[Mêlété] Brionne

La Bretonnie, c'est aussi les villes de Parravon et Gisoreux, les cités portuaires de Bordeleaux et Brionne, Quenelles et ses nombreuses chapelles à la gloire de la Dame du Lac, mais aussi le Défilé de la Hache, le lieu de passage principal à travers les montagnes qui sépare l'Empire de la Bretonnie, les forêts de Chalons et d'Arden et, pour finir, les duchés de L'Anguille, la Lyonnesse, l'Artenois, la Bastogne, l'Aquilanie et la Gasconnie.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Malal
PJ
Messages : 117

Re: [Mêlété] Brionne

Message par [MJ] Malal » 28 déc. 2016, 16:01

L'homme prend possession des armes et te fais signe de le suivre.
Image

Merci gente demoiselle.


Je vais vous conduire à Sir Christobal....

Les yeux de l’homme se pose sur Elisabeth, malgré le morceau d'étoffe que le vieil homme avait roulé autour de son cou, le garde semblait entrapercevoir quelque chose.

Il sera.. ravi.. de vous... revoir... madame...

L'homme avança d'un pas vif vers le centre du bourg. En s'approchant on pouvait apercevoir que le village était en reconstruction. Quelques bâtiments endommagés étaient en cours de restauration alors que quelques tentes, de-ci de-là, servaient d'abris pour quelques personnes.

L’homme t’amena vers une grande bâtisse quasi terminée, il ouvrit la porte et t’amena lui-même à un homme derrière un bureau tenant une conversation avec un homme à l'air patibulaire.
Image
Non je ne veux pas... Ils ne peuvent pas se le permettre!

Ils crèvent de faim tout autant que nous...

Trouve une solution... Il faut nous ayons de quoi passer l'hiver... Emmène plus d'hommes.... Je ne sais pas...

Image

Je le sais aussi bien que toi... Chris seulement je ne vois pas comment nous pourrions faire.. Emmener plus d'hommes? Pour risquer d'en perdre encore plus?

La dernière attaque a été terrible... ils étaient prêts...

Image

Hum..Hum... Sir Christobal... Sir Amphret...

Le visage des deux hommes se tournèrent vers vous. Le regard de l'homme bond derrière le bureau sembla s'illuminer lorsqu'il aperçut Elisabeth
Image

Ma douce... Estce bien vous?

Comme la jeune fille ne répondit pas le regard de Christobal se posa sur le vieux chevalier...
Image

Qu'il y a-t-il?

Image
Nous ferions mieux de rester seuls... Christobal... les nouvelles ne sont pas celles que nous attendions...
D'un geste vif, il congédia les autres personnes. Le vieil homme et toi même lui firent un résumé de ce que vous aviez appris tous deux. Il était choqué et ne savait que faire. Elisabeth était pareil à un animal effrayé, comme une biche éblouie par la lumière d'ne torche. Elle ne bougeait pas et seuls quelques borborygmes émanaient de sa "demi-bouche".

Les yeux de Christobal reflétaient de nombreuses émotions, la haine, la peur, la tristesse, le dégoût.... Elle n'était plus sa douce... Mais qu'était-elle exactement?
Image

Avez-vous un plan?

Cela fait des lunes que nous arrangeons ce repère mais finirons par être découverts et nous sommes trop peu pour attaquer de front et sans légitimité, même si nous parvenions à nos fins, nous nous ferions piétiner par l'armée de Roy lui-même.


" Les ennemis de mes ennemis sont mes amis "

"Parfois un fier guerrier se voue à Malal, et toutes les puissances du Chaos tremblent, car le rire du Dieu Banni emplit l'immensité de son tombeau cosmique…"

Avatar du membre
Mélétê
PJ
Messages : 172
Profil : en signature
Autres comptes : [MJ] The Puppet Master

Re: [Mêlété] Brionne

Message par Mélétê » 01 mai 2017, 11:47

La jeune femme avait de plus en plus de compassion pour la pauvre Elisabeth à mesure qu'elle voyait les réactions qu'elle suscitait malgré elle. Plus d'une fois, elle aurait aimé la prendre dans ses bras et la consoler mais elle n'en avait pas la force ; elle aurait fondu en larmes devant ce destin tragique et il n'y aurait pas eu de réconfort.

