[Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Ce qu'il reste de Nagarythe est un pays torturé et dévasté, ravagé par le feu et desséché par les énergies magiques de la destruction. Des créatures étranges et difformes infestent ce désert sombre et hostile de terre grise et de roche noire. Les Hauts Elfes ont baptisé cet endroit maudit le Pays des Ombres, car il semble être constamment plongé dans les ténèbres.

Peu de temps s'écoula avant que les Elfes Noirs ne viennent réclamer leur terre ancestrale, et depuis, les deux camps n'ont cessé de se battre pour le contrôle de cette région.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
Eranor
PJ
Messages : 89
Profil : FOR 8/ END 8/ HAB 9/ CHAR 12/ INT 10/ INI 10/ ATT 11/ PAR 11/ TIR 9/ NA 1/ PV 60/60 (bonus inclus)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par Eranor » 15 avr. 2013, 22:02

Eranor courait, il courait en ne se souciant plus des blessures de la veille qui brulaient à chaque pas, il courait en oubliant les doigts crochus des arbres qui laceraient son doux visage. Il courait pour sa vie, car le monstre rugissant se rapprochait à chaque instant. Un cauchemar était à ses trousses, il lui semblait qu’il le fuyait depuis des jours, sans interruption, sans le moindre répit, prit au piège dans un monde sans espoir, sans vie, sans lumière. D’un venait l’horreur chassant les deux héros sans relâche ? Quelle importance ? Pour le moment, le noble ne voyait qu’une chose, sa fin approcher, quémandée par la faim du Jabberslyth. Même les autres parasites corrompus n’osaient se montrer, terrifiés par cette chose si horrible.

Le noble de Caledor tressaillit lorsqu’il sent une vive brulure dans sa nuque. Une goutte de bave avait été projetée par la bête, elle était si proche… Pas de combat épique, pas de bataille héroïque, aucun cortège funèbre, seulement la mort froide et inutile dans une île perdue et le sombre oublie dans la moisissure. Mais, pour une fois, la chance était avec eux, car la petite Halfing qu’Eranor suivait, de peur qu’en la dépassant, il ne la laissa seul en proie au cauchemar dans son dos, une anfractuosité dans la roche, juste assez large pour les laisser passer et assez profonde pour qu’ils ne puissent voir son fond. Ils s’y jetèrent sans même prendre le temps de réfléchir, le salut leur tendait les bras. Les deux compagnons retinrent leur souffle, priant pour que malgré tous ses efforts, la créature ne parvienne à briser le roc. La paroi tint bon, et la bête s’en alla, déçu d’avoir perdu son repas.

Enfin, ils purent se poser un peu. Eranor n’avait guère plus que quelques éraflures et une légère brulure au cou, il se reprit bien vite de ses émotions, un noble elfique ne succomberait pas à la panique et à la folie aussi facilement ! Il se devait d’être fort. Le noble se tourna vers la petite fille, s’inquiétant de son état.

-Vous allez bien . Cette chose ne vous a pas fait de mal . Il faut s’enfoncer dans la grotte, j’espère que nous pourrons trouver une sortie de l’autre côté, celle-ci est bloquée par la bête.

À peine eut-il terminé que des pas lourds se firent entendre. Un mutant se détacha du noir, un animal aux formes humaines, armé d’une gigantesque hache aussi lourde que menaçante. Encore l’œuvre de ce dôme maléfique, un enfant du terrible chaos, mais cette fois-ci, le noble ne le laisserait pas derrière lui. Il en avait assez de fuir, il était temps d’enfin faire preuve de ses prouesses martiales, de montrer au monde la puissance d’un elfe de Caledor. Il dégaina son arme et leva son bouclier, se couvrant le corps avec.

-Faufilez-vous dans son dos pendant que j’attire son attention sur moi, et poignardez-le le plus fort possible !

Il avança alors lentement, prêt à réagir au moindre mouvement de l’homme-bête. Le combat promettait d’être rude, mais jamais une telle créature ne pourra surpasser un Asur.

-Viens, créature infernale, viens affronter ta mort avec les dernières traces de dignité qu'il te reste !
Modifié en dernier par [MJ] Le Djinn le 28 avr. 2013, 22:10, modifié 1 fois.
Raison : +48 xps/xps totaux: 48 xps
Eranor Dréanoc, Voie du noble elfe (sous voie du noble)
Profil: For 8 | End 8 | Hab 11 | Cha 12 | Int 10 | Ini 10 | Att 12 | Par 12 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... or_dreanoc
Equipement :
-Plastron en plaques légère (10 protection [torse et dos], -2 HAB, -1 ATT et PAR)
-Bouclier elfique (6+1d6 dégâts, 18 parade, déstabilisant)
-Épée longue elfique (16+1d8 dégâts 13 parade)
-Heaume elfique orné d'un rubis (9 protection [tête], -1 HAB, tout adversaire se trouvant face au porteur doit relancer le jet de dégâts de son arme et garder le moins bon)
-Jambières en plaque légère (9 protection [jambes], -1 HAB)
-Brassards en acier bleu (8 protection [bras], -1 HAB)
-Gantelets en acier bleu (8 protection sur les mains [+ poignets], pas de malus)

Protection totale :
-tête : 9
-jambes : 9
-torse et dos : 10
-mains et bras : 8

Compétences :
Acuité visuelle
Autorité
Vision Nocturne
Monte (cheval)
Volonté de fer
Arme de prédilection (épée)
Alphabétisation
Éloquence
Connaissances Tactiques
Parade

Profil avec malus/bonus :
For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 12 | Int 10 | Ini 10 | Att 11 | Par 11 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Monture
Coursier elfique : Senthoi
http://www.freewebs.com/feywild/Elvorse.jpg
For 8 | End 8 | Sau 10 | Rap 10 | Int 9 | Doc 10 | Att 6
Equipements :
-Harnais, selle et nécessaire de Toilettage
-Barde moyenne

