[Darn et Erehyus] Lothern et Hardie

L’Empereur Karl Franz siège à Altdorf, capitale impériale depuis. Altdorf est un carrefour du savoir et son université est l’institution académique la plus respectée de tout l’Empire. Là, les seigneurs et les princes de nombreux pays viennent s’asseoir aux pieds des plus grands penseurs du Vieux Monde. Altdorf est aussi le centre du savoir magique et ses huit collèges de magie sont fort justement réputés bien au-delà du Vieux Monde. Altdorf est une ville affairée, avec un nombre important d’étrangers, de commerçants et d’aventuriers. La cour impériale elle-même engendre une activité économique florissante, qui attire toutes sortes de gens.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
Darn le Grossier
PJ
Messages : 20
Profil : 11 FOR /11 END /5 HAB /6 CHAR /6 INT /6 INI /9 ATT /9 PAR /6 IR /1 NA /125 PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier

Re: [Darn et Erehyus] Lothern et Hardie

Message par Darn le Grossier » 10 janv. 2019, 21:07

L'ogre massif suivie tranquillement la jeune elfe, le voleur toujours tenue fermement par les jambes et balancé de l'avant vers l'arrière comme un vulgaire sac de pomme de terre. Arrivé aux gardes, Darn se contenta de laisser parler la cavalière en arborant un sourire moqueur à l'intention de la troupe armée, arborant fièrement çà prise tremblante et pleureuse quand l'éloquente dame parlait du vil gredin, mais le visage du colosse pris un air grave quand le sergent donna son ordre et que quatre lanciers pointèrent leurs armes vers lui pendant qu'un autre soldat approchait avec d'épaisses chaînes dans les mains. Il pointa du doigt ce dernier et lui dit :
Si tu tien à tes bras fillette éloigne çà d'moi !
Immédiatement, les quatre soldats rapprochèrent leurs lances vers l'ogre, c'est alors que son orgueil, déjà bien endommagé par son fessier encore douloureux, pris le dessus sur la raison.

Et vous les troufions, n'pointez pas vos brindilles vers moi !

Il leva son point gauche en l'air, brandissant le malheureux blessé comme une masse d'armes, et repris :
J'ne m'laisserai pas menacé, ni enchaîné comme une bête ! J'suis Darn des Gueules-de-Givre et je ...Il n'eut pas le temps de finir sa phrase car l'homme-d'armes à la gauche du mangeur-d'homme enfonça la pointe de son hast dans le bras du même côté, certainement pour lui faire lâcher l'homme qui poussait des cris de terreur. La réaction fut immédiate. Darn balaya devant lui avec son arme hurlante, frappant l'imprudent dans les jambes et le faisant voler une seconde avant qu'il ne s'écrase lourdement sur la voie, alors que son collègue à çà gauche eut juste le temps de faire un saut vers l'arrière pour charger tout de suite après. Ce furent trois lances qui essayèrent de se frayer un chemin dans la chair de notre imposant héros, chacune cherchant à frapper une partie différente du monstre, tactique habituel quand des impériaux devaient faire face à une créature de cette taille, mais la créature en question ne comptait pas se laisser faire, il balaya à nouveau avec son arme qui, cette fois, ne toucha personne, car trop prévisible, son coup de point donné de la main droite aurait put attendre le visage de l'homme le plus proche, mais encore une fois, les réflexes de l'individu et son expérience furent plus rapide et il put esquiver le coup juste avant de porter un coup violent en pleine tête. Darn put sentir l'acier lui trancher l'oreille droite en deux, avant de percer le cuir chevelu et riper sur l'os, ouvrant une plais béante du côté droit de son crâne. Le coup sonnas quelque peu le colosse qui lâchât çà prise et mis un genou à terre. La douleur lui vrillait le crâne, tout devenait flou autour de lui. Il lui fallut quelques dizaines de secondes avant que çà vue ne soit à nouveau normal. Il regarda autour de lui, les soldats étaient toujours en position, prêt à frapper au moindre geste menaçant. De sa main droite, il toucha sa blessure, une bien belle balafre, aussi profonde que çà peau peut être épaisse, il tourna son œil unique vers le jeune homme qui lui avait infligeait cela et, avec un sourire aux lèvres, lui dit.

Et bin, pour un merdeux d'humain, tu t'débrouilles bien, j't'offrirai une pinte un d'ses jours et tu m'diras dans qu'elle bataille un lardon comme toi a appris çà.

Il délaissa le garde qui affichait un air déboussolai pour fixer le sergent qui affichait une mine sévère.

