenaient à arriver jusqu’au sorcier. Ce qui n'allait pas constituer une tâche bien difficile. Non ?
Son destin semblait être scellé. L’assommer d'un coup de pommeau de dague par derrière, au niveau de l'oreille, alors que distrait par le duc, devrait être aisé..... à moins qu'il n'ait d'autres désagréables surprises encore ?

En tout cas, il était temps d'en finir, Martin sentant qu'il commençait à être à ses limites. Si l'on parvenait à foutre ce chien pieds et poings liés, il allait falloir le mettre à table. Fort heureusement, on était très fort au Nordland pour raconter des histoires à travers de chants, parfois de manière exagérément théâtrale, quoiqu'en disent ces lopettes du Sud. Et il avait justement un répertoire d'histoire mi-scabreuses, mi-horrifiantes, aisément modifiables pour décrire par le menu d'imaginaires sévices corporels à infliger à cette ordure. Bien entendu, il y avait peu de chances qu'il sache qu'ils soient imaginaires. Mais en travaillant de concert avec les autres, ç'allait être du gâteau. Sils survivaient jusque là bien entendu....
► Afficher le texte
Gamin, un jour ou l'autre tes plans foireux feront de nous des morues salées. Et tu sais quoi ? Je regretterais même pas car je me serais sans doute amusé comme un fou avant d'y passer.


Martin, Voie de la chasse
Profil: For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 8 | Int 8 | Ini 10 | Att 9 | Par 9 | Tir 11 | NA 1 | PV 27/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_martin

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1334
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Martin] Case départ...

Message par [MJ] The Puppet Master » 16 mai 2019, 21:33

Escalade sous HAB (10) >> 15 (échec)
Discrétion sous (HAB+INI)/2 = 10 >> 7 (réussite)
Suivant l'exemple de son seigneur et père, Martin entreprit d'escalader rapidement les escarpements rocheux pour s'approcher au plus près du démoniste ou, au moins, soutenir le Duc von Austrog dans son affrontement direct avec ce coriace adversaire. Le jeune homme espérait que leur ennemi, comme il avait pu l'entendre dans les histoires de son enfance sur les sorciers, s'avérerait être bien moins dangereux au corps à corps... A condition, encore, d'y parvenir. Heureusement, Alcaas était resté dans la fosse ; l'ennemi allait devoir se battre sur deux fronts à la fois ou, pourquoi pas, vu qu'il avait été plusieurs fois atteint et sans doute blessé, prendre la fuite. Ils avaient l'avantage du nombre mais cela suffirait-il ?
Le corps meurtri, Martin peina à rester au contact de Borric et ce dernier parvint avant lui en position d'affronter le démoniste le menaçant de la voix et de l'arme. Il réclamait que Lyam lui soit rendu sur le champ mais le sorcier ne l'entendait pas de cette oreille et se contenta de rétorquer, une fois de plus, qu'il serait vain de le tuer. Alors, une rage soudaine envahit le Duc qui, sourd aux menaces, se rua en hurlant sur son adversaire. Au même moment, l'elfe décocha une autre flèche. Martin acheva son ascension rapidement et pu profiter de la reprise des hostilités pour tenter une approche plus subtile que de foncer tête baissée dans le bide du démoniste.
Tout en gardant un œil sur le déroulement des événements, le chasseur parvint à trouver une position avantageuse pour la suite de son plan.
Pour autant, quelque chose clochait encore puisque, maintenant assailli de part et d'autre, le sorcier disparaissait subitement pour réapparaître quelques pas plus loin à chaque fois que Borric allait le frapper de son épée. Alcaas de son œil perçant tentait d'anticiper les déplacements magiques du démoniste mais la proximité de ses alliés humains autour de sa cible le faisait hésiter et il n'osait plus lâcher la moindre flèche.
Ce n'était pas encore tout à fait terminé...
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Martin
PJ
Messages : 114

Re: [Martin] Case départ...

Message par Martin » 17 mai 2019, 12:58

Il y avait un truc bizarre avec le sorcier.... Il disparaissait à chaque moment que Borric semblait le taillader de son épée. Ça n'était pas naturel. Et blessé comme il l'était, le démoniste n'aurait surement pas été en mesure de faire ce genre de "tours"....

Sentant qu'il y avait un truc louche, Martin préféra se détourner du duc et du "sorcier" pour se concentrer sur l'endroit où celui ci était l'instant d'avant, quand il se prenait des flèches dans la figure. Et si ce fourbe lâche n'avait pas quitté le promontoire ? Et si ce que combattait le duc n'était qu'une fantôme ou une hallucination ?
Avisant une grosse branche morte ou un gros caillou, le jeune chasseur s'empara du projectile, l’œil alerte, puis lança celui ci à l'endroit où il pensait que se trouvait le démoniste, ou du moins où celui ci se trouvait il y a encore quelques minutes, quand il, conformément aux chansons de gestes et autres histoires de ce genre, récitait son monologue, conformément au "rôle" de "méchant" qu'il tenait.

Si sa supposition s'avérait fausse, alors Martin s'approcherait de l'endroit où il avait jeté le projectile, à la recherche des traces de pas du sorcier, pour vérifier, au moins sur une dizaine de mètre, si celles ci correspondaient à ce qu'il avait vu. Le sorcier était tombé une ou deux fois au sol sur de l'herbe fraiche, donc les traces devraient encore être visibles, puis avait fait des pas à reculons, pour échapper aux coups de fendoirs du duc....

