[Arnaes] Sur des mers plus ignorées...

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Bonnepierre
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Messages : 761

Re: [Arnaes] Sur des mers plus ignorées...

Message par [MJ] Bonnepierre » 11 avr. 2013, 15:55

Une après-midi en mer d'Estalie. Temps calme. Jonction des deux navires.

Dès que les bateaux furent accolés, grinçant l'un contre l'autre du fait du roulis, Vitor s'était hissé sur le Nautile à l'aide d'une corde d’amarrage pour aller glisser quelques mots discrets à Arnaès:
-Marano doit monter sur le nautile, sinon ça va exploser entre lui et Marquez; Tu te doutes que Mort lui lâchera pas le commandement quoique Marano en dise... mais sinon ça va, j'crois pas que Marquez trame quoi que ce soit, mutinerie ou autre, il a l'air satisfait de ce qu'il a pour l'instant...

Le jeune Marano monta à son tour, un bras de chemise ballant. bien qu'encore visiblement faible, il semblait toutefois n'avoir pas trop mal récupéré. Il clama que l'Epaulard devait lui revenir:
-C'est le navire de mon père! Je le connais mieux que personne! Et maintenant qu'il y a un autre galion, il est clair que je suis le seul capitaine digne de l'Epaulard!

-Tu veux peut-être régler ça par un autre duel? gronda Mort, moqueur, mais sans quitter le petit navire (du fait de la lourde cuirasse qu'il portait en permanence, il devait préférer éviter les abordages inutiles.) Que je te coupe le bras qui te reste?

Marano devint rouge de colère, mais se retint de répondre. Il avait tout de même la lucidité de voir qu'il n'était pas en état de relever un tel défi... Le serait-il un jour d'ailleurs? L'avait-il jamais été? Il se borna à envoyer à Arnaès un regard implorant et impuissant...
Il était vrai que, question navigation et connaissance de l'Epaulard, Marano était sans contexte loin devant Marquez... mais bon, pas en force ni en persuasion...

Quoiqu'il se décida, gageons que route fut ensuite lancée vers les Îles Mauves, ainsi qu'Arnaès l'avait décidé...
vu mon retard (désolé :roll: ), et le peu de latitude de la situation, je poursuis un peu dans le temps ;)
Route Maritime. Moyenne brise, temps correct.
Test de récupération (END): 16, raté
Perte de 1d20 -END pv = 7-8 = 0 pv
Arnaès a toujours -2 à ses jets
Les cinq jours de mer pour approcher des Îles Mauves virent l'état d'Arnaès stagner dans le mauvais, c'est à dire qu'il oscillait entre fièvres et maux de têtes, et que son corps ne récupérait pas de ses blessures... Et le manque de vivres n'aidait pas : du fait de leur départ précipité de Tecora, aucun des deux navires n'avait été approvisionné correctement. Seul point positif dans tout ce mal, ses blessures sans cesse à vif ne sentaient pas encore la charogne: la gangrène n'était pas encore en lui...
Gaspar, lui par contre, commença à se remettre, et sur la fin du trajet il gambadait sur le pont en blaguant comme il l'avait toujours fait...

Quant aux "tueurs" libérés, ils obéissaient au Crochet au doigt et à l'oeil - "au crochet et à l'oeil", devrait-on dire - Ce dernier, menaçant à souhait, faisait un impitoyable mais très motivant quartier-maître...

Îles Mauves. Début de matinée. Temps variable.

-Teeeerrrre en vuuue!
Image
Le nom de ces îles leur venait de la roche violette claire dont ses collines étaient en grande partie constituées, et qui, ce jour au soleil levant, offrait un spectacle de toute beauté... Un petit paradis? pourrait-on se dire... Pas vraiment en vérité, car outre une profusion de fleurs rouges, presque rien de valable ne poussait sur ces rocailles pointues, et la faune était bien maigre...
La pêche intensive était devenue de fait un art de vivre, ainsi que le tir aux oiseaux marins...
Les criques sauvages ne manquaient pas, bien que nombreuses étaient bordées de villages...

-Y'a des caraques de pêcheur un peu partout dans les eaux, capitaine!

Nul doute que l'arrivée des deux navires de guerre n'allait pas passer inaperçu à cette heure... Mais sur les visages exsangues de l'équipage, affamés et fatigués, l'on voyait bien qu'aucun ne voudrait attendre la nuit... Tous rêvaient de nourriture et d'eau fraîche (ou de rhum)... et pour certains, sûrement de femmes à violer et de pillage...
Les six "marins mauves", engagés de force après la dernière prise de l'Epaulard, paraissaient inquiets et nerveux.
En gros: y'a des petits bateaux de pêches un peu partout dans les eaux, puis des barques plus près des côtes... Vous pouvez aller direct vers un village, ou une crique déserte, mais quoiqu'il en soit, vous serez vus si c'est de jour... (et l'information passera dans toutes les îles...)

Avatar du membre
Arnaes
PJ
Messages : 64

Re: [Arnaes] Sur des mers plus ignorées...

Message par Arnaes » 18 mai 2013, 16:10

/\/\/\/\

L'eau fracassa les parois des bateau lorsqu'il se rapprochèrent en vue de la jonction. Vitor se précipita pour saisir la corde et atterrir en premier sur le Nautile. Dans un briefing très expéditif il expliqua la situation sur l'Epaulard entre Marquez et Morano. Sans attendre, Morano se joint au duo pour poser ses revendications

-C'est le navire de mon père! Je le connais mieux que personne! Et maintenant qu'il y a un autre galion, il est clair que je suis le seul capitaine digne de l'Epaulard!

Marquez, lui, trônait fièrement sur l'Epaulard comme pour démontrer son statut sans en démordre. Il lança une moquerie à Morano, le provoquant à nouveau en duel. Mais le fils du défunt Rosado ne put rien faire de plus que de rougir de colère et retenir ses propos. Il savait qu'il n'était toujours pas de taille à affronter le surnommé Mort Marquez. Sans trop montrer de compassion, Arnaes tonna de sa voix de capitaine.

Tu as entendu Morano? Marquez te propose une solution pour récupérer ton navire.. Ou plutôt le navire de ton père... Nous sommes des pirates et comme le code l'indique, sous drapeau noir le patrimoine ne se transmet pas de génération en génération mais de plus fort à plus fort. Tu es libre d'appliquer le code comme tout pirate où sinon j'ai besoin d'un assistant pour m'aider à naviguer. A toi de voir...

Arnaes savait que Morano ne pourrait pas relever le défi et qu'il allait devoir prendre sur lui. Mais une fois les deux navire à nouveau en route, le Capitaine interpella son assistant une fois à la barre. Il se rapprocha pour rendre la conversation plus intime

Sérieusement Morano, tu crois que je t'ai traîné jusqu'ici, inconscient, au bord de la mort, pour te laisser sans rien à l'arrivé? J'ai des projet, Pour moi, pour toi, pour nous... Mais tu dois te contenir et oublier tout ce que tu avais auparavant... Je te promet plus, je te promet une nouvelle vie.
Arnaes prit une pause de quelque seconde pour reprendre son souffle et endurer la douleur de la fièvre.
Je suis faible Morano, je ne tiendrais pas une semaine de plus.. La confiance de mes hommes ne tiens qu'à un fil et monter les deux navire de la flotte l'un contre l'autre est tout ce dont nous n'avons pas besoin à l'heure actuelle. J'ai besoin de Marquez là où il est tout comme j'ai besoin de toi pour remonter le moral de nos racailles. ton histoire ne sombrera pas dans l'oublie je te l'assure.