J'veux bien t'suivre la moustache, mais si tu sort encore tes saloperies d'chaines j'me f'rai tuer en t'les faisant bouffer par l'cul. Un vrai buffle n'se laisse jamais attacher !

Puis il se redressa lentement, ne faisant aucun geste brusque. La vision de ses doigts ensanglantés et la douleur lancinante le fit rigoler.

Un nouveau souvenir d'bagarre. J'en ai pas beaucoup des aussi beaux. Dit il aux gardes et aux deux aventuriers qui le regardaient d'un air interrogateur en pointant du doigt son oreille coupée en deux et la plaie grande ouverte.
Darn le Grossier, Voie du Buffle Errant
Profil: For 11 | End 11 | Hab 6 | Cha 6 | Int 6 | Ini 6 | Att 9 | Par 10 | Tir 6 | Foi | Mag | NA 1 | PV 125/125 (bonus inclus)
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier
"Tavernier ! Apporte moi d'la graille et d'la bière ! ET PAS TA PISSE DE GOBELIN ! SINON J'CASSE TOUT DANS LA CABANE ! ET AVEC TA TÊTE ! Haha."

Avatar du membre
Erehyus
PJ
Messages : 46
Profil : FOR 8/ END 7/ HAB 11/ CHAR 10/ INT 10/ INI 11/ ATT 11/ PAR 9/ TIR 9/ NA 1/ PV 55
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_erehyus

Re: [Darn et Erehyus] Lothern et Hardie

Message par Erehyus » 16 janv. 2019, 21:55

Je n'avais aucunement l'intention de m'opposer à l'action des forces de l'ordre. Mais me faire trainer comme un vulgaire sac de viande, tiré par des chaines et des menottes? Ce serait là un affront que je ne saurais accepté. Est ce que le sergent qui me faisait fasse avec ses menottes l'avait comprit, je l'ignore. Toujours était-il qu'il ne tarda, face à mon visage, à renoncer à l'idée de me passer ce métal lourd et pesant.

Cependant, si les choses pouvaient se passer à peu près normalement, en ce qui concernait l'ogre, la situation était toute autre. En effet, les humains avaient, grand bien les en avait prit, établit des mesures strictes lorsqu'ils devaient faire face à des situations impliquant des créatures du gabarit de celui ci, ils essayaient de l'entourer à plusieurs et de restreindre. En soit, la méthode peut être bonne en situation normal. Mais pas aujourd'hui et pas dans cette situation. L'ogre était parti pour faire preuve de bonne volonté. Mais sa patience, elle ne fut pas à toute épreuve. Loin de là. Lorsqu'il vit les armes des gardes se pointer vers lui, il ne put retenir son agressivité et commença à ravager les rangs des gardes. En effet, les humains le piquèrent de leurs lances pour le dissuader. Mais cela n'eut pour effet que d'attiser d'avantage la colère de l'ogre.

J'eus beau essayer de hurler pour calmer les choses, cela ne fit rien. Après tout, j'avais beau donner des ordres, cette chose n'était pas l'un de mes soldats. Rien ne pouvait le pousser à m'obéir. De même pour les soldats humains. Il s'agissait de troupes humaines et j'étais une étrangère mêlée à une escarmouche dans leur citée.
Je poussais donc un soupir désespéré et attendait calmement ma fin de la rixe, adressant au responsable de l'unité de garde un regard navré.


-Je suis sincèrement désolé que les choses évoluent de la sorte. J'ai beau ne pas connaître intimement cet individus, étant donné qu'il a arrêté celui qui m'a détroussé, je m'excuse de son impulsivité. Puis-je vous recommander que vos hommes restent à une certaine distance de cet ogre? Il devrait suivre si on ne le menace pas. Tout ce qu'il semble vouloir, s'est la récompense pour avoir attraper le criminel qu'il tient actuellement et qu'il a inconsciemment utilisé contre vos hommes.

Ma remarque était sincère et issue de la remarque que l'ogre m'avait faite avant que je n'essaye de m'expliquer avec la garde, ou il m'avait demandé si il pouvait garder ce qu'il semblait désormais considérer comme un hors-d’œuvre.
Je regardais la scène avec consternation. Je savais soigner les animaux, m'occuper d’eux. Mais je n'avais aucune connaissance dans les soins aux humains.


-Si vous le permettez, Sergent, je peux essayer de jeter un oeil aux blessures de vos hommes. Je ne suis pas médecin, mais je peux peut être vérifier si il n'y a rien de mortel pour l'instant. Ensuite, je vous suivrais au poste, sans faire d'histoire.