Avatar du membre
Artemisia Veregard
PJ
Messages : 40
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ia_veregar
Localisation : x)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par Artemisia Veregard » 16 avr. 2013, 19:30

Ce fut une course d'enfer, les deux compères, durent courir comme de pauvres hères, pourchassés par cette bête meurtrière, emportant leurs chances de survie, la lisière s'éloignait, Artemisia en vint à croire qu'ils mouraient ici.
Soudain, un miracle advint, une anfractuosité dans la roche se présenta aux yeux de la jeune fille, aussitôt ils se jetèrent dedans et se figurèrent qu'ils étaient enfin sortis d'affaires, ils soufflèrent quelques instants, derrière eux le Jabberslythe repartait et les guettait dans l'ombre, enfin, le noble de Caledor murmura essoufflé:

-Vous allez bien? Cette chose ne vous a pas fait de mal?
-Ça va merci, vous me semblez plutôt bien aussi, j'espère avoir raison...

Il ajouta avec son autorité habituelle:

-Il faut s’enfoncer dans la grotte, j’espère que nous pourrons trouver une sortie de l’autre côté, celle-ci est bloquée par la bête.

Veregard acquiesça et se mit en marche, cependant, alors qu'elle amorçait son premier pas, une masse horrible à caractère humain mais totalement défiguré par le chaos ambiant, se profila face à eux, Sia eut un hoquet de surprise et recula précipitamment, au contraire d'Eranor, qui lui, s'avança et se mit en garde:

-Faufilez-vous dans son dos pendant que j’attire son attention sur moi, et poignardez-le le plus fort possible !

Elle hocha frénétiquement la tète et dégaina sa nouvelle arme, puis elle la mit en garde face à elle, légèrement penchée, et commença à se déplacer discrètement sur la droite, quant à Dréanoc, il affronta le monstre en face....
Modifié en dernier par [MJ] Le Djinn le 28 avr. 2013, 22:09, modifié 1 fois.
Raison : +44xps/xps totaux: 44xps
Artemisia Veregard, Explorateur
Profil: For 7 | End 8 | Hab 10 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 7 | Tir 9 | NA 1 | PV 42/45
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ia_veregar

Compétences:

Résistance au chaos - niveau 1
Chance - niveau 1
Cuisine - niveau 1
Orientation - niveau 1
Survie en millieu hostile - niveau 1
Alphabétisation - niveau 1
Baratin - niveau 1
Evasion - niveau 1

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 488
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par [MJ] Le Djinn » 27 avr. 2013, 17:58

Est-ce que l'homme bête aperçoit Arte?
Test d'INT (-4): 2. Oui il la voit!

Ordre de passage de combat:
Eranor
Le Bestigor (uniquement pour 1 round)
Artemisia

Round 1:

Eranor attaque: Votre attaque a réussi (9). Localisation: jambe gauche. La parade de votre adversaire a réussi (6).Vous lui infligez une perte de 14 PV. Il en reste 54 au Bestigor.

Bestigor attaque Artemisia: Votre attaque a réussi (9). Localisation: jambe gauche. La parade de votre adversaire a échoué (16).Vous lui infligez une perte de 36 PV. Il en reste 4 à Artemisia.
Perte de 1d6 Pvs/round.
Perte de 1 Pv, il en reste 3 à Artemisia. Test d'END: 17 échec, Artemisia ne peut pas attaquer.

Round 2:

Eranor attaque: Votre attaque a échoué (15).

Artemisia attaque: Votre attaque à échoué (13)
Artemisia perd 4 Pvs: Artemisia est morte!

Bestigor attaque: Votre attaque a réussi (2). Localisation: Torse. La parade de votre adversaire a échoué (14).Vous lui infligez une perte de 31 PV. Il reste 4 Pvs à Eranor.

Round 3:

Eranor: Votre attaque a réussi (6). La parade de votre adversaire a échoué (15).Vous lui infligez une perte de 25 PVs. Il en reste 29 au bestigor.
Perte de 1d6 Pvs: 6. Eranor est mort!
Le combat fût aussi bref qu'acharné. Malheureusement pour la jeune halfinguette, l'homme-bête eut tôt fait de la voir tenter de se faufiler à côté de lui et il porta un coup d'une telle violence que la presque humaine en senti sa jambe arrachée, ses vaines gesticulations ne la menèrent à rien et elle s'effondra dans son propre sang quelques secondes plus tard.

Eranor offrit quant à lui une résistance plus féroce et acharnée, par deux fois il blessa gravement son adversaire, mais ce ne fût pas suffisant et il tomba au sol, blessé d'un coup mortel au torse.
Le bestigor rugit de plaisir devant sa victoire et s'en retourna dans la grotte, peut-être pour prévenir ses congénères du banquet qui leur été offert.


--------------------------------------------------------

Le silence le plus complet et la douleur le plus intense, telles étaient les milieux dans lesquels les deux amis naviguaient. Il faisait noir, ils avaient l'air de flotter dans le Néant, nul n'étant là pour entendre leurs suppliques. Aucun des deux ne voyaient l'autre, on aurait dit le monde à l'instant même où le Chaos aurait vaincu. Un désert perpétuel.

Le premier à émerger fût Eranor, ses yeux s'ouvrirent sur un abîme de souffrance tandis qu'il tentait de voir l'état de son corps. Il était torse nu, l'obscurité ambiante laissant comprendre qu'il se trouvait dans une caverne. Toutes ses blessures étaient bandées, et les pansements rouges sang. Ses affaires étaient posées contre une paroi non loin. Sur un caillou il pouvait constater une lueur faible, celle d'une bougie. A quelques mètres de lui l'elfe aperçut Artemisia qui s'éveillait doucement. Le noble ne le voyait pas, mais la jambe de la petite aventurière avait été comme recousue puis brûlée pour la soudée, probablement grâce à de la magie. Son équipement à elle était lui aussi contre une paroi

Nulle trace de leur hôte en revanche. A part eux nul ne vivait dans la salle de sept ou huit mètres carrés avec une seule ouverture, pas de trace d'habitation. Tout cela était décidément étrange.

