Méprise sanglante : Yan Xishan vs Dan Surcouf

Modérateur : Equipe MJ

Répondre
Avatar du membre
Yan Xishan
PJ
Messages : 14
Profil : FOR 9 / END 8 / HAB 8 / CHA 10 / INT 11 / INI 9 / ATT 9 / PAR 9 / TIR 8 / NA 1 / 65PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_yan_xishan
Autres comptes : Martin, Alicia

Méprise sanglante : Yan Xishan vs Dan Surcouf

Message par Yan Xishan »

L'esclavage est une institution méprisée. La plupart des nations civilisées s'en défendent, voir le combattent activement, car la notion même qu'une personne puisse être réduite au rang d'objet, ou moins, est profondément contre nature, opposée aux enseignements philosophiques et religieux de la grande majorité des philosophes et théologistes du monde.
Même dans les nations les plus barbares, avec à leur tête les pires tyrans et despotes méprisant leurs sujets, on essaie de déguiser l'esclavage par d'autres mots, d'autres institutions, l'infamie derrière ce concept étant universellement condamnée. Ainsi les tyrans de la lointaine Bretonnie nommaient cela "servage".
Ainsi tout monstre d'apparence humaine se livrant à cette pratique barbare qu'était l'esclavage, était abattu sur place comme le misérable chien qu'il était, aucune pitié n'étant d'ordre, aucun interdit religieux n'existant pour leur mise à mort, et aucune tombe ne devait leur être creusée.

Aussi, lorsque vos proches vous sont enlevés par ces sinistres créatures, massacrer celles ci jusqu'à la dernière, et écorcher vif les prisonniers pour servir d'avertissement à d'éventuels survivants, c'est là faire preuve d'une très grande piété. D'un très grand honneur.
De même qu'il n'y a de plus grand honneur pour un homme que de défendre la maison d'un autre, prendre les armes pour libérer les siens des chaines des trafiquants de chaire humaine est un acte de noblesse. Encore plus lorsque ceux ci ne sont pas des membres de votre propre communauté.
Car les esclavagistes n'avaient pas razziés uniquement la région où l'ethnie de Yan Xishan vivait. Ils avaient également capturé, enlevé et pillé les zones alentours, dépeuplant divers communautés visitées au cours de sa vendetta contre ceux derrière ces raids.
Désormais à la tête d'une compagnie comprenant certains de ses coreligionnaires, mais également des indigènes d'autres villages, la petite troupe d'une centaine d'hommes - et de quelques femmes - écumait les landes et collines, sur les traces de la colonne esclavagiste, égorgeant les groupes retardataires, libérant les captifs, et forçant le pas afin de rattraper le gros de l'expédition adverse.

A cet effet, Yan Xishan s'était aventuré bien au-delà de la région où la dynastie de ses ancêtres s'était étendue. Ils avaient même rejoint la côte, la mer sur leur gauche, à mesure qu'ils progressaient vers le Sud.
Après plusieurs jours de marche, leur petit ost parvint aux alentours d'une crique. D'après les informations obtenues des quelques mercenaires capturés, et diligemment "titillés", le gros des forces des esclavagistes avait établi une base dans cette zone, et utilisait la crique pour faire embarquer les captifs. C'était une très grande opération, impliquant plusieurs centaines d'hommes en armes et des milliers de captifs. Cela nécessitait des vivres en quantité importantes, et donc une flotte d'embarcations effectuant un roulement constant pour acheminer ces vivres, avant qu'une flotte de cogues ne vienne dans le courant du mois pour embarquer tout ce petit monde.

Les mercenaires étaient retranchés dans un fortin non loin de la crique. Et ils soupçonnaient que quelques forces talonnaient leurs expéditions, certaines d'entre elles ayant été annihilées.
Aussi Yan Xishan estima qu'attaquer le camp adverse par la terre, même de nuit comme ils avaient procédés au cours des dernières semaines, serait vain, trop de pertes et pas assez de chances de réussir.

Ainsi vint il avec un nouveau plan. Les navires faisaient la navette jour et nuit. Ils se repéraient, lors de cette dernière, avec les feux du campement. Le plan était donc, à plusieurs kilomètres de là, d'allumer des feux dans les collines et dunes proches de la côte, pour faire croire que le point d'ancrage était ailleurs. Avec un peu de chance, une ou deux embarcations esclavagistes tomberait dans le panneau. Pour ne pas éveiller les soupçons, Yan Xishan et ses hommes se feraient passer pour des mercenaires. Une dizaine d'entre eux, habillés ainsi, et la ruse fonctionnerait. On capturerait les équipages, passait par les armes ceux trop loyaux à leurs employeurs, puis utiliserait les navires pour infiltrer les camps depuis la plage. Ce plan était bien plus solide qu'une bête attaque nocturne.

