[Lucy] Un coup de vent

Image
Les Zones Maritimes représentent l'ensemble des mers et océans du globe. Les mers peuvent être calmes et propices à milles découvertes, ou être traîtresses...

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2020 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2020 du meilleur MJ - Animation
Messages : 1575
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Lucy] Un coup de vent

Message par [MJ] The Puppet Master »

Image
Martin [MJ Assistant]


Oui... Et non. Au Nord lointain, par delà la Norsca, par delà les steppes sauvages, se trouvent les quatre. En cet endroit radie un pouvoir inimaginable, au point que nul ne peut le contempler sans en payer le prix. Mais c'est aussi la promesse d'une puissance incommensurable. Les vents qui parcourent le monde charrient alors ce pouvoir par monts et par veaux. Plus on s'approche du point d'origine, plus leur puissance et forte, et plus aisément on peut puiser dedans. Mais ne te méprends pas, lui dit elle d'un ton froid en se rapprochant de l'unijambiste. Les vents ne sont qu'un déchet. Une parcelle de réel pouvoir.

Se reculant, elle s'étira alors, tournant le dos à la vampire pour continuer la leçon.

Vous autres barbares avez été manipulés par les elfes. La magie des collèges est un jouet d'enfants qu'ils ont donné aux humains pour les garder en inférieurs. Diviser les vents de magie en catégories est stupide. Le pouvoir est là. Entier. Il faut le prendre à l'état pur et le laisser s'imprégner en soit. C'est la véritable voie de la puissance. Le vrai pouvoir est une Magie brute, libre des règles qu’imposent et créent les sorciers, mais même les formes soit-disant "propres" de Magie utilisent la même source sombre et chaotique. Et tout en amont de ce pouvoir se trouve le Maître.

Silence.

Se rapprochant de Lucy, assise sur la chaise face au livre fermé, elle lui prit les épaules et se pencha pour lui susurrer quelques mots à l'oreille.

Et c'est là que vient Slaanesh. En se concentrant sur lui, ses enseignements, Il Nous accorde une part de pouvoir...

Se relevant, elle ramassa le pied de Lucy pour le jeter, avant de continuer la leçon.

Néanmoins, il est hors de question de pratiquer ici, avec une novice. Ce serait dangereux. Pour tout le monde. ENCORE PLUS POUR TOI MÊME, insista-t-elle sur un ton sévère, l’œil noir, à la vampire.

Ainsi donc, s'il y avait quelque chose à retenir de la leçon, ça semblait être ça. Le reste du cours fut consacré au divers dangers qui pouvaient arriver en cas d'échec à maîtriser les sorts. Échecs auxquels étaient exposées les personnes stupides qui s'amusaient à "maîtriser" leurs pouvoirs toutes seules dans leur coin. Ainsi untel avait été possédé par un démon, tuant ceux qu'il aimait avant de mourir écrasé sous une charrette, son possesseur s'étant lassé. Un autre avait péri en provoquant une explosion de lumière, ne laissant dans le paysage qu'un cratère de dix mètres de rayons ou encore l'abruti qui, voulant faire le malin pour rien, avait fini mort, son sang bouilli à l'intérieur de ses veines alors qu'il était encore vivant. Et des exemples dans ce genre-là, elle en avait quantité à produire pour bien faire rentrer dans le petit crane de Lucy à quoi elle s'exposait si elle avait dans l'idée de se mettre à faire joujou n'importe comment toute seule dans son coin. Il y avait intérêt qu'après tout ça elle ait bien intégré cette donnée essentielle à l'apprentissage de la magie : les idiots ingénus ne faisaient pas de vieux os. Et tout apprenti était un idiot ingénu, Lucy ne faisant pas exception à la cohorte qui l'avait précédée. Capiche !? Y'avait intérêt.


Alors en attendant qu'ils soient à terre, elle allait devoir se contenter de parfaire son éducation, lire, et apprendre à parler. Car oui. Il existait des langues que l'on devait maîtriser. Des suites de mots de pouvoir. Histoire de réduire les chances de se faire soi même exploser, posséder ou enlever dans quelque dimension. Ou juste écrasé sous une charrette. Donc elle allait apprendre. Et également connaître petit à petit qui était que cette personne "Slaanesh".
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 329
Profil : For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 10 | Mag10 | NA 1 | PV95
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy] Un coup de vent

Message par Lucy Trend »

Il y avait quelque chose de particulier dans cette explication, quelque chose de démystificateur mais aussi terriblement intéressant. Tout simplement car il ne s’agissait plus de racontars, d’histoire que j’ai lu ou de légendes. Cette fois si c’était du concret, ce qui rendais la chose amusante. Pour de la magie et quelque chose qui permettait autant de chose que seule l’imagination offrait encore des limites, c’était aussi apparemment très codifié et dangereux. Amusant et donc excitant. Cependant, pour une fois, j’allais laisser la raison parlé sur le désir… pour l’instant… pendant l’apprentissage du moins. Car il serait dommage que je me tue bêtement en voulant aller trop vite. J’aurais tout le temps d’expérimenté et de m’amuser quand je serais enfin bien meilleure dans le domaine.

Cependant, la sorcière avait été très claire, pas de pratique dans le navire, trop dangereux. Je ne pouvais pas vraiment la forcer contre ceci alors bon, j’allais patienter. De toute manière il était apparemment évidant que je ne pourrais pratiquer sans connaitre ces… langues ? De toute manière, je n’avais rien contre apprendre une nouvelle langue, surtout si cette dernière peut me permettre d’être enfin plus puissante et de pouvoir vraiment être reconnu comme telle. Tout en apprenant, je sortis ma tete de mes bouquins pour regarder mon pied droit que la sorcière avait jeté dans un coin de la pièce proche de la porte. Je ressentais grâce à lui le sol mouillé et frais du planché. J’allais le laisser la un moment pour l’instant.

Mais, cela me fit prendre conscience de quelque chose… et moi dans tout ça ? J’étais une mort vivante, et pourtant de ce que je lisais ou que m’expliquais la sorcière… Ces quatre ou même ce Slaanesh… ne semblait rien avoir en rapport avec les morts vivants ou les vampires. Du coup, est ce que la leçon que j’apprends actuellement était la bonne ? Est-ce que je ne devrais pas chercher… autre chose ? Je sortie alors une nouvelle fois de mon apprentissage pour faire part de mon problème à mon enseignante.

