[Les Globes-botteurs] Le Château déchu

Image
Mordheim est en ruines ! Le Vieux Monde se presse aux portes de la ville pour récupérer le magot, en ferez-vous partie ? Attention, premier arrivé, premier servi !

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2020 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2020 du meilleur MJ - RP
Messages : 1074
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Les Globes-botteurs] Le Château déchu

Message par [MJ] Le Djinn »

Jet d'aide en PAR de Yan: 15, échec..
Jet d'aide de PAR de Galfric: 9, réussite.
Jet de FOR d'Adémar: 5, réussite.
Jet d'END d'Erwan: 9, réussite.


10 jets sur 9 requis ont été complétés. aucun échec obtenu.

Victoire des Globe-Trotteurs!

La situation devenait insoutenable.

D'un côté une petite armée de nurglites fous furieux frappaient les portes du château à coup de hache et de massue pour les faire céder et de l'autre un incendie progressait à vue d'œil tandis que l'intérieur du donjon crachait des monstruosités ignobles et amatrices de chair humaine. Il fallait s'imaginer Yan, Galfric et Adémar en train de pousser pour que le pauvre Erwan dans la marée mordante et bavante en contrebas pendant que le barde s'agrippait comme il pouvait à sa rembarde avec l'énergie du désespoir. Finalement les efforts conjoints des trois gaillards finirent par payer et le bretonnien chût à travers les airs pour tomber sur un tas de paille. Lentement il se releva avant de se rendre compte que les monstres affamés se tournaient vers lui, la proie la plus facile à capturer. Les autres compagnons grimpèrent au plus haut point des remparts, prêts à défendre chèrement leur peau.

En bas Erwan commença une véritable course de fond, esquivant toujours de très peu les griffes qui cherchaient à le saisir, laissant parfois des fonds de culottes ou des bouts de tissus pour pouvoir s'échapper. Il avait peu d'espace mais au fond cela l'avantageait: il ne pouvait pas être pris à revers, ni entouré efficacement. Il tint au moins une dizaine de minutes comme ça, à perdre sang et chair mais à survivre malgré tout.

Jusqu'à qu'un craquement déchire l'air. Un bruit terrible de bois cédant sous le poids d'une infrastructure se fit entendre, au point que tous, chaotiques comme monstres se retournèrent pour voir de quoi il s'agissait.

La plus haute flèche du château, la Tour de l'Observatoire, joyau architectural et symbole de la puissance de Mordheim, s'effondra dans un fracas de fin du monde. Les dizaines de tonnes de pierre, de bois et de métal se courbèrent lentement puis partirent complètement à vau-l'eau. La tour s'explosa en contrebas, anéantissant une demi-douzaine de créature et projetant des morceaux jusqu'à l'extérieur, faisant mourir bien des adeptes de Nurgle. Mais plus grave encore: le château entier s'effondrait! Dans leur malheur, les trois aventuriers restés sur les remparts virent l'ultime bénédiction de Ranald: une longue poutre de structure était tombée, quasiment intacte, à la diagonale depuis le haut des remparts jusqu'en bas, de l'autre côté par rapport aux troupes chaotiques. Ils ne se firent pas prier pour l'emprunter et rejoindre Mordheim-ville, en sécurité! Le barde, toujours coincé en bas, eut juste le temps de voir lesdits remparts lui tomber dessus alors qu'il se cachait pour échapper à ce qui avait dû être la comtesse, laquelle le perçait de ses yeux rougis par le sang. Beaucoup de cris et de hurlements de terreur traversèrent la ville alors que les troupes et les goules passaient de vie à trépas sous des tonnes de pierre.

Un groupe de pilleurs de tombe à la recherche de trésor ne tarda pas à se rendre sur les lieux du désastre pour inspecter et voir s'il n'y avait pas quelque chose de valeur à récupérer. Quelle ne fût pas leur surprise en voyant émerger la tête du barde d'un tas de foin miraculeusement épargné et d'observer ensuite le reste du corps qui se relevait sain et sauf, totalement incrédule!
Les scribes et les historiens se disputeraient longtemps pour savoir si la destruction du palais était d'origine divine ou humaine et dans ce second cas quelle armée aurait pu être capable de mettre à bas un tel édifice.