L'intention était louable, mais j'ignorais comment le prendrais le sergent. Je devais donc espérer qu'il le prenne bien. Et surtout, que mes maigres connaissances médicales ne me joue pas de tour. Je pouvais probablement reconnaître une fracture ou une entorse, car semblable dans le cas d'un animal et d'un humain.Je pouvais donc éventuellement réduire une fracture et immobiliser un membre. Mais pour des soin plus poussés, il faudrait immanquablement l'avis d'un médecin expérimenté.
Erehyus, Noble
Profil: For 8 | End 7 | Hab 11 | Cha 10 | Int 10 | Ini 11 | Att 11 | Par 9 | Tir 9 | NA 1 | PV 45/55
Lien Fiche personnage: Erehyus

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 651
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Darn et Erehyus] Lothern et Hardie

Message par [MJ] Le Djinn » 22 janv. 2019, 15:27

Un cercle de la peur s'était formé autour du groupe combattant. Les soldats gardaient l'ogre en joue à la pointe de leur lance tandis que leur camarade se relevait difficilement, ayant sans doute des muscles traumatisés et peut-être quelques félures mineures. Tous les regards se tournaient vers Darn, ignorant complètement l'elfe dont les excuses plates et les diatribes longues n'impressionnaient en rien les militaires présents. Le capitaine, lissant sa moustache et replaçant son chapeau à large bord écouta cependant les suppliques d'une oreille distraite et jugea que tuer un ogre sur la chaussée n'était pas la chose à faire. Pas que l'idée le dérangeait, lui que son racisme envers les non-humains avait toujours guidé mais en fin limier il se doutait qu'abattre un représentant de cette race violente et cruelle pouvait attiser la colère de ses frères, souvent pris comme mercenaires ou gardes du corps par les riches de la ville. D'une voix claire et sur un ton autoritaire il ordonna:

-"Hardi les gars, vous m'embarquez ces deux là et vous me les collez dans le trou du Sud!"

Il y eut bien des gens dans la foule autour pour applaudit la force de décision de l'officier. Les gardes, toujours très inquiets, entourèrent comme ils purent leurs prisonniers pour les emmener à la pointe de la lance. Des sifflements retentirent dans les rues, accompagnés de mots doux tels que: "sale brute", "sorcière elfe", "monstres". La population bas-de-gamme de l'Empire n'était pas très tolérante envers la différence, même envers les elfes. A vrai dire dans leur cas un nain aurait eu davantage de chances de recevoir un accueil positif, la petite race étant vantée par les sigmarites lors de sermonts, rappelant en permanence les liens entre l'Empire et le petit peuple.

Rien de très avantageux cependant pour Gil, Erehyus, Darn et ce qu'il restait du voleur qui furent tous jetés dans une geôle qui aurait pu être vaste mais que l'ogre rendait exiguëe. Le larron, lui, brisé par les coups, étaient décédés durant le trajet et on ne tarda pas à l'enlever de là. Son corps n'était plus qu'une plaie et on aurait pu croire qu'une maison lui était tombée dessus. Ce qui n'était pas totalement faux. On les avait placé là sous les quolibets et sans leur dire quoique ce soit quant à une éventuelle date de sortie ou semblant de procès. L'avantage c'est que cette longue attente donnerait au moins le temps de discuter même si le bretonnien ne semblait pas décolérer de la tournure que prenait la situation.
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Erehyus
PJ
Messages : 46
Profil : FOR 8/ END 7/ HAB 11/ CHAR 10/ INT 10/ INI 11/ ATT 11/ PAR 9/ TIR 9/ NA 1/ PV 55
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_erehyus

Re: [Darn et Erehyus] Lothern et Hardie

Message par Erehyus » 28 janv. 2019, 21:27

Dire que je fulminais aurait été loin de la vérité. En réalité, nous étions même deux à nous rapprocher sérieusement de la limite de notre tolérance envers la stupidité du bas peuple. Nous avions exercé notre droit à nous défendre et à attraper le coupable avant qu'il ne fuit. Nous étions même, Gil et moi, prêt à collaborer avec la Garde. Mais la tournure des évènements nous plaçait directement en criminel aux yeux de ce peuple de Mon-Kheigh. Mes mains me démangeaient de commencer à leur tailler dans le lard pour leur impertinence. Mais de un, cela serait provoquer beaucoup de problème pour leur stupidité et donc leur accorder plus d'importance qu'ils n'en ont, et de deux, le Haut Royaume elfe avait des accords avec eux. Je ne pouvais les briser pour satisfaire ma simple colère.
Je m'approchais de mon compagnon de route et posais une main sur son épaule.