-Mais… et moi dans tout ça… les vampires ? Ce n’est pas ce type de magie qui m’a transformé. Est-ce que ce slaanesh est impliqué dans ceci ou est ce qu’il y a une autre forme de magie beaucoup plus reliée à moi ?

Jean n’avait même pas eu l’air d’utiliser de la magie… il m’avait juste fait boire… quelque chose. Peut-être quelque chose de magique surement mais il n’y avait pas eu de rituel ou… enfin… ça c’était en fonction de ce que je croyais, j’étais au final restée dans les pommes longtemps, donc peut être que quelque chose de plus… magique a été fait. Mais c’était peut-être la sorcière qui a la réponse.

-Apres tout, si les vampires étaient liés à ce slaanesh et les fameux quatre… pourquoi celui qui m’a transformé ne me l’a jamais dit ?

De plus, ce slaanesh semblait aimer les plaisir comme ce Prince, s’il était lié au vampire… pourquoi est-ce que j’ai besoin d’un bracelet spécial pour ressentir ? Et justement…

-Et qu’elle est ce bracelet que je ne peux pas retirer et qui me fait ressentir plus que quand j’étais vivante ?
Forme Humaine
► Afficher le texte
Forme Vampire
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie du von Carstein
Profil: For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 10 | Mag 10 | NA 1 | PV 91
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Autres compte: [MJ] Neferata / Rin 《Kage no Kama》

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2020 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2020 du meilleur MJ - Animation
Messages : 1575
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Lucy] Un coup de vent

Message par [MJ] The Puppet Master »

Image
Martin [MJ Assistant]


Les vampires...

Visiblement, la mage ne souhaitait pas s'étendre sur le sujet. Au ton de sa voix, il était clair que ce n'était pas son sujet favori.

Ils puent. Ils puent la dhar, et tu ne fais pas exception. Tu es animée par... Une forme de magie. Modifiée, elle aussi. Elle a remplacé le sang. Tu n'es rien d'autre qu'un corps, une marionnette auto-animée par quelques fils d'aer... Rien à voir avec Slaanesh. Ses créations sont bien meilleures. Bien supérieures.

Visiblement elle ne cachait pas son mépris pour la nature des non-morts et ce qu'ils lui inspiraient. C'était tant mieux ? Peut-être ? Après tout, si elle n'en faisait pas le secret... Et puis toute relation de confiance n'était-elle pas bâtie sur l'honnêteté ?

Quant à ta question sur l'origine des non-morts... Non. Rien à voir avec eux. Leur père est juste l'un des pires saligauds que le monde ait jamais vu. Une enflure. Mais une enflure géniale, dont certains écrits valent tout pour mettre la main dessus. Dans l'Empire, l'Inquisition a passé par le feu des villages entiers pour les trouver et les détruire. Et on peut pas leur donner tort lorsqu'on voit le Stirland... Puis pour ton "Jean", chacun a ses petits secrets. Et choisit de les révéler ou non. Mais on fait attention à ce qu'on en fait. Et tu devrais faire de même.

Regard sévère.

Imagine que quelqu'un entre et te voit dans cet état, une jambe en moins. Sans parler de ton apparence. On te traiterait de monstre - à raison - avant de te jeter par-dessus bord. Alors tu vas me faire le plaisir d'arrêter ça. Tuer la moitié de l'équipage pour ton petit cul glacé ? Non merci. Tu n'en vaux pas la peine... Pour l'instant.

Et d'ailleurs puisqu'on parlait de sa jambe à notre non-morte... Elle commençait à ressentir des grattouilles au niveau de son pied "détaché". Oh, pas grand chose, mais quand même... C'en devenait déconcertant...

Quant au bracelet... Aucune idée. Il me faudrait du temps. Je sais juste qu'il est enchanté. Sans doute par quelqu'un ayant des affinités avec Nous...

Le grattement s'accentuait encore au niveau de la plante de son pied... Pour devenir immédiatement une douleur perçante ! Peut-être était-ce quelques sortes d'échardes maudites qui venaient se planter dans son pied, peut-être était-ce une boite d'aiguilles tombée d'une commode à cause du roulis, mais en tout cas elle eut l'impression que ses orteils se faisait couper en petits morceaux, comme du jambon. Et c'était loin d'être quelque chose d'agréable. Loin de ça...

Se levant pour ensuite sautiller d'une jambe, la non-morte se dirigea avec une certaine lourdeur vers son pied à terre... Pour trouver une sorte de fourrure par-dessus. Une morceau de manteau ? Quelque mouchoir exotique de la mage ?
Rien de tout cela.
En se baissant avec plus ou moins de contrôle, compte tenu de la douleur qui la traversait, la vampire mit la main sur ce morceau de textile qui était au dessus de son morceau de chaire morte, attrapant les deux en même temps... Pour réaliser que la fourrure n'était pas exactement de la fourrure. Ou plutôt, pas QUE de la fourrure. C'était aussi des os, du sang... Bref, du vivant. Du vivant qui avait un nom : un rat.
Un saloperie de rat. Une saloperie de rat qui lui avait bouffé les orteils. Un de perdu, et l'autre à moitié rongé. Le petit saligaud...
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 329
Profil : For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 10 | Mag10 | NA 1 | PV95
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy] Un coup de vent

Message par Lucy Trend »

Saleté de bestiole !!

A peine j’avais attrapé le Rat que je constatais les dégâts sur mon pied. Heureusement la régénération allait faire son travail mais tout de même, ce n’était pas une raison pour me faire manger par ces sales bêtes. Evidement que j’avais bon gout mais ce n’était pas un rat qui allait me manger comme ça. Mais en attendant la régénération, j’allais attendre ici à étudier, de toute manière je n’avais rien à faire sur le pont. Cependant… ce sale rat n’allait pas partir… oooh que non. Apres tout… n’avais-je pas un nouvelle ami a poile qui aimait les rats ? Mais comment l’enfermer ? Il était bien rentré dans la pièce par un endroit cacher donc si je le lâchais… il allait simplement s’en tirer… ou peut-être c’était-il caché ici alors que la porte était fermée. Tant pis, je vins donc le jeter par terre tout en rattachant ma jambe morceau par morceau a moi-même avant de reprendre mes cours.