Les paroles d'Arnaes tranchèrent dans le vif et Morano ne put que se souvenir de là où il venait. C'était vrai, Arnaes aurait pu se débarrasser de lui à tout instant lorsqu'il était souffrant. Une fausse manœuvre du Boucher, c'était vite arrivé... Mais le fait est qu'Arnaes avait du coeur mais aussi une grande admiration envers les capacité de Morano à diriger un navire. Il ferait un capitaine hors pair.
Le cap était donné sur les îles Mauves bien que la flotte s'attendais à un but plus optimiste... Mais Arnaes devait trouver un médecin très rapidement et ces îles peut fortuné attiraient souvent les missions de grand chirurgien du vieux continent. Il fallait également réapprovisionner les navires et les Mauves tiraient principalement leur peu de ressource de la pêche. De toute façon, se lancer à l'assaut des eaux Estalienne avec un équipage en mauvaise forme relevaient de la démence. Les flottes de Bilbali patrouillaient le secteur et ces corsaires qui comptaient parmi les meilleurs du vieux monde avaient toujours besoin de se mettre du pirate sous la dent.
Les terres Mauve se dévoilaient au petit matin et la flotte ne pouvait pas attaquer de front car cela serait trop visible. Arnaes eut un plan. Il fit appeler les anciens prisonnier Mauves et leur demanda où se situaient les criques les plus discrètes. Il en profita également pour leur demander où il pouvait trouver un bon médecin. Une fois ses informations obtenus, il envoya gaspard à bord de l'Epaulard pour transmettre ses plans. Ils étaient simple:
L'Epaulard devrait accosté sur la crique déserte et l'équipage devrait s'embusquer près du village. Le Nautile avancera vers la côte pour attirer l'attention. Le galion frappera avec ses armes de guerres les quelques postes de guet et autres petits navires récalcitrant. Profitant de la confusion, l'équipage embusqué surgirant pour exécuter le maximum d'opposant et permettre au galion d'accoster sans encombre. Le message était clair, il ne fallait pas qu'un seul villageois s'échappe et ne diffuse l'information sur l'île. A ses ordres Gaspard ne put s'empêcher une remarque


Hé Capt'ain t'a peur de ces bouseu d'pêcheur miteux? on va en fai'r qu'une bouché! j'voi pas pourquoi faut s'embusqué comme des l'opét'.
Un homme démunie n'a rien à perdre Gaspard.. et un homme qui n'a rien à perdre peut s'avérer très dangereux!
Puis il toisa Gaspard avec un sourire édifiant
Je n'ai eu rien à perdre à une certaine époque... CHARGEZ LES SCORPIONS ET LE CANON! TOUT LE MONDE A SON POSTE!

Arnaes tourna la tête en direction de l'Epaulard pour croiser le regard de Mort. Un signe de tête montra au Capitaine Marquez que le Nautile était prêt. Il chargea son arquebuse comme lui avait montré Vitor et allé enfin mettre en application les cours qu'il lui avait dispenser.
Dsl pour le retard j'était vraiment en panne d'inspiration mais c'est revindu !!!
J'ai mis cette dernière phrase car je désire prendre la compétence ARMES DE SPECIALISATION(A): Arquebuse. L'idée d'avoir une arquebuse et de ne pas savoir m'en servir me rend dingue ^^. Comme ça le prochain post me permettra de mettre en application ses connaissances. Tans pis l'augmentation attendra un peu ^^
Modifié en dernier par [MJ] Bonnepierre le 19 mai 2013, 19:05, modifié 1 fois.
Raison : 6xp/11xp +compétence arquebuse ;)
Compétences :
• AMBIDEXTRIE(S) niveau 1
• CANOTAGE(C) niveau 1
• CROCHETAGE DES SERRURES(S) niveau 1
• LANGAGE SECRET – JARGON DES PIRATES(A)(S) niveau 1
• BAS FOND(C) niveau 1
• COUPS PUISSANTS(S)(A) niveau 1
• NAVIGATION MARITIME(S) niveau 1
• ARMES DE SPECIALISATION(A): Arquebuse

Bourse: 10 couronnes || Autres :
Inventaire:
Belle rapière 14+1d8 dégâts ; 12 parade ; Rapide (équipé main gauche)
Cimeterre arabéen 1d10+1d8 +20 dégâts; 12 parade ; Rapide (équipé main droite)
Epée courte 12+1d6 dégâts ; 8 en parade rapide
Arquebuse 38+1d8 dégâts Malus de -2 TIR tous les 24 mètres Percutante et Perforante (1 round de recharge)
Veste de cuir Torse, dos et bras 5 de protection
Ceinturon
Corde de 5m
Grappin
Outils de crochetage

Manann : 10 Pts
Arnaes, Voie du Forban
Profil: For 9 | End 8 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 11 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 23/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_arnaes

Flotte pirate
LE NAUTILE (Galion trois mâts - 23 hommes dont seulement 20 valides pour le moment)
Equipage
Arnaès (Capitaine)
Gaspar le Bavard
l'Ancêtre
6 pirates (trop vieux ou trop jeunes), dont un à la jambe broyé et un autre brûlé
6 marins mauves
4 tueur dont le "Crochet" (second)
4 tueurs libérés, dont un brûlé
Armement
canon léger
2 scorpions (lance javelines)

L'EPAULARD
Equipage (navire deux mâts pourri)
Mort Marquez (Capitaine)
Vitor le Nordique
Marano, fils de Rosado
Le Charcutier
5 tueurs
Victimes
- 1 homme d'armes
- 1 Chef mercenaire
- 1 Guerrier Squelette
Destructions
- 1 petit navire Mauves
Escalves
- 7 mercenaires (vendus)

Avatar du membre
[MJ] Bonnepierre
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Messages : 761

Re: [Arnaes] Sur des mers plus ignorées...

Message par [MJ] Bonnepierre » 19 mai 2013, 19:04

Pas de problème pour tes délais de rp, on a le rythme qu'on veut... D'ailleurs c'est moi qui m'excuse si ce que je propose ne t'inspire pas, j'espère que la suite te sera plus inspirante :D
Quelques jours auparavant, ce fut avec une belle autorité, mais aussi une finesse certaine, qu'Arnaès avait réglé pour un temps le conflit entre le jeune Marano et le terrible Marquez... Son aura de commandant en chef s'en était encore retrouvée renforcée, fut-il physiquement amoindri à ce moment : malade ou pas, affaibli ou pas, son autorité devenait incontestable aux yeux de tous, cela se sentait clairement. Mort lui même lui aurait disputé la direction, aussi impressionnant était-il, l'on pouvait penser que cela aurait été très mal perçu des deux équipages...

