Von vélazus [Odyss]

Le Talabecland se trouve au coeur de l'Empire, et ses armées prennent souvent la forme de petites forces d'élites. Helmut Feuerbach est porté disparu, mais sa cour est toujours dans la Cité de Talabheim.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Loup Blanc
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 81

Re: Von vélazus [Odyss]

Message par [MJ] Le Loup Blanc » 02 févr. 2018, 15:32

Odyss sembla vouloir se montrer le plus rassurant possible, malgré les évènements, le jeune homme gardait un sang froid à tout épreuve, une bonne chose pour rester en vie, car dans les situations les plus dangereuse, et où la moindre erreur pouvait être fatal, mieux valait garder les idées clairs.
Dans tous les cas, les hommes de Negan s'étaient désormais installé autour de leur feu de fortune, commençant à faire cuir quelques ressources capable de les rassasier pour la nuit, avec de la chance partageraient ils leurs restes avec les prisonniers ? Ou pas...
Dans tous les cas, ces quelques instants permettaient désormais au trinôme d'être un peu tranquille. Le bon moment pour faire le point sur les dernières infos que l'initié de Sigmar avait pu récolter.

C'était avec Nathalia qu'il avait décidé de partager ces informations, chuchotant de tel sorte à ne pas être entendu par les hommes de Negan mais aussi par la paysanne Eléonore, en effet, après ces récentes découvertes, l'initié avait fait le choix de se méfier de cette femme qui était apparu dans sa vie, et finalement peut être pas tout simplement par pur hasard... Simple psychose de l'initié où réels raisons d'être méfiant ? Le temps allait le dire.

Les questions de Odyss semblèrent intriguer la jeune femme en particulier au moment où il prononça le nom de Von Velazus :

Image"Ou as tu entendu parler de ça ?! Tu sais quoi, oublie... C'est une piste qui ne mène à rien !"
On pouvait sentir une touche de colère dans la voix de la belle mercenaire, mais voyant que Odyss n'abandonnerai pas le sujet aussi vite, elle soupira de lassitude se sentant obliger de se justifier.
Image"Bordel... On va jouer carte sur table. J'ai menti ok ? Si je suis sur les traces des enfants de la ruine ce n'est pas pour un contrat où pour toucher de l'argent... La réalité c'est que... Je n'ai pas connu mes parents tu vois, j'ai été abandonné étant nourrisson et j'ai voulu en savoir plus sur mes origines, mais cela ne donnait rien au début...

Et puis il y a quelques mois, j'ai suivi une piste donné par un vieil homme... Un vieux fou parlant de prophétie et de fin du monde, j'étais tellement désespéré que j'étais prêt à suivre n'importe quoi. C'est là que j'ai entendu parler des Von Velazus, la disparition de cette famille correspondait un peu prêt à mon âge alors... Je ne sais pas... J'ai cru que peut être... Derrière le mythe qui entoure cette histoire, que j'aurais pu être la fille de Erik Von Vélazus."
Elle s'arrêta de parler, la gorge nouée, on pouvait sentir une terrible frustration émaner de la mercenaire.
Image"Sérieusement Odyss tu crois à ce genre de bêtise ? Un couple n'arrivant pas à avoir d'enfant et puis un beau jour des Dieux promettant à une femme qu'elle pourrait enfanter comme bon lui semble ?

Je vais te la dire la vérité, ces gens n'ont tout simplement pas eu de chance, leur histoire d'amour s'est transformé en malheur, et ils ont été victime d'un accident ou d'un incendie criminelle voila tout. Sans même avoir pu avoir de progéniture ou bien si celle ci existe, elle est morte avec eux.
Et encore, si cela se trouve cette histoire est tout simplement une légende, j'ai cherché Odyss... Il n'y a rien sur cette famille, leur demeure à été rayé de la carte, et la femme de Erik Von Vélazus... Pas une description, pas même un nom, personne n'a jamais connu ces gens, pourtant ils devaient bien avoir des servants ? Des amis ? Mais personne...

Les fils de la ruine ont déjà énoncé ce nom certes... C'est pour cela que je me suis approché de ce groupuscule, mais en réalité... Même eux ne savent rien, ils vénèrent tout simplement le sang de cette famille, sans même savoir pourquoi, ce sont des fanatiques voila tout ! La seul chose dont je suis sûre, c'est qu'ils ont décidé de s'en prendre au gens comme toi, ceux qui prêchent Sigmar et que si nous ne trouvons pas une idée pour nous tirer de là, nous allons tous mourir !"
Mais alors que cette discussion aurait pu continuer, Eléonore intervint, en tirant la manche de Odyss, et en lui désignant du regard quelques buissons non loin. Elle semblait avoir vu quelque chose, et en effet, sous le couvert de l'obscurité à quelques mètres d'eux, il y avait une ombre.
Test intelligence de Odyss : 19 (échec majeur)
La nuit et la distance empêchait totalement l'initié de distinguer correctement l'ombre, impossible de dire si elle était humaine ou animal ou ... Autre chose. Peut être était ce même un simple délire de la paysanne dû à la fatigue.
Dans tous les cas, l'ombre restait immobile à observer en silence. Fallait il prévenir Negan d'un potentiel danger tandis que lui même et ces hommes étaient en train de manger ? Ou bien ne rien dire au risque de peut être voir apparaître quelque chose leur voulant du mal tandis qu'ils étaient ligotés ?

Avatar du membre
Odyss
PJ
Messages : 37

Re: Von vélazus [Odyss]

Message par Odyss » 19 févr. 2018, 21:20

Les propos de Nathalia sont des plus troublants. Les pièces commencent à s'emboîter, mais il reste encore trop de paramètres inconnus pour résoudre cet énigme. Il reste encore un véritable mystère en la personne de cette paysanne. Les bandits ne l'ont pas attaqué ni menacés directement et les créatures du chaos semblaient pouvoir la pister à travers la forêt. Il reste donc une bonne partie du problème à résoudre pour avoir le plus de carte en main.