*Je te trouverai, fumier, et tu paieras ! Oh oui, tu paieras...*

Encore une fois, Mélétê se surprit à prendre cette histoire comme une affaire personnelle ; elle n'ignorait pas qu'elle faisait un transfert de sa propre histoire mais elle était prise au piège, engluée dans le goudron épais des forces occultes qui la dépassaient.

L'espace d'un instant, elle s'était égarée dans les souvenirs de son lourd passé et elle peinait maintenant à rejoindre la réalité. Après un effort mental intense pour revenir au présent, elle secoua la tête pour en chasser ses démons et répondit :


- Avant de vous exposer mon plan, sire Christobal, il me faudrait savoir à QUI nous nous attaquons. J'enrage de chercher à l'aveuglette des bribes d'indices sur ce malade mental. Je me suis impliquée dans cette histoire et souhaite en connaître le fin mot mais je DOIS savoir. Ce vieil homme ne parle qu'à demi-mots, j'espère que ce ne sera pas votre cas, sans quoi je me passerai de votre « aide » et retournerai sur-le-champ à Brionne.

Mélétê avait compris que le temps ne jouait pas pour eux et qu'il fallait agir rapidement sans quoi la situation, que ce fut ici ou en ville, allait empirer. C'est pourquoi, elle se permettait ce ton pressant.

- Vos gens semblent à bout et commencent à perdre espoir. Il ne faut plus tergiverser. J'ai un ou deux contacts en ville mais je ne peux pas revenir vers eux sans information. QUI sont ceux contre lesquels vous vous battez ? Que se passe-t-il exactement ? Il me faut savoir… maintenant !
Mélétê, bandit de grand chemin.
Profil: For 8 | End 8 | Hab 12 | Cha 10 | Int 9 | Ini 10 | Att 10 | Par 10 | Tir 12 | NA 2 | PV 70/70
Lien Fiche personnage : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_melete

Avatar du membre
[MJ] Malal
PJ
Messages : 117

Re: [Mêlété] Brionne

Message par [MJ] Malal » 07 mai 2017, 10:29

D'un geste de la main, le jeune homme vous invita à vous assoir. Aux mots "Ce vieil Homme" Son regard devint noir et te transpercèrent:
Image

Ce Vieil homme, comme vous dites, à repousser avec seulement trois soldats une embuscade de peaux vertes dans les montagnes, tenant une passe au péril de sa vie pendant une demie journée avec que les renforts n'arrivent. Sans ce... Vieil homme.... Nombres d'autres pauvres gens seraient morts ce jour là. Ce vieil homme, comme vous dîtes, à préféré, pendant des années, ne prélever que ce que demandait le Roy comme impôts à son peuple pour lui permettre de se développer et de vivre décemment. Allez voir aujourd'hui comment son régit ces terres et vous comprendrez!

Alors montrez lui un peu de respect...
Il s’assit et semble s’apaiser. Sa main tremblait en regardant Lise...
Image

Veuillez excuser mon emportement... Nous sommes dans une situation précaire.

Notre situation ne se résoudra pas en deux semaines... Notre ennemi est le Duc Théodoric de Brionne lui-même. Il y a 3 ans, le Duc a changé, en quelques lunes... Son regard... Son appétit... dans tous les domaines se sont fait plus importants... Le vin, les mets et les femmes se succédaient encore plus qu'auparavant. il augmenta les impôts, encore et toujours... Nos gens meurent de faim...

Lors d'une requête du Duc pour organiser de nouveaux un prélèvement d'impôts, Sir Henry ici présent à osé évoquer la famine qui s’annonçait. Le Duc le congédia prompt à ses sauts d'humeur, lui intimant l'ordre d'obéir. Il fut envoyé en mission trois jours plus tard et lors de cette mission nous reçûmes une missive nous informant que nous étions accusé de haute trahison et que la sentence en cas de retour était la mort. Nous apprenions ensuite que Lise avait été enlevé....

L'affaire est très compliqué... Nous organisons des raids sur les "impôts du Duc" afin de reprendre le grain qui appartient au peuple et de lui redistribuer mais il ne faut pas que nous nous attaquions aux charrettes du Roy... Nous ne pouvons l'attaquer de face... Nous nousattaquerions au Roy lui-même..