Déjà à la première soirée où ils se livrèrent à cette mascarade le long des dunes, une rapide embarcation vint s'échouer sur la plage, à sa barre un individu patibulaire, le gaussant de l’œil.


Eh l'ami ! débuta Yan Xishan avec son reikspeil haché, qu'est ce que tu as pour nous ? demanda-t-il, sans parvenir à dissimuler la solide prise qu'il avait sur sa lance, ses phalanges se blanchissant sur le bois de celle ci.
Image
Si un est supérieur à d'autres, alors il doit protéger ceux lui étant inférieur. Et si un est inférieur, alors il doit uniquement s'acquitter de sa tâche diligemment. Le rang ne fait pas l'individu, mais les individus font leur rang.
Ceux qui changent selon leur rang sont de petits hommes. A l'inverse, ceux qui s'acquittent de leur tâche - qu'elle soit aisée ou difficile - diligemment, peu importe leur rang, sont ceux qui sont nommés "nobles". Pour parvenir à un but, il n'y a pas une méthode mais plus de dix.
FOR 9 / END 8 / HAB 8 / CHA 10 / INT 11 / INI 9 / ATT 9 / PAR 9 / TIR 8 / NA 1 / 65PV

Avatar du membre
Dan Surcouf
PJ
Messages : 226

Re: Méprise sanglante : Yan Xishan vs Dan Surcouf

Message par Dan Surcouf »

Le capitaine Dan Surcouf était une oxymore: un honnête contrebandier. Un drôle de concept, qui signifiait simplement qu'il s'imposait un certain nombre de règles personnelles, règles relevant généralement du bon sens et de l'esprit commercial le plus basique. Toujours êtres honnête avec ses clients, éviter de tuer les gens, ne doubler aucun partenaire commercial et, surtout refuser certains jobs bien spécifiques. Le kidnapping, l'esclavage et l'hérésie parmi tant d'autres.

Ironiquement, ce genre genre de jobs pullulaient et c'étaient généralement ses clients qui ne respectaient pas ces règles, le forçant, bien trop souvent, à devoir dénoncer les contrats. Aussi, quand on lui avait proposé de transporter une vingtaines de barriques de cognac bretonnien, il avait d'abord eu du mal à y croire. C'était un job bien trop simple, bien trop honnête, par rapport à ce qu'il trouvait, d'habitude. Et puis il avait taillé le bout de gras avec le commanditaire. Il avait inspecté la marchandise, il avait été payé en avance et reçu des indications bien précises sur le lieu de rendez-vous. Travailler avec de vrais professionnels l'aurait presque fait pleurer de joie. Des opérations de nuit, avec de vrais signaux de feu! Mais oui! MAIS OUI!

Mais il aurait dû se douter que c'était trop beau pour être vrai. Alors qu'il échouait son sloop, le Rouge-Gorge, sur cette petite plage, il vit une dizaine de malandrins débarquer. Un type armé d'une lance s'approcha, lui baragouinant quelque chose en impérial, bien évidement, une langue que le contrebandier ne comprenait pas. Mais, bon, vu la façon dont il serrait son arme, et la rage qui emplissait ses yeux, ce n'était pas bien compliqué à déchiffrer.

Encore des foutus pirates, qui avaient réussit à détourner le contrebandier de sa destination. D'un geste vif, il dégaina son pistolet, armant le mécanisme, avant de presser la détente. Si il parvenait à éliminer tout de suite le chef, peut-être que les autres prendraient peur.

-A MOI MES HOMMES! Beugla-t-il, dans l'espoir de faire croire qu'il n'était pas tout seul dans ses braies.
Dan Surcouf, Contrebandier
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 11 | Int 12 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi | Mag | NA 1 | PV 49/70
Lien Fiche personnage: https://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.p ... an_surcouf

Avatar du membre
[MJ] Bugman
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 209
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Hagin Duraksson, Gormil Thorakfind et Ilahîn Alysante Esdalân

Re: Méprise sanglante : Yan Xishan vs Dan Surcouf

Message par [MJ] Bugman »

Dan à l'initiative du fait d'avoir une arme à distance même si l'initiative est identique et donc requerrait le premier coup au premier post.
Jet de tir: 7, ça touche sans souci, pas de parade (on parle d'un pistolet à moins de trois mètres, faut pas abuser, surtout avec une simple rondache). Localisation: 1, HEADSHOT
Yan subit un total de 50+5-8=47 dégâts. Il lui reste 18pvs

Yan attaque, 20, échec critique, perte des actions restantes et attaque d'opportunité pour Dan
Dan attaque, 2, sur la jambe (8)
Yan subit un total de 12+6+18-8, 28 dégâts en plus.
Fin du tour, du combat et de la vie de Yan.

