[William Hecker] Du bleu de la Mer au vert de la Jungle

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Roi maudit
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Messages : 144
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Piero Orson (PJ);Maroufle [RP Libre]

Re: [William Hecker] Du bleu de la Mer au vert de la Jungle

Message par [MJ] Le Roi maudit »

Le Second rajusta son col tout en fixant le jeune tiléen de ses yeux gris. Une esquisse de sourire tira ses traits.
-Alors suivez moi monsieur Hecker, j'ai une commission à faire dans la somptueuse ville des épices.

Il descendit sur les quais, pour une fois, quelqu'un attendait le mousse pour avancer.

Image

Les rues étroites et ombragées de la ville arabéenne regorgeait d'échoppes, de vendeurs de rues aux amples vêtements, les femmes comme les hommes étaient dissimulés sous de protectrices couches de tissus bigarrés.
Dans de plus larges allées il pouvait apercevoir les étrangetés de ce continent méridional : Des bêtes au dos bossu et au faciès disgracieux posaient un regard dédaigneux sur les humains déambulant autour d'eux.
Des guerriers étranges en armure d'écailles passaient, cimeterres à la ceinture au milieu de nomades sombres portant des colifichets de scarabées et de crânes.
-Comment se déroule vos premières semaines dans le monde de la navigation monsieur Hecker ? J'ai remarqué que notre délicate Ivanka vous avait prit sous son aile.
Son petit sourire narquois dissimulé sous l'ombre de son tricorne ne disparaissait pas.
-Vous avez atteint la première étape du Grand Tour, l'Arabie ! Si d'aventure nous retournons sur ces sableux rivages il faudra vous introniser.
Leur marche les mena jusqu'à des contreforts, les rues si étroites dans la basse-ville s'ouvraient ici pour les devantures de larges enceintes, des murs abritant quelques palaces aux tours élancées.
Flint s'arrêta devant un portail gardé par deux énormes factionnaires taillés comme des orcs. Sous leurs casques coniques ils fixaient les deux zouaves étrangers.
Le Second remonta sa manche droite, dévoilant un tatouage sur son avant-bras au garde arabéen.

Image
► Afficher le texte
Il le scruta avec attention avant de se redresser, droit comme une pique.
-As-salam alaykoum, Sahib.

Les deux vigiles ouvrirent les portes du palais, laissant entrer les deux occidentaux sans s'enquérir plus de leurs intentions.
La petite cour intérieure était parfumée par les agrumes poussant contre les murs ocres, de magnifiques dames posèrent leurs yeux sombres et pleins de charmes exotiques sur les deux fringants marins.

Image

-Profitez bien de la vue, Monsieur Hecker, ce sera bien la seule chose que le grand Naqib nous permettra de faire avec son harem.
Un domestique parfaitement glabre escorta les deux hommes sur une petite terrasse ombragée. Flint s'assit en tailleur contre un large coussin à motifs.

Image

-Met toi dans tes aises, il sait ménager ses entrées, et nous aurons besoin de son aide pour le Nouveau Monde, et la suite...
La gloire...Le pouvoir...La Légende...L'Estalie ! À tout prix...

Avatar du membre
William Hecker
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Messages : 39

Re: [William Hecker] Du bleu de la Mer au vert de la Jungle

Message par William Hecker »

Pour la plus grand joie du jeune mousse, le bras droit du maître de la Sirène Ivre accepta d'escorter Will à travers la ville aux épices. Ensemble, ils traversèrent les rues ensablées et les riches quartiers de cette ville qu'on pouvait croire tout droit sortie d'un conte pour enfant. Bien loin du caractère triste et glauque des villes impériales, Will se sentait ici bien plus en sécurité que dans les bas quartiers de Remas où il avait pourtant passé toute sa vie. Pourtant, Copher devait également être emplit de dangers, comme tous les endroits où l'homme avait décidé d’élire domicile, et pourtant son esprit était trop absorbé par toutes les découvertes qu'il faisait en passant chaque coin de rue pour y penser. Si Ivanka avait été là, elle l'aurait sûrement giflé en lui disant de toujours resté vigilant mais bon...
Tout ici était aussi étrange que fascinant, hommes et femmes portaient d'étranges tuniques de soie au couleurs chaleureuses, certains personnages bizarres s'amusaient à épater la galerie en faisant danser des serpents à l'aide d'instruments de musique, les guerriers protégeant la ville arboraient des sabres courbés, n'ayant rien à voir avec les armes dont usaient les chevaliers de l'Empire... Il vit même un homme en pagne poser son corps entièrement nu sur une planche de clou sans pour autant que ceci ne pénètre ces chairs ! Peut être un magicien ? Tout était fou dans cet endroit !
Le faisant sortir de ces pensées rêveuses, Flint ne put s’empêcher d'engager quelques peu la discussion avec le mousse, sans doute pour faire passer le temps, lui qui avait déjà mit les pieds ici plus d'une fois, tant il semblait connaître à la perfection la topographie de la ville. L'homme à la gueule d'ange et à l’œil malicieux ne pu s'empêcher de souligner le rapprochement remarqué entre Hecker et Ivanka.


"Je dois vous avouez Monsieur... Ce n'est pas de tout repos. Ivanka s'est se montrer ... efficace... quand il s'agit de former ce qu'elle aime nommer de la ... Viande fraîche... Elle m'apprends à manier le sabre et à me battre, des qualités qui je n'en doute pas sauront mettre utile si je veux continuer la traversée avec vous et le reste de l'équipage." Dit il souriant non sans une pointe d'inquiétude en pensant au jour où il devrait ôter une vie.

