[Daine] Le roi, le péon et le spadassin

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 970

Re: [Daine] Le roi, le péon et le spadassin

Message par [MJ] Le Grand Duc » 11 oct. 2018, 10:55

Post rédigé par l'Assistant-Mj Piero Orsone Salvadore Manicha Enrico de Riviera di Cruz da Trantio

Pedro regarda la foule à l'extérieur de la taverne, comme le fauve guettant celui qui sera sa proie dans le troupeau. Après une longue observation il parla à son apprenti recruteur :
Les Diestros sont des merles qui se pavanent. Oune agitation et ils s'envolent. Il faut plutôt chercher parmi les Rodeleros, les épéistes, et les Corseletes, les piquiers. Ou bien oune grupo plus...polyvalent. Ça dépend dou nombre d'hombres qu'on arrive à récrouter. Tiens, primo essai : Tou vois les tres bougres sous l'arbre ?

En effet au bout du doigt calleux que pointait le valet, il y avait un trio de gaillards dans la plus belle représentation de l'Estalie.
► Afficher le texte
Ils devaient être de ces mercenaires amateurs qui cherchent la solde et le voyage à moindre cout avec leurs fripes reprisées et leurs mines de vieux briscards. Peut être même étaient-ils d'un groupe plus important ? En tout cas ils n'arboraient pas de blason visible. Ils ne devaient donc pas être affiliés à un royaume comme ceux dont avaient parlé Pedro et Don Emilio. C'était un coup à tenter pour Daine, au pire le vieux valet n'était pas loin. C'était rassurant non ?
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Daine
PJ
Messages : 16

Re: [Daine] Le roi, le péon et le spadassin

Message par Daine » 12 oct. 2018, 20:46

Tout comme lui, le valet regarda attentivement la foule avant de parler enfin, d'un ton songeur puis assuré. Il devait donc y aller seul ? Très bien, même si il n'était pas vraiment à l'aise avec tout ça, Daine réfléchit à un discours afin d’appâter ces mercenaires. En effet, en y réfléchissant, sa première impression avait été la bonne, les diestros n'étaient pas des guerriers mais des duellistes, incapables de coordination sur le champ de bataille. Or, afin de reprendre un château, même avec un bon plan, il leur faudrait des hommes possédants des talents équilibrés et avec du courage. De plus, ces gaillards là ne portait en effet aucune insigne distinctive pouvant signifier une appartenance à un royaume quelconque, contrairement à, Daine pouvait à présent le remarquer en y faisant attention, la plupart des hommes en arme de cette cité.

Les hommes en face de lui semblaient correspondre à cette description, ils avaient un air aguerri, presque usé, et à l'allure on pouvait deviner leur expérience. Le jeune homme jeta donc un regard confiant à Pedro, inspira un coup, prit un faciès engageant, puis fit quelque pas en avant avant d'interpeller les 3 briscards, en espérant réussir à les appâter, eux et le plus grand nombre de personnes de leur genre, afin de pouvoir lever une petite armée de mercenaire apte à mener un assaut conséquent :

Bonjour, mes braves, vous me semblez être de bons guerriers, cela vous dirait-il de rejoindre une cause juste, et surtout bien payée ? Voyez-vous, mon maître, alors qu'il était en voyage pour affaire importante, s'est fait prendre son château par traîtrise. Nous cherchons donc des hommes courageux prêts à nous aider à reprendre ce castel, afin qu'il revienne à son digne propriétaire. Mon maître, qui fait partie d'une lignée d'hommes honorables, vous récompensera alors à la hauteur de votre engagement. Qu'en dites vous ?

Daine espérait que l’appât du gain ainsi que l'allusion à l'honneur de Salvadore suffirait à les convaincre, d'autant plus que ces hommes semblaient justement chercher une offre de ce genre. Pour ce qui est de leur expliquer le plan, il attendrait d'avoir réuni le plus grand nombre d'hommes possible, et d'avoir débattu un peu plus de la stratégie avec Don Emilio, afin de pouvoir faire un pitch de groupe plus compréhensible. Il jeta un regard en arrière à Pedro, afin de voir ce qu'il en pensait, puis se prépara donc à leur réponse, restant prudent en gardant une main sur son épée au cas où quelque chose qu'il aurait dit ne leur aurait pas plu.
Une cible ? Donnez moi la preuve qu'elle ne mérite pas de vivre, et plus jamais elle ne commettra de méfaits...

Daine BlauesHerz, Voie du meurtre
Profil: For 9 | End 8 | Hab 9 | Cha 8 | Int 9 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 9 | Foi | Mag | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_daine_blauesherz

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 970

Re: [Daine] Le roi, le péon et le spadassin

Message par [MJ] Le Grand Duc » 14 oct. 2018, 23:43

Post rédigé par l'Assistant-Mj Piero Orsone Salvadore Manicha Enrico de Riviera di Cruz da Trantio
► Afficher le texte
Les trois reîtres se regardèrent, visiblement alléchés par la solde à la clé, ils se mirent à se concerter devant Daine rapidement rejoint par Pedro et son charme naturel. L'Arquebusier répondit alors au nom des deux autres :

-Et bien señor, Ié peux parler au nom dé tous en disant qué votre offre nous intéresse. Laissez nous en hablar avec le reste dé la tropa. Nous pourrions vous retrouver où ?
-Sur la plaza dé la Reconquista, n'hésitez pas la solde sera à la hauteur de l'exploit à accomplir.

Alors que les trois mercenarios s'éloignaient, le vieux se tourna vers Daine avec ce qui semblait être un sourire ? Nan sûrement le soleil qui cognait trop fort :

-Tou vois ? Ce n'est pas difficile dé convaincre oune bande dé soldados. Ils veuillent la solde et lé sang comme tout hombre au fond de loui. Ié pensais aussi qu'en plous dé trouver des soldados, il nous faudrait aussi quelques expertos : Toubib, artificier...Cé genre d'individous. Si tou as des suggestions n'hésite pas.