Toujours est-il que je n’avais apparemment pas grand-chose à voir avec ce slaanesh… mais si c’était le cas, alors est ce que j’étudie la bonne chose ? Je ne pense pas non… mais il me fallait une base avant de chercher la chose qui correspondait plus à ma nature. Donc… même si je n’étais pas destinée à cela et a cette magie… j’allais continuer de l’apprendre… jusqu’à pouvoir apprendre enfin ce que je désirais et qui était plus en raccord avec moi-même.

-Je vois… je vois…

Je vins alors reprendre forme humaine tout en me replongeant dans mes lecture. C’était intéressant bien qu’étrange, heureusement le prix en vaudra la chandelle. Cependant je me tournai vers la sorcière.

-Dans ce cas…. Peux-tu l’étudier ? Il serait dommage que ce Bracelet face des choses qui ferrait tuer tout le monde à bord si on n’en sait rien.

Je me doutais bien que le bracelet ne risquait pas de faire ce genre de chose mais… on ne sait jamais, mieux valait être très prudent avant d’avoir la surprise. Pour le reste de la journée et de la nuit, j’allais rester sage, continuer d’apprendre jusqu’au matin ou en fonction de la régénération, je retournerais à l’infirmerie ou non pour « aider » le Halfling.
Forme Humaine
► Afficher le texte
Forme Vampire
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie du von Carstein
Profil: For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 10 | Mag 10 | NA 1 | PV 91
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Autres compte: [MJ] Neferata / Rin 《Kage no Kama》

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2020 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2020 du meilleur MJ - Animation
Messages : 1575
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Lucy] Un coup de vent

Message par [MJ] The Puppet Master »

Image
Martin [MJ Assistant]


Le rat saisit par la queue, Lucy entreprenait alors de le garder à portée de main, malgré le regard désapprobateur de sa professeure pour qui cette saloperie était tout simplement bonne à jeter à l'eau... Pis encor' lorsque la vampire projeta au sol la bestiole. Sans escompter le fait qu'une fois de retour "à terre", celle-ci entreprit de se carapater durant quelques secondes, avant de soudainement se mettre à pousser des petits cris, tousser, cracher sur le parquet ciré de la cabine, puis se retourner, pattes en l'air, bouche ouverte.

Un regard de dégoût et la mage foutut le corps de la bestiole par la fenêtre. Lucy faisait ce qu'elle voulait, mais elle avait à se soumettre aux règles ici. Pas de corps. Ça puait, laissait une sale odeur dans l'air et constituait un vivier à maladies.

Retour au travail donc ! La récréation avait assez duré ! Le pied de la fille de la nuit ? Si celle-ci souhaitait que la mage l'observe, soit, mais elle allait avoir besoin de celui-ci rien que pour elle pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours. Et vu qu'il ne semblait pas pouvoir se détacher, ce bracelet, il allait falloir que Lucy lui cède son pied pendant une période indéterminée.
Mais il était temps de retourner au travail. Il y avait beaucoup à faire, beaucoup à enseigner à la non morte... Aussi sa tutrice décida qu'il valait mieux couper son enseignement en tranches. Elle ne pouvait faire apprendre à Lucy absolument tout d'un coup. La théologie, la doctrine du culte de Slaanesh, les différentes théories sur la magie, l'histoire, les langues hermétiques, la recette du gâteau bourratif... Non. Mieux valait débuter avec les enseignements "élémentaires".
Cette salope de Véréna soit louée, la courtisane savait déjà lire le commun. Il allait donc être inutile de lui apprendre, déjà, à lire et écrire le reikspiel. Ca permettait déjà d'ouvrir l'éventail des matières.

Je te laisse le choix... Pour l'instant. Souhaites-tu commencer par en apprendre plus sur Slaanesh ? A moins que tu ne souhaites maîtriser la magikane ? Ou bien préférerais-tu l'arcane noire ?

......

Ah. Je vois. Oui. Bien sûr. Il faut t'expliquer, fit la mage en se passant la main sur le visage, comme fatiguée devant l'ampleur de la tâche qui était la sienne. Puis ça n'était pas comme si elle avait déjà enseignée plus que le nécessaire par le passé. Juste les bases. Et là on lui demandait de faire l'éducation intégrale de cette chose. Mais à quoi pensait le culte franchement... Bon... Il y a beaucoup à dire sur Slaanesh. Des générations d'érudits se sont penchées dessus. Concernant la magikane... C'est un dialecte. Un dialecte qui mêle l'Eltharin au Reikspeil, ainsi que d'autres idiomes bien plus anciens et disparus de nos jours. Bien entendu, chaque collège de magie à sa propre spécialité, descendant de la Magikane dite "classique", mais avec ses spécificités. La plupart des ouvrages, très rares, sur la magie, sont rédigés en Magikane "classique", bien que ce ne soient pas ceux contenant les sorts ou rituels les plus puissants. La Magikane se lit, écrit, et peut se "parler", dit-elle en insistant bien sur les guillemets. Mais elle ne s'utilise pas pour saluer le boulanger. Plus pour lancer des sorts. C'est néanmoins très utile pour les mages débutants. La maîtriser et l'utiliser lors d'incantations réduit les chances de mourir stupidement.
Enfin il y a...
L'arcane noire
, fit elle après une courte pause, s'assurant que la porte était fermée - ce qui n'était pas le cas, nécessitant alors de la fermer pour de bon, à clé - pour aborder le sujet à voix basse, c'est l'un des savoirs les plus puissants qui existent... C'est la langue de la magie par excellence. Du Chaos. Elle a été conçue pour exprimer l'émerveillement et les sensations de la transformation, que le Reikspiel ne peut exprimer. Les langues méridionales manquent de mot pour en capturer l'essence, et même l'Eltharin ne peut préciser sa nature par des mots... Pour comprendre le Chaos, il faut avoir une tournure d'esprit capable d'accepter et de décrire l'expérience. D'où cette langue. Elle est utilisée tant par les tribus du lointain Nord, que les hommes-bêtes de par le monde. Mais aussi les êtres issus de l'aethyr. Et on peut l'utiliser pour saluer son boulanger. Mais aussi pour pratiquer des incantations. Les plus puissants ouvrages de magie sont rédigés en arcane noire, dont les originaux de ce bâtard attardé de Nagash, puissent les quatre se repaître de son âme pour l'éternité....


