[Necros Ahmösis] Crypte immortelle

La Sylvanie inspire la peur dans le reste du Stirland. Depuis la sombre ville de Tempelhof, qui n'a pas eu de prêtre de Morr attitré depuis 800 ans, jusqu'aux contreforts des Montagnes du Bord du Monde, entre le bief de l'Aver et le Stir, la plus grande région du Stirland est un lieu de terreur et d'obscurité. On dit que les fantômes y évoluent en toute impunité à la nuit tombée parmi les collines Hantées et que l'épais brouillard des bois sylvaniens emprisonne parfois les âmes, les obligeant à y errer à jamais. La portion orientale de la province est la plus désolée, là où d'anciens châteaux noirs sont juchés sur leurs pics escarpés comme des vautours scrutant les villes en contrebas.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 161

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 26 sept. 2018, 22:34

Le nécrarque fut sans doute déçu de constater que la créature ne savait nullement parlé, il n'avait en effet jamais prévu qu'elle le puisse et le rituel n'était pas du genre à improvisé des capacités à ce qu'il engendrait. Ainsi, ne put-il voir que le regard plein d’incompréhension de la bête désormais nommée Deimos quand il lui demanda s'il était capable de « sentir » des choses dont elle ne mesurait sans doute même pas encore la teneur. Nouveau né, L'épouvantail n'était rien de plus qu'une monstruosité nécromantique, sans peur, sans crainte, sans phobie, ces mots étaient donc pour lui aussi vide de sens que ne l'était le ciel pour un poisson. Toutefois, elle semblait parfaitement comprendre ce que lui demandait son maître, obéissant à ses ordres sans un mot
Sceptre: 1
Test d'INT : 1 (réussite critique, diminution de la valeur des jets de MAG de 4)
Test de Mag(-2): 15 et 16 => 11 et 12 (Réussi)
+3xp
Invocation d'un spectre => 7LN
117/280
Le vampire ne resta pas sans rien faire malgré sa conversation silencieuse avec sa création. Ainsi, fit-il appel aux vents de magie pour relever l'essence du possesseur d'un don. Il put sentir que la magie était bien moins capricieuse à réagir à ses ordres que d'ordinaire. Cela l'aida fortement à concevoir le voile spectral qui allait recouvrir ce qui restait de l'âme du défunt. Cette dernière avait été ravagée par le rituel au point qu'il était presque étonnant qu'il y ait quoi que ce soit à en retirer. Mais après tout, les spectres et les esprits n'étaient que des miettes de l'être de jadis et ici, l'esclave venait juste de mourir. Cependant, sans nul doute que s'il avait attendu ne serait-ce une journée, il n'aurait rien pu invoquer du tout, tant l'âme avait été vidée. Le spectre apparut ainsi devant lui, munit d'une imposante faux, il le regardait avec une haine palpable, voulant avancer pour punir Deimos, son meurtrier. La laisse qui le lia presque instantanément à Necros le bloquant aussitôt dans son mouvement, ne laissant voir qu'un mouvement vague dans le tissu qui recouvrait son corps irréel.
Test caché
Quand il eut fini, il sortit pour voir Rallah. Ce dernier lui annonça, non sans son arrogance toujours si caractéristique, qu'il avait eu le temps de finir tout ce que son maître lui avait demandé et de préparer tout le nécessaire pour un voyage. Il avait réfléchit, visiblement, à un itinéraire normalement sûr et passant assez loin de toute bourgade pour que nul garnison ne décide de venir à leur rencontre. Frank se trouvait également là, son imposante création toujours derrière lui. Il avait ses deux mains dans le dos, se tenant parfaitement droit comme l'aristocrate qu'il était. Un léger sourire au coin des lèvres, il fit un mouvement du bras pour montrer ce qui se trouvait derrière lui, Romulus s'écartant également au même moment dans une coordination presque théâtrale.
Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
Profil garde des cryptes du bataillon :
For : 10 End : 10 Hab : 9(-2*) Att : 10(+1-1-2+2*) Par : 12(+1-1+2*) Tir : 8(-2*) Na : 1 Pv : 60
Champion des cryptes : +1 NA

Équipement :[:b]
>Armure complète de plaques légères : 11 (tous le corps sauf tête) (-2 d'Hab, -1 d'Att et Par*)
>Casque de plaques légère : 9 (tête)
>Hallebarde spectrale: 18+1d8, parade 8, Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV. 
>Rondache accrochée : parade 14, bonus de +2 à la PAR, -2 à l'ATT
>Épée à une main spectrale : 16+1d8 (/!\Malus de -2 à cause d'arme de prédilection/!\) Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV. 

Compétence du bataillon :
>Parade
>Arme de prédilection (Hallebarde et bouclier) (+1 Att et par pour ces armes, -2 pour les autres *)
>Attaque sur deux rangs
>Mur de pique (annule la charge et frappe avec un bonus de +2)

/!\ Arme très longue ! Inutilisable dans des endroits trop confinés /!\

LN 137/280
Ce que vit Necros, ce fut tout d'abord un lien nécromantique qui se tendit vers lui et qu'il saisit presque par instinct. Puis, il put admirer la troupe de guerriers qui lui faisait face. Équipé de la même armure en plaque légère que le précédent régiment, les revenants étaient cette fois-ci tous équipé d'une hallebarde. De plus, une rondache avait été attachée à leur bras gauche, laissant la main du dit bras libre pour tenir l'arme longue. Une épée à une main pendait à leur ceinture, permettant de combler une faiblesse inhérente aux armes d'hast : les combats en zone close. Le couloir d'entré principal de la crypte était bien assez large et haut que pour le pas être un problème, mais rien n'indiquait qu'à Mordheim ce serait le cas. Une fois encore, Frank montrait son ingéniosité dans l'élaboration de troupe, réfléchissant à comment les rendre pleinement opérationnelle en de nombreuse occasion. Cela donnait à ce bataillon une présence menaçante et lugubre, il était taillé pour protéger une zone et empêcher quiconque de passer. Leur arme, d'un noir vibrant de magie spectrale semblait avoir soif de sang et les flammes qui sortaient de leur yeux n'avaient rien pour rassurer les éventuels opposants.

