[Darn] Nous irons jusqu'aux Îles du Dragon!

Les Terres du Sud relient le sud et la terre des morts Khemri et sont principalement composées de marécages et de forêts tropicales. Les habitants des terres du sud sont les Hommes-lézards, les Orques sauvages et les gobelins des forets, et quelques tribus humaines qui sont appelé par les aventuriers hommes sombres, lesquelles vivent en paix avec la nature et semble protégés par les Hommes-lézards. On y retrouve également des colonies pygmées, et les légendaires Amazones.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Messages : 804
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Darn] Nous irons jusqu'aux Îles du Dragon!

Message par [MJ] Le Djinn » 02 sept. 2019, 19:56

Merci Armand pour cette belle musique d'accompagnement:
Les barques étaient à présent parties et Darn en avait une quasiment pour lui tout seul! Les hommes affluaient, embarcation par embarcation, débarqués par demi-douzaine sur la plage, quelques officiers foulant le continent en premier pour guider les inspections. Au total c'était une centaine des deux mille mercenaires qui se joignirent à l'expédition improvisée. Deux autres ogres étaient descendus pour se joindre au triste événement: Al-Sharruh toujours fidèle au poste et le vieux Rousbif le Marsouin accompagné de son éternel Coco. Un capitaine mercenaire provenant du navire amiral semblait avoir pris contrôle de l'expédition et divisé arbitrairement la troupe en trois groupes d'une trentaine de personnes contenant chaque fois un ogre. Les trois tiers se séparent à l'entrée de la bourgade afin de couvrir plus de terrain.

C'est ainsi que Darn put constater la destruction qui avait frappé le lieu. Les bâtiments taillés dans un mélange de bois tropical et d'essences tiléennes avaient été calcinés, les fondations tranchées avec des lames lourdes, des meubles et des denrées alimentaires étaient rassemblés en véritable charniers et brûlés. Même les animaux marins comme les crabes ou les tortues que l'on voyait parfois sur le rivage avaient désertés l'endroit, qui n'empestait que la mort. Notre ogre ne tarda pas à découvrir pourquoi. Des signes de lutte étaient visibles partout, des vieilles traces de sang caramélisé longeaient les murs calcinés. Quelques soldats sortirent brutalement de ce qui avait dû être la petite capitainerie de ce comptoir de deux cents âmes, hurlant de terreur et vomissant tout leur soûl. Par souci pratique autant que par prudence, le sergent du mangeur-d'hommes, un certain Antonio, petit moustachu en armure de conquistador, envoya son plus gros atout.
Ce que découvrit le jeune Gueule-de-Givre avait de quoi terrasser les cœurs les plus braves: le bâtiment avait été entièrement vidé de son mobilier et en plein centre s'élevaient des piques sur lesquelles étaient plantées des têtes humaines. Elles affichaient un air absolument terrifié malgré la pourriture qui avait dévoré la majorité de leurs traits, moisis leurs cheveux et laissé fondre leurs yeux. Des découvertes similaires furent rapidement faites dans le reste de la bourgade, dans les différents commerces et habitations. Le spectacle était horrible.

Un décompte rapide fût fait et on trouva une centaine de têtes tranchées, sachant que la population était le double à l'origine. Cela signifiait donc aux yeux du capitaine Marino Tercio que les colons avaient été récupérés par les attaquants. D'un geste sec il donna ordre de se disperser à ses troupes pour rechercher d'éventuels indices.

Darn pouvait maintenant décider de ce qu'il comptait faire: voulait rester avec quelques camarades humains et le sergent Antonio dans l'ancienne bourgade de Cœur-d'Estalie pour trouver des preuves supplémentaires? Peut-être souhaitait-il continuer à longer la plage avec ces humains en boite qui rouspétaient en permanence de ne pas avoir de chevaux? Ou alors, s'il était plus aventureux, peut-être voudrait-il pénétrer dans la jungle épaisse et bruyante de cris d'animaux qui recouvrait le reste du paysage, comme une mer verte face à l'océan bleu? Des êtres aux oreilles pointues étaient en train de s'y rendre, certains portant des armures fines semblables à celle portée par Erehyus ainsi qu'un autre, pratiquement sans vêtements, juste un pagne. Il avait deux lourdes lames et dansait d'un pied sur l'autre en avançant au son d'une musique invisible.

Mais nul ne pouvait décider pour un ogre!
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Darn le Grossier
PJ
Messages : 49
Profil : 12 FOR /12 END /6 HAB /6 CHAR /6 INT /8 INI /10 ATT /9 PAR /6 IR /1 NA /130PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier

Re: [Darn] Nous irons jusqu'aux Îles du Dragon!

Message par Darn le Grossier » 03 sept. 2019, 18:12

La barque de Darn arriva sur la plage, il faillit la retourner et faire tomber son gnoblard de son épaule en enjambant le rebord pour poser son pied dans l'eau.
L'eau chaude et salée lui arrivait jusqu'au-dessus des genoux, il pouvait sentir ses bottes se remplir de se liquide et s’enfoncer dans le sable sous ses pieds, sensation qui lui était encore étrange, mais non pas agréable et il profita de ses nouvelles sensations quelques petites secondes avant de tirer son embarcation jusqu’à la plage. Autour de lui, les soldats en faisaient de même, mais avec plus de difficulté, pendant que le chef de cette troupe et que les sergents sortaient le plus vite possible de la mer et commençaient à organiser les troupes.


Darn et Trucmuche purent à peine saluer leurs amis que l’officier en charge de cette reconnaissance forma trois groupes de soldats qu'il envoya dans des directions différentes à l’intérieur de ce qu’il restait du fort. Ce fut en pénétrant dans les ruines que l'ogre put constater l’étendue des dégâts, les traces de combat laissaient deviner la violence qu’il y avait eus lieu à cet endroit, mais aucun cadavre n’était visible. Un petit groupe d’hommes entrèrent dans la capitainerie, pour ressortir presque immédiatement après en courant en hurlant de terreur avant d'aller vomir aux pieds de leurs camarades, ses derniers se mirent immédiatement en garde, comme si ils attendaient de voir surgir de la porte défoncé un démon ou tout autre créature monstrueuse. Ne souhaitant pas risquer la vie de ses hommes, surtout pas la sienne, le sergent y envoya Darn et son acolyte. Serrant les poings, l’ogre pénétra dans le bâtiment avec un regard décidé tendit que son gnoblard tremblait sur son épaule, ce qu’ils y trouvèrent glaça le sang du gobelinoïde. Plusieurs dizaines de têtes décomposées empalé sur des piques. Darn n’eut aucune réaction face à cette scène macabre, ce n’était pas la première fois qu'il voyait la mort et la décomposition de près.

