[Les Émissaires de la Terreur] L'Ascension des Treize

Image
Une marée de Skavens sans précédent s'abat actuellement sur la cité de Nuln ! Toute aide est la bienvenue pour sauver la ville et ses habitants de l'ignominie des hommes-rats !

Modérateur : Equipe MJ

Répondre
Avatar du membre
[MJ] Galrauch
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 45
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.php?id=mj_galrauch

[Les Émissaires de la Terreur] L'Ascension des Treize

Message par [MJ] Galrauch » 10 avr. 2018, 17:11

Les Émissaires de la Terreur & L’Ascension des Treize.

MUSIQUE D'AMBIANCE

Difficulté choisie : DIFFICILE! ☠☠☠ -> 9 (3 PJ x 3) réussites requises pour réussir le défi.

La mort recouvrira bientôt l’entièreté de la ville de Nuln. Que ce soit au nord dans les quartiers de la Comtesse Emmanuelle ou au sud dans les régions industriels, les cadavres s’amoncellent et mutent à vue d’œil. Cette invasion réduira à néant cette capitale commerciale et tout pouvoir politique s’y rattachant. Chaque être pourvu de logique et de sens doit se battre contre cette engeance.

Au sommet de l’horloge principale de l’université de Nuln. Trois êtres plus lugubres les uns que les autres jugent l’état de la situation. Si seulement les êtres vivants percevaient ce que ces créatures de la nuit voyaient, tout espoir aurait été depuis longtemps perdu. La magie environnante de la ville était elle même corrompue ? La malepierre apportée par ces rats provoquait non seulement un raz-de-marée céleste, mais était un danger pour tous les résidents de la cité. Si ce n’était que de ces batteries de pouvoir installer partout dans les sous-sols de la ville ce ne serait pas si pire. Mais en plus, il existe 13 zones tellement embrouillées de magie impure que le simple fait de regarder cet endroit vous brûle les sens.


Image

Cela ne signifie qu’une chose. Un rituel est en branle. Un sortilège que seulement des créatures puissantes pourraient tenir sous leur contrôle. À chacun de ces 13 points névralgiques, dans les réseaux d’aqueduc de la ville, se trouve un prophète gris implorant son Dieu du Chaos. Quelque chose doit être fait. Sans quoi, cette magie chaotique pourrait bien être capable d’apporter non seulement la ruine, mais aussi d’ouvrir un passage directement vers les bas fonds infernaux du Rat Cornu. Ce portail lui permettant ainsi d’envoyer ses sbires les plus puissants, les Verminarques, sur-le-champ de batailles réduisant à zéro les chances de survie de cette ville.


Image



D’étranges sauveurs pour ces Nulniens damnés.
La Fin des Temps est proche et seules les morts pourront raconter les événements qui se dérouleront dans les prochains jours.
Longue vie aux héritiers de la terre, longue vie aux Skavens.





Image
Les dons des dieux de la ruine aux citoyens du monde entier ne sont pas la douleur, la luxure, la corruption et la maladie,
mais bien le courage, la découverte, l'ambition et la résilience.

Voyez par vous même!

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 134
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 14/ INI 11/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 125/125
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Les Émissaires de la Terreur] L'Ascension des Treize

Message par Necros Ahmôsis » 13 avr. 2018, 21:25

Il est conseillé de télécharger la police mistral pour lire ce post^^
Jamais Necros n'avait autant espérer s'être trompé, mais le spectacle qui se déroulait sous ses yeux était l'ultime preuve de son accomplissement dans l'art de la Divination. Cela faisait presque un an maintenant que le nécrarque avait entraperçu les terribles événements de la Fin des Temps dans sa boule de cristal, le déchirement du monde, le dernier soupir.

Ahmôsis avait immédiatement stoppé ses recherches et ses expériences pour étudier en détail ses visions, certains qu'elles n'était que le fruit de perturbations aethyriques projetant des illusions dans son esprit. Quant il fut persuadé de la véracité de ses prédilections, le nécromant était immédiatement allé en informer son Maître, Naasthact, convaincu que le seigneur nécrarque avait déjà mis en place un plan pour assurer la survie des deux vampires.

Malheureusement, les attentes de Necros furent bien vites réduites à néant. En effet, malgré des supplications acharnées, l'Oeil Dieu ne réagit pas à la description de la Fin des Temps de son apprenti. Les millénaires avaient fini par avoir raison de la conception du monde par le vampire, incapable de s'ancrer dans le temps ou même d’interagir correctement avec ce qui l'entourait. Ahmôsis l'avait trouvé en train de travailler avec des outils qui n'étaient pas dans ses mains, sur une table qui avait été déplacée depuis longtemps dans une autre pièce et mélangeant des liquides qui s'étaient évaporés le siècle dernier.

