[Kegtheros] Battre le fer pendant qu'il est chaud

Image
Les Terres Sombres sont coincées entre les Montagnes du Bord du Monde à l'Ouest et les Montagnes des Larmes à l'Est

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Neferata
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 211

Re: [Kegtheros] Battre le fer pendant qu'il est chaud

Message par [MJ] Neferata » 26 mai 2019, 18:35

► Afficher le texte


Dalgur ecouta les paroles de son fils, les comprenant, mais décida autrement que prévu. Bien qu'il ait laissé le choix à son fils, il secoua la tête, indiquant un refus clair et net, mais surtout un simple test. Était-ce parce que les arguments de son fils n'étaient pas présent ou par simple test pour voir si son fils choisirait la bonne réponse. Toujours est-il que la réponse était maintenant claire.


Image-Un choix intéressant mon fils, mais avant de négocier, tu dois savoir fabriquer.


Il tourna les yeux vers Greenath et lui ordonna d'un signe de main de prendre avec lui le jeune apprenti. Le maître ingénieur hocha la tête, accompagné d'un grognement, mais ne pouvait pas faire plus. Le patriarche avait toujours le dernier mot sur sa famille. Kegtheros fut donc accompagner dehors par Greenath, qui rouspéta une fois les portes refermées, non loin de Guirnak les bras croisés et surement impatient que cette rencontre se terminant car, n'appréciant pas beaucoup faire le guet. Du moins, quand il n'y a pas de danger. Il ne fit aucun cas à l'humeur pétante du maître ingénieur, le regardant simplement avant de retourner à sa garde. Le maître ingénieur demanda néanmoins que plusieurs gardes frappe mortier les rejoignent aux enclos a esclave, avant de reprendre la route pour rejoindre les galeries ou étaient stockés les esclaves.



Dans la tradition de la tour et des deux clans se disputant les faveurs du prophète sorcier, ce dernier est toujours le premier à choisir les esclaves qui lui reviendront, généralement pour les mines. Puis, c'est le clan chargé de la commande qui peut choisir ce qu'il souhaite. Le deuxième clan a droit au reste et tout ce qui n'est pas pris, finit au sacrifice. Bien entendu, le clan qui prend en premier doit toujours laisser suffisamment pour le sacrifice… pour ne pas paraître ne penser qu'a eu et non à Ashut. Chose que n'avait pas faites les poudriers la dernière fois, ce qui leur a valu d'avoir été écarté pour cet accord malgré leur spécialisation dans la forge démoniaque qui leur permet d'inventer de multitude de monstruosité d'acier destructeur.



Les galeries ou était entreposé les enclos à esclaves est un endroit bien sombre et lugubre, un entremêlement de tunnel très étroits… trop pour les esclaves qui sont la plupart du temps obligé de se baisser parfois même de marcher à quatre pattes pour se déplacer. Les nains du chaos n'ont pas ce genre de problème. Accompagné souvent de grosse créature semblable à des chiens mais de taille imposante et a plusieurs têtes pour certains d'entre eux. L'ancien payement d'un sorcier du grand nord désirant une puissance artillerie de la part des Poudriers. Ces derniers ont ensuite offert les chiens à Korrak, le maître esclave de la tour pour obtenir ses faveurs. Difficile de savoir ce que les poudriers ont obtenu en échange car, ce dernier n'a jamais rejoint le clan… à vrai dire, il n'a jamais rejoint aucun clan, même pas celui du sorcier prophète. Beaucoup disent qu'il aime jouer sur plusieurs tableaux à la fois et que de toute manière, personne ne peut prendre sa place actuellement.



► Afficher le texte




Korrak était dans une espèce de maisonnée à l'entré des galeries, une maisonnée de pierre grisâtre éclairé par des torches et dont la porte était protégé par l'un des massif chiens de garde. L'accès aux galeries était une large herse bardé de pique ou était positionné d'autre chien mais aussi des nains du chaos, équipé de grande fourche. Le maitre esclaves avait de nombreux hommes à ses ordres, mais ses derniers sont surtout à l'intérieur des galeries, à s'assurer que tout ce passe pour le mieux et éviter toute révolte. Ce qui veut généralement dire : une chasse impitoyable des éléments les plus rebelles de manière constante et l'écrasement de tout rassemblement pour les laisser vivre dans la terreur. Greenath parla à l'un des gardes, exigeant de voir le maitre esclave avant de revenir vers son apprenti. Qui attendit en silence avant de parler.