Je n'aime pas ça boss ! C’est mauvais signe, on va finir comme eux, c’est…

Trucmuche fût interrompue dans sa phrase par une claque de la part de son maître.

Cafard trouillard ! Ses têtes n'te f'ront rien abruti, elles sont mortes !

L'ogre se saisi d'une des têtes qu'il retira de sa pique pour la regarder de plus près. Il savait que les hommes-bêtes et les autres barbares servant le chaos aimaient ses réalisations macabres, peut-être trouverait-il quelque chose dessus. Son analyse fut rapidement interrompue par la voix de son sergent qui attendait à l’extérieur.

Alors ? Qu’est-cé qu’il y a là-dédans ?

Le Grossier sorti du bâtiment, la tête toujours dans la main, puis il jeta sa trouvaille dans les mains de son supérieur qu'y l’attrapa, ce dernier se rendit compte de ce qu'il tenait et il lâcha l’objet avec un petit cri pendant que l'ogre rigolait de bon cœur.


Toutes les têtes furent rassemblées et comptées, révélant que la moitié de la garnison était manquante, le capitaine ordonna la poursuite des fouilles dans et autour des ruine dans l'espoir d'en savoir plus, trois groupe se forma. Le premier était constitué de soldat en armure et qui ceux dirigèrent vers la plage en se plaignant qu'il n’avait pas de chevaux. Le deuxième, uniquement composé d’elfes, alla vers la jungle épaisse avec les armes au clair et le pas prudent. Le troisième restait dans les ruines avec le capitaine pour enquêter plus en profondeur et essayer de déterminer quel assaillant était responsable de cette destruction.

N’allant reçu aucun ordre, Darn devait choisir lequel des trois équipes rejoindre, décision qui lui fût facile et rapide à prendre. Se balader sur la plage avec les mercenaires en armure était hors de question car, bien que râleurs lui-même, entendre leurs plaintes lui taperai rapidement sur le système et les risques de voir une des boîtes de conserve aplatis augmenterai rapidement, il n’était pas non plus un enquêteur et il se doutait qu'il serait plus une gêne qu’autre chose durant les fouilles des bâtiments en ruine, l’appelle de l’exploration fût donc le plus fort. L'ogre et Trucmuche, qui ne semblait pas ravis de la décision de son propriétaire, rejoignirent les elfes et ils fermèrent la marche de se petit groupe qui allait traverser la végétation dense et mystérieusement.
Modifié en dernier par Darn le Grossier le 21 sept. 2019, 17:56, modifié 1 fois.
Darn le Grossier, Voie du Buffle Errant
Profil: For 12 | End 12 | Hab 6 | Cha 6 | Int 6 | Ini 8 | Att 10 | Par 10 | Tir 6 | Foi | Mag | NA 1 | PV 130/130 (bonus inclus)
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier
"Tavernier ! Apporte moi d'la graille et d'la bière ! ET PAS TA PISSE DE GOBELIN ! SINON J'CASSE TOUT DANS LA CABANE ! ET AVEC TA TÊTE ! Haha."

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Messages : 804
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Darn] Nous irons jusqu'aux Îles du Dragon!

Message par [MJ] Le Djinn » 04 sept. 2019, 20:10

Six elfes marchaient au-devant de la brute, repoussant à coup de lance et de bouclier une végétation dense et broussailleuse. La flore de cette région du monde était surprenante aux yeux de l'ogre et de son acolyte, ils n'avaient rien vu de tel! Les arbres n'étaient pas simplement immenses mais aussi incroyablement épais, mélangeant des essences dures et larges, aux troncs de la taille d'une panse de tyran à des palmiers fins et raffinés, montant aux cieux pour s'achever sur des pétales de feuilles.
Aucune branche à bas niveau ne venaient fouetter la tête de Darn, mais une infinité de buissons aux feuilles vertes et aux petites fleurs jonchaient les niveaux inférieurs, jusqu'à un mètre environ, forçant bien vite Trucmuche à monter sur l'épaule de son maître. Des tiges particulièrement longues engloutissaient les nouvelles pousses, se servant de leurs cadavres asséchés pour grimper et atteindre les aînés, plus résistants. La loi de la jungle appliquée aux végétaux. D'ailleurs d'étranges plantes poussaient ça et là, portant des couleurs chatoyantes et dégageant de effluves délicieuses auxquelles succombaient des insectes variés, de la mouche à la bête indéfinissable et grosse comme un doigt d'homme. Elles finissaient coincées dans la sève collante, condamnées à la digestion.

Par chance, le bleu, le gris et le rouge aux allures dorées du groupe de hauts-elfes aidaient notre duo préféré à se raccrocher aux branches et à tenir la distance malgré la vitesse alarmante dont faisaient preuve les oreilles pointues dans cette zone pourtant fort boisée. Pourtant leur vitesse de déplacement paraissait sans doute bien faible à l'elfe sylvain qui dansait d'une écorche à une autre, goûtant aux insectes, reniflant et aspirant les parfums de la flore, remuant la terre avec les mains et les pieds, valdinguant au son d'une mélopée invisible. La crainte et le doute se lisaient sur ses traits tirés et étonnamment juvéniles, tranchant net avec son mouvement fluide et nonchalant. Les représentants du Beau Peuple échangèrent quelques mots en elfique, laissant clairement l'ogre en-dehors de la discussion.