L'ambiance dans la cabine s'était rafraichie. Rafraichie et, par quelque phénomène météorologique, assombrie.


Ton choix ? lui demanda-t-elle.


La Magikane. C'était sur cela que Lucy semblait avoir posé son dévolu.
► Afficher le texte
Se levant pour aller farfouiller dans ses affaires, la thaumaturge en ressortit un étui à parchemins et une ardoise. Ce qu'elle en retira était divers feuillets remplis d'illisibles gribouillis... Enfin pas vraiment des gribouillis. Juste des dessins d'enfants... Plutôt soignés.

Mettant les feuilles entre les mains de Lucy, elle lui expliqua ce qu'elle attendait d'elle.

C'est ici l'alphabet de la Magikane. J'attends de toi que tu apprennes à tracer chaque lettre parfaitement. Une fois que tu y seras parvenue, on pourra passer au reste. En attendant, entraîne-toi avec les craies et l'ardoise.


Et ce fut tout, la thaumaturge se laissant reposer sur le lit. Elle escomptait bien laisser Lucy apprendre toute seule pour le moment, tout en piquant un petit roupillon bien mérité dans son lit confortable.

Ainsi, une heure durant, la non-morte s'entraîna à tracer sur une ardoise, à la craie, des symboles cabalistiques dont elle n'avait aucune compréhension ni la plus petite idée de leur sens.
Il y avait certes de sombres annotations sur les parchemins, qui semblaient être la manière dont les lettres se prononçaient. Eventuellement ? Mais pas moyen pour Lucy de se les graver dans la tête. Impossible. Elle parvenait juste à, grossièrement, recopier les symboles. Pas tous, mais au moins une grande partie. Et c'était tout. Mais c'était également beaucoup.

Et cela dura une heure. Ou peut être deux, avant qu'une cloche se fasse entendre sur le pont, faisant émerger lentement la mage de son sommeil, grognant sur son manque de sommeil et le Manann le maudit, pour finir par un sourd "Et meeerde faut y'aller..."
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 329
Profil : For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 10 | Mag10 | NA 1 | PV95
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy] Un coup de vent

Message par Lucy Trend »

C’était étrange mais… pour quelque chose aussi exotique qu’étais la magie… j’avais surtout l’impression d’apprendre simplement une nouvelle langue avec sa nouvelle écriture. La sorcière m’avait expliqué les spécificités mais je ne pensais pas qu’il s’agisse de tout. Il ne devait pas juste suffire d’utiliser cet étrange langage… étrange langages qui semblait être en de nombreuses variantes apparemment. Et cette… langue noir… c’était pour le moins… très intriguant et j’avais longuement hésité à commencer par ça. Mais, cela aurait été grillé les étapes pours peu de résultat. La base c’était la Magikane, une base qui me permettrait de faire des choses à terme, donc, je devais commencer par ça.

Et c’était amusant… et frustrant à la fois. Amusant car dessiner tous ces glyphes n’était presque pas un travail mais un loisir, je prenais plaisir à les recopier malgré les difficultés, prenant mon temps pour essayer de les recopier le mieux possible. Mais… frustrant car si les recopier était amusant, les retenir pour les reconnaitre et les lires… l’étaient beaucoup moins. J’avais clairement beaucoup plus de mal et cela me demandait bien plus d’attention.

Cependant, je ne pouvais faire ça toute la nuit, comme l’avait insisté la sorcière, je devais garder ma couverture et alors que le matin venait comme je pouvais l’apercevoir par les rayons du soleil, je vins alors me relever tout en essuyant l’ardoise. Concernant les feuilles, je vins les cacher dans mes affaires. Simple sécurité… car si je mettais les papiers dans les sienne j’aurais trop envie de fouiller dedans… même si je sais très bien qu’un jour je le ferais. Puis, je vins observer mon pied droit pour voir que la régénération avait fait son travail et qu’il n’y avait plus aucune trace d’attaque de ce vil rat. Je pouvais donc retourner voir le Halfling pour… « Aider » au travail. Enfin au final, il n’y avait pas grand-chose à faire, j’étais plus une « femme de ménage » il ne fallait pas se le cacher. Mais entre l’ogre et le Halfling… j’avais une préférence pour le Halfling. Dommage qu’il ne voyait que peu d’attention à m’étudier comme on en avait convenu… j’espérais que là il aurait plus de temps.

En tout cas concernant la sorcière pour étudier mon bracelet, elle semblait plutôt d’accord. Seule problème, cela pouvait prendre très longtemps, plusieurs heures ou plusieurs jours. Mais au final, je pouvais très bien me faire passer comme malade ? Cela ne serait donc pas problématique, il fallait que j’en sache plus sur ce foutue bracelet… et puis… je ne sais pas… l’idée d’avoir mon pied entre les mains de la sorcière sans pouvoir le récupérer…. Cela me semblait… excitant. Je gloussai simplement à cette remarque tout en commençant ma journée à l’infirmerie.

Cependant, cette journée fut étrangement de courte durée, bien vite une cloche fut sonnée sur le pont et le Halfling partie en urgence. A croire qu’il y avait des problèmes. Mais dans mon cas, je n’étais pas vraiment en position de faire quoi que ce soit, j’étais juste une « invitée » même si je méritais bien plus que ceci comme statue vu ce que j’avais fait pour eux. Cependant, bien que je sois tentée de rejoindre le pont, je me contentai de rejoindre la cabine de la sorcière et reprendre mes leçons encore un peu jusqu’au retour de la sorcière.
Forme Humaine
► Afficher le texte
Forme Vampire
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie du von Carstein
Profil: For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 10 | Mag 10 | NA 1 | PV 91
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Autres compte: [MJ] Neferata / Rin 《Kage no Kama》

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2020 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2020 du meilleur MJ - Animation
Messages : 1575
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Lucy] Un coup de vent

Message par [MJ] The Puppet Master »

Image
Martin [MJ Assistant]


Pendant que Lucy se concentrait sur sa petite personne et son égoïste désir d'être le centre de l'attention de l'ensemble du monde, des choses plus sérieuses se déroulaient au-dessus de sa tête.