Era gagne un point de folie pour cause de défaite.
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Et un jour quelqu'un est venu et m'a libéré, tant pis pour lui. Et pour les autres.

Avatar du membre
Eranor
PJ
Messages : 89
Profil : FOR 8/ END 8/ HAB 9/ CHAR 12/ INT 10/ INI 10/ ATT 11/ PAR 11/ TIR 9/ NA 1/ PV 60/60 (bonus inclus)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par Eranor » 29 avr. 2013, 10:47

La lame brillante de l’Asur avola rapidement, fendant l’aire avec grâce, avant de ricocher sur l’imposante hache du bestigore et glisser sur sa jambe, s’enfonçant un peu dans sa chaire corrompue, faisant couler le premier sang sur cet être impur. La jeune Halfing profita de cette frappe pour tenter de contourner la bête humanoïde, mais, toujours aux aguets après l’attaque de l’elfe, l’homme bête la vit approcher et fit tournoyer sa puissante hache, fauchant les fragiles jambes de la petite Halfing, arrachant les tendons, brisant les os dans un bruit écœurant, déchirant la chaire avec une étonnante facilité. Seul un morceau de peau semblait retenir le membre détruit, et aucune des gesticulations désordonnées de la pauvre fille ne l’empêcha de sombrer dans le monde des ténèbres. Très bien, ce sera lui seul contre ce mal, il triomphera seul.

Le noble lança à nouveau son arme raffinée contre son adversaire, mais elle toucha une paroi de la grotte, bloquant l’arme avant qu’elle ne termine sa course mortelle. La créature profita de cet instant pour faire de nouveau tournoyer son arme. Le coup fut d’une brutalité dévastatrice, d’une force terrible, accompagné d’une haine qui ne pouvait qu’être née d’une créature du chaos, la hache s’enfonça profondément dans le torse du noble de Caledor, broyant côtes et muscles, s’enfonçant dans son armure comme si elle n’était faite que de vulgaire tissu. L’elfe regarda le bestigore dans les yeux, non pas avec supplication, mais avec une haine comparable à celle accompagnant cette attaque. Il comprenait désormais ce qui animait tous ces choses qui avaient perdu leur lumière. Sa vision s’assombrissait, du sang coulait de son torse et du coin de sa bouche, il tomba à genoux, ses forces diminuaient peu à peu. Non, il ne voulait pas mourir, pas comme ça, pas ici, pas après tout ce qu’il avait enduré. Rassemblant ses ultimes forces, il leva son arme, lâchant avec difficulté ses derniers mots.


-Pour… Aslerith…

Il enfonça l’arme dans le membre inférieur du bestigor, le traversant de part en part. Tout ce qui suivit n’avait plus guère d’importance, Eranor tomba face contre terre, il s’en allait rejoindre sa compagne.

Il avait si mal… Pourtant il ne pouvait crier. Il était perdu dans le noir, il était abandonné dans le néant, il hurlait sans cesse mais aucun son ne sortait, il se tordait dans tous les sens sans qu’il ne puisse faire le moindre mouvement, son corps entier le brulait, comme plonger dans le puissant brasier du temple du phénix. Une lumière apparue au loin, une simple lueur aussi faible que la douleur était intense. Elle se rapprochait, de plus en plus vite, puis s’écrasa sur le noble tourmenté.

Il avait si mal… Mais cette fois, son corps lui répondait. Lentement, il ouvrit ses paupières, pour ne découvrir rien d’autre que l’obscurité, brisée par une petite bougie à la lueur vacillante. Sa main se posa sur l’endroit où la hache avait été plantée, mais nulle trace de trou béant, seuls des pansements imbibés de sang. Il était torse nu, désarmé et sauvé. Il essaya de se relever, mais ne put guère faire mieux que de se retrouver en position assise. Le noble jeta un coup d’œil autour de lui, son équipement était là, la Halfing aussi. Elle était en vie, comme le prouvaient les lents mouvements de son torse. Mais qui avait bien pu intervenir pour les sauver de cette mort ? Et combien de temps avaient-ils dormi ? Pendant quelques instants, Eranor songea que sa sœur avait peut-être été à l’origine de cela, mais il savait que c’était impossible. Son âme avait basculé du côté du meurtre et de la haine, mais qui alors ? Et pourquoi ?

Le noble de Caledor rassembla ses forces pour se mettre debout, s’aidant de la paroi proche. Lorsqu’il fut enfin stable, il tendit sa main droite à la jeune fille qui l’accompagnait en se tenant le torse de la main gauche, voyant qu’elle émergeait à son tour.


-Allez-vous bien ? Quelqu’un semble avoir décidé de nous sauver, qui et pourquoi, ça, je l’ignore.

Son visage était fermé à toute émotion, pourtant il y avait quelque chose dans son regard qui montrait sa joie de voir la petite Halfing en vie, peut-être parce qu’il n’aurait pas voulu être seul dans cet enfer, ou bien parce qu’il commençait à l’apprécier. Une fois qu’elle fut debout, il se tourna vers l’unique ouverture, essayant de percer l’obscurité avec ses yeux elfiques, il n’y avait rien dans la salle hormis eux-mêmes, leur équipement et la bougie. Leur hôte les attendait peut-être de l’autre côté de ce couloir, de toute manière, c’était l’unique chemin, ils devraient y passer tôt ou tard.

