[Geralt] Au fil de la route de la vieille forêt (1)

Cette province désolée au climat inhospitalier est en partie couverte par la forêt de Drakwald. Les soldats de la région vénèrent davantage Ulric que Sigmar. La capitale du Graf Tobringer n'est autre que Middenheim, la Cité du Loup Blanc.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Kriegsherr
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Messages : 982

Re: [Geralt] Au fil de la route de la vieille forêt (1)

Message par [MJ] Kriegsherr » 21 mai 2016, 20:03

Test de CHA : 20. Echec critique. Fallait bien que ça arrive un jour.

Test de pistage (traque) : 18. Hum.
Comme il l’avait imaginé en sortant son épée, Nathalie Jeansigner refusa catégoriquement d’écouter Geralt et lui fit même une remarque :

-Pardonnez moi, Geralt, mais je préfère vous accompagner pour couvrir vos arrières. Et puis, je doute que vous ayez besoin de votre arme pour venir à bout de ce voleur…

Puis la traque commença, et le chasseur de vampires suivit les empruntes de pas du fuyard jusqu’à un amas de barriques trouées et de paniers d’osier cassés. Malheureusement, dans sa traque, le Loup Blanc avait été repéré de loin par sa cible, qui se voyant poursuivie et bientôt démasquée n’hésita pas à sortir de sa cachette avant d’avoir été découvert et acculé. Il se mit à courir de nouveau dans les rues de la ville pour échapper à sa victime qui l’avait pris en chasse. Une nouvelle course-poursuite commençait, en somme…
Tests d’INI comparées : 12 VS 11. Avantage pour le fuyard, il te distance.
Tir précis de Nathalie à la jambe : 3. Réussite.
Cette fois encore, il semblait bien que le roublard allait réussir à distancer Geralt. L’homme était très vif, et sans doute connaissait les lieux comme sa poche. Sans l’intervention opportune de l’archère au dernier moment, il aurait sans doute pu semer le Loup Blanc dans la ville et lui échapper une fois encore. Mais si rapide qu’il fut, le fuyard ne pouvait pas courir plus vite qu’une flèche, et même dans cette nuit pluvieuse, la précision de la bretonnienne. La blonde avait suivi Geralt et s’était arrêtée quelques instants en voyant que la poursuite semblait mal engagée pour faire feu sur le dérobeur, non pas pour le tuer, ni le blesser gravement, mais pour le ralentir. Sa précision était telle que son projectile dépassa le Loup Blanc qui courait toujours devant elle, et atteignit sa cible exactement à l’endroit voulu, à la jambe droite. Aussitôt, Geralt put commencer à sérieusement refaire son retard, et il serait sur sa proie blessée dans quelques secondes. L’homme était aux abois. Ainsi blessé et boitillant, il ne pouvait plus espérer distancer son poursuivant, ni même l’archère, qui tranquillement remis son arc dans son dos et se remit à suivre le Loup Blanc.

Se sachant pris s’il ne faisait rien, le voleur profita de la légère avance qu’il avait pour entrer dans un des bâtiments de la ruelle où ils se trouvaient. C’était une sorte de vieille porte de bois qui donnait sur une grande pièce qui paraissait abandonnée. Il s’agissait probablement d’une maison abandonnée occupée par des voyous, d’un « squat », autrement dit, comme il y en avait beaucoup dans ce quartier très mal famé d’Immelscheld.

S’étant réfugié dans cet abri, le fuyard espérait sûrement que Geralt et Nathalie n’oseraient pas l’y suivre. Et en effet, ces endroits pouvaient être le repaire d’un gang. S’y aventurer pouvait être risqué. Mais le Loup Blanc allait-il renoncer à entrer et explorer le bâtiment alors que son voleur n’était sans doute qu’à quelques mètres de lui ?
Le Q.G. de Kriegsherr se trouve ici:
http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopi ... 493#p70493

Et vous pouvez donner un grade au Kriegsherr ici:
http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopi ... 764#p70764

Avatar du membre
Geralt
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Messages : 261
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Re: [Geralt] Au fil de la route de la vieille forêt (1)

Message par Geralt » 22 mai 2016, 00:15

Que des jets de merde ces temps ci lool
Nathalie ne l'écouta pas encore une fois, ignorant les ordres du loup blanc, après tout, qui était il pour la commander ? Du temps où ils protégeaient le convoi, Geralt était le chef de la sécurité du groupe, mais dès lors, une fois cette mission remplit, il n'y avait plus aucune hiérarchie entre lui et elle. Il n'était qu'un groupe de compagnon voyageant ensemble.
Continuant à traquer son voleur, suivant les traces de pas incrustées dans la boue, sa proie était déjà acquise, mais cette chasse ne dura que peu de temps, car sa proie, se sentant acculé et cerné, quitta sa cachette précipitamment. Dès lors commença une nouvelle course poursuite dans les sombres ruelles du bourg.

Etant vif et rapide, et ayant l'avantage de la connaissance du terrain, le fuyard commença à distancer petit à petit son poursuivant. Mais le loup blanc ne lâchait rien non plus, heureusement pour lui, Nathalie intervint, armant son arc pour tirer une flèche qui passa non loin de lui avant de se nicher dans la jambe droite du voleur. Malgré la pluie battante, son oeil de lynx lui avait permis de faire mouche, montrant une nouvelle fois tout son talent avec ce style d'arme. Geralt aurait aimé ne jamais avoir affaire à l'arc de la jeune femme.
La victime du tir, cria dans la nuit, sa jambe frappé d'une douleur atroce, profitant de ce moment, Geralt pu rattraper le retard qu'il avait accumulé durant la course poursuite, le fuyard boitant, se sentant peu à peu condamné en voyant le loup blanc fondre sur lui.
Il se réfugia dès lors dans une maison sombre et semblant abandonné, endroit assez courant dans ce genre de banlieue, et souvent contrôlé par des gangs de voleurs où des assassins... Il était fort probable que la personne qu'il poursuivait avait choisit cet endroit dans le but d'espérer que le loup blanc n'aurait osé s'y aventurer. Geralt se stoppa devant la grande maison, puis entendant les bruits de pas de Nathalie derrière lui, il se retourna levant son arme dans sa direction. Sous l'énervement il cria :


"Pour la dernière fois Nathalie ! Rentre !"

Son poing se resserra autour de la garde de son épée, ses lèvres se crispant, signe qu'il en avait assez de cette mascarade, il déballa le fond de sa pensée devant la jeune femme.

"Nan mais c'est pas vrai ! Qu'est ce qui ne va pas chez vous ?! Toi, Sannri et Gertrud, pourquoi vouloir me suivre ? Une gamine aux jolies yeux voulant jouer au héroïne, semblant tenir une promesse pour une personne se souciant de moi ? Un nain ne me suivant que parce qu'il espère trouver la mort honorable qu'il recherche en me suivant ? Et une femme brune dont je ne sais rien, qui pense voir en moi un homme l'ayant sauvé par pure bonté d'âme alors que en réalité..."Il baissa son arme, et en même temps porta son regard perdu au sol. "Dans d'autres circonstances... Je l'aurais sûrement abandonné à son sort..."

