[Hinzuo-Ashino Daimatzu] La vadrouille du sans-honneur

Nippon, aussi connu sous le nom d'Empire du Soleil Levant, est un empire humain basé sur une île à l'est des côtes de Cathay. C'est un état indépendant peuplé de robustes paysans, de marins et de seigneurs féodaux, les Shoguns. La région est sous dictature, le Shogun Yoritomo Ieysau dirigeant Nippon d'un main de fer. Les paysages sont plaisants, mais les étrangers n'y sont pas les bienvenus. Ils y sont d'ailleurs très rares, car même si pour les Cathayens, ce n'est pas un petit voyage, très peu de gens du Vieux Monde arrivent à destination.

Modérateur : Equipe MJ

Répondre
Avatar du membre
Hinzuo Ashino Daimatzu
PJ
Messages : 3

[Hinzuo-Ashino Daimatzu] La vadrouille du sans-honneur

Message par Hinzuo Ashino Daimatzu » 23 mars 2019, 14:03

Il était une fois près des montagnes Nipponnes...
Musique d'ambiance !
Image
Un voyageur, un vagabond espiègle se promenait tranquillement dans la région riche et prospérante de Sumata afin de la quitter. Il tentait de gagner les côtes à l'Ouest et de payer avec le peu d'argent qu'il avait soutiré à son clan. Il tentait de faire profil bas, étant donné que la nouvelle de sa déchéance s'était répandue.
Oui, quand on est le membre d'un clan réputé pour son sens de la noblesse, son honneur et son respect stricte du code du Samurai et qu'on s'est fait viré pour son comportement de brigand, il valait mieux que personne ne vous reconnaisse trop vite.
Sapé d'un épais Kimono de couleur blanche aux extrémités d'un bleu océan muni d'une ceinture en tissu tressée comme une corde , coiffé d'un grand chapeau de paille conique et chaussé par de gros sabots en bambous avec de grosses chausses épaisses, Hinzuo-Ashino Daimatzu, dit le Sans-Honneur, voulait quitter son pays d'arriérés sociaux. Pour lui, le Nippon croulera et périra de sa stagnation et de son isolement. Si une révolution culturelle n'opérait pas vite, le pays s'effondrait. Hinzuo détestait ce conservatisme poussé à l'extrême. Les doyens regardaient toujours les plus jeune avec dédain et arrogance, les sages méprisaient les idées nouvelles et les hommes continuaient à mourir "honorablement" au nom de leur clan.

Ça l’écœurait, le dégoûtait et le repoussait.
Il avait envie de se barrer loin de ce pays peuplés par de vieux croutons aveugles. De pratiquer son art, de le renforcer, de le l'enrichir...
Pour lui, c'est peut-être par l'art du combat que son belliqueux pays pourra éventuellement changer.
Mais pour l'heure, il devait atteindre Cathay, s'engager dans un long pèlerinage...

Ce devait être le matin, la fine brume qui s'était immiscé ici pendant la nuit se dissipait tranquillement. L'eau de la grande rivière de la montagne s'écoulait sans se presser, les poissons et autres petites créatures aquatiques barbotant sous la surface légèrement enneigée. Il faisait bon, l'air de montagne était d'une rare pureté pour les poumons, si des nobles impériaux ou bretonniens avaient conscience de ceci, ils organiseraient multiples voyage pour atteindre l'endroit et profiter de cette atmosphère revigorante.

Toutefois, le magnifique panorama fut interrompu par les paroles d'un soulard.
Malheureusement pour nous, ce soulard n'était autre que... notre soulard.

Bordel d'oiseux de chiottes ! Marre qu'il me réveille le matin !lança-t-il en balançant une bouteille de Saké! vide en plein dans l’œil d'un pauvre moineaux innocent.
Pour fêter son départ de son clan d'arriérés notre sans-honneur avait décidé de se prendre une cuite (comme si c'était vraiment nécessaire). De manière surprenante, il avait déjà planifié par où passer afin d'atteindre les bourgades les plus proches, chose étonnante de la part d'Hinzuo qui a toujours préféré l'improvisation à la planification. Il y avait toutefois une autre raison pour laquelle il s'était prit cette cuite. En effet, il avait put voir à l’œuvre, une fois lors de la fête des anciens, des cracheurs de feu. Impressionné par la facon dont ces saltimbanques utilisaient l'alcool pour
CRACHER DU FEU NOM D'UN CHIEN CA A L'AIR GÉNIAL !!!!pensait-il excité à l'idée d'intégrer ceci dans son futur "manuel pour péter des tronches sans trop se blesser ni mourir bêtement". Ainsi, notre sabreur a décidé d'entrainer sa résistance à l'alcool afin qu'un jour acquérir ce talent, bien qu'il ne comprenait pas grand-chose à l'art parfois.

Malheureusement pour la silhouette d'un vieil homme qui avait eu le malheur et la mauvaise idée de faire un peu de randonnée pour faire faire de l'exercice à ses pauvres vieux os, Hinzuo-Ashino se tenait devant lui.
Et bien sûr il lui parla de la facon la plus polie qu'il puisse faire :

Hey vieux crouton !tenta-t-il de dire plus poliment en titubant comme un funambule débutant,
C'est part où la prochaine bourgade miteuse ?
Le vieil homme outré a failli faire une crise cardiaque en voyant un tel manque de respect pour les anciens. Il s'apprêta à remplir ses poumons d'oxygène afin de répondre au malotru en criant une réponse rancunière. Toutefois il eut le malheur de cligner des yeux. À peine les rouvrit-il que l'Aramusha était juste nez à nez avec lui, sabres dégainés et son haleine empestant l'alcool envahissant ses narines creuses.
Il se fit dessus, relâchant une vessie qui ne pouvait point se retenir, la vue d'un bandit l'ayant aidé à se libérer.