Le vampire donna ensuite ses instructions, peut-être après avoir félicité son disciple, ou non. Ainsi, une force de combat efficace devait être levée dans les plus brefs délais. Frank devant concentrer ses efforts principalement sur l'édification d'une troupe d'élite et en partie sur de la masse permettant d'absorber le choc d'une attaque en laissant souffler le rester des forces. Une stratégie assez classique pour des vampires ou nécromanciens n'aimant pas trop la vermine nécromantique de bas niveau qu'était les zombies. Les vents de magie commencèrent rapidement à tourbillonner dans une symphonie macabre tandis que l'un comme l'autre faisait grossir les rangs de leurs serviteurs.
Invocation de Necros :
Invocation de Razkhar
Test 1 :
Sceptre : 1
INT  : 19 (réussi)
MAG-2 : 16, 19 (échec)
Test 2:
Sceptre : 3
INT  : 6 (réussi)
MAG : 15, 3 (réussi)
+3xpm
Invocation de (1+5d3+4) => 13 esprits => 78LN => 215/280

Invocation de Nehek majeur
Test 3
Sceptre : 2
INT  : 3 (réussi)
MAG : 7, 16 (réussi)
+3xpm
Invocation de 6d6+6+8 zombies => 32 zombies (limite de LN atteint) => 66LN => 279/280
Equipement : cf  Skavens zombies


Total invoqué : 32 zombies skavens et 13 esprits

Force de Frank :
-Romulus
-40 Gardes des Cryptes
Équipement : cf Lame sanglante

-27 guerriers squelettes
Équipement : armure de cuir (5 partout), épée à une main et bouclier (16+1d8, parade 16)

-30 zombies skavens
Équipement : cf  Skavens zombies
La force de combat maintenant mobilisée était immenses, bien plus grande que tout ce qu'avait pu lever Necros jusqu'alors. Les deux régiments de gardes des cryptes se trouvaient maintenant à l'extérieur de la crypte, dans le cimetière. Autour d'eux, ce trouvait précisément septante-cinq (75) zombies de skavens donc une trentaine était contrôlé par Frank et le reste pas lui-même. Vingt-sept squelettes avaient quitté la terre meuble du lieu de culte souillé depuis des siècles et étaient également sous le contrôle du nécromancien avec une quarantaine exacte de gardes des cryptes au garde à vous. Ces derniers étaient équipés de la même façon que l'était le premier régiment, formant une phalange polyvalente pour l'armée. Tandis que Romulus se trouvait toujours derrière son créateur tout comme l'était Deimos derrière le vampire, bien que la différence notable entre les deux créatures étaient les mouvements... L'un était létargique, attendant un ordre silencieux sans un bruit, tandis que l'autre était également immobile, mais plus grâce sa nature profonde qu'à un manque de... volonté.

-Eh bien, ça en fait du monde... Maître. Dit Rallah, sans semblé plus impressionné que cela par l'étendue de l'armée du buveur de sang.

-Une centaine de garde des cryptes, presque quatre-vingt zombie complété par une trentaine de guerriers squelettes et une bonne douzaine d'esprit, ça en fait du monde en effet. Dit le nécromancien, visiblement agacé d'entendre l'arabéen si peu enthousiaste face à la force déployée.

-Dans les deux cents soldats... Maître, mon armée se tient prête près de la ville, elle n'attend plus que notre arrivée pour faire la jonction de nos forces. Finit le guerrier toujours aussi peu impressionner par les chiffres avancés.
Il est temps de constituer l'armée de Rallah ! Voici la liste, tu peux faire tes courses comme bon te semble avec la limite de fond disponible :
Tu disposes de 2500 Pdr
Milice des franches compagnies: Coût : 15 pdr pour 5
For 8 | End 8 | Hab 8* | Int 8 | Ini 8 | Att 10* | Par 8* | Tir 11 | Cour 8 | Na 1 | Pv 65
Equipement :
Capuchon de cuir : 3 (tête)
Gilet de cuir bouilli : 7 (torse et bras) (-1HAB, ATT et PAR)
Jambière de cuir : 4 (jambe)
Rapière : 14+1d8 parade 12 (Rapide)
Pistolet : 50+1d8 (Percutante, perforante (4))

Épéiste: Coût : 40 pdr pour 5
For 10 | End 10 | Hab 8* | Int 8 | Ini 9 | Att 11* | Par 9* | Tir 10 | Cour 10 | Na 1 | Pv 70
Équipement :
Armure complète en plaque légère : 11 (tout sauf la tête) (-2 en HAB, -1 PAR et ATT)
Casque :7 (tête)
Bouclier en acier : (Parade 16)
Épée à une main : 16+1d8

Compétence :
Parade

Hallebardier: Coût : 45 pdr pour 5
For 10 | End 10 | Hab 8* | Int 8 | Ini 9 | Att 13* | Par 9* | Tir 10 | Cour 10 | Na 1 | Pv 70
Équipement :
Armure complète en plaque légère : 11 (tout sauf la tête) (-2 en HAB, -1 PAR et ATT)
Casque :7 (tête)
Hallebarde : 18+1d8 (Percutante et lente)(Parade 8

Compétence :
Attaque sur deux rangs
Mur de pique (annule la charge et frappe avec un bonus de +2)

Joueur d’Épée: Coût : 100 pdr pour 5
For 12 | End 12 | Hab 8* | Int 10 | Ini 13 | Att 15* | Par 14* | Tir 8 | Cour 12 | Na 2 | Pv 85
Équipement :
Calotte de cuir : 5 (tête)
Tenue de maille : 9 (Tout sauf tête) (-1 en Hab, ATT et Par)
Épée bâtarde : 20+1d10 Parade 10 (Percutante et Lente)

Compétence :
Parade
Arme de prédilection (épée à deux mains)
Frappe puissante (utilise ses deux na pour frapper plusieurs adversaires à la fois (1d3))
Maître de l'arme à deux mains (accorde un bonus de la valeur de FOR/2 en dégât)

Arbalétrier: Coût : 25 pdr pour 5
For 9 | End 10 | Hab 10 | Int 10 | Ini 9 | Att 10 | Par 10 | Tir 13 | Cour 8 | Na 1 | Pv 70
Équipement :
Calotte de cuir : 5 (Tête)
Armure de cuir : 5 (partout sauf tête)
Arbalète : 34+1d8 (Perforante 4)
Épée courte : 12+1d6
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 155
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 11/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 125/125
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 30 sept. 2018, 01:30

La conversation avec sa nouvelle créature fut loin d'être satisfaisante. En effet, Necros fut déçu de constater que Deimos n'avait pas autant "d'esprit" qu'il l'espérait. L'épouvantail ne pouvait pas parler et ne semblait pas comprendre les concepts que son maîtres tentait de lui inculquer. Il comprenait ses ordres sans problèmes, mais ne semblait pas bien différent d'un simple mort-vivant fraîchement relevé. Ahmôsis ne se laissa pas abattre pour autant, il était convaincu qu'un telle création aurait un minimum de profondeur. Il fallait juste prendre le temps de convenablement "l'éduquer".

Le nécrarque se tourna donc vers l'amas de chair et d'os brisés qu'était l'ancien mage à la marque. Il n'eut pas à l'observer longtemps pour se rendre compte de la précarité de la présence de ses résidus spirituels, écharpés par la violence du rituel de la genèse morbide. S'il attendait plus longtemps, ces tissus éthérés fragiles s'éparpilleraient définitivement et il n'y aurait plus rien à invoquer. Le nécromancien prononça donc la complexe incantation sans le moindre mal, gagné d'un regain magique spectaculaire. Il semblait que ses réserves de Dhar pure s'étaient revigorées, produisant encore plus d'aethyr corrompu pour combler les coûts des rituels. Le vampire mania cet excédant sans mal et bien vite, le spectres se matérialisa dans son cocon éthéré pour prendre la forme d'une silhouette squelettique encapuchonnée et munie d'une large faux rouillée.