En effet, si il avait été seul à ce moment là, l'idée de respecter l'idée de neutralité de l'Ordre lui serait venu à l'esprit, et peut être aurait il abandonné la jeune femme aux mains de ces agresseurs, après tout, il avait pu le voir, s'interposer dans cette histoire lui avait causé des ennuis avec les forces de L'ordre au poste frontière de Arenburg... Relevant son regard vers la jeune femme, ces yeux plongèrent dans les siens.

"J'ai réussi à raisonner Tsaqra qui je le sais tiens à moi... J'ai déjà trop de cadavre derrière moi, et je ne peux m'empêcher de croire que d'une manière ou d'une autre, j'ai une part de responsabilité dans la mort de Mendelev... Je refuse que toi, où le nain, où Gertrud, connaissiez le même sort par ma faute... Vous ignorez totalement ce qui me poursuit..."

En effet, il n'avait parlé avec aucun des trois protagonistes de son combat contre les vampires. Et l'idée de voir mourir d'autres gens par sa faute, le hantait chaque minutes toujours un peu plus. Il tourna le dos à la jeune femme, puis se dirigeant vers la maison abandonné, il marqua un dernier arrêt avant d'entrer.

"Repars vers la cité du loup blanc avec les autres belle archère... Tu vivras sûrement plus longtemps..."

C'est ainsi que ayant son épée dans sa main droite, et dégainant son arbalète à main fraîchement acquise dans la gauche, qu'il s'engouffra dans la maison.
Modifié en dernier par [MJ] Kriegsherr le 26 mai 2016, 20:44, modifié 1 fois.
Raison : +4 xps
Geralt, Chevalier renégat de l'Ordre du corbeau
Profil: For 11 | End 12 | Hab 14 (*-1) | Cha 8 | Int 11 | Ini 13 | Att 13 | Par 12 (*-1)| Tir 13 (*+1) | NA 3 | PV 58/85
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Compétences :
• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
"Le mal est le mal... Petit, Grand, moyen... Cela ne fait aucune différence. La notion est subjective. La définition est flou. Si je dois choisir entre un mal et un autre... Je préfère ne choisir aucun des deux."

Avatar du membre
[MJ] Kriegsherr
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Messages : 982

Re: [Geralt] Au fil de la route de la vieille forêt (1)

Message par [MJ] Kriegsherr » 22 mai 2016, 01:01

Nouveau test de CHA : 16. Encore raté.
Le discours agressif de Geralt aurait peut-être pu fonctionner sur quelqu’un de plus influençable que Nathalie, mais la bretonnienne ne semblait pas être de celles qui avait peur ou renonçaient si facilement. A toutes ces exhortations à le laisser seul, elle répondit d’un ton étonné et légèrement amer :

-Désolé, mais je ne suis pas simplement une « belle archère », monsieur. Je n’ai peut-être pas votre âge, je n’ai que 17 ans, c’est vrai, mais j’ai déjà vécu des choses que vous n’auriez certainement pas supportées en dépit de tout ce que tu as pu connaître, tout ça parce que contrairement à moi vous êtes né avec quelque chose entre les jambes.

Maintenant, ça fait près de trois ans que j’ai quitté mon pays, mon village et ma mère pour devenir une mercenaire. Ca fait longtemps que je ne suis plus une gamine. J’ai déjà fait, vu et subi des choses que je ne souhaite à personne de vivre. Je sais très bien ce que je risque en faisant ce métier, et Mendelev aussi le savait. J’ai un contrat, j’ai été payée pour le remplir, et en plus il me paraît juste pour une fois, alors pas question que je vous laisse.


Sur ces mots, se fichant royalement de la réaction de colère que sa réponse pourrait déclencher chez Geralt, elle le suivit dans la maison…

Mais le Loup Blanc n’eut pas le temps de s’énerver contre elle ni d'avoir quelque réaction que ce soit, car il entendit un bruit venant de la pièce d’à côté, un gémissement. En s’y rendant prudemment, il tomba, une nouvelle porte franchie, sur une autre pièce, où l’attendaient pas moins d’une demi-douzaine d’hommes, dont le blessé, soutenu par un camarade, qui se révéla être effectivement le voleur au sourire dérangé. Il désigna du doigt Geralt et Nathalie en disant à ses compères, avec un sourire qui cette fois était plus dû à la satisfaction d’avoir pris au piège ses deux poursuivants qu’autre chose :

[td][url=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=121377Importun.jpg][img]http://img15.hostingpics.net/thumbs/mini_121377Importun.jpg[/img][/url][/td][td][b][color=#00FFFF] -Ce sont eux, le grand violent aux cheveux blancs est dangereux, mais bête comme ses pieds. Ce n’est rien de plus qu’un bourrin, vous pouvez le supprimer, mais proprement, son corps pourra nous rapporter de l’argent. Quant à l’autre, la pute aux cheveux blonds, je la veux vivante, elle paiera pour ce qu’elle m’a fait. [/color][/b]

HRP : Ignorer ce spoiler qui permet juste de résoudre le bug d'affichage pour le truc au dessus. Oui, je sais ça paraît bête, mais si je l'efface le truc au dessus apparaîtra mal, j'ignore pourquoi, mais ça m'énerve. :evil:
[td][url=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=121377Importun.jpg][img]http://img15.hostingpics.net/thumbs/mini_121377Importun.jpg[/img][/url][/td][td][b][color=#00FFFF] -Ce sont eux, le grand violent aux cheveux blancs est dangereux, mais bête comme ses pieds. Ce n’est rien de plus qu’un bourrin, vous pouvez le supprimer, mais proprement, son corps pourra nous rapporter de l’argent. Quant à l’autre, la pute aux cheveux blonds, je la veux vivante, elle paiera pour ce qu’elle m’a fait. [/color][/b]
Pour la première fois, il avait parlé, d’une voix jubilatoire, cruelle et diablement intelligente. En effet, ses hommes étaient beaucoup plus nombreux que les deux nouveaux arrivants, mais, contrairement à lui, n’étaient tous vêtus que d’armures de cuir. Leur équipement comprenait des dagues et des matraques uniquement. Il s’agissait clairement d’une bande organisée de hors-la-loi qui n'hésiteraient pas une seconde à obéir aux ordres de celui qui semblait être leur chef. La fuite restait à priori une option, s'ils parvenaient à distancer leurs poursuivants, car derrière eux, la première pièce était toujours vide et la porte qui menait à l'extérieur toujours ouverte.
Le Q.G. de Kriegsherr se trouve ici:
http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopi ... 493#p70493

Et vous pouvez donner un grade au Kriegsherr ici:
http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopi ... 764#p70764

Avatar du membre
Geralt
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Messages : 261
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Re: [Geralt] Au fil de la route de la vieille forêt (1)

Message par Geralt » 22 mai 2016, 13:00

Une nouvelle fois le discours du loup blanc n'eut pas l'impact espéré, on ne pouvait pas enlever l'idée que Nathalie était une femme ayant du cran malgré sa grande jeunesse. Elle se dévoila un peu faisant référence à son passé qui ne semblait pas avoir été des plus simple... mais pour Geralt cela ne changeait rien, elle pensait sûrement avoir connu le pire, mais si elle continuait à suivre le membre de l'Ordre, elle connaîtrait la vrai terreur, le vrai mal... Les vampires savaient faire preuve d'une cruauté sans limite pour faire souffrir leur proie, et si par exemple, les sbires de Agabius ne pouvaient atteindre directement le loup blanc, ils parviendraient à l'atteindre par l'intermédiaire des gens auquel il s'attachait...
Une autre info fut relevé, Nathalie était lié à un contrat... qui était lui même lié à Geralt... Mais qui pouvait être son employeur ?

