Skulls & Bones [JDR DISCORD/ROLL20]

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 639
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Skulls & Bones [JDR DISCORD/ROLL20]

Message par [MJ] Le Djinn » 08 avr. 2018, 00:37

Bonjour à tous!

Je vous propose des parties sur le jeu de rôle Skull & Bones pour les soirs de semaine ET/OU de week-end! Les gens intéressés pourront se proposer à la suite du post! Les règles vous seront transmises quand l'équipe sera constituée!

L'univers du jeu est simple: vous êtes un Docteur, un mage blanc déterminé à éradiquer les Ténèbres du monde. Plongé en pleine première guerre mondiale, vous affronterez l'organisation démoniaque Skull & Bones, un puissant regroupement de mages noirs utilisant la puissance des Enfers pour invoquer des démons et manipuler des officiels allemands afin de faire du Reich leur jouet.

Votre objectif sera simple: intervenir là où les soldats classiques sont impuissants, découvrir le Mal où qu'il se cache et le réduire à néant.

C'est la survie du monde entier qui est en jeu. Alors armez votre fusil, préparez votre magie blanche et partez à l'assaut contre les hordes infernales et débusquez les traîtres dans vos rangs!

Le sort de l'humanité pourrait bien dépendre de vous.
Image
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
[MJ] Kriegsherr
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Messages : 1018

Re: Skulls & Bones [JDR DISCORD/ROLL20]

Message par [MJ] Kriegsherr » 08 avr. 2018, 01:44

Et bien tu me connais ! Si le sort de l'humanité dépend de moi, je ne vais pas me défiler ! J'en suis ! (à condition d'être dispo sur les horaires des séances proposées évidemment ;).)
Le Q.G. de Kriegsherr se trouve ici:
http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopi ... 493#p70493

Et vous pouvez donner un grade au Kriegsherr ici:
http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopi ... 764#p70764

Avatar du membre
Benedikt Heinsenwald
PJ
Messages : 9
Profil : FOR 8/ END 8/ HAB 9/ CHAR 10/ INT 9/ INI 8/ ATT 8/ PAR 8/ TIR 8/ NA 1/ PV (bonus inclus)

Re: Skulls & Bones [JDR DISCORD/ROLL20]

Message par Benedikt Heinsenwald » 10 avr. 2018, 18:12

Le principe m'a l'air très intéressant et j'aimerais beaucoup tester du coup. Après, là où je ne suis pas sûr, c'est que mes dispos sont franchement assez aléatoires en ce moment, ayant pas mal de choses à faire à gauche et à droite. Du coup je ne voudrais pas ralentir le rythme des parties en ne pouvant pas venir les jours prévus.
Benedikt Heinsenwald, Étudiant (voie de la médecine)
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 10 | Int 9 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_benedikt_heinsenwald

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 192

Re: Skulls & Bones [JDR DISCORD/ROLL20]

Message par [MJ] Igaram » 10 avr. 2018, 19:49

On ne peut pas jouer les méchants j'imagine (h)
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 639
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: Skulls & Bones [JDR DISCORD/ROLL20]

Message par [MJ] Le Djinn » 10 avr. 2018, 20:14

Désolé Benedikt mais je préférerais un groupe régulier. :/

En soi la magie des méchants est décrite et ils seraient jouables, même si moins variés que les joueurs, mais le fond du jeu est quand même de jouer les gentils!
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 192

Re: Skulls & Bones [JDR DISCORD/ROLL20]

Message par [MJ] Igaram » 12 avr. 2018, 06:26

Et techniquement, ça se jouera comment ? On peut trouver où les règles ? Il faut créer un personnage ? Ça se passerait quels jours ? Parce que en fonction, moi, on me parle de magie, forcément, ça me tente bien !
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 639
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: Skulls & Bones [JDR DISCORD/ROLL20]

Message par [MJ] Le Djinn » 12 avr. 2018, 12:23

Alors pour répondre:

-J'ai les règles en dur et je les ai numérisées, je les donne à mes joueurs quand ils s'engagent!
-Il faut se créer un personnage.
-Ca se passerait en priorité le samedi soir, mais d'autres dates peuvent être prévues à l'avenir.
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 192

Re: Skulls & Bones [JDR DISCORD/ROLL20]

Message par [MJ] Igaram » 12 avr. 2018, 12:25

Ce samedi soir, ça va pas être possible pour moi, mais si non, généralement, je suis libre les samedis

Tu peux me dire ce qu'on peut faire comme type de perso ? Je suis intéressé 😊
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 639
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: Skulls & Bones [JDR DISCORD/ROLL20]

Message par [MJ] Le Djinn » 12 avr. 2018, 16:41

En vrai à peu près tous les types de persos sont possibles avec la plupart des nationalités, les Docteurs pouvant utiliser une langue magique universellement compréhensible... Pareil pour les métiers, vu que les talents sont à inventer par le joueur.