L'être fantomatique fit preuve d'une haine presque palpable à l'égard de son meurtrier et sembla même lever son arme pour la planter dans l'épouvantail. Mais à peine avait-il relevé sa faux que le spectre se figea brusquement avant de regagner sa pose initiale. Necros n'avait même pas eu besoin de lui ordonner de cesser son attaque, son lien magique le reliant à l'esprit ayant brusquement annihilé toute la volonté de ce dernier.

Ahmôsis s'en alla rejoindre Rallahquatil, accompagné du spectre et de l'épouvantail. La présence de Deimos à ses côtés calmait grandement sa paranoïa, il n'avait plus besoin de s'entourer systématiquement de la totalité de ses troupes tant que sa progéniture restait près de lui. L'arabéen avait terminé son travail sans mal et proposa même à son maître un itinéraire plus ou moins sûr pour rejoindre la ville maudite. Necros en prit note, se disant qu'il vérifierait le chemin proposé par l'une de ses boules de cristal.

Frank, quant à lui, fut satisfait d'apporter à son maître ses nouvelles recrues : un bataillon de gardes des cryptes à hallebardes ingénieusement équipés. Necros nota leurs capacités défensives et en conclut que ces troupes serviraient de garde rapprochée de la carriole dans laquelle il voyagerait. Le nécrarque accepta le lien nécromantique de son disciple sans plus de cérémonie et ne s'attarda pas à le féliciter. Après tout, le nécromant n'avait fait que son travail et Ahmôsis n'était pas du genre à remplir d'éloges de simples êtres humains.

Les deux nécromants se placèrent donc devant la fosse commune qu'avait remplit Frank il y a plusieurs mois de cela. En concert, ils prononcèrent chacun leurs litanies nécromantiques et quadrillèrent les vents magiques pour les diriger vers les cadavres pourrissants. Frank relevait ces derniers par dizaines tandis que Necros arrachait leurs empruntes éthérées pour ensuite les matérialiser dans son monde. Esprits, revenants, squelettes et zombies se redressèrent mollement pour venir ensuite se mettre en rangs devant leurs nouveaux maîtres. Plus de deux centaines de morts-vivants se tenaient à présent devant les deux nécromanciens, une petite armée qui ne tenait debout que grâce à la force mentale de deux individus. Ahmôsis et Frank avaient préféré favoriser la qualité à la quantité, bien conscients que plusieurs centaines de zombies ne suffiraient pas à balayer l'ennemi.

Comme il l'avait déjà remarqué, Frank écrasait son maître par sa capacité de contrôle. S'il avait recruté moins de troupes que le vampire, il n'avait pas eu recours au rituel de bataillons pour cela et ses revenants devaient donc lourdement peser sur ses capacités de contrôle. Necros n'aurait jamais été capable de relever autant de revenants individuellement, sans compter le contrôle que Von Enstein exerçait déjà sur une soixantaine de zombies et de squelettes. Le vampire était à la fois satisfait des compétences de son disciple, mais aussi très agacé par ses faibles performances. Il avait encore bien du chemin à faire pour devenir un nécromancien digne de ce nom.

228 morts-vivants se tenaient devant l'entrée de la crypte, faisant face au seul trio pleinement conscient des environs. Rallahquatil ne put s'empêcher de démontrer une fois de plus son arrogance, agaçant Frank de son manque d'enthousiasme face aux capacités des deux nécromants. Von Enstein n'appréciait guère être rabaissé de la sorte et défendait fièrement ses talents et ceux de son maître. Ahmôsis fut amusé par cette petite querelle, mais il était bien obligé de défendre son propre honneur. Sans détacher ses yeux de sa petite armée, le vampire fit, pour la première fois depuis des lustres, preuve d'un sarcasme cinglant.


N'aie crainte, Rallahquatil. Ces troupes seront rapidement "renforcées" par les tiennes après quelques combats...

Il se tourna finalement pour faire face à ses deux disciples.

Nous partirons très bientôt, il reste encore quelques préparatifs à terminer.

Rallahquatil, prépare les esclaves pour qu'ils nous accompagnent à Mordheim. Ils ne sert à rien de les laisser mourir de faim ici et je pourrais avoir besoin d'eux. Prépare et aménage ma carriole pour le voyage.

Frank, occupe-toi de Mélédia. Continue de la torturer à l'aide de l'Astre du Vide pour lui soutirer des informations.
Ahmôsis lui détailla les sujets sur lesquels il voulait être informé : qui et où se trouvaient ses maîtres? Avaient-ils moyen d'apprendre l'identité de son ravisseur? Quel secret détenait-elle sur le dirigeant actuel des Chevaliers du Corbeau? Chaque information supplémentaire serait bonne à prendre.

N'oublie jamais la nature de la créature à qui tu as à faire, ne baisse jamais ta garde. Si tu le connais déjà, utilise régulièrement un sortilège de vérité. Sinon, apprends-le, tu trouveras tout ce dont tu auras besoin pour cela dans ma bibliothèque. Si elle réponds à tes questions ou si tu te rends compte que c'est peine perdue, je veux que tu suives minutieusement ces directives.

Le vampire expliqua à l'aristocrate (loin des oreilles de l'arabéen) comment exiler un vampire pour en faire une terrible créature assoiffée de sang : un Vargheist. Pour cela, il devrait enfermer la Von Carstein dans un cercueil solide et recouvert de chaînes. De la Malepierre devrait être posée sur sommet du cercueil, de sorte que, avec le temps, elle forme des stalactites qui couleraient lentement pour nourrir la vampire entravée. Assoiffée et rendue folle par la Malepierre, la Dame de Stirfhäre débuterait sa lente et douloureuse transformation en un monstre à la Soif insatiable.

Si ni Rallah, ni Frank n'avaient quoi ce ce soit à ajouter, le nécrarque se dirigerait vers sa salle de divination. Il utiliserait sa boule de cristal restante pour observer le chemin proposé par Rallahquatil jusqu'à la ville de Mordheim. Ensuite, il s'informerait sur la situation des troupes de Karnaj, des Impérieux et enfin, entrerait en contact avec Natum Von Kashech. Prenant toujours bien soin de changer sa "voix mentale" pour que la liche ne le reconnaisse pas sur le champ de bataille, le "Grand" Necros l'informa de son départ imminent pour la ville maudite. Il invita Natum à lui donner toute information supplémentaire valant la peine d'être transmise au disciple d'Ahmôsis : Athek Nephiton.

Si tout se déroulait bien, il ne resterait plus au nécrarque qu'à trouver et à prévenir son Maître de son départ. Pour cela, il n'aurait qu'à suivre la terrible puissance qui s'échappait des entrailles de la crypte.