Aussi, à l'approche des Îles Mauves, personne de discuta d'évidence le plan expliqué par Arnaès... d'autant qu'il ne semblait pas mauvais du tout!
Certes, les anciens prisonniers mauves montrèrent d'abord quelques réticences à répondre à ses interrogations - c'était quand même leur nation qui allait être attaquée! - mais, leur intégration aux forbans se passant très bien étant donné leur réelle valeur de marin, ils se firent finalement une raison: ils étaient respectés à bord car ils étaient parmi les meilleurs officiants maritimes des deux navires, comme jamais peut-être ils ne furent considérés par leurs pairs mauves, ils n'étaient plus les parmi les victimes, mais bien dans le camp des prédateurs... Ils ne devaient plus se considérer comme des mauves, mais bien comme des hommes d'Arnaès à part entière...
-Le trou du diable est un bon endroit, commença par répondre l'un d'eux après une rapide concertation avec ses camarades: C'est une crique perdue, dans une zone où personne va pêcher parce que le poisson est mauvais à cause des rivières de souffre, pis le village le plus proche est pas trop aimé à cause qu'ils prient les mauvais esprits. Les gens iront pas les aider...
-Non mais c'est un endroit maudit, le coupa un autre mauve, inquiet: c'est le fief de la Banshee Blanche!
-Superstitions de vieilles femmes que tout ça! reprit le premier. C'est une légende pour pas que les autres mauves viennent chez eux, c'est tout ce que c'est!
Les autres agréèrent à cette dernière correction, ce qui les arrangeait bien en outre, car visiblement ils n'aimaient pas les gens de ce village et pensaient que ce choix épargnerait le reste des Îles...
Gageons qu'Arnaès se rangea à cette cible, car de toute façon, d'après ces marins, c'était le seul endroit où l'Epaulard pourrait aller mouiller discrètement, et le seul où l'approche du Nautile ne déclencherait pas un branle bas de combat trop importants dans la nation de pêcheurs...

Pour ce qui était de médecine, les mauves se montrèrent moins inspirés: d'après eux, il n'y avait que des minables rebouteux dans les villages, pas meilleurs que le Charcutier du bord, et si vrais docteurs il y avait dans les Îles, ils seraient à Moréa, la capitale du Roi Mauve, laquelle était vraiment bien gardée... Y aller direct en bateau déclencherait une guerre maritime totale.

Îles Mauves. Fin de Matinée. Temps couvert.

Les six marins mauves avaient sans doute été distribués entre les deux navires. Ayant disjoint sa route avec l'Epaulard, le Nautile fit cap vers l'endroit indiqué, bien visible par certaines embarcations lointaines de pêcheurs, lesquels penseraient donc qu'un seul navire venait sur leurs Îles, et donc un seul équipage... Cependant, comme annoncé, personne ne vint tenter de couper la route du Nautile: Hormis quelques barquasses proches de la côte visée, nul bateau d'importance n'occupait les flots de l'île choisie... Le village de pierres roses qui s'y trouvait, quoique à demi en ruines, semblait néanmoins d'une taille relative, c'est à dire pouvant abriter une centaine d'âmes (femmes et enfants inclus)...

Attendant l'assaut terrestre que Marquez devait mener sur le village, il fut à priori décidé de rester à une certaine distance de la côte visée... Il n'y avait eu nul besoin d'abattre les misérables barquasses de ce bourg, celles-ci s'étaient en effet écartées d'elles mêmes à la hâte... Du reste, à part une petite tourelle de pierres roses habitée de quelques archers ennemis venus là en panique, le village semblait encore bien mollasson...

Que faire? Manoeuvrer le Nautile pour rester hors de portée des flèches et tenter quelques tirs de scorpions sur la tourelle? Voire canonner le village? (attention à ne pas gâcher les maigres provisions de poudre, cependant, non?)... Ou ne rien faire? Rien ne pressait en effet, tant que le galion restait à bonne distance des arcs côtiers, et en surplus Arnaès avait prévu d'attendre l'assaut de Marquez et des siens pour débarquer, n'est-ce-pas?... Quoique... rien ne pressait? Déjà, il y avait l'équipage qui piaffait d'impatience que l'on jette l'ancre et mette les canots à la mer: ils voulaient tuer, piller, manger!... Mais surtout, plus on attendait, plus de villageois se massaient sur la berge avec leurs arcs...

-On les massacre à distance avec les scorpions en attendant que les gars de l'Epaulard arrivent, Arnaès? lui demanda Marano (qui n'avait pas encore bien pris l'habitude de le nommer "capitaine" -ou qui s'y refusait?)
-Bah non! ricana Gaspar, blasé et impatient: Si ça se trouve ces corniauds là vont se paumer et on va attendre des lustres! Vas-y cap'tain, faut qu'on accoste! On a qu'à aller mouiller au plus près en fracassant d'un coup la tourelle avec le canon, et hop, on rame sur les canots et on les ziguouille! C'est que des bouseux! Qui a peur de quelques flèches?! Un peu de fougue que diable! On est pas des lopét'!
La plupart des forbans proches acclamèrent cette dernière proposition... mais pas les plus prudents, ni Marano... Et de toute façon c'était à Arnaès de décider :
Que choisir? L'attente prudente -"trouillarde", diront certains - ou l'action intrépide - "dangereuse", diront quelques autres (mais moins)?... Autre chose?

La vigie ne voyait pour le moment rien qui ressemblât à la troupe de Marquez sur les terres alentours...
J'espère que tu visualises bien le truc^^
Je te mets ta compétence spécialisation- arquebuse, ça roule ;) (nb: normalement c'est 50xp, vu que les marins ont droit qu'aux compétences de la "nature" à 25xp, mais bon, je trouve ça nul quand la demande est justifiée)

Avatar du membre
Arnaes
PJ
Messages : 64

Re: [Arnaes] Sur des mers plus ignorées...

Message par Arnaes » 20 mai 2013, 10:29

/\/\/\/\

La séparation des deux navires s'était faites rapidement. L'idée de laisser Marquez disparaître hors de sa vue n'enchantai pas Arnaes mais il n'avait pas le choix. Il ne fallait surtout pas que le Capitaine montre à son associé qu'il était attaché comme un bon chien de garde car il ne le supporterai pas. Le Nautile naviguait donc vers le "Fief de la banshee blanche" comme l'avait expliqué un marin mauve et tout l'équipage s'affairait à armer le bateaux. Le navire grouillait comme une fourmilière géré par un crochet de fer

BAND' DE RACAILL' ET D'ESCARGOT MITEUX ! Z'ALLEZ M'FOUTRE UN COUP D'PRESSION ET VIT' OU MON CROCHET V'EN BOUFÈ PLU D'UN ! ! !

Sur ces mots menaçant et ce regard de tueur, les pirates ne mirent que peu de temps à faire entendre leurs exécutions

SCORPION PRET !
CANON PRET !
SCORPION PRET !

TOUT L'MATERIEL D'GUERRE EST PRET CAP'TAIN ! LES BOUSEUX ATTEND' VOS ORDRE !

L'euphorie était de mise sur le galion et seul Arnaes restait de marbre, concentré. Seul Morano, avec sa réserve légendaire, montrait des signes de passivité, souvent entraîné à être soumis à de telle pression de chef lorsqu'il était sous la main de son père. Ils remarquèrent la tour de guet qui rassemblait quelques archers affolés qui couraient dans tout les sens et une berge quasiment déserte qui ne laissait présager aucun comité d'accueil. Mais Arnaes remarqua également l’absence de Marquez sur cette même plage et il ne put s'empêcher de penser au pire. Mort aurait-il disparut sans laisser de trace pour jouer en solo? Attendez il que le Nautile subisse des pertes afin de monter son équipage contre Arnaes? Il fallait s'attendre à tout avec ce chien fou mais l'histoire avait montré à Arnaes qu'il s'était souvent trompé sur son compte. Il fallait prendre une décision et après tout ces hommes étaient des pirates et non de miteux soldat de la marine. Il fallait qu'Arnaes apporte un peu de rage en eux, de la fougue de loup de mer et enfin flirter avec le danger. La fougue présente sur le bateau forçait à prendre une décision rapide.