D'un autre côté, si Nathalia est vraiment la fille d'Eric von Velazus, même si elle est la fille illégitime. Elle devient de facto l'héritière des biens et terres de von Velazus, mais elle devient également la cible prioritaire pour l'ancienne épouse de Von Velazus comme objet de la trahison de son mari mais également comme preuve de ce qu'elle a été incapable de lui donner sans avoir recours à des dieux du chaos.

Par Sigmar, je ne sais si vous m'avez envoyé ici pour cette mission, mais je ne peux rester sans rien faire ni éclaircir cette situation.

"Pour tout vous dire, Nathalia, j'ai probablement eu une discussion avec le vieil homme que vous évoquez dans le village où j'ai récupéré l'ongue qui vous a guéri. Je dois dire que, depuis cette rencontre, j'ai longuement médité sur ces propos qui peuvent paraître fou de prime abord. .... Mais j'en suis venu à la conclusion qu'il y avait très certainement un fond de vérité dans tous les propos décousus du vieil homme."

Odyss laisse quelques instants à Nathalia avant de poursuivre son raisonnement.

"Si mon intuition est bonne, vous pouvez, en effet, être l'enfant illégitime d'EriK von Velazus. Prouvez cette filiation sera difficile, je le crains, mais cela pourrait faire de vous une cible prioritaire à l'ancienne épouse de von Velazus qui a voué son âme au Chaos. J'irais jusqu'à émettre l'hypothèse que les créatures que nous avons rencontrées dans la forêt pourraient bien être les enfants chaotiques engendrés par l'ancienne épouse de von Velazus."

Odyss réfléchit tout en laissant à Nathalia assimilée l'ensemble de ces hypothèses. Si celle-ci sont vérifiées, elles pourraient constituer une réelle menace pour la sécurité de l'Empire.

"Là où vous avez probablement raison, Nathalia, c'est sur les fils de la ruine. Je pense, pour ma part, qu'ils sont des fanatiques qui suivent l'ancienne épouse d'Erik von Velazus, celle-ci officiant comme une prêtresse d'un culte chaotique, tout en engendrant des créatures chaotiques. Si cette hypothèse se vérifie, nous sommes vraiment en grand danger et il faudra qu'au moins l'un de nous s'en sorte pour avertir le clergé de Sigmar de la menace. Si je ne parviens pas à nous sortir de cette situation et que vous y parvenez, je vous demanderais d'aller à Grunburg avertir mes supérieurs de la situation."

Odyss, dérangé par Eleonore, a son regard soudain attiré par des évènements aux bords de la clairière. Bien, voilà probablement la possibilité de se sortir de ce mauvais pas qui approche. Discrètement, il se penche vers Nathalia et lui désigne de la tête la direction dans laquelle il semble être tapie une créature.

"Nathalia, je crois que nous sommes pistés et il n'y aura pas longtemps à attendre avant d'avoir une opportunité de s'échapper. Si vous avez une occasion de nous libérer n'hésitez pas une seconde. Nous n'aurons probablement pas de seconde chance."

Ayant dit cela à Nathalia, Odyss se penche vers Eleonore

"Rassurez vous, cela va aller, Eleonore."

En disant cela, Odyss tente de se lever en pure perte, ne pouvant s'aider de ces mains et ayant les jambes quelque peu engourdies. Il regarde Nathalia pour lui faire comprendre qu'elle doit s'apprêter à agir si l'occasion se présente puis tente d'attier l'attention de Negan

"Negan, excusez moi de vous déranger pendant votre repas. J'aurais besoin d'aller satisfaire des besoins naturels et, attachez comme je suis, je ne peux m'y rendre seul et je ne veux le faire devant ces deux belles dames. Pouvez vous m'accompagner dans un lieu plus tranquille ou me faire accompagner afin que je soulage ma vessie."

Tant bien que mal, Odyss tente alors de se lever pour montrer à Negan qu'il n'attendait pas, de sa part, une réponse négative à sa demande. Il imagine alors pouvoir se diriger de manière assez discrète dans la direction de la créature qui les piste, espèrant que cette dernière, en passant à l'action, causera assez de troubles et de dommages pour lui permettre de s'échapper avec Nathalia et Eleonore.
Modifié en dernier par [MJ] Le Loup Blanc le 10 avr. 2018, 00:52, modifié 1 fois.
Raison : + 6 xp / Total 26 XP. Wikifié
Odyss Teugendorf, Prêtre
Profil: For 8 | End 10 | Hab 8 | Cha 9 | Int 10 | Ini 8 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... teugendorf

Avatar du membre
[MJ] Le Loup Blanc
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 81

Re: Von vélazus [Odyss]

Message par [MJ] Le Loup Blanc » 28 févr. 2018, 21:45

Les pièces du puzzle commençaient peu à peu à s'emboiter... Odyss l'avait bien comprit, et même si il restait encore bien des zones d'ombres, l'initié savait désormais qu'il s'était retrouvé malgré lui enfermé dans une sombre et terrifiante histoire. Le chaos était l'ennemi, et si celui ci n'était pas rapidement détruit à la source... alors il se rependrait telle un poison et tout serait fini.
Malgré la posture actuel du fidèle de Sigmar, sa mission restait inchangée : Rejoindre par tous les moyens possibles le temple de Léopold, où il pourrait prévenir les prêtres guerriers de Sigmar de la lourde menace qui pesait sur la région et sur l'Empire lui même. Eux pourraient sans aucun doute trouver une solution.

Nathalia écouta avec attention les propos de son interlocuteur. Odyss semblait penser qu'elle pouvait tout de même, malgré les recherches non fructueuse de la mercenaire, être une descendante illégitimes des Von Velazus. Si cela était vrai où qu'il parvenait à le prouver, cela voulait dire qu'il possédait le sang que les enfants de la ruine mais aussi et surtout l'ancienne épouse de Erik Von Velazus, si celle ci était toujours en vie, désiraient plus que tout...
Sans aucun doute, pour l'heure, les enfants de la ruine ne savaient encore rien de l'existence de la mercenaire blonde, un avantage considérable pour Odyss. Mais si Negan et sa bande parvenait à les amener à Guttow demain... Alors tout serait fini, car en plus de connaître un sort atroce, le pire arriverai pour le Talabecland...

