[Belgrom] Quand Manaan et Ranald sont en colère

Image
Les Zones Maritimes représentent l'ensemble des mers et océans du globe. Les mers peuvent être calmes et propices à milles découvertes, ou être traîtresses...

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 970

Re: [Belgrom] Quand Manaan et Ranald sont en colère

Message par [MJ] Le Grand Duc » 11 oct. 2018, 11:10

Après une semaine de travail éreintant, Belgrom commençait à peine à cerner le fonctionnement de ce lieu. Cette parodie d’industrie, vraisemblablement dédiée à la fabrique de matériaux de construction ou à la réparation des navire des pillards contenait une soixantaine de personne pour un grosse dizaine de garde. Le problème venait du fait que parmi le stock récemment renouvelé d’esclave, se trouvait certes quelques membres de l’équipage de La Belle de Marienburg, mais aussi et surtout, une bonne trentaine d’anciens esclaves venant de la cave du navire, pas franchement amicaux, même si cela pouvait se comprendre sans trop de problème… Les nains, eux, était une véritable inconnue dans l’affaire, car Belgrom ne connaissait pas très bien les siens. La nourriture était infâme et fournie deux fois par jour en quantité particulièrement réduite. Quant au « logement », ce n’était ni plus ni moins que quelques longues cabanes branlantes dont la meilleure, comprendre la seule dotée d’une fenêtre (un simple trou dans le mur, fermé par des peaux au besoin) et de lits. Les oreilles-pointues, ne voulant sans doute pas se salir, ne venaient jamais ici sans une très bonne raison, comme l'ennui ou un besoin pressant de sacrifice.
Une bonne nouvelle néanmoins, le capitaine et Lud étaient revenu, couvert de bleus pour le second, la corsaire n’appréciant manifestement pas qu’on lui résiste...

Donc, au milieu de ces meules, scieries et aciéries, les pieds entravés pour la nuit, notre ancien marin barbu devait décidé d'une marche à suivre pour fuir d'ici ou y vivre plus dignement...
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Répondre

Retourner vers « Les Zones Maritimes »