Il pouvait faire ça, ou bien prêter attention aux déplacements du démoniste, chercher à trouver un schéma logique, regarder à quelle distance de sa position initiale le maléfique serviteur du démon bougeait, puis essayer de se dissimuler dans le sous bois, faire le tour du combat, et attendre à un endroit précis, préparé à l'avance où le sorcier devrait normalement apparaître et le plaquer au sol....

C'est finalement la première option que Martin favorisa, la seconde viendrait s'il n'avait pas d'autres pistes ou éléments en tête et que si sa première impression s'avérait être fausse.
Gamin, un jour ou l'autre tes plans foireux feront de nous des morues salées. Et tu sais quoi ? Je regretterais même pas car je me serais sans doute amusé comme un fou avant d'y passer.


Martin, Voie de la chasse
Profil: For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 8 | Int 8 | Ini 10 | Att 9 | Par 9 | Tir 11 | NA 1 | PV 27/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_martin

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1334
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Martin] Case départ...

Message par [MJ] The Puppet Master » 18 mai 2019, 17:41

Martin eut beau chercher, il ne trouva rien qui vînt corroborer ses doutes. Il y avait les traces des déplacements, le sang, sombre et épais sur les herbes, mais personne qui se serait dissimulé dans un tour de passe-passe digne du collège Gris. Tout était en ordre de ce côté-là et correspondait à ce que Martin avait pu voir...

- Martin ! hurla alors Alcaas qui jetait, de temps à autre, un coup d’œil perplexe à son compagnon accroupi dans l'herbe alors que Borric se démenait à quelques pas seulement de lui contre un adversaire insaisissable. Qu'est-ce que tu fais !?

Le duc, surpris, détourna, l'espace d'une seconde, son attention du démoniste pour poser les yeux sur le chasseur ; un hurlement s'en suivit. Le sombre sorcier avait profité de l'aubaine pour vomir son sang bouillonnant sur Borric qui était tombé à terre et voyait, maintenant, sa jambe gauche se désagréger comme sous l'action corrosive d'un puissant acide dévorant ses chairs. Dans un élan de courage et d'abnégation farouche, il empoigna son arme mais, au lieu de frapper, la lança...

- Martin ! Tue-le !

La lame du Duc tournoyait dans les airs en direction du chasseur. Le démoniste, pensant esquiver une nouvelle attaque, s'était éclipsé. A l'instant où l'épée tombait aux pieds de Martin, il se matérialisa à sa portée !
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Martin
PJ
Messages : 114

Re: [Martin] Case départ...

Message par Martin » 19 mai 2019, 00:26

Martin avait eu faux sur toute la ligne. Non seulement le sorcier pouvait effectivement se téléporter presque n'importe où, mais en plus de cela, le temps que le jeune chasseur avait perdu fut mis à profit par l'ennemi qui, de son infâme fluide corporel, blessa grièvement le duc, recouvrant sa jambe gauche du liquide gastrique qui, comme de l'huile bouillante, léchait les habits et chairs du vieil homme, mettant à nus par endroits ses os, le tout ayant une odeur infâme de putréfaction et de chair brulée.

Une erreur monumentale donc.

Mais qui eut pu empirer si l'épée que le duc avait lancée ait atteinte Martin. Fort heureusement, elle se contenta de se planter au sol, garde vers le haut, aux pieds du bâtard du noble, tandis que le sorcier apparut, usant à nouveau de sa sombre magie, face à Martin, mais lui tournant le dos. Il n'avait plus qu'à prendre l'arme par la garde et empaler par derrière le malfaisant. C'était bien pratique. Surtout avec les encouragements sincères de son "père".

L'espace d'un instant, mais un instant seulement, Martin caressa l'idée d'empaler cet ordure infâme par derrière, de lui briser le cœur en remuant bien lentement la lame dans son corps... Mais l'avantage à avoir comme prisonnier ce chien sembla altérer son jugement.

Saisissant à deux mains cette longue épée, le jeune chasseur chercha immédiatement à porter un coup d'estoc à l'estomac de l'esclave du démon. Pareil coup, ajouté aux flèches d'Alcaas et les siennes, devrait suffire à mettre à terre quiconque. Mais quand bien même l'attaque porterait elle, le chasseur, témoin de la malfaisance et de la ruse de cette vermine, avait l'intention de l’agripper par derrière, l'avant bras plaqué sur la trachée du praticien des arts noirs et démoniaques, tandis que l'épée traverserait de part en part le maudit, et de lui plaquer sa dague sur la joue, prêt à la percer à tout moment s'il faisait mine de parler, noyant la bouche du lanceur de sort de sang.
Dans l'idéal, ainsi piégé, incapable parler sans l'expresse autorisation de Martin, le magos vivrait encore un peu plus longtemps, même si mortellement blessé, et répondrait à certaines questions. Après tout, la mort aux portes, il n'allait pas se faire prier. Surtout qu'une blessure au ventre est signe d'abominables douleurs, et que vos "hôtes" ont les moyens d'atténuer celles ci rapidement ou, au contraire, de les faire durer. Mais ça n'était là que des conjectures. Restait déjà à empaler le démoniste. Après, s'il mourait sur le coup c'était regrettable, mais tant pis. Apporter des soins à Borric était tout aussi urgent qu'obtenir des réponses.
Gamin, un jour ou l'autre tes plans foireux feront de nous des morues salées. Et tu sais quoi ? Je regretterais même pas car je me serais sans doute amusé comme un fou avant d'y passer.


Martin, Voie de la chasse
Profil: For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 8 | Int 8 | Ini 10 | Att 9 | Par 9 | Tir 11 | NA 1 | PV 27/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_martin

Répondre

Retourner vers « Nordland »