Dans tout les cas, il n'eut pas le temps d'argumenter de nouveau, entrant dans la maison, le planché grinçant à chaque pas. Derrière lui le suivait toujours de prêt l'archère. Geralt restait sur ses gardes, avançant prudemment. Puis il entendit un gémissement venant d'un peu plus loin, aucun doute possible sur le fait que ces bruits venaient du voleur blessé. Geralt poussa une première porte donnant sur une petite salle vide, puis une suivante ou les attendaient une demi douzaine d'hommes en arme vêtu telle des bandits des villes.
Maintenue par un de ces hommes, le blessé était présent, et c'était bien l'homme qui les avait suivi depuis le début de leur voyage. Et pour la première fois, il s'exprima, donnant des éléments à ces subalternes, voulant Geralt mort et Nathalie en vie. Il etait simple de deviner ce qu'ils feraient avec la belle archère...

Mais Geralt étant d'une humeur massacrante, n'avait pas le temps d'écouter ces conneries, il leva son arbalète en direction du chef de bande et ouvrit le feu, deux flèches partant simultanément dans sa direction. Le but de la manoeuvre était simple, pour tuer un serpent, il fallait lui couper la tête. Aussi faire tomber le chef directement servirai d'exemple au reste du groupe.


«Si quelqu'un touche à la jeune femme, je lui coupe les couilles... Rendez ce que vous avez volé et j'oublierai cette histoire. Sinon venez me chercher si l'idée de mourir vous fait envie.»

La provocation était fait exprès, Geralt dans l'état actuel voulait se battre et tuer, il rebroussa rapidement chemin pour se diriger à l'extérieur de la maison, intimant au passage Nathalie à faire de même, en effet l'archère serait plus efficace dehors avec Geralt. Éviter de combattre dans une petite salle, permettrait à Geralt de ne pas se faire submerger par le nombre supérieur d'opposants.

«Puisque tu es là... Reste derrière moi, et couvre moi de tes flèches, je m'occupe du reste.»

Il se mit en garde, attendant les téméraires qui oseraient s'en prendre à lui.

*Tue les Geralt... meurtrier... loup blanc...*Lui murmurèrent sans cesse les voix
Tir de deux flèches avec mon arbalète en 1 NA. Puis je sors dehors avec Nathalie dans le but d'attendre les bandits qui oseraient se battre. J'aurais moins de chance d'être submergé dehors qui dans une salle où c'est plus compliqué de se battre et se déplacer. Je te laisse dérouler le combat
Modifié en dernier par [MJ] Kriegsherr le 26 mai 2016, 20:44, modifié 1 fois.
Raison : +4 xps
Geralt, Chevalier renégat de l'Ordre du corbeau
Profil: For 11 | End 12 | Hab 14 (*-1) | Cha 8 | Int 11 | Ini 13 | Att 13 | Par 12 (*-1)| Tir 13 (*+1) | NA 3 | PV 58/85
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Compétences :
• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
"Le mal est le mal... Petit, Grand, moyen... Cela ne fait aucune différence. La notion est subjective. La définition est flou. Si je dois choisir entre un mal et un autre... Je préfère ne choisir aucun des deux."

Avatar du membre
[MJ] Kriegsherr
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Messages : 982

Re: [Geralt] Au fil de la route de la vieille forêt (1)

Message par [MJ] Kriegsherr » 22 mai 2016, 20:51

Il était clair que le chef de la bande s’était attendu à être la première cible, et avait anticipé les tirs de Geralt. Il se jeta donc au sol derrière ses hommes, comptant bien s’en servir comme des boucliers humains pour le protéger. Quant à ses sbires, comme on pouvait s’y attendre, aucun d’entre eux ne prêta la moindre importance aux menaces de Geralt, puisqu’ils cherchaient de toute manière à le tuer. En fait, seule Nathalie sembla porter attention à ses ordres et évidemment les exécuta à la lettre. L’affrontement pouvait commencer…
Tests d’INI comparées (Geralt VS chef) : 15 VS 6. Le roublard est plus rapide : il ne pourra pas être touché, sauf réussite critique.

Round 0 :
Tir 1 de Geralt : 12. Raté.
Tir 2 de Geralt : 16. Raté aussi.
Tir de Nathalie : 3. Touché. Localisation : torse. Dégâts : 21.

Round 1 :
Test d’INI comparées : Geralt contre les hommes : 7 VS 14. Tu parviens à te replier sans qu’ils ne puissent t’en empêcher. Du coup tu pourras défendre la porte d’entrée du bâtiment. Si les types veulent sortir pour t’affronter, ils ne le pourront que 2 par 2 tant que tu défendras la porte.
Geralt frappe le premier : 14. Raté.
Tir de Nathalie Jeansigner : 8. Touché. Localisation : torse. Dégâts : 22.
Attaque de bandit 2 : 9. Raté. Relance 2 armes : 2. Touché. Parade de Geralt : 1. Réussite critique : tu ne subis aucun dégât.
Attaque de bandit 3 : 7. Touché. (Action mineure de Geralt déjà utilisée). Localisation : torse. Dégâts : 14.

Round 2 :
Geralt frappe : 3. Touché. Parade : 10. Raté. Localisation : jambe droite. Dégâts : 23.
Tir de Nathalie Jeansigner : 16. Raté.
Attaque de bandit 3 : 7. Parade de Geralt : 5. Réussite. Localisation : bras droit. Dégâts : 9.
Attaque de bandit 4 : 10. Raté. Relance 2 armes : 16. Ratée.

Round 3 :
Geralt frappe : 1. Réussite critique : dégâts doublés. Parade : 8. Réussite. Localisation : tête. Dégâts : 48. Bandit 4 ne peut pas attaquer à ce tour ! Test d’END : 6. Réussite.
Tir de Nathalie Jeansigner : 17. Raté.
Attaque de bandit 5 : 18. Raté. Relance 2 armes : 9. Ratée.

