[Augusta von Waldburg] L'Empire de 2455

Image
Depuis la Déchirure jusqu'à la création de l'Empire et de la Bretonnie, revivez ces âges passés de légendes.

Modérateur : Equipe MJ

Répondre
Avatar du membre
Magister Philodante
PJ
Messages : 11

[Augusta von Waldburg] L'Empire de 2455

Message par Magister Philodante » 08 févr. 2019, 14:39

Contexte politique de l'Empire en 2455
Certaines informations sont temporaires car toujours en cours de réflexion comme les amitiés/inimitiés des grandes familles par exemple. Des modifications peuvent être apportées à tout moment sur cette page ou sur l'un des documents suivant :
Document principal → ici
Représentation visuelle de l'Empire → ici
Image



Les 9 provinces électorales

• La Principauté de Reikland
• La Principauté d'Ostland
• Le Duché de Middenland
• Le Duché de Talabecland
• La Ligue d’Ostmark
• Le Comté de Stirland
• La Baronnie de Nordland
• Le Comté d’Averland
• Le Mootland



Les 3 provinces non-électrices

• Le Comté de Wissenland : territoire vassal de la cité de Nuln
• Le Comté de Sylvanie : territoire vassal du Grand Comté du Stirland
• La Baronnie de Hochland : territoire vassal de la cité de Talabheim



Les 3 cités souveraines

• Middenheim
• Talabheim
• Nuln
Leurs Seigneurs respectif, appelés Grafs, sont aussi des électeurs impériaux.



L'Empereur

Heinrich 1er, premier fils de Wilhem III de la famille Holswig-Schliestein du Reikland, tout juste âgé de 13 ans, élu en 2455 par les comtes électeurs à la suite du décès de son père, emporté par une maladie mystérieuse.



Les 16 électeurs

• Le Graf Berthold II Todbringer, électeur de Middenheim
• La Grande Duchesse Mathilda Von Krieglitz, électrice de Talabheim
• Le Grand Duc Nils Unfahiger-Krieglitz, électeur du Talabecland (et fils de Dieter IV)
• Le Grand Prince Oswald von Konigswald, électeur d’Ostland
• Le Grand Duc Hieronymus Von Bildhofen, électeur du Middenland
• Les 3 Grands Prêtres de Sigmar : le Grand Théogoniste Gludred III, l'archilecteur de Talabheim (Kazgar) et de Nuln (Hargrim)
• Le Grand Prêtre d’Ulric : Ar Ulric Wulcan IV
• Le Graf Otto Von Liebewitz, électeur de Nuln
• Aldelm Sauttebuisson, doyen du Mootland
• Le Grand Comte Kurt Haupt-Anderssen, électeur du Stirland
• La Grande Comtesse Ludmilla Von Alptraum, électrice d’Averland
• Le Grand Prince Heinrich 1er Holswig-Schliestein, électeur du Reikland
• Le Grand Baron Konrad Nikse, électeur du Nordland
• Le Grand Chancelier Maximillian Dachs, élécteur de la ligue d'Ostermark



Les membres du conseil d'Etat

• Grand théogoniste Gludred III → Questions spirituelles
• Comte Siegfried Von Holmes → Chancelier du Reikland (général des espions impériaux)
• Patriarche suprême Thyrus Gorman → Questions magiques
• Rüdiger Von Zimmel → Grand Chambellan du Sceau (Affaires étrangères)
• Reiksmarshall Hermann Eppstein → Conseiller militaire personnel de l'Empereur
• Gustav Karloff → Chancelier du Trésor Impérial
• Lectrice Agatha von Bôhrn du culte de Véréna → Archonte de la Cour suprême impériale (Affaires légales)
• Karl von Waldburg → Grand Chambellan de la Maison Impériale



Les grandes familles de l’Empire

La principauté de Reikland • Les Holswig-Schliestein du Reikland : Bien que la fonction d’empereur ne soit pas héréditaire, cette très riche et très ancienne famille du Reikland vient de voir deux de ces membres être élu Empereur à la suite. Les Holswig-Schliestein sont aussi les dirigeants officiels de la province du Reikland, ce qui en fait une famille très puissante en terme d'influence. Son chef officiel est le Grand Prince Heinrich 1er Holswig-Schliestein mais son chef officieux est Frederik Holswig-Schliestein, oncle du jeune empereur.
Alliés traditionnels : Familles Von Liebewitz, von Waldburg
Rivaux traditionnels : Familles Todbringer et von Krieglitz

Le duché de Middenland • Les von Bildhofen de Middenland : Cousin et alliée des Todbringer, cette famille est une violente rivale des Krieglitz de Talabecland (3 guerres civiles en un siècle). Son chef est le Grand Duc et électeur Hieronymus von Bildhofen.
Alliés traditionnels : Famille Todbringer
Rivaux traditionnels : Famille Holswig-Schliestein et Krieglitz

• Les Todbringer de Middenheim : Ce sont des parents éloignés de la famille Von Bildhofen. Cette famille est très puissante mais elle a très peu d’alliés et beaucoup d’ennemis dans l’Empire. Son chef actuel est Berthold II Todbringer.
Alliés traditionnels : Famille von Bildhofen
Rivaux traditionnels : Familles Holswig-Schliestein, von Waldburg, Krieglitz et von Konigswald