Notre seule solution: Discréditer le Duc... C'est pourquoi vous pouvez, semblerait-il, nous être utile...

Comprenez-vous?

Image

Dans deux jours, un nouveau prélèvement aura lieu dans un village au Sud de notre position. Nous pourrions l'attaquer et prendre la place des gardes... Nous vous ferions ainsi rentrer en ville dans le chariot...


L'homme sortit un "plan" tracé sur une écorce de boulot blanc
Image
Image

Le plus facile pour attaquer le chariot serait avant les rochers. La situation est très avantageuse, un surplomb pour l'attaque, un terrain chaotique empêchant tout départ au galop des chevaux et une chute de pierre est toujours "un risque" ici... la route pourrait être parsemé de gros rochers gênants. Mais il nous faudrait alors passer le poste de garde et là c'est quitte ou double, soit nous passons sans encombre soit nous devrons recombattre...

LA deuxième solution est à l'entrée de la forêt mais le terrain est dégagé pour les chevaux et ils risqueraient de partir au galop. Inutile de penser faire tomber un arbre au milieu de la route, la route est droit et il verraient le piège de bien trop loin...

" Les ennemis de mes ennemis sont mes amis "

"Parfois un fier guerrier se voue à Malal, et toutes les puissances du Chaos tremblent, car le rire du Dieu Banni emplit l'immensité de son tombeau cosmique…"

Avatar du membre
Mélétê
PJ
Messages : 172
Profil : en signature
Autres comptes : [MJ] The Puppet Master

Re: [Mêlété] Brionne

Message par Mélétê » 08 mai 2017, 21:25

La bravoure de quelque action passée devait-elle forcer le respect dans la situation présente ? Mélétê n'aurait su le dire. Le tout était qu'elle n'avait pas beaucoup aimé l'intervention moralisatrice de Christobal. Certes, elle n'avait pas été courtoise avec le vieux sire Henry mais les discours devaient parfois se passer des convenances et les conditions du moment étaient de celles qui n'invitent pas à la politesse et aux ronds de jambes.
La jeune femme n'en était pas fière pour autant ; son but était d'arrêter au plus vite le dément qui avait outragé Elisabeth et, pour cela, elle était parfaitement disposée à aller contre tout ce qui était susceptible de jouer contre elle. Son caractère bien trempé ne transigerait pas sur ce point.


*Le plus vite sera le mieux quoi qu'il en coûte...*

Et ce que lui racontait Christobal ne répondait pas vraiment à ses interrogations.

- Le Duc de Brionne… J'entends bien le différend qui vous oppose à lui et je compatis à votre tourment mais l'affaire qui m'amène ici et qui m'a conduite à retrouver Elisabeth est autrement plus importante qu'une querelle de pouvoir entre seigneurs rivaux. Pardonnez mon impudence mes seigneurs, Mélétê avait exagérément enjolivé ses paroles vexée qu'elle avait été d'être rabrouée par Christobal, mais ce dément qui a défiguré cette malheureuse et écorchée, encore vive, une pauvre fille des rues sous mon nez a-t-il quoi que ce soit à voir avec le Duc de Brionne ? Si c'est le cas, je vous aiderai, sinon je vous quitterai au plus vite…

A l'énoncé de l'idée d'attaquer une troupe armée, la jeune hors-la-loi avait failli couper court à cette conversation folle mais quand l'homme avait évoqué la possibilité pour elle de pouvoir entrer en ville et s'approcher de ceux qui côtoyaient, voire protégeaient, l'ignoble psychopathe qu'elle traquait, elle y vit une opportunité à saisir.

*Ne jamais refuser de jouer avec ce bon vieux Ranald...*

Maintenant qu'elle faisait partie des opposants au Duc de Brionne, Mélétê devait faire en sorte que leurs initiatives soient couronnées de succès. Elle s'approcha donc de Amphret et observa attentivement le dessin.