Test d’INT des bandits : 5. Réussite.
Test d’INT de Geralt (audition) : 10. Réussite.
Le plongeon de l’homme au sourire lui permit d’esquiver les deux tirs de Geralt qui virent se ficher dans le bois du mur opposé, sur la trajectoire où s’était trouvé sa cible une fraction de secondes plus tôt. Puis les hommes de main chargèrent, prêts à en découdre, matraques sorties et couteaux tirés. Le premier d’entre eux fut ralenti par une flèche de Nathalie en pleine poitrine. Le tir n’était pas mortel, mais lui coupa le souffle et l’handicapa suffisamment longtemps pour permettre au Loup Blanc et à sa collègue de quitter le bâtiment. Mais, curieusement au lieu de fuir, Geralt décida, une fois dans la rue, de tenir la porte pour en découdre avec ses poursuivants. C’est alors qu’il entendit la voix du chef, resté bien planqué en arrière, hurler des ordres à ses hommes :
[td][url=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=121377Importun.jpg][img]http://img15.hostingpics.net/thumbs/mini_121377Importun.jpg[/img][/url][/td][td][b][color=#00FFFF]-Qu’attendez-vous, bande d’imbécile ? Suivez-les ! Mais inutile de risquer vos vies, si vous êtes blessés ou que vous voyez que vous ne pouvez rien contre eux, repliez-vous, on se retrouvera au repère ! [/color][/b]
Comme dans le post ci-dessus : ignorer ce spoiler qui sert à éliminer le bug dans la fenêtre de dialogue ci-dessus.
Image-Qu’attendez-vous, bande d’imbécile ? Suivez-les ! Mais inutile de risquer vos vies, si vous êtes blessés ou que vous voyez que vous ne pouvez rien contre eux, repliez-vous, on se retrouvera au repère !
S’ensuivit une baston autour de la porte d’entrée, qui empêchait les brigands d’écraser Geralt sous le nombre. Grâce aux coups d’épée et aux flèches de Nathalie, nombre de bandits furent blessés. Conformément aux instructions de leur chef, chaque fois que l’un d’eux était blessé, il se repliait et un autre prenait sa place. Mais face aux armes de guerre de Nathalie et Geralt, leurs armes de voyous n’étaient pas de taille, et les coups qu’ils portèrent au Loup Blanc étaient mineurs par rapport à ceux qu’ils recevaient. Bientôt, ils ne furent plus que deux à se battre, et l’un d’entre eux fut durement frappé à la tête par l’épée de Geralt qui lui coupa une oreille et l’envoya rouler au sol sous la violence du choc. Voyant cela, son dernier camarade intact recula tout en restant prudent, il était clair qu’il voulait fuir, puisqu’il cria à son ami encore sonné et tout hébété :

-Rien à faire ! Allez, on s’arrache !

Mais Geralt comptait-il les laisser faire s’enfuir si facilement ? Ou les poursuivrait-il à l’intérieur une nouvelle fois ? Exactement au même moment, il entendit Nathalie lui crier, à une dizaine de mètres derrière lui :

-Geralt : la garde rapplique !

Il fallait croire que leur raffut avait fini par alerter la milice locale, qui n'allait pas tarder à arriver, ce n'était qu'une question de quelques dizaines de secondes. Un temps court, mais qui risquait de laisser le temps aux bandits de déguerpir si Geralt choisissait de les attendre.
Le Q.G. de Kriegsherr se trouve ici:
http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopi ... 493#p70493

Et vous pouvez donner un grade au Kriegsherr ici:
http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopi ... 764#p70764

Avatar du membre
Geralt
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Messages : 261
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Re: [Geralt] Au fil de la route de la vieille forêt (1)

Message par Geralt » 22 mai 2016, 22:36

La pluie continuait de tomber avec violence dehors, les vêtements de Geralt étaient dès lors toujours trempée, à chaque respirations du loup blanc, une fumée de chaleur se dessina dans l'air, signe des chutes de températures dû à l'humidité. Comme il s'y était attendu, les menaces prononcées contre les hors la loi n'avaient rien donné, ils étaient prêt à se battre pour leur chef, l'appât du gain étant plus fort que tout.
Ainsi donc, le premier bandit arriva à hauteur du loup blanc, se jetant sur lui avec rage, armé d'un simple poignard et d'un gourdin, mais prit dans son élan, il ne parvint pas à toucher son opposant, la pluie n'ayant pas facilité son action tant il était compliqué de voir dans la nuit. Mais il retenta sa chance cette fois ci avec son autre arme, mais le loup blanc parvint à parer son coup avant de le faire trébucher au sol par la même occasion dans le but d'enchaîner une attaque, hélas pour lui, un second bandit chargea en ayant anticipé l'action, et se fut cette fois Geralt qui se fit avoir se faisant lacérer une partie une partie du torse, heureusement pour lui, la blessure fut en partie amortie par son armure de cuir, et il n'eut rien de grave.

Pendant ce temps, Nathalie faisait pleuvoir ces flèches avec plus où moins de réussite, touchant parfois certains ennemis et d'autres non. Un nouvel assaut fut lancé sur le loup blanc, mais la blessure qu'il avait reçu avait augmenté sa rage, et le premier des adversaires en fit les frais, se retrouvant une lame planté dans la jambe droite, dans un cri de douleur et de rage, il tituba, mais ne s'avoua pas vaincu pour autant, tentant de tuer l'homme aux cheveux blanc, sa lame vint se percuter contre la sienne, mais l'angle de blocage du loup blanc fut loin d'être parfait, et le poignard glissa sur le bras du membre de l'Ordre, le blessant légèrement. Un autre bandit arriva, mais face à la vivacité dont fit preuve Geralt, il ne pu faire mouche. Deux autres ennemis arrivèrent, à croire que jamais l'assaut ne se finirai, et le premier à arriver fut le plus gravement touché, la lame de Geralt fendit l'air, passant prêt de sa tête et lui découpant l'oreille dans une gerbe de sang... Il hurla de douleur, son cri perçant la nuit, ce qui sans doute avait du refroidir les autres. Son collègue tenta de l'aider en moulinant dans le vide pour faire reculer Geralt, ce qu'il parvint à faire.

Au loin, Geralt entendit le chef des brigands hurler ces ordres, signe que les flèches qu'il avait tiré plus tôt n'avaient pas fait mouche. La stratégie des brigands étaient de combattre sans risque, à la moindre blessures, un brigand se repliait pour en laisser un autre combattre. Et la stratégie paya, car aucun mort ne fut à déplorer dans leur rang, et même Geralt et ces capacités de combat bien supérieurs, ne lui permirent d'avancer sur l'ennemi, étant obligé de reculer petit à petit sous les différents assauts.
Mais le groupe de hors la loi voyant qu'il n'aurait aucune chance, se décida à se replier, préférant l'abri de leur bastion où ils pourraient se réorganiser et pouvoir se rassembler car leur nombre faisait leur force. A la vue de leur retraite, Geralt fit quelques pas dans leur direction, les voix dans sa tête lui intimant de continuer à massacrer tout le monde, mais la voix de Nathalie le raisonna quand celle ci annonça que la garde était en train d'arriver à grands pas, sûrement ramenée par les bruits du combat.
Geralt hésita un instant entre fuir et se lancer à la poursuite des malfrats, puis son regard se posa sur Nathalie...


"Et puis merde..."

Il fit signe à la jeune femme de le suivre, décidant de fuir la milice, se rappelant de sa dernière altercation avec les forces de l'Ordre au poste frontière de Arenburg, il n'était pas encore venu le temps de se faire remarquer de nouveau et surtout aussi vite. Profitant de la sombre nuit et de la pluie battante, il était fort possible que la garde ne puisse les voir leur échapper.

Après quelques minutes de course dans les différentes ruelles, le loup blanc se stoppa dans l'une d'entre elle. Sa main se posa sur un mur en bois appartenant à un bâtiment commun, il semblait avoir besoin de se soutenir pour tenir debout, et malgré le sang qui coulait le long de son torse et de son bras, ce n'était pas la perte de sang la raison de cet arrêt, mais bien un mal de crâne terrible, dû aux nombreuses voix qui rongeaient son esprit.