Image-Au moins une dague ne sera pas compliquée à faire… Cependant je pense qu'il serait important que l'on puisse montrer à ton père que tu es prêt à monter en statue. Si jusque-là tu t'es chargé de superviser la construction des arquebuses dans les fonderies, maintenant tu vas devoir faire une véritable arme digne de la forge.


Il se racla la gorge, réfléchissant un peu plus avant de reprendre.


Image-Tu vas te charger de toute la construction, je te guiderais pour éviter que tu te trompes, mais tu seras en charges. D'où l'importance de prendre de bon esclave et d'avoir un bon projet pour la dague.


Il se tourna vers son apprenti.


Image-Sans excentricité, sa doit rester sur une base simple pour le Kurgan. Mais digne de la forge pour qu'en suite ton père en soit fier.
« Derrière chaque grand personnage, il y a une femme extraordinaire. Et derrière toutes ces femmes d'exception, il y a moi. »Image

Avatar du membre
Kegtheros
PJ
Messages : 12
Profil : FOR 8 / END 9 / HAB 7 / CHAR 9 / INT 10 / INI 6 / ATT 9 / PAR 9 / TIR 8 / NA 1 / PV70/70
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_kegtheros_frappe-mortier

Re: [Kegtheros] Battre le fer pendant qu'il est chaud

Message par Kegtheros » 08 juin 2019, 15:43

Au final, le choix qui avait été proposé à Kegtheros n’en était pas un. Quoique fusse sa réponse, sa liberté n’existait pas vraiment, et son père avait déjà décidé ce qu’il allait se passer. Elle aurait probablement eu l’air vrai s’il avait choisi la proposition de son père. Mais bon, ça, il en avait l’habitude, car il n’était qu’un apprenti, quasiment au fondement de la chaîne alimentaire de la société Dawi Zharr, juste au-dessus des esclaves.
Ce n’es pas tant pour voir son père négocier avec le Kurgan qu’il voulait les accompagner, mais plus pour essayer de leur faire changer d’avis concernant l’arme offerte. Malheureusement pour lui, il allait devoir se résigner à confectionner une dague.
Il y mettrait tout son cœur, évidemment, car il s’agissait là d’une épreuve que son géniteur lui soumettrait, mais son entrain aurait été largement supérieur s’il avait pu faire ce qu’il voulait lui.

Kegtheros cacha donc son soupir.

Il accompagna son maître vers l’enclos aux esclaves, et se mit à réfléchir en marchant à l’arme dont il allait devoir forger.
Le jeune apprenti s’enthousiasma un peu tout de même, car il allait malgré tout avoir une grosse part de liberté dans la réalisation du couteau, chose confirmée par Greenath par la suite.

Il imagina grossièrement plusieurs concepts d’armes différentes, dont l’allure de la lame variait énormément a chaque fois.
La dague était composée de trois éléments principaux : la lame, la poignée, et la garde, chacun demandant une attention particulière. Quel que soit l’aspect que l’arme aurait au final, la planification de sa réalisation aurait le même schéma.

Quand ils arrivèrent à proximité de l’enclos aux esclaves, Kegtheros grimaça.
Il n’aimait pas vraiment les chiens de garde qui protégeaient le lieu. Heureusement pour lui, ils étaient bien dressés, et les gardiens les tenaient bien en laisse.

Alors que son maître s’adressait à son élève, ce dernier se grattait le menton, et les pointes de sa barbe carillonnaient en s’entrechoquant du mouvement.
Il hocha la tête puis s’exprima :

Image- Je ne décevrai pas le clan, Maître. J’ai déjà deux-trois idées différentes du modèle que je vais faire, même si rien n’est précis pour l’instant.

Il n’avait pas tord, l’expérience qu’il avait eue auparavant lui avait montré que le chef de guerre ne saurait peut-être pas apprécier ses œuvres à sa juste valeur.
Malgré tout, Kegtheros était persuadé d’être un artiste (certes, loin d’être le plus compétent pour le moment), et il ne voulait pas lui fabriquer une arme banale.
Il répondit alors à son maître, d'un ton peu assuré :

Image- Euuuhh … Oui, vous avez raison, il lui faut quelque chose de simple... mais je voudrais faire une arme unique, puis-je faire une ou deux petites excentricités pour rendre la rendre spéciale ?
Rien de choquant, bien sûr.
Fiche: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_kegtheros_frappe-mortier