- De combien d'hommes disposez-vous pour cette « mission » ? commença-t-elle. Si nous sommes assez nombreux et bien organisés, le meilleur endroit pour agir est après le poste de garde, dans la forêt. Abattre un arbre n'a jamais constitué un plan digne de ce nom pour arrêter un convoi et le détrousser… La jeune femme eut un léger sourire. Si ces hommes pouvaient savoir à quel point elle n'avait jamais été du bon côté de la loi, ils la pendraient sur-le-champ à la première branche venue. Il nous faut des épieux de bois de dix pieds de long, quelques archers habiles et une bonne dose de courage. Elle posa son index sur la forêt avant de poursuivre. Bien sûr, il me faudrait voir les lieux pour trouver l'endroit idéal mais sachez déjà que positionner notre piège prendra du temps. Il nous faudra sans doute œuvrer toute la nuit car les épieux devront être enfouis sur le chemin, si ce n'est pas possible, j'ai une autre idée ne vous en faites pas.

Mélétê s'interrompit, interrogea des yeux son auditoire et, une fois assurée que tous attendaient la suite de sa démonstration, elle reprit, sûre d'elle :

- Le plan est simple, au moins dans son énonciation : lever le plus rapidement possible un mur de piques acérées devant et derrière le convoi pour empêcher toute fuite en avant et couper tout espoir d'une retraite vers le poste de garde. Il nous faudra être très près pour que l'effet de surprise soit total. A ce moment-là, les archers postés à couvert derrière les arbres alentour abattront ceux qui résisteront et nous pourrons nous rendre maître du chariot. Croyez-vous que vos hommes seront capables de ça ?
Mélétê, bandit de grand chemin.
Profil: For 8 | End 8 | Hab 12 | Cha 10 | Int 9 | Ini 10 | Att 10 | Par 10 | Tir 12 | NA 2 | PV 70/70
Lien Fiche personnage : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_melete

Avatar du membre
[MJ] Malal
PJ
Messages : 117

Re: [Mêlété] Brionne

Message par [MJ] Malal » 14 mai 2017, 16:47

- Le Duc de Brionne… J'entends bien le différend qui vous oppose à lui et je compatis à votre tourment mais l'affaire qui m'amène ici et qui m'a conduite à retrouver Elisabeth est autrement plus importante qu'une querelle de pouvoir entre seigneurs rivaux. Pardonnez mon impudence mes seigneurs, Mélétê avait exagérément enjolivé ses paroles vexée qu'elle avait été d'être rabrouée par Christobal, mais ce dément qui a défiguré cette malheureuse et écorchée, encore vive, une pauvre fille des rues sous mon nez a-t-il quoi que ce soit à voir avec le Duc de Brionne ? Si c'est le cas, je vous aiderai, sinon je vous quitterai au plus vite…
jet de dé

Les regards des deux hommes se croisèrent.
Image

Je ne puis affirmer devant vous que ce "fou" soit lié d'une manière ou d'une autre au Duc. Je ne puis porter telles accusations sans once de preuves... Mais... Si vous avez trouvé ma Lise dans l'antre de ce "démon"... Alors le Duc doit y être mêlé car il fut le dernier homme à la voir...
- De combien d'hommes disposez-vous pour cette « mission » ? commença-t-elle. Si nous sommes assez nombreux et bien organisés, le meilleur endroit pour agir est après le poste de garde, dans la forêt. Abattre un arbre n'a jamais constitué un plan digne de ce nom pour arrêter un convoi et le détrousser… La jeune femme eut un léger sourire. Si ces hommes pouvaient savoir à quel point elle n'avait jamais été du bon côté de la loi, ils la pendraient sur-le-champ à la première branche venue. Il nous faut des épieux de bois de dix pieds de long, quelques archers habiles et une bonne dose de courage. Elle posa son index sur la forêt avant de poursuivre. Bien sûr, il me faudrait voir les lieux pour trouver l'endroit idéal mais sachez déjà que positionner notre piège prendra du temps. Il nous faudra sans doute œuvrer toute la nuit car les épieux devront être enfouis sur le chemin, si ce n'est pas possible, j'ai une autre idée ne vous en faites pas.
Image

Nos méthodes de malandrins laissent à désirer *L'homme sourit* je suis ravi de voir que j'ai affaire à une experte.

Nous pouvons mobiliser 8 hommes dont moi. Cinq d'entre eux rivalisent avec moi à l'arc, les trois autres me tiennent tête à l'épée mais aucun ne peut me tenir tête en matière de séduction...