*Tu es tellement faible... Pitoyable loup blanc... Aucun espoir en vue loup blanc... Tu vas tout perdre...*

Les voix se stoppèrent soudainement, puis voyant un tonneau vide traîner dans les environs, il tapa d'un coup de pied violent dedans, s'énervant tout seul, passant sa rage sur l'objet en bois.

"Connerie ! Perdre cette argent de façon aussi stupide ! Merde ! merde ! et merde !"

Continuant de frapper le tonneau, ses coups de pied laissèrent place à des coups d'épées, brisant l'objet au fur et à mesure, ne pouvant supporter la force des coups, son regard noir se porta sur Nathalie, on aurait pu croire qu'il allait défouler sa colère sur elle, que telle un enfant, il allait affirmer que tout était sa faute, que seul, il aurait pu régler tout ça, qu'il avait du fuir la garde pour ne pas lui attirer des problèmes. Il était fort probable que dans sa tête, tout cela raisonnait, mais si c'était le cas, il ne le dit pas, préférant ranger sa lame dans son dos, se laissant tomber au sol, adossé contre le mur du bâtiment, assit dans la boue, trempée jusqu'au os, la capuche toujours sur la tête, le regard baissé, il adressa juste quelques mots à l'archère d'un ton amer.

"Rentre à l'auberge... Je t'y retrouverai demain matin avec les autres. J'ai... J'ai besoin d'être seul un moment... N'ai crainte, je ne ferai rien de stupide, et je ne retournerai pas là bas... Maintenant laisse moi !"

Petit à petit, Geralt commençait vraiment à croire les voix dans sa tête, disant à quel point il était faible. La promesse du pouvoir des vampires, ainsi que son coté sombre étaient il en train peu à peu de le briser ? L'avenir serait le dire. Dans tout les cas, il était vraiment possible d'observer que le mal qui le rongeait, influançait sur son caractère.
Modifié en dernier par [MJ] Kriegsherr le 26 mai 2016, 20:44, modifié 1 fois.
Raison : +6 xps
Geralt, Chevalier renégat de l'Ordre du corbeau
Profil: For 11 | End 12 | Hab 14 (*-1) | Cha 8 | Int 11 | Ini 13 | Att 13 | Par 12 (*-1)| Tir 13 (*+1) | NA 3 | PV 58/85
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Compétences :
• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
"Le mal est le mal... Petit, Grand, moyen... Cela ne fait aucune différence. La notion est subjective. La définition est flou. Si je dois choisir entre un mal et un autre... Je préfère ne choisir aucun des deux."

Avatar du membre
[MJ] Kriegsherr
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Messages : 982

Re: [Geralt] Au fil de la route de la vieille forêt (1)

Message par [MJ] Kriegsherr » 25 mai 2016, 14:29

Nouveau test de CHA : 9. Raté. OK.


Ce fut donc l’option de la fuite que le Loup Blanc privilégia en apprenant l’arrivée imminente de la garde à l’endroit de leur altercation avec les brigands. Par chance pour lui, il avait été prévenu suffisamment à l’avance pour parvenir à partir sans être inquiété. Bien que blessé, il n’était pas touché aux jambes et pouvait donc courir sans être handicapé, ce qui lui permit de s’éclipser dans une autre ruelle, où il laissa ensuite place à sa colère sous les yeux médusés de sa compagnonne de route, Nathalie Jeansigner.

La jeune fille regarda Geralt avec un air désapprobateur. Il y avait aussi de l’étonnement dans ses yeux, comme si elle ne le reconnaissait plus. Son regard s’attarda aussi sur ses blessures, qui étaient légères et sans réelle gravité : mis à part une infection, elles ne présentaient aucun risque grave pour lui et guériraient d’elles-mêmes en quelques jours tout au plus. Ce qui n’empêchait pas la bretonnienne de se poser des questions sur le comportement étrange de Geralt. Pourtant, malgré sa désapprobation certaine, elle ne dit rien et hocha la tête positivement à sa demande. Le laissant seul dehors, ruminant sur ses déboires, elle s’en alla en direction de l’auberge, non sans jeter des regards fréquents à la silhouette du Loup Blanc, qui semblait en difficulté à cet instant.

Seul dans les rues d’un des bas-quartiers d’Immelscheld, à une heure tardive et par une nuit pluvieuse, qu’allait faire notre héros ? D’aucun auraient dit qu’il était soit louche, soit imprudent d’agir de la sorte, mais peut-être avait-il des projets ?

Post court pour te laisser l'opportunité d'agir seul si tu le désires. Si tu le souhaites, tu peux passer au lendemain. On continuera alors le voyage.

NB : Si tu veux tenter une action spéciale et que tu ne sais pas si tu peux, n'hésite pas à me demander par MP, évidemment.
Le Q.G. de Kriegsherr se trouve ici:
http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopi ... 493#p70493

Et vous pouvez donner un grade au Kriegsherr ici:
http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopi ... 764#p70764

Avatar du membre
Geralt
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Messages : 261
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Re: [Geralt] Au fil de la route de la vieille forêt (1)

Message par Geralt » 25 mai 2016, 21:37

Passage où je fais référence au chef de l'Ordre, (sous forme de rêve) qui n'existe pas dans le fluff (aucun personnage historique en tout cas), je ne lui donne ni nom, et ne lui donne aucun physique, au cas où si plus tard, Krieg décide de l'introduire, il pourra comme cela créer le personnage comme bon lui semblera.
Nathalie l'observa de longues secondes, avant de décider d'obéir à sa demande et de quitter la ruelle, le laissant seul, ruminer sa colère, assit dans la boue, son long manteau noir se gorgeant d'eau. Geralt resta là longtemps, une partie de la nuit, sans bouger, le regard vide, perdu dans les méandres de ses pensées. Puis au fur et à mesure, ses yeux furent de plus en plus lourds, si bien qu'ils se fermèrent quelques instants, un simple instant qui pour lui dura une poignée de seconde, avant que soudain, prêt de lui, alors que la pluie venait de s'arrêter, un homme vêtu de noir se dresse devant lui, armé lui aussi de deux épées dans le dos, il le regarda, son visage caché par une capuche du même type de celle du loup blanc.

"Tu vas continuer longtemps à rester comme ça... Gamin."

Cette voix... Il aurait pu la reconnaître entre mille, c'était celle d'un homme dont il ne divulguerai pas le nom, un homme qui était la seul figure paternel qu'il possédait, un homme de légende pour les chevaliers de l'Ordre, car il en était le chef et maître... Oui, l'homme qu'il voyait devant lui , n'était autre que son mentor... L'homme qui l'avait prit sous son aile étant orphelin, du temps où il n'était qu'un nourrisson.
Bien évidement, Geralt savait bien que l'homme en question ne pouvait être vraiment face à lui, aussi pensa il qu'une nouvelle fois, son esprit lui jouait des tours, il y avait de fortes chances qu'il soit piégé dans un de ces rêves pourtant tellement réel. Mais même si rien de la conversation qui allait se dérouler n'était vraiment en train d'arriver, il pria Morr de ne surtout pas le réveiller, préférant se perdre dans ce rêve plutôt que de retourner à la dure réalité de sa vie.


