Les Étendues Grises

Répondre
Avatar du membre
[MJ] L'exhalombre
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 29

Les Étendues Grises

Message par [MJ] L'exhalombre »

Ambiance?

En vous souhaitant un bon pavé
Au fil de vos aventures, de nombreuses rumeurs et autres racontars de comptoir sont parvenues jusqu'à vos oreilles. Toutefois, parmi toutes ces histoires et ces légendes d'ivrognes, il y en a une que votre mémoire se refuse à oublier:
celle d'une étrange créature, ensevelie sous les brumes du mystère, mais aussi capable -selon certains- de vous rendre puissant et d'exaucer tous vos désirs. D'après quelques rumeurs délirantes, elle serait même capable de changer le cours de votre destin, de le rendre grandiose...ou au moins exceptionnel...
Intrigué par cet être, ou bien attiré par le pouvoir qu'il peut vous offrir, vous tentez d'en apprendre plus sur lui.
Vous passez ainsi des heures dans les tavernes, les bars, les tripots, les salons, à écouter les rumeurs, à épier les conversations, à vous mêler aux discussions des gens ; à moins que vous ne préfériez arpenter les temples de la culture: les grandes bibliothèques, aux milliers de rangées remplies de livres, dans lesquels vous plongez votre nez et votre esprit, à l'affut de la moindre bribe de savoir sur cette créature.

Mais que ce soit dans les parchemins ou dans les on-dit des brasseries, vous ne trouvez rien. Rien. Rien ni personne ne semble connaître cet être. À chaque fois la réponse est la même: tout ceci n'est qu'un ragot, cette créature n'est qu'un mythe ; on ne sait rien sur elle, et la probabilité qu'elle existe en ce monde se rapproche dangereusement du néant.
À ce stade-là, après toutes ces recherches infructueuses, beaucoup abandonnent et se persuadent que cet être nébuleux n'est qu'une bête rumeur née des délires d'un ivrogne. Tout ce que vous entendez ou apprenez confirme d'ailleurs cette impression.
Déçu et démoralisé par la conclusion de toute cette histoire, vous retournez déjà à vos aventures et autres tracas du quotidien...

Jusqu'à cette fameuse soirée, au cœur de l'hiver.
Alors que le soleil glacé se couche sur le Monde Connu, vous tombez subitement sur cette phrase, sortie des lèvres d'un étrange encapuchonné, ou bien inscrite à la dernière page d'un livre mis à l'index.

"Cherchez dans l'oubli, sondez les ombres ; allez dans la nuit, et vous trouverez l'exhalombre."

Soudain, ces mots ravivent en vous le souvenir de cette créature, toujours aussi brumeuse, mais désormais un peu plus tangible. Aidé par cette nouvelle indication et par une détermination renouvelée, vous vous remettez en tête de trouver cet être pourtant si évasif.
Tout dépend alors de votre interprétation.

Certains prennent ces mots aux pieds de leurs lettres, littéralement. Littéralement, ils s'en vont ainsi dans la nuit, dans le noir ; ils s'enfoncent à corps perdus dans des paysages nocturnes et assombris, dans les frondaisons obscures des forêts, ou bien au sein d'immenses souterrains enténébrés.
D'autres, au contraire, ne peuvent s'empêcher de voir un sens caché entre ces mots sibyllins. Ils vont alors chercher la réponse dans l'oubli et les ombres, au cœur d'endroits que l'Humanité ne veux pas connaître ou fréquenter: les cercles ésotériques ; les coteries de l'Occulte ; les sectes où l'on vénère des divinités cruelles ou effrayantes ; dans des ruelles, inquiétantes, qui s'entortillent sur elles-mêmes, et où rôdent les plus étranges des membres de la pègre.

Finalement, que ce soit au sein des ombres ou auprès d'individus nébuleux, vous en connaissez un peu plus sur cette créature évasive.
Toutefois, chaque réponse, chaque piste trouvée semble soulever d'autres questions ; en fait, il y a bel et bien plusieurs histoires sur cet être, et il est assez difficile de différencier le vrai du faux dans toutes ces explications.
Certains cultistes vous affirment que cette créature serait en vérité un spectre, une âme en peine: celle d'un elfe, sinistre et délirant, qui s'était jadis consacré à la maîtrise des démons, à l'étude de leur magie blasphématoire. Condamné à ne jamais trouver le repos -malgré la puissance qu'il avait acquis, on vous raconte que cet esprit hante désormais un royaume crépusculaire, lugubre et glacé, loin à l'ouest du Vieux Monde: Le Pays des Ombres, ou bien La Terre du Grand Froid, selon certaines variantes de la rumeur.