Les bruits de la jungle arrivèrent de l'inconnu: une symphonie de cris, de hurlements aigües provenant de monstres inconnus, des bruissements dans les feuilles au clapotis de rivières invisibles. Les cimes prenaient vie autour d'eux, entourant leur marche d'un fond sonore perturbant. Trucmuche se tenait accroché aux épaules de Darn, tétanisé par ces nouvelles choses qu'il ne connaissait pas.
Au détour d'une souche aussi épaisse qu'un mammouth, soudainement, l'ogre se retrouva seul avec son gnoblard. Plus d'elfes, plus de danseur fou, plus rien que ce nouveau monde.

Test de perception sur INT de Darn puis de Trucmuche: 18, échec. 20, échec critique.
Ils étaient seuls.

Seuls ou presque.

Un sifflement perça le silence, une flottée d'oiseaux multicolores s'envolèrent en piaillant. Une flèche frappa à côté de Darn, ne le ratant que grâce à un coup de chance: il s'était retourné au bon moment. Bien évidemment notre héros chercha l'origine du projectile... En vain! Une seconde fila depuis les coins obscurs et l'atteignit cette fois. La flèche rudimentaire le frappa au bras droit, réussissant à l'égarement traverser les protections métalliques fournies par son gantelet d'acier. L'épaisse chair ogre amortit ensuite le choc, ne laissant qu'un trou bénin là où un humain aurait pu laisser sa main. Mais la question n'était pas réglée pour autant: Où était l'archer? Qui était-il?

Et surtout… Que faire?


Calcul des dégâts du tir: 26 + 1d8 = 28.

28 - 12 (END) - 2 (Coriace) - 8 (Armes: gants donnant 8 d'armure sur les bras) = 6 points de dégâts à retirer de ta signature! Il te reste 119 Pvs.
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Darn le Grossier
PJ
Messages : 49
Profil : 12 FOR /12 END /6 HAB /6 CHAR /6 INT /8 INI /10 ATT /9 PAR /6 IR /1 NA /130PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier

Re: [Darn] Nous irons jusqu'aux Îles du Dragon!

Message par Darn le Grossier » 06 sept. 2019, 20:25

Quelle merveille cette forêt. Il y avait tellement d’arbres, de buissons, de fleurs et de plantes aux formes et aux couleurs variées qui n'avaient rien à voir avec se que Darn avait vu dans le vieux monde. Il en prenait plein l’œil, admirant chaque feuille, chaque tronc, avec autant d’émerveillement que le serait un mineur nain devant un gisement d'or fraîchement trouvé dans les profondeurs du monde. Trucmuche aussi était attentif à tout se qui pouvait l’entourer, mais son regard était rempli de crainte, il semblait s’attendre à voir surgir d'entre les arbres un animal féroce à tout instant.

Tout en contemplant cet environnement totalement nouveau, Darn faisait de son mieux pour suivre le rythme des elfes. C'est derniers ne prêtaient pas la moindre attention à notre héros et à son compagnon, les deux compagnons avaient l’impression que les élégantes et snobinardes créatures ne les avaient même pas remarqués, elles se contentaient d’avancer à leurs propres allures, traversant avec grâce cet océan de végétation coloré qui ne semblait nullement gêner leur marche, surtout le danseur qui avançait avec une grâce et une dextérité que Darn n’avait jamais vu chez un être humanoïde.
La petite troupe s’arrêta un petit instant, non pas pour attendre leur colossal compagnon qui avait des difficultés pour passer entre deux troncs, mais pour discuter dans leur langue musicale.


Regarde boss ! Ils causent. Tu comprends ce qu'ils disent ?

J’ai une tronche à baragouiner l’elfe ?

À peine l'ogre eut-il rejoint ses sveltes camarades que ses derniers reprirent leur route. Cette attitude commençait à agacer le mangeur-d’homme, il commençait à se dire que les guerriers en armure auraient étaient une meilleure compagnie que ses six-là. La route à travers la forêt tropicale se poursuivit et le groupe d'elfe distançait de plus en plus le Gueule-de-Givre, ils étaient de moins en moins visibles dans l’épaisse végétation et ils ne semblaient toujours pas vouloir l’attendre bien que le colosse leur demandât de ralentir l'allure à plusieurs reprises, puis ils disparurent au détour d'un tronc. L'ogre regarda tout autour de lui, cherchant la moindre trace de leurs passages mais il ne trouva rien, comme s’ils s’étaient tous évaporés. Il avait entendu dire que les elfes étaient tellement proches de la nature qu’ils pouvaient sauter derrière un buisson et disparaître totalement pour resurgir derrière les malheureux qui se lançaient à leurs recherches afin de les égorger et les voler.

ET ! LES TROUS D'BALLE ! VOUS ÊTES PASSÉ OÙ ?

La seule réponse qu'il reçut fût le rugissement lointain d'un fauve et les chants d’oiseaux impossible à repérer dans les feuillages. Darn gardait son calme, il n’avait jamais mis les pieds dans une telle forêt dans le passé, mais il avait confiance en son sens de l’orientation, il savait que cela lui serait difficile de retrouver le chemin du retour, mais ce n’était pas impossible. Quant à Trucmuche, le gobelinoïde avait complètement cédé à la panique.

RAAAAAAAAAAAAAAAAH ! ON EST PERDU ET ON VA S'FAIRE BOUFFER ! ON FAIT QUOI BOSS ? ON FAIT QU…

Le gnoblard fût interrompue par des cris d’oiseaux effrayés et par un sifflement venant de derrière lui et son maître, ce dernier se retourna et remarqua à peine la flèche qui lui frôla le visage, il n’eut que le temps de se retourner complètement qu'une deuxième alla se loger dans son gantelet droit, Darn attrapa son larbin avec sa main gauche et plongea immédiatement derrière un gros tronc d'arbre mort qui était coucher sur le sol. Il resta à quatre pattes, s’appuyant sur ses genoux et ses coudes pour rester le plus à couvert possible. L’adrénaline s’était mise à parcourir ses veines, stimulant ses sens et décuplant ses réflexes. Il aimait cette sensation, celle d’avoir l’impression qu’il pourrait déraciner un arbre ou que rien ne pourrait échapper à son regard, la première chose qu’il remarqua, c’était que son compagnon ne bougeait plus et qu’il n’émettait plus aucun son, il était tétanisé par la peur et seul ses yeux exorbités bougeaient frénétiquement de droite à gauche, heureusement que Darn était là pour lui remettre les idées en place à grand coup de baffe.

