Re: [Piero] Mourir, c'est partir beaucoup.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2021 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2021 du meilleur MJ - RP
Messages : 1127
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: Re: [Piero] Mourir, c'est partir beaucoup.

Message par [MJ] Le Djinn »

A la table de jeu, un silence de mort s'installa à peine Piero eut-il annoncé son intention de participer au jeu. Un des probables tricheurs, un jeune loufiat à peine sorti du caniveau, manqua de s'étouffer et leva les bras en protestant. Son acolyte, qui avait sans doute deux fois son âge et une fois et demi sa carrure, le repoussa du plat de la main avant de se tourner vers le garde du corps et de lui lancer un rictus aigri accompagné d'un regard venimeux. Tout dans la posture le rapprochait du charognard furieux qu'un prédateur vienne lui disputer la carcasse si âprement gagnée. S'il y avait une chose que tous connaissaient pourtant en Tilée, c'était la tendance des éboueurs de la nature à se regrouper avant de dévorer une victime.
Test de détection pour Piero: 7, réussite.
Test de détection pour Alejandro: 3, réussite.
Dans la salle, personne ne manqua de remarquer que trois hommes à l'aspect pour le moins agressif s'étaient levés en même temps tout au fond de la salle. Trois truands à n'en pas douter, comme leurs bras ravagés par la gale et leurs visages mangés par des cicatrices mal soignées le laissaient deviner. Des poignards peu discrets à la ceinture accompagnés de matraques, des habits très sombres mais peu adaptés aux métiers manuels. Ces gens-là n'étaient pas que des tire-bourses avec la morve au nez mais bien d'authentiques bandits, avec expérience et attirail. Le patron les couvait d'un regard complaisant et peut-être même complices, accentuant davantage encore leur culpabilité. Ils avancèrent jusqu'à une table proche de celle des joueurs et en chassèrent les clients avant de s'asseoir à leur place, surveillant le déroulé de la partie.

C'était d'ailleurs l'heure de placer les mises, ce que Lorenzo fit avec bien trop de célérité pour son propre bien. La jeune damoiselle lui ayant proposé sa couche et ses cuisses le regarda repartir, un poil vexée, dans les bras du démon du jeu. Bredouille, elle repartit vers sa mère qui la houspillait de loin, se jurant de l'avoir la prochaine fois.

Le dernier obstacle levé, les cartes pouvaient claquer sur la table.

Piero doit alternativement réussir 3 jets d'INT et 3 jet d'HAB pour découvrir les supercheries des tricheurs! Si le tricheur principal (pour simplifier) y arrive avant lui, Lorenzo et Piero se feront plumer...

On commence avec Piero: INT: 2, HAB: 12, 20, 13, 1 / INT: 2, HAB: 13, 18, 13, 18, 17, 18, 8 / INT: 13, 17, 14, 3, HAB: 15, 8.

Piero aura dû effectuer 19 jets.

On continue avec le tricheur: INT: 4, HAB: 1 / INT: 17, 7, HAB: 5 / INT: 4, HAB: 10.

Le tricheur aura dû effectuer 7 jets.

Piero a perdu 5 pistoles.
Plus qu'une déculottée, ce fût une leçon. Le maître eut toute l'attitude pour apprendre aux pigeons ce que cela faisait d'être déplumé. Alors certes, Piero n'avait pas une grosse somme à perdre sur lui et ce fût Lorenzo qui en eut pour ses frais, mais tout de même. Les séries s'enchainaient à chaque tour alors que la mise était maximale, sans doute à coup de cartes cachées dans les manches ou les chausses. Du côté du fils de riche, une forme de colère froide commençait à arriver. Sans doute s'imaginait-il assez malin pour vaincre le truand. Douce naïveté. En face, le rictus du joueur s'agrandit en un grand sourire et il tira une pipe de son sac qu'il alluma avec beaucoup de tabac pendant que son complice comptait les pièces d'or et d'argent.

Piero devait faire quelque chose ou la situation allait dégénérer.
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Piero Orson
Warfo Award 2021 du Survivant
Warfo Award 2021 du Survivant
Messages : 144
Profil : For 10 | End 9 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 9 | Tir 10 | NA 1 | PV 70
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_piero_orsone_da_trantio

Re: [Piero] Mourir, c'est partir beaucoup.