-On les massacre à distance avec les scorpions en attendant que les gars de l'Epaulard arrivent, Arnaès?
-Bah non ! soumis gaspard Si ça se trouve ces corniauds là vont se paumer et on va attendre des lustres! Vas-y cap'tain, faut qu'on accoste! On a qu'à aller mouiller au plus près en fracassant d'un coup la tourelle avec le canon, et hop, on rame sur les canots et on les ziguouille! C'est que des bouseux! Qui a peur de quelques flèches?! Un peu de fougue que diable! On est pas des lopét'!

Gaspard avait raison. Les quelques archers étaient si affolés que leur probabilité de mettre dans le mile serait quasi nulles et attendre trop de temps permettrait au quelques courageux de s'armer et se préparer à l'accostage pour faire face. Le Nautile ne pouvait plus attendre, il allait devoir rugir de colère. Arnaes fixa le Crochet

Fracassez cette tour au canon, pas plus de deux boulet. Visez la passerelle, il faut tuer au maximum d'archer pas la peine qu'elle s'écroule. Tenez cette berge en mire avec les scorpions et soyez prêt à tirer au moindre mouvement suspect. Exécution!

BIEN CAP'TAIN ! Z'AVEZ ENTENDU BAND' D'MOVIET ?! DEFONCEZ MOI C'TE PASSEREL' SUR LA TOUR ET ORIENTEZ CES SCORPION A TRENT' DEGRE NORD ! PRET A TIRER AU MOINDR' MOUV'MENT ! ! !

Il était sans contexte que le crochet fut un quartier maitre hors pair. Sa voix était entendu et les ordres du capitaine via lui ne pouvaient être mieux exécutés. Arnaes s'approcha de la balustrade du pont et s'adressa à son équipage

MES FRERE ! AUJOURD'HUI JE VEUX ENTENDRE VOTRE HURLEMENT DE PREDATEUR RUGIR ! JE VEUX VOIR VOS GRIFFE LACERER ! ET VOS CROCS DECHIRER LA CHAIR ! NOUS SOMMES DES LOUP DE MER ET NOUS ALLONS FAIRE BAIGNER CETTE MER DE SANG ! JE VOUS OFFRE CETTE ILES ! ! !

Al'instant où Arnaes leva son arquebuse pour ponctuer sa phrase, un brouhaha de cri et de rage s’éleva puissamment du bateau pour allez mourir sur la côte et faire frémir l'ennemie de peur. Morano ne put s'empêcher de soumettre son inquiétude

C'est risqué Arnaes. N'importe quoi peu nous attendre sur l'île et Marquez pourrait nous saboter le plan à tout moment
- Tu es sur quel navire Morano ? Vois-je un autre capitaine que moi ici ? Mes ordres son LES ordres à suivre et quoiqu'il puisse se trouver sur cette maudite îles nous l'écraserons sans réfléchir. Alors je t'en pris Morano, joint toi à nous ...

Il fallait que Morano se fasse à l'idée. Le ton était sec mais Arnaes n'était plus Arnaes mais bel et bien le capitaine. Arnaes tourna les talons aussi sec pour admirer son équipage à l'oeuvre, ne laissant pas soin au fils de Rosado de répondre car il n'en avait point le choix.

TOUT L' MOND' A SON POST'

VERIF' DU MATOS ! ! !

MIRE EN PLACE!

Le crocher se retourna pour attendre l'ordre ultime du capitaine que tout le monde espérait tant. D'un mouvement précis et ferme Arnaes fit stopper le canon de son Arquebuse contre son épaule avec un large sourire se dessinant sur son visage

Feu ..

FEUUU ! ! !
Signature mise à jour
Modifié en dernier par [MJ] Bonnepierre le 26 mai 2013, 03:19, modifié 1 fois.
Raison : 6xp/17xp
Compétences :
• AMBIDEXTRIE(S) niveau 1
• CANOTAGE(C) niveau 1
• CROCHETAGE DES SERRURES(S) niveau 1
• LANGAGE SECRET – JARGON DES PIRATES(A)(S) niveau 1
• BAS FOND(C) niveau 1
• COUPS PUISSANTS(S)(A) niveau 1
• NAVIGATION MARITIME(S) niveau 1
• ARMES DE SPECIALISATION(A): Arquebuse

Bourse: 10 couronnes || Autres :
Inventaire:
Belle rapière 14+1d8 dégâts ; 12 parade ; Rapide (équipé main gauche)
Cimeterre arabéen 1d10+1d8 +20 dégâts; 12 parade ; Rapide (équipé main droite)
Epée courte 12+1d6 dégâts ; 8 en parade rapide
Arquebuse 38+1d8 dégâts Malus de -2 TIR tous les 24 mètres Percutante et Perforante (1 round de recharge)
Veste de cuir Torse, dos et bras 5 de protection
Ceinturon
Corde de 5m
Grappin
Outils de crochetage

Manann : 10 Pts
Arnaes, Voie du Forban
Profil: For 9 | End 8 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 11 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 23/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_arnaes

Flotte pirate
LE NAUTILE (Galion trois mâts - 23 hommes dont seulement 20 valides pour le moment)
Equipage
Arnaès (Capitaine)
Gaspar le Bavard
l'Ancêtre
6 pirates (trop vieux ou trop jeunes), dont un à la jambe broyé et un autre brûlé
6 marins mauves
4 tueur dont le "Crochet" (second)
4 tueurs libérés, dont un brûlé
Armement
canon léger
2 scorpions (lance javelines)

L'EPAULARD
Equipage (navire deux mâts pourri)
Mort Marquez (Capitaine)
Vitor le Nordique
Marano, fils de Rosado
Le Charcutier
5 tueurs
Victimes
- 1 homme d'armes
- 1 Chef mercenaire
- 1 Guerrier Squelette
Destructions
- 1 petit navire Mauves
Escalves
- 7 mercenaires (vendus)

Avatar du membre
[MJ] Bonnepierre
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Messages : 761

Re: [Arnaes] Sur des mers plus ignorées...

Message par [MJ] Bonnepierre » 26 mai 2013, 03:18

Motivé, que ce soit par Arnaès ou le terrible Crochet, l'équipage se bougeait en tous sens, ivre de destruction et de carnage:
Le Nautile glissa sur les eaux, un de ses flancs en parallèle du rivage, et...
-BOOOM!
Test pour le canon: 20, maladresse
Le canon péta de partout, mais pas du tout comme les pirates le voulait... aucun de ces derniers n'était vraiment un spécialiste du canon, et manifestement ils l'avaient mal chargé : il y eut des gens grièvement brûlés, et un départ d'incendie sur le navire...
-Bordel! brailla le Crochet: bande de moules! même pas foutus de canonner! éteignez moi ce feu!... et les gars aux scorpions, tirez sur la tourelle, allez!!
Tests pour les scorpions: 8, 6, une seule réussite
Dans un claquement violent, une énorme javeline partit un peu n'importe où, éclatant le toit d'une baraque, tandis qu'une autre explosait le haut de la petite tour de guet ennemie : en fait, c'était quand même bien puissant, ces énormes javelots, c'était comme envoyer des troncs d'arbres pointus, ça dévastait à l'arrivée! Des pierres roses giclèrent de la tourelle, ainsi que des hommes...
Déjà que ces paysans mauves n'étaient pas trop nombreux ni courageux, cela suffit à les calmer le temps que des canots fussent mis à l'eau... et voilà nos forbans du Nautile en train d'aller "aborder" le village!
-taïaut! mort au rats! rendez vous ou crevez! chiez vous d'ssus et laissez vos femmes à des vrais hommes! carnage!
Comme toujours, Gaspar se montrait volubile et enjoué. Debout sur un canot, rapière au clair, il menait la charge... Arnaès restant sans doute un peu plus en retrait, eut égard à son état physique amoindri...
Cela ne l'empêcha cependant sans doute pas de tirer un coup de son arquebuse dès qu'il mit pied à terre: il mourrait d'envie de l'utiliser enfin, non pas?
Test de Tir d'Arnaès (-2 car malade): 12, raté
Bon, son tir manqua sa cible, allant se ficher dans un mur de pierre rose, mais il fit néanmoins un bel effet, amenant encore plus de terreur aux pêcheurs déjà terrifiés...
Les "paysans" se rendaient, les forbans les faisaient prisonniers, ils pillaient leurs vivres, ils violaient leurs femmes... c'était gagné.