► Afficher le texte
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 10 oct. 2018, 20:49, modifié 1 fois.
Raison : +6xp /// Total: 42xp / 11xpm
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 11 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 125/125 | LNs : 273/280 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

L'Épouvantail / Deimos (0 LN):
► Afficher le texte
1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
75 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] (86 LN)
22 Squelettes (66 LN)
Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
► Afficher le texte
Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
► Afficher le texte
1 spectre (7 LN)

Grimoire :

Commun :

Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr : -2 malus de lancé de sorts / -1 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 161

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 30 sept. 2018, 19:49

Frank s'inclina respectueusement quand son maître lui demanda de « s'occuper » de Natacha. Il sembla tout particulièrement intéressé par le dernier détail que le vampire lui révéla sur le moyen de transformer la buveuse de sang en une créature vampirique dégénérée. On pouvait lire sur son visage que la curiosité en lui était piquée au vif. Il partit ensuite sans attendre et sans poser plus de question, ne voulant sans doute pas attendre un moment avant de pouvoir commencer l'interrogatoire musclé. L'arabéen, quant à lui, n'avait pas attendu que les deux nécromants aillent fini pour s'éclipser pour commencer la préparation des derniers détails du voyages. Necros se retrouva donc rapidement seul avec l'ost et sa terrible création. Les troupes rentrèrent d'un pas lent dans la crypte pour se cacher de tout regard éventuel, ce fut en tout cas ce que firent les morts-vivants au service de Frank.

Le nécrarque se dirigea donc dans sa salle de divination où il ne restait désormais plus qu'une boule de cristal, sans compter celle qu'il avait toujours sur lui pour les voyages. Il se plaça donc devant celle-ci et commença à se concentrer pour parvenir à ses fins : Scruter ce trajet. Il fallait compter quelques jours de voyage seulement. Cela représentait tout de même plusieurs dizaine de miles impérial et autant de chemin à parcourir rapidement à l'aide de la divination. La zone était sous contrôle vampirique Von Carstein, comme l'ensemble de la Sylvanie. Ce qui devrait éviter d'attirer trop l'attention des « autorités » sur une troupe de morts-vivants en maraude. Mais Necros avait sans doute raison de se montrer prudent.
Test de MAG : 20 (échec critique) !!!
Test d'INI : 17 (échec)
Dégât directe : 2d20 : 22 pv perdu

Test de domptage :
L'épouvantaille : 1 (réussite critique)
Necros : 3 (échec automatique)
Sans doute distrait par une quelconque pensée parasite tandis qu'il commençait à former l'image divinatoire, le sorcier sentit les vents se déchaîner sur lui. Il ne comprit pas tout de suite ce qui arrivait, mais il remarqua que la boule de cristal commença à briller comme un... soleil ! Il avait braqué le regard vers l'astre solaire ! Il sentit tout à coup son corps, son visage... ses yeux... se consumer comme du papier dans un bûcher ! Un cris déchira alors son corps tandis qu'il retirait ses mains de la boule de lumière. Cette dernière perdit instantanément tout éclat, la magie qui animait la divination étant directement liée à la présence du sorcier pour la maintenir. Ce fut ce qui sauva le pauvre être d'une mort plus que douloureuse. Mais à peine venait-il de se relever, son visage encore fumant et sa vue réduite de moitié qu'il sentit une terrible présence juste derrière lui... un cris de rage...

Deimos venait de se libéré de son entrave psychique ! Et il était déchaîné ! Les esprits de Necros jaillirent instinctivement du sol pour venir à la rescousse de leur maître attaqué.
Round 1
==========================
Troupe 1 attaque Troupe 2: 1 Deimos L'épouvantail vs 22 Esprit
1 Deimos L'épouvantail a reussit à toucher (5 touche(s)).
aucun Esprit a reussit à parer/esquiver.
Les dégâts infligés sont de 32 pts de vie.
L'unité de Esprit a ignoré 128 pts de dégât.
1 Esprit est mort.
Il en reste 21 dont: 21 indemne(s), 0 blessé(s) léger et 0 blessé(s) grave(s).
Troupe 2 attaque Troupe 1: 21 Esprit vs 1 Deimos L'épouvantail
8 Esprit ont reussit à toucher (8 touche(s)).
aucun Deimos L'épouvantail a reussit à parer/esquiver.
Les dégâts infligés sont de 93 pts de vie.
aucun Deimos L'épouvantail n'est mort.
Il en reste 1 dont: 0 indemne(s), 0 blessé(s) léger et 1 blessé(s) grave(s).

Round 1
==========================
Troupe 2 attaque Troupe 1: 1 Spectre vs 1 Deimos L'épouvantail
Aucun Spectre n'a reussit à toucher.
aucun Deimos L'épouvantail a reussit à parer/esquiver.
Les dégâts infligés sont de 0 pts de vie.
aucun Deimos L'épouvantail n'est mort.
Il en reste 1 dont: 0 indemne(s), 1 blessé(s) léger et 0 blessé(s) grave(s).
Troupe 2 attaque Troupe 1: 1 Spectre vs 1 Deimos L'épouvantail
Aucun Spectre n'a reussit à toucher.
aucun Deimos L'épouvantail a reussit à parer/esquiver.
Les dégâts infligés sont de 0 pts de vie.
aucun Deimos L'épouvantail n'est mort.
Il en reste 1 dont: 0 indemne(s), 1 blessé(s) léger et 0 blessé(s) grave(s).

==========================
Troupe 1: 1 Deimos L'épouvantail a reçu 12 pv (total)


=> résumé :
Deimos perd 93pv et en récupère 12
un esprit est détruit
L'être surpuissant qu'était Deimos s'attaqua sans même réfléchir un instant contre les esprits qui lui faisaient maintenant barrage, déployant ses terribles armes, il tournoya sur lui même, fauchant les créatures spectrales avec une force titanesque. Mais contrairement à ce qu'il aurait cru, une seule ne fut réellement touchée par les lames et s’évapora comme un nuage tout en poussant un cris d’outre-tombe. Les autres esprits se jetèrent alors sur la bête, la frappant de toute part, lui arrachant des cris de rage tandis que le sang noir coulait à flot tandis que sa chaire était perforée par de multiples griffes sans consistance. Il semblait tout de même dépasser par la réaction des êtres d'un autre monde et bien que les attaques du spectre ne furent d'aucune impacte, ce dernier étant visiblement incapable de rendre son arme solide au bon moment. Necros put voir alors que des flammes mauves sortirent des blessures de sa création tandis qu'elle commençait déjà à se refermer... Trop lentement pour que cela ne puisse le sauver bien longtemps cependant. Mais... une flamme plus grande apparut dans sa gueule, annonçant d'une lueur funeste ce qu'il comptait faire si son maître ne prenait pas rapidement le contrôle sur lui !
Prise de contrôle :
Deimos : 15
Necros : 2
Réussi !
Mais la flamme s’éteignit alors, tandis que le vampire reprenait lentement le dessus sur sa création et qu'elle reperdait toute envie de se battre. Les esprits restaient là, attendant un ordre tout en entourant la bête de leur surnombre... Heureusement qu'ils étaient là... car sans eux, il serait sans doute mort à l'heure qu'il est...
Necros est donc gravement brûlé au visage et à un œil crevé. Vu la nature de la blessure, cela coûtera au moins un esclave de la soignée totalement.
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 155
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 11/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 125/125
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 03 oct. 2018, 02:51

Enrobée par les serres griffues de Necros, la boule de cristal s'offrit pleinement à son maître. Comme à son habitude, le vampire plongea sa conscience dans la sphère. A présent véritable dieu du monde, sa simple pensé faisait défiler le paysage sous ses pieds. En quelques instants, il pouvait se retrouver de l'autre côté du globe, la terre s'enroulant sur elle-même comme une prostitué cherchant à montrer ses plus intimes atouts. Ahmôsis aimait ce pouvoir et il comprenait comment un être tel que Naasthact pouvait se faire appeler l'Oeil Dieu tant la capacité divinatoire offrait tous les secrets que le monde avait à cacher.