Au détour d'un chemin et sous les yeux des immenses palais d'or surplombant la ville, le binôme s'arrêta face à un portail gardé par deux immenses colosses dont les mines affreuses ne donnaient nullement envie de plaisanter. Soulevant sa manche, Flint montra alors un tatouage qu'il avait sur l'avant bras : Une ancre, un gouvernail, des lettres ? Le jeune Hecker ne put l'apercevoir que quelques secondes tout au plus, et si l'étrange dessin lui disait vaguement quelques choses, son esprit lui jouant des tours, fut incapable de se souvenir ce qu'il pouvait signifier ou est ce qu'il avait déjà pu le voir.
Ayant la permission d'entrée, ils furent donc conduit à travers une petite cour parfumée et décoré de fleurs exotiques aux milles couleurs et où se baladait de belles jeunes femmes à la peau foncé, aux cheveux sombres et aux yeux verts émeraudes... Elles étaient belles et envoutantes, et Will ne put que baisser les yeux et se concentrer sur le sol devant lui quand il en aperçu deux, l'observer d'un coin de la cour et jubiler ensemble avant de lui offrir un sourire qu'il n'osa leur rendre.
Flint lui intima de profiter du moment, car ici on pouvait contempler mais jamais toucher... C'était les règles de ce que le bras droit du capitaine appela un harem. Qu'était ce qu'un harem ? Will ignorant tout des coutumes de ce pays, il ne le savait pas, mais préféra éviter toutes questions pouvant le mettre dans l’embarras devant son supérieur quand à ce mot qu'il entendait pour la première fois.

Conduit jusqu'à une terrasse ombragée par un domestique, Flint se mit alors en tailleur sur quelques coussins à motifs, Will l'imitant, tandis que les deux hommes attendirent en silence la venue de la personne qu'ils étaient venu rencontrer.


"Euh... M'sieur Flint ? On est chez qui là et surtout... Qu'est ce qu'on est venu chercher précisément ? "

Ignorant si son arrivée récente dans l'équipage lui permettrait d’obtenir réponse à sa question, il semblait que Flint était venu ici pour chercher l'aide nécessaire à leur entreprise dans le nouveau monde. Pourtant... Ils avaient un navire, un équipage, une destination, et même Fibonacci pour les aider alors... Que pouvait bien avoir de si spécial leur hôte pour être si essentiel dans leur traversée ? Will ne tarderai pas à le découvrir.
Modifié en dernier par [MJ] Le Roi maudit le 20 févr. 2020, 09:57, modifié 1 fois.
Raison : xp : 5 / total xp : 62
William Hecker, Voie du Forban
Profil: For 8 | End 9 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 8 | Att 9 | Par 9 | Tir 8 | Foi 0 | Mag | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_william_hecker
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Le Roi maudit
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Messages : 144
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Piero Orson (PJ);Maroufle [RP Libre]

Re: [William Hecker] Du bleu de la Mer au vert de la Jungle

Message par [MJ] Le Roi maudit »

Flint sourit tout en regardant le soleil qui couvrait toute la ville de ses chauds rayons.
-Enfin monsieur Hecker, toutes les bonnes histoires de pirates ont des cartes non ?

Un serviteur tout aussi glabre que le premier mais à l'accoutrement aussi travaillé qu’exubérant passa le seuil de la terrasse avant de déclamer d'une voix aiguë mais solennelle :
Son sérénissime émir Mur-al-Din, grand prince des flottes libres de Medes, Corsaire des Corsaires d'Arabien, vainqueur de la bataille des sept typhons et homme pieux et savant.
L'homme à sa suite tenait tout du barbaresque, de ses babouches recourbées aux bagues d'or qui ornaient ses phalanges, ses tuniques de soie s'agitaient à chacun de ses pas lents et mesurés. Sa longue barbe huilée n'aurait rien eu à envier à celle des Dawi. Il s'arrêta devant le jeune Rémassien, le fixant de ses yeux noirs et blancs.
Image

-Il a pas oublié un titre Mur-al-Din ? demanda Flint, crâneur.
-Je vois que tes manières d'algharbi ne se sont pas améliorés sadiq. Que viens tu faire toi, ton ami et votre capitaine à Copher ?
-Le soleil ? Les femmes ? Des épices pour le ragout de Giovanni ? Selon toi ?!
-Les Cartes bien sûr. Vous avez besoin des cartes pour traverser l'almuhit. Achab part pour la Lustrie.

Flint afficha son rictus habituel.
-En effet, les courants sont traitres, les Druchiis et les chasseurs de pirate sont jour après jour plus nombreux à sillonner nos mers. Alors veux tu bien rendre ce service à ton Sadiq ?

L'Arabéen ricana tandis que deux domestiques apportaient un narguilé décoré près des trois hommes.