Avatar du membre
Yan Xishan
PJ
Messages : 14
Profil : FOR 9 / END 8 / HAB 8 / CHA 10 / INT 11 / INI 9 / ATT 9 / PAR 9 / TIR 8 / NA 1 / 65PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_yan_xishan
Autres comptes : Martin, Alicia

Re: Méprise sanglante : Yan Xishan vs Dan Surcouf

Message par Yan Xishan »

L'étranger regarda son groupe un instant, comme semblant hésiter, puis décida de tendre un bras en direction du chef des insurgés, prêt peut être à lui montrer une étrange sculpture de bois qu'il tenait en main. Soit. Un marchand d'arts dans ce cas ? Puis un bruit éclata, déchirant les tympans des individus présents. Mais c'était tout.

L'homme avait utilisé une étrange magie, une langue de fumée s'échappant de la statuette dans sa main.... Et c'était tout. Levant le bras pour ordonner à ses compagnons de s'emparer du marin, le fils du dragon se sentit soudainement être tiré vers l'arrière, pour fixer la voute étoilée. Il ne parvenait plus à bouger des jambes, ni quelque partie de son corps et, messager de la mort parmi les vivants, l'étranger fraya son chemin à travers les compagnons d'armes de l'insurgé sans coup férir, pour se placer au-dessus de Yan Xishan et, d'un coup bref, lui trancher la gorge, le regard interloqué de l'artisan comme seul défense.
Parade inutile, car ce fut ici que le descendant du dragon s'éteignit. Le dernier espoir de son peuple, se vida sur cette plage lointaine, de son sang, de la main d'un homme à peine plus noble que lui, égorgé avec un couteau à poisson.

Les étoiles s'éloignaient. Sa vision s'assombrissait. Un froid glacial venait lui ronger les os...

Le cycle continuait. La roue contournait de tourner.
Si un est supérieur à d'autres, alors il doit protéger ceux lui étant inférieur. Et si un est inférieur, alors il doit uniquement s'acquitter de sa tâche diligemment. Le rang ne fait pas l'individu, mais les individus font leur rang.
Ceux qui changent selon leur rang sont de petits hommes. A l'inverse, ceux qui s'acquittent de leur tâche - qu'elle soit aisée ou difficile - diligemment, peu importe leur rang, sont ceux qui sont nommés "nobles". Pour parvenir à un but, il n'y a pas une méthode mais plus de dix.
FOR 9 / END 8 / HAB 8 / CHA 10 / INT 11 / INI 9 / ATT 9 / PAR 9 / TIR 8 / NA 1 / 65PV

Avatar du membre
Dan Surcouf
PJ
Messages : 226

Re: Méprise sanglante : Yan Xishan vs Dan Surcouf

Message par Dan Surcouf »

Au coup de feu, le groupe de brigand se dispersa, tandis que leur chef basculait en arrière. Un large filet de sang coulait sur sa tête. Si les autres semblaient avoir comprit le message, le chef, lui, semblait toujours désireux d'en découdre.
-Ouais c'est ça! Cassez vous! Lança-t-il à ceux qui fuyaient. J'en ai encore plein en réserve!
Leur chef tenait à peine sur ses jambes. Prenant pitié pour le pauvre gars, il rangea son arme, avant de tirer son couteau de sa ceinture, puis de descendre sur le sable.

Il s'approcha de son adversaire. Il essaya de faire quelque chose, mais le contrebandier n'était pas certains de pouvoir qualifier ça d'attaque. Le type était tellement sonné par le plomb qu'il avait reçu dans le crane, qu'il n'avait probablement même pas conscience de la situation. Comme un réflexe, Surcouf évita le coup de lance hasardeux, avant de planter son poignard dans la cuisse du brigand, sectionnant une grosse artère au passage.

Le sable devint rouge, teintant à son tour l'écume que la houle rapportait sur la plage. Surcouf donna un coup de pied dans la lance de son adversaire, pour être sûr qu'il ne tenterait rien d'autre. Il regarda les yeux de l'homme. Surcouf y lut surtout l'incompréhension, la déception. Quelques secondes plus tard, c'était terminé.

Le contrebandier soupira, s'agenouillant auprès du défunt, essuyant son couteau sur ses vêtements, avant de lui fermer les yeux. Sa main glissa alors jusqu'à sa ceinture, où il le délesta de sa bourse.

-Désolé, mais je pense que t'as plus besoin de ça maintenant.
Il se redressa, récupérant au passage la lance du brigand, avant de retourner vers son navire. Il avait encore du cognac à livrer!
Dan Surcouf, Contrebandier
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 11 | Int 12 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi | Mag | NA 1 | PV 49/70
Lien Fiche personnage: https://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.p ... an_surcouf

Répondre

Retourner vers « Dans la flotte, et sur les îles ... »