Arrête d'te chier d'ssus ! J’ai b'soin d'toi, alors garde ton calme ! Sinon, j't’abandonne dans cette forêt !

Ses mots de réconfort parvinrent à apaiser légèrement le gobelinoïde, il reprit ses esprits et fit de son mieux pour écouter son maître.

Je dois faite quoi boss ?

Tu vas monter sur mon dos et t'glisser dans les lanières d'ma plaque. Quant t'ait bien coincé, j'veux qu'tu surveilles mes arrières, prévient moi si tu vois ou si t'entends quelque chose bouger ou s’approcher. Et accroche toi bien ! Y va y avoir du sport !

L'ogre libéra la petite créature de sa poigne et lui laissa le temps de se mettre en place. Pendant ce temps, il surveillait les environs et inspectait chaque détail, chaque son, guettant le moindre signe de danger. Une fois son camarade en place, il se prépara à bondir de sa cachette et à charger en prenant bien soin de ne pas trop s’exposer. Une fois qu'il était sûr de pouvoir foncer le moment venu sans risquer de glisser sur les feuilles mortes qui tapissait le sol il leva sa main gauche en pliant ses doigts pour faire un gros doigt d’honneur, puis il se mit à chanter en prenant bien soin de son vocabulaire pour être le plus compréhensible possible.

Ho hé ! Ho hé ! Petit archer qui ne sait pas viser ! L'archer ! L’archer ! Sale lâche ! Tu es nul à chier ! À chier ! À chier ! Même un aveugle saurait bien mieux viser ! Tu vas ! Tu vas ! Tu vas encore bien te louper ! …

Tout en chantant, l'ogre garda son œil braqué sur les arbres tout autour de lui. Son but était de forcer le tireur à trahir sa position en le poussant à envoyer un autre projectile sur sa main gantée. Dès que Darn connaîtrait la position approximative de son ennemi, il pourrait bondir de sa cachette et foncer dans sa direction pour réduire son ennemi en pièces.

► Afficher le texte
Modifié en dernier par Darn le Grossier le 21 sept. 2019, 17:38, modifié 1 fois.
Darn le Grossier, Voie du Buffle Errant
Profil: For 12 | End 12 | Hab 6 | Cha 6 | Int 6 | Ini 8 | Att 10 | Par 10 | Tir 6 | Foi | Mag | NA 1 | PV 130/130 (bonus inclus)
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier
"Tavernier ! Apporte moi d'la graille et d'la bière ! ET PAS TA PISSE DE GOBELIN ! SINON J'CASSE TOUT DANS LA CABANE ! ET AVEC TA TÊTE ! Haha."

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Messages : 804
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Darn] Nous irons jusqu'aux Îles du Dragon!

Message par [MJ] Le Djinn » 09 sept. 2019, 20:57

Test de Charisme: 1, réussite critique.

Je vais me permettre d'interpréter un tout petit peu les actions de Darn.
Le petit manège grossier auquel se livra l'ogre dura plusieurs longues minutes. Le bras levé, faisant l'imbécile comme pas deux, insultant un adversaire invisible de toutes les façons possibles et imaginables. Evidemment au départ les seules réactions qui en sortirent étaient des cris d'animaux exaspérés par le vacarme ou le bruissement des feuilles dans le vent. Les fourrés bougeaient ça et là sous l'impulsion de quelque lézard ou rongeur peu adroit, laissant Darn dans l'expectative. Puis la flèche fendit les feuilles de derrière lui, visant ses jambes.
Tir sur Darn: 2, réussite. Tir dans le dos, pas de parade ni d'armure: 15 points de dégâts subis! Il reste 104 Pvs à Darn!
Le projectile toucha sa cible: la fesse gauche de Darn, provoquant chez ce dernier un long cri de douleur et un bond d'un mètre avant de tomber lourdement au sol. Trucmuche, tout fou de terreur, pointait du doigt un buisson en piaillant:

-"J'l'ai vu boss! J'l'ai vu! Il est là! Dans ce buisson là!"

Ivre de rage et de fureur l'ogre fonça droit vers l'endroit indiqué et bondit panse en avant à l'inconnu! Un *crac* sonore se fit entendre alors qu'il cueillait un dadais à la nuque et s'écrasait, bien qu'involontairement, sur lui. Le duo malchanceux se retrouva alors en rouler-bouler sur une pente, se fracassant la binette et se griffant les paluches à tout ce qui pouvait exister de branchages, troncs et autre caillasse. Finalement, avec un *plouf* sonore, Darn se retrouva la tête dans une rivière.

C'était ce qui s'appelait mal tomber.

Le corps fracassé de l'assaillant tomba peu après. A la grande surprise de l'ogre il s'agissait d'un humain mais à la peau noire charbon, une couleur encore jamais vue chez un membre de cette espèce. Ses vêtements n'étaient pas banals: il n'en avait pas à part un pagne, un arc grossier de bois brisé et quelques flèches à pointe d'os. Ses cheveux longs et crêpus se mêlaient à sa barbe drue. Il était mort sur le coup, c'était une certitude également. Quelle étrangeté était-ce là?
Les bruits d'animaux reprirent vite, accompagnés cette fois du clapotement de l'eau qui semblait venir et aller vers la jungle. Le mangeur-d'hommes était donc bel et bien perdu. A moins de remonter sur ses pas évidemment. Mais si la fortune souriait aux audacieux, pourquoi ne pas aller vers l'amont ou l'aval de la rivière? Ou s'enfoncer plus encore vers la jungle?
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Darn le Grossier
PJ
Messages : 49
Profil : 12 FOR /12 END /6 HAB /6 CHAR /6 INT /8 INI /10 ATT /9 PAR /6 IR /1 NA /130PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier

Re: [Darn] Nous irons jusqu'aux Îles du Dragon!