-Tu es vraiment un algharbi Flint. Mes flottes à travers le monde m'ont rendu immensément riche. Je suis un des hommes les plus puissants d'Arabie. Et tu me parles encore comme lorsque nous étions sur l’Ile des Gouvernails. En hommage à nos alliances passées, et à celles à venir...
Il marqua un temps d'arrêt, les deux se fixèrent. Il se tramait quelque chose entre les deux qui échappait au jeune homme.
-Dans l'horizon troublé qui nous attend; vous aurez vos cartes maritimes. Pour célébrer cela, voudriez vous bien partager le Kif avec moi ?
-Bien entendu. À la Piraterie. À Copher. Au Grand Jack et à Mur-al-Din.
L'armateur attrapa le tuyau et inspira doucement la vapeur aux effluves de tabac. Il le passa ensuite au Second. Quand le mousse attrapa la lance, il put remarquer que quelques unes des beautés qu'il avait aperçu tantôt entrait dans la pièce.
Jet de résistance aux effets du Kif : 14, ça plane pour moi 8)
Image

La nuit fut longue. Brumeuse et parfumée. En tout cas en se réveillant au petit matin pour se rendre au navire, le Second et le Mousse eurent sacrément mal à la tête.
La gloire...Le pouvoir...La Légende...L'Estalie ! À tout prix...

Avatar du membre
William Hecker
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Messages : 39

Re: [William Hecker] Du bleu de la Mer au vert de la Jungle

Message par William Hecker »

Des cartes ? Ainsi donc c'était de ceci qu'il était question ici… Flint avait la charge de s'entretenir avec le grand Naqib dans le but d'obtenir quelques bouts de papiers pourtant indispensable à une traversée plus sûre, car si les éléments naturels étaient la plus grand menace même pour les plus expérimentés des navigateurs d'ordinaire, d'autres problèmes pourraient joncher leur route. En effet, par ces temps troublés, bien des mers étaient désormais habitées et traversées par des chasseurs de pirates, de terrifiants elfes noirs en recherche perpétuels de nouveaux esclaves, ou encore de créatures sans nom tout droit sortie des profondeurs des océans…
Alors que le jeune Will ne fit que répondre par un hochement de tête au propos du bras droit du capitaine de la Sirène Ivre, un serviteur vint les rejoindre, avant d'annoncer à la manière des monarques du vieux monde, l'arrivée de leur hôte : l'illustre et sage émir Mur-al-Din, dont les nombreux titres ne pouvaient que faire rêver le jeune marin, lui même en recherche de gloire et de fortune.
Un homme à la longue barbe se présenta alors, vêtu de vêtement de soie aux milles couleurs et arborant nombre de bijoux et autres pierres précieuses, dont Will n'osa imaginer le prix de tout cette attirail certes excentrique mais qui avait son petit effet tout de même.
Dévisageant tout d'abord ces deux invités inopinées, son regard froid et sérieux se planta dans celui du jeune Hecker, avant de se tourner vers Flint et de sourire, le bras droit de Achab ne pouvant s'empêcher d'envoyer une petite pique quand au nombreux titres qu'on attribuait à l'homme qu'il était venu rencontrer, soulevant l'interrogation si son serviteur n'en avait pas omis un parmi les nombreux qui lui collait à la peau.

Dès lors, Will resta silencieux tandis que les deux hommes échangeaient sur les raisons de cette entrevu. Chose curieuse, il semblait que les deux protagonistes avaient un passif commun, alors qu'ils semblaient mener des modes de vie bien différents, l'un étant un voleur navigant sur les mers et dépensant sa fortune en femme et autres plaisirs de la vie, l'autre étant devenu une personnalité influente de ce pays, vivant dans la richesse et l'opulence et pourtant… Ici … Il semblait s'entretenir d'égal à égal, à la manière de deux vieux frères ayant vécu quelques illustres et sanglantes aventures ensemble, alors qu'ils étaient plus jeunes.
Malgré son caractère moqueur et détendu, et ce même dans une situation d'urgence, Flint semblait être un homme admirable et respecté que le jeune Will ne pouvait que prendre en model et pourtant… Sans aucun doute derrière ce visage souriant et ces yeux transpirant l'intelligence, nul doute que le second de la Sirène Ivre cachait bien des secrets…

William n'étant que spectateur de la négociation où plutôt la faveur qui était demandé, l'émir accepta sans grande difficulté la requête de Flint, et dès lors, les cartes dont il aurait besoin serait à sa disposition, bien sûre une fois seulement que ces invités auraient accepté de partager avec lui ce qu'il nomma le Kif… Un étrange objet métallique fut ainsi amené, d'où s'échappait de la fumée aux odeurs parfumées, et où semble il, il était nécessaire d'inspirer dans un tuyau à l'embout étrange pour pouvoir l'utiliser.
Les hommes se transmirent alors le Kif, Will ne pouvant refuser au risque de froisser l'émir, il inspira alors dans le tuyau, la fumée emplissant ses poumons, avant de l'expirer dans un nuage opaque lui brûlant les yeux et le faisant tousser, cela entrainant l'hilarité de Flint et de l'émir.

Dès lors, Will se retrouva plongé dans un état second, sa tête tournant comme si il était sur un navire au beau milieu d'une tempête, son comportement devenant étrange, il passa tout d'abord par la joie, puis la tristesse, puis à l'hilarité, rigolant pour tout et pour rien, claquant dans ses mains alors que de la musique venait d'être lancé et que quelques créatures exotiques vinrent danser pour lui, celle ci laissant les mains du marin parcourir leur corps alors qu'elles se mouvaient à la manière de serpent dont la mission était d'accroitre le désir des hommes à leur égard sans pour autant qu'ils ne puissent y goûter pleinement.
Une soirée de fête et dont Will ne put se remémorer qu'en partie s'écoula, sa conscience ne lui revenant pleinement qu'au moment du petit matin où Flint vint l'aider à se relever du sol où il était parvenu à s'assoupir, le tirant par le bras pour lui indiquer que le moment était venu de quitter les lieux, la Sirène Ivre devant reprendre la mer qu'ils soient ou non revenu à bord dans le délai imposé.
Arpentant alors les rues encore endormi de Copher, Will foula le pas de Flint, son corps étant encore engourdi par cette étrange nuit...