Necros lui-même n'avait pas à pâlir de ses propres compétences, il était devenu un véritable maître dans le domaine de la divination. Jadis, il devait faire preuve d'une concentration ultime pour que la brume informe du monde divinatoire daigne se matérialisée pour lui offrir quoi que ce soit à observer. Mais aujourd'hui, la boule de cristal se pliait d'elle même à sa volonté, affichant ses désirs et ses intentions avant même qu'il n'ait besoin de les imaginer. Ainsi donc, à peine avait-il posé ses mains sur la sphère magique que les visions défilaient déjà dans son esprit. Il put observer sans mal le chemin proposé par son disciple et même définir le degré de dangerosité de ce dernier.

Rallahquatil proposait de passer par une zone contrôlée par les Von Carstein, une idée intéressante en soit car elle évitait toute suspicion de la part d'éléments perturbateurs. En effet, les descendants de Vlad possédaient leurs domaines d'une main de maître et interdisaient toute forme d'intrusion idéologique extérieure. Necros lui-même était un vampire et il n'avait donc pas à avoir peur d'être découvert dans ces régions. Malgré cela, tout danger n'était pas écarté.

Les Von Carstein et les descendants de W'soran étaient opposés en bien des points, si ce n'est tous, hormis le fait d'être l'oeuvre du Grand Nagash lui-même. Mais leurs relations s'arrêtait là car ces deux lignées cousines ne partageaient pas du tout la même vision de la vie éternelle. L'une était superficielle, arrogante et exposée, cherchant toujours un moyen de s'afficher sur la scène politique et de s'affilier avec ces abominables créatures qu'étaient les êtres humains. Corrompue, pauvre d'intellect et en proie à la faiblesse de l'amour, même avec un être vivant, ils semblaient tenter le plus possible de se rattacher à leur vie humaine d’antan plutôt que d'embrasser la vie éternelle qui leur avait été offerte. Ils mettaient en place une pâle imitation de leur cours politique et se jetaient dans la luxure et l'excès comme des nobles en quête d'expériences poussées avant leur trépas inévitable.

Les nécrarques, eux, ne trahissaient pas leurs valeurs. Les nécrarques respectaient leur propre nature, cherchaient même à la comprendre plutôt que de se noyer dans le vice humain. La luxure, le plaisir, l'ambition de conquête, tous ces désirs hummains partagés par les Von Carstein n'étaient qu'illusoires pour les descendants de W'soran, voir même incompréhensibles. Ils chérissaient leur propre conditions, acceptaient leur nature effroyablement corrompue par la magie noire et s'en réjouissaient. Pas de faux-semblants, pas de recherches de plaisirs éphémères créés pour une race tout aussi dérisoire. Ils cherchaient à contrôler leur propre nature, ainsi que la magie qui les animaient, car ils savaient que cette dernière était la véritable source de leur puissance.

Certes, dans leur puissance politique et organisée, les Von Carstein passaient pour la lignée la plus puissant et dominatrice, mais aussi pour la plus exposée. Il suffirait d'une simple tempête répurgatrice pour tous les balayer, un bastion solide mais regroupé d'individus incapables de comprendre leur réel pouvoir. Les nécrarques étaient probablement la lignée la plus discrète mais la plus difficile à éradiquer de tous les vampires, disparate, sans liens ni attache dans le monde physique. La plus puissante armée du monde ne pourrait jamais tous les débusquer, les détruire et les éradiquer. Certes, ils passaient pour de simples ermites fous et isolés auprès des autres lignées, mais les descendants de W'soran seraient probablement les seuls survivants en cas de purge globale du monde de sa noirceur.

Necros se satisfaisait de cette observation, bien reclus dans sa crypte à l'égard des regards inquisiteurs. Il ne collaborait pas, ne s'exposait pas à toute forme de menace aussi superficielle que potentiellement dangereuse. Sous ses yeux, le Globe continuait de défiler, Mordheim ayant depuis longtemps quitté son regard. Il explorait le monde comme le Seigneur qu'il était, une menace invisible mais bien réelle qui pouvait frapper chaque recoin du globe par la simple pensée. Le Globe continuait de défiler.

Une pensée vint parasiter son esprit, jaillissant directement de la conscience malade de Phobos. Un rire retentissant et moqueur : "Ha! Libéré de toute attache? De toute connexion superficielle?! Qu'en est-il de tes deux chers disciples dont l'un, simple humain, t'écraserait en combat singulier, et l'autre, tout aussi humain, t'éradiquerait dans une confrontation magique?! Tu te rends à Mordheim avec ta petite armée, n'est-ce pas? Une armée fièrement relevée par tes soins et ceux de ton très puissant nécromant... Mais non, bien sûr! Cette armée pathétique ne vaudrait rien sans l'apport d'une troupe de mercenaires bels et bien vivants! Haha! Les Von Carstein ne semblent pas si dément que ça finalement, hein?!!"

Necros éradiqua cette pensée avec autant de violence disproportionnée qu'un nain tuerait un moustique avec un canon à flammes. Le Globe défila toujours plus vite sous ses yeux, exposant les pyramides de Nehekhara et ses pyramides fabuleuses. Le monde était sous son regard divin, se pliant à ses moindres volontés! L'antique royaume de Nagash lui-même ne pouvait y résister! Le Globe continua de défiler, Necros voulaient briser les frontières du monde et explorer toujours plus loin car rien n'était à l'abri de son regard!

Les dunes défilaient, frappées par un soleil mortel incapable d'atteindre le vampire tant qu'il s'assurait de ne pas le regarder directement. Cette puissance était-elle superficielle? Qu'avait-il à craindre alors qu'il traversait les continents depuis le cocon de son domaine? Pourquoi s'arrêter à Nehekhara? Il pouvait voyager bien plus loin! Sans limites!

Mais alors même que son regard commença à défiler sur l'océan, il se sentit profondément exposé. Un astre avait son œil braqué sur lui, l'observant depuis les profondeurs des abysses les plus sombres. Sa mère? La Lune? Invitait-elle son fils à la rejoindre au plus profond des ténèbres? Quémandait-elle sa présence immédiate à ses côtés? Une offre aussi salvatrice que fabuleuse? Non... Non! NON! Ce n'était pas la lune! C'était l'astre du vide! Le Menteur, L'Imposteur! Le soleil, de son simple reflet sur la surface réfléchissante de l'océan, avait invité Necros à plonger son regard dans son œil et à présent, le nécrarque était totalement exposé à son pouvoir destructeur!

La douleur le frappa aussi brusquement que cette révélation, ses yeux se carbonisant instantanément et sa chair se consumant sous la marque de l'astre solaire. Cette douleur, si rare et fulgurante, à des années lumières de toutes les gênes physiques qu'il avait pu ressentir par les blessures superficielles de son corps au cours de ses précédents combats. Cette douleur qui faisait surgir toutes ses faiblesses toutes ses craintes, et nourrissait Phobos à pleines gorgées! Erao lui souriait à présent, savourant une revanche bien méritée après avoir été enfermé au plus profond de l'esprit malsain du nécrarque.