Carrière:
Voie de l'Ingénierie Chaotique

Profil:
For 8 | End 9 | Hab 7 | Cha 8 | Int 10 | Ini 6 | Att 9 | Par 9 | Tir 8 | NA 1 | PV 70/70

Compétences:
► Afficher le texte
Equipement:
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Neferata
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 211

Re: [Kegtheros] Battre le fer pendant qu'il est chaud

Message par [MJ] Neferata » 10 juin 2019, 12:22

► Afficher le texte


Greenath se mit à réfléchir longuement à la nouvelle proposition du jeune ingénieur encore en apprentissage. Des excentricités ? Voilà qui était pour le moins étrange pour une arme aussi simple… est-ce-que cela ne risquerait pas de déranger le Kurgan qui par la suite ne serait pas satisfais ? C'était un risque et il serait dommage de perdre les faveurs du sorcier prophète de la tour contre les Poudriers. Cependant, le maitre ingénieur ne semblait pas contre l'idée mais n'eut pas vraiment le temps de répondre qu'un claquement de porte se fit entendre. La petite porte de la maisonnée avait été enfoncée d'un coup de pied et sortait alors le maître esclave Korrak, un os dans la main et une bière de l'autre.


Image-Bien Greenath !! Allons chasser !!

► Afficher le texte


Il jeta son os sur le côté et aussi tôt fait, un chien vint se mettre à courir après avant de le ramener à son maitre, tout joyeux en remuant la queue. Korrak, bien qu'appréciant s'isoler et jouant sur les deux tableaux, reste un heureux bon vivant, appréciant la bière et la bonne chair. Certain disent qu'il se met à préférer celle des esclaves, mais rien n'est fondé dans ces rumeurs… surtout que… qui viendrait s'en plaindre. S'approchant du maître ingénieur, il lui tapa l'épaule avant de le prendre dans ses bras. Puis, il se tourna vers le jeune ingénieur qu'il prit aussi dans ses bras avec force.


► Afficher le texte


Entre l'odeur d'alcool forte et la prise brutal, il ne fallut pas longtemps à Kegtheros de réaliser que ses pieds ne touchaient plus le sol. Le maitre esclave était plus grand que la moyenne naine et le faisait souvent remarquer malgré lui dans ses actes de pur sympathie… même s'il sait se retenir minimum avec le sorcier prophète… un minimum seulement. Il vint enfin laisser tomber Kegtheros qui tomba sur les fesses avant de se relever. Greenath fut le premier à prendre la parole alors que Korrak vint arracher l'os des crocs de son immense chien… n'écoutant pas vraiment le maitre ingénieur.


Image-On vient voir les esclaves pour que Kegtheros puisse en choisir un… les autres serront recupéré par…

Image-Cet idiot de chef de garde juste bon à tout casser !! Oui oui, la routine habituelle… Mais parfait !! Le petit Keg va avoir un esclave personnel, qu'est-ce qu'il grandit vite !! En plus les Kurgan m'ont amenés un bon stock de Norse… de bels bêtes, c'est fort !!


Le maitre esclave vint s'interrompre alors que le chien lui lécha la figure à cause d'un trop plein d'amour des bestiaux. Malgré leur apparence, il était clair que les chiens aimaient beaucoup leur maitre.


Image-Ah… je crois qu'il a faim lui… on va chasser de l'esclave, ça lui remplira le ventre. Je vous ouvre la porte et on n'y va.


Le maitre esclave s'éloigna, sifflant ses chiens qui vinrent s'asseoir proche de lui. Greenath et Kegtheros le suivirent de plus loin, surtout pour reprendre leur petite discussion.


Image-Il n'a pas changé en tout cas… mais il devrait trouver de bons esclaves, surtout pour toi.


Il marqua une pause alors que Korrak ouvrit la lourde porte.


Image-Mais… a quelle excentricité penses-tu ?
« Derrière chaque grand personnage, il y a une femme extraordinaire. Et derrière toutes ces femmes d'exception, il y a moi. »Image

Avatar du membre
Kegtheros
PJ
Messages : 12
Profil : FOR 8 / END 9 / HAB 7 / CHAR 9 / INT 10 / INI 6 / ATT 9 / PAR 9 / TIR 8 / NA 1 / PV70/70
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_kegtheros_frappe-mortier