Par contre le Docteur l'est parce que son mentor (celui qui l'a formé) a estimé que son coeur était (relativement) bienfaisant et qu'il pouvait ainsi utiliser la magie blanche. Pas de personnage plus loin dans les ténèbres que le gris-clair donc!
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Friedrich Hadler
PJ
Messages : 135

Re: Skulls & Bones [JDR DISCORD/ROLL20]

Message par Friedrich Hadler » 01 févr. 2019, 00:28

Comme Djinn me l'a demandé, je vous propose ici les rapports de mission de ma PJ (Emilie Weiss, alias Lorelei, une infirmière alsacienne mais dans l'armée française) dans les aventures S&B que j'ai jouées jusqu'ici (il s'agit de mes notes de JDR que j'ai reformulées après les séances, donc ce n'est pas un ouvrage littéraire, loin de là. Mais le récit raconte strictement et avec pas mal de détails ce qui se passe concrètement dans nos parties, il est donc assez spontané). J'espère que cela vous donnera à tous l'envie de participer !

Mission 1 :
Ceci est un recueil d’extraits du journal d’Emilie Weiss, alsacienne née le 1er juin 1894 (20 ans), connue dans la Multitude sous son nom de Docteur « Lorelei », engagée comme infirmière militaire volontaire dans l’armée française en 1914, étudiante en médecine dans le civil, et titulaire d’un brevet d’infirmière de la Croix-Rouge Française.



Belgique, près de Bruxelles, été 1914 (mi-août).

Nous étions à Paris, lorsque l’on nous a informés que, selon des rumeurs, des créatures combattraient aux côtés des allemands. Bien évidemment, l’état-major ne donne pas foi à ces récits. Peut-être vaut-il mieux qu’il l’ignore d’ailleurs, sans quoi je n’ose imaginer la haine et les terribles amalgames qu’ils pourraient déclencher en représailles. Car je ne peux pas croire, je ne veux pas croire que mes compatriotes allemands, alsaciens et autrichiens sachent le fin mot de l’histoire. Mais mes camarades de la Multitude et moi-même savons tous ce qu’il en est.

En attendant, démons ou pas, cette guerre est aussi horrible que stupide. Comme la précédente d’ailleurs, que je n’ai pas connue, mais qui a fauché mes grands-parents et surtout noirci de haine et de rancœur le cœur de papa et maman. Je ne compte plus le nombre de blessés qui nous arrivent du front. Certains sont très jeunes, parfois encore plus que moi, et sont mutilés à vie. D’autres ont encore moins de chance. Mais s’il y a une constante que je remarque, c’est qu’indéniablement, tous sont changés d’une manière ou d’une autre. Je fais ce que je peux pour les aider mais j’ai l’impression d’être confrontée à une tâche qui me dépasse largement, comme si je n’étais qu’une goutte d’eau dans l’Océan.

Aujourd’hui, il va y avoir une petite contre-attaque française avec les chasseurs vosgiens à laquelle il faut qu’on participe pour la Multitude. On sera ensuite rappelés à Paris je crois, car pour l’instant on n’a rien découvert.

Nous avons en effet été contactés par mon mentor, Dog, qui se bat sur le front avec sa section de sapeurs, à quelques kilomètres devant nous, et qui aux dernières nouvelles battait en retraite. Il a repéré un jeune homme à l’animus blanc très puissant, caché dans un village proche derrière les lignes adverses. De même, il a noté la présence d’un homme très chargé en animus noir, suspecté d’être un sorcier.

Du côté de l’état-major français, la boucherie continue, puisqu’un contrordre d’un général français vient de nous parvenir : il faut attaquer à la baïonnette l’autre rive des allemands. Puisse Dieu avoir pitié des âmes de tous les innocents qui mourront aujourd’hui.

Notre équipe, « l’équipe bravo », se composera de moi, infirmière et responsable des soins, -c’est ma première mission au front et j’ai hâte de prouver à Dog et aux autres que je serai à la hauteur !-, d’un géant russe surarmé appelé « Medved » (ou « l’ours » dans sa langue), d’une écossaise surnommée « Moon » (« Lune » en anglais), et de deux français. Le premier d’entre eux est « le gaulois », un moustachu, l’autre un médecin juif et fier de l’être, disciple de Sugar et répondant au nom de « Pepper ».