Paralysé par la souffrance, comme frappé par un puissant courant électrique, le vampire ne parvenait pas à ôter ses mains de la boule de cristal, seules chemin donnant accès aux rayons foudroyants du soleil. Phobos, gargarisé de puissance, lui interdisait de se retirer, son rire faisant écho au monstrueux hurlement du descendant de W'soran. La peur était si grande! Il s'en nourrissait comme un dément affamé et n'avait pas l'intention de s'arrêter de sitôt. Le Globe océan continuait de défiler.

Mais alors que la conscience se régalait, elle sentit soudain que cette terreur si délicieuse rongeait son estomac, dévorait sa chair et consumait son être. Mais c'était si bon! Ne pouvait-il pas se laisser aller à un orgasme fatal, ultime preuve de son influence sur l'esprit de Necros? Non! Car la terreur délicieuse devenait trop douloureuse, il ne pouvait la faire subir au nécrarque plus longtemps. Si Ahmôsis mourrait, alors Phobos disparaîtrait avec lui.

La conscience libéra brusquement le corps du vampire qui éjecta immédiatement ses mains de la surface lumineuse de la boule de cristal. Immédiatement, l'Imposteur disparut, étouffé par la noirceur salvatrice de la pièce. Phobos prit cruellement conscience de sa propre malédiction : sa faim de terreur devait être contrôlée, il ne pouvait laisser libre court aux phobies et aux terreurs de son maître. Il se rappela de sa dernière confrontation avec le nécrarque et d'une phrase qui prenait à présent tout son sens, "si je te laissais aux commandes de mon corps, nous serions morts en quelques minutes." Folle de rage et d'humiliation, la conscience se terra profondément dans son domaine, ajoutant des dizaines de verrous à sa porte déjà lourdement blindée. Phobos voulait rester seul quelques temps.

Necros plongeait ses griffes dans son visage, essayant désespérément d'arracher les résidus du contact du soleil qui continuait de le ronger. La chair se détachait par pans entiers mais la douleur consistait, si bien que lorsque la douleur le calma enfin, une bonne partie des os de son crâne étaient à découvert. Lorsqu'il écarta ses griffes, Ahmôsis se rendit compte qu'il voyait bien moins qu'avant, même moitié moins bien qu'avant. L'un de ses yeux était totalement consumé, inutilisable. Tout le côté droit du monde était à présent hors de vue! Il le savait, tous ses ennemis se cachaient dans cet angle mort et levaient leurs pieux pour mieux les abattre sur leur proie!

Heureusement, de son œil valide, il pouvait se rassurer de la présence de Deimos, sentinelle vaillante et fidèle, agitée de spasmes de soumission, levant ses armes dans le but de... dans quel but, d'ailleurs? Necros ne lui en avait pas donné l'ordre. Curieux... ce regard, gorgé de haine à l'égard du monde et de... de Necros?! Oui! Toute cette haine affluait d'un être libéré de ses entraves et bien décidé à prouver son indépendance! Il était bien difficile de se rendre compte de la perte d'un contrôle nécromantique lorsque ce dernier ne pesait rien!

Totalement stupéfait, Ahmôsis contempla sa créature se jeter sur lui, prêt à le massacrer de ses faux rouillées. Ses réflexes surhumains ne lui étaient d'aucun secours car le vampire était tout simplement stupéfait. Son enfant, sa progéniture, leva la main contre son créateur, concept qui lui était inaccessible car Necros lui-même n'y avait songé à l'encontre de Naasthact. Ce monstre n'avait-il donc aucune once de gratitude?! Il devait son entière existence à la personne contre qui ses propres lames se dirigeaient!

Les esprits, libérés de toute réflexion philosophique, n'hésitèrent pas un instant. Il jaillirent du sol pour former un véritable mur éthéré entre l'épouvantail et leur maître. La faux de Deimos fendit l'air pour terrasser tous les esprits d'un seul coup, mais elle les traversa comme une lame cherchant à faucher une fontaine, scindant le flux immédiatement reconstitué ensuite. Un seul d'entres eux se trancha définitivement avant de s'évaporer et de disparaître dans un hurlement de douleur.

Profitant de l'élan de leur adversaire, les êtres éthérés bondirent, toutes griffes dehors. Elles ravagèrent la créature de leurs griffes fantomatiques, déchiquetant la chair et arrachant le bois et le métal à leurs gonds. Deimos poussa un cri de douleur, faisant écho dans le crâne du nécrarque qui ne supporta pas de voir son enfant souffrir ainsi. Mais Necros était encore trop abasourdi pour réagir et il assista, impuissant, à la souffrance du nouveau-né.

L'attaque des esprits ne suffit pas à envoyer l'épouvantail au tapi. Le monstre s'écarta des esprits pour analyser la situation. En même temps, des flammes mauves s'échappèrent de son corps pour venir ressouder chair, os, bois et métal, régénérant la terrible créature. Pourtant, Deimos était loin d'être de nouveau à pleine puissance et un nouvel assaut des esprit risquait de l'envoyer au tapi. Le monstre l'avait bien comprit et il décida d'attaquer de manière plus distante et "générale". Les flammes qui reconstruisaient son corps s'intensifièrent, s'échappant de sa mâchoire, canalisant une énergie prête à être libérée à tout instant!

C'est à ce moment que le nécrarque décida d'agir. Il prit son élan et enfonça de nouveau la porte de l'esprit de l'épouvantail, stoppant par la même occasion son attaque dévastatrice. Deimos se figea, avant de se détendre et de se redresser, les bras ballants et la tête penchée en signe de soumission. Les esprits, eux, étaient toujours sur le qui-vive et encerclèrent le monstre, prêt à lancer un nouvel assaut au moindre signe de révolte. Necros calma leur ardeur mais veilla à ce qu'ils restent sur leurs gardes, lui-même méfiant à l'idée qu'une nouvelle attaque se produise.

Après plusieurs minutes, le vampire retrouva confiance en sa progéniture et leva sa main pour caresser le visage meurtri de l'épouvantail.


Ma pauvre, pauvre créature. Tu as tant à apprendre. Je le sais qu'au fond, tu ne me veux aucun mal.

Sa voix était plus décharnée que d'habitude, son corps étant encore ravagé par la blessure du soleil. Il refusait d'accepter l'évidence : Deimos était une créature assoiffée de meurtre et de haine et la moindre faille dans le contrôle qu'exerçait le vampire l'inciterait à attaquer immédiatement son maître. Non, il préférait croire que c'était l'ignorance et la jeunesse qui la poussait à agir ainsi. Avec le temps, elle apprendrait à servir son maître, sans que ce dernier n'ait besoin de pénétrer son esprit. Oui, il en était convaincu.