Image"Ce que tu dis est impossible... Ces... Choses que nous avons rencontré... Ne peuvent être mit au monde par une sois disante fantôme du passé... Ces abominations répugnantes..."
Elle préféra se taire, ayant une soudaine envie de vomir, en imaginant qu'une personne, une humaine avait pu passer un pacte avec les Dieux sombres, pour avoir le droits de féconder de telles créatures. Nathalia n'avait jamais réellement été une croyante, préférant croire ce qu'elle pouvait voir : Et ces créatures, elle les avait vu, en ayant même tué une.
De plus, ne croyant pas non plus au hasard, elle fut étonné d'apprendre que le vieillard complètement fou qu'elle avait croisé des mois auparavant, et qui l'avait guidé vers les Von Velazus, avait été aussi croisé par Odyss... Il se passait décidément des choses de plus en plus bizarre.

Image"Cette histoire est folle... Mais d'accord, si j'arrive à m'en sortir et toi non... J'irai prévenir tes amis à Grunburg, je te dois bien ça."
C'est alors que le silence retomba sur le trinôme, au moment où Eléonore prévint Odyss de la silhouette les épiant non loin. Si Odyss ne pouvait réellement savoir de qui ou de quoi il s'agissait de la où il était, son idée de vérifier par lui même et de peut être créer la diversion qu'ils leur faudrait était en sois une bonne idée... Mais elle représentait un risque : Voir Odyss se faire agresser ou dévorer par quelque chose sorti tout droit des bois...

Dans tous les cas, Negan voyant son prisonnier remuer dans tout les sens, décida de laisser l'un de ces gars emmener l'initié un peu plus loin pour aller se soulager.
Ce que se chargea de faire un des brigand non sans rechigner, molestant au passage le pauvre Odyss en l'aidant ou plutôt le forçant à se relever, libérant ces liens le temps d'une minute ou deux.


"Je te préviens mon gars, essaye de te barrer et je te découpe."Il désigna du regard la dague accroché à sa ceinture pour renforcer sa menace.

Désormais à quelques mètres du campement de fortune, restant tout de même en visuel du reste de la bande, le geôlier n'ayant pas envie de perdre plus de temps, pressa Odyss à faire ce qu'il avait à faire.

"Allez ta trente secondes pour faire ton affaire, après je te laisse te pisser dessus. Magne toi !"

Désormais Odyss, était assez proche pour discerner la silhouette qui les épiait depuis un long moment déjà.
Test intelligence de Odyss (10) = 7 (Réussite)
Malgré l'obscurité de la nuit, Odyss put discerner que la silhouette en question était bel et bien celle d'un humain, de corpulance et de taille plutôt normal. Et que certes, si il épiait bien les faits et gestes de Odyss et des autres, il cherchait surtout à rester caché, ne voulant être détecté.
Les nuages laissèrent passer quelques rayons lunaires, éclairant la zone, et l'ombre fut démasqué... Reik... Le Sergent Reik ! Odyss le voyait là à quelques mètres de lui, chef de son escorte lorsqu'il avait quitté son monastère, tel un fantôme sortit des ombres, un visage familier que l'Initié pensait ne jamais revoir !
Le sergent, voyant que Odyss l'avait aperçu, lui fit signe de se taire et de ne rien dire. Certes, si le sergent aurait sans aucun doute été en mesure de se charger de l'homme surveillant Odyss, jamais il n'aurait pu faire face seul à la bande entière de Negan. Reik devait sûrement attendre le bon moment pour agir... Surement plus tard dans la nuit.
Odyss savait désormais qu'il avait un moyen pour s'en sortir, si le soldat de l'Empire était parvenu à suivre ces traces jusqu'ici, sans aucun doute avait il déjà commencé à élaborer un plan pour le faire sortir des griffes de la bande de Negan.


"Bordel, ça suffit ! Je t'ai dis de te magner !"

Le brigand, qui jusque là était resté silencieux, montra son impatience, et commença à se rapprocher de Odyss, sans aucun doute pour le ramener au plus vite avec les deux jeunes femmes. Le problème était que une fois arrivé à hauteur de l'initié, le risque qu'il détecte le sergent Reik également était une possibilité.
L'initié allait devoir trouver une idée, n'importe laquelle pour éloigner rapidement son géolier de la zone. Et il n'avait pour cela que quelques secondes de réflexion.

Avatar du membre
Odyss
PJ
Messages : 37

Re: Von vélazus [Odyss]

Message par Odyss » 25 mars 2018, 20:54

Odyss comprend immédiatement qu'il tient là une chance de renverser la situation.

Sigmar, soit bénis.... Tu nous offre une sérieuse opportunité de progresser

- Eh l'ami ... je fais aussi vite que possible... Pas la peine de venir .... Tu n'y gagnerais rien à part que je te pisse dessus parceque je n'aurais pas terminé.

Odyss termine enfin de soulager sa vessie et se tourne vers l'homme tout en reboutonnant sa chausse.

- Tu vois, avec de la patience, c'est bon. Tu peux me reconduire avec les dames....

En disant cela, Odyss commence à avancer vers l'homme pour se diriger vers le lieux où se trouve les deux femmes.

- Par contre, j'aurais une petite question. J'imagine que d'ici peu vous allez nous remettre aux Fils de la Ruine comme le contrat qui vous lie à eux le prévoit. Mais sais tu s'il y aura également de présent les mêmes créatures qu'à Worlitz et que j'ai combattu également dans la forêt....

Odyss avance vers les femmes, tout en faisant attention de couvrir le plus possible le sergent de la vue du brigand.

- Je dis cela, car si ces créatures chaotiques sont présentes, cela risque fort de tourner au carnage pour nous, comme pour vous. Surtout si cela se déroule comme à Worlitz. Et puis, si tel est le cas. j'tenterais bien de me rapprocher de l'une de ses femmes, histoire de voir Sigmar en ayant eu un aperçu des bienfaits de la vie, si tu vois ce que je veux dire.