Mais le plus frappant pour le jeune nécrarque avait été les discours ahurissants tenus par cette créature, jadis fabuleuse, et maintenant réduite à un état de démence totale. Le Maître parlait tantôt à l'envers, tantôt normalement, mais jamais de façon cohérente, répartissant ses mots dans des phrases différentes comme s'il menait un millier de conversations différentes à la fois.

Necros avait même fini par perdre son sang froid et, chose qu'il n'avait jamais eu l'audace d'imaginer, leva la main contre son Maître, prêt à mourir foudroyé par sa colère rien que pour le voir retrouver un semblant de santé mentale. Malheureusement, Naasthact ne réagit toujours pas, malgré les blessures que lui infligeait son apprenti. Il continuait de marmonner et de manipuler le vide et Ahmôsis savait qu'il sentirait, ou avait déjà senti la douleur et déchaînerait ou avait déjà déchaîné sa colère, contre un apprenti qui ne serait ou n'était pas devant lui à ce moment.

Comment son état avait-il pu se dégrader aussi rapidement? Bien qu'il refusait de le croire, Ahmôsis savait intérieurement que Naasthact avait, lui aussi, prédit l'apocalypse, de manière bien plus poussée que son apprenti. Il avait vu sa propre mort, chose que son esprit détraqué depuis des millénaires d'âge et de conviction d'immortalité totale ne pouvait concevoir. Son esprit avait tout simplement éclaté pour ne laisser que des fragments éparpillés dans le temps lui-même. Son Maître n'était plus, Necros se retrouvait seul et livré à lui-même et c'était probablement la chose la plus dure qu'il ait eu à digérer dans cette histoire.

N'ayant pas eu les même visions que l'Oeil Dieu, Ahmôsis refusa d'accepter la fatalité des événements. Peut-être aurait-il fini comme Naasthact s'il n'avait pas mis une barrière dans son esprit pour se convaincre qu'il y avait encore de l'espoir de sauver sa peau. De très fortes perturbations rendaient toute étude divinatoire de la Fin des Temps particulièrement difficiles. Mais Necros parvint, à force de travail acharné et de beaucoup de temps, à entrevoir des similitudes entre toutes les possibilités que le futur lui offrait. Tout commencerait à Nuln.

Le nécrarque tint aux courant ses deux disciples des événements à venir pour qu'ils l'aide à se préparer à l'inévitable. Rallahquatil prit la nouvelle comme Necros s'y était attendu, sans peur ni émotion, toujours dévoué à son maître et ce, jusqu'à la fin. En revanche, Franck ne répondit pas aux attentes du vampire. Pris de panique, le puissant nécromant entra dans un mutisme total. Le matin suivant, il avait tout simplement disparu de la crypte, avec toutes ses possessions.

Il n'était pas dupe, seul, Necros ne serait pas capable de stopper cette machine infernale. Il se devait de trouver des alliés puissants, capables de peser dans la balance du destin. Il serait serait immédiatement tourné vers son ancien allié, l'archiliche Natum Von Kashech si elle n'avait pas subie une fin tragique lors de leur affrontement contre les mercenaires de Karnaj.

Des mois durant, le nécrarque balaya le Vieux Monde de son Oeil Divinatoire à la recherche d'un être capable de répondre à ses demandes. Les rares qui ne s'étaient pas cachés derrière des procédés de dissimulations pour se cacher du monde étaient inaccessibles, car trop instables pour placer la moindre confiance en eux. Finalement, Ahmôsis repéra deux sources de puissances familières, de fabuleuses auras magiques qu'il avait l'impression d'avoir ressenti il y a peu.

Oui! Il se souvenait à présent! Durant ses terribles exercices de divination sur la Fin des Temps, Necros avait ressenti une infinités de sources aethyriques à l'oeuvre, comme plusieurs furieuses tempêtes se déchaînant en même temps au même endroit. Dans un bref moment de clarté, Ahmôsis avait pu repérer sa propre aura et à ses côtés, celles des êtres qu'il venait justement de repérer! Sans hésiter, le vampire décida d'établir le contact.