Notre objectif : sauver le jeune homme (que le groupe a rapidement désigné sous nom de code « Tintin ») et le ramener pour qu’il puisse éventuellement nous rejoindre si tel est son souhait. Il est plaisant de voir que dans un monde qui parait devenu fou et ne pense qu’à s’autodétruire, nous souhaitons avant tout sauver des vies !

[…]

Quelle journée ! Je ne saurais retranscrire avec des mots ce que j’ai ressenti aujourd’hui, mais je vais essayer de faire un résumé, ça pourrait toujours être utile à l’avenir, sait-on jamais.

Commençons par le matin, l’offensive française qui fut notre point de départ.

A peine nous étions nous rejoints que je me faisais repérer par un mitrailleur avant même d’avoir franchi nos lignes. Les balles qui m’ont atteintes m’ont coupé le souffle et je dois dire que sur le coup je n’ai rien ressenti, l’adrénaline prenant le dessus, j’ai pu me bander et stopper l’hémorragie avant que je ne sois trop handicapée. Mais je me suis trimballée le reste de la journée avec quelques grammes de métal en plus de le corps, salement amochée. Qu’importe, la douleur était supportable et j’étais encore apte. Les autres avaient besoin de moi, et Dog comptait sur moi. Je lui ai prêté serment de ne pas reculer au combat après tout, je n’allais pas le trahir et renoncer à la première difficulté. Sans parler du pauvre diable qu’on devait tirer des griffes ennemies, « Tintin ». Bien qu’il m’en coûta, donc, j’ai serré les dents et continué.

L’assaut a été une boucherie sans nom. Medved, ou « l’ours » comme on appelle le russe, a massacré bon nombre de mes compatriotes, ainsi que mes autres camarades. Les troupes françaises avançaient droit à la mort, avec une bravoure aussi louable qu’inutile. Pour ma part, je n’ai pu me résoudre à prendre une vie, même sous le feu ennemi. Je me suis engagée comme infirmière militaire non pour tuer, mais pour sauver. Et si je n’ai aucune pitié pour les démons et ceux qui ont vendu leur âme au diable ou pactisent avec eux en connaissance de cause, je ne peux me résoudre à tuer ceux qui pourraient être moi ou mon frère, des pauvres types envoyés là pour mourir et tuer. L’Enfer n’est peut-être pas si éloigné de la Terre qu’on le croit, en fait.

Quoi qu’il en soit, nous avons pu atteindre les abords du village, où j’ai pu administrer les soins aux blessés, dont moi. Puis nous avons convenu de tenter une infiltration. Pepper et le gaulois y sont allés en premier et sont rapidement tombés nez-à-nez avec une mitrailleuse lourde et trois fantassins. Leur couverture étant mise en doute, ils ont été emmenés par les trois hommes hors de notre vue et enfermés dans une petite pièce, dans laquelle, comme je l’ai appris plus tard, se trouvait également un autre prisonnier « Tintin ».

C’est alors que je décidais moi-même de tenter d’y aller pour berner le mitrailleur restant. Par chance, le subterfuge réussit, et je pus endormir sa méfiance et le capturer. Lors de cette discussion, confirmée par la suite par d’autres éléments, j’eu la confirmation, d’importance primordiale à mes yeux, que les allemands lambda n’étaient en aucun cas de mèche avec les démons et les sorciers, ils n’étaient que leurs pions, souvent effrayés d’ailleurs. Mes compagnons « nettoyèrent » ensuite le bâtiment ne plus proche, en éliminant les soldats allemands qui s’y trouvaient. Ils étaient trop nombreux et armés pour que nous puissions simplement les neutraliser.

La suite a été un peu précipitée. Tandis que nous élaborions un plan pour essayer de retrouver et de sauver nos amis, eux-mêmes parvenaient à s’échapper grâce à une audacieuse prise d’otage. Nous sortîmes en même temps qu’eux, à l’autre extrémité de la même rue, mais nous nous retrouvions subitement entourés d’allemands. Soudains, une bonne partie des soldats au nombre de six si mes souvenirs sont bons, se métamorphosa en horribles démons encapuchonnés armés de lourds marteaux de guerre, une vision infernale au sens propre du terme.

J’ai adressé mentalement une courte prière au Seigneur, puis, tandis que nos deux compagnons et Tintin se réfugiaient et se barricadaient dans une pièce de l’autre côté de la rue, pièce dont même les allemands avaient peur –et pour cause, comme ils nous le racontèrent ensuite, la pièce contenait un bulgare couvert de tatouages mystiques qui s’était rapidement transformé en démon géant et surpuissant, semblable à un loup-garou cauchemardesque-, nous décidâmes de nous débarrasser des démons à nos trousses par la ruse, en piégeant aux explosifs la bâtisse dont nous venions de sortir, celle-là même que nous avions sécurisée et où j’avais enfermé le pauvre mitrailleur.