"Etrange mais sympathique personne que votre ami Monsieur Flint… Vous l'avez…" Mais il n'eut pas le temps de terminer sa phrase que d'horribles nausées s'emparèrent de lui, l'obligeant à vomir son dernier repas ainsi qu'à évacuer les substances étranges qu'il avait pu absorber.
Si en arrivant à Copher, il avait été émerveillé par cette terre étrange, il en gardait désormais un bien mauvais souvenir tandis que ses bottes étaient recouvertes de vomi…
Suivre Flint dans l'une de ces folles soirées n'avaient peut être pas été la plus brillante de ses idées au final non ?... Quoiqu'il en soit, il fallait au deux hommes rejoindre le navire au plus vite désormais !
Modifié en dernier par [MJ] Le Roi maudit le 20 févr. 2020, 09:58, modifié 1 fois.
Raison : xp : 6 / total xp : 68
William Hecker, Voie du Forban
Profil: For 8 | End 9 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 8 | Att 9 | Par 9 | Tir 8 | Foi 0 | Mag | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_william_hecker
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Le Roi maudit
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Messages : 144
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Piero Orson (PJ);Maroufle [RP Libre]

Re: [William Hecker] Du bleu de la Mer au vert de la Jungle

Message par [MJ] Le Roi maudit »

Flint déplia un mouchoir brodé de la poche intérieur de son manteau et le tendit au mousse qui venait de terminer son forfait peu ragoutant.
-Sur les océans, ceux qui choisissent la liberté sont tous des frères monsieur Hecker.

Aux abords du navire devenu familier, des marins terminaient les bouteilles de liqueurs exotiques ou donnaient des au-revoir graveleux à quelques épouses d'une nuit. Le quartier-maitre posa son regard fulminant sur Flint et Hecker tandis qu'ils remontaient à bord.

-Alors pendard tu as récupéré les cartes ? Je vois que t'as même réussi à pas égarer le gamin dans un marché aux esclaves.

Après ce raz de marée de sympathie à son égard, Roger retourna beugler sur ceux qui l'esprit endolori par l'Alcool et le Kif trainaient trop à son gout.
Une heure plus tard la Sirène Ivre levait à nouveau l'Ancre, pour une odyssée sans escale à travers la Grande Mer, un objectif en tête : Le Nouveau Monde.

Image

Les jours devinrent des semaines et les semaines des mois. Deux ? Trois ? Difficile de se remémorer quand toutes les journées se ressemblaient dans une monotonie d'oiseau en cage.
Tout l'espace de vie du Rémassien était restreint sur un navire que l'on traversait de la proue à la poupe en trois minutes. Il n'y avait que le bleu à perte de regard. Le bleu de l'océan sur lequel flottait le navire et toutes les âmes à son bord, et l'inaccessible bleu du ciel. Quand l'écume se confondait avec les nuages et que le vent salé emplissait ses poumons, il comprenait pourquoi l'on choisissait cette vie si dure mais si belle.
Ivanka continua de l'entrainer même si certaines soirées se contentaient de raconter des histoires autour d'une bouteille de tafia fort.
Le plus éprouvant outre l'ennui et la routine, ce fut la nourriture. Les produits frais étaient partis depuis longtemps et l'équipage devait se contenter de biscuits durs comme la coque de la sirène. L'eau avait prit un gout de pisse aigre. Malgré tout, lors d'une semaine particulièrement dur pour les nerfs de tout le monde, où la mer était plate comme une pucelle et où la Sirène faisait quasiment du surplace, le Capitaine décréta un soir de fête pour honorer Manann et la traversée.
Les marins burent le si délectable rhum tout en échangeant des chansons de mer, les exploits de tout un chacun. Fibonacci conta le valeureux récit des défenseurs de Middenheim quelques années plus tôt face au Tueur de Rois. Achab lui parla de la capture du fleuron de la flotte luccinienne quand Roger et lui avaient trente hivers de moins.

Plusieurs semaines de traversée après, un navire singulier croisa celui de nos protagonistes. Bien loin des lourds galions estaliens ou des belliqueuses caraques impériales, il s'agissait d'un navire asur, les discrets elfes du continent perdu, aux voiles cousues d'or et à la coque peinte comme le plafond du temple de Trantio. Quel étrange spectacle que des forbans, des rats de tous les ports du Monde des Hommes, massés pour observer les marins silencieux et dévoués du Roi Phénix.

Ce fut au quatre-vingt-dix-huitième jour que le premier homme rejoint Mannan.
Un simple matelot qui avait commencé à se plaindre de maux de ventre. Malgré les soins prodigués par Falah'jin le mal l'avait rendu décharné et pâle comme le cul d'une lahmiane. C'est enroulé dans une voile, une pièce d'or en main et du plomb aux pieds que l'on l'envoya souper avec le Dieu des océans.
Cinq jours plus tard l'un des gabiers trébucha des matures et s'écrasa d'une cinquantaine de mètres plus bas.
Les marins commencèrent à discuter, anxieux. Les Dieux de l'océan commenceraient-ils à avoir une dent contre eux ?