Vladimir Kergan, un puissant seigneur vampire ayant établi son domaine dans un château en Bretonnie, était accompagné d'un certain Ishar de Sombre Bois, une erreur nécromantique qui répondait cependant aux attentes du nécrarque. Ahmôsis s'était déjà allié à une liche par le passé et, bien que cette perspective ne l'enchantait guerre, il était prêt à le refaire.

Les deux seigneurs noirs écoutèrent les paroles de Necros et acceptèrent de former une alliance pour tenter de contrecarrer les projets du destin. Les Emissaires de la Terreurs se rejoindraient donc à Nuln, à la date fixée, sur la plus haute horloge de l'université. Ahmôsis avait lui-même choisi ce lieu de rendez-vous pour faciliter sa divination dans ce lieu qui serait saturé de perturbations magiques.

D'après les visions du vampire, les Trois allaient s'attaquer à un projet colossal, une sorte de rituel d'une puissance effarante. Il devait l'admettre, à l'idée d'être témoin d'une pareille manifestation magique, Necros bouillonnait d'impatience. Mais une profonde appréhension restait ancrée dans son esprit. le nécrarque ne supportant pas l'idée de se mettre pareillement en danger, de sortir du confort de ses études sans aucune garantir d'y revenir. Plus d'une fois il faillit tout abandonner et se terrer dans son domaine en espérant que la tempête passerait et que son Maître se rétablirait.

La date approchant, le vampire dû s'arracher à la crypte, bien conscient qu'il foulait peut-être son sol pour la dernière fois. Sans se retourner, il abandonna Naasthact à son propre sort et ressentit, pour la première fois depuis qu'il avait reçu le Don du Sang par ce dernier, un profond sentiment de culpabilité, ainsi qu'une infinie tristesse. Bien incapable de comprendre ces sentiments depuis longtemps oubliés, Necros s'imagina que son esprit se craquelait à l'idée de ce qu'il avait à affronter.

Toutes les consciences du vampire s'étaient tues, accomplissant leur office sans commentaire, écrasées par la fatalité de la situation. Même Phobos, le gardien des peurs et phobies du nécrarque ne tenta pas de le perturber par des visions horrifiques, malgré la matière qu'il avait à sa disposition. Un silence retentissant régnait dans le crâne du vampire.

Ahmôsis se rendit au point de rendez-vous cinq jours à l'avance, préférant observer, caché des regards au sommet de l'horloge, le début de l'apocalypse. Rallahquatil et sa troupe de mercenaires se trouvaient à un autre point stratégique de la ville, se fondant dans la masse avant de prendre les armes le jour venu. Son objectif était de ralentir d'éventuels renforts des skavens de prendre les trois mages noires en tenaille. Le récit de ses exploits ne serait pas conté ici.

Cinq jours durant, le nécrarque ne bougea pas d'un pousse et ne prononça mot, immense gargouille dissimulée derrière l'ombre d'un pilier, posant son regard cruel sur cette ville immonde où la vie avait élu domicile. En quelques sortes, il se rassurait de ce triste spectacle en imaginant les horreurs et la désolation à venir. Et il ne fut pas déçu.

Tout commença par un cri, puis un autre, et les flammes commencèrent à se dresser ici et là, déchirant la noirceur de la nuit, tandis que le fer tintait et que les hurlements bestiaux gagnaient en intensité. Chaque manifestation de douleur, chaque vie ôtée, gorgea le nécrarque de courage. L'aethyr corrompu l'éleva lentement au dessus des habitations, s'accumulant jusqu'à former un torrent furieux et invisible des citoyens, pourtant la plus grosse menace des troubles qui occupaient la ville. Il devait l'admettre, la Fin des Temps était un spectacle magnifique à contempler.

Une goutte de sang presque coagulé coula sur le menton du nécrarque. Quelques minutes avant l'assaut de la ville, il était sorti de sa torpeur pour se jeter sur trois ouvriers chargés de l'entretien de l'édifice. Leurs cris de terreurs ne gagnèrent aucune oreille depuis le sommet de l'horloge, tandis que Necros se livrait à un véritable carnage de chair et de sang. Une fois ses proies incapacités par diverses membres tranchés, il s'était nourri comme à son habitude : il plongea ses crocs autour de l'orbite du malheureux, puis aspira frénétiquement jusqu'à ce que l’œil "pop" et qu'un flot de sang, de cartilage et de cervelle se déverse dans sa gorge. Les trois victimes furent vidées en un temps record.

Ce festin de gourmandise avait calmé l'excitation du vampire qui s'était affamé jusque là, justement pour tirer le meilleur avantage de son prochain repas. Ce repas, peut-être son dernier, l'avait rempli de vigueur, aiguisé ses sens et affûté son esprit. A présent, il était prêt à se jeter dans la bataille.