Odyss espère alors avoir détourné suffisamment l'attention du brigand pour couvrir le sergent Reik. Avec cet atout en réserve, son espoir de se sortir de cette situation vient de monter en flèche.
Modifié en dernier par [MJ] Le Loup Blanc le 10 avr. 2018, 00:53, modifié 1 fois.
Raison : + 3 xp / Total 29 XP. Wikifié
Odyss Teugendorf, Prêtre
Profil: For 8 | End 10 | Hab 8 | Cha 9 | Int 10 | Ini 8 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... teugendorf

Avatar du membre
[MJ] Le Loup Blanc
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 81

Re: Von vélazus [Odyss]

Message par [MJ] Le Loup Blanc » 10 avr. 2018, 00:50

Les propos de Odyss suffirent à calmer un temps soit peu les ardeurs du bandit, le risque de potentiellement se voir uriner dessus ne semblait en aucun cas l'enchanté, et voyant que l'initié de Sigmar venait de finir sa commission, il repassa derrière lui, non sans lui pousser violement l'épaule dans le but de le faire avancer.
Concernant les questions que Odyss posa, sur la potentiel présence ou non de créatures chaotique à la destination où il se rendait, l'homme le regarda avec un air idiot avant de le pousser violement au sol auprès des deux jeunes femmes.


"Je sais pas ce que tu racontes abruti, mais maintenant tu l'as ferme ou je te casse les dents !"

Voila qui mit un terme à toute idée de conversation, et le bandit retourna auprès des siens non sans auparavant vérifier les liens des prisonniers, juste au cas où.
Désormais Odyss savait que sa porte de sortie était le sergent Reik, qui tapis dans l'ombre, permettrai sans aucun doute à tous de fuir. Il faudrait attendre un signe, où quelque chose du soldat, tout en ayant espoir que le plan qu'il comptait sans aucun doute mettre en œuvre pour le libérer se passe comme prévu. De leur coté Nathalia et Eléonore, restèrent silencieuses, et même si elles ne purent s'empêcher de porter des regards insistant sur l'initié dans le but de savoir ce qu'il avait pu apercevoir, elle préférèrent se taire, étant donné la proximité des hommes de Negan.

La nuit continua alors à s'écouler, sans que rien ne se passe... La température continuant à baisser tandis que les prisonniers commencèrent à grelotter de concert.
Mais l'espoir demeurait encore, car Negan avait commis une erreur... Celle d'obliger ces hommes à maintenir un rythme de marche soutenu dans le but d'arriver au plus vite à destination, si cette tactique lui avait fait gagner du temps, elle avait aussi épuisé ces hommes, et ce n'était que cette nuit qu'ils purent prendre un peu de repos. Des tours de gardes individuels furent mit en place, d'un délai d'une demi heure environ chacun, et Odyss put contempler les changements de bandit responsable de les surveiller au fur et à mesure de la soirée.
Ce ne fut que dans les alentours de 5 heures du matin, que l'un des geôliers, négligeant, se laissa porter par les bras de Morphée, piquant du nez durant son tour de garde, ce fut à ce moment qu'une ombre se faufila vers le trio ligoté : le sergent Reik arrivant à hauteur de l'initié, lui indiquant de ne faire aucun bruit et de ne pas parler. Depuis un moment déjà, l'impérial avait sans aucun doute analysé longuement le système de garde du groupe de Negan, et sûrement avait il prévu que tôt ou tard une occasion pareil se présenterai... Après tout au beau milieu de la nuit, que pouvait bien faire deux femmes et un homme de foi ligotés et en plein milieu des bois ? C'était sûrement ce que l'homme de garde avait du se dire juste avant de s'endormir.

Libérant de leur rien les protagonistes, il leur demanda de le suivre en silence. Et tous s'exécutèrent sans poser la moindre question, Eléonore elle même qui pourtant n'était aucunement une combattante, se donna un mal terrible pour ne faire aucun bruit, avançant avec la plus grande précaution pour éviter de marcher sur quelques branches en mesure de réveiller l'un des homme de la bande de Negan et ainsi donner l'alerte.

Le quatuor s'éloigna donc au fur et à mesure, s'enfonçant dans les broussailles, et ce ne fut cas bonne distance que le jeune sergent se décida à enfin ouvrir la bouche, son visage reflétant encore une certaine inquiétude car sachant qu'on remarquerai leur disparition très rapidement, il obligea donc le groupe à continuer de marcher, pour commencer à gagner le plus de distance possible.

Image"Je vous coupe tout de suite mon ami, je sais que vous avez bien des questions à me poser mais... Pas ici. Cela fait des jours que je vous suis à la trace... Que Sigmar soit loué, je ne me suis pas trompé sur votre itinéraire. Nous devons faire vite, il faut rejoindre Priestlicheim au plus vite ! De... De terribles choses se préparent... Ces choses... Dans les bois... Mes hommes..."
Il préféra se taire, tandis que l'expression d'horreur qu'il afficha indiqua qu'il semblait lui aussi avoir vécu de terribles évènements ces derniers jours. Il était pourtant un soldat chevronné, et pour autant il semblait avoir du mal à faire face aux évènements. Le jeune sergent était vêtu d'un long manteau marron, cachant sa tenu de soldat, sûrement dans le but de passer au mieux inaperçu. Sans aucun doute avait il dû échapper aux enfants de la ruine plus d'une fois depuis sa séparation avec l'initié . Seul son bras gauche était visible sur le moment, tandis qu'il gardait le droit caché sous son manteau, mais on pouvait tout de même discerner qu'il l'utilisait pour tenir de façon constante la garde de son épée, accroché à sa ceinture.

C'est alors que Nathalia se manifesta, coupant la route au soldat.