Et au fond de son antre cosmique, Ranald sourirait et hausserait les épaules.
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Yan Xishan
PJ
Messages : 17
Profil : FOR 9 / END 8 / HAB 8 / CHA 10 / INT 11 / INI 9 / ATT 9 / PAR 9 / TIR 8 / NA 1 / 65PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_yan_xishan
Autres comptes : Martin, Alicia

Re: [Les Globes-botteurs] Le Château déchu

Message par Yan Xishan »

La suite fut une affaire de violence. Jetant en pâture l'exécrable diltettante bretonnien, les compagnons de route profitèrent de la diversion ainsi offerte, où sacrifié sur l'autel de la nécessité, le barde avait servi de divertissement aux créatures qui allaient les assaillir et tailler en pièces. Ne perdant pas même une seconde pour se retourner et assister aux derniers instants du traître, le trio s'en alla à toute allure vers le chemin de ronde, pour ensuite se jeter du haut des remparts sur l'arbre précedemment abattu, et filer aux quatre vents, tandis que le manoir maudit s'en allait en flammes, le feu purificateur purgeant sans ménage toute trace de l'infâme corruption qui pullulait en ses murs.

Ce n'est qu'une fois arrivé en haut d'une des collines surplombant la cité maudite, déchirée dans son integrité par le néfaste météore, que les globes-botteurs purent s'arrêter, les poumons en feu, pour se reposer un court instant.
Au loin ils pouvaient observer encore les ruines fumantes qu'ils avaient quittés, et les ruines de la ville alentour en presque aussi piteux état.

Ils étaient en vie. Ils avaient échoués sur toute la ligne mais étaient au moins encore en vie. Et c'était là, quelque part, un succès. Puis ils n'étaient pas repartis complètement les mains vides. N'étaient ils pas, a cours de ces pérégrinations, parvenus à mettre la main sur quelque chose de plus précieux qe de l'or ? Oui. Le véritable trésor de cette mission était les amitiés qu'ils s'étaient fait en chemin....

Non. C'était un échec complet. Leur employeur n'irait même pas leur rembourser les frais de trajet.
Se désolant, assis sur un rocher, le fils du dragon se prit la tête entre les mains, maudissant le sort, et le farceur, qui avait décidé de le mener à cet emploi. Ranald pouvait aller se faire foutre.

Tout à ses noires pensées, il ne remarqua pas l'approche d'une noire présence dans son dos, qui vint le tirer violemment de ses tristes songes en lui tirant les cheveux.


Tout à sa surprise, craignant de n'être trahit ou rattrapé par un nouveau maléfice du destin, l'oriental dégaina maladroitement sa lame et... S'arrêta. Nulle horreur échappée des enfers pour venir leur arracher leur âme... Juste un âne. Poil noir, sale gueule, teigneux, lui tirant les cheveux par ses dents solides.... Se dégageant avec effort de la prise de la bestiole, le frontalier allait lui foutre un bon gros coup de pied au cul pour lui apprendre les bonnes manières.... Avant de soudainement remarquer les sacoches pleines d'or que la bête portait péniblement sur son dos.
Pauvre animal. A devoir supporter pareil poid à lui tout seul. La bonne chose à faire serait de l'en débarasser, ou du moins de l'alléger un petit peu de son terrible fardeau. Aprs tout, ce n'est pas ocmme s'il en avait réellement l'usage, n'est ce pas ?

Eh ! Venez voir ce qui nous a trouvé ! cria-t-il à ses compagnons tout essouflés, en contrebas.

Finalement, ce n'était pas un désastre complet.
Si un est supérieur à d'autres, alors il doit protéger ceux lui étant inférieur. Et si un est inférieur, alors il doit uniquement s'acquitter de sa tâche diligemment. Le rang ne fait pas l'individu, mais les individus font leur rang.
Ceux qui changent selon leur rang sont de petits hommes. A l'inverse, ceux qui s'acquittent de leur tâche - qu'elle soit aisée ou difficile - diligemment, peu importe leur rang, sont ceux qui sont nommés "nobles". Pour parvenir à un but, il n'y a pas une méthode mais plus de dix.
FOR 9 / END 8 / HAB 8 / CHA 10 / INT 11 / INI 9 / ATT 9 / PAR 9 / TIR 8 / NA 1 / 65PV

Répondre

Retourner vers « [Event 2021] Mordheim 2529 »