Le Brouillard qui se répandit à la surface de la mer à l'approche du Continent vert ne les calma guère. La purée de poix était si épaisse que la crasse et le sel dégoulinaient sur les joues des hommes trempés.
Il fallait se déplacer avec une lanterne pour être sûr de ne pas passer par dessus bord.
Deux jours de ce temps albionais et c'est les fringues trempés et le front fiévreux que la vigie annonça un autre navire. Une véritable épave branlante aux voiles squelettiques battant à un vent inexistant. Mais ce que tous purent jurer apercevoir malgré la brume et la folie naissante, c'était l'homme en train de boire sur le pont du vaisseau mort avant de pointer une direction du cul de sa bouteille vide.

Image

Comme il était apparu, le bateau repartit dans les sillons de brume mais pour l'équipage une chose était sûr : Ils avaient un cap.
La gloire...Le pouvoir...La Légende...L'Estalie ! À tout prix...

Avatar du membre
William Hecker
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Messages : 39

Re: [William Hecker] Du bleu de la Mer au vert de la Jungle

Message par William Hecker »

De retour dans le navire, l'équipage se remit à la tâche après cette nuit de quartier libre riche en boissons et en femmes tandis que pour certains hommes du navire, la reprise fut bien plus rude que prévu, devant décuvé tandis qu'ils se devaient de remplir les tâches qu'on leur avait confié.
Au bout d'une heure, le navire de la Sirène Ivre reprit la mer, les côtes de Copher s'éloignant pour ne devenir plus qu'un petit point à l'horizon.

Les jours, les semaines, puis les mois s'écoulèrent, et Will continua d'apprendre tant bien que mal les richesses mais aussi la rudesse qu'offrait une vie de frère de la côte. Lui qui lors de son arrivée dans le navire du capitaine Achab, s'était émerveillé devant cette immense vaisseau maître des mers, commença peu à peu à s'en lasser, l'idée de se réveiller dans la même salle sans cesse et de l'arpenter de long et en large et cela tous les jours que la vie acceptait de lui offrir, amenait chez lui une lassitude terrible.
Heureusement, le travail ne manquant pas ici, les tâches confiées au jeune Will suffisaient à lui libérer l'esprit, alors qu'une fois la nuit tombée, il se laissait aller à d'intenses entrainements en compagnie de Ivanka, tout du moins quand celle ci, lassé, ne préférai pas se payer quelques verres d'alcool en compagnie du jeune homme qu'elle qualifiait sans cesse de "bout de viande" et ainsi lui raconter les histoires lui passant par la tête.
Heureusement, les paysages qu'offraient l'océan continuaient à l'émerveiller toujours un peu plus, un jour alors qu'il était sur le pont principal, il eut même la chance de croiser un étrange navire à l'horizon, aux voiles d'ors et à l'architecture unique. Un pavillon battant au gré du vent, Flint fut celui qui répondit à l'interrogation du jeune mousse sans même qu'il n'ai besoin de l'exposer : A qui appartenait pareil vaisseau ? Les magnifiques elfes d'Ulthuan, lui indiqua le bras droit du capitaine de la Sirène Ivre.


"In... Incroyable" Dit il les yeux plein d'étoiles, à la manière d'un enfant recevant un cadeau de ces parents pour la premier fois. Les elfes… Un peuple si mystérieux et si incroyable, l'envie d'en rencontrer un en personne, traversa alors l'esprit de Will, mais on disait ce peuple reclus sur lui même, et préférant se tenir loin des affaires des hommes… Un peuple si grandiose et pourtant… Dont la chute n'était plus qu'une question de siècles, celui ci ne parvenant plus à s'adapter aux trop nombreuses menaces parcourant désormais ces temps troublés, là où des siècles en arrière, ils étaient les seuls maîtres des océans.
Pour les pirates, même si l'appât du gain était souvent plus fort que tout, mieux ne valait pas s'en prendre aux prestigieux vaisseaux elfes, véritable fleurons des mers et dont les équipages étaient redoutables.


Les journées et les nuits étaient calmes, la mer leur étant favorable, aucun danger omis l'ennui ne vint troubler leur traversée des mers. Mais les conditions de vie pourtant ne cessèrent de baisser en qualité au fil du temps, les réserves de nourritures fraîches ayant maintenant totalement disparu, les repas se limitaient à du pains durs et de l'eau au goût de pisse… Tout ceci pouvait rendre fou n'importe quels hommes saints d'esprits et pourtant, les frères de la côte avident de liberté et d'aventures, continuaient à endurer tout ceci sans jamais broncher, sous les yeux bienveillants du Dieu des mers.

Mais derrière cette vie riche d'histoires et de légendes, se trouvait l'envers du décor : la fatigue couplé à la fin, affaiblissant les organismes des hommes et des femmes du navire, suffirent à fait germer le fléau de la maladie parmi les rangs, emportant ainsi sa première victime, tandis qu'une seconde suivit peu de temps après, la lassitude du voyage faisant relâcher la vigilance de chacun si bien qu'un matin, on trouva le corps d'un malheureux le crâne brisé sur le pont, victime d'une mauvaise chute des mâtures.
Manann qui jusque là leur avait été favorable, avait t'il décider d'abandonner la Sirène Ivre dans son épique et folle traversée en direction du nouveau monde ?...

Un jour, alors que la navire avançait au ralenti à travers une brume opaque, le sel marin creusant la peau des hommes, une vision atypique semblable à un mirage se dévoila à leur regard : une épave branlante et fantomatique se dévoila à l'horizon, tandis que tous se frottèrent les yeux lorsqu'ils crurent y voir sur son pont un homme étrange les observant au loin tout en sirotant une bonne bouteille.
Et comme il était arrivé, le cadavre en bois aux voiles obscurs disparu à travers la brume… Voila qui était une bien inquiétante rencontre...