-Prends ton mal en patience. je vais voir pour que le Capitaine te laisse sortir de là. Une fois dehors, tu pourras voir quoi faire pour la suite. Je m'approchais alors du Capitaine, ignorant royalement les quolibets que m'adressait la populace Capitaine? Puis-je vous demander humblement de laisser ce chevalier bretonnien en dehors de toute cellule? Celui ci c'est retrouvé prit dans le tourbillon des évènements et n'a rien fait qui puisse être répréhensible. Et enfermer un noble du Royaume ne ferait que vous poser des problèmes inutiles.

Le ton de ma question était tout ce qu'il y a de plus sérieux, mais également respectueux envers la charge de l'officier humain. J'espérais juste qu'il comprenne ma remarque. Après tout, avec son silence à ma proposition d'aider à soigner ses hommes, je commençais sérieusement à m'interroger sur le fait qu'il me comprenne même. Je ne pouvais que l'espérer.
Je suivis en silence la procession qui nous conduisait dans les geôles ou le Capitaine avait ordonné de nous enfermer en attendant un procès ou une sortie de prison... Je commençais d'ailleurs a en avoir de sérieux doute quand à la probabilité que l'on puisse sortir de par le fait des humains.

Je jetais un regard à mon "compagnon" ogre, par curiosité et crainte qu'il n'explose de colère face à la situation. Je plantais fermement mon regard dans le siens, sans crainte ou tentative de le détourner.


-Même pas ils ne vous auraient laissé ce fourbe comme repas. Décidément, les humains ne connaissent plus le respect envers ceux qui assurent la sécurité de leurs rues. Encore désolé pour la plaie que je vous ai provoqué. Ce n'était pas voulu. J'espère au moins qu'avec le temps, cela fera une belle cicatrice dont vous pourrez être fier.
Je dois vous remercier d'avoir attraper ce malandrin. J'espère pouvoir récupérer mon or rapidement maintenant. Enfin, si la garde est un minimum honnête.
Quel est votre nom, guerrier? Le miens est Erehyus. Une apprentie des Heaumes d'Argent.


Je restais assise au fond de la cellule, attendant que le temps passe. J'avais laissé mon arme entre les mains des gardes, mais je devais reconnaître que cela m'ennuyait au plus haut point. Alors, il allait falloir que je trouve autre chose pour m'occuper, avant que ma patience arrive à bout. Ce qui pouvait arriver très rapidement.
Erehyus, Noble
Profil: For 8 | End 7 | Hab 11 | Cha 10 | Int 10 | Ini 11 | Att 11 | Par 9 | Tir 9 | NA 1 | PV 45/55
Lien Fiche personnage: Erehyus

Avatar du membre
Darn le Grossier
PJ
Messages : 20
Profil : 11 FOR /11 END /5 HAB /6 CHAR /6 INT /6 INI /9 ATT /9 PAR /6 IR /1 NA /125 PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier

Re: [Darn et Erehyus] Lothern et Hardie

Message par Darn le Grossier » 29 janv. 2019, 20:18

Des cris et des insultes venaient de tous les côtés, la foule exprimait son mépris et çà haine pour les non-humains, mais Darn s'en moquait bien ! Les joyeusetés qu'il pouvait entendre n'étaient rien comparées à ce qu'il avait déjà entendu, ses belles paroles lui donnait plutôt le sourire, car il savait très bien que sans les gardes cette bande de pourceaux se contenterait de baisser les yeux en silence. Il se rappela alors du casse-croûte sur patte qu'il avait attrapé un peu plus tôt et qu'il avait pensé à récupérer avant de suivre les gardes. Cette petite bagarre avec les gardes et cette promenade sous les huées commençaient à lui ouvrir l'appétit.
Le vaux-rien ne semblait plus respirer, son petit cœur et ses os fragile n'avaient pas du supporter le traitement que lui avait infliger l'ogre. Soit ! Il fera un bon en-cas. Tout en marchant, il prit le cadavre dans ses deux mains, puis le brisa en deux avant de lui arracher le bassin, déversant des entrailles et leurs contenus sur le pavé. Face à un tel spectacle, bon nombre des habitants cessèrent de proférer des insultes pour retenir la nausée qui s'empare d'eux. Darn les remarqua et s'en amusa, allant jusqu'à laisser les organes internes s'étaler pleinement sur la route, se gauchit de nourriture provoquât des vomissements et des évanouissement au sein de l'attroupement, il put même voir plusieurs enfants pleurer devant ses actes de barbarie. Cette vision fit rire l'ogre, qui s’apprêtât à entamer son goûté avant de se faire stopper net par les gardes qui le menacèrent de leurs armes. Frustrer, l'ogre jeta les deux moitié du voleur aux pieds de la foule après avoir pris soin de récupérer ses vêtements pour s'en servir de bandage, puis il continua de suivre les soldats sous de nouvelles insultes bien plus vulgaires.