*l’homme jeta un regard amusé à Mélétê accompagné d'un clin d’œil exagéré*

Les épieux peuvent être prêt d'ici 1 heure si nous les faisons ici et les transportons en charrette. Il nous faudra environ le double sur place.

Je puis vous emmener dans une heure ou maintenant si vous voulez faire les épieux sur place. Nous pouvons partir avec les hommes, ils seront prêts rapidement. D'ailleurs s'il vous faut du matériel...

" Les ennemis de mes ennemis sont mes amis "

"Parfois un fier guerrier se voue à Malal, et toutes les puissances du Chaos tremblent, car le rire du Dieu Banni emplit l'immensité de son tombeau cosmique…"

Avatar du membre
Mélétê
PJ
Messages : 172
Profil : en signature
Autres comptes : [MJ] The Puppet Master

Re: [Mêlété] Brionne

Message par Mélétê » 22 mai 2017, 22:36

Huit hommes cela pouvait être suffisant mais il allait falloir bien préparer le piège. Partir sur l'heure découvrir le terrain permettrait à Mélétê d'avoir une meilleure vue de la situation et d'expliquer, sur place, avec toute la précision que cela allait permettre, le déroulement de l'attaque qu'elle avait ourdie. Pour autant, il ne fallait pas, non plus, négliger les épieux ; la jeune femme voulait s'assurer de ne rien laisser au hasard. La réussite d'un plan aussi bien pensé qu'il soit passera toujours par la rigueur de sa préparation ; la moindre erreur pouvant être l'occasion de danser avec Mòrr or la hors-la-loi n'était pas pressée de valser dans ses bras.

- Très bien. Mettons nous au travail immédiatement.

Elle suivit Amphret et supervisa la préparation des épieux aussi longtemps que cela fut nécessaire pour être certaine qu'ils fussent de la bonne longueur et assez solides pour empaler un cheval s'y jetant dessus.
Une fois fait, elle accompagna son guide jusqu'à l'endroit qu'elle avait pointé du doigt sur le dessin qu'il lui avait soumis. Avant de s'aventurer dans les bois, elle réclama que sa rapière et son pistolet lui fussent restitués et que Guilbert, son fidèle cerbère jusqu'ici, les accompagnât.

En chemin, elle prit le parti d'expliquer plus en détail son plan afin qu'Amphret qui connaissait déjà l'endroit de l'embuscade pût mieux réfléchir à d'éventuelles contre indications et/ou modifications à y apporter.


- Voilà comment j'envisage l'affaire ; soyez attentifs car il vous faudra chercher la plus petite faille dans mon plan. Rien ne doit nous échapper et pour cela deux avis vaudront toujours mieux qu'un seul.
Pour agir, il nous faudra commencer par nous grimer en simples manants comme il doit y en avoir beaucoup qui parcourent la même route que le convoi en temps normal. Nous formerons deux groupes cheminant à cinquante pieds l'un de l'autre dans le sens inverse de l'arrivée du convoi. Lorsque le premier groupe aura croisé le chariot, les hommes dresseront les épieux pour couper la retraite et créerons la surprise par quelques cris. Le but étant de créer un moment de flottement et de détourner l'attention et le regard de tous vers l'arrière. Ainsi, le deuxième groupe, qui sera alors au devant de la garde et des chevaux, aura la latitude nécessaire pour dresser ses épieux à son tour enserrant le convoi dans notre étreinte. De nouveaux cris ajouteront à la panique de nos adversaires et les archers, qui seront postés à l'endroit prévu pour l'attaque ou qui accompagneront les deux groupes en restant à couvert dans le sous-bois, tireront une volée de flèches pour abattre les récalcitrants et, au besoin, les chevaux.
La réussite repose sur la coordination et la rapidité de l'exécution ; il n'y a pas de place à l'erreur.
Qu'en dites-vous ?




Une fois sur les lieux, la jeune femme prit le plus grand soin à examiner chaque recoin à la recherche de la moindre chose susceptible de venir nuire à son plan : le poste de garde était-il assez éloigné pour ne pas être alerté par les cris ? Le sous-bois était-il assez fourni pour cacher les archers sans pour autant les ralentir s'ils devaient se déplacer pour suivre l'avancée des deux groupes ? Un endroit spécifique permettait-il de dissimuler les épieux à l'avance pour ne pas avoir à les transporter ? Le chemin ne devait pas être bien large mais trois hommes équipés d'épieux suffiraient-ils à en interdire le passage à un convoi sans qu'un cavalier puisse se soustraire à son plan ?