"Je n'ai pas envie de te parler vieux fou..."

Geralt leva la tête vers lui, puis les deux hommes échangèrent un sourire, puis un rire, si bien que on aurait pu croire qu'il était impossible pour un homme aussi froid que Geralt de rire ainsi d'ordinaire, et pourtant dans ce rêve, cela se produisait. Le chef de l'Ordre du corbeau se posa prêt de lui, se posant à même le sol lui aussi assit dans la boue. Puis un silence retomba, un corbeau croassa dans le ciel obscur, la lune étant inexistante en ce lieu, on aurait même pu croire que le temps restait figé indéfiniment ici.

"Qu'est ce qui ne va pas loup blanc ? Tu vas continuer ainsi à tenter de fuir des ombres, attendant la mort dans l'espoir qu'elle vienne te prendre au plus vite ? Restant un enfant terrifié par la nuit, traqué par des vampires alors que normalement c'est toi le chasseur ? Je ne me souviens pas t'avoir formé ainsi... Et pourtant Morr sait le temps que j'ai passé à t'éduquer..."

En effet, au début en temps que répurgateur, l'inquisition lui avait appris les bases de son métier, mais se fut à son arrivée dans l'Ordre que sa formation commença vraiment, formé à devenir le meilleur tueur possible, ne craignant plus les ténèbres, mais vivant dedans. Apprenant à faire la différence entre goule et autres abominations. Apprenant à se battre à l'épée, au péril de sa vie, car son mentor lui avait marqué le corps de bien des cicatrices, sûrement plus d'ailleurs que n'importe qu'elle créature qu'il avait affronté le long de sa carrière.
Le chef de l'Ordre avait fait de lui, la personne qu'il avait été, un homme fort et fière de ses convictions, l'homme qu'il était avant la disparition de Tosot, avant que le mal ne puisse le corrompre petit à petit.
Baissant le regard, tremblotant telle un enfant, il tenta de trouver une justification à ces actes.


"J'ai peur maître... Peur de devenir comme mon frère d'arme Tosot... Peur de ce que je vais faire, de ce que j'ai pu faire... Je ne sais plus pourquoi je me bat. Quand un vampire tombe, 10 de nos frères tombent avec lui, mais dans quel but ? L'Ordre est la lumière éclairant les ténèbres, et pourtant ce monde bascule toujours plus dans la nuit. L'ennemi que j'ai juré de combattre dévore mon âme, tentant d'y trouver la moindre faille, et je sens que déjà, je m'abandonne à eux... Je n'y arrive plus..."

Son mentor l'observa un long moment, tentant de le cerner au mieux, puis il éclata de rire, sous le regard incompréhensible de son jeune disciple. Puis il stoppa de rire, et sa main vint percuter le visage du loup blanc avec violence, la douleur fut t'elle que Geralt pensa l'espace d'une seconde, ne pas être réellement dans un rêve finalement.

"Quel disciple stupide tu fais, en réalité tu n'es vraiment qu'un louveteau ! Tu as peur ?! Mais heureusement, c'est de la peur que nous autres membres de l'Ordre avons notre force, c'est la peur de la mort qui nous empêche de laisser les vampires triompher, nous faisons ce que personne ne veut faire, pourquoi ? Pour la gloire ? L'argent ? Pour offrir un monde meilleur ? Laisse moi rire, tu as envie de passer pour un héros, tu n'en ai pas un, tu es le chasseur dans la nuit, la lame ouvrant la voix à l'humanité, tes actions ne changeront pas ce monde, mais elles permettront au moins que celui ci tourne toujours un peu prêt normalement. Nous offrons un préavis à l'humanité face aux ténèbres grandissant rien de plus."

Il poussa un soupir d'agacement, telle le professeur récitant un leçon déjà récité à son élève.

"Tosot est mort, non pas par ta faute, il a choisit de ne pas être sauvé. Tu tentes de te reprocher sa mort, mais tu es égoïstes de le penser, tu as juste peur de finir seul... Peur de ne pas être à la hauteur pour l'avenir, alors que tu possèdes des capacités dont tu n'as pas idée. Pourquoi crois tu que je t'ai pris sous mon aile ? Pour tes jolies cheveux blanc ? Espèce de crétin !"

Il prit soudain un air plus sérieux, s'exprimant cette fois avec toute la conviction possible qu'il avait, il se releva face à Geralt, qui lui resta au sol à le contempler.

"Je suis vieux loup blanc, j'ai survécu à bien des vampires, si bien qu'ils ont appris à me craindre. Mais j'ai aussi perdu tellement dans cette guerre... Frère ... Ami... Amour... Le tout aurait pu me mener au désespoir, mais j'ai refusé de lâcher prise, car je savais que malgré tout, ce combat avait un sens, celui de préserver les hommes du mal, j'ai choisis de donner ma vie pour les autres, j'ai choisis de tout perdre sans rien avoir en échange. C'est ainsi, c'est le choix que j'ai fais et que tu as fais, tu as juste oublié. Le mal commence à avoir raison de toi car tu ne cherches plus à le combattre, redeviens l'homme que tu étais, redevient le frère que j'ai formé, redevient le fils que j'aurai aimé avoir... L'enfant n'est plus avec toi loup blanc, et il est l'heure pour toi d'arrêter de fuir, et d'enfin reprendre la chasse."

Il commença à disparaître, s'éloignant de Geralt, lui tournant le dos, mais ajoutant tout de même encore quelques mots.

"Tu as des gens qui tienne à toi loup blanc, ne perd pas cela, accepte l'idée d'obtenir l'aide des autres, tout en acceptant aussi de perdre ces personnes, car ni toi, ni moi ne sommes capable de sauver tout le monde, ainsi va la vie, la mort triomphe toujours, le Dieu Morr nous l'a appris. Maintenant relève toi Geralt, et combat pour le corbeau... Adieu gamin..."

Le chef de l'Ordre disparu, abandonnant Geralt, qui à ce moment aurait aimé le retenir...

Puis, tout devint noir autour de lui, et se fut à se moment qu'il ouvrit les yeux, allongé à même le sol, la pluie ayant stoppé de tomber. Il semblait s'être endormit dehors peu de temps après le départ de l'archère. L'aurore pointait déjà le bout de son nez...
Trempé jusqu'au os, Geralt se releva, restant de marbre, la mine toujours sombre, puis il tira quelque chose de sous sa veste, un pendentif autour du cou, avec au bout un médaillon en fer représentant le symbole de l'Ordre : Le corbeau... Il l'observa un long moment, puis la vue de cette objet amena en lui de bons souvenirs, et cela suffit à lui arracher un sourire de nostalgie. Il referma son poing autour du pendentif, le serrant comme ayant peur de le perdre soudainement. Puis il relâcha l'objet, le laissant apparant cette fois, ne cherchant plus à le cacher sous son armure de cuir. Il retira son manteau noir, puis le lâcha au sol, l'abandonnant dans la ruelle, quittant ce lieu, pour se diriger vers l'auberge.