Ce premier recrutement semblait, pour l'instant, s'être bien déroulé. Allait-on réussir à rassembler une vraie petite armée dans l'entreprise glorieuse de récupérer Montàron ? Beaucoup de choses reposaient sur les épaules de Daine, Pedro et Emilio. Cela en devenait presque aussi lourd que le soleil méridionale.
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Daine
PJ
Messages : 16

Re: [Daine] Le roi, le péon et le spadassin

Message par Daine » 15 oct. 2018, 20:32

Daine s'était crispé en attendant la réponse des mercenaires, étant généralement discret et préférant ne pas faire de vague, sauf lorsqu'il abusait sur la bouteille, et c'est avec un petit air fier de lui (mais restant professionnel) qu'il accueillit leurs paroles. D'autant plus que celles-ci étaient vraiment intéressantes : "le reste dé la tropa" ? Ils faisaient donc partie d'une troupe plus nombreuse, qui, si ses membres étaient tous de la même trempe que ces trois-là pourrait leur apporter une aide non-négligeable pour leur projet de reconquête. La reconquista etait en marche !

Le jeune homme vit ensuite Pedro, qui en se retournant vers lui affichait sur son visage tiré par les ans un sourire fier, qu'il fit d'ailleurs rapidement disparaître, trop tôt pour que l'apprenti recruteur ait la preuve irréfutable de son existence. D'après ce que Daine avait pu voir du personnage jusqu'à présent, ses sourires semblaient rares, et qu'il ait réussi à provoquer un changement de l'ordinaire chez le vieux valet provoqua, sans qu'il ne puisse vraiment expliquer pourquoi, un certain bien-être chez le spadassin.

Mais Daine replongea vite dans le vif du sujet. Pedro avait parfaitement raison, avoir des troupes de combattants normaux était un bon début, mais en avoir des plus spécialisés pourrait être vraiment avantageux. De quel genre d'homme ou de matériel pourraient-ils avoir besoin pour le plan qu'il avait en tête ..? L'assassin réfléchit quelques instants, puis trouva ce dont ils pourraient avoir besoin, et en fit part au vieux briscard :

Des médecins seraient en effet très important si nous voulons pouvoir garder nos hommes en vie suite aux combats. Et si nous arrivions à trouver des artificiers avec un canon, cela pourrait causer la peur dans les rangs de nos adversaires et nous rendre la victoire plus facile, sans compter les dégâts que peuvent faire ce genre d'engin. Mais j'ai quelque chose de plus particulier à proposer, est-ce que nous pourrions embaucher un magister du collège gris ? Ses sorts pourraient être d'une grande utilité pour ce que je projette de faire. Ah, d'ailleurs, des grappins ne seraient pas de trop.

En effet, Daine projetait de commencer par une attaque silencieuse avant l'assaut frontal, et disposer pour cela d'un magicien capable de le faire se fondre dans l'ombre et de grappins afin de monter une muraille discrètement serait un plus clairement appréciable. D'autant que le jeune homme avait été fasciné par la magie (comme par toute chose mystérieuse) depuis qu'il était tout petit, et que faire la rencontre de quelqu'un la pratiquant pourrait être une expérience enrichissante. Qui sait, il avait peut-être lui-même un don pour contrôler ce genre de forces ?

Mais le poids des responsabilités retomba bien vite sur les épaules du jeune homme. Depuis qu'il était arrivé ici, il avait préparé tant de choses, et il lui en restait tant d'autres à préparer ! La fatigue commençait à se faire ressentir, et la perspective d'un bon lit qui le changerait des hamacs de navire commençait sérieusement à le titiller. Daine attendit donc la réponse du valet avec une impatience qui commençait à se mêler à l'épuisement.
Une cible ? Donnez moi la preuve qu'elle ne mérite pas de vivre, et plus jamais elle ne commettra de méfaits...

Daine BlauesHerz, Voie du meurtre
Profil: For 9 | End 8 | Hab 9 | Cha 8 | Int 9 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 9 | Foi | Mag | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_daine_blauesherz

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 162

Re: [Daine] Le roi, le péon et le spadassin

Message par [MJ] Igaram » 21 oct. 2018, 11:53

Post rédigé par l'Assistant-Mj Piero Orsone Salvadore Manicha Enrico de Riviera di Cruz da Trantio

-Oune mago gris ? Ca risque d'être duro. Avec l'inquisition qui rode ça risque d'être compliqué.
Pour les grappins...Bonne idée. Il faudra qué tou t'entretienne avec lé señor Don Emilio Salvadore Manicha Enrico de Riviera di Cruz sour la logistique. Bon il va s'agir dé trouver un médecin...Pour les artificiers tachons dé voir si les mercenaires qué nous comptons engager n'ont pas leur pièce d'artillerie.


C'est là que le recrutement allait commencer à se corser. Il fallait trouver des personnes qualifiées désireuses d'être embauchées. Mais où ? Daine et Pedro ne connaissaient pas la ville en détail et errer des heures dans des habitations ne mènerait à rien. Il faudrait se renseigner auprès des habitants. Ils devraient aussi réfléchir à si on faisait courir la rumeur ou non qu'une armée se formait. D'un côté cela pouvait permettre d'attirer de potentielles recrues, de l'autre des personnes mal intentionnées pouvaient utiliser l'info. Si le maître du château était au courant il pourrait préparer sa défense. C'est ce qu'expliqua Pedro à son apprenti.
Constituer l'armée de la reconquista était complexe mais ils arriveraient...peut-être.
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Répondre

Retourner vers « Estalie »