Message par Darn le Grossier » 15 sept. 2019, 15:23

Que s’était-il passé ? Darn n’en était pas certain. Il se souvenait d’une douleur désagréable et humiliante dans les fesses, encore une, de son corps et de son ego qui poussèrent un cri de douleur qui furent sûrement entendu par la flotte qui attendait près des côtes. Les petits cris et les mots aiguës que Trucmuche lui avait adressé en désignant une direction et de la colère qui s’était emparé de son esprit alors qu’il chargeait, du bruit d'os et de bois brisé au moment ou il était tombé sur son étrange adversaire et du monde qui avait tourné autour de lui avant de finir la tête dans la petite rivière.

Il sortit de l’eau tiède qui caressait sa peau et remplissait ses bottes en crachant la boue qui avait remplit sa bouche et en s'étirant, son dos et sa nuque craquèrent bruyamment sous l'effort, témoignage de la violence de la chute. Son peuple avait une forte tolérance à la douleur, mais même le plus coriace des siens aurait eu l’impression d’avoir était passé à tabac après avoir dévalé une pente comme il l'a fait.


Est ! Trucmuche ! T’ai toujours vivant ?

Un long râle de douleur fût la seule réponse émise par la petite créature qui essayait de se remettre de cette descente.
Le sentant doucement s’agiter dans son dos, l’ogre repris.


Sors des lanières quand tu s'ras sûr d’être entier et pose toi à côté d'moi, c’est l’heure d'la pause.

Laissant son serviteur se débrouiller, Darn alla inspecter le cadavre de son agresseur qui gisait à moitié dans l’eau. L’étrange créature était inédite pour le colosse, il avait vu beaucoup d’humains dans sa vie, de plusieurs couleurs et taille différente, mais c’était la première fois qu’il en voyait un à la peau d’ébène. Il lui enleva son pagne et mis de coter son arc et ses flèches pour l’inspecter de plus près, il regarda sa peau, son visage, ses cheveux, cherchant et mémorisant chaque détail qu’il pouvait trouver pour pouvoir en faire une description précise à ses camarades, il passa ensuite à une inspection olfactive, puis gustative de la dépouille en commençant par croquer ses pieds. Il fut rapidement rejoint par Trucmuche qui eut droit à un bras et à la moitié des intestins en guise de goûté et ils mangèrent l’homme noir jusqu’aux os qui furent broyés entre les dents du mangeur-d’homme, seule la tête fût laissée intact, car Darn voulait l’apporter, ainsi que l’arc brisé et les flèches, au chef de la troupe de reconnaissance. Se petit pique-nique improvisé s’acheva avec une poignet de Sap-biscuit que l’ogre avala rapidement, il rangea la tête, l’arc et les flèches dans son sac, posa son gnoblard sur son épaule et il inspecta la pente qu’il avait dévalée. La montée risquerait d’être difficile, voire dangereux, mais c’était la seule chose qu’il pouvait faire s’il voulait avoir une petite chance de trouver le chemin du retour. Il pourrait également longer la rivière dans une direction ou dans une autre, mais les risques qu’il ne retrouve pas l’expédition était trop élevé et l’idée de ne pas pouvoir tenir ses engagements à cause de sa curiosité et de sa soif d’aventure l’énervai énormément.

Il passa plusieurs dizaines de minutes à regarder la pente, il chercha un passage qui lui semblait sûr, avec des arbres solides et des rochers profondément enterrés qui pourraient lui servir de prise pour ses mains et d’appui pour ses pieds. Après une recherche de prêt d’une demi-heure, l’ogre se lança dans sa périlleuse montée par un passage qui lui semblait le moins difficile.
Darn le Grossier, Voie du Buffle Errant
Profil: For 12 | End 12 | Hab 6 | Cha 6 | Int 6 | Ini 8 | Att 10 | Par 10 | Tir 6 | Foi | Mag | NA 1 | PV 130/130 (bonus inclus)
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier
"Tavernier ! Apporte moi d'la graille et d'la bière ! ET PAS TA PISSE DE GOBELIN ! SINON J'CASSE TOUT DANS LA CABANE ! ET AVEC TA TÊTE ! Haha."

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Messages : 804
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Darn] Nous irons jusqu'aux Îles du Dragon!

Message par [MJ] Le Djinn » 22 sept. 2019, 13:31

Test de montée: (FOR+HAB)/2 me parait pas mal! Résultat: 5, réussite!

Un cri d'encouragement retentit de la gorge raiche du gnoblard quand Darn s'élança sur la paroi à la force unique de ses mains et de son instinct. Par chance ce n'était pas un mur droit et lisse, plongeant comme une falaise et empêchant toute accroche et forçant le grimpeur aventureux à mourir d'une mauvaise chute. Non ici l'ogre était devant une grande pente de terre parsemée de pierres, facile à l'utilisation même pour les balourds dans son genre. Quelques grandes coudées et de enjambées plus tard Darn atteignait le haut de la colline, retournant à son point d'origine et abandonnant la carcasse dévorée de l'homme noir.

Et qu'elle ne fût pas sa surprise de tomber nez à nez avec un être de sa connaissance! Un elfe en vêtements simples et légers, reconnaissable à ses grandes oreilles pointues et aux cheveux noirs longs mais serrés en tresses sur son crâne. Deux yeux fins et perçants fixaient le fils de La Gueule alors qu'il s'extirpait de sa nasse et se remettait sur pieds. Le sylvain était d'ailleurs plus grand que Darn ne l'aurait pensé au premier abord, atteignant aisément deux mètres et pouvant ainsi fixer l'ogre droit dans les yeux sans se décrocher la nuque. Tranchant dans ses phrases mais les sifflotant comme les paroles d'une chanson, l'elfe lui dit calmement:


-"Tu montes à point nommé, ogre, ton aide est requise non loin. Le reste du groupe est aux prises avec les habitants de la région, sans notre aide ils tiendront peu de temps, viendras-tu nous aider?"

Ce fût Trucmuche qui répondit en premier, passablement énervé apparemment par la désinvolture de cet être étrange qui osait quémander les muscles sans même avoir aidé à l'ascension.