Image"Ola ola du calme beau brun ! Merci de nous avoir sorti de là mais... Odyss tu ne vas tout de même pas aller vers Priestlicheim ?! Juste pour prévenir tes supérieurs ? Le temps d'arriver que la piste qui s'offre à nous aura disparu. On sait où on peut trouver les fils de la ruine : Guttow. Si on va là bas, on pourra peut être en apprendre plus !"
La jeune femme n'avait pas tort, après tout, avec le groupuscule du chaos disparaisant aussi vite que de la fumée, mieux vallait prendre la première piste en mesure de leur donner de plus amples informations mais dans le même temps, les risques étaient importants...
Mais même si la situation avait bien changé depuis le départ du monastère, Odyss pouvait il se détourner de sa mission première ? A savoir rejoindre le temple de léopold ? Certes il était aussi un fière et courageux servant de Sigmar mais... Il n'était en rien un combattant. Les prêtres guerriers de Sigmar seraient quoi faire eux une fois averti...

Image"Ecoutez madame, j'ignore qui vous êtes, une amie de Odyss sans aucun doute mais... Je suis toujours en charge de sa sécurité, je me suis donné un mal terrible pour le retrouver, j'ai perdu des hommes de valeur dans cette histoire! Et donc... Il est hors de question qu'il fonce à nouveau dans quelques nouveaux dangers ! On m'a demandé de le mener à Priestlicheim et je compte bien le faire ! Alors écartez vous ! Nous n'avons que peu de temps avant que la bande qui vous a capturé ne vous recherche. "
Sur ces paroles, il se tourna alors vers Odyss recherchant son soutient. Deux choix, deux destinations... L'initié devrait choisir entre prendre le parti de Nathalia, ou celui du sergent Reik.

Avatar du membre
Odyss
PJ
Messages : 37

Re: Von vélazus [Odyss]

Message par Odyss » 16 avr. 2018, 23:02

Odyss réfléchit longuement aux propos de Nathalia et du sergent. Les deux points de vue se valent, mais les deux attendent une décision de la part du novice.

Sigmar, guidez votre humble serviteur dans ce moment crucial. De ma décision dépend sûrement la sécurité de la région, voir de votre Empire.

Odyss fait alors rapidement le point de la situation avant de prendre sa décision, pesant le pour et le contre dechaque option. Encore une fois, il estime qu'il ne dispose pas d'assez d'éléments et d'informations fiables pour adopter une ligne de conduite sûre et définitive. Il est donc, à son avis, primordial d'avoir encore davantage d'informations. Pour cela, il n'a qu'un seul moyen d'en obtenir.

- Sergent Reik, je comprends parfaitement votre position .... Seulement la situation a évolué et Nathalia a parfaitement raison. Vous serez probablement d'accord avec moi. En matière de guerre, le renseignement permet souvent de vaincre et de gagner en minimisant les pertes et les dommages parmi nos hommes. Votre proposition est tentante, car elle me mettrait en sécurité auprès des prêtres guerriers de Sigmar, mais je renoncerais ainsi à la mission qui m'a été confiée.

Odyss réfléchit encore quelques instants afin d'affermir sa résolution et être certain d'avoir pris la bonne décision.

- Comme les deux solutions semblent aussi importantes l'une que l'autre, je vous propose une solution intermédiaire. Sergent Reik, je vais rédiger un rapport rapide de la situation et des éléments actuellement à ma connaissance de la situation. Vous chargerez deux de vos hommes de prendre cette missive. Ils l'apporteront aux prêtre guerriers de Sigmar à Priestlichem. Ils y accompagneront également Eleonore qui sera alors en sécurité dans ces lieux saints.

Odyss sourit en direction de Nathalia et regarde de nouveau le sergent

- Pendant ce temps, Sergent, et malgré tous les évènements traumatisants que nous avons tous vécus depuis que nous avons franchi l'enceinte de Worlitz, nous allons accomplir notre devoir, au nom de Sigmar et de l'Empire et en mémoire des hommes et des femmes qui ont déjà perdu leur vie au cours de cette triste affaire. Comme Nathalia le soulignait, je crains fortement que cette histoire de fils de la ruine soit intimement lié à la mission qui m'a été confié à Grunburg. A Guttow, nous pourrons probablement apprendre davantage d'informations sur nos ennemis : les fils de la Ruine. Si les éléments que j'ai déjà pu rassembler sont confirmés, nous pourrons probablement avoir un avantage sur cette engeance chaotique.

Odyss sent alors qu'il doit convaincre le sergent. Sa décision doit être approuvée par Nathalia, mais aussi par le sergent car ils constituent probablement ces deux meilleurs alliés à cet instant dans cette aventure périlleuse que Sigmar a mis sur son chemin.

- Sergent, les Fils de la Ruine sont visiblement déjà assez puissants. Ils ont pu attaquer Worlitz et sans notre présence dans ces lieux, ce crime ne serait pas connu à ce jour. Eléonore, qui était présente à Worlitz, a réussi à s'enfuir dans la forêt et à nous rejoindre, mais elle était poursuivi par une créature chaotique que nous avons heureusement pu vaincre. Dans le village où ces mercenaires ont réussi à nous capturer, j'ai pu apprendre quelques éléments de plus sur les Fils de la Ruine. Ceux-ci dispose de moyens financiers assez importants, vu les tarifs des mercenaires, mais ils sont visiblement capables de créer ces créatures chaotiques qui nous ont tant effrayés. Nathalia, si l'hypothèse que j'ai en tête s'avère vrai, pourrait être la clé pour résoudre ce problème. Mais pour en être certain, nous devons nous rendre à Guttow. Vous disposez de combien d'hommes, sergent ?
Modifié en dernier par [MJ] Le Loup Blanc le 29 mai 2018, 17:57, modifié 1 fois.
Raison : + 5 XP/ 9 XP / Wikifié
Odyss Teugendorf, Prêtre
Profil: For 8 | End 10 | Hab 8 | Cha 9 | Int 10 | Ini 8 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... teugendorf

Avatar du membre
[MJ] Le Loup Blanc
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 81

Re: Von vélazus [Odyss]