"Mes yeux me jouent t'ils des tours ? Ou bien la fièvre est elle en train de m'emporter ? Comment une carcasse de vaisseau peut être apparaître soudainement avant de disparaître comme par enchantement ? J'ai un bien mauvais pressentiment… Et surtout… qui était l'homme… cela n'a aucun sens."

Dit il à haute voix alors que le navire continuait son cap, se déplaçant à l'aveugle.
Modifié en dernier par [MJ] Le Roi maudit le 20 févr. 2020, 09:59, modifié 1 fois.
Raison : xp : 6 / total xp : 74
William Hecker, Voie du Forban
Profil: For 8 | End 9 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 8 | Att 9 | Par 9 | Tir 8 | Foi 0 | Mag | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_william_hecker
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Le Roi maudit
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Messages : 144
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Piero Orson (PJ);Maroufle [RP Libre]

Re: [William Hecker] Du bleu de la Mer au vert de la Jungle

Message par [MJ] Le Roi maudit »

À l'inverse de la réaction d'Hecker, les pirates redoublèrent d'effort dans la soupe de pois qui leur tenait lieu d'océan.
Il put entendre certains marins s'exclamer "C'est lui !" ou bien "le Grand Jack !" tout en courant vers leur poste.
Shan'den lui était aux prises avec les cartes ramenées de l'Arabie, maintenant si lointaine. Après une demi-journée de plus dans cette maudite brume, un spectacle plus beau que tout s'offrait à eux.

-TERRE ! TERRE !

Au loin, une mince bande verte s'étendant entre le bleu du ciel et le bleu de la mer, mais c'était devant leurs yeux : Le Nouveau Monde.
Et on fit cap vers l'Ouest, vers la Jungle, vers la Lustrie. Les marins crièrent de joie car ni Manaan ni le Grand Jack ne les avaient trompés. Ivanka fit même une accolade au jeune Rémassien avant de se précipiter vers la proue pour observer ces terres sauvages qui ne faisaient que grossir à l'horizon.

Les trésors, la mort, les trésors, les maladies, l'or ! Par dessus tout l'or des Injas occidentales qui allait s'offrir à eux.
Le navire longea les côtes, la ville indiquée par Fibonacci était un petit comptoir fondé par des Bilbaliens : Puerto-Reina. Mais pour l'instant ne s'offrait à eux que mangroves, montagnes couvertes de canopées et les sons étranges de la jungle. Les plages de sable blanc laissaient place à des bourbiers de palétuviers noirâtres ou à des falaises rongées par la mousse.


Image

Une fois en vue de la colonie, la plus grande partie des marins débarquèrent par chaloupes, impatients à l'idée de retrouver un semblant de civilisation.

Image

Des cahutes bouffées par l'humidité, des pontons branlants et une chaleur étouffante, la ville n'offrait guère d'intérêt en elle même, si ce n'est que Puerto-Reina aurait tout aussi bien s'appeler Puerto-Putas. Alors que les marins se ruèrent sur l'eau fraiche comme si ils n'avaient pas bu depuis l'Arabie, les catins occupaient chaque angle de "rue", on ne pouvait faire dix pas sans tomber sur une fille de joie. Les hommes eux, se comptaient sur les doigts de la main si on ne comptait pas l'équipage de la Sirène Ivre. En absence d'ordre donné, ils avaient quartiers libres. Ce n'était pas tous les jours que l'on atteignait le nouveau monde.
La gloire...Le pouvoir...La Légende...L'Estalie ! À tout prix...

Avatar du membre
William Hecker
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Messages : 39

Re: [William Hecker] Du bleu de la Mer au vert de la Jungle

Message par William Hecker »

Ainsi donc cette vision de navire échoué au beau milieu de nul part et pourtant semblant continuer à se mouvoir grâce à son équipage squelettique et à son étrange capitaine n'était autre que la vision elle même du Grand Jack, seigneur de toutes les mers, sorte de mirage destiné à guider les marins au milieu de l'immensité de l'océan.
Sans aucun doute, pareil histoire raconté aux gens du continent n'aurait suscité que rires et moqueries, le genre de chose que seul quelques fous ayant trop respiré l'air marin ne pouvait qu'inventer et pourtant… Will venait de le voir, aussi réel qu'il l'était, tout d'abord inquiet par si étrange vision, il commençait à croire maintenant que ce signe était de bonne augure, et que l'entreprise entamé par la Sirène Ivre ne pouvait qu'être couverte de succès.

L'avenir saurait ou non lui donner raison.

Ce fut en milieu de journée, que le navire parvint enfin à quitter l'horrible brume dans lequel il s'était retrouvé piégé depuis trop longtemps déjà. Le ciel s'offrant alors à ses yeux, Will inspira un grand coup, se sentant revivre lorsque la chaleur du soleil lui caressait maintenant à nouveau la peau, ce moment de tranquillité et de relaxation ne fut interrompu que par les cris ininterrompu de la vigie, celle ci annonçant à tous ces quelques mots symbole de délivrance pour l'ensemble de l'équipage : "La terre ! La terre était en vue !!!!"
Emporté par l'enthousiasme du reste de l'équipage, il se mélangea au reste de l'attroupement sur la proue pour observer un nouveau paysage s'offrant à son regard de jeune marin. Bien loin des terres ensablées et des immenses palais d'or surplombant l'océan, c'était désormais d'immenses forêts exotiques et impénétrable qui se dévoilaient devant lui. Tandis que les marins trépignaient déjà d'impatience de fouler ce nouveau territoire ou on leur avait promis richesses et gloire, le jeune Rémassien fut soudainement perturbé par l'accolade surprise de Ivanka, le jeune homme ne sachant comment répondre à cette soudaine et attachante attention, là où la Rouille n'avait fait que l'entrainer ces dernières semaines en mer, ne le ménagement jamais par ailleur.