Une fois dans la geôle, il s'assit dans un coin en grommelant sur la confiscation de ses affaires, puis il commença à bander çà plaît à la tête et au bras. Tout en s'appliquant dans çà tache, il écouta l'elfe qui s'excusa à nouveau et se présenta.


C'sont les impériaux ! Tous des ingrats et des débiles. SURTOUT LES GARDES !!!! Aboya-t-il en direction du couloir. Et n't'inquiète pas pour l’égratignure rouquine, j'en ai d'jà eux des pires qu'çà, mais jamais des aussi humiliante. Bien qu'c'est une histoire marrante, j'éviterai d'en parler, mais toi t'peu t'vanter d'avoir réussi un exploit ! Humilier un ogre en l'touchant à un endroit sensible et arriver à survivre, c'est une sacrée prouesse, mais évite d'raconter qu'c'est moi qu'tu as blésé, j'ai une réputation à maint'nir dans l'coin.
Le mangeur-d'homme fini d'appliquer les bandages de fortune et se redressa du mieux qu'il pouvait, ses cellules n'étant pas fait pour accueillir un être de cette taille, il du rester plier en deux pour arriver à se redresser sur ses jambes.
Moi c'est Darn des Gueules-de-Givre, on m'appelle aussi l'Grossier, fière merc'naire ogre à la r'cherche d'un bon boulot, à ton service m'dame. Dit il en s'inclinant grossièrement devant l'elfe.
Darn le Grossier, Voie du Buffle Errant
Profil: For 11 | End 11 | Hab 6 | Cha 6 | Int 6 | Ini 6 | Att 9 | Par 10 | Tir 6 | Foi | Mag | NA 1 | PV 125/125 (bonus inclus)
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier
"Tavernier ! Apporte moi d'la graille et d'la bière ! ET PAS TA PISSE DE GOBELIN ! SINON J'CASSE TOUT DANS LA CABANE ! ET AVEC TA TÊTE ! Haha."

Avatar du membre
Darn le Grossier
PJ
Messages : 20
Profil : 11 FOR /11 END /5 HAB /6 CHAR /6 INT /6 INI /9 ATT /9 PAR /6 IR /1 NA /125 PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier

Re: [Darn et Erehyus] Lothern et Hardie

Message par Darn le Grossier » 01 févr. 2019, 20:55

Essayant de se redresser du mieux qu'il pouvait après c'être respectueusement, et grossièrement, incliner devant l'elfe, Darn se tourna vers le chevalier qui semblait retenir difficilement çà colère. Visiblement, il semblait en vouloir à l'ogre.

Et toi mon gars, t'es qui ? T'n'as pas pipé un seul mot. T'sais parlé ? Peu importe !

L'ogre retourna dans son coin, rassembla de la paille humide et sale en un tas, puis s'assit sur ce coussin improvisé, c'est alors qu'un gargouillis venant de son estomac se fit entendre. Il faut dire qu'il n'avait pris qu'un petit déjeuner frugale, ce n'est pas deux poulet, une tomme entière, un pain et deux pintes de bière qui pouvait caler un goinfre comme lui. Scrutant la pénombre, il perçut un rat aux yeux rouge assis non loin de lui, bien qu'il ne s'agit là que d'une bestiole vermineuse, son regard de braise semblait luire d'une certaine intelligence, et pire, là petite créature semblait les écouter et se moquer silencieusement de leur sors. C'est alors que le colosse tendit çà main en direction du rat et, d'un geste vif, l'attrapa avant qu'elle ne pût s'enfuir. Sa prise se débattait, elle couinait, mordait, mais malgré ses tentatives, elle finie bien vite dans la gueule de Darn qui l'écrasa avec sa puissante mâchoire. Intelligente ou pas, toute créature peu servir d'en-cas.

Après avoir avalé son amuse-bouche, l'ogre se concentra à nouveau sur ses deux colocataires.


Dite moi ! Qu'est-c'que des gens aussi bien habillés font dans c'te fosse à merde qu'les humains appellent "la capitale" ?
C'n'est pas souvent qu'l'on voit un Bretonnien dans c'tte ville, et c'est la première fois qu'je rencontre une ... elfe homme-d'argent. Et vous aviez l'air si inquiet dans c'tte rue. Vous regardiez chaque visage, chaque r'coin sombre, comme si vous vous attendiez à vous faire attaquer. J'sais bien qu'Altdorf est aussi dangereux qu'les Montagnes-des-Larmes, mais ont aurait dit qu'vous chassiez, ou qu'vous vous faisiez chasser.