Message par [MJ] Le Loup Blanc » 29 mai 2018, 17:53

Le sergent écouta l'argumentaire de son protégé, mais les mots employés ne semblèrent réellement faire mouche. En effet, la piste de Odyss semblait prometteuse, mais ô combien périlleuse, d'un autre coté, elle offrait le luxe de l'effet de surprise, sans aucun doute, une fois la bande de Negan ayant découvert leur disparition, celle ci se jetterai à leur poursuite, sans penser une seule seconde qu'ils puissent eux même se diriger vers Guttow de leur plein gré. Si Negan avait bien été informé, et connaissant l'appartenance de Odyss à l'Ordre Sigmarite, le chef des bandits penserait sûrement qu'il irait chercher de l'aide auprès des siens, et Priestlichem serait alors le lieu tout indiquer pour obtenir des renforts.
Quoiqu'il en soit, la solution intermédiaire proposé par Odyss aurait pu être une solution, envoyer des hommes prévenir le temple de Léopold pour qu'il puisse intervenir dans les plus bref délai tandis que l'équipe de Odyss tentait de s'infiltrer dans Guttow pour obtenir plus information et ainsi démêler toute cette sombre histoire.
Le sergent Reik s'avança alors vers Odyss, affichant un regard transpirant la peur, la colère et le remord.

Image"Réalisez vous seulement vos propos Odyss ?! Avec tout le respect que j'ai pour vous, vous êtes un prêtre, pas un combattant, votre devoir est d'enseigner la foi et d'éclairer les âmes égarées. Jouer au héros ne vous offrira pas la grâce de Sigmar ! Ce que vous me demandez... C'est de vous laisser vous jetez dans la gueule du loup ?!"
Il porta alors un regard noir à Nathalia qu'il considéra comme indirectement responsable de la folle décision de Odyss, la mercenaire le jaugea d'un regard froid, sans même baisser les yeux face à l'autorité impérial. Elle était ce genre de femme : Indomptable et ne se laissant pas intimider par autrui.
Image"Reconsidérez votre décision et... Pourquoi croyez vous que je sois le seul à être venu vous cherchez ?! Mes hommes... Tous morts... Dévoré par ces... Abominations... Elles nous sont tombées dessus une fois l'attaque des fils de la ruine terminé, elles sortaient de l'obscurité des bois telle des démons dévoreurs de chairs... Vous dîtes en avoir tué une ? Cela n'est en rien un exploit... Vous n'avez pas vu ce que j'ai vu... Il y en avait tellement... Et pourtant... Il y avait autre chose, agissant dans l'obscurité... Ces créatures semblaient obéir à une seule et même volonté..."
Ces dernières paroles, ressemblaient à quelques divagations d'un homme fatigué et rongé par la peur, et pourtant son discours ne pouvait pas ne pas être prit au sérieux... Ces créatures chaotiques, il en avait vu... Beaucoup... Ces abominations semblaient sortir tout droit des enfers. Le jeune sergent avait perdu ces hommes, et pour un petit gradé de l'armée, il n'y avait pas pire sanction. Etre chef signifiait avant tout veiller à la sécurité des hommes sous sa charge, en temps de guerre, une mauvaise décision pouvait tout faire basculer, et le sergent Reik malgré son jeune âge ne le savait que trop bien. S'en voulait il d'avoir laisser ces hommes mourir tandis que lui était parvenu à s'en sortir ? Sans aucun doute...
Image"J'ignore moi même tout ce qui se trame, mais cette histoire nous dépasse tous ! Vous en voulez la preuve ?! Regardez."
Il souleva son manteau de voyage pour dévoiler son bras droit, dont la vision entraina des expressions d'horreurs sur les protagonistes. Le bras du sergent... Etait couvert de pustules et autres excroissances abominables, identique à la créature que Nathalia avait abattu quelques jours plus tôt... La blessure: une morsure au bras à première vue, semblait comme continuer à se développer, remontant à priori jusqu'en haut de l'épaule.
Image"Une de ces choses m'a mordu... Cela agit comme une gangrène et continue à se développer... Je suis marqué par le chaos Odyss, mon sort est scellé... Vais je mourir ? Ou devenir une de ces... Horreurs... Je... "
Il n'eut pas le temps pas le temps de terminer sa phrase, car un cri de rage s'échappa non loin de leur position. Une voix furieuse et pourtant reconnaissable : Negan.
Image"Bande d'incapable ! Retrouvez les !"
Déjà des bruits de pas se faisait entendre dans leur direction, et malgré les révélations du sergent, l'heure n'était plus à la discussion. Reprenant son courage et recachant son bras infecté, il indiqua à tous de le suivre.
Image"Courez vite !"

Avatar du membre
Odyss
PJ
Messages : 37

Re: Von vélazus [Odyss]

Message par Odyss » 11 juin 2018, 22:46

Odyss ne s'attendait pas à autant de véhémence de la part du sergent. Officier dans l'armée, il devait, normalement, être habitué à suivre strictement les ordres, mais il semble avoir été secoué plus qu'il ne laissait paraître de prime abord. Odyss écoute alors attentivement les propos du Sergent.

Visiblement, le sergent avait déjà pas mal étudié la question et n'était pas du même avis que Nathalia à ce sujet. Il reste que les arguments du sergent sont pertinents et précieux dans leur concision et leur justesse. Par contre, la description du combat de Worlitz par le sergent laisse une drôle d'impression au novice. L'assaut était trop bien minuter et organiser pour que cela ne soit une coïncidence. Les fils de la ruine qui attaque en premier, affaiblissant suffisamment les défenses du village pour permettre à ses horribles créatures de s'abattre sur les derniers défenseurs. Si cela s'avère être vrai, cela confirme l'hypothèse qu'il a émise avec Nathalia. Voilà une chose qu'il faudra clarifier avec le sergent le moment venu.


Le plus inquiétant dans les propos du sergent, c'est qu'il confirme son intuition sur une créature ou une entité qui dirige, dans l'ombre, toute cette opération. Et si son hypothèse est la bonne, Odyss craint que Nathalia ne soit satisfaite des découvertes qu'ils vont faire au cours de cette route qu'à tracer pour eux Sigmar.