Ahmôsis repéra ses alliés depuis le sommet de l'horloge. Deux fabuleuses auras familières évoluant dans la ville pour venir le rejoindre. Quand Ishar et Vladimir atteignirent l'étage de Necros, ce dernier contempla encore quelques instants le splendide spectacle qui se déroulait sous ses yeux, peinant à en arracher son regard. Finalement, il se retourna pour faire face aux nouveaux venus, la ville dévastée s'étalant derrière lui.


L'Apocalypse n'est-elle pas l'apothéose de ce monde répugnant? Quelle dommage que nous devions nous allier pour agir à son encontre...

Le nécrarque contempla les créatures qui se tenaient devant lui. Il se sentait rassuré d'avoir choisi ces êtres fabuleux pour partager son destin. Bien que leur puissance excellait la sienne, il se sentait à sa place dans ce groupe et il connaissait sa place en son sein. Necros serait leur guide, le phare qui les orienterait vers leur objectif. Il faisait pleinement partie des Emissaires de la Terreur!

Les combats qui règnent dans la ville ne sont qu'un infime prémisse du danger qui nous guette. Sous nos yeux se déroule un rituel d'une ampleur phénoménale ayant pour but d'ouvrir la voie à des créatures redoutables : les verminarques. Si quelques unes d'entres elles venaient à jaillir du portails, nous serions impuissants face à leurs pouvoirs.

Necros n'avait pas perdu son temps en observant la ville des jours durant. Il avait pu étudier et déchiffrer les événements du début de l'apocalypse et avait rapidement compris la stratégie des skavens.

Ces lieux que vous voyez saturés de magie corrompue sont au nombre de treize. Treize prophètes gris répartis méthodiquement dans la ville pour accomplir un exploit aethyrique. Pour stopper le rituel, nous devons tuer au moins l'un d'entres eux.

Le nécrarque sortit sa boule de cristal de voyage d'un sac en cuir soigneusement attaché à sa ceinture.

Et il s'avère que j'ai justement un moyen de les localiser précisément...
Test d'Int (+2 comp divination, +1 comp érudition et +1 comp méditation [s'il y a des malus dus aux perturbations magiques]) pour tenter de localiser précisément le prophète gris le plus proche, ainsi que les dangers qui se mettront en travers de notre route.
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 14 | Ini 11 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 125/125 | LNs : 36/80 | Distance de contrôle : 200 mètres
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

13 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)]
1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit]

Grimoire :

Commun :

Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Maîtrise de l'aethyr : -2 malus de lancé de sorts / -1 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Image

Avatar du membre
Ishar
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Élaboration
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Élaboration
Messages : 125
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ombre-bois
Autres comptes : Grogmar (MORT) ; [MJ] Igaram

Re: [Les Émissaires de la Terreur] L'Ascension des Treize

Message par Ishar » 18 avr. 2018, 17:28

Le chaos en ville était total. La mort frappait partout où se portaient les yeux du seigneur noir. Les skavens étaient à l’œuvre et tout ce qui se passait aujourd'hui n'aurait été connu que bien trop tard sans l'intervention d'un être lointain. Un vampire d'une branche différente que celle de son seigneur, un... nécrarque. Au final, en l'observant bien, il s'agissait sans doute de la créature vampirique qui ressemblait le plus à une liche, dé-séché et versé dans la magie noire. Necros Ahmôsis , car c'est ainsi qu'il se faisait appeler, les avait contacté, son maître et lui, il y a que cela quelque temps. Tout d'abord le chevalier n'avait pas vraiment cru ce qu'on lui disait. Mais il avait fini par accepter la chose en voyant l'insistance de la créature. Bien sûr, il n'aurait pas bougé le petit doigt sans que Vladimir ne le lui demande et Ishar ne savait toujours pas comment le vampire avait réussi à convaincre son sombre seigneur.

Son seigneur était parti en volant, le laissant seul, ce n'était pas un problème, un chevalier seul prêtant moins l'attention qu'un groupe ainsi le chemin avait dû être plus simple pour lui. Ishar quant à lui avait eu un trajet quelque peu plus mouvementé. Déjà, il avait fallu quitter le Moussillon par voie terrestre, ce qui n'était pas quelque chose de facile. Combien de personnes étaient mortes pour cela ? Beaucoup... des chevaliers de l'Ordre du Corbeau  «quel nom stupide » avait tenté de les intercepté. Non seulement, le seigneur liche avait pris du plaisir à transformer leur chef en pantin, mais en plus de cela, il avait pris le contrôle de l'ensemble de la troupe une fois celle-ci vaincu et l'avait ensuite envoyé attaquer les villages alentours.  «Serviteur de Morr, vous avez bien servi votre maître en apportant dans ses jardins bon nombre d'être innocent ! » L'être ricana intérieurement à cette pensé.