-Reprenez votre équipement et reposez-vous un peu, dès que nous serons prêts, nous reprendrons la route. Il ne faut pas trainer ici, qui sait ce que ce maudit dôme cache encore ?

Eranor s’adossa contre la roche à coté de son arme et de son armure, les inspectant avec minutie avant de les remettre sur lui. Cet endroit cachait de nombreux secrets, qu’il ne valait mieux pas affronter sans protection.
Eranor Dréanoc, Voie du noble elfe (sous voie du noble)
Profil: For 8 | End 8 | Hab 11 | Cha 12 | Int 10 | Ini 10 | Att 12 | Par 12 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... or_dreanoc
Equipement :
-Plastron en plaques légère (10 protection [torse et dos], -2 HAB, -1 ATT et PAR)
-Bouclier elfique (6+1d6 dégâts, 18 parade, déstabilisant)
-Épée longue elfique (16+1d8 dégâts 13 parade)
-Heaume elfique orné d'un rubis (9 protection [tête], -1 HAB, tout adversaire se trouvant face au porteur doit relancer le jet de dégâts de son arme et garder le moins bon)
-Jambières en plaque légère (9 protection [jambes], -1 HAB)
-Brassards en acier bleu (8 protection [bras], -1 HAB)
-Gantelets en acier bleu (8 protection sur les mains [+ poignets], pas de malus)

Protection totale :
-tête : 9
-jambes : 9
-torse et dos : 10
-mains et bras : 8

Compétences :
Acuité visuelle
Autorité
Vision Nocturne
Monte (cheval)
Volonté de fer
Arme de prédilection (épée)
Alphabétisation
Éloquence
Connaissances Tactiques
Parade

Profil avec malus/bonus :
For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 12 | Int 10 | Ini 10 | Att 11 | Par 11 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Monture
Coursier elfique : Senthoi
http://www.freewebs.com/feywild/Elvorse.jpg
For 8 | End 8 | Sau 10 | Rap 10 | Int 9 | Doc 10 | Att 6
Equipements :
-Harnais, selle et nécessaire de Toilettage
-Barde moyenne

Avatar du membre
Artemisia Veregard
PJ
Messages : 40
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ia_veregar
Localisation : x)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par Artemisia Veregard » 02 mai 2013, 17:00

Tout allait bien se passer c'était certain, après tout ils avaient échappé à un monstre horrible, une meute de loups mutants et à un démon caché dans une épée.
C'était ce que se disait Artemisia en contournant le Bestigor et en voyant Eranor enfoncer sa lame dans la jambe du monstre, la jeune fille avait eu un petit sourire de victoire...qui s'en alla bien vite lorsque la bête se tourna vers elle et fit tournoyer sa hache dans sa direction, la pauvre petite n'eut pas le temps de souffler qu'elle était fauchée au niveau de la jambe gauche, elle s'écrasa à terre dans un hurlement de douleur déchirant, le sang trempait ces vêtements et sa vue se brouillait, elle ne sut si c'était à cause des larmes qui perlaient à ses yeux émeraude ou si c'était la douleur qui la faisait sombrer dans les ténèbres, tandis que son souffle s'amenuisait et qu'elle glissait dans un néant infini, elle murmura doucement:

-Pardon...

Pardon d'avoir failli à sa mission, envers ses parents, envers ses frères et sœurs, pardon de mourir si bêtement, pardon d'abandonner le noble Eranor, pardon de s’être crue capable d'exploits sans limites, pardon d'avoir été une idiote de gamine idéaliste.
Pardon pour tout.

Les ténèbres l'aspirèrent, elle flottait dans un univers sans fin et sans émotions, seule la douleur régnait, sa jambe brûlait, se re déchirait inlassablement, la faisant hurler et pleurer, implorer la pitié d'un tortionnaire invisible, mais ce dernier ne stoppait jamais et le repos n'existait pas, les larmes se turent alors et la lumière se fit soudain...
La jeune fille ouvrit les yeux péniblement, une étrange démangeaison lui titillait la jambe gauche, mais ne l'avait-elle pas perdue? Elle tourna la tète vers la droite et la gauche, elle était dans une grotte, sa vision était un peu trouble, elle se frotta les yeux doucement, s vision devint nette, alors, elle eut la surprise de voir son ami face à elle, lui tendant une main afin de l'aider à se lever, il fit de son habituelle voix reposante:

-Allez-vous bien ? Quelqu’un semble avoir décidé de nous sauver, qui et pourquoi, ça, je l’ignore.
-Je ne sais pas..., Murmura t-elle d'une voix rauque à force de hurler dans son sommeil.

Artemisia se redressa péniblement puis souleva sa couverture afin d'observer sa jambe, elle sursauta en la voyant dans cet état, une horrible cicatrice boursouflée marquait l'endroit de la déchirure, la peau semblait...fondue, oui il n'y avait pas d'autre mot.
Sia se mit sur le bord du lit avec précaution puis tenta de se lever, une déferlante de douleur lui vint de sa jambe blessée lorsqu'elle se leva, elle se rattrapa avec hâte à l'Elfe et fit le souffle court:

-Vous allez devoir m'aider à marcher je crains.