Dans le feu de l’action concentrée sur nos poursuivants, j’eu la faiblesse impardonnable de l’oublier. Horrifiée, je me souvins de sa présence dans le bâtiment quelques instants trop tard, alors que les explosifs étaient déjà amorcés et les démons déjà présents à l’intérieur, tandis que nous étions sortis par l’autre côté de la maison. Je ne pus rien faire d’autre que prier pour l’âme du pauvre homme que j’avais pour ainsi dire condamné. Lorsque la détonation retentit et souffla l’intégralité du lieu, je sus alors que j’étais devenue une meurtrière. Enfin, pas exactement puisque je ne l’avais pas tué moi-même ni volontairement, mais que par ma négligence, mon excitation, mon manque de contrôle de mes émotions, j’avais laissé mourir quelqu’un que j’aurais peut-être pu sauver.

C’est la mort dans l’âme, demandant pardon à haute voix au Seigneur pour qu’il me pardonne pour cet oubli coupable, que je vis, chose impensable, les démons s’extraire des restes calcinés de la maison. Ils étaient encore bien vivants, si tant est qu’on puisse dire que ces choses vivent ! Leur chef, un sorcier à l’animus noir puissant, menait quelques autres. Aussitôt, l’ours, Moon et moi-même avons ouvert le feu pour achever ces bêtes de Satan. Si quelques unes se dématérialisèrent, retournant probablement en enfer, pas moins de trois d’entre elles arrivèrent à notre contact, blessant sérieusement mes deux camarades.

Je voyais bien qu’ils ne survivraient pas à un autre coup. Quand à moi-même, je n’étais guère mieux, après tout j’avais toujours du plomb dans le corps. Mais je sus que le moment était venu pour moi de me racheter. Invoquant toute la puissance bénéfique dont j’étais capable, je me concentrais sur tous les démons afin de les bannir, ou au moins de les tourner contre moi au lieu de mes amis. J’étais effondrée, toujours sous le choc d’avoir oublié un homme innocent à l’intérieur de cette maison, le condamnant par là-même à mort, pour lui, je devais me racheter. Mon entreprise fut un demi-succès. Je ne parvins pas à éliminer les démons, mais je tournais au moins leur rage contre moi, permettant à mes deux compagnons de fuir. La seule chose dont je me souviens ensuite fut une douleur aussi brève qu’intense.

Lorsque je me réveillais, je commençais par ressentir une douleur extrême dans tous mon corps meurtri par les balles, les coups de marteau et aussi par une seringue profondément enfoncée dans ma poitrine (c’est assez fulgurant la douleur d’une aiguille qui vous entre directement dans le cœur, sans anesthésie), puis je vis le visage des autres membres de l’équipe bravo autour de moi, tous en vie ! Ils avaient réussi, ils avaient survécu, ils avaient rempli la mission, car Tintin était là aussi, et ils m’avaient aussi sauvé ! Je sus plus tard que si tous avaient tenté de me tirer de là, je ne dus ma survie qu’à un miracle provoqué par Pepper. Je ne le remercierai jamais assez. Si je respire, si je peux écrire ces lignes aujourd’hui, alors que je suis à l’hôpital en train de me rétablir, c’est uniquement grâce à lui. J’ai une dette envers lui.

Quoi qu’il en soit, la fin de la mission se déroula on ne peut mieux. Me remettant difficilement sur pied, même si la douleur était encore très forte (mais je l’avais sûrement mérité pour avoir oublié ce pauvre type dont le visage, la voix et la gentillesse me hanteront sans doute jusqu’à la fin de mes jours), je commençais à me soigner sommairement ainsi que mes coéquipiers. Puis, je pus voir que le gaulois et Pepper avaient réussi à assommer et capturer le sorcier et à sauver le jeune homme : la mission était une réussite totale, en dépit des risques fous encourus. Mille fois tout aurait pu rater, mais il fallait croire que Dieu était de notre côté contre son adversaire de toujours, le Malin.

Un certain nombre d’ennemis, que Moon avait attirés dans la nature, pouvant revenir à tout moment, il fallait se dépêcher. Nous n’eûmes pas d’autre alternative que d’abattre le bulgare tatoué, qui s’était retransformé en humain après que Pepper et le Gaulois lui aient échappé de justesse au prix hélas de la vie de leur otage. Ce type était trop dangereux, et il était sans doute déjà condamné dès l’instant où on l’avait tatoué et ensorcelé. Nous tentions de prélever sa peau ou au moins d’en faire des croquis, car nous étions persuadés qu’il s’agissait de la clef du mystère.