Marquez et sa clique arrivèrent alors, Vitor avec eux... un peu "après la guerre" en effet, mais cela ne les empêcha pas de prendre leur dû... notamment Mort : qui oserait lui disputer quoique ce soit hein!?

Or donc, le village était pris: le chef de celui-ci fut amené à Arnaès. Il lui dit:
-Pitié pour nous! ne nous tuez pas, nous vous servirons Seigneur!... mais surtout, épargnez les jeunes gens! Ils doivent être donnés à la banshee prochainement! Sans cela nous mourront tous!... Un soigneur? Un vrai, pas le rebouteux du village?... heu... a part à la capitale, il y a le mage de la tour blanche, tout près, mais c'est... c'est un serviteur de la banshee, il est dangereux!
En l'interrogeant plus outre là dessus, il expliqua que ledit mage, nommé Arkathron, était quelqu'un que l'on ne voyait jamais : les paysans amenaient régulièrement des denrées à sa tour, laquelle était gardée par un cyclope énorme... Quant à la "banshee", elle, personne ne l'avait vue depuis des générations, ils lui donnaient son due -des jeunes gens - tous les trois ans à la tour du mage, et en échange elle ne les tuaient pas et ne les faisait pas cauchemarder à mort...

Et là, ça violait, ça pillait, ça se faisait plaisir... l'équipage était heureux... et les paysans non...

Avatar du membre
Arnaes
PJ
Messages : 64

Re: [Arnaes] Sur des mers plus ignorées...

Message par Arnaes » 09 juin 2013, 23:44

/\/\/\/\

L'assaut venait a peine d'être donné que déjà le premier cafouillage se fit entendre. Un enorme BOUM rugit sur le bateau. Le seul canon du bastion, qui nécessitait sans doute un savoir spécifique, éclata de toute part à cause de la maladresse de ses usagers. Arnaes se mit alors hors de lui, autant que son état le permettait

BANDE D'INCAPABLE ! REGLER MOI SA ! GEFONCEZ CETTE TOUR ! DE SUITE !

Le crochet répercuta l'ordre sans bronché, aussi énervé que pouvez l'être son capitaine. *SKRACK* SKRACK* ... *BRAOUM* Une javeline vint perforer la tourelle en question laissant pleuvoir pierre, bois et soldats. L'equipage hurla de satisfaction et sans trop attendre, profitant du chaos occasionné Arnaes donna l'ordre

ARRETEZ DE BRAILLER ! ET FOUTEZ MOI CES CANOTS A L'EAU ! TOUS SUR LA PLAGE ! L'ASSAUT !

Sa hurlait de partout, de rage de haine et de faim. Une vrai bande de pirate, les dents aiguisés, prêt à en découdre. Les canots avançaient vers la berge sous l'effet d'un tir, certes raté, d'Arnaes. Une fois le pied posé sur la terre le carnage débuta. Les homme hurlait lorsque les pirate les transperçaient, les femmes gémissaient et les cries des pirates se faisait entendre plus que jamais. L’équipage de l'Epaulard se ramena après la bataille ce qui ne plus pas trop à Arnaes... Mais au moins, on lui attribuerait sans nul doute toute la gloire de cet assaut. Il fit signe à Vitor de s'approcher pour en venir un peu plus au nouvelle

Je voudrais que tu me raconte pourquoi Marquez a été si lent. Sa ne lui ressemble pas. Tu me dira tout ça une fois au calme.

Trois pirate se ramenèrent vers Arnaes en tenant fermement un homme par les bras qui laissait traîner ses pieds derrière lui.

Hé Capt'ain on à trouvé ça pour vou' ! C l'chef haha!

Un coup de coude dans le dos fit vaciller le vieillard au sol, le forçant à s'agenouiller devant le capitaine.

Parle et je t'épargnerai une mort lente et douloureuse.

Connaissant la réputation des pirates et pensant sans doute que tout était perdu d'avance, l'homme ne mit pas longtemps à passer à table.

-Pitié pour nous! ne nous tuez pas, nous vous servirons Seigneur!... mais surtout, épargnez les jeunes gens! Ils doivent être donnés à la banshee prochainement! Sans cela nous mourront tous!... Un soigneur? Un vrai, pas le rebouteux du village?... heu... a part à la capitale, il y a le mage de la tour blanche, tout près, mais c'est... c'est un serviteur de la banshee, il est dangereux!

Arnaes se posa un instant dans une profonde réflexion. Il se tourna vers le crochet et donna ses ordres

Crochet, je veux que tu me rassemble tout les prisonniers de cette îles, tous ceux que les hommes pourront trouver. Je veux que les meurtres cessent à partir de cet instant. Tout le monde dois remplir le bateau de provisions, nous en garderons juste une brouette à part. Et je veux que tu me raméne toute les richesse de ce chef, je veux un trophée de ce pillage.

Arnaes savait que la richesse de cet homme, même s'il était le chef devait être quasi inexistante mais c'était surtout symbolique. Il se baissa vers le chef

Toi, tu vas me conduire à la tour de ce fameux Arkathron et nous donnerons tout ce que la Banshee nous demandera. J'espère pour toi que cette chose va me guérir.
- Vous... VOUS ... Vous n'alle zpas pactiser avec ce démon !

Arnaes rigola avec fracas et jeta un regard noir au chef

J'ai déjà pactisé avec plus effrayant que ça !

Une fois les ordres exécutés, Arnaes interpella Mort

Hé MArquez! Sa te dit d'aller faire la chasse au sorcier ?! Parait qu'ya un cyclope que c'est dangereux et qu'on en reviendra jamais HAHA! Moi je dit que c'est un travail de pirate! qu'est-ce t'en dit !?