-"Ouais! Mais nous on y gagne quoi, hein? Pourquoi l'boss il t'aiderait, longues zoreilles!"

L'elfe des bois tint son menton avec sa main droite, réfléchissant un peu. Finalement il s'inclina légèrement devant Darn et dit:

-"Je n'ai rien à promettre que ma parole que je composerai des chants à votre gloire, pour la postérité."

Et l'ogre accepta, pour des raisons qui lui étaient propres!

Un faible sourire se dessina sur le visage du danseur qui invita alors, dans un geste bref de la main, les deux compagnons à le suivre discrètement. Ils n'allèrent d'ailleurs pas bien loin, à peine à dix minutes de marche: une véritable bataille rangée avait lieu! Dans une clairière d'arbres tombés au milieu de la jungle, entre les buissons épineux et les souches couvertes de mousses, les cinq elfes affrontaient un nombre à peu près deux fois supérieurs de ces étranges hommes à la peau noire, maniant des haches de silex et d'une pierre noire et dure. Jamais de telles armes n'avaient été vues par Darn, elles semblaient d'un autre temps, d'une autre époque: de grandes épées percées de triangles noirs semblables à des crocs, des massues lourdes dont les pierres étaient taillées d'étranges motifs etc. Même leurs armures, faites en os et en peaux d'étranges créatures écaillées étaient du jamais-vu même pour un ogre baladeur.

Les elfes tenaient pour le moment grâce à leurs larges boucliers et à leur sang-froid, mais pour combien de temps encore? Ils étaient dans une mêlée générale et se faisaient grignoter par un deux contre un constant. L'elfe des bois, caché dans les fourrêts à côté de Darn, attrapa deux haches qu'il portait à la ceintures. Faites dans un acier étonnamment brillant, parcourues de veines d'argent vert, elles dégageaient une noblesse incroyable comparée à la frugalité du reste de ses habits.

A présent notre ogre devait décider de son plan d'attaque, s'il en avait un. Juste foncer dans le tas pouvait en être un, cela dit...
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Darn le Grossier
PJ
Messages : 49
Profil : 12 FOR /12 END /6 HAB /6 CHAR /6 INT /8 INI /10 ATT /9 PAR /6 IR /1 NA /130PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier

Re: [Darn] Nous irons jusqu'aux Îles du Dragon!

Message par Darn le Grossier » 22 sept. 2019, 15:57

La montée ne fut pas une partie de plaisir, mais elle n’était pas difficile non plus. Le sol humide avait du mal à supporter le poids du mangeur-d’homme et il menaçait de le faire déraper et tomber à tout instant, heureusement qu’il y avait un grand nombre d’arbres profondément enraciné et de rocher solidement enterré pour servir de prise. Sous les encouragements et les hourras du gobelinoïde qui était posé sur son épaule, Darn parvint à atteindre le sommet où l’attendait l’elfe danseur. Ce dernier demanda l’aide de l’ogre pour porter assistance à ses frères qui étaient engagés dans un rude combat, demande qui fût accueilli par une question de la part Trucmuche qui avait remplacé son expression vicieuse habituelle par un regard et une grimace qui laissé transparaître son énervement et son mépris. Darn n’apprécia pas trop son initiative, mais son interrogation était légitime et il l’avait posé avec plus de politesse que ne l’aurait certainement fait l’ogre. La réponse de l’elfe était attendue, le colosse se doutait bien que cette créature n’avait rien de clinquant à lui offrir en retour, mais il n’était pas là pour raquette ses camarades mercenaires. Il savait très bien que cela aurait des conséquences grave s’il refusait de venir en aide à des combattants de l’expédition et qu’il ne faudrait que peu de temps pour que tout le monde soit mis au courant, le faisant passer pour quelqu’un sur qui on ne peu pas compter dans les coups dure et qui se débine pendant les combats, et puis, il n’allait pas dire non à une bonne occasion pour taper sur quelque chose et faire le plein de provision. Darn accepta donc de venir en aide aux oreilles pointues qui l’avait laissé derrière eux il y a une heure et il suivit l’homme à moitié nu.

Quelques minutes de marche plus tard, le trio arriva devant un combat étonnant. Les elfes discipliné et équipé d’armes et d’armure d’une qualité inégalé affrontaient une petite horde d’autochtone semblable à l'homme que l’ogre avait écrasé, à l’exception qu’il portait des armures faites de solide écaille de reptile et d’arme étrangement conçu. C’était la civilisation qui se défendait face aux sauvages des temps oubliés, la pierre et le bois qui frappaient l’acier.

Encore eux ?

Dit Trucmuche à voix basse.

Tant mieux ! Je recommence à avoir les crocs.

L’ogre observa rapidement la bataille en cour, il était tenté de foncer dans le tas, mais il risquerait de blesser ses camarades, ce qu’il valait mieux éviter de faire, il choisis donc de ne pas se précipiter en attaquant l’ennemi là où il ne s’y attendrait pas. Il se tourna vers l’elfe des bois pour lui exposer son plan.

Toi, tu fais comme tu veux. Moi, je vais dans cette direction pour les charger sur le côté.

Puis il alla dans la direction qu’il avait pointée pour se placer sur le flanc gauche des elfes. Il fit de son mieux pour être le plus discret possible tout et garder son œil sur le combat, il espérait que les cinq oreilles pointues tiendraient suffisamment longtemps pour lui permettre de se mettre en position et charger la ligne des hommes à la peau noir pour l'enfoncer, si cela n’était pas le cas et que les défenseurs commençaient à se faire submerger, il n’hésiterait pas un seul instant à foncer les aider.
Darn le Grossier, Voie du Buffle Errant
Profil: For 12 | End 12 | Hab 6 | Cha 6 | Int 6 | Ini 8 | Att 10 | Par 10 | Tir 6 | Foi | Mag | NA 1 | PV 130/130 (bonus inclus)
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier
"Tavernier ! Apporte moi d'la graille et d'la bière ! ET PAS TA PISSE DE GOBELIN ! SINON J'CASSE TOUT DANS LA CABANE ! ET AVEC TA TÊTE ! Haha."