Il y avait encore tant de questions qui demeuraient sans réponse et de nouvelles apparaissaient à chaque minute dans l'esprit de Mélétê ; elle en venait presque à douter…


*Non… Ca va marcher… Il le faut !*
Mélétê, bandit de grand chemin.
Profil: For 8 | End 8 | Hab 12 | Cha 10 | Int 9 | Ini 10 | Att 10 | Par 10 | Tir 12 | NA 2 | PV 70/70
Lien Fiche personnage : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_melete

Avatar du membre
[MJ] Malal
PJ
Messages : 117

Re: [Mêlété] Brionne

Message par [MJ] Malal » 26 mai 2017, 09:37

Image

Les gardes à l'avant du convoi accélérerons le pas en nous voyant au loin, laissant le convoi à l'arrière et nous obligerons à rentrer dans les bois à coups d'épée si nous n’obéissons pas. Le convoi risque de s'arrêter pour vérifier qu'il n'y a aucun danger. Ce n'est pas le premier convoi qui sera attaqué. Les gardes sont sur les dents. Ils ne prendront aucun risque. J'ai peur qu'en agissant de la sorte nous ne soyons démasqué bien trop tôt...

Les pauvres gens ont tendance à éviter les gardes, il ne prendraient pas le risque de croiser leur chemin comme si de rien n'était...
L'homme conduit Mélétê à l'endroit qu'elle a choisit. Avant de descendre la colline qui surplombait l'endroit, Amphret fit grimper Mélétê à un arbre afin de considérer la distance du poste de garde. Les hommes étaient suffisamment loin pour ne pas entendre les hommes hurler mais si le vent leur était favorable, un coup de feu pourrait se faire entendre bien qu'identifier sa provenance devrait être ardue.

L'endroit était désert et la route était toute droite. De grands arbres jalonnaient la route et de gros buissons touffus (ronces, fougères et autres) étaient disséminés par endroit. Il était difficile de cacher 8 hommes en les regroupant.

Amphret lui indiqua les arbres
Image

Je pourrai poster quelques archers dans les arbres... Ils auraient une vue dégagée et cela nous donnerait un avantage...
Le crépuscule pointait le bout de son nez. Les hommes dormiraient ici cette nuit. Il avait encore le temps de planifier...
" Les ennemis de mes ennemis sont mes amis "

"Parfois un fier guerrier se voue à Malal, et toutes les puissances du Chaos tremblent, car le rire du Dieu Banni emplit l'immensité de son tombeau cosmique…"

Avatar du membre
Mélétê
PJ
Messages : 172
Profil : en signature
Autres comptes : [MJ] The Puppet Master

Re: [Mêlété] Brionne

Message par Mélétê » 27 mai 2017, 19:31

S'attaquer à un convoi armé était une folie en soi mais s'attaquer à un convoi armé suspicieux et sur ses gardes l'était encore plus.

*Pourtant, il va bien falloir le faire...*

La jeune femme réfléchit un instant ; peut-être que cette défiance offrait d'autres possibilités tout aussi intéressantes à exploiter.

- Si, comme tu le dis, les gardes sont d'une extrême prudence et ne laisseront personne les croiser, nous allons peut-être pouvoir aborder cette embuscade d'une manière plus subtile et, peut-être même plus précise.

Un sourire de satisfaction illumina le visage de Mélétê quand elle se mit à décrire la nouvelle procédure qu'elle avait en tête.