Arnaes commençait à cerner le personnage de Mort, tout ce qu'il aimait c'était relever des défis toujours plus grand pour faire admirer sa force. Une proposition sous cet angle ne devrait sans doute pas être balayé par le grand Marquez. Quoiqu'il en soit, Arnaes avait la ferme conviction de se mettre en route vers la tour blanche
Image
désolé pour le retard mais j'ai déménagé et je n'avait plus internet. Donc pas mal de rp en circonstance je t'ai posé pas mal de questions. Si tu pouvais me dire combien il y a de prisonnier, de vivre, et les trésors du chef. Ensuite savoir pourquoi Marquez est arrivé en retard (réponse de Vitor). Je me pose beaucoup de réponse sur ce qui m'attend sa promet d'être original !
Modifié en dernier par [MJ] Bonnepierre le 22 juin 2013, 16:38, modifié 1 fois.
Raison : 6xp/23xp
Compétences :
• AMBIDEXTRIE(S) niveau 1
• CANOTAGE(C) niveau 1
• CROCHETAGE DES SERRURES(S) niveau 1
• LANGAGE SECRET – JARGON DES PIRATES(A)(S) niveau 1
• BAS FOND(C) niveau 1
• COUPS PUISSANTS(S)(A) niveau 1
• NAVIGATION MARITIME(S) niveau 1
• ARMES DE SPECIALISATION(A): Arquebuse

Bourse: 10 couronnes || Autres :
Inventaire:
Belle rapière 14+1d8 dégâts ; 12 parade ; Rapide (équipé main gauche)
Cimeterre arabéen 1d10+1d8 +20 dégâts; 12 parade ; Rapide (équipé main droite)
Epée courte 12+1d6 dégâts ; 8 en parade rapide
Arquebuse 38+1d8 dégâts Malus de -2 TIR tous les 24 mètres Percutante et Perforante (1 round de recharge)
Veste de cuir Torse, dos et bras 5 de protection
Ceinturon
Corde de 5m
Grappin
Outils de crochetage

Manann : 10 Pts
Arnaes, Voie du Forban
Profil: For 9 | End 8 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 11 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 23/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_arnaes

Flotte pirate
LE NAUTILE (Galion trois mâts - 23 hommes dont seulement 20 valides pour le moment)
Equipage
Arnaès (Capitaine)
Gaspar le Bavard
l'Ancêtre
6 pirates (trop vieux ou trop jeunes), dont un à la jambe broyé et un autre brûlé
6 marins mauves
4 tueur dont le "Crochet" (second)
4 tueurs libérés, dont un brûlé
Armement
canon léger
2 scorpions (lance javelines)

L'EPAULARD
Equipage (navire deux mâts pourri)
Mort Marquez (Capitaine)
Vitor le Nordique
Marano, fils de Rosado
Le Charcutier
5 tueurs
Victimes
- 1 homme d'armes
- 1 Chef mercenaire
- 1 Guerrier Squelette
Destructions
- 1 petit navire Mauves
Escalves
- 7 mercenaires (vendus)

Avatar du membre
[MJ] Bonnepierre
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Messages : 761

Re: [Arnaes] Sur des mers plus ignorées...

Message par [MJ] Bonnepierre » 22 juin 2013, 16:37

Hé MArquez! Sa te dit d'aller faire la chasse au sorcier ?! Parait qu'ya un cyclope que c'est dangereux et qu'on en reviendra jamais HAHA! Moi je dit que c'est un travail de pirate! qu'est-ce t'en dit !?
En réponse à la proposition bravache d'Arnaès, le colosse Marquez gronda, imperturbable:
- J'en dis que c'est surtout un travail d'inconscient. De la magie, un cyclope - ça existe ça? - c'est pas pour des pirates en tout cas, ça rapportera rien de bon... C'est à ce fol de Gaspar que tu devrais demander de venir avec toi.
-Ouais ouais ouais, je viens mille sabords! bien sûr que j'y vais hein capitaine? moi, les magicieux, j'les matraque! Et les cyclopes, j'leur crève l'oeil! ça c'était bien sûr Gaspar, lequel fit joyeusement quelques moulinets de sa rapière pour illustrer ses propos.
Marquez reprit, froid comme la pierre, et ignorant totalement le Bavard:
-Malgré tout, j'vais venir aussi... Il sera pas dit que Mort Marquez est un trouillard... mince sourire, sinistre: Mais surtout... j'ai encore jamais tué de cyclope.

Cependant, les équipages s'affairaient... "Trésors" - si l'on peut appeler cela ainsi - et prisonniers étaient rassemblés : en guise de richesses, il n'y avait que des bijoux de coquillages ou de coraux sans grande valeur, quelques rares piécettes d'argent ou de cuivre, des harpons et du matériel de pêche de bonne qualité, et quelques barquasses correctes... Par contre, les prisonniers étaient près d'une centaine, bien que les tranches d'âges fussent anormalement réparties : il y avait beaucoup de vieux, un peu moins d'adultes dans la force de l'âge, une misérable poignée d'adolescents (dont presque toutes les filles étaient enceintes), et des masses de mouflets de tous âges...
En même temps, le nautile était approvisionné: le futur régime promettait d'être presque exclusivement à base de poisson séché et d'algues, mais en tout cas cela permettrait aux deux équipages de tenir facilement un mois (prisonniers non nourris). Il y avait aussi un peu d'alcool au goût de marée (sans doute à base d'algues), et de l'eau à foison...
Enfin, l'on avait forcé le rebouteux du coin pour qu'il apaise les pirates brûlés à l'aide de cataplasmes d'algues : deux ne s'en remettraient sans doute pas (un homme du crochet et un des tueurs libérés): ce maudit canon avait fait un carnage... mais dans les rangs de ses utilisateurs...

Tandis que Marquez, et à priori Gaspar, se préparaient au départ, Arnaès prit donc de nouveau Vitor à part pour qu'il lui explique la lenteur d'arrivée de l'équipage de l'Epaulard:
-C'est parce qu'on a vu un gros navire, caché vers la crique où on a accosté, fit le Nordique, et pour êt' sûr de pas avoir de mauvaises surprises, genre un équipage qui nous tomberait dessus par derrière, on est allé voir: en fait il était tout pourri, le galion, rongé par le souffre, et y'avait que des vieux squelettes dedans...
Marquez t'a pas dit? ça m'étonne pas: il a ordonné le silence à ce sujet...
Vitor haussa les épaules: sûrement qu'il voulait y retourner en douce, voir si y'avait pas un trésor, ou des choses à récupérer... c'est qu'y avait des canons dedans...

Un peu plus tard, Arnaès, toujours un peu fiévreux, Marquez et Gaspar partaient sans doute tout de même vers l'énigmatique "tour blanche", guidé par le chef du village. Ce dernier avait dit que ce n'était pas encore le moment d'y amener les jeunes, et qu'il n'y était jamais allé tant que le cri glaçant de la banshee ne les avait averti de le faire...
Peut-être qu'Arnaès décida de s'adjoindre une escorte supplémentaire? Ou pas... Toujours étant qu'au bout d'une petite heure - c'était le début d'après midi - lui et les siens furent en vue d'un étrange bâtiment: c'était une tour en effet, constituée de pierres blanches légèrement rosées, et dont on avait l'impression qu'elle était à l'épreuve du temps, ni vieille ni neuve, immuable... d'impressionnants éclairs bleus crépitaient en son faîte.
Un grognement inhumain s'entendit à leur approche, et de sous une haute corniche rocheuse sortit un - wah! par Manaan! - un cyclope, oui!
Image
Quel spectacle ahurissant! Le monstre taillait plus de cinq mètres de haut, tout en muscles, sa peau comme du cuir épais, il avait une massue de la taille d'une poutre, hérissés de clous, qui s'avéraient être en réalité des épées incrustées dedans de part en part.

-QUI ETES VOUS? QUE VOULEZ VOOOOUS?!!!

Tandis que la voix du cyclope résonnait, menaçante, une luminescence rouge dans son oeil faisait craindre le pire... Tout autant que des mouvements soudains aux fenêtres les plus hautes de la tour:
-par... par les burnes de Kraken, piailla Gaspar d'une toute petite voix.
Des squelettes - mais qui bougeaient - étaient aux fenêtres, de grands arcs bandés en direction des visiteurs!

-REPONDEEEEZ!
Le détail précis des prisonniers, trésors pourris, viendra plus tard.. ;)

Avatar du membre
Arnaes
PJ
Messages : 64

Re: [Arnaes] Sur des mers plus ignorées...