Elle se fit aider pour atteindre ses affaires et passa sa petite armure de cuir avec difficulté, elle mit le fourreau de sa petite épée sur sa hanche et glissa l'arme Druchii dans sa ceinture, elle trouverait un fourreau pour la mettre dans son dos, mais plus tard alors.
Un couloir leur faisait face, la jeune fille proposa de passer par là.
Artemisia Veregard, Explorateur
Profil: For 7 | End 8 | Hab 10 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 7 | Tir 9 | NA 1 | PV 42/45
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ia_veregar

Compétences:

Résistance au chaos - niveau 1
Chance - niveau 1
Cuisine - niveau 1
Orientation - niveau 1
Survie en millieu hostile - niveau 1
Alphabétisation - niveau 1
Baratin - niveau 1
Evasion - niveau 1

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 488
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par [MJ] Le Djinn » 08 mai 2013, 21:40

Test de folie: 4, réussite
Se penchant pour observer le couloir sortant, Eranor se rendit compte que l'endroit devait être habité par plus d'une personne, en effet des traces de pas de différentes tailles se dessinaient dans la poussière du sol, des traces de pas bottées, étrangement, ne laissant ainsi plus de doute sur le caractère civilisé de leurs sauveurs. Le long des murs de ce qui semblait être une allée de tunnels des torches faiblardes avaient été disposées, éclairant d'une lueur morne les ombres souterraines. Prudemment les compagnons avancèrent dans l'obscurité, à la recherche du moindre indice sur la nature de ceux qui les avaient recueillis.

Après quelques minutes de pas boiteux, une division en trois chemins identiques arriva, forçant les amis à en choisir un et à continuer à se soutenir pour avancer. Par chance la largeur de l'espace était tout juste suffisante pour qu'ils puissent rester cote-à-cote. Leurs pérégrinations les menèrent jusqu'à une pièce plus large que les autres, une petite grotte comme celle dans laquelle ils s'étaient réveillés, mais plus large et meublée, des chaises et des tables vides étaient visibles un peu partout. La pièce semblait être une impasse, mais alors que les aventuriers pénétraient dans la salle, ils entendirent un pas derrière eux.


-"On ne bouge plus."

Ils se retournèrent pour tomber nez-à-pointe avec une flèche posée sur un grand arc elfique bandé, manié par une elfe visiblement assez âgée -ironique pour une elfe- en armure grise et en cape noire. Elle était à moins d'un mètre d'eux et ils ne l'avaient pas entendu jusque là. Et le pire était à venir, dans la salle des elfes armés sortaient d'anfractuosité invisibles depuis le point de vue d'Eranor et Artemisia!

-"Oltray, sont-ils fous?"

Un des elfes armé uniquement d'un bâton, sans doute un mage, sembla se concentrer quelques secondes, permettant à nos héros d'observer leurs agresseurs, tous étaient vêtus d'armures et de capes noires et armées d'armes elfiques diverses.

-"La halfing est saine capitaine, l'elfe un peu moins mais rien n'est perdu."

Certains des combattants avaient des hoquets ou avaient des absences, même eux ne semblaient pas être à l'abri de la folie.

-"Parfois alors. Je me présente, Elygna Riktoray, capitaine de cette division de fantômes de Naggarythe. Nous vous avions trouvé à l'entrée d'une grotte, baignant dans votre sang, il s'en est fallu de peu pour que tout se termine ici pour vous. Puis-je savoir ce que vous faîtes dans ce endroit pour le moins inhospitalier? Et surtout: qui êtes-vous?"
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Et un jour quelqu'un est venu et m'a libéré, tant pis pour lui. Et pour les autres.

Avatar du membre
Eranor
PJ
Messages : 89
Profil : FOR 8/ END 8/ HAB 9/ CHAR 12/ INT 10/ INI 10/ ATT 11/ PAR 11/ TIR 9/ NA 1/ PV 60/60 (bonus inclus)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par Eranor » 12 mai 2013, 15:55

Eranor termina d’enfiler son armure, serrant les dernières lanières, tandis que la jeune Halfing enfilait son équipement. Elle avait beaucoup souffert de l’affrontement, sa jambe presque arrachée avait été comme soudée au reste du corps, certainement par magie, ce qui signifiait qu’il se trouvait un adepte de cet art parmi leurs sauveurs. Mais qui pouvaient-ils bien être ? Qui pourrait vivre dans un tel lieu ? Ce mystère attendra un peu, Artemisia avait besoin d’aide, ayant du mal à marcher avec son membre inférieur vacillant. Le noble la laissa contre une paroi de la grotte un instant, tous ces secrets ne lui inspiraient pas du tout confiance, il préférait éviter de finir comme lors de son précédent combat, quitte à avancer plus lentement. Il se baissa pour observer le sol du couloir qui quittait la salle où ils s’étaient réveillés, il y avait des traces de pas au sol, de différentes tailles, mais toujours chaussé. Voilà qui était intéressant, le noble savait désormais que cet endroit était habité par différentes personnes civilisées. L’Asur repartit chercher sa compagne, le seul chemin passait par ce couloir faiblement éclairé par quelques torches aux flammes vacillantes, et il ne comptait pas y pénétrer seul.

-Ceux qui nous ont sauvés doivent vivre ici, il y a des traces de botte, prudence, restez vigilante, on ne sait jamais…

Ils marchèrent quelques minutes, espérant trouver quelque chose d’autre sur ces mystérieux habitants de la grotte, jusqu’à ce qu’ils débouchèrent sur une intersection. L’elfe pesta, avaient-ils été mis dans un labyrinthe pour amuser un quelconque démon ?

-Maudite grotte !

Sans même attendre l’avis de l’humaine miniature, il la tira dans le chemin en face d’eux, là où il pensait qu’il y avait le plus de trace au sol. Au moins, les chemins souterrains étaient-ils assez large pour qu’ils puissent être côte à côte… Finalement, après une traversée monotone, dans un silence percé uniquement par le bruit de leur marche et le cliquetis métallique de l’armure du noble, ils arrivèrent dans une impasse. Une nouvelle pièce, de même dimension que celles où ils s’étaient réveillé, mais meublée avec quelques tables et chaises vides. Eranor commença à s’avancer, mais un frisson lui parcourut tout le corps lorsqu’il entendit un bruit feutré dans son dos, il se retourna vivement, la main sur la poigne de sa lame, au son de l’injonction de la nouvelle venue, mais lâcha prise et mit ses mains en évidence en signe de paix lorsqu’il vit la pointe acérée de la flèche à moins d’un mètre de lui.