Par ailleurs, nous trouvâmes sur le sorcier un rat vivant et une carte de tarot représentant une sorte de personnage à tête de mort cornue, tâchée de sang. Les discussions allaient bon train sur le sort à réserver au sorcier. Certains voulaient le tuer. Pour ma part, j’y étais fermement opposée. Dog n’était pas loin, et ce sorcier pouvait être une formidable mine d’informations sur Skulls and Bones, car jusqu’à présent, nous ignorons à peu près tout de notre ennemi, à part son existence et son accointance avec les démons. Le sorcier lui-même se réveilla et essaya de se suicider et de s’empêcher de parler en se coupant la langue, mais je parvins à le stabiliser. Ce comportement nous décida une bonne fois pour toutes de le livrer à la Multitude afin qu’il y soit interrogé. Je n’ai pas eu de nouvelles depuis.

Enfin, nous sommes rentrés dans nos lignes, et avons été pris en charge médicalement comme si nous n’étions que de simples blessés de guerre.

En dépit du fait que j’ai frôlé la mort ce jour-là, et même si j’ai conscience que seule la chance m’a permis de m’en tirer, je n’attends qu’une seule chose : que je sois remise sur pied pour combattre de nouveau le mal. J’ai conscience que l’ennemi que nous affrontement n’est rien d’autre que la mal absolu. Il s’est emparé des instances dirigeantes de mon pays, et envoie mes compatriotes à la mort pour son compte. Le Kaiser Wilhelm II lui-même est peut-être impliqué, ou manipulé.

Je n’ai pas le choix. Seuls les Docteurs ont conscience de la vraie nature du danger. Nous seuls pouvons y remédier et mettre un terme à cette guerre meurtrière. Pour tous ceux qui n’ont que nous comme bouclier, je n’ai pas le droit de renoncer parce que ce serait trop dangereux, même si maintenant, à l’excitation se mêle aussi la peur. Puisse le Seigneur me donner la force de lutter encore et toujours pour le bien, jusqu’à mon dernier souffle.
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ich_hadler

Profil : FOR 10 / END 11 / HAB 10 (9*) / CHAR 10 / INT 10 / INI 10 / ATT 13 (12*) / PAR 13 (12*) / TIR 11 / NA 2 / PV 80/80
*: profil avec armure (bonus des compétences non inclus)

Compétences :
• Sang-froid : Votre personnage a ce qu'on appelle des «nerfs d'acier». Il sait rester maître de lui-même dans les situations les plus dangereuses. Bonus de +1 sur n'importe laquelle de ses caractéristiques lors de la réalisation d'une action dans un climat de stress et de tension mentale.

• Coups puissants : augmente les dégâts occasionnés à ses adversaires de + 1D3 pts de dégâts.

• Autorité : bonus de +1 lorsque, confronté à des militaires, il essaye de faire prévaloir son autorité, ses ordres etc.,

• Arme de prédilection : épées à une main : Bonus de +1 en ATT lorsqu'il en utilise en combat. Par contre, lorsqu'il utilise une autre arme que son arme de prédilection, il reçoit un malus de -1 en ATT et en PAR pendant les 1D3 premiers combats qu'il livrera avec cette arme, le temps qu'il s'y adapte.

• Alphabétisation : Votre personnage est capable de lire et d'écrire les langages utilisant l'alphabet du vieux monde s'il comprend ce langage.

• Langage secret : jargon de bataille : Votre personnage sait parler le jargon des batailles.

• Anticipation : Votre personnage, au combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi. Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• Adresse au tir (arcs) : +1 en TIR avec un arc.

• Volonté de Fer : Votre personnage se révèle être particulièrement très résistants à la peur, aux attaques mentales et à tout ce qui pourrait tenter de briser sa volonté. Il obtient +1 aux tests pour résister à un contrôle mental, à la peur etc…

• Parade : Double les points de parade de l'arme ou du bouclier utilisé.


Equipement de combat : • Devoir (épée à une main) (18 +1D10, 12 Parade) Les morts-vivants, les démons etc… Que la lame touche subissent 1d6 dégâts de plus
• Bouclier d'acier (6+1d6 dégâts, 16 parade)
• Epée à une main (16 +1D8, 12 Parade)
• Cotte de mailles (9 protection, tout sauf tête -1 HAB, ATT et PAR)
• Arc court (26+1D8, -2 TIR/16 m)

Répondre

Retourner vers « JDR Vocal (Discord) »