Préférant l'étude à l'existence de toute vie sociale avec les parasites à bord de son navire, la non-morte préféra rester dans la cabine, malgré l'incitation de la mage à monter avec elle sur le pont. Par contre, lorsque la magicienne revint quelques minutes plus tard pour lui indiquer que c'était le moment de retourner au travail... Eh. Le minuscule sens des responsabilités de la courtisane était encore assez fort pour lui titiller à l'esprit qu'elle devait faire au moins un tout petit peu de sa part. Après tout, tout le monde avait une tâche à remplir à bord. Qu'elle soit utile ou non, selon les critères de la vampire, c'était autre chose. Mais tout le monde devait remplir la tâche assignée par le capitaine ou bien on risquait d'avoir droit à un petit bain surprise.
Donc Lucy partit une nouvelle fois à l'infirmerie où elle eut le plaisir de se retrouver, à nouveau, en compagnie du Halfling. Youpiiiii...

Ah. Vous êtes là, vous ? Je vous croyais à nouveau malade. Bon. Venez m'aider par là, lui lança-t-il pour seule salutation, en pointant du doigt une rangée de gars assis contre des battants de bois.

Aujourd'hui Lucy n'allait pas avoir à apporter les premiers secours à des hommes dont la santé était mal en point ; juste à prendre en charge les blessés, changer leurs bandages, en remettre d'autres, lavés ou encore neufs, s'assurer que personne n'avait rien de cassé, laver ceux qui ne pouvaient pas bouger... Bref, faire l'infirmière, le tout sous la surveillance du praticien. Après tout, toute femme qu'elle était, elle devait certainement bien être capable de faire ça, n'est ce pas ? Simplement changer des bandages sans tuer quiconque. Prendre soin de personnes ayant besoin d'aide.

Eh bien, en vérité...
► Afficher le texte
...ça aurait pu être pire. Il y eut bien quelques grognements lorsque la vampire eut à enlever les tissus imbibés de sang ou de plaques solides. Parfois avec du pus. C'était bien peu ragoutant mais aussitôt que Lucy en retirait un, l'éponge imbibée d'eau salée prenait la suite, afin d'essuyer ce qui pouvait bien rester sur la peau pour, ensuite, mettre une herbe sèche à l'emplacement de la blessure et un bandage pour la tenir en place et recouvrir l'ensemble.
Le demi-humain connaissait son affaire visiblement. On était là en présence d'un spécialiste hautement expérimenté, usant des dernières connaissances médicales d'actualité.

De longues heures de travail... Mais moins que la dernière fois. Le Halfling avait de nouveau du temps à consacrer à Lucy. N'était-ce pas grandiose, que celui-ci ait enfin autre chose à faire que de s'occuper de basses contingences matérielles pour enfin consacrer de son temps, se consacrer, à la déesse de ce navire, Lucy Ière !? La prenant à part, ils allèrent dans une espèce de cabinet séparé du reste de l'infirmerie par un simple rideau de tissu.
S'asseyant sur un tabouret, la petite chose invita Lucy à en faire de même sur celui d'en face.

Alors. Vous avez fait une rechute aujourd'hui ? Comment ça se passe ? Un vampire qui tombe malade. Quelque chose de couvé ? Maintenant qu'on a enfin le temps d'en parler après le bordel de ces derniers jours...


La discussion avec le demi-homme prit son temps, de même que les diverses auscultations et expérimentations mais elles durent prendre fin lorsque la voix d'un impudent exigea de déranger la déesse alors en train d'accorder sa gracieuse présence à ce misérable serviteur !? Il allait en payer le pirx, l'impudent saisit au delà du rideau. La mort et la souffrance s'abattraient sur cet incroyant et...

Entrez, salua le petit homme, une fois que tout était en règle.

C'était le quartier maître. Le second du capitaine. Jürgen Moroe.

Doc. Je vais devoir vous piquer votre infirmière un moment. Le capitaine veut la voir, rajouta-t-il en constatant le haussement de paupière du médecin.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 329
Profil : For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 10 | Mag10 | NA 1 | PV95
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy] Un coup de vent

Message par Lucy Trend »

Au moins j'eu la satisfaction d'avoir réussis à plus ou moins bien faire les choses, c'était un début et un bon début. Mais cela ne m'intéressait que peu… je veux dire, dans mon cas cela ne me sera jamais utile vu que je ne peux plus être blessée ou soignée normalement. Et je n'étais pas vraiment proche de qui que ce soit ici pour désirer les soigner. Recoudre des plaies cela aurait été intéressant pour moi… peut être plus tard j'imagine. Peu importe… au moins cette journée fut riche en apprentissage. Même si j'aurais aimé travailler un peu plus les leçons de la sorcière.

Puis, une fois le travail terminé, le Halfling vint me prendre à part pour m'ausculter et aussi expérimenter un peu. Bon, rien de bien folichon, juste de quoi avoir quelque base sur les vampires j'imagine. Il remarqua que mon cœur ne battait plus et que j'étais de température plutôt froide… et deux trois autres choses dont je ne m'intéressais pas vraiment. Mais, j'imaginais que ne pas être en forme vampire ne devait pas aider pour ses études et…. Oh qu'elle conne j'étais… Mais tant pis, cela sera pour une prochaine fois.

Mais quelqu'un entra, bien vite le Halfling rangea tout pour faire croire à une simple osculation. C'était le Quartier maitre, un sacré bel homme que je n'ai malheureusement pas trop pu profiter depuis que j'étais à bord… surtout par le fait que j'étais malade une bonne majorité du temps et que lui devait surement être occupé. Je vins m'approcher de lui toute souriante, un clin d'œil qui voulait dire beaucoup de chose alors qu'il annonçait que le capitaine voulait me voir. Cela eu le mérite de me surprendre vu que je voyais mal ce que voulait cet idiot… Et honnêtement, je ne voulais pas vraiment le voir. Cependant… j'imagine qu'il n'y avait pas trop le choix…

-Dans ce cas… allons voir le capitaine.

On ne pouvait pas dire que j'étais très enthousiaste à l'idée de le voir, mais je n'avais pas vraiment le choix. Je vins donc m'approcher du quartier maitre pour le laisser guider le chemin… mais… sans lui avoir dit quelques bons mots a l'oreille qui je suis sûr on du retenir toute son attention.