La situation des deux héros ne faisait qu’empirer, des ombres de la caverne, de nombreux elfes sortaient, tous armés et prêts à les massacrer. Mais en regardant les tenu des assaillants, l’Asur reprit espoir, ils avaient tout des gardes Fantômes, farouche combattant aimant particulièrement massacrer des Durchiis, peut-être pourraient-ils leur venir en aide ? Du moins, s’il n’était pas jugé fou par l’elfe –certainement un mage- que la capitaine appelait. Eranor grimaça lorsque le mage répondit, quelle triste fin que celle dans la folie, perdu dans une zone chaotique ! Mais l’atmosphère se décontracta un peu, tout danger immédiat semblait écarté.


- Posez donc votre arme capitaine ! Vous ne tireriez pas sur un noble de Caledor tout de même !

Il tourna sa main droite pour mettre en évidence sa bague frappée de son blason complexe, espérant ainsi qu’elle comprenne face à qui elle se trouvait.

-Je suis Eranor, de la noble famille des Dréanoc et je suis ici pour détruire ce maudit dôme. Un mage, Erlendar si je ne m’abuse, m’a envoyé avec cette… Halfing, Artemisia, pour mettre fin au chaos qui nous entoure. Malheureusement, nous sommes tombés nez à nez avec un Jabberslyth alors que nous venions de trouver l’origine du mal qui ronge ces terres, nous avons foncé dans cette grotte pour arriver à votre porte comme vous nous avez trouvés.

Le noble Asur marqua une pause, il n’avait pas parlé de l’homme bête, mais quelle importance ? Ils n’étaient pas obligés de tout savoir. Cependant, des questions subsistaient …

- Mais dites-moi, que faites-vous sous ce dôme ? Pourquoi une division entière s’est-elle aventurée ici, accompagnée d’un mage qui plus est ?
Quoi qu’il en soit, il est tout autant de votre intérêt que devait notre que vous nous aidiez dans cette tâche, ou vous succomberez tous un à un dans la folie, comme les autres elfes que nous avons croisé en surface, venez avec nous mettre un terme à ce mal si vous voulez lui survivre !
J’utilise autorité et/ou charisme si ça peut être utile
Eranor Dréanoc, Voie du noble elfe (sous voie du noble)
Profil: For 8 | End 8 | Hab 11 | Cha 12 | Int 10 | Ini 10 | Att 12 | Par 12 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... or_dreanoc
Equipement :
-Plastron en plaques légère (10 protection [torse et dos], -2 HAB, -1 ATT et PAR)
-Bouclier elfique (6+1d6 dégâts, 18 parade, déstabilisant)
-Épée longue elfique (16+1d8 dégâts 13 parade)
-Heaume elfique orné d'un rubis (9 protection [tête], -1 HAB, tout adversaire se trouvant face au porteur doit relancer le jet de dégâts de son arme et garder le moins bon)
-Jambières en plaque légère (9 protection [jambes], -1 HAB)
-Brassards en acier bleu (8 protection [bras], -1 HAB)
-Gantelets en acier bleu (8 protection sur les mains [+ poignets], pas de malus)

Protection totale :
-tête : 9
-jambes : 9
-torse et dos : 10
-mains et bras : 8

Compétences :
Acuité visuelle
Autorité
Vision Nocturne
Monte (cheval)
Volonté de fer
Arme de prédilection (épée)
Alphabétisation
Éloquence
Connaissances Tactiques
Parade

Profil avec malus/bonus :
For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 12 | Int 10 | Ini 10 | Att 11 | Par 11 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Monture
Coursier elfique : Senthoi
http://www.freewebs.com/feywild/Elvorse.jpg
For 8 | End 8 | Sau 10 | Rap 10 | Int 9 | Doc 10 | Att 6
Equipements :
-Harnais, selle et nécessaire de Toilettage
-Barde moyenne

Avatar du membre
Artemisia Veregard
PJ
Messages : 40
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ia_veregar
Localisation : x)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par Artemisia Veregard » 18 mai 2013, 14:08

Ils marchèrent dans le couloir à la luminosité vacillante, une vague sensation d'enfermement désagréable monta en Artemisia, elle n'était toujours pas remise de leurs précédentes épreuves et frissonna de malaise.
L'Asur menait comme d'habitude l'exploration, mais avec plus de patience qu'auparavant, lui aussi allait avoir des séquelles psychologiques. Il enjoignit L'Halflinguette à la prudence, lui indiquant des traces de bottes, Sia hocha la tète machinalement, songeant qu'il serait idiot pour leurs sauveurs de tenter des tués après les avoir arrachés aux griffes de la mort, mais soit, elle serait prudente.

Au bout d'un moment ils rencontrèrent une intersection, l'Elfe perdit son calme et choisi, au hasard pour la jeune fille, le chemin qui leur faisait face, quelque temps plus tard ils débouchèrent sur une autre pièce dans le même style que celle dans laquelle ils s'étaient éveillés, avec cependant quelques tables et chaises en plus, ils se préparaient à continuer leur route quand retentie derrière eux un calme mais autoritaire:

-On ne bouge plus.

La jeune fille se retourna plus lentement que le Noble et loucha sur la flèche qui était pointée sur elle, puis elle releva la tète et découvrit un elfe vêtu de gris et de noir, autour d'eux sortaient de cachettes disséminées un peu partout une multitude d'elfes habillés de la même manière.

-Oltray, sont-ils fous? Demanda la guerrière à un elfe armé d'un bâton.
-La Halfing est saine capitaine, l'elfe un peu moins mais rien n'est perdu. Répondit-il après quelques instants de doute.