L'heure était venu pour lui de parler avec les autres, et de faire preuve de franchise. Sortir de l'ombre pour retrouver la lumière. Ce rêve qu'il avait fait, semblait avoir été bénéfique de premier abord, mais à quel point ? Et que réservait Geralt pour la suite ? Qu'adviendrait il du coté sombre sommeillant toujours en lui ? Tant de question sans réponse pour le moment.

Au dessus de lui, un corbeau passa en volant et croassa trois fois... Présage de Morr qui annonçait que l'un de ces combattants venaient de sortir de sa longue léthargie...
Modifié en dernier par [MJ] Kriegsherr le 26 mai 2016, 20:44, modifié 1 fois.
Raison : +6 xps
Geralt, Chevalier renégat de l'Ordre du corbeau
Profil: For 11 | End 12 | Hab 14 (*-1) | Cha 8 | Int 11 | Ini 13 | Att 13 | Par 12 (*-1)| Tir 13 (*+1) | NA 3 | PV 58/85
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Compétences :
• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
"Le mal est le mal... Petit, Grand, moyen... Cela ne fait aucune différence. La notion est subjective. La définition est flou. Si je dois choisir entre un mal et un autre... Je préfère ne choisir aucun des deux."

Avatar du membre
[MJ] Kriegsherr
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Messages : 982

Re: [Geralt] Au fil de la route de la vieille forêt (1)

Message par [MJ] Kriegsherr » 26 mai 2016, 20:41

Profil mis à jour. Manteau perdu + xps.
Lorsque Geralt retourna à l’auberge aux aurores, il y fut accueilli par une employée différente de ceux qui étaient présents hier. Il s’agissait d’une jeune fille aux cheveux châtains, qui ne devait pas encore être majeure. Elle semblait fatiguée et assurait certainement la permanence de nuit dans l’établissement. Mis à part elle, il n’y avait pas grand monde dans l’établissement : un seul homme était assis à une table éloignée, et il ressemblait à un pèlerin, vêtu d’une longue robe de bure à capuche rabattue, avec son long bâton de marche appuyé contre la table. Les traces de boue qui menaient à son siège et la lourdeur de ses vêtements encore gorgés d’eau prouvaient que, comme Geralt, il devait avoir lui aussi passé la nuit dehors et venait tout juste d’arriver, d’ailleurs, il n’avait même pas été servi.

La petite jeta un regard mauvais à son nouveau client, comme si sa présence la dérangeait, ce qui était sûrement le cas, car elle devait bientôt avoir fini son service, et que les bottes du Loup Blanc lui rajouteraient encore un peu de travail de nettoyage. Toutefois, de mauvaise grâce, la petite jeta négligemment un regard au revenant et l’interpella. Elle s’adressa à lui dans un soupir :


-Hé, vous ! Vous devez être le nommé Geralt, non ? Votre ami nain dort encore, je crois, chambre 5, à l’étage, il m’a dit de vous dire de le réveiller quand ce serait l’heure. Les petits déjeuners ont été payés d’avance si vous voulez, par la jeune femme brune qui est partie hier soir.

Effectivement, en se rendant dans la chambre, le chasseur de vampires eut la surprise de constater qu’à part Sannri Barbe Enflammée qui ronflait comme une locomotive et dormait à poings fermés sur son lit, la petite chambre était vide. Apparemment, les autres étaient partis. Lorsque le tueur se réveilla en grommelant, il enfila ses braies tout en expliquant la chose à Geralt :
Image -Nathalie avait peur que tu essayes de nous fausser compagnie en filant à l’improviste ! Du coup elle et Gertrud se sont postées aux entrées de la ville pour être sûres que tu ne fasses pas une connerie. Moi, je leur ai dit que c’était pas la peine, qu’elles pouvaient rester dormir avec moi si elles voulaient. Mais je sais pas pourquoi, elles ont pas voulu. Enfin bon, tant pis pour elles, faudra quand même aller les chercher.
Sur ces mots, le nain descendit dans la salle commune, toujours déserte à l’exception du pèlerin qui venait tout juste d’être servi et mangeait son petit déjeuner, et donna une piécette à la jeune fille pour qu’elle aille elle-même avertir les deux femmes, n’ayant visiblement aucune envie de sortir dehors dans l’atmosphère humide et fraîche du matin. Il se contenta de se laisser tomber comme une masse sur une chaise à une table en poussant un soupir de soulagement et en grognant de sa voix tonitruante, un sourire aux lèvres, car il était plutôt de bonne humeur ce matin :
Image -J’espère qu’elle va faire vite pour les chercher et revenir nous servir. J’ai faim ! Aujourd’hui, on a pas mal de trajet, non ? Holzbeck, la frontière du Hochland, m’a-t-on dit ? Ca fait quoi, facilement 25 miles à travers la forêt ? On devrait y être en fin d’après-midi normalement, on est large niveau temps.
Il ne fallut que quelques minutes pour que l’employée revienne avec derrière elle Nathalie Jeansigner et Gertrud Teizer. Toutes deux n’avaient pas du fermer l’œil de la nuit et avait dû se priver du confort de l’auberge qu’elles avaient pourtant payée pour l’inconfort d’une nuit pluvieuse. Pour autant, elles ne semblaient pas de mauvaise humeur, ni même trop fatiguées. Ce était compréhensible pour Nathalie : la mercenaire avait dû connaître bien des nuits blanches et dans des conditions pires encore. Quant à sa nouvelle compagnonne, Geralt ignorait encore presque tout d’elle, mais elle semblait également plutôt bien s’accommoder de sa nuit. Elles s'assirent toutes deux à la table et y attendirent d'être servies par la jeune femme qui s'empressa de leur apporter nourriture et boissons, tandis que le nain rendit sa bourse à Gertrud. Il semblait qu'il l'avait empruntée afin de ne pas avoir payer de sa poche les services de la taverne, fidèle à la réputation de pingre de sa race.
Le Q.G. de Kriegsherr se trouve ici:
http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopi ... 493#p70493

Et vous pouvez donner un grade au Kriegsherr ici:
http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopi ... 764#p70764

Avatar du membre
Geralt
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Messages : 261
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Re: [Geralt] Au fil de la route de la vieille forêt (1)

Message par Geralt » 04 juin 2016, 15:00

Trempé, le soleil au aurore, il se dirigea vers l'auberge où normalement le reste du groupe avait choisit de se reposer, entrant dans la salle commune, il fut reçu par une jeune femme, à peine majeur, et sûrement fille du propriétaire, qui lui délivra un message du nain Sannri : Réveiller celui ci une fois son retour. Il gratifia la jeune fille d'un sourire, mais celle ci semblait plus voir le loup blanc comme une gène, pensant sûrement être tranquille à une heure aussi matinal.
Traversant la pièce de vie, son regard se posa sur un voyageur assit à une table, le visage caché par une capuche, il se s'attarda pas sur lui, préférant monter à l'étage du bâtiment dans le but de trouver la chambre du nain. Entrant dans une des chambre, il y trouva le guerrier à la hache ronflant et dormant de telle sorte que même les Dieux n'auraient pu le réveiller à cet instant. Le loup blanc s'approcha de lui et le réveilla en le secouant. Toujours de mauvaise humeur au réveil, le petit homme grommela et une fois qu'il pu ouvrir les yeux, il expliqua au membre de L'Ordre que les deux jeunes femmes Nathalie et Gertrud avaient passé la nuit dehors dans le but de surveiller les sortie de la ville, ne voulant pas que Geralt leur fassent faux bond.