Mais pour l'instant, l'épouvantail restait une menace bien plus dangereuse que celle d'un ennemi à l'autre bout du champ de bataille. Deimos devait veiller à la sécurité de son maître, or, comment pouvoir s'assurer de son indéfectible loyauté s'il risquait de tourner ses armes contre son créature à la moindre faute d'inattention? Non, Ahmôsis ne pouvait pas partir au combat avec ce prototype inachevé. Il devait d'abord trouver un moyen d'affermir son pouvoir sur la créature.

Avec ses récents succès sur les rituels et la création de son sceptre, cela faisait longtemps que l'humeur du vampire n'avait pas été aussi mauvaise. Il se rendait compte du temps qu'il allait à nouveau perdre avant de partir pour Mordheim et, s'il n'avait pas le choix, il n'en restait pas moins furieux. Il s'en alla immédiatement trouver Rallah qui préparait les esclaves, en détacha un sans ménagement en s'assurant que les autres ne risquaient pas de s'enfuir et l'emporta à l'écart des autres pour le vider de son sang. Il ne servait à rien de se donner en spectacle et de troubler d'avantage les prisonniers, il les voulait dociles et ignorants du sort qui les attendait.

Totalement revigoré, le vampire passa sa main sur son visage et fut satisfait de voir que son crâne n'était plus exposé. D'ailleurs, il fut surpris de constater que son visage déchiré depuis sa lointaine crise de colère avait été totalement reconstitué. Ce n'était plus un masque de peau grossier qui recouvrait les os, mais de la chair totalement corrompue par la magie noire. Son nez et ses oreilles avaient toujours disparus, il ne ressemblait en rien au misérable humain peureux d'antan, la chair s'étant régénérée tant bien que mal tout en acceptant les difformités imposées par le vampire. Squelettique, il avait la tête d'un mort-vivant desséché, seuls ses yeux abominables et sa dentition pointue témoignant de sa terrible nature.

Ahmôsis réunit ses deux disciples pour leur faire part de son nouveau plan.


Le départ pour Mordheim va être reporté, nous avons d'autres priorités à régler avant cela. Frank, trouve un moyen d'adapter le bataillon de défunts pour une nuée d'esprits. Viens immédiatement me rejoindre dans mon atelier quand tu auras terminé.

Necros tendit la totalité du contrôle de ses esprits, hormis le spectre, à Frank, prêt à les échanger avec quelques revenants ou zombies si le nécromant se retrouvait surchargé de liens nécromantiques. Puis, il se tourna ensuite vers Rallahquatil.

Suis moi.

Sur le chemin vers l'atelier, le vampire expliqua à son disciple ce qu'il attendait de lui.

Cette créature formidable que tu vois est instable, je m'en suis rendu compte à mes dépends. Je dois trouver un moyen de renforcer le lien qui m'unit à elle. Le temps nous manque, ton assistance me permettra d'avancer plus vite dans la tache.

Ahmôsis avait dans l'idée de créer un "collier de contrôle" qu'il compléterait par des artefacts sensés renforcer son lien entre chacune de ses futures créations. Pour l'épouvantail, le nécrarque avait imaginé utiliser une tête miniature de tissu et de paille, plongée dans un verni de conservation pour éviter que la moindre flammèche ne consume le précieux objet. Il voulait créer un artefact puissant, assurant un contrôle stable et ne risquant pas de voir sa créature se retourner contre lui même après avoir subi de lourds dégâts. Car Deimos devait toujours rester sous son contrôle et non pas devenir une menace supplémentaire en cas de situation critique.

Necros ne savait pas encore réellement si Rallahquatil pourrait lui être d'une aide précieuse pour la réalisation de cet enchantement il s'il se rendait compte que ce n'était pas le cas, alors il l'enverrait assister Von Enstein. De plus, si ce dernier venait le rejoindre avant que Ahmôsis n'ait terminé son enchantement, alors il lui ordonnerait de :
- l'assister s'il se trouvait en difficulté
- créer une deuxième nuée d'esprit s'il en était capable.

Pendant toute la réalisation de l'artefact, l'épouvantail fut très lourdement entravé de chaînes pour lui empêcher toute furie en cas de perte de contrôle, les revenants de Necros le surveillant constamment. Ils avaient pour ordre de le maîtriser plutôt que de l'attaquer en cas de crise.
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 10 oct. 2018, 20:49, modifié 1 fois.
Raison : +6xp /// Total: 48xp / 11xpm
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 11 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 125/125 | LNs : 273/280 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

L'Épouvantail / Deimos (0 LN):
► Afficher le texte
1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
75 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] (86 LN)
22 Squelettes (66 LN)
Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
► Afficher le texte
Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
► Afficher le texte
1 spectre (7 LN)

Grimoire :

Commun :

Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr : -2 malus de lancé de sorts / -1 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 161

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 10 oct. 2018, 23:05

Quand le seigneur de la nuit annonça à ses deux serviteurs que le départ vers la cité damnée était repoussé jusqu'à nouvel ordre, ces derniers se regardèrent l'air troublé. Mais aucune protestation ne se fit entendre quand les ordres fusèrent de la part de leur maître. Ainsi, Frank s'inclina de manière tout aussi protocolaire qu'il en avait l'habitude, s'éloignant vers la bibliothèque, suivit de près par Romulus, sa créature immonde. Il avait saisi les esprits, prenant le contrôle de ses derniers au détriment d'une quasi intégralité de ses guerriers squelettes ainsi que de ses zombies. Ces derniers n'avaient toutefois pas été «détruit ». En effet, Necros pouvait sentir que la troupe de mort-vivants était simplement laissée léthargique dans une des pièces de la crypte. Il en prit donc naturellement le contrôle.
Passe sous le contrôle de Necros :
Guerriers squelettes : 22
Zombie skaven : 30

Passe sous le contrôle de Frank :
Esprit : 21
1er Test d'INT (Frank): 6 (réussite de 13) => 7 jours
1er Test d'INT (Necros): 3 (réussite de 16) => 4 jours
2e Test d'INT (Frank) : 8 (réussite de 11) => 9 jours
2e Test d'INT (Necros): 18 (réussite de 1) => 19 jours

Total : Frank : 16 jours
Necros : 23 jours

Avance de Frank : 7 jours

Rituel de Nuée d'esprit :
Test d'INT/HAB (bonus de contacte-malus d'isolement) : 12 (réussite de 7) => 7 jours pour trouver et réaliser le rituel
Test d'INT : 2
Test de MAG : 11 et 15 (réussite, création d'une Nuée d'esprit)

=> Rallah se charge de trouver le matériel pour Necros
Test d'INT : 1 (bonus de MAG)
Test de MAG : 10 et 11 (réussite de la création du « Collier de contrôle »


Avancement final : 0 jours
Le temps ne fut qu'un ensemble de recherche et d'acharnement du vampire. Il ne fallut que quelques jours pour qu'un début de piste se face. Laissant de côté ce qui aurait pu être des idées géniales pour un novice, mais qui n'étaient que vulgarités pour un sorcier de son niveau. En effet, il aurait pu neutraliser l’intelligence de la créature, ce qui, forcément, aurait rendu son contrôle plus simple... Mais à quoi bon avoir une créature douée d'une conscience si cela signifiait qu'il soit aussi stupide qu'un troll des marais... La solution était différente, car il s'agissait plutôt de diminuer la défense mentale du monstre ! Necros se retrouvait face à un mur quand il cherchait à prendre le contrôle de la bête, mais si ce mur devenait fragile comme une feuille de parchemin, alors il n'aurait plus de mal à le maîtriser au besoin.