Pourtant, cette version ne correspond pas à celle que vous aviez trouvé au cours de vos recherches.
En vous engouffrant dans la pénombre d'une ancienne crypte, vous aviez appris que cet être en question était en fait une Créature de la Nuit ; un mort-vivant décrépit et sanguinaire, agissant à la faveur des ténèbres, masquant sa chair inhumaine sous un épais manteau à capuche. Toutefois, il serait aussi doué de raison et d'intelligence, et partagerait volontiers ses pouvoirs avec les téméraires qui souhaiteraient le rencontrer ou se mettre à son service, quelque part, dans la contrée maudite du Moussillon.

Ce ne sont là que les échos les plus vraisemblables ; car des légendes comme celles-ci, sur cette obscure créature, il en existe une multitude, dont certaines prétendant qu'elle serait en réalité une incarnation, la manifestation irréelle d'une puissance surnaturelle. Celle d'Ulgu, qui errerait dans de vastes désolations loin au Nord, selon les dires de mages renégats ; ou bien celle de Ranald, comme vous l'ont assuré tous les étranges monte-en-l'air et autres canailles des ruelles glauques ; ou encore celle d'un certain Dieu Trompeur, inconnu de l'Humanité, mais qui arpenterait les clairières ensorcelées d'Athel Loren.

Que faire? À quelle piste, à quel échos pouvez-vous vous fier? À quel endroit faut-il se rendre pour trouver cette satanée entité?

Finalement, après de longues délibérations, vous décidez de tout miser sur une de ces légendes.
Montant à bord d'un navire, sur la selle d'un cheval, ou bien comptant sur vos bottes solides et vos petits pieds, vous entamez votre périple, l'esprit remplit d'espoir à l'idée de découvrir cet ''exhalombre''.
Les jours passent, les paysages défilent sous vos yeux, la destination se rapproche.
Oui, le sanctuaire, l'île, le cimetière, l'autel ruiné: tout cela est tout prés de vous, à peine quelques heures de trajet ; l'objectif est juste là, presque sous vos yeux, il ne faut pas que vous vous arrêtiez. Tant pis pour la nuit et sa pénombre qui se lèvent tout autour de vous ; tant pis pour ces brumes épaisses qui émergent, petit à petit, de l'eau, du sol et des cieux ; tant pis pour ce froid qui commence à pénétrer votre peau ainsi que vos tripes ; tant pis pour ces formes étranges que vous entr'apercevez, d'un coup, du coin de l’œil.

...Tant pis. Vous allez y arriver...Mais où arrivez-vous d'ailleurs? Où est-ce que vous vous dirigez comme ça?...Vous ne le voyez donc pas? Il n'y a plus de départ, ni de destination ; il n'y a plus rien...Il n'y a qu'un brouillard, opaque et noirâtre, qui vous enveloppe dorénavant...

Image

Vous progressez désormais lentement, à vue, voire à tâtons ; vous ne savez même plus où vous allez, car il semblerait que cette brume, cette noirceur silencieuse et étouffante vous désoriente et trompe vos sens, à chaque fois, tout le temps.
Un certain malaise commence à vous prendre au ventre, malaise doublé d'un mauvais pressentiment: ce brouillard angoissant semble...vivant...Il est là, il flotte, il rôde tout autour de vous, prêt à vous malmener, à vous nuire, à vous étrangler avec ses mains brumeuses à chaque instant.
Mais pourquoi ne le fait-il pas?

Vous commencez à tituber, à divaguer sans but. Vos jambes, vos pieds, vos bras, vos mains: tout votre corps est...pénétré par la brume omniprésente, par son froid mordant, qui s'enfonce dans vos membres, jusqu'à l'os.

Qu'est-ce que vous venez de voir, là, juste à côté? Mais vous l'avez vu oui ou non? Est-ce que...est-ce que vous avez vraiment vu cette chose?

Peu à peu, l'inquiétude comme le brouillard s'infiltrent, imbibent et envahissent votre âme, jusqu'à la moindre pensée. Le réel devient surnaturel, ici, juste sous votre regard. Toute certitude, toute espérance disparaît, engloutie dans ces ténèbres glaçantes ; vos hallucinations, vos illusions, vos fantasmes, vos peurs, vos craintes les plus irrationnelles: tout ceci semble émerger et prendre forme -vous jurez le voir, à travers ces brumes nébuleuses. Le surnaturel devient réel.

"Qui...qui es-tu?"