-Et pourquoi pas ce soir… je fasse un tour dans ton lit pour te tenir compagnie ?
Forme Humaine
► Afficher le texte
Forme Vampire
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie du von Carstein
Profil: For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 10 | Mag 10 | NA 1 | PV 91
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Autres compte: [MJ] Neferata / Rin 《Kage no Kama》

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2020 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2020 du meilleur MJ - Animation
Messages : 1575
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Lucy] Un coup de vent

Message par [MJ] The Puppet Master »

Image
Martin [MJ Assistant]


Devant l'ignorance affichée de Lucy face à sa "maladie" les jours précédents, le Halfling ne put qu'hausser les épaules. Il trouverait la réponse à cette énigme plus tard. Un autre jour sans doute. Avant cela, il avait encore le temps de mener quelques expériences. Parmi lesquelles vérifier la véracité d'ouïe-dires concernant les vampires. Pouvaient-ils vraiment se transformer en loup ou chauve-souris ? Ressuscitaient-ils les morts ? Craignaient-ils pour vraiment le feu ? Tant de questions.

Déjà, pour commencer, avec l'accord de la non-morte, il exposa l'un de ses doigts à la flamme d'une bougie. Sur un tissu organique normal, celle-ci aurait fait roussir rapidement le cuir, voire aurait dégagé une odeur de brûlé... Que nenni pour la race supérieure ! A peine la première seconde écoulée que la courtisane eut à se mordre les lèvres de douleur ! Sa peau ne roussissait pas. Elle brûlait ! Pour de vrai ! Aussi tôt !? Si ce n'eut été la rapidité du médecin, aussi surpris qu'elle, mais néanmoins bien préparé, les dégâts auraient pu être importants. Mais ce ne fut pas le cas, celui-ci ayant repoussé au loin le feu purificateur avant de jeter à la main de la courtisane un vieux torchon mouillé d'eau de mer.

La surprise et le choc passés, il procéda alors à d'autres expertises. Déjà, l'argent. Il confia à la vampire, dans la paume de sa main une piécette étrange. De bonne qualité, les bords n'étant pas rognés mais finement cisaillés et l'impression absente de toute imperfection. Bon, par contre le pile comme la face étaient inconnus à Lucy. Mais tous ces détails sur la numismatique étaient pour le moins inutile à l'esprit de la courtisane ; celle-ci, encore une fois, eut à serrer les dents. C'était pire que la dernière fois. Là, maintenant, elle avait l'impression que de l'acide extrêmement puissant était en train de lui bouffer la chair. Celle-ci, dans un affreux chuintement, donnait l'impression de se dissoudre au contact de la pièce que la non-morte jeta rapidement au loin.
Génial. Elle ne pourrait plus se nourrir à une table de l'aristocratie. Plus de couverts d'argent, ni de coupes luxueuses, ni de pièces d'argent, tout simplement... Alors sur l'insistance du Halfling on procéda bien à quelques tests supplémentaires sur le point, comme pour voir si la réaction était toujours aussi violente avec des sous moins purs en argent, ou bien si la douleur occasionnée était la même à travers du tissu... Les dieux soient loués - où ils les auraient été si Lucy y croyait encore - la douleur était moindre dans ces cas là. Voir une grosse gêne extrêmement désagréable. Mais rien de plus. Ouf.

Ses notes prises, le physicien procéda à ce qui devait être l'un des derniers tests de la journée : voir ce qu'il en était de cette rumeur ridicule concernant l'ail et les vampires.
Et la suite le détrompa immédiatement. Parti chercher de l'ail hors du cabinet, lorsqu'il en revint se fut pour trouver une Lucy "nauséeuse", affaiblie et aux pensées encore plus désordonnées que d'ordinaire. Croyant à quelque phénomène inconnu, il s'était précipité vers la non-morte... Ce qui renforça ces symptômes chez elle. Il fallu bien cinq longues minutes, ô combien longues, pour que le médecin comprenne d'où vienne le problème et ne jette à la mer le bulbe de monocotylédone.
Il conviendrait de creuser le sujet un autre jour.

Venait enfin le dernier test de la batterie. Une question qui interrogeait l'esprit cartésien et critique du semi-homme, lui qui n'avait jamais vu de son vivant de miracle. La propagande sigmarite et les prêches dans la rue c'est très bien, mais rien ne vaut une résurrection en direct ou l'immolation divine de païens pour se faire une opinion. Malheureusement ce genre de choses ne se faisait pas sur commande. Sinon Marienburg compterait bien moins de marchands et plus de fanatiques. Quoique que les deux catégories soient parfois considérées comme interchangeables par certains excités... Ainsi donc le semi-homme exposa-t-il à Lucy une amulette de quelque lointaine divinité qu'il avait en sa possession...

L'amulette ? Une croix sigmarite ? Un crâne morrien ? Une balance vérénéenne ? Nop. Rien de tout cela. Absolument pas. Une simple boite. Une boite en bois. Grande comme une main. Pas plus épaisse que deux paumes. Dotée d'un couvercle du même matériau, sur lequel était représenté un machin vaguement cylindrique...


Si je dis : "Gloire à Phinéas, saint patron des fumées, que ses ennemis meurent étouffés", ça fait quelque chose ? demanda-t-il d'une voix plus calme, son court "prêche" terminé.


Et c'était tout pour la journée. Ou du moins aurait-ce dû l'être, puisque maître Jubilost venait maintenant de remarquer quelque chose.


C'est nouveau ces coutures ? Je suis certain que la dernière fois elles étaient pas là.


Lorsque Lucy se contenta d'évoquer un "petit" accrochage, puis de découdre son pied droit pour le passer au vampire... A là, il en avait pour son argent. La non-morte eu le plaisir mesquin de le voir sortir ses yeux de la tête pendant quelques secondes avant de se reprendre.

De là, de nouvelles questions. Comment ça se faisait que le sang ne coulait pas ? Est-ce qu'elle pouvait toujours sentir ? Bouger ? Malgré le fait que les membres soient séparés du reste du corps ?
C'est à cela qu'ils consacrèrent l'heure suivante. Et par Véréna, résoudre ces questions fut extrêmement instructif. Il y eut juste le moment où le Halfling eut à recoudre le cou de la vampire par lui même, celle-ci réalisant qu'elle était incapable, une fois "décapitée", de contrôler la moindre partie de son corps. Mais c'était quand même extrêmement instructif. Avec tout ça, le médecin avait certainement de quoi réaliser un ouvrage conséquent sur l'état de la non-mort et de nombreux détails obtenus de première main. A voir si, dans un futur lointain, il réussirait à faire reproduire son ouvrage.