"Je vois..."

Ainsi donc, fidèle à elle même, les deux femmes continuaient de se soucier de lui, l'une voulant payer sa dette, l'autre protégeant l'homme aux cheveux blanc, obéissant à un contrat payé par un inconnu. Geralt descendit en compagnie du nain, l'heure étant de manger quelque chose, Sannri offrit une pièce à la gérante pour lui demander d'aller chercher les deux guerrières manquantes.
Attendant leur arrivée, le regard de Geralt se posa une nouvelle fois sur le pèlerin dans la pièce, qui savourait son repas fraîchement offert. Le loup blanc se demandait ce que un homme seul, ayant visiblement voyagé longtemps, faisait ici. Mais il oublia toutes ses questions en voyant l'arrivée de Gertrud et Nathalie qui ne semblaient ni de mauvaise humeur, ni même fatigué. Pour l'archère talentueuse, la chose était normal, elle était une mercenaire connaissant les nuits fraîches qu'on pouvaient passer dehors, mais pour Gertrud... Il avait sauvé la jeune femme, mais elle semblait avoir certaines bases du combat et de la survie, le loup blanc ne savait rien de son histoire en réalité... Il faudrait à l'occasion qu'il apprenne à la connaître.
Tous prirent enfin place autour de la table, mangeant quelque chose de chaud. Un silence pesant s'installa, mais Geralt n'était pas dupe, les regards étaient tous posé sur lui. On pouvait voir le médaillon en forme de corbeau pendre au niveau de son cou, Geralt l'observa un instant, puis ferma les yeux, et les rouvrit pour lever la tête vers le nain et les deux femmes.


"Je... Je suis désolé pour hier soir Nathalie... Vous devez savoir des choses sur moi."

L'heure était venu pour lui d'arrêter de jouer avec la vérité, de stopper tout secret, dans le but de se libérer du poids qui le rongeait, dans son rêve, son maître lui avait dis qu'il était temps pour lui de repasser dans la lumière, de ne plus craindre la noirceur de la nuit, de redevenir le chasseur qu'il était jadis.

"Comme vous le savez, je me nomme Geralt, aussi surnommé le loup blanc. Je ne suis ni mercenaire... Ni chef de sécurité de convoi... Ni soldat... J'appartiens à une branche secrète de l'inquisition : L'Ordre du corbeau. Un groupe de gens entraîné à devenir des tueurs professionnel dans le but d'affronter monstres et autre abominations... Mais nos pires ennemis sont : les vampires..."

Il laissa un blanc après l'évocation de ce nom dans le but de voir les réactions de chacun, car pour le commun des mortels, les vampires étaient assimilés à des monstres sortant des fables et des contes.

"Croyez moi, les vampires sont bien réels. Ma mission était de protéger le petit Edrik que vous avez tous vu... Car lui et moi étions traqué par deux vampires nommés Viktor et Albrecht... Pendant ce temps, certains de mes frères traquent un mal bien plus grand et bien plus ancien..."

Ses pensées allèrent à ce moment vers Ubran et Buchwald, qui étaient à la recherche du vampire Agabius, un nom que le loup blanc n'osait plus prononcer désormais, sachant tous les rêves et cauchemars qu'il faisait à son sujet. Son regard se posa sur Gertrud, la beauté de la jeune femme amena chez lui un réconfort, mais il était venu pour lui l'heure de dire la vérité au sujet de cette dette qu'elle semblait vouloir lui payer.

"Gertrud... Ce jour là... Je... Si j'avais été seul et non avec Klaus et les autres... Je vous aurais laissé mourir... Vous n'avez aucune dette envers moi, et je ne suis pas le genre de héros que certains pensent voir en moi. Mon Ordre respecte un code, et la neutralité dans les conflits des hommes est un point important de ce code. Nous chassons les monstres... J'aurais dû me faire arrêter car les deux agresseurs que j'ai tué pour vous sauver... Même si ils le méritaient, je ne possédais en aucun cas l'autorité nécessaire pour les condamner."

En effet, Geralt savait depuis le début qu'il était en tort dans cette affaire, il était même surpris que l'Ordre avait choisit de le déclarer comme un de ces agents auprès des soldats du poste frontière de Arenburg. L'Ordre aurait pu choisir d'aller chercher Geralt pour le mettre aux arrêts et ainsi le condamner lors d'un tribunal interne à l'Ordre. De nombreuses histoires de ce genre avaient marqué l'histoire de l'Ordre du corbeau, comme certain chevalier du corbeau devenant des tueurs à gage pour certain roi ou seigneur en échange d'argent... Un exemple parmi tant d'autre.
Son regard quitta celui de Gertrud pour se poser de nouveau sur l'ensemble des protagonistes.


"Je ne vais pas bien... Pour une raison que j'ignore, les vampires qui me traquent affectent mon esprit et hantent mes rêves, si bien que je sens peu à peu que je change... En mal... Je vous vois tous mourir de ma main... Et j'ai peur... Mais je sais aussi que je ne peux plus me battre seul, que j'ai besoin de vous..."

Son poing se referma avec rage, il repensa à tout ce qu'il avait vécu depuis son départ de Bielen, tout ces gens morts... Mais cela devait cesser ! Et pour cela, les rôles de chasseurs et de proies devaient s'échanger.

"Si vous désirez toujours me suivre, sachez que notre destination est toujours la même, mais que désormais, le but est de traquer, de trouver et de tuer, les deux vampires que je recherche, et je compte bien les faire venir à moi. Je ne peux vous assurer que nous survivrons à cela mais... Même si ils sont en ville, Klaus, Tsaqra, Edrik... Ils seront toujours en danger tant que les deux monstres ne seront pas morts."

En effet, Geralt savait qu'il devait redevenir ce chasseur que tous les monstres craignaient, ce loup blanc se déplaçant dans la nuit à la recherche de sa proie, il devait faire venir les vampires à lui, et il avait dans l'idée que pour une raison obscur, une sorte de lien liait sa personne à Agabius et ces sbires... Et si eux pouvaient savoir où il était, la chose pouvait peut être marcher dans l'autre sens ? L'Avenir serait le dire.
Modifié en dernier par [MJ] Kriegsherr le 11 juin 2016, 20:03, modifié 1 fois.
Raison : +6 xps
Geralt, Chevalier renégat de l'Ordre du corbeau
Profil: For 11 | End 12 | Hab 14 (*-1) | Cha 8 | Int 11 | Ini 13 | Att 13 | Par 12 (*-1)| Tir 13 (*+1) | NA 3 | PV 58/85
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Compétences :
• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
"Le mal est le mal... Petit, Grand, moyen... Cela ne fait aucune différence. La notion est subjective. La définition est flou. Si je dois choisir entre un mal et un autre... Je préfère ne choisir aucun des deux."

Répondre

Retourner vers « Middenland »