Le duché de Talabecland • Les Unfähiger-Krieglitz du Talabecland : Les Unfähiger étaient une famille crainte et respectée du Stirland. Elle a donné les quatre derniers Empereurs avant Wilhelm III dont le non-regretté Dieter IV. Suite à la guerre de succession, elle fût destitué à la fois du trône, et de son statut de famille électrice et dû se lier aux Von Krieglitz pour survivre. Son chef actuel est le grand-Duc Nils Unfahiger-Krieglitz.
Alliés traditionnels : Familles von Krieglitz
Rivaux traditionnels : Famille Holswig-Schliestei, familles Todbringer et von Bildhofen


• Les von Krieglitz de Talabheim : Cette famille très puissante a donné de nombreux empereurs. Elle dirige, depuis la réunification par Magnus, la cité de Talabheim ainsi que le Talabecland Bien que le Talabecland appartient désormais aux Unfähiger-Krieglitz, ces deux familles sont très proches et se soutiennent complètement. Son chef actuel est la Duchesse Mathilda von Krieglitz, Grande Electrice.
Alliés traditionnels : Familles Unfähiger-Krieglitz et von Konigswald
Rivaux traditionnels : Familles Holswig-Schliestein et Todbringer

La principauté d'Ostland • Les von Konigswald d’Ostland : Cette famille est considérée comme campagnarde et violente par les autres familles, plus sophistiquées. Les von Konigswald sont cependant une des plus riches familles de l’Empire. Son chef actuel est le Grand-Prince Oswald von Konigswald.
Alliés traditionnels : Famille Holswig-Schliestein
Rivaux traditionnels : Famille Krieglietz-Unter menschen et Famille Todbringer

Le Comté de Wissenland • Les von Liebewitz de Nuln : Alliée traditionnelle des Empereur, les von Liebewitz sont surement l'une des familles les plus puissantes et influentes de l'Empire, mais élégamment l'une des plus divisés. Son chef actuel est le Graf Otto Von Liebewitz.
Alliés traditionnels : Famille Holswig-Schliestein, famille Todbringer et famille von Krieglitz
Rivaux traditionnels : Famille Unfähiger-Krieglitz et famille von Konigswald

Le comté de Stirland • Les Haupt-Anderssen du Stirland : Très ancienne famille du Stirland, elle a toujours soutenu les Unfähiger au mieux dans leur politique pour le bien de la province. Consciente de l’incompétence de Dieter IV, elle fût la première famille du Stirland à s'y opposer, et ce avant même le début de la guerre de succession. Son chef actuel est le Grand Comte Kurt Haupt-Anderssen, électeur du Stirland.
Alliés traditionnels : Famille Holswig-Schliestein et famille Todbringer
Rivaux traditionnels : Famille Unfähiger-Krieglitz

Le comté d’Averland • Les von Alptraum d’Averland : Les von Alptraum sont une des principales dynasties de l’Empire. Ils sont particulièrement impliqués dans le commerce du bétail et les guildes d’Averheim. C'est une noble famille, très appréciée du peuple. Son chef actuel est la Grande Comtesse Ludmilla von Alptraum.
Alliés traditionnels : Famille Holswig-Schliestein, famille von Liebewitz et famille von Krieglitz
Rivaux traditionnels : Famille Unfähiger-Krieglitz et famille von Konigswald

La baronnie de Nordland • Les Nikse du Nordland : Les Nikse sont probablement - comme toutes les grandes familles du Nordland - la moins estimée de toute la noblesse impériale pour la simple et bonne raison que leur arbre généalogique a été souillé par du sang norses. En effet, dans l’anarchie qui régna dans le sillage de la Grande peste, L’essentiel du littoral des vallées fluviales du Nordland fut envahi et colonisé par les Norses, ce qui mêla inexorablement les lignées. Si l'on fait fi de cela, c'est une famille d'honorable guerrier versés dans l'art de guerre. Son chef actuel est le Grand Baron Konrad Nikse, électeur du Nordland.
Alliés traditionnels : famille Todbringer
Rivaux traditionnels : famille von Bildhofen

La ligue d'Ostermark • Les Dachs de la ligue d'Ostermark : L'électorat d'Ostermark n'est pas héréditaire, mais dépend de la Diète de la province, qui est chargée, au décès du Chancelier précédent, de désigner par vote son successeur. La famille Dachs dirige traditionnellement l'Ostermark depuis la chute de Mordheim et de la famille Steinhardt en 2000 CI. Ayant héritée de la fonction électrice depuis deux décennies environ lors de l'indépendance de la province, les Dachs représentent un nouvel atout dans le jeu politique de l'Empire que bien des familles cherchent à exploiter. Son chef actuel est le Grand Chancelier Maximillian Dachs, électeur de la ligue d'Ostermark.
Alliés traditionnels : Famille Holswig-Schliestein et famille Todbringer
Rivaux traditionnels : Famille Unfähiger-Krieglitz et famille von Krieglitz