Comble de l'horreur, le sergent est victime de ces créatures chaotiques. Mordues par l'une de ses créatures, le mal semble se répandre dans le corps du sous-officier de l'armée impériale. L'hypothèse qu'il devienne une telle créature est assez horrible à envisager et Odyss aurait voulu le rassurer et lui redonner confiance mais ils sont soudain interrompus en pleine conversation. Les mercenaires se sont rendu compte de leur fuite. Le groupe n'avait donc pas d'autre choix que la fuite, une fois de plus.


- Bien sergent, nous n'avons pas d'autres choix pour le moment. Essayons de semer ces vils mercenaires. Nathalia rassurez vous, nous n'allons pas abandonner notre enquête.

Odyss regarde autour de lui pour évaluer rapidement la situation. Espérons que la colère du chef des mercenaires aura valu quelques blessures à l'incompétent qui était chargé de les surveiller. Cela créera de la dissension dans le groupe et au mieux, il l'aura abattu sous l'effet de la colère.

- On vous suit, sergent.... Si vous avez des armes supplémentaires, pour moi ou Nathalia, n'hésitez pas à nous les donner. Nous savons parfaitement nous défendre.

Odyss se tourne vers Nathalia et d'un regard tente de lui donner toute la conviction possible qu'il est en train de faire le bon choix.

- On y va, sergent. Vous, en tête, suivi d'Eléonore. Nathalia et moi, nous fermons la marche. Dès que vous estimez que nous avons pu semer ces mercenaires, nous faisons une pause. Nous avons visiblement beaucoup de choses à raconter et nous devons faire un sérieux point sur la situation.

Odyss réfléchit un instant alors que le sergent s'apprête à fuir en courant, les mercenaires venant visiblement dans leur direction.

- Ne fuyez pas en direction du monastère de Sigmar. Les mercenaires pourraient facilement arriver à la déduction que c'est notre destination logique. Prenez plutôt une direction médiane entre le monastère et Guttow. Dès que nous pourrons avoir un répit, nous ferons un nouveau point de notre situation.

Odyss se tourne vers Nathalia et lui sourit

- Chère Nathalia, ne vous avais- je pas dit que tout n'était pas perdu. Maintenant, pendant que nous tentons d'échapper définitivement à ces mercenaires, pouvez- vous me dire ce que vous savez sur Guttow.

En disant cela, Odyss tente également de rassembler ces connaissances sur cette localité.
Modifié en dernier par [MJ] Le Loup Blanc le 12 juil. 2018, 02:29, modifié 1 fois.
Raison : + 5 XP/ Total : 14 XP . Wikifié
Odyss Teugendorf, Prêtre
Profil: For 8 | End 10 | Hab 8 | Cha 9 | Int 10 | Ini 8 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... teugendorf

Avatar du membre
[MJ] Le Loup Blanc
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 81

Re: Von vélazus [Odyss]

Message par [MJ] Le Loup Blanc » 12 juil. 2018, 02:26

Le groupe s'enfuit alors à toute jambe, tentant de distancer leur poursuivant qui si ils ne les avaient pas encore détecté, étaient bel et bien sur leur trace. Le quatuor savait très bien que si ils étaient à nouveau capturé, le chef de bande Negan ne les laisserait sûrement plus jamais lui glisser entre les doigts.
De plus, le sergent Reik n'avait aucune arme omis la sienne à fournir au reste du groupe, donc en cas de combat, ils devraient faire pleinement confiance aux capacités martiales du sergent.
S'engouffrant dans les bois, se mouvant à travers les arbres, les buissons et les ronces, l'allure du groupe était des plus soutenu, et tous livraient jusqu'à leur dernière force pour tenter de semer leur poursuivant.
Mais au fil de longues minutes, le groupuscule commençait peu à peu à montrer des signes de faiblesse, la fatigue de la nuit passé dans le froid ainsi que les récents et horribles évènements avaient épuisé physiquement et moralement tout le monde. Sans compter la faim qui allait peu à peu les tirailler toujours un peu plus. Eléonore semblait être la plus touché, elle était après tout la plus faible du groupe, jeune paysanne plongé dans une horrible histoire de chaotiques et de monstres, le souffle de sa respiration se faisait de plus en plus fort et rapide au fur et à mesure de la course. Mais malgré cette fragilité, personne ne pouvait remettre en cause sa volonté de vivre, elle restait bien souvent silencieuse, et avait d'ailleurs été la seul du groupe à ne pas se prononcer quand à la futur destination des protagonistes. Sans aucun doute, ne voulait elle simplement que se plier aux exigences de celui qu'elle voyait comme son sauveur : Odyss.
En voyant cela, le sergent Reik qui avait ouvert la voie, suivant toujours un itinéraire médiant en direction du monastère et de Guttow, comme Odyss le lui avait conseillé dans le but de brouiller les pistes quand à leur futur destination, se mit alors à ralentir la cadence, avant de tout simplement arrêter le groupe. Tendant l'oreille, il semblait dans l'immédiat ne plus entendre de danger, mais étant lui aussi un combattant chevronné, il savait pertinemment qu'il n'avait pu semer aussi aisément les bandits, qui étaient parvenu pour rappel à suivre les traces de Odyss, Nathalia et Eléonore lors de leur fuite depuis Worlitz.

Prenant une mine grave, le sergent se plongea dans une intense mais rapide réflexion. Il semblait réfléchir à un plan d'action, chose qu'il trouva et qu'il allait exposer aux autres. Se tournant vers Odyss, il s'approcha de l'initié, posant sa main encore valide sur l'épaule de son protégé.

Image"J'ai été idiot de penser que nous pourrions leur échapper... Je dois avouer que j'avais pensé à un plan pour vous libérer mais ensuite... Vous savez Odyss, je crois bien que si Sigmar a guidé mes pas pour vous retrouver, cela n'est sûrement pas pour décider à votre place de ce que vous devrez faire dans les jours qui viennent..."
Sur le moment, tous restèrent silencieuses, cherchant à comprendre ce qui venait soudainement d'amener le soldat impérial à se montrer si docile tandis que quelques minutes auparavant il aurait été prêt à tout pour convaincre Odyss de trouver refuge au monastère de Priestlicheim dans les plus brefs délais.
Seule Nathalia afficha d'un seul coup une mine sinistre... Le regard du soldat ne trompait pas... Il allait se sacrifier pour leur salue... Elle venait de le comprendre.