"Ivanka.. tu…"

Tétanisé et incapable de lui rendre cette accolade, ne sachant ou poser ses mains de peur qu'elle lui casse un bras, la jeune femme aux cheveux rouges s'éloigna de lui aussi vite qu'elle était apparu, disparaissant au travers du reste des marins.
Se secouant la tête pour se concentrer à nouveau vers l'horizon, le navire pirate entama sa manœuvre d'accostage, celle ci étant délicate tant le port où il devait faire halte était selon les dires précaire, sans compter les conditions du terrain qui ne faisaient que rendre la tâche plus ardu encore : Ici ni sable fin ou blanc, la vase dominant les environs, le navire de la Sirène Ivre dû se résigner à accoster non loin des côtes, l'équipage devant maintenant se contenter de débarquer grâce aux chaloupes disponible.

Ramant avec quelques compagnons, l'ambiance des lieux semblait sauvage et particulièrement pesante. Suivant le cours d'eau s'enfonçant dans les terres, Will n'était en rien rassuré tant de nombreux bruits étranges semblaient venir de par et d'autre de la jungle formant une véritable protection qu'on pouvait croire impénétrable sur la majeur partie de l'île. Le jeune marin n'osait imaginer les milles dangers et créatures étranges se baladant dans les environs mais, si la peur lui tiraillait le ventre, il ne pouvait plus faire marche arrière désormais, il avait choisi cette vie de pirate et s'était entrainé avec Ivanka pour faire face au pire… Impossible pour lui de faire honte à ses frères de la côte.

Foulant enfin pied à terre sur les quais de Puerto-Reina, le jeune Will comprit rapidement pourquoi on surnommait également cette endroit Puerto-Puta… En effet à travers le dédale de pontons pourrissant et l'humidité accablante de la jungle hostile, se trouvait bon nombre de fille de joie désireuse d'offrir leur bras à tous marins en échanges de quelques pièces.
Maintenant qu'un quartier libre avait été ordonné, nul doute que la majeur partie des hommes de l'équipage irait se jeter dans les bras de la première femme désireuse de leur offrir quelques moments de plaisir. Pour Will qui était novice dans le domaine des femmes, ce genre d'activité était pour lui source de certaines angoisses, mais qu'importe ! Ne pouvant à nouveau suivre à la trace un de ses frères d'arme sans jamais sans détacher à la manière d'un enfant qu'on devait chaperonner comme il l'avait fais avec Monsieur Flint, l'heure était venu pour lui de se lancer seul à la découverte de ce nouveau monde.

Visiter un peu le port de fortune à la recherche de locaux ou de quelqu'un susceptible de lui parler de la Lustrie pouvait être une bonne chose. Mais omis des prostitués… Qui avait il d'autre à rencontrer ici ? Peut être allait t'il devoir se résigner à discuter avec quelques jeunes femmes, qui pouvait bien savoir quels secret elles sauraient lui dire en échange d'un bout de sa paye..

► Afficher le texte
Modifié en dernier par [MJ] Le Roi maudit le 20 févr. 2020, 09:59, modifié 1 fois.
Raison : xp : 6 / total xp : 78
William Hecker, Voie du Forban
Profil: For 8 | End 9 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 8 | Att 9 | Par 9 | Tir 8 | Foi 0 | Mag | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_william_hecker
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Le Roi maudit
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Messages : 144
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Piero Orson (PJ);Maroufle [RP Libre]

Re: [William Hecker] Du bleu de la Mer au vert de la Jungle

Message par [MJ] Le Roi maudit »

Si certaines femmes affichaient des sourires aguicheurs en direction du jeunot , d'autres semblaient vaquer à leurs occupations sans une once de considération.
En marchant entre des bicoques décrépies bâties à la hâte et des cabanons rongés par l'humidité, le Rémassien pu apercevoir le premier homme qui n'était pas membre de l'équipage accoudé à un garde-chiourme. Il tourna la tête en entendant craquer le bois des pontons, donnant un nouvel aperçu à Will de ce qu'était la déchéance humaine. Ses cheveux noirs étaient emmêlés, sales et gras, une barbe mitée et irrégulière couvrait son menton et ses joues décharnées, ses yeux bleus étaient ternes, éteints. Sa tenue était rapiécée, c'était une tenue de soldat comme on en trouvait au sud des voûtes.

-Ne la lâchez pas des yeux, elle avance quand on ne la regarde pas...La Jungle, la jungle ! Tous tous...
Il avait une voix de triste timbré, il se tourna à nouveau vers les frondaisons obscurs de la forêt lustrienne en poussant des petits bruits plaintifs.

-N'ayez pas peur marin, son esprit a fondu comme le lard dans une poêle après qu'il ait mit les pieds dans cette foutue jungle.