Message par Piero Orson »

Le problème quand des tricheurs jouent avec des tricheurs, c'est qu'ils ne peuvent pas accuser l'autre.
Bien entendu qu'ils trichaient ces affreux corniauds, ces abjects scélérats de bas-fonds si innommables qu'ils devaient bien plus partager avec la boue qui en maculait le sol qu'avec l'humanité. Mais sans pouvoir le prouver, c'était jeter des accusations en l'air, et l'air du Cul-de-Morr était profondément vicié.

Il lorgna vite fait sur les trois autres gaillards au fond. C'était pas des plaisantins, de la petite vermine débauchée pour quatre sous afin d'intimider. C'était du tueur ça. Du bon bandit bien bourru. Le genre à saigner un type pour une bière renversée sur les chausses. Dans ses vertes années, ce genre de tarés avait parfois fait un bout de route avec sa petite troupe. Ils restaient jamais longtemps. L'Appel du sang les foutait irrémédiablement dans un fossé à pourrir avec les vers ou à s'enfoncer sur une spirale de violence. Ils étaient trois. Plus les deux connards. Et peut être d'autres. Ils étaient trois. Et Lorenzo devait se battre comme un noble. Dignement, en saluant son adversaire. Pas la baston des rues, celle où tu apprends à broyer les couilles d'une main et à frapper dans la glotte avec l'autre.

Bon. On faisait quoi ? Le petit bourge bouillait à coté comme une marmite de tisane sauf qu'il était pas prêt de s'apaiser. Si il sortait son flingue là, c'était lui l'agresseur, un coup à se faire descendre par la moitié de ce tas de cloportes.
Piero inspira profondément. Son plus beau sourire vint éclaircir sa mine de salaud joli-cœur.

"Une bien belle partie je l'admets. Que diriez vous de partir sur un autre jeu ? Dés ? Bras de fer ? Le choix est à vous messieurs. Et de faire tinter la bourse avec ses récentes acquisitions.
En rejouant, il va essayer de prouver qu'ils trichent, en baissant leur manche au bras de fer ou une autre manipulation, via l'ambidextrie. Si ça dégénère... On verra sur le forum :siffle:
Piero Orsone da Trantio, explorateur
Profil: For 10 | End 9 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 9 | Tir 10 | Foi 0 | Mag 0 | NA 1 | PV 70/70
Avec modifications : For 10 | End 9 | Hab 8 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 9 | Par 8 | Tir 10 | Foi 0 | Mag 0 | NA 1 | PV 25 /70
Lien: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_piero_orsone_da_trantio
Image
"Ma qué ?!"

"Donnez moi de l'allure!
Une ribambelle d'ecchymoses.
Chantez moi, la vie en rose.
Déballer ses dents comme une parure
Ne plus passer pour une raclure."


Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2021 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2021 du meilleur MJ - RP
Messages : 1127
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: Re: [Piero] Mourir, c'est partir beaucoup.

Message par [MJ] Le Djinn »

Entre les différents lascars, frères dans l'arnaque, il y eut ce regard de complicité typique de ceux qui, ayant déjà gagné, voulaient encore empocher davantage. Le plus âgé et sans doute le chef de cette petite bande observa le plafond quelques secondes dans un semblant de réflexion, bien que sa décision était prise depuis le départ.

-"Allez, au bras de fer. Hé Julio, pointe-toi. Si tu gagnes, on rend l'argent. Si tu perds, toi et ton pote vous nous laissez vos armes et vos bijoux, vous allez voir ça servira."

Un des hommes de main assit à la table derrière celle des joueurs se leva, rangea le poignard avec lequel il se curait les ongles et s'assit sur un tabouret, claquant son coude sur la table dans un geste de défi. Laissant Piero s'installer à son tour, Lorenzo parut à court d'argument et se contenta de siffler à son protecteur de leur faire rendre les gains. Le dénommé Julio amorça un sourire édenté sur sa face d'ivrogne et sa chevelure grasse d'adulte ayant grandi sur le pavé. Sa main s'agita dans une provocation vaseuse et parfaitement immonde. Le temps semblait venu de faire parler les biceps.
Le duel de bras de faire se passe de la façon suivante: les participants commencent à la position 0, si Piero gagne une manche, la position gagne +1, s'il perd la position gagne -1. Si Piero arrive à +3, il gagne. S'il arrive à -3, il perd.

Julio était un humain normal quoiqu'un peu costaud, il a une force de 10.
Toutes les manches sont sur le mode: Piero vs Julio.