Chronologie récente de l’Empire

Petit rappel d'histoire

De 2304 à 2369 CI, Magnus régna pendant soixante-cinq ans et de nombreuses personnes considèrent son règne comme la période la plus heureuse qu’ait traversée l’Empire depuis le règne de Sigmar lui-même. La paix régna dans tout le royaume et la réunification favorisa les affaires et la prospérité, grâce aux relations commerciales à nouveau florissantes. Magnus prit des mesures destinées à améliorer les défenses de l’Empire, en levant l’interdiction qui pesait sur la sorcellerie et en créant même les collèges de magie sous la tutelle du sorcier haut elfe Téclis, venu au secours de l’Empire pendant la guerre. Une nouvelle ère de vitalité intellectuelle et de recherches venait de débuter.
Il comprit également à quel point l’équilibre des forces s’était modifié entre les cités et les provinces et accorda le statut de cité-état à la ville de Nuln, [tout en ratifiant la réunification du Middenland et de Middenheim sous la bannière des Todbringer, grafs de Middenheim. Ses cousins éloignés, les von Bildhofen du Middenland, avaient été tués pendant la guerre, mais Magnus n’avait aucun désir de revendiquer cette province pour lui-même et il priva son frère de ses droits à le faire.] Il officialisa également la réunification de Talabheim et du Talabecland, qui était effective depuis des siècles pour des raisons pratiques.
 ! Message de : toute importance !
Postulat de base de la situation géopolitique actuelle → Ce qui est souligné n'est pas arrivé. Le frère de Magnus, Gunther von Bildhofen, a bien hérité de la province du Middenland et Middenheim est restée indépendante. Par la suite, la fille de Gunther épouse Boris 1er Todbringer en 2371 et de leur union né Berthold 1er Todbringer → Dieter Todbringer → Berthold II Todbringer, l'actuel Graf de Middenheim.


En 2429 CI, le Conseil Provincial de Marienburg, secrètement soutenu par la Bretonnie, achète l’indépendance du Pays Perdu à l'Empereur Dieter IV et se détache de l’Empire. La Bataille du Marais Grootscher porte un coup décisif aux visées impériales. Dieter IV de la famille Unfahiger du Striland, est chassé du trône impérial pour avoir permis l’indépendance de Marienburg. Le Prince Wilhelm Holswig-Schliestein d’Altdorf devient l’Empereur Wilhelm III dit le sage.

À la suite de la Guerre de Succession, Dieter s’enfuit à Talabheim et se lie par mariage à la famille Von Krieglitz. Il sera désormais connu sous le nom de Dieter Unfahiger-Krieglitz.
L’Empereur Wilhelm III donne en récompense le Grand Comté de Stirland (qui appartenait avant à la famille Unfahiger) à la famille Haupt-Anderssen et sanctionne la famille Von Krieglitz du Talabecland pour avoir apporté son soutien manifeste à Dieter IV lors de la guerre de succession : la Ligue d'Ostermark devient indépendante du Talabecland et son chancelier, Maximillian Dachs, est nommé comte élécteur de l'ancienne province vassal.
Sur l'intervention du Culte d’Ulric, la charte de Freistadt est accordée à la ville de Talabheim qui redevient indépendante, Karl Von Krieglitz (père de Mathilda), alors élécteur du Talabecland, devient graf de Talabheim. La province du Talabecland (sans Talabheim) est accordée à Dieter Unfahiger-Krieglitz pour son "service passé".
L’Empereur Wilhelm III abolit le Conseil Gouvernemental de la Pratique de la Sorcellerie malgré les protestations du Grand Théogoniste et permet aux collèges de magies d’administrer eux-mêmes leur établissement. Dans un même temps, un trio d’audacieux illusionnistes, membres d’une prestigieuse troupe théâtrale en visite au palais impérial d’Altdorf, mettent les voiles avec une belle sélection d’objets précieux subtilisés dans la collection personnelle de l’Empereur Wilhelm III. Celui-ci ordonne la mise en place d’un procès collectif pour tous les illusionnistes sur lesquels on pourra mettre la main, sous l’accusation de sorcellerie aggravée et de commerce avec le Chaos. La pratique de l’illusionnisme est définitivement interdite dans l’Empire. La capitale impériale repasse de Nuln à Altdorf.
L’Empereur Wilhelm III reconnaît l’indépendance du Pays Perdu.
En 2448 CI, la moitié de Marienburg est sous eau après un rude hiver et un printemps pluvieux. Les défenses du Vloedmuur sont étendues et le drainage amélioré. La magie runique et le génie des Nains sont utilisés pour contrôler le cours des eaux à travers différents canaux.
En 2452 CI, l’Empereur Wilhelm III assouplit la législation concernant la pratique des disciplines académiques de sorcellerie et un financement est octroyé aux guildes de magie.
En 2455 CI, l'Empereur Wilhelm III décède d'une étrange maladie. Son premier fils, Heinrich 1er, tout juste âgé de 13 ans, est élu Empereur par les Comtes Electeurs.




Répondre

Retourner vers « Chroniques Passées de Warhammer »