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Messages : 804
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Darn] Nous irons jusqu'aux Îles du Dragon!

Message par [MJ] Le Djinn » 28 sept. 2019, 14:23

Un peu pensif, l'elfe approuva du chef, sans doute conscient qu'il s'agissait là de la solution la plus simple: entourer l'adversaire et laisser l'effet de surprise aidé de l'encerclement faire le travail de sape dont ce combat avait bien besoin.
Bon on va être clair: t'es un peu un éléphant dans la jungle, même s'il y a un combat en cours. Du coup pour réussir à placer ta charge tu devras réussir deux tests d'INI sur trois.

Tests: 15, 7, 14. Deux échecs, une réussite.
Se voulant pragmatique et offensif, Darn s'était élancé dans la jungle, accroupi, jonglant des hanches entre les arbres et les feuillages pour passer le plus inaperçu possible. Sa déveine le rattrapa néanmoins: un caillou s'était posé délicatement sur le sol, un large bout bien pointu dirigé droit vers le haut. Que ce soit par pure malchance ou par manque d'observation l'ogre ne put s'empêcher de poser sa main bien à plat dessus, s'infligeant une jolie piqûre profonde qui lui fit lâche un "aïe" sonore. Malgré le vacarme du combat et la fatigue des guerriers sa position fût bientôt révélée à tous. Au temps pour la charge: les adversaires s'orientaient toujours de façon à ne pas lui donner d'angle mort dans lequel il pourrait attaquer. Tant pis, ne restait que le combat direct.

A peine était-il arrivé au corps-à-corps que le danseur sylvestre s'élança, hurlant une syllabe violente qu'il battait de sa langue pour la répéter rapidement. Faisant un bond des plus hauts en l'air, il laissa lourdement sa hache retomber à la verticale sur l'épaule d'un des sauvages qui se retrouva avec une belle plaie ouverte. Le combat s'équilibrait enfin. Constatant l'arrivée de deux nouveaux combattants en lice, des hommes de réserve sortirent de la mêlée pour s'en prendre directement aux nouveaux arrivants. Pour Darn, deux gaillards, visiblement assez intimidés par leur adversaire, s'approchèrent, portant des haches d'os, des boucliers de bois et une armure composée d'un assemblage des deux premières matières.

C'est l'heure du combat!

Vous avez tous les trois la même initiative aussi vos tours de jeu seront déterminés aléatoirement à chaque tour.

Tour 1: Guerrier 1, Darn, Guerrier 2.

Guerrier 1 attaque: 9, échec.

Darn attaque: 15, échec.

Guerrier 2 attaque: Votre attaque a réussi (5). La parade de votre adversaire a réussi (6).Vous lui infligez une perte de 0 PV. Localisation: bras gauche. Aucun dégât: il reste 104 Pvs à Darn.

Tour 2: Darn, Guerrier 1, Guerrier 2

Darn attaque: 14, échec.

Guerrier 1 attaque: Votre attaque a réussi (3). La parade de votre adversaire a réussi (7).Vous lui infligez une perte de 0 PV. Localisation: bras droit. Aucun dégât: il reste 104 Pvs à Darn.

Guerrier 2 attaque: 20, échec critique. Pas d'attaque le prochain tour.

Tour 3: Guerrier 1, Darn.

Guerrier 1: 12, échec.

Darn: Votre attaque a réussi (3). La parade de votre adversaire a échoué (17).Vous lui infligez une perte de 32 PV. Il reste 28 Pvs à Guerrier 1.

Tour 3: Darn, Guerrier 1, Guerrier 2

Darn attaque: Votre attaque a réussi (7). La parade de votre adversaire a réussi (8).Vous lui infligez une perte de 27 PV. Localisation: tête. Test d'End pour voir s'il tient encore debout ce tour-ci: 17, échec. Bon il est mort!

Guerrier 2 attaque: 11, échec.

Tour 4: Guerrier 2, Darn.

Guerrier 2 attaque: 14, échec.

Darn attaque: Votre attaque a réussi (4). La parade de votre adversaire a échoué (14).Vous lui infligez une perte de 39 PV. Localisation: tête. Il reste 21 Pvs. Test d'INT du Guerrier 2: 18, échec, il s'enfuit!

Tiré au dé: Darn décide de le laisser s'enfuir et d'aller aider ses camarades.
L'affrontement ne fût pas évident pour l'ogre qui eut bien du mal à percer les défenses robustes de ses adversaires. Leur agilité supérieure le faisait cogner dans le vide et un temps d'adaptation fût nécessaire avant de pouvoir correctement briser leurs mâchoires. Le premier des deux guerriers du Sud en fût d'ailleurs pour ses frais, son corps broyé de deux puissants coups de poings gantés de métal. Le second en fût quitte pour s'enfuir en hurlant après une grande claque, comprenant sans doute que le combat était perdu d'avance.

Dans un éclair de camaraderie, notre baladeur se décida à laisser le fuyard à sa lâcheté et à donner un coup de main à ses alliés elfes qui commençaient à peine à reprendre le dessus avec le secours obtenu. La suite du combat fût relativement courte: diminués et encerclés les humains ne tinrent pas longtemps et finirent lardés d'acier elfique ou écrasés sous les coups de l'obèse. Le silence retomba bien vite et Darn s'aperçut qu'il était en effet arrivé à temps: les longues-oreilles étaient si lardées de chocs et de blessures que même Trucmuche, du haut du sac, n'osait pas se moquer d'eux. Fraternellement le danseur mit sa mains sur la haute épaule de l'ogre.


-"Tu sais te battre, ogre, aucun doute à ce sujet! Joli combat, maintenant rentrons avant que celui que tu as laissé partir n'appelle ses amis."

Dans un geste de remerciement, les autres soldats donnèrent de petites claques dans le dos de Darn en lui offrant un sourire. Trucmuche ne put s'empêcher de lancer:

-"Ben moi j'leur fais pas confiance! Sont trop zoreilles pointues pour être honnêtes!"