- Amphret, il faudra poster les archers de part et d'autre du chemin, deux de chaque côté. Ils resteront à couvert jusqu'à ce que le convoi s'arrête devant eux. Pour cela, quand le convoi sera bien engagé sur le chemin et sera arrivé à hauteur de tes archers, deux de tes hommes, les plus à même de soulever et mettre en place rapidement une herse d'épieux, sortiront du sous-bois pour venir se poster sur le chemin. Le convoi devrait s'arrêter et les gardes s'avancer vers eux pour les écarter du passage. Quand, ils seront presque sur eux, tes deux gaillards, aidés de Guilbert, elle se tourna vers le videur qui l'avait accompagnée jusqu'ici, si tu veux bien, lèveront la herse dissimulée à leurs pieds et, au même moment, nous sortirons à notre tour avec les hommes restants pour, à l'aide des autres épieux, empêcher le chariot d'avancer. Il nous faudra en prendre possession le plus vite possible afin de pouvoir nous défendre contre les gardes qui devraient alors essayer de revenir en arrière pour reprendre le chariot. Les archers se chargeront de les arrêter en abattant les chevaux au besoin et nous pourrons toujours retourner nos épieux vers eux.
L'idée, ici, est de séparer le convoi en deux pour affaiblir sa défense et la difficulté est de ne laisser aucune opportunité de donner l'alerte.


Si Amphret et ses hommes avaient le sang-froid nécessaire pour cette « opération », les risques devraient être minimes. Quoi qu'il en serait, ils disposaient encore d'assez de temps pour revoir le plan et améliorer son efficacité. Pour l'heure, il fallait fabriquer une herse avec la moitié des épieux, la jeune femme superviserait ce chantier, et choisir le meilleur endroit pour mettre les archers en faction, elle laisserait cette tâche à Amphret...
Modifié en dernier par [MJ] Ombre de la Mort le 14 avr. 2018, 09:51, modifié 1 fois.
Raison : 121 XP's ajoutés à la fiche, remise à zéro du décompte
Mélétê, bandit de grand chemin.
Profil: For 8 | End 8 | Hab 12 | Cha 10 | Int 9 | Ini 10 | Att 10 | Par 10 | Tir 12 | NA 2 | PV 70/70
Lien Fiche personnage : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_melete

Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Warfo Award 2015 de l'ancêtre
Warfo Award 2015 de l'ancêtre
Messages : 2368
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=mj_ombre_de_la_mort
Autres comptes : Medenor (PJ) ; Ludwigheid Kraemer
Localisation : Dans l'ombre, je guette...
Contact :

Re: [Mêlété] Brionne

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 11 mai 2018, 10:22

ImageAmphret: Des commentaires pertinents. On dirait que vous avez déjà fait ça par le passé, c'est assez... troublant. Va pour votre plan ! Hé vous autre ! Rassemblez moi quelques gars et trouvez moi des branches solides pour construire une herse. Il faut des morceaux résistants. Prenez aussi de quoi faire des pics. Et pour ceux qui s’ennuieraient vraiment, des ronces pourraient aider à camoufler la herse tout en augmentant sa capacité à faire mal aux gueux qui s'apprêtent à passer par ici ! Allez, et que ça saute ! Désignez aussi les archers, placez vous de part et d'autre de ce chemin, et reposez-vous. Il faudra viser juste demain matin !

Immédiatement, un groupe se forma spontanément et partit fourrager les environs rassemblant tout un tas de branchages en une pile informe. Après une petite demi-heure, alors que le soir était tombé, il avaient rassemblés de quoi construire une large herse et une bonne dizaine d’épieux improvisés. Ceci dit, autant ces hommes pourraient "construire" des épieux (dans les faits, il suffisait simplement d’affûter un bout de la branche), autant la construction d'une herse suffisamment cohérente, solide et large semblait être au-delà de leurs compétences techniques et intellectuelles. Ce constat n'échappa pas à Amphret qui se retourna vers Mélétê.

ImageAmphret: Et maintenant ? J'avoue ne pas savoir comment construire votre herse, mes hommes non plus. Rassurez-moi : vous l'avez déjà fait par le passé, n'est-ce pas ?
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

"Malepierre is My Business..."
" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon Antre t'est ouverte...
Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Avatar du membre
Mélétê
PJ
Messages : 172
Profil : en signature
Autres comptes : [MJ] The Puppet Master

Re: [Mêlété] Brionne

Message par Mélétê » 31 mai 2018, 22:28

Lorsque Amphret s'interrogea, non sans une pointe de méfiance, sur l'expérience de Mélétê en matière d'embuscade, celle-ci sourit intérieurement mais se garda bien de le montrer. Il n'était pas l'heure de créer le moindre doute parmi ses nouveaux compagnons. Pas tant qu'elle aurait besoin d'eux, en tout cas. Alors, pour éluder la question et rassurer son interlocuteur, elle se contenta de répliquer qu'elle avait roulé sa bosse d'un coin à l'autre de l'Empire et qu'avec un peu de jugeote et de bon sens, n'importe qui pouvait mettre sur pied un plan comme le sien.