Un timbre féminin supplanta le bruit de ses couinements. Une voix dépitée, résignée. Dépassant le jeune Hecker, une femme d'une certaine beauté, aux belles boucles brunes et clairement enceinte approcha du fou. Ses jupons avaient été reprisés plusieurs fois. Tout en lui tapottant l'épaule elle poursuivi :

-Le seul qui soit revenu, regardez dans quel état. C'était y a sept mois...Y a deux semaines, rebelote, une nouvelle expédition part se perdre dans ce bourbier oublié des dieux...Les Hommes savent-ils vivre au moins ? Au lieu de courir après l'or.
La gloire...Le pouvoir...La Légende...L'Estalie ! À tout prix...

Avatar du membre
William Hecker
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Messages : 39

Re: [William Hecker] Du bleu de la Mer au vert de la Jungle

Message par William Hecker »

Décidément en plus d'être totalement rongé par l'humidité ambiante, les quais où l'équipage de la Sirène Ivre avait accosté étaient aussi déserts qu'une épave échoué sur les côtes d'un lointain pays… Tout du moins, omis des filles de joies, il n'y avait pas âme qui vive, enfin Will n'osa déranger les quelques hommes qu'il avait pu apercevoir trop occupé à se noyer dans la poitrine des créatures avec qui ils s'étaient enticher .
Si du coté du jeune homme, sa jeunesse et sa petit gueule d'ange ne laissait pas en reste certaines femmes qu'il pouvait croiser, la timidité dont il fit preuve à leur encontre ne servi qu'à les amuser un peu plus encore, les charmantes jeunes femmes gloussant alors que Will cherchait à échapper à leur regard de prédatrice avide de poser leurs griffes sur lui.
C'est alors qu'au détour d'un chemin, il trouva enfin un marin isolé et accoudé sur une rembarde en bois, le regard plongé en direction de l'immense et inquiétante jungle environnante. S'approchant d'un pas déterminé, il tenta d'attirer l'attention sur lui en faisant mine de tousser, mais n'ayant aucune réaction, il s'autorisa à poser sa main sur l'épaule de l'homme à la chevelure crasseuse et sombre, tandis qu'il sursauta pour finalement se jeter sur Will, le regard emplit d'une terreur que le jeune homme n'avait encore jamais aperçu auparavant.


"Ola l'ami ! Lâchez moi !" Dit il alors qu'il tenta de se débattre pour le repousser, alors que son agresseur baragouinait d'étranges histoires concernant la jungle, jurant que celle ci était vivante et qu'elle pouvait vous emportez si vous preniez le risque de ne plus la fixer.

Le relâchant enfin, l'homme semblant ayant perdu la raison le relâcha enfin, avant de reprendre sa position initial et replonger son regard vers l'exotique forêt… Etrange…

Reculant de quelques pas alors qu'il ne détachait plus son regard de l'inconnu de peur de voir à nouveau une mauvaise et surprenante réaction de sa part, Will sursauta lorsqu'une voix féminine raisonna derrière lui.
Une femme d'une certaine beauté et aux cheveux bouclés venait d'arriver. Enceinte, elle s'approcha de l'homme étrange, expliquant qu'il avait perdu la raison suite à sa dernière incursion dans la jungle, histoire tragique au vue du timbre de voix qu'employa sa jolie interlocutrice… Une expédition de plus ayant mal tourné, et dont l'homme était l'unique survivant.
Frissonnant en entendant l'énonciation de cette sinistre mise en garde, le jeune homme ne pu s'empêcher de porter un coup d'œil à la jungle de Lustrie, non sans la trouver soudainement plus sinistre encore qu'au moment de son arrivée dans le nouveau monde.


"Je... Comment une expédition toute entière peut elle disparaître dans une simple jungle ? Allons omis des bêtes sauvages et autres plantes dangereuses… Que peut on croiser capable de rendre fou un homme ?" Demanda t'il à la jeune femme, espérant ainsi en savoir plus sur cette histoire.

L'homme mélancolique était un rescapé d'y il y a sept mois… Tandis qu'une deuxième expédition s'était engagée dans la jungle sans non plus donner aucune nouvelle également. Voila qui n'augurait rien de bon, et soudainement l'or tant convoité par l'équipage de la Sirène Ivre, semblait désormais bien loin dans l'esprit du jeune marin Will.

"Je pense… que ce n'est pas l'or qui est à l'origine des maux que vous énoncez… Les hommes vivent pour leur soif de liberté et d'aventures, et ce… au prix de leur vie parfois…"

Tentant de se ressaisir face aux récents évènements énoncés et voulant ainsi faire preuve de courage, ne sachant trop comment se comporter ou se présenter de la jeune femme enceinte, Will joua d'une touchante naïveté en tendant sa main à la jeune femme dans le but de la saluer et ainsi se présenter… Pour sûre, dans un endroit comme celui ci où la plupart des femmes vivaient en vendant leur corps, ce comportement du jeune homme ne devait pas être vu tous les jours par ici.

"Mon nom est William Hecker… Mais vous pouvez m'appeler Will, mademoiselle euh… Quel est votre nom ?

Je suis membre de l'équipage du dernier navire qui vient d'arriver. Si je peux avoir d'un peu de votre temps, je serais intéressé d'en savoir un peu plus sur cette endroit et cette jungle."
Modifié en dernier par [MJ] Le Roi maudit le 20 févr. 2020, 10:00, modifié 1 fois.
Raison : xp : 5 / total xp : 83
William Hecker, Voie du Forban
Profil: For 8 | End 9 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 8 | Att 9 | Par 9 | Tir 8 | Foi 0 | Mag | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_william_hecker
► Afficher le texte

Répondre

Retourner vers « Tilée »