Re: [Kegtheros] Battre le fer pendant qu'il est chaud

Message par Kegtheros » 15 juin 2019, 17:35

Alors que le maître esclavagiste le serra fort dans ses bras, Kegtheros se souvînt de l’hospitalité du personnage.
Korrak a toujours fait preuve de jovialité envers les dawi zharr qui se présentaient à lui. Plus jeune, lorsqu’il venait en de rare occasion avec son paternel dans la fosse, Korrak avait montré la même affection envers le jeune nain, se comportant presque comme un tonton complice.
Son comportement avec ses semblables contrastait totalement avec son rapport aux esclaves, avec qui il était impitoyable et cruel.
Plusieurs fois, le grand nain avait montré au jeune ingénieur comment les faire souffrir pour qu’ils obéissent, en les frappant là où la douleur leur était la plus palpable.
Chaque race a ses points faibles, il suffisait juste de les connaître.
Puis il avait déjà organisé des chasses au gobelin pour les enfants nains du clan.

En tombant au sol, Kegtheros se releva en offrant un large sourire à Korrak.
Il tapota les zones de son pantalon qui avait touché le sol, replaçant les tresses de sa barbe correctement.

Image- Content de vous revoir, Korrak.

Par contre, le jeune nain resta aussi loin qu’il put de la bête qui accompagnait l’esclavagiste. Il en avait déjà vu dévorer des esclaves vivant, et même si elles étaient bien dressées, Kegtheros avait toujours eut peur qu’elle échappe au contrôle de leur maître l’espace d’un instant.

Il écouta silencieusement Greenath et Korrak échanger à propos des esclaves.
Kegtheros allait avoir son premier esclave, et ça, c’était une grande nouveauté pour lui.
Il commençait déjà à imaginer ce que ce pourrait être.
Un puissant orque ? Mouais, pratique pour tordre ou frapper l’acier. Ils sont bien pour les grandes armes ou les grosses pièces d’artillerie.
Un gobelin pourrait être pratique pour des tâches demandant de l’habileté, comme l’assemblage de composant ou les limages précis des pièces, mais ils restaient malhabiles comparés à un nain.
Un humain peut-être ? Pratique pour faire les finissions, puis ils sont relativement polyvalents.
Bref, dans tous les cas, les esclaves n’était pas face à lui, si ça se trouve, on lui proposerait trois ou quatre hommes bêtes différents, donc ça ne servait à rien pour le moment d’espérer quoique ce soit.

Lorsque Korrak poussa la porte, son maître s’adressa à Kegtheros:

Image-Mais… a quelle excentricité penses-tu ?

Le jeune nain haussa des épaules en répondant à Greenath.

Image-Oh, rien d’extraordinaire, Maître, c’est juste que c’est un peu original. J’aurais voulu faire une garde creuse. Ce serait un gros anneau sur lequel il y aurait les huit flèches du chaos. Avec les verticales et horizontales plus longes que celles en diagonale. Les horizontales permettraient de délimiter la garde.
Les verticales seraient incrustées dans la lame pour celle du haut, et dans la poignée pour celle du bas.
Éventuellement, si j’ai le temps, je pourrai forger en quatre petits symboles en relief des différents dieux du chaos et les fusionner à l’intérieur de l’anneau. Enfin, ça demande un peu de technique, c’est sûr…
Après, pour la lame et la garde, rien d’extravagant pour le coup.
Qu’en dites-vous, Maître ? N'est-ce pas trop compliqué pour un apprenti comme moi ?
Fiche: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_kegtheros_frappe-mortier

Carrière:
Voie de l'Ingénierie Chaotique

Profil:
For 8 | End 9 | Hab 7 | Cha 8 | Int 10 | Ini 6 | Att 9 | Par 9 | Tir 8 | NA 1 | PV 70/70

Compétences:
► Afficher le texte
Equipement:
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Neferata
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 211

Re: [Kegtheros] Battre le fer pendant qu'il est chaud

Message par [MJ] Neferata » 17 juin 2019, 18:52

► Afficher le texte


Greenath écouta son apprenti, son idée n'était pas mauvaise, mais justement, n'était-elle pas trop compliquée justement comme le demandait le jeune apprenti ? Le maitre sembla hésiter… n'étant pas vraiment sur et surement un peu trop compliqué pour son apprenti, le maitre répondit enfin. Ce n'était pas la meilleure réponse… mais au moins elle ne refusait pas tout.


Image-Humm… c'est plutôt avancé pour ton niveau Kegtheros… l'idée reste cependant plaisante en effet…mais je me chargerais de réaliser cette pièce en grande majorité. Je te monterais et t'aiderais à faire certain morceau pour que plus tard tu puisses la reproduire.