Avez-vous vraiment entendu cette voix irréelle? Avez-vous vu ce son éthéré, qui raisonne maintenant dans vos oreilles?
Soudain, une sueur froide parcourt votre dos ; vous vous retournez aussitôt, et alors vous apercevez les brumes noirâtres qui se dissipent, sur quelques mètres, dévoilant par là-même une silhouette vague et fantômatique ; cette émanation brumeuse, flottante, désincarnée, semble complètement faite et façonnée par les ombres qui vous entourent.

"D'où...d'où viens-tu?"

À ces mots, le brouillard opaque, devant vous, commence à s'agiter et s'assombrir ; des volutes et des tourbillons nébuleux se forment juste sous vos yeux, dans un sifflement de plus en plus anormal. D'un coup, plusieurs créatures apparaîssent, prenant peu à peu forme au sein de cette tourmente embrumée. Soudain, voilà que toutes ces émanations inquiétantes se tournent vers vous, puis viennent vers vous, s'avancent vers vous, s'approchent de vous, de plus en plus ; vous voyez, vous sentez le poids de leurs regards, de leurs flammèches glaciales, brillant d'un bleu polaire, qui vous fixent sans relâche tout en se rapprochant de vous.

"Où vas-tu?" prononcent désormais des voix spectrales, à l'unisson.

C'en est trop, tous vos membres tremblent de manière incontrôlable, votre cœur palpite à toute allure, l'air vous manque pour respirer, les ténèbres, la panique et l'angoisse assaillent votre âme ; vos yeux se ferment brusquement face à cette vision de cauchemar, vous vous sentez déstabilisé, vous vous sentez tomber brutalement, à la renverse, et puis vous chutez, vous chutez encore, jusqu'à perdre conscience...

Lorsque vous finissez enfin par reprendre vos esprits, vous vous rendez compte que vous êtes resté au même endroit, enveloppé dans ces brumes grisâtres et omniprésentes.
Toutefois, vous vous apercevez au bout de quelques secondes que vous ne sentez plus rien ; oui, vous ne ressentez plus rien, pas même votre corps. Est-ce que vous flottez au sein des ombres? Est-ce vous êtes toujours au sol?
Vous n'avez pas vraiment le temps de répondre à cette question.
Une grande ombre surnaturelle, semblable à celle que vous avez aperçu au tout début, se tient juste à côté de vous, immobile.
Son visage et son corps sont ensevelis sous une capuche et de longs vêtements, imprégnés de brume, qui ondulent légèrement, comme animés par une sorte de sorcellerie. Deux petites lueurs violacées, au niveau de ses orbites, se tournent alors vers vous ; elles vous adressent un regard étrange, mais aussi attentif.

"Que...veux-tu?"

Avatar du membre
Dan Surcouf
PJ
Messages : 235

Re: Les Étendues Grises

Message par Dan Surcouf »

Bien le bonjour monsieur l'ombre, j'aurais souhaité une mise à jour de ma fiche quand à l'expérience acquise (+75) lors de la clôture de notre dernière aventure, ainsi que dépenser l'expérience tel que suit:

Achat des compétences, pour un total de 75xp:
-"Bas-fond (B) : Votre personnage, à force d'évoluer dans des quartiers mal famés, en connait ses règles et ses codes. Il sait aussi où s’adresser pour obtenir des produits illicites, où trouver qui, etc., dans les quartiers pauvres de n'importe quelle ville. Il bénéficie d'un bonus de +1 lors des tests régissant ce genre d'action dans ce genre d'endroit."
-"Commerce (B) : Votre personnage est un marchand confirmé et sait obtenir des marchandises bien en dessous du cours du marché. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous les tests concernant les activités commerciales. En de plus de ce bonus, sur un test réussi, il arrive à négocier les prix à -10 en dessous du prix indiqué."
-"Coriace (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)"
Dan Surcouf, Contrebandier
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 11 | Int 12 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi | Mag | NA 1 | PV 49/70
Lien Fiche personnage: https://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.p ... an_surcouf

Avatar du membre
[MJ] L'exhalombre
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 29

Re: Les Étendues Grises

Message par [MJ] L'exhalombre »

Et c'est validé.

Avatar du membre
Dan Surcouf
PJ
Messages : 235

Re: Les Étendues Grises

Message par Dan Surcouf »

Bien le merci! ^^
Dan Surcouf, Contrebandier
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 11 | Int 12 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi | Mag | NA 1 | PV 49/70
Lien Fiche personnage: https://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.p ... an_surcouf

Répondre

Retourner vers « Équipe »