Message par Arnaes » 26 juin 2013, 21:24

/\/\/\/\

La proposition d'Arnaes ne laissa pas indifférent le bavard Gaspard qui se dépêcha de se faufiler dans la brèche. Devant tant d'enthousiasme le grand Mort n'hésita pas longtemps à se joindre à la bande bien qu'il semblait étonnement frileux face à cette destination. Le récit de Vitor ne fit pas d'entorse aux frayeur d'Arnaes.

-C'est parce qu'on a vu un gros navire, caché vers la crique où on a accosté, et pour êt' sûr de pas avoir de mauvaises surprises, genre un équipage qui nous tomberait dessus par derrière, on est allé voir: en fait il était tout pourri, le galion, rongé par le souffre, et y'avait que des vieux squelettes dedans... Marquez t'a pas dit? ça m'étonne pas: il a ordonné le silence à ce sujet... sûrement qu'il voulait y retourner en douce, voir si y'avait pas un trésor, ou des choses à récupérer... c'est qu'y avait des canons dedans...
- Des canons dis-tu ? SACREBLEU! ce braillard de Marquez veut armer l'Epaulard... Avec des canons il serait plus armé que le Nautile, aussi petit soit il je ne pourrait me défendre contre de la poudre... Il faut trouver un moyen de mettre notre nez là dedans... On va y envoyer deux hommes du nautile en affirmant que c'est un mauve qui à parlé sous la torture... Sa pourrait marcher...

Le capitaine attendis l'approbation de son ancien second, s'il ne fit pas d'objection, Arnaes décida d'envoyer en douce deux matelots qui rapporteraient leurs dire au retour de l'expédition. MAis ce n'était pas tout il fallait se mettre en route et constituer le groupe. Arnaes se rapprocha de l'attroupement créer par les pirate, les prisonniers et les différentes nombreuses trouvailles de l'île. Le capitaine jeta un œil rapide aux différente prises et tonna de sa voix lourde.

CHARGEZ CES VIVRES ET PRIVILÉGIEZ L'EAU A L'ALCOOL BAND' DE SOULARD VOUS M'REMERCIREZ QUAND VOUS CREV'REZ PAS D'SÉCHERÉSSE. MONTEZ LES HARPONS ET LE MATOS DE PECHE ET CHARGEZ MOI TOUTE LES JEUNES FILLES ET LES HOMMES FORT !. LES VIEILLARD ET LES ADOLESCENTS AVEC MOI !

L'ordre était donné. Arnaes prit avec lui le crochet et quatre tueurs pour encadrer tout les prisonniers, Gaspard en tête de cortège chantait à tue tête. Un des prisonnier poussait une brouette avec différente vivres dedans. Quelques moment plus tard, l'expédition entrevoyait la grande tour qui irradiait d'éclairs bleu sur le toit. Au moment où les fenêtres s'ouvrirent, ils remarquèrent que leur présence n'était pas passé inaperçue. Cependant ce qui se présentait au loin n'avait rien d'humain et ressemblait plutôt... Mais oui... Il ressemblaient à des squelettes! et qui brandissaient des arcs en plus ! Et puis soudain BRAOUM Uénorme bruit assourdissant s’éleva tout près d'eux et un cyclope immense leur apparut.

-QUI ETES VOUS? QUE VOULEZ VOOOOUS?!!!

Ala vue du monstre tout les prisonniers hurlèrent et voulaient s'enfuir mais reliés les uns aux autres leurs espoirs étaient vain. Le reste de l'expédition saisirent leur armes, effrayé pas la vue de la chose. Mais Arnaes avait bien entendu une question ! une question émanant d'une étrange créature! la bête pouvait elle négocier ?

-REPONDEEEEZ!
- Bonjour à toi. Nous foulons ton sol pour trouver Arkathron le mage. Nous ne sommes pas hostile et pour preuve je peux te fournir quelques un de mes prisonniers avec ces victuailles, ainsi tu pourra les cuisiner à ta guise ou en faire ce que tu veux. En échange pourrais-tu me conduire à ce Mage je t'en pris ?

Jamais Arnaes n'avait été aussi diplomate mais c'etait vrai que la créature était impressionnante et ferait frémir tout les combattants les plus aguerri du vieux monde. Cependant le capitaine n'en était pas moins inconscient et savait que cette chose pouvait être imprévisible. En attente des négociation, il tenait son arquebuse chargée dans ses mains, prêt à faire feu sur l'oeil du cyclope au moindre faux mouvement de sa part

J'ai édité la signature et j'attend avec impatience la suite ;)
Modifié en dernier par [MJ] Bonnepierre le 28 juin 2013, 04:52, modifié 1 fois.
Raison : 4xp/27xp
Compétences :
• AMBIDEXTRIE(S) niveau 1
• CANOTAGE(C) niveau 1
• CROCHETAGE DES SERRURES(S) niveau 1
• LANGAGE SECRET – JARGON DES PIRATES(A)(S) niveau 1
• BAS FOND(C) niveau 1
• COUPS PUISSANTS(S)(A) niveau 1
• NAVIGATION MARITIME(S) niveau 1
• ARMES DE SPECIALISATION(A): Arquebuse

Bourse: 10 couronnes || Autres :
Inventaire:
Belle rapière 14+1d8 dégâts ; 12 parade ; Rapide (équipé main gauche)
Cimeterre arabéen 1d10+1d8 +20 dégâts; 12 parade ; Rapide (équipé main droite)
Epée courte 12+1d6 dégâts ; 8 en parade rapide
Arquebuse 38+1d8 dégâts Malus de -2 TIR tous les 24 mètres Percutante et Perforante (1 round de recharge)
Veste de cuir Torse, dos et bras 5 de protection
Ceinturon
Corde de 5m
Grappin
Outils de crochetage

Manann : 10 Pts
Arnaes, Voie du Forban
Profil: For 9 | End 8 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 11 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 23/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_arnaes

Flotte pirate
LE NAUTILE (Galion trois mâts - 23 hommes dont seulement 20 valides pour le moment)
Equipage
Arnaès (Capitaine)
Gaspar le Bavard
l'Ancêtre
6 pirates (trop vieux ou trop jeunes), dont un à la jambe broyé et un autre brûlé
6 marins mauves
4 tueur dont le "Crochet" (second)
4 tueurs libérés, dont un brûlé
Armement
canon léger
2 scorpions (lance javelines)

L'EPAULARD
Equipage (navire deux mâts pourri)
Mort Marquez (Capitaine)
Vitor le Nordique
Marano, fils de Rosado
Le Charcutier
5 tueurs
Victimes
- 1 homme d'armes
- 1 Chef mercenaire
- 1 Guerrier Squelette
Destructions
- 1 petit navire Mauves
Escalves
- 7 mercenaires (vendus)

Avatar du membre
[MJ] Bonnepierre
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Messages : 761

Re: [Arnaes] Sur des mers plus ignorées...

Message par [MJ] Bonnepierre » 28 juin 2013, 04:51

rapport à ta signature: non, le canon léger est pas mort: ils s'en sont juste mal servi ;)
Par contre tu vas manquer de poudre: on fera les comptes bientôt, mais ça se résumera à 4-5 tirs avant la disette
les javelines des scorpions c'est plus simple, ça se récupère ou alors il suffit de les fabriquer avec des arbres...
Ce qui se passa "avant" -des hommes envoyés au galion échoué découvert par marquez - ce fut "avant"... ce fut fait...

... mais actuellement il y avait un monumental cyclope face à arnaès, ses brouettes, ses prisonniers, et ses hommes...