Korrak retourna alors vers le groupe, l'accès à la zone des esclaves était maintenant ouverte et prête à accueillir de nouveau acheteur. Quatres nains en armure complète et armée de tromblon à baïonnette les attendaient de l'autre côté, positionné la pour arrêter les esclaves s'approchant trop prêt de la porte… comme pouvait le témoigner les larges trace rouges de sang séché devant cette dernière sur le sol de pierre de la grande caverne. Les gardes hochèrent la tête, transmit quelque mot à Korrak et ce dernier invita les deux artisans à le suivre dans les galléries.



L'endroit était d'un calme étrange, parsemé d'écho lointain de cri de douleur ou de mouvement d'armure lourde. Les patrouilles de chasse, là pour garder les esclaves dans les rangs et surtout la peur, était équipée de grande armure, mais surtout de lance et d'arbalète. L'armure avait d'ailleurs un effet plus psychologique que véritablement pour les protéger, marquant leur pas avec ces cliquetis métalliques si particulier. Les esclaves eux, les craignent et se cache… autant que possible. Car, si la grotte a en effet un aspect naturel, elle a été grandement étudiée et réarrangé pour ne laisser justement aucune petite cavité capable de cacher les esclaves, un véritable labyrinthe dont seul les nains et les chiens arrivent à se retrouver… car détruisant toute marque de repère faite par les esclaves.


Image- Les nouveaux produits amenés par les Kurgans sont plutôt intéressants, assez combatif, difficile à dresser… mais robuste et certain sont de bon petit sculpteur et artisan… ça vous serra utile je pense.


Il marqua une pause en se raclant la gorge avant de reprendre.


Image-Mais par contre pas beaucoup de diversité de race.


Cela n'était pas vraiment une bonne nouvelle pour Kegtheros s'imaginant déjà surement ramener des peaux vertes ou autre chose d'exotique… mais malheureusement, il allait falloir faire avec pour l'instant. Au moins il semblait que les Kurgan n'avait pas ramené que les inutiles… a moins que cela soit déjà passé dans les bassins sacrificiels d'Ashut… c'était une possibilité a envisagé. Korrak continua son avancé comme s'il connaissait se dédale de galerie comme sa poche, accompagné de son chien fidèle. Il semblait poursuivre une chasse dans les galeries les plus profondes, criant et appelant quand les bruits étaient proches pour finalement tomber sur une patrouille s'étant attaqués à un groupe d'esclave… des norses vus leurs statures mais au moins encore vivant. Le maitre esclave et ses hommes parlèrent alors que les gardes tenaient en joue le petit trio d'esclave.


► Afficher le texte

► Afficher le texte


Ils s'agissaient de trois femmes, plutôt sauvages dans leurs accoutrements et surtout dans leur matière de défier les gardes qui le tenaient en chaines. La plus grande balafré au visage semblait être plus une guerrière qu'une artisane, bien que son corps athlétique soit un témoin évidant de force pour des travaux manuelles. Quelques traces noirs de brulure étaient cependant visible sur ses mains… mais impossible d'en déterminer la cause, ce n'était pas de la torture en tout cas. La deuxième, à côté de la guerrière était bien plus petite et menu, voir même effrayer, surement plus simple à briser, une gamine parfaite pour les petits travaux demandant une petite taille quand on n'a pas de gobelin sous la main… mais surtout garantit sans la maladresse des gobelins. Cela retire certes un peu de divertissement… mais ajoute une plus grande précision et beaucoup moins d'accident. La troisième était un peu plus dur à cerner, de taille moyenne et fine, elle n'était nullement inquiété par quoi que ce soit et la présence de l'imposant molosse ne la fit pas élever un sourcille. Ses yeux étaient d'un noir abyssale et ils semblaient voir beaucoup de chose inconnu a la plus part des nains de la tour.


► Afficher le texte

Image-Bon en temps normal j'ai plus de males que ça… mais d'après les Kurgan, leurs femelles ont massacré leur males après leur défaite…


Il marqua une petite pause en ricanant.


Image-Heureusement que je n'ai pas à partager mon lit.


Il se tourna alors vers Kegtheros.


Image-Alors ? Tu veux quoi petit ?
« Derrière chaque grand personnage, il y a une femme extraordinaire. Et derrière toutes ces femmes d'exception, il y a moi. »Image

Répondre

Retourner vers « Les Terres Sombres »