Puis Darn restait silencieux, attendant des réponses à ses questions, bien que l'homme du royaume semblait plus avoir envie de cracher tout ce qu'il avait sur le cœur contre l'ogre.
Darn le Grossier, Voie du Buffle Errant
Profil: For 11 | End 11 | Hab 6 | Cha 6 | Int 6 | Ini 6 | Att 9 | Par 10 | Tir 6 | Foi | Mag | NA 1 | PV 125/125 (bonus inclus)
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier
"Tavernier ! Apporte moi d'la graille et d'la bière ! ET PAS TA PISSE DE GOBELIN ! SINON J'CASSE TOUT DANS LA CABANE ! ET AVEC TA TÊTE ! Haha."

Avatar du membre
Erehyus
PJ
Messages : 46
Profil : FOR 8/ END 7/ HAB 11/ CHAR 10/ INT 10/ INI 11/ ATT 11/ PAR 9/ TIR 9/ NA 1/ PV 55
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_erehyus

Re: [Darn et Erehyus] Lothern et Hardie

Message par Erehyus » 06 févr. 2019, 00:31

Voir un ogre entamer la discussion avait quelque chose d'étrange et d'irréaliste. Il avait certes son côté abrupte dans le verbe, mais ce côté calme dénotait tellement de ce que je connaissais de ses semblables que j'en restais quelque peu pantoise. Il pourrait presque me faire croire qu'il puisse être plus civilisé que les humains. Presque. Parce que ses propos brisaient un peu cette illusion. Ce qui, bien sûr ne tarda à me faire rire lorsqu'il en vint à me demander ce que des personnes aussi bien vêtue que Gil et moi faisions dans cette citée humaine.

-Désolé. Ce n'est pas pour me moquer de vous. Déclarais-je entre de crise de fou rire. Je parvins enfin à prendre une inspiration et à reprendre mon calme. Isha et Eldrazor m'ont fait croiser la route d'un bien singulier combattant.
Pour répondre à votre question... Enfin, plutôt à vos question, le bougon ici présent est le Chevalier Gil de Bretonie. Nous avons guerroyé ensemble et avons décidé, après la guerre contre les forces de la Ruine, de prendre un peu de temps pour voir du pays. Après Nuln qui m'avait laissé un bien amer souvenir, le chevalier m'a convaincu de ne pas tout de suite juger tous les humains à l'aulne de la médiocrité des racailles de là bas, mais de laisser à une autre ville la possibilité de me charmer. Et devinez quoi... Ben il a perdu son paris, le pauvre. A Nuln, Gil s'est fait volé sa bourse par des gamins. Et ici, à Aldorf, c'est moi qui me fait volé ma bourse par ce mécréant. Raison pour laquelle je commence à me demander pourquoi on accorde autant d'importance à ces mon-keigh.


J'allais m'adosser à l'une des parois de la cellule ou nous nous trouvions, bien décidé d'attendre qu'enfin ces primates humains se présente pour que l'on puisse voir la suite des évènements. Dans tous les cas, je comptais bien récupérer ce qui nous appartenait et repartir au plus vite. Deux villes humaines m'avaient passablement déçues, je n'étais pas prête de répéter l'expérience de si tôt.
Et les humains pouvaient m'appeler à l'aide, désormais, ils se débrouilleraient tous seuls comme les grands qu'ils prétendent être. Je répondrais certes à l'appel de Gil et de sa Famille, mais cela serait le seul effort que j'étais désormais prête à consentir envers les mon-keigh. Ils n'avaient, désormais, que mon méprit à leur égard.
Erehyus, Noble
Profil: For 8 | End 7 | Hab 11 | Cha 10 | Int 10 | Ini 11 | Att 11 | Par 9 | Tir 9 | NA 1 | PV 45/55
Lien Fiche personnage: Erehyus

Avatar du membre
Darn le Grossier
PJ
Messages : 20
Profil : 11 FOR /11 END /5 HAB /6 CHAR /6 INT /6 INI /9 ATT /9 PAR /6 IR /1 NA /125 PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier

Re: [Darn et Erehyus] Lothern et Hardie

Message par Darn le Grossier » 07 févr. 2019, 20:27

"Ishaéldrazor ? Monkég ? qu'é za qu'o qu'çà ?" Ce dit l'ogre. Il y réfléchit quelques secondes, mais fini par renoncer en sentant venir un début de mal de tête. C'est toujours difficile de réfléchir, surtout avec la moitié du crâne ouvert.
J'imagine qu'si vous êtes tous les deux là c'est qu'le combattant-truc est crevé. Et Gil l'Grincheux ? Il s'est battu ou est resté derrière à discuter avec des gardes ? Dit l'ogre en jetant un regard moqueur au Bretonnien et en caressant çà boucle de ceinture.
J'vais t'donner un conseil rouquine. Quand tu rentres dans une ville humain, prends ta plus belle tête d'tueuse ! Y faut qu'tu montres à ses sauvages qu's'y y t'font chier, y crève. C'est pas compliqué.
S'adossant contre le mur, les bruits de son ventre commençaient à l'énerver de plus en plus, il décida alors de se pencher vers les barreaux et de hurler vers le couloir.
ET ! LA MOUSTACHE ! C'EST QUAND QU'TU NOUS AMÈNES D'LA GRAILLE ? ET ! LARBIN ! GROUILLE-TOI OU J'VAIS DEVOIR M'CONTENTER D'UN CHEVALIER MAIGRICHON ! Haha !
Puis, il ce remis dans une position confortable, avant de reprendre sa discussion avec l'elfe.
Vu qu'vous avez l'air un peu pommé toute à l'heure, j'veux bien vous servir d'guide, et même m'assurer qu'personne n'touche à votre argent ou n'essais d'vous tuer. À condition d'avoir droit d'bouffer c'que j'tue, d'ramasser c'que j'veux sur les morts, et qu'j'finisse avec que'ques jolies pièces brillante pour pouvoir bouffer. Puis il adressa un grand sourire en direction de son interlocutrice.
Darn le Grossier, Voie du Buffle Errant
Profil: For 11 | End 11 | Hab 6 | Cha 6 | Int 6 | Ini 6 | Att 9 | Par 10 | Tir 6 | Foi | Mag | NA 1 | PV 125/125 (bonus inclus)
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier
"Tavernier ! Apporte moi d'la graille et d'la bière ! ET PAS TA PISSE DE GOBELIN ! SINON J'CASSE TOUT DANS LA CABANE ! ET AVEC TA TÊTE ! Haha."

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 651
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Darn et Erehyus] Lothern et Hardie

Message par [MJ] Le Djinn » 09 févr. 2019, 19:11

Gil balaya d'un revers de la main les provocations de l'ogre. Las, le chevalier tournait son visage crispé vers le sol, visiblement très las et tendu. Il semblait en avoir assez de tout ça, de ces courses-poursuites et de ces arrestations. Il maugréait dans sa barbe en maudissant l'Empire, Sigmar et le Vieux Monde à la fois.

-"Alloiz aux dieusx des tésnèsbres avec vos jascasseries, vous avoiz fait assez de mals comme ça..."

Sous l'effet de la colère il ne contrôlait plus son accent bretonnien qui en ressortait renforcé. Fâché, il finit par croiser les bras et coller son dos contre la paroi froide du cachot. Quelques rats tentèrent bien de trouver refuge entre ses jambes qui donnaient un abri contre les gouttes tombant du plafond mais il les chassa vite.
Une grosse heure passa encore avant que des pas se firent entendre dans le couloir. Il y en avait une série, au minimum quatre. Un de ces pas lourds typiques des geôliers, soldats et autre racaille légale puis d'autres très légers, fins sur le sol. Seul le porteur de clés apparu pour ouvrir la cellule.


-"La dame elle vient avec moi, vous deux vous restez là, on viendra vous chercher après."

Quand Erehyus dépassa la porte elle eut le déplaisir de tomber nez-à-nez avec un haut-elfe en grande tenue officielle qui la toisait avec les sourcils froncés et un air agacé. Derrière lui étaient deux autres représentants de la haute-race, un simple soldat, patrouilleur en service et un autre elfe en riches vêtements de noble. Tous semblaient très incommodés d'être là, sous terre et dans la puanteur des prisons. Sans qu'ils ne prononcent un mot le groupe traversa les cachots. De temps en temps des mains sortaient, tentant d'agripper les vêtements de seigneur des elfes, le soldat dût même utiliser sa demi-lance pour percer le torse d'un impudent trop accroché, il alla mourir sur la paille, oublié de tous.

Le soulard officiel s'inclina si bas qu'il en frôla le seul en ouvrant une dernière porte, en haut d'un long escalier en colimaçon. Elle débouchait sur une pièce ronde et relativement grande, sans doute en haut d'une tour. En plein centre on trouvait une table disposant de quatre chaises opposées deux à deux. Les deux hauts-elfes noblement vêtus s'assirent d'un côté et Erehyus fût invitée à s'asseoir de l'autre. Le soldat restait debout, en faction. L'elfe en tenue officielle sortit d'une petite sacoche cachée sous ses habits un petit parchemin. Il le tint entre ses doigts et notre héroïne put alors s'apercevoir qu'il devait être assez âgé, les veines apparentes ne trompant pas.