1ère manche: 9 vs 14. Victoire de Piero, position 1.
2ème manche: 16 vs 12. Victoire de Julio , position 0.
3ème manche: 15 vs 2. Victoire de Julio, position -1.
4ème manche: 18 vs 17. Victoire de Julio, position -2.
5ème manche: 3 vs 2. Victoire de Julio, position -3.
L'affaire fût pliée en une poignée de secondes à peine. Piero parut prendre l'avantage au début, mais il perdit soudainement son équilibre et se retrouva poing contre la table en un instant, sans avoir eu le temps de comprendre ce qu'il se passait. Sa défaite était totale. Les parieurs, goguenards, souriaient de toutes leurs dents pendant que le nobliau, estomaqué, ne savait plus à quel dieu se vouer ni ne croyait ce qui se passait sous ses yeux. Dans toute sa vie jamais il n'avait connu d'humiliation pareille ou de défaite plus totale! C'était un désastre, un désastre! Sauf si...
Test d'observation d'Alejandro: 3, bonne réussite.
Doucement, la puissante silhouette du vieux diestro qu'était Alejandro se leva et s'avança d'un pas lent vers la table où les reîtres essayaient d'arracher à Lorenzo un bracelet d'argent oublié sur son poignet. Il leur déclara dans un calme absolu:

-"Messieurs, il me semble bien que le combat n'a pas été équitable. J'ai observé que votre compère avait la main, disons, aidée par votre petite compagnie. La table légèrement penchée, par exemple?"

La réponse ne se fit pas attendre. Les trois larrons armés se tournèrent vers lui d'un coup, Julio compris, le faciès traversé par une expression désagréable.

-"'Y'a pas de triche ici, l'poivrot. T'as trop bu et t'imagines des trucs, c'est tout."

La main du vétéran glissait doucement plus bas, se rapprochant subrepticement de la garde son épée.

-"C'est que je suis encore très sobre. Et je ne me trompe jamais. Rendez cet argent."

-"T'as rien vu et ce blé est à nous."

Eux également commençaient à se rapprocher de leurs armes. La situation pouvait dégénérer à n'importe quel moment. Le risque était multiple: si la bagarre éclatait, le sang maculerait le plancher comme les traces brunes prouvaient que cela avait été le cas. Si au contraire Piero choisissait de fuir, Lorenzo ne lui pardonnerait sans doute jamais, vu comme il jubilait à l'idée d'une véritable bagarre de taverne. Qui savait aussi si ces brigands s'arrêteraient là et les laisseraient partir? Quels risques Piero serait-il prêt à prendre?
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Piero Orson
Warfo Award 2021 du Survivant
Warfo Award 2021 du Survivant
Messages : 144
Profil : For 10 | End 9 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 9 | Tir 10 | NA 1 | PV 70
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_piero_orsone_da_trantio

Re: [Piero] Mourir, c'est partir beaucoup.

Message par Piero Orson »

Bon. Le Julio il était pas taillé en manche de pioche l'engin. C'était plutôt du solide. Bon. Lui même n'étant pas taillé dans du Gorgonzola, il avait ses chances.

Allez. On y va. On inspire et... Bon sang il a de la poigne l'animal. Allez. Allez. Ah non, c'est pas le bon sens pour lequel se plier. Allez... Et mierda.

Piero regarda tour à tour les truands, Lorenzo. Ses affaires. Ses yeux s'écarquillèrent. Puis son propre homme de main, à lui, tout à lui tout beau et tout efficace se leva. Parfait.
Presque à égalité là. Il appuya du regard et des gestes les dénonciations du vieux Alejandro. Dans les dents bande d'escogriffes !
La tension monta. Ils avaient clairement pas envie de rendre le blé. Et l'aventurier n'avait clairement pas envie de leur laisser leurs biens.
Alors parfois, il faut marquer le coup. Ou juste le tirer.

"Vous voulez nos armes faquins ? Alors prenez celle-ci." Il leva le pistolet de sa ceinture et pointa la tête de Julio. "Qu'on vous y reprenne à jouer sur notre honneur, ordures." Et il tira.
Piero Orsone da Trantio, explorateur
Profil: For 10 | End 9 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 9 | Tir 10 | Foi 0 | Mag 0 | NA 1 | PV 70/70
Avec modifications : For 10 | End 9 | Hab 8 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 9 | Par 8 | Tir 10 | Foi 0 | Mag 0 | NA 1 | PV 25 /70
Lien: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_piero_orsone_da_trantio
Image
"Ma qué ?!"

"Donnez moi de l'allure!
Une ribambelle d'ecchymoses.
Chantez moi, la vie en rose.
Déballer ses dents comme une parure
Ne plus passer pour une raclure."


Répondre

Retourner vers « Tilée »