Image"Si je suis ici, c'est pour vous offrir une chance... Une chance de découvrir quel mal ronge l'Empire, et peut être que en y trouvant la source, vous serez en mesure de l'endiguer. Ces hommes... Ce Negan... Ils ne vous laisseront jamais en paix, et qu'importe votre destination, ils pourront toujours suivre vos traces... Sauf ci... "
Il laissa un silence volontairement planer, laissant le temps à l'initié de comprendre où il voulait en venir, sous le regard médusé de Eléonore qui observait plus particulièrement Odyss et ces réactions.
Image"Je suis déjà condamné, et si il existe un moyen de soigner mon bras, avant que je ne puisse le trouver, je serais sûrement devenu l'une de ces choses... J'ai donné ma vie à l'Empereur, à l'Empire, à Sigmar lui même ! Je ne veux pas envisager l'idée de servir les Dieux sombres contre mon gré... Je vais couvrir vos traces, et me diriger vers le monastère. Nos poursuivants devraient me suivre, faîtes moi confiance, je vous offre ainsi le temps qu'il faut pour fuir, vers Guttow où ailleurs, mais au moins, ce n'est pas aujourd'hui que vous connaîtrez une triste fin."
Le jeune soldat, détacha le fourreau d'arme qu'il avait à la ceinture, et le tendit à Nathalia, qui hésitante, se résigna à prendre l'arme que le soldat lui confiait. Tous ici n'étaient pas crédules, si jamais Negan mettait la main sur le sergent, il tenterait par tous les moyens possible de lui faire cracher toutes les informations qu'il aurait sur Odyss et les autres, avant de le tuer...

Image"Bonne chance Odyss, et j'espère que vous me pardonnerez de devoir à nouveau vous quittez, j'aurais à terme été un bien piètre protecteur... Un voyage de courte durée mais semé d'embûches. N'oubliez pas... Guttow est un village des plus commun, mais il se trouve aussi en bordure des collines stériles... La région est sinistre, et l'endroit assez isolé, vous n'aurez l'aide de personne là bas, et si ces "choses" sont aussi présente... Que Sigmar veille sur vous Odyss. "
C'est alors que Nathalia, s'attendant à voir Odyss tenter de raisonner le sergent, le secoua en lui disant sur un ton assez directif :
Image"Odyss on a pas le temps pour ça, il a raison et c'est horrible, mais si quelqu'un ne reste pas derrière, on finira tous par se faire avoir. On doit y aller et maintenant ! Ne rends pas son sacrifice inutile, le temps qu'il peut nous offrir est des plus précieux !"
Nathalia avait tout bonnement raison, mais pour un homme de foi tel qu'Odyss, cela devait sans aucun doute être un sentimeent des plus déchirant que de devoir laissez un innocent derrière soit pour pouvoir sauver sa propre vie... L'esprit de sacrifice, une notion à la fois noble et héroïque mais qui pour autant laissait un goût amer dans la bouche...

Avatar du membre
Odyss
PJ
Messages : 37

Re: Von vélazus [Odyss]

Message par Odyss » 10 sept. 2018, 00:04

Odyss se rend malheureusement compte que les propos du Sergent et de Nathalia sont des plus logiques. Devant une telle situation, Sigmar lui impose des choix et des décisions difficiles, mais il ne faiblirait pas.

- Sergent, ne vous sacrifiez pas inutilement. Faites en sorte que les bandits vous suivent. J'admets que c'est la seule solution pour nous sortir de ce mauvais pas. Je m'en voudrais cependant qu'ils s'en sortent facilement. Si vous pouvez en éliminer quelques-uns, vous nous rendrez un grand service. Sachez que je ne ferais rien qui fasse que votre sacrifice et ceux de vos hommes soient vains.

Disant cela, le novice a du mal à empêcher sa voie de trembler. Il ne fait aucun doute, pour lui, qu'il ne croisera plus le valeureux sergent. Soit les bandits auront raison de lui, soit le sergent succombera à la morsure qu'il a subi. L'affaire est malheureusement entendue.

- Sergent, vous n'avez rien à vous faire pardonner, bien au contraire. Je ne saurais trop vous remercier pour tout ce que vous avez fait jusque-là.

Odyss ne peut en dire davantage sans que sa voie trahisse son émotion. Heureusement, Nathalia intervient et ajoute des propos fort judicieux.
Sigmar, prenez soin de cette âme des plus valeureuse et guidez mes pas vers la bonne décision.

- Vous avez parfaitement raison Nathalia. Vous et Eléonore, passez devant, j'assure l'arrière-garde. Allons-y pour profiter au maximum du temps que le Sergent pourra nous gagner.


Le groupe, de nouveau réduit à trois, repart, Nathalia devant, laissant le Sergent emmené les bandits vers une fausse piste. Dès que le sergent est hors de portée, Odyss se porte à la hauteur de Nathalia.


- Guidez nous aussi vite que possible vers Guttow. Si le village n'est pas infesté ou occupé par des mercenaires à la solde de nos ennemis, c'est probablement notre meilleure chance de nous sortir de cette situation.

Odyss, avant de reprendre position à l'arrière adresse une dernière parole à Nathalia.


- Si en route, vous apercevez de quoi faire des armes improvisées, n'hésitez pas à la signaler. Il nous faudra probablement tout le soutien de Sigmar pour nous sortir de cette situation.


Odyss retourne en arrière-garde et en profite pour faire l'état des lieux de ce qu'il possède sur lui actuellement. On ne sait jamais, tout objet ou autre pourrait faire la différence à un moment donner.
Odyss Teugendorf, Prêtre
Profil: For 8 | End 10 | Hab 8 | Cha 9 | Int 10 | Ini 8 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... teugendorf

Répondre

Retourner vers « Talabecland »