Le monstre énorme, épaulés d'archers squelettes aux étages de la tour, gronda:

-je prends le manger! apporte le moi! mais c'est pas l'année pour les gens, on n'en veux pas!
Il montra clairement qu'il fallait lui donner les victuailles des brouettes.

Un squelettes aux étages de la tour fit, dans un raclement de gorge atroce;
-Seul le chef entre;

Le cyclope répéta, énorme, cinq mètres de haut:
-SEUL LE CHEF ENTRE! c'est qui le chef?!

Ce spectacle surdimensionné suffit à faire taire Gaspar - c'est qu'il était vraiment titanesque ce cyclope! - et les quatre autres tueurs ainsi que le Crochet...
Il ne resta bientôt en avant garde qu'Arnaès et Marquez... ce dernier, tendu comme jamais Arnaès l'avait vu, un sabre dans chaque main, lui chuchota:
-j'y vais ou t'y vas?

Avatar du membre
Arnaes
PJ
Messages : 64

Re: [Arnaes] Sur des mers plus ignorées...

Message par Arnaes » 29 juin 2013, 09:17

/\/\/\/\
Avant de commencer je prend +1 en TIR avec 25 xp ;)
Le regard du cyclope laissait de glace tout les membres de l'expédition. Il fallait avouer que ces hommes vivaient là un moment aussi unique qu'effrayant. C'était bien vrai... Qui pouvait se venter d'avoir, un jour dans sa vie, vu et entendu parler une telle créature ? Quoi qu'il en soit, partagé entre admiration et angoisse très profonde, l'équipage ne tarda pas à cerner le caractère irritable de la chose

-je prends le manger! apporte le moi! mais c'est pas l'année pour les gens, on n'en veux pas!

Arnaes poussa vivement le prisonnier dans le dos après lui avoir enlevé les chaines pour qu'il pousse la brouette vers le cyclope. Celui-ci poussa un râle de satisfaction à la vue de toute cette nourriture et du festin qui allait s'offrir à lui. Mais une intonation particulière, comme venu des profondeur glacé du monde se manifesta plus loin.

-Seul le chef entre;

Brrrrr... En plus d'être repoussant et scabreux, ces vieux sac dos pouvaient faire pâlir d’effrois un vieux loup de mer à la simple audition de leur voix. Celui-ci ramena le géant serviteur à la réalité de son service. Il regardait l'ensemble du groupe en cherchant qui pouvait bien diriger tout ce petit monde. Pour lui c'était simple, un chef c'était un truc plein d'os avec une voix bizarre. Mais là, le problème était plus ardue. Il ne savait pas reconnaître un chef humain. Était-ce celui qui avait un crochet à la place d'une main? celui qui avait une tunique plus brillante que les autres ? Celui qui avait parlé ? Aïe Aïe Aïe quel exercice douloureux pour le cerveau du monstre qui, apparemment, n'égalait pas sa grandeur de taille. Aussi impatient qu'imbécile, le cyclope décida de mettre fin à son calvaire

-SEUL LE CHEF ENTRE! c'est qui le chef?!

Verdict. Il n'était plus heure à rester de marbre où toute la clique risquait de faire les frai de l'irritation du monstre. Avant que toute décision soit prise Marquez prit la parole mais les phrase qu'il prononça n'avait pas le sens qu'Arnaes s'attendait à entendre.

-j'y vais ou t'y vas?

Incroyable ! Le grand Mort Marquez se cramponnait à ses sabres comme pour se rassurer du combattant féroce, qui l'espace d'une minute, il n'était plus. Arnaes aurait jurer que Mort ne reculerait devant rien mais il semblerait que cette créature impressionnante ait eu raison de son assurance. Il y avait là une occasion en or, encore une fois, de se mettre en avant. Arnaes esquissa un léger sourire pour feinter une assurance sans faille mais au fond de lui, face à la terreur, son cœur aurait cessé de battre à la moindre occasion.
Tout en avançant de quelques pas vers le cyclope, Arnaes se souvint d'une vieille légende que se racontaient les marins à bord du Kalista où il s'était engagé dans sa vie défunte. Elle racontait les terreur engendré par de grande armée seulement constituée de squelettes. Tous étaient des hommes qui avaient servis plusieurs millénaire auparavant et qui avaient étés rappelé du monde des morts. Ces créatures osseuse étaient très fragile et doté d'aucune volonté si ce n'est celle du maître qui les avait appelés. Ainsi en demandant que le chef s'approche, le squelette répondait aux ordre de quelqu'un. Certainement ceux d'Arkathron. On disait aussi qu'une telle magie révélait du culte noir et qu'il était très dangereux de s'en approcher. Mais Arnaes n'avait que faire de l'issue de sa vie, elle s’arrêterait là où elle le devait et si c'était aujourd'hui, s'aurait été avec honneur et courage face à ses hommes. Certainement que son histoire serait raconté ci et là. Le capitaine disparut des îles mauve! HAHA ! Oui ... Arnaes se rassurait comme il le pouvait.
Il leva la tête aussi haut que sa nuque le permettait pour s'adresser au cyclope.


Je suis le chef que tu attends . . .
Modifié en dernier par [MJ] Bonnepierre le 12 juil. 2013, 00:52, modifié 1 fois.
Raison : excellent ton post^^ 6xp/8xp +1 en TIR mis sur ta fiche
Compétences :
• AMBIDEXTRIE(S) niveau 1
• CANOTAGE(C) niveau 1
• CROCHETAGE DES SERRURES(S) niveau 1
• LANGAGE SECRET – JARGON DES PIRATES(A)(S) niveau 1
• BAS FOND(C) niveau 1
• COUPS PUISSANTS(S)(A) niveau 1
• NAVIGATION MARITIME(S) niveau 1
• ARMES DE SPECIALISATION(A): Arquebuse

Bourse: 10 couronnes || Autres :
Inventaire:
Belle rapière 14+1d8 dégâts ; 12 parade ; Rapide (équipé main gauche)
Cimeterre arabéen 1d10+1d8 +20 dégâts; 12 parade ; Rapide (équipé main droite)
Epée courte 12+1d6 dégâts ; 8 en parade rapide
Arquebuse 38+1d8 dégâts Malus de -2 TIR tous les 24 mètres Percutante et Perforante (1 round de recharge)
Veste de cuir Torse, dos et bras 5 de protection
Ceinturon
Corde de 5m
Grappin
Outils de crochetage

Manann : 10 Pts
Arnaes, Voie du Forban
Profil: For 9 | End 8 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 11 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 23/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_arnaes

Flotte pirate
LE NAUTILE (Galion trois mâts - 23 hommes dont seulement 20 valides pour le moment)
Equipage
Arnaès (Capitaine)
Gaspar le Bavard
l'Ancêtre
6 pirates (trop vieux ou trop jeunes), dont un à la jambe broyé et un autre brûlé
6 marins mauves
4 tueur dont le "Crochet" (second)
4 tueurs libérés, dont un brûlé
Armement
canon léger
2 scorpions (lance javelines)

L'EPAULARD
Equipage (navire deux mâts pourri)
Mort Marquez (Capitaine)
Vitor le Nordique
Marano, fils de Rosado
Le Charcutier
5 tueurs
Victimes
- 1 homme d'armes
- 1 Chef mercenaire
- 1 Guerrier Squelette
Destructions
- 1 petit navire Mauves
Escalves
- 7 mercenaires (vendus)

Répondre

Retourner vers « Estalie »