-"Vous êtes bien Dame Erehyus Ataliel ? Je suis Tymalier Eskeladel, ambasseur d'Ulthuan à Altdorf pour la gloire du Roi-Phénix et de notre nation. Ici se trouve également Maltiel Junowil, capitaine local du corps des Heaumes d'Argent. Nous avons été mis au courant des accusations pesant contre vous. Elles sont gênantes mais nous n'aurons pas de mal à convaincre les impériaux de vous relâcher. Cependant avant d'agir j'aimerais entendre votre version des faits..."

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En prison il semblait que l'absence de l'elfe ennuyait Gil qui ne trouvait plus personne sur qui poser son regard excepté l'ogre de trois quintaux en face de lui. Finalement, à bout de patience il se décida à commencer une discussion:

-"Et toi l'ogre, tu viens d'où?"
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Darn le Grossier
PJ
Messages : 20
Profil : 11 FOR /11 END /5 HAB /6 CHAR /6 INT /6 INI /9 ATT /9 PAR /6 IR /1 NA /125 PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier

Re: [Darn et Erehyus] Lothern et Hardie

Message par Darn le Grossier » 10 févr. 2019, 06:51

WOUHAHAHAHAHAHAHAHA... Un rire puissant résonnait dans les geôles. L'accent bretonnien avait toujours fait rire l'ogre.
C'est mignon comment tu parles p'tit gars.

Cette petite rigolade avait permis à Darn d'oublier son petit creux, mais à peine avait il fini de rigoler qu'il pouvait à nouveau entendre son ventre gargouiller. Au moins, les amuses gueules pullulent dans les prisons humaines. Il avait passé l'heure suivante à attraper et tuer des rats, il en tenait sept par la queue quand les gardes arrivèrent. Darn fut étonné de voir qu'il y avait d'autres elfes dans le coin, mais il ne dit pas un mot quant au départ de l'elfe. À nouveau seul avec son compagnon, l'ogre poursuivi çà quête, c'est alors qu'il fut surpris par la question du chevalier.

Y a peu d'chance qu'tu en es entendu parler. J'viens du coin l'plus pommé du monde, et l'plus beau aussi. Un plateau au nord des Montagnes-des-Larmes. Un p'tit coin ou les montagnes vont plus haut qu'les nuages et ou vivent des bestiaux qui fond deux fois la taille d'ton cheval et qui t'boufferait avec arme et armure. L'ogre montra ses tatouages au chevalier, des dessins grossier bleu et blanc prenant les forme des monts, des pics et des glaciers de son pays, bien que ses nombreuses cicatrices déformaient et masquaient par endroit certains trait, l'ensemble était bien visible et, malgré la grossièreté quelque peu enfantin avec là qu'elle ils ont étaient fait, les tatouages ne manquaient pas en détails. Ici et là, on pouvait distinguer des crevasses, des falaises, des cols et des petite et rare forêt.
Là-bas, l'hiver y est tell'ment froid qu'personne n'peu sortir du camp, surtout quand y a l'vent du nord. Cette salop'rie peu g'lée un ogre en que'ques minutes et il transforme la neige qui tombe en morceau d'glace tranchant comme des épées. Et quand les neiges fondent, c'est là qu'tu peu les voir. Les troupeaux d'mammouths, d'férox, d'élan géant, d'rhinox, ...
Ça n'a rien à voir avec vos montagnes naines et les prédateurs du coin. L'plus gros ours qu'j'ai croisé d'puis qu'j'ai passé les montagnes du bord du monde arrivait à peine à mon menton. Croix moi, chez moi les plus p'tits sont déjà plus grand que nous.

Il regarda la dizaine de rats inerte qu'il avait attrapé tout en parlant et qu'il tenait par la queue, puis commença à les mangers deux par deux.
Darn le Grossier, Voie du Buffle Errant
Profil: For 11 | End 11 | Hab 6 | Cha 6 | Int 6 | Ini 6 | Att 9 | Par 10 | Tir 6 | Foi | Mag | NA 1 | PV 125/125 (bonus inclus)
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier
"Tavernier ! Apporte moi d'la graille et d'la bière ! ET PAS TA PISSE DE GOBELIN ! SINON J'CASSE TOUT DANS LA CABANE ! ET AVEC TA TÊTE ! Haha."

Répondre

Retourner vers « Altdorf, Capitale de l'Empire »