"Capitaine Elygna Riktoray" songea Veregard en scrutant le visage de l'Elfe, un détail qui pouvait avoir son importance par la suite. Puis elle se demanda pourquoi elle demandait s'ils étaient fous, que pouvait-il bien se passer? Le mage, car s'en était surement un, avait affirmé qu'elle était saine mais qu'Eranor non, pourtant à part une légère nervosité, Dréanoc semblait bien se porter.

-Posez donc votre arme capitaine ! Vous ne Ne tireriez pas sur un noble de Caledor tout de même !

Artemisia tira légèrement sur la manche de son compagnon et commença à murmurer:

-Je ne pense pas que ce soit une bonne idée des prov...

Mais avant qu'elle n'eût le temps de terminer sa phrase, le Noble enchaîna et parla de leurs mésaventures, la jeune Halfling tilta sur l'hésitation de l'elfe avant de prononcer le nom de sa race mais elle ne dit rien.

-Mais dites-moi, que faites-vous sous ce dôme ? Pourquoi une division entière s’est-elle aventurée ici, accompagnée d’un mage qui plus est ?
Quoi qu’il en soit, il est tout autant de votre intérêt que devait notre que vous nous aidiez dans cette tâche, ou vous succomberez tous un à un dans la folie, comme les autres elfes que nous avons croisé en surface, venez avec nous mettre un terme à ce mal si vous voulez lui survivre !


La jeune fille prit alors la parole, sentant bien que ces gens ne devaient pas aimés être bousculés de la sorte:

-Tout d'abord, nous tenons à vous remercier pour votre intervention, sans vous nous serions morts et dévorés par des monstres.

Elle inclina la tète en signe de respect et continua:

-Ce que mon ami veut dire à sa façon quelque peu...directe, c'est que nous vous serions reconnaissants si vous acceptiez de nous prêter main-forte, car dans cette affaire, si nous en ressortons vivants évidemment, nous serions tous gagnants car nous arrêterions un grand mal sévissant et se rependant sans vergogne...

Elle s'humecta les lèvres et poursuivit:

-Cependant, si vous ne vouliez pas ce serait compréhensible, après tout, pourquoi risquer sa vie pour des inconnus que vous ne verrez sans doute jamais? Mais en même temps si nous ne bougeons pas, personne ne le fera et nous risquons, comme l'a dit précédemment Eranor, de sombrer dans la folie....A vrai dire il s'agit plus de survie que d’héroïsme.
Artemisia Veregard, Explorateur
Profil: For 7 | End 8 | Hab 10 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 7 | Tir 9 | NA 1 | PV 42/45
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ia_veregar

Compétences:

Résistance au chaos - niveau 1
Chance - niveau 1
Cuisine - niveau 1
Orientation - niveau 1
Survie en millieu hostile - niveau 1
Alphabétisation - niveau 1
Baratin - niveau 1
Evasion - niveau 1

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 488
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par [MJ] Le Djinn » 20 mai 2013, 21:52

Les elfes regardèrent avec une suspicion renouvelée l'étrange trio, aucun d'entre eux ne sachant vraiment comment réagir face à ce mélange de logique, de demande et d'affront. Artemisia ne s'en était pas rendue compte mais elle venait d'interrompre et en quelque sorte d'humilier un noble elfe en lui passant devant et en parlant comme si il avait fait une bêtise. Bien entendue la réponse du capitaine ne se fie pas attendre:

-"J'ignore à quelle race d'enfant vous appartenez -halfing vous avez dit?-... Mademoiselle... Mais ici nul étranger n'est censé pénétrer et encore donner des ordres. Nous savons déjà tout ce que vous avez à nous dire alors gardez le silence."

Après cette claque mentale, l'elfe qui paraissait étrangement âgée se retourna vers notre second héros.

-"Le monstre que vous appelez Jabberslyth s'est sans doute évadé d'un enclos elfe noir après l'apparition du dôme, je sais qu'ils avaient un camp non loin, nous comptions y lancer un raid surprise quand cette diablerie est apparue, notre ami mage Oltray est un ancien membre de notre clan parti étudier à la Tour Blanche, il était revenu nous prêtre main forte.
Nous étions en chemin dans ces grottes quand le dôme est apparu, Oltray l'a ressenti et nous a ordonné de sortir, par malchance, ou plutôt par un quelconque maléfice la grotte s'est effondrée près de notre bivouac. Pour la suite, comment l'expliquer: nous sommes restés proches du dôme sans y être, sous terre, à la limite, consommant les réserves amenées. Presque à court de vivres nous nous sommes décidés à sortir quand nous vous avons vu allongés à l'entrée d'une grotte, deux bestigors près de vous. Un sauvetage plus tard nous étions de retour, tentant de résister à la folie qui nous assaille.
Mais dîtes-moi, pourquoi votre amie ne semble pas affectée?"


Cette fois ce fût le mage qui trouva la réponse, il ne voulait pas se priver d'une occasion d'étaler sa science.

-"Les halfings sont complètement immunisés au Chaos capitaine, cette jeune fille ne risque rien de ce côté là. A vrai autour d'elle les vents de magie semblent se refléter et s'éloigner, c'est difficile à expliquer mais sa présence repousse légèrement le mal de ces lieux. C'est grâce à cela que j'ai pu utiliser des magies bénéfiques pour la sauver, elle et vous, noble Eranor. Nul doute que sans ce... Talent vous seriez morts tout les deux."

La capitaine de la troupe était resté pensive, hésitant entre deux marches à suivre. Evidemment ils étaient tous conscient que rester dans ces tunnels serait suicidaire, mais aller dehors...

-"Nous n'avons pas le choix j'imagine, il faut retenter une sortie. Seigneur Eranor et jeune Artemisia, vous vous sentez de taille à marcher et à vous battre?"
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Et un jour quelqu'un est venu et m'a libéré, tant pis pour lui. Et pour les autres.