Ironique sachant que les siennes étaient encore plus longues et pointues. En tout cas le danseur, étonnamment peu blessé durant le combat, reprit sa danse vers le rivage, qui se retrouva bientôt en vue. Un coup de chance car les elfes manquaient souvent de tomber sur le chemin, ayant perdu trop de sang ou juste épuisés par la longueur du combat. La langueur envahissait d'ailleurs Darn également quand l'objectif fût enfin en vue, alors que sur la plage s'agitaient les troupes débarquées.
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Darn le Grossier
PJ
Messages : 49
Profil : 12 FOR /12 END /6 HAB /6 CHAR /6 INT /8 INI /10 ATT /9 PAR /6 IR /1 NA /130PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier

Re: [Darn] Nous irons jusqu'aux Îles du Dragon!

Message par Darn le Grossier » 04 oct. 2019, 13:01

Darn progressait à quatre pattes, ses grosses mains et ses genoux s’enfonçaient dans le sol humide et parsemé de végétaux en décomposition et de morceaux de bois sec, sa plaque ventrale, poussait par sa grosse bedaine, raclait le sol et les articulations de ses gantelets cliquetaient à chaque mouvement, c’était un véritable miracle qu’il réussi à atteindre le flanc des indigènes sans s’être déjà fait repérer. L’ogre pensait que son dieu devait l’aider et le guider dans sa manœuvre, le dissimulant par une magie qui lui était totalement étrangère, mais cette bénédiction fût dissipée par une ridicule pierre mal placée. Le petit cri de douleur et de surprise qu’il poussa attira l’attention de tous les humains primitifs qui changèrent leur formation presque immédiatement, se préparant à encaisser toute attaque que pourrait tenter l’imposante créature. Le mangeur-d’homme jura, il insulta le caillou qui lui avait fait un minuscule trou dans la paume de la main en se redressant, puis il fonça dans les rangs des hommes noir en poussant un cri de guerre dans sa langue maternelle pendant que Trucmuche plongeait dans le sac de son maître.

Ogre :
GUEULE-DE-GIVRE ! DÉCHAÎNEZ L'HIVER !

À peine arriva-t-il au contact de ses ennemies que l’elfe exhibitionniste apparu derrière eux en poussant un cri étrange et intimidante. Le combat fut d’une grande violence et les rangs étonnamment bien discipliné des humains primitifs devinrent chaotique. Les deux premiers adversaires du colosse se révélèrent redoutable, leurs attaques ne causaient aucune réelle blessure mais leur agilité était étonnante. Ils se battaient comme des félins, frappant à la vitesse de l’éclair et reculant avec autant de vitesse pour éviter les coups, mais cela ne fût pas suffisant. Le premier tomba après qu’un coup de poing puissant lui enfonça la moitié du crâne dans l’autre moitié, tandis que le deuxième prit la fuite après qu’il ait reçu une baffe qui le projeta sur un petit mètre, le reste de l’affrontement ne fût rien d’autre qu’une boucherie sanglante.

Le calme était tombé dans la minuscule clairière. L’elfe des bois faisait le tour de ses camarades en armure qui reprenaient leur souffle pendant que Darn fouillait les cadavres assisté par Trucmuche qui avait eu le courage de sortir de sa cachette seulement après que le dernier humain est rendu l’âme, ils rassemblèrent rapidement un petit butin d’arme et de pièces d’armure qui n’avaient pas trop souffert du combat tout en arrachant, ici et là, des morceaux de chair aux morts encore chaud. L’ogre eu juste le temps de ranger son pactole dans son sac, de poser Trucmuche sur son épaule et de prendre deux cadavres par les pieds que l’elfe des bois, suivi par ses congénères, vint le voir pour le féliciter.


Toi aussi, tu t'débrouilles bien l’elfe, j’espère qu'notre prochaine baston s'ra aussi marrante.

L’ogre jeta un coup d’œil aux hauts-elfes et il put constater qu’ils étaient tous dans un sale état. Ils étaient tous exténués, leurs boucliers et leurs armures étaient cabossé partout et on pouvait voir des ecchymoses apparaître sur leur beau visage. Darn était impressionné, il avait toujours entendu dire que l’oreille pointue n’était juste bon cas parader et à danser sur les comptoirs des bordels, mais ses guerriers s’étaient battus jusqu’au bout et ils avaient réussi à tenir un ennemi plus nombreux qu’eux sans subir une seule perte, bien peu d’officier impériaux pourraient se venter d’avoir des soldats aussi efficace et discipliné. Chacun d’entre eux vint remercier l’ogre d’une tape amicale dans le dos avant de se lancer à la suite du danseur qui ouvrait à encore la marche, Darn était à nouveau derrière et il s’assurait que les soldats fatigués ne s’effondraient pas durant tout la traversé de la jungle, il en profita pour répondre à Trucmuche qui venait à nouveau d’exposer son avis sans permission.

Au moins, ils n’ont pas l'gros pif des lâches ! Dit l’ogre en tapotant le nez disproportionnellement grand de son Gnoblard qui se mis à faire la moue.

Le chemin du retour fut difficile, la fatigue du combat et les blessures subit ralentissaient grandement le pas des elfes et certains manquèrent plus d’une fois de tomber, même l’ogre sentais l’épuisement le gagner et se fût avec soulagement que la petite troupe regagna le fort en ruine qui était remplis de plus d’activités que lors de leur départ.


► Afficher le texte
Modifié en dernier par [MJ] Le Djinn le 04 oct. 2019, 22:11, modifié 1 fois.
Raison : MAJ XPS! +70 XPS!
Darn le Grossier, Voie du Buffle Errant
Profil: For 12 | End 12 | Hab 6 | Cha 6 | Int 6 | Ini 8 | Att 10 | Par 10 | Tir 6 | Foi | Mag | NA 1 | PV 130/130 (bonus inclus)
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_darn_le_grossier
"Tavernier ! Apporte moi d'la graille et d'la bière ! ET PAS TA PISSE DE GOBELIN ! SINON J'CASSE TOUT DANS LA CABANE ! ET AVEC TA TÊTE ! Haha."

Répondre

Retourner vers « Terres du Sud »