Puis il y eut le maître d'équipage qui toqua à la porte. Ranald soit loué, celui-ci n'arrivait pas au pire moment. Quelques minutes plus tôt et il aurait eu sous les bras un corps en vrac. C'aurait pu prêter à confusion.




Ah quérida.... Ce serait avec plaisir, répondit-il aux avances de la courtisane, qui avait répondu aux siennes avec empressement, le tout avec cet étrange accent qu'était le sien.
Décidément le capitaine avait bien fait d'embarquer cette courtisane. La pression accumulée au cours des derniers jours avait été bien trop haute pour sa propre santé. Il avait besoin de décharger cette énergie, cette tension accumulée, quelque part. Alors quoi de mieux que dans un lit - sa couchette en l'occasion - avec une jolie fille ? Une chance, vraiment. Généralement on embarquait de filles que pour la navigation de cabotage, ou alors dans les cargos à destination du Nouveau Monde, pour les comptoirs impériaux.

Tandis que le duo finissait de monter les marches jusqu'au pont, Lucy ne put s'empêcher de stopper, une fois à l'air libre. Sa personne, bien que hautement impressionnante par sa supériorité raciale envers la masse de plébéiens qui peuplait cette terre, qui parasitait ce navire, qui était l'un des miracles de la création... Ne pouvait s'empêcher, ne fut-ce que pour un bref moment, par la vue qui s'offrait à elle. Alors oui, certes, le pont encore un peu dévasté par les éléments, le mat en moins, le pont noirci à un endroit, le cabestan à moitié arraché, le bastingage détruit à divers endroits... Oui c'était intéressant que tout cela, et ces misérables qui s'activaient pour rendre l'endroit moins imprésentable à son Auguste personne... Mais ce qui l'avait stoppée n'était absolument rien de tout cela. Non. C'était la vue.
La vue de la mer déchainée, à quelques centaines de mètres du navire, où les flots libéraient la colère et la haine de Manann, à moins que ce ne soit celle de Stormfeld. Et le navire, petite coquille de bois flottante, pouvant être submergée à tout moment par les vagues, qui se trouvait à quelques encablures de ce spectacle... Mais surtout le ciel.


Image


Oui. La colère d'Asuryan répondait à celle du dieu de la mer. Par-delà cette frontière invisible, qui gardait le navire de la destruction, se trouvait l'océan déchainé, les cieux déchirés, par les vents, les nuées et les éclairs, perçant les nuages comme les eaux.

Et pourtant le navire se trouvait ici, dans ce calme relatif... Au soleil alors que le reste des alentours était englouti sous les nuages et l'obscurité.
Oui. Ils étaient au centre de la tempête. Dans l’œil du cyclone. Et ils étaient en vie.

Pour l'instant.




Laissant la brise qui caressait le pont, le bosco et Lucy passèrent par la dunette pour entrer dans la chambre de navigation où les attendaient le capitaine. Archibal Hammerlock. Malgré la mine assez négligée des lieux, il ne s'était pas départi d'un certain flegme, d'une certaine classe.
Assis sur une chaise, une jambe posée sur sa cuisse, l'explorateur avait levé les yeux vers ses visiteurs, laissant de côté quelques feuillets sur la grande table.

Lucy. Comment vous portez vous ? Le mal de mer vous est passé semble-t-il. On ne vous a pourtant pas vue tout à l'heure...

La réponse de la vampire fit tiquer l'homme, comme le trahit son haussement de sourcil à cette répartie. Mais bon. Elle était une complète ignare sur le sujet. Donc il pouvait laisser passer l'éponge sur ce coup là...
► Afficher le texte
Certes. Vous seriez complètement inutile. Par contre, lorsque vous entendez la cloche sonner de manière continue, c'est qu'il y a une annonce importante qui se fera et à laquelle la présence de toute personne sur le navire est tenue de se présenter. Vous auriez eu l'air fine si, un quart d'heure plus tard, une bande de druchis ou autres saloperies débarquait par surprise dans l'infirmerie. En l’occurrence, on retournera dans la tempête dans quelques neufs jours si elle ne cesse pas de sitôt.

Soupirant, il jeta un coup d’œil à sa paperasse sur la table pour jouer avec ce qui semblait un étrange objet qui traçait des cercles le long d'une règle, avant de remonter la tête.

Vous êtes encore là ? Allez. Zou. Partez d'ici j'ai à faire.






Le soir venu, Lucy vint à la cabine du quartier maître, passant par les couloirs, puis le pont, la chambre de navigation et, de là, passa par le couloir menant à la chambre du capitaine, bordé de porte s'ouvrant vers les cabines des officiers. Celle du quartier-maître était la seconde à gauche, lui avait-il dit.
Lorsqu'elle toqua au panneau de bois, l'homme lui ouvrit rapidement.

Vêtu d'une chemise de nuit, celui-ci s'écarta pour laisser entrer la courtisane et refermer la porte derrière.

L'intérieur des lieux était assez sommaire. Il y avait un lit, une petite table, un coffre, rangé sous ledit lit, un porte manteau accroché à un mur où pendait une grande veste en toile cirée... En fait, les lieux étaient encore plus petits que la cabine que Lucy devait partager avec la mage. Quant au principal intéressé, il n'était pas bien aisé à observer puisque déjà ceignait-il la vampire de ses bras poilus tout en promenant son visage dans les épaules de la fille de Nagash.
La nuit était encore jeune et pourtant il commençait déjà à la déshabiller, à tâtons dans le noir relatif du lieu, uniquement éclairé par l'une des lunes dont l'éclat verdâtre se reflétait sur l'eau de mer, lumière maudite mais qui se répercutait par un jeu de miroir jusque dans la cabine à travers la mince lucarne du lieu.