Pour ce qui était de la fabrication de la herse, là aussi il lui faudrait utiliser son expérience et son intelligence car, et cette fois-ci c'était réellement le cas, elle n'avait jamais eu à préparer ce genre de piège.

Elle observa, durant quelques minutes, le tas de branches à ses pieds et ne se lança qu'une fois les choses bien établies dans son esprit.


- Voilà comment je vois les choses, et, alliant le geste à la parole, Mélétê se mit à l'ouvrage. Il nous faut construire un cadre avec deux morceaux aussi longs que le sentier est large soutenus par deux épieux d'une demi-toise environ de chaque côté. A mesure qu'elle expliquait la marche à suivre, la jeune femme disposait dans l'herbe les branches de manière à ce que les hommes de Amphret n'aient plus qu'à assembler le tout. Ensuite, il nous faut garnir l'ensemble en érigeant des épieux tout le long du cadre en prenant appui sur les montants en haut et en bas pour obtenir comme une barrière acérée. Inutile d'en mettre trop, je pense. Cela alourdirait l'ouvrage et rendrait sa manipulation malaisée. Il faut que Guilbert et tes deux hommes puissent soulever la herse et la mettre sur pied rapidement. Elle se planta au milieu des morceaux de bois étalés autour d'elle, les mains sur les hanches, un sourire satisfait aux lèvres. Ca me semble bon... Il ne reste qu'à lier tout ça et si Ranald nous a à la bonne, elle se signa et croisa les doigts, index avec majeur, priant silencieusement ce dieu aussi capricieux qu'utile dans ce genre de situation, tout se passera bien.

Une fois sûre que ses indications avaient été comprises et appliquées correctement, Mélétê entreprit d'expliquer à Guilbert ce qu'elle attendait de lui.
- Je compte sur toi, encore une fois... La jeune femme soupira lourdement quand elle réalisa jusqu'où le pauvre bougre était allé à cause d'elle. Il était bien loin du bordel de Dame Claudine et de sa routine à remettre en place, ou la porte, ceux qui se conduisaient mal envers ses filles. ...pour nous tirer d'affaire. Je sais que tu ne me dois rien, au contraire, mais il va falloir aller jusqu'au bout et tu es la pierre angulaire de ce plan. Elle s'avança un peu plus près de manière à n'être entendu que du colosse. Guilbert, tu es le seul en qui j'ai réellement confiance. Je commence à te connaitre et je sais que tu seras à la hauteur. Puis, elle fit un pas en arrière et continua sans plus prendre garde à qui l'entendrait. Avec les deux autres, il vous faudra jouer la comédie... Sans trop en faire, il vous faudra agir pour attirer l'escorte sans qu'elle ne se méfie de trop. Peut-être feindre une blessure ou l'ivresse, je ne sais pas encore mais il vous faudra ruser. Quand les cavaliers seront proches de vous, vous dresserez la herse et ils comprendront que c'est un piège. Normalement, ils devraient s'en retourner à bride abattue vers le chariot et ce sera à nous d'agir. Il est impératif qu'ils ne puissent aller prévenir qui que ce soit en amont ou en aval de notre position donc s'ils tentent de forcer le barrage, il te faudra te battre. Tu t'en sens capable ?

Une telle question de la part d'une femme aussi fluette que Mélétê à l'adresse d'une montagne de muscle comme Guilbert ne devait pas avoir été souvent posée et sans doute qu'en d'autres circonstances tous les deux auraient éclaté de rire. Malheureusement, les derniers événements, et sans dote les prochains, ne prêtaient guère à sourire.
Modifié en dernier par [MJ] Ombre de la Mort le 07 juin 2018, 20:13, modifié 1 fois.
Raison : 5 XP's | Total : 5 Xp's
Mélétê, bandit de grand chemin.
Profil: For 8 | End 8 | Hab 12 | Cha 10 | Int 9 | Ini 10 | Att 10 | Par 10 | Tir 12 | NA 2 | PV 70/70
Lien Fiche personnage : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_melete

Répondre

Retourner vers « Les autres régions »