Le soucis étant que fragiliser la défense du monstre revenait également à le rendre... vulnérable à la prise de contrôle par un autre nécromancien ! Et ce détail était totalement hors de question pour le vampire qui voyait en sa création un enfant... son enfant ! Heureusement, il avait décidé de prendre le temps de développé son enchantement avant de le réaliser directement, ce qui lui permit de revenir sur les détails du début de ce dernier sans provoquer sa destruction. Assez logique... vu qu'il n'était pas encore réellement formé ! Il s'agissait de faire des plans, comme un architecte construisait d'abord des structures miniatures avant de faire la vraie œuvre.

En analysant avec plus de finesse les différentes strates du futur rituel, il put améliorer le concept de base. Le collier neutralisera grandement la défense mentale de Deimos, mais en contre partie, il formerait une ligne de défense puissante contre toute tentative d'intrusion venant de la part d'un autre nécromancien qui chercherait à l'atteindre. Ce n'était pas encore parfait.

Frank quant à lui avait terminé de développer le changement du rituel pour l'adapter à des créatures qui n'avaient aucune forme physique une semaine avant que Necros ne termine son propre projet. Il avait, à ce moment là, quitté la crypte pour chercher les matériaux nécessaire à l’élaboration de la nuée. Le nécromancien était revenu le jour précédent et quand le vampire ferma le livre qu'il était entrain d'étudier, ce fut pour retrouver son disciple nécromancien devant lui. Il lui fit sa révérance habituelle et d'un mouvement de bras, il lui montra son œuvre.

Devant le vampire, un bataillon d'une vingtaine de spectre se tenait devant lui, le nécromancien lui donna alors un épais grimoire contenant les différents éléments requis pour permettre la réalisation de cette nuée spectrale. D'après ses calcules, une nuée pouvait contenir une trentaine d'esprit, mais n'en disposant que de 21, il n'avait pas pu faire plus. Après tout, Frank ne connaissait pas le sort permettant d'en invoquer plus. Comme pour le bataillon de défunt classique, sauf qu'un seul esprits étaient requis pour harmoniser l'ensemble, il s'agissait là du « meneurs », donnant une cohésion à cet aggloméra de haine et de colère. Le seul ingrédient qui était resté identique était la malepierre, il fallait ensuite un linceul sur lequel on écrivait les mantras maudis et qui sera porté par le meneur, un encensoir était également demandé contenant les restes d'un enfant mort-né. C'était, d'après Frank, l'ingrédient qui était le plus complexe à trouver. Le leader ne participerait pas au combat, restant en retrait naturellement, car sa mort provoquerait la dislocation de l'ensemble, comme c'était déjà le cas pour les bataillons de défunt.
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 155
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 11/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 125/125
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 13 oct. 2018, 17:54

► Afficher le texte
Necros aurait pu trouver facilement une solution à son problème : abrutir l'esprit de Deismos pour le rendre plus docile. Mais le nécrarque n'avait aucunement envie de transformer l'épouvantail en un autre zombie stupide et dénudé de conscience. Non, il devait approfondir beaucoup plus le sujet et seulement alors, il pourrait trouver une solution acceptable. Après quelques jours d'études, le vampire découvrit un moyen de contourner les puissantes défenses de sa création. Necros avait minutieusement analysé la structure mentale de sa créature et il y avait découvert un mur plus fragile que les autres. Ahmôsis serait capable d'y créer un accès, une porte secondaire aussi fragile que du verre.

Ainsi, au lieu d'enfoncer la porte principale, il se faufilerait par cet accès dérobé, raccourci direct vers le cœur de la conscience de Deismos. Cela posait cependant un nouveau problème : la porte principale n'autorisait l'accès (forcé) qu'au créateur du monstre. Si Ahmôsis fragilisait la structure de la conscience de l'épouvantail, alors n'importe quel autre nécromant pourrait, à son tour, emprunter ce passage et voler le contrôle au nécrarque. Certes, la tache serait loin d'être aisée, car en plus de découvrir cette faille, le sorcier devrait ensuite arracher le lien au contrôle de Necros. Mais le vampire se savait lui-même capable de trouver rapidement ce genre de passage secret sur une autre créature morbide. De plus, l'archiliche qu'il s'apprêtait à rencontrer n'était pas digne de confiance et l'emporterait très certainement lors d'un duel mental contre Necros. Il pourrait alors retourner la carte maîtresse du vampire contre lui, et cela, Ahmôsis ne pouvait l'accepter.

En résumé, Il était impératif que le nécrarque dresse une puissante défense sur cet accès, se protégeant ainsi de toute forme d'intrusion ennemie. Après une nouvelle semaine de travail, Ahmôsis parvint à imaginer pareille protection. Rallahquatil, quant à lui, s'était chargé de réunir le matériel nécessaire pour la fabrication de l'artefact.

Frank termina de convertir les esprits de Necros en une nuée moins coûteuse en contrôle nécromantique et alla rejoindre son maître pour lui en offrir les liens. Le nécrarque fit un hochement de tête approbateur avant de réaliser l'échange entre le bataillon d'esprits et la troupe de squelettes et de zombies de Von Enstein. En récompense, il décida d'inclure le nécromant dans son travail actuel et lui fit part de ses objectifs.


Comme tu le sais, dans la bataille a venir, nous allons devoir nous allier a une créature extremement puissante et imprevisible. L'epouvantail etant trop instable, j'ai decide de realiser un artefact pour renforcer mon controle.

Necros lui expliqua ensuite le problème qui s'était alors imposé. Profitant de ce nouveau renfort intellectuel, il décida de débuter immédiatement la conception de l'artefact : une petite poupée de paille et de tissu miniature qui serait directement reliée à un collier porté par Déismos. Certes, le résultat ne serait pas parfait, mais la paranoïa du nécrarque lui avait déjà permis de trouver des solution temporaires et acceptables.

Rallahquatil n'aurait aucune utilité dans la réalisation de l'artefact, n'était doté d'absolument aucune affinité avec l'aethyr, hormis sa mutation électrique. Le nécrarque lui ordonna donc de partir en éclaireur sur le chemin vers Mordheim. Il devait s'assurer avant tout qu'aucune embuscade Skaven ne risquait de leur tomber dessus. Ahmôsis n'avait pas oublié l'acharnement dont ces créatures avaient fait preuve pour récupérer leur Malepierre volée. Il se doutait cependant que leur dernière cuisante défaite avait dû leur faire reconsidérer l'intérêt de cet acharnement.
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 11 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 125/125 | LNs : 273/280 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

L'Épouvantail / Deimos (0 LN):
► Afficher le texte
1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
75 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] (86 LN)
22 Squelettes (66 LN)
Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
► Afficher le texte
Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
► Afficher le texte
1 spectre (7 LN)

Grimoire :

Commun :

Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr : -2 malus de lancé de sorts / -1 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Répondre

Retourner vers « Sylvanie »