Le reste du chemin avait été tout aussi complexe, surtout le passage du col montagneux séparant la Bretonnie des terres de l'Empire. Des nains...  «Maudite résistance à la magie... Heureusement, les humains meurent en nombre un peu partout ! » avaient tenté de bloqué son chemin, sans grand succès. Il n'avait pas tenté de les relever, préférant ne pas rentrer dans leur livre des rancunes trop rapidement. Non, pour se faire une petite force de combat, les brigands humains avaient été amplement suffisant pour lui. Un chevalier seul semblait tellement vulnérable... dommage pour eux, il était loin d'être sans défense et la magie qui les avait dévoré n'avait pas fait de cadeau.

Ensuite, il avait dû retrouver son chemin pour trouver cette maudite cité impériale. Les taverniers et les voyageurs avaient été d'un grand secours bien malgré eux. Une malédiction de la non-vie ayant tôt fait de les transformer en fidèle petit toutou prêt à guider leur maître jusqu'au bout de leur connaissance, hélas limité, du monde. Après quoi, ils n'étaient plus bon qu'à être jeté et le seigneur bretonnien les laissait retourner à la terre d'un revers de sa lame enchantée. Une fois arrivé en ville, il n'avait eu aucun mal à trouver le point de rendez-vous où il s'était rapidement rendu pour former le trio désormais présent.

Il écouta parlé la créature d'outre-tombe parlant de l'apocalypse comme étant un apothéose là où le Moussillonnais n'y voyait que le Chaos à l’œuvre et par conséquent une chose à empêcher. Il parla ensuite de chose que le puissant sorcier voyait déjà, les prophètes gris des skavens étaient entrain de lancer un puissant rituel qui allait sans doute détruire le monde ou du moins essayer de le faire.  «Maudit homme-rat... Toujours tellement détestable de les combattre... ils sont si nombreux, cela va nous prendre une éternité à tous les tuer ! » Le seigneur liche regardait les différent lieux d'où sortait les flux de magie, il fallait en détruire un pour perturber tout le rituel, simple et efficace... mais lequel ?

Le vampire rachitique donna une piste de réflexion en sortant une boule de verre que le sorcier prit un moment à analyser.  «Une divination... bien sûr, il nous a bien contacté par ce moyen, alors pourquoi ne continuerait-il pas pour réussir à déterminer par où commencer ? »

Le puissant nécromancien fit craquer ses doigts, resserrant sa main contre la garde de son épée familiale. Il ne voulait pas rester inactif tandis que le nécrarque faisait tout le travail, ainsi s'approcha-t-il du bord de l'horloge et il finit par ouvrir les bras en grand, paume vers le haut. Les skavens aimaient s'amuser à massacrer les gens, il fallait leur donner de quoi s'occuper pour ensuite profiter de la pagaille pour frapper vite et fort. Quoi de mieux pour cela que de relever des dizaines de morts-vivant en toute liberté dans les rues de la ville ? Il pouvait sentir que les vents étaient particulièrement agité, mais pour la créature qu'il était, il ne s'agissait rien de plus que d'un jeu qu'il était certain de gagner. La dhar avait beau se montrer rebelle, il n'était pas du genre à se laisser dominé par elle et bien au contraire.
je fais une invocation de nehek légendaire, donc mon test est un test de Mag sur 18 , il faut prendre en compte ma compétence fontaine de dhar permettant une relance sur une test d'int reussi
Ishar de Sombre-Bois, Seigneur Liche
Profil: For 13 | End 13 | Hab 13 (11*) | Cha 8(12) | Int 18 | Ini 12 | Att 15 (13*) | Par 13 (11*) | Tir 11 | MAG 20 (21*) | NA 4 | PV 170/170 | LN 234/273 | Distance de contrôle 585m
Lien vers la Fiche du personnage
*Avec décompte d'armure / Leader nécromant (+4 en CHA pour convaincre un utilisateur de magie noir) / Emprunt occulte +1 en MAG si sort nécro
Contrôle Morts-vivant:

Troupes:
-Vargas; Roi Revenant; destrier mort-vivante
-28 Chevaliers Noirs

En sommeil:
-3 Squelettes (Marteau à deux mains / 20+1d10 dégâts / Assommante, Lente et Percutante /// Haubert / 11 (Torse et bras) -2 HAB, ATT et PAR) PV:60:60:60 (garde personnelle d'Ishar)
-30 zombies (10 pour tirer la charrette macabre/laboratoire et 20 hommes d'arme zombies (16+1d8, armure 5))

Equipement:

-Farsh Tranche veines: 20+1d10 dégâts 10 Parade Lente et Percutante (Deux mains) (Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur))
-Dague: 12+1d6 dégâts Parade 6
-Gilet de cuir bouilli: Protection 7 (-1 HAB, ATT et PAR) (Torse, dos et bras) +7* = 14
-Capuchon en cuir: Protection 3 (Tête) + 7* = 10
Objet:
Grimoire interdit de nécromancie (2), Sacoche (grande), Médaillon de chevalier aux armoiries des De Sombre-bois

Compétence:

-Sens de la magie
-Conscience de la magie
-Illégale sorcellerie
-Incantation (Nécromancie)
-Chance => Usage systématique en cas d'échec critique lors de l'usage de la magie ou en cas de test "surprise" (comme un sommeil un peu trop lourd...)
-L’Éveil - Niveau 2
-Monte
-Alphabétisation
-Langue Hermétique -Magikane necromantique
-Alchimie
-Administration
-Maîtrise de l'aethyr Niveau 3
-Fontaine de Dhar
-Fabrication d'objet magique
-Fabrication de parchemin
-Peau de Pierre*
-Leader nécromant
-Entité magique
-Maître de la Non-vie
-Connaissance tactique

Trait et ressources

Enchanteur, Apothicaire et Magikane Nécromantique
200 Pdrm => 100 en cours d'utilisation pour une recherche majeur en alchimie
Dernière visite à Sombre-bois: 18jours

Emprunt occulte:
-Aide Spirituelle : Vous bénéficiez d’un bonus de +1 quand vous lancez des sorts de Nécromancie.

Grimoire:


Primaire:
-Lumière

Mort:
-Buveur d'esprit:

Nécromantique:
-Visage de la Mort
-Invocation de Nehek
-Malédiction de la Non-vive
-Danse Macabre de Vanhel
-Vigueur Infernale
NOTE:
Attribut du Domaine de la Mort: Chaque fois qu’un sort offensif de Shyish est lancé avec succès, la difficulté du sort suivant sera diminué d'1D3. Non-cumulable.

Attribut du Domaine de la Nécromancie: Dans un rayon de 6m autour du lanceur de sort regagne 1D6 PdV en cas de réussite d'un sort (1 PdV dans le cas d’une créature Vampire ou Éthérée).

Présence des Morts: Le nécromancien cause la Peur comme s’il était lui-même un mort-vivant quand il est lui-même en présence de mort-vivant (sous contrôle).
Günther, Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 13(14*) | End 12 | Hab 14(*12) | Cha 12(*13/14) | Int 11 | Ini 14(*13) | Att 12(*11) | Par 12(*10) | Tir 14 | NA 3 | PV 90/90
*(Force accrue (+1 lorsque test de force); arme de prédilection (+1 en att), malus d'armure (-1 INI, -2 HAB, ATT et PAR), intimidation et baratin (+1 en Cha pour intimider et +1 pour baratiner))
Equipement:

-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Casque (7 sur la tête)
-Marteau de guerre (2mains); 22+1d10; Parade 10; Assommante, Lente et Percutante

Compétence:

-Coups assommant
-Bas Fond
-Coriace
-Couverture
-Coups puissant
-Force accrue
-Lutte
-Sang froid
-Arme de prédilection (marteau)
-Intimidation
-Administration
-Baratin
-Monte

Image
Vargas, Roi Revenant;
Profil: For 12 | End 12 | Hab 11(*9) | Cha 0 | Int 10 | Ini 8(*7) | Att 12(*10) | Par 12(*10) | Tir 8 | NA 3 | PV 100/100
Equipement
-Armure de plaques complètes: 18 (tous sauf tête)
-Capuchon et masque de fer: 7 (tête)
-Deux épées spectrales: 16+1d8 dégâts Parade 12 Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV.
(Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur)

Compétence de combat:
AMBIDEXTRIE
PARADE

Image
Lien gestion

Répondre

Retourner vers « [Event 2018] Vermintide »