Elle pouvait sentir sur elle son souffle chaud, son désir de plus en plus ardent de laisser s'exprimer sa passion refrénée, d'exprimer le stress des derniers jours passés dans la tempête en faisant autre chose que braver les éléments pour gueuler sur quelques mousses en difficulté sous les lames du vent. Il était perdu en pleine passion et sa cible était la vampire qu'il déshabillait de plus en plus rapidement tandis que ses mains commençaient à se balader sur le corps à demi dénudé de celle-ci. En revanche, vu son degré d'excitation, il ne risquait hélas pas d'être aussi doux que les amants passés de Lucy par contre...
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 329
Profil : For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 10 | Mag10 | NA 1 | PV95
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy] Un coup de vent

Message par Lucy Trend »

-Pauvre con…

Décidément je ne comprendrais jamais les réactions stupides du capitaine envers moi. Je me demandais vraiment si il avait bien pris conscience que j’étais celle qui avait permis le départ de ce navire en allant chercher à sa place les membre d’équipage importants et manquant… pendant que lui ne foutais rien sur ses cartes à la con. Mais apparemment non. Qu’est-ce que j’en avais à faire des informations du pond ? Se faire attaquer par des pirates elfes ? La belle affaire, au moins j’aurais plus d’attention avec eux. Cependant, s’il disait vrai, avec une nouvelle tempête en approche… peut être que je tenais la une occasion de me faire passer pour malade… cela ne devrais pas être trop compliqué vu que le seul médecin ici c’était le Halfling, comme ça je pourrais me concentrer sur mes leçons.

Finalement je pus me changer les idées le soir venu dans les bras du quartier maitre, c’était…. Assez brutal… mais très plaisants. Ce qui était surprenant vu que j’appréciais plutôt la douceur mais la… j’en voulais étrangement plus. Ce fut aussi une situation pour le moins très délicate à certain moment, l’homme prenant clairement plaisir à y aller violement et à me tirer dans tous les sens, je pouvais sentir certaine couture… légèrement se défaire. D’un côté je voulais le faire se calmer mais un autre côté, plus fort m’empêchait et me rendais inerte prenant clairement son pied dans tout ceci. Et j’ai bien cru un moment qu’il allait le prendre justement car j’avais senti les coutures brusquement se desserrer… heureusement que nous étions dans le noir. Néanmoins, je retenais qu’il appréciait beaucoup mes seins… c’était a exploité pour éviter qu’il m’arrache un membre pour de bon… voir la tête…

Le matin venu, alors qu’il dormait, je repris discrètement ma forme vampire pour faire un inventaire de mon corps et… il allait falloir que j’apprenne à mieux coudre… Les coutures avait tenu… mais il se serait fallu de peu pour que je finisse démembrés… Je soupirai avant de reprendre ma forme humaine pour me rhabiller et revenir dans la cabine de la sorcière pour refaire mes coutures. Je repensais à cette soirée… ou malgré la situation très dangereuse pour moi… j’en redemandais toujours plus. C’était plaisant mais… si le pire était arrivé, j’aurais finis en morceau au fond de l’océan… et cela aurait été tout sauf de l’amusement… ça aurait été… la fin surement. Et malgré que je me dise ça… une partie de moi voulait au contraire prendre tous les risques pour plus de sensation… une partie que je ne pouvais pas vraiment contenir.

Je vins simplement secouer la tête pour ne plus y penser avant de me rendre vers le docteur pour l’aider au travail et surtout lui faire une proposition pour que je puisse rester dans la cabine. Apres tout, il semblait avoir été fasciné par le fait que je puisse me mettre en morceau… et si on suivait cette idée je n’avais pas besoin d’être avec lui pour qu’il puisse faire ses expériences… juste avoir un membre de moi. Ce qui ne serait pas un problème vue que je me ferrais passé comme malade. Malheureusement… il refusa… ce qui m’enragea… pourquoi refuser une telle occasion ? N’était-il pas un homme de science !? J’allais en profiter pour ne rien faire !!?? je lui offrait une occasion en or de pouvoir faire des recherches sur les vampire comme jamais personne auparavant.

-Pauvre con !

Pestais je en repartais de ma journée à l’infirmerie pour retourner dans la cabine de la sorcière avant de trébucher a la porte. Comme si j’avais… raté une marche. Que c’était-il passé ? Regardant au sol, j’eu une vision d’horreur pour voir que mon pied droit avait disparu.

-Oh non… non non non !!

J’avais mal fait les coutures et je l’avais perdue !? Il ne devait pas être loin en tout cas, j’avais pu marcher jusqu’à ici. Je vins regarder à droite et à gauche dans chaque recoin du couloir avant de me rendre compte que la séparation avait été faite en dessous de la couture… juste au niveau du bracelet en forme de serpent. Par ailleurs, en regardant là ou devait se trouver mon pied… il n’y avait… que du noir.

-Qu’est-ce que…

Je sentie avec quelque chose me gratter la peau… des doigts… une main. Jet bougea mes orteils de mon côté… cherchant une explication… à croire que mon pied c’était… téléporté… Puis les doigts vinrent sur la plante de mon pied pour… me chatouiller. Bien vite je plaquai ma main sur ma bouche tout en me trainant dans la cabine avant de plaquer la porte avec mon autre jambe. Qu’est ce qu’il se passait ? Je fis mon possible pour ne pas être entendu alors que j’éclatais de rire dans mes mains avant de prendre un oreiller pour mieux étouffer mes rire… mais bien vite… cela devint de la douleur, les doigts allèrent plus violement pour gratter, griffer… percer ma peau… et vinrent arracher ma chair avec ses mêmes doigts. Puis les doigts devinrent des lames pour déchiqueter mon pied en morceau.

Et le pire, c’était que malgré la douleur horrible, la panique et l’horreur de la situation… j’aimais ça, et j’en voulais encore plus.

Puis finalement, tout s’arrêta… alors que j’étais étendu au sol, le châle couvrant ma poitrine complètement défait du à mes secousses frénétique. Je regardai ma jambe pour voir que mon pied était bien revenu… intacte. Le bracelet avait donc… téléporté mon pied ? Il fallait vraiment que j’en sache plus. J’attendis alors la sorcière pour enfin qu’elle puisse étudier le bracelet.
Forme Humaine
► Afficher le texte
Forme Vampire
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie du von Carstein
Profil: For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 10 | Mag 10 | NA 1 | PV 91
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Autres compte: [MJ] Neferata / Rin 《Kage no Kama》

Répondre

Retourner vers « Les Zones Maritimes »