Le vieil homme scarifié par la peur lui pointa confus et en tremblant comme une feuille la suite du sentier.
Hinzuo eut un moment de gêne.
Certes il avait demandé le chemin, mais il n'y avait qu'une seule route disponible.
Cette andouille alcoolisée avait oublié qu'il avait conscience de l'existence d'un seul et unique chemin à travers le sentier des montagnes pour atteindre le prochain village...

Le narrateur abasourdi par la scène se dit-alors que ça commençait bien pour une aventure...

Merci à vous d'avoir lu ce premier post !
Hinzuo-Ashino Daimatzu, Voie du Maître d'Arme
Profil: For 9 | End 8 | Hab 8 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV 60/60
wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_hinzuo-ashino_daimatzu

Image
V'nez, j'vais vous faire la peau puis vous montrer mon majeur !

Technique de la paume du dragon !
Image
Et rien ne vaut une bonne correction !
Image
Comme l'eau, le sang coule et emporte les derniers restes que la vie lui laisse, restes se laissant emporter comme les derniers espoirs d'une vie meilleure...
Image

Avatar du membre
Hinzuo Ashino Daimatzu
PJ
Messages : 3

Re: [Hinzuo-Ashino Daimatzu] La vadrouille du sans-honneur

Message par Hinzuo Ashino Daimatzu » 10 juin 2019, 13:17

Il fallait bien que notre histoire commence d'une manière ou d'une autre, non ?
Et il fallait bien avoir quelqu'un qui n'avait pas toute sa tête pour être le protagoniste, non ?

Abasourdi par la bêtise de ce protagoniste en étant d'ébriété constant, le narrateur peina à reprendre son récit.

Le vieillard pointant la bonne direction pointait également un panneau sur lequel on pouvait clairement voir le nom du prochain village. Toutefois notre anti-héros sans honneur n'avait point donné de temps à apprendre à lire. Cette information lui était donc TOTALEMENT inutile.
À vrai dire, on ne pouvait savoir ce qu'il avait en tête. Allait-il se saouler dans une taverne nipponne avant de reprendre son voyage ? Allait-il fonder une école d'arts martiaux en se saoulant ? Ou allait-il simplement menacer quelqu'un pour dormir chez lui et...
Malheureusement pour l'intérêt des lecteurs, ce fut la troisième option qui semblait avoir plus de sens pour notre ami sabreur.

Marchant en titubant, il ne prit pas le temps d'admirer le majestueux paysage, ce paysage mystique que chaque étranger au Nippon raconte une fois rentré chez lui. Les fleurs des cerisiers se laissant gentiment emporter par le vent, les ruisseaux se transformant en de gigantesque chutes d'eau dans les montagnes. Les nuages agissant comme une brume... Non il avait suffisamment vu ce paysage barbant et pittoresque et avait vraiment envie de prendre la mer et de se tirer de cet endroit qui le répugnait chaque jour et la simple idée que ce pays avait des habitants lui donnait le tournis...ou bien c'était le Saké! qui lui montait à la tête.

Quoiqu'il en soit il arriva finalement à la dite bourgade. Ce n'était pas aussi miteux qu'il l'avait espéré. Les rues étaient pavées, propres comme si la vie de ceux nettoyant ces rues en dépendait, les maisons étaient construites suivant l'architecture habituelle du pays rien de dépaysant en somme.
Cherchant la dite taverne, les passants détournèrent le regard une fois qu'il croisait ce foutu chapeau et cet air hagard qui ne signifiait qu'une seule chose: une vague d'ennui pour tout le monde.

Il entra alors en donnant un coup de pied bien mérité à cette fichue porte en battant qui lui barrait la route jusqu'à la terre promise de l'alcool et du foyer.
En entrant, tentant de moins tituber pour conserver un minimum de dignité en société, Hinzuo-Ashino affichait un sourire des plus fier et des plus insolent. Arrivé à table il commande du Saké! et quelques galettes de riz dont il s'empiffra sur le champ.
Il refusa toutefois de payer, mais comme c'était Daimatzu on évitait de chercher des noises bien qu'on ne savait pas vraiment si les seigneurs locaux allaient quand même venir faire regretter à ces villageois leur insubordination envers le plus insolent des membres du clan.
Hinzuo-Ashino Daimatzu, Voie du Maître d'Arme
Profil: For 9 | End 8 | Hab 8 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV 60/60
wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_hinzuo-ashino_daimatzu

Image
V'nez, j'vais vous faire la peau puis vous montrer mon majeur !

Technique de la paume du dragon !
Image
Et rien ne vaut une bonne correction !
Image
Comme l'eau, le sang coule et emporte les derniers restes que la vie lui laisse, restes se laissant emporter comme les derniers espoirs d'une vie meilleure...
Image

Répondre

Retourner vers « Nippon »