Avatar du membre
Eranor
PJ
Messages : 89
Profil : FOR 8/ END 8/ HAB 9/ CHAR 12/ INT 10/ INI 10/ ATT 11/ PAR 11/ TIR 9/ NA 1/ PV 60/60 (bonus inclus)

Re: [Eranor et Artemisia] Du cœur de l'Enfer, je vous frappe

Message par Eranor » 26 mai 2013, 23:16

Une enfant idiote ! On lui avait donné une petite fille sans jugeote comme suite ! Oser ainsi parler d’un Asur ! D’un noble Asur qui plus est ! Le reprendre devant des militaires, voilà qui avait le don de le mettre dans une profonde colère que seule l’ignorance inhérente à la race de sa compagne de route modérait. Pouvait-on vraiment en attendre plus d’un être si bas ? Beaucoup d’émotions se mélangeaient dans la tête du pauvre noble de Caledor, de plus en plus stressé, énervé et fatigué. Il en avait assez d’être ici, assez d’être poursuivi, assez de devoirs être avec une chose si inférieure… Mais, paradoxalement, il était heureux d’être accompagné, même par une Halfing, elle lui faisait penser à un petit enfant que l’on essaye de protéger de la rudesse de la vie, une orpheline qui n’aurait jamais eu de véritable éducation. Finalement, il ne paraissait que fortement agacé de ce qu’elle venait de faire, le dôme en était certainement responsable, jamais il n’aurait considéré un inférieur d’une telle manière, jamais aussi vite du moins.
La capitaine répondit aux remarques de la petite enfant sèchement, la reprenant presque violemment par une phrase d’une grande justesse, voilà une personne qu’Eranor appréciait déjà, se sentant sur la même longueur d’onde.


-Merci capitaine Riktoray, ces gens des petits peuples ont souvent bien du mal à comprendre certains principes des plus simples.

Puis, ce fut au tour de la vielle elfe d’expliquer la situation du groupe des guerriers fantômes, ce qui éclaircit bien des choses. Ils feront de bons alliés, ces Asurs sont de brave combattant, n’abandonnant jamais, rapide, agile et faible, même s’ils s’avèrent être inquiétant de par leur rapprochement avec les cousins maudit des braillant Asurs. Malheureusement, ils avaient retrouvé deux bestigors mort près d’eux, peut-être des parois du Jabberslyth qui avaient eu le temps de se jeter dans l’anfractuosité dans la roche avant d’être dévoré, ce qui signifiait qu’il pouvait très bien être au même endroit, attendant que les elfes sortent tout comme un chat attendrait une souris. Mais le moyen le plus sûr de retrouver ce mince filet sombre que les deux compagnons avaient vu au loin était de retourner sur leur pas, l’expérience était à tenter.
Après quelques rapides explications sur la raison de la présence de la Halfing du mage, la capitaine accepta l’offre d’aider à mettre fin à ce maudit dôme, enfin, les choses promettaient d’aller mieux.


-Tout d’abord, sachez que nous avons retrouvé le groupe de Durchii que vous recherchiez, ils ont été massacré par la bête, il n’en reste que des morceaux épars. La petite peut marcher, difficilement, certes, mais elle devrait pouvoir tenir, de même pour moi, mais ma blessure est loin d’avoir cicatrisé, il vaudrait mieux que j’évite le combat. Cela dit, je sais que vous faites partis de l’élite, si nous nous déplaçons assez discrètement, nous pourrons peut-être éviter les ennuis.

Eranor marqua une courte pause, se laissant quelques secondes de réflexion supplémentaire.

-Repartons là où vous nous avez trouvés, que l’un d’entre vous parte en reconnaissance afin de s’assurer que le monstre ne nous y attend pas, s’il n’y a aucun danger, alors nous retournerons en surface pour mettre un terme à cette ignominie. Une fois dehors, restez groupé, ne touchez à rien, chaque chose cache un piège mortel ici et que personne ne prenne de risque inutile, on ne laisse personne derrière, pas même la Halfing. Partez devant capitaine, je vous rejoins dans quelques minutes.

S’assurant qu’Elygna Riktoray commence à partir, le noble Asur se retourna alors vers la petite Artemisia, bien que calme, sa voix était sèche et autoritaire.

-Pauvre sotte ! Ce sont des militaires et je suis un noble d’Ulthuan ! S’ils ne m’avaient écouté, ils auraient brisé leur serment envers le pays et le roi phénix, se rabaissant au niveau des perfides Elfes Noirs qu’ils haïssent plus encore que le reste des Hauts Elfes. Tâchez de faire attention à ce que vous dites la prochaine fois, et restez près de moi, je ne voudrais pas retourner voir le mage qui vous a amené sans vous.

Eranor parti alors rejoindre Elygna en tête de file, tout serait bientôt terminé, enfin…
Eranor Dréanoc, Voie du noble elfe (sous voie du noble)
Profil: For 8 | End 8 | Hab 11 | Cha 12 | Int 10 | Ini 10 | Att 12 | Par 12 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... or_dreanoc
Equipement :
-Plastron en plaques légère (10 protection [torse et dos], -2 HAB, -1 ATT et PAR)
-Bouclier elfique (6+1d6 dégâts, 18 parade, déstabilisant)
-Épée longue elfique (16+1d8 dégâts 13 parade)
-Heaume elfique orné d'un rubis (9 protection [tête], -1 HAB, tout adversaire se trouvant face au porteur doit relancer le jet de dégâts de son arme et garder le moins bon)
-Jambières en plaque légère (9 protection [jambes], -1 HAB)
-Brassards en acier bleu (8 protection [bras], -1 HAB)
-Gantelets en acier bleu (8 protection sur les mains [+ poignets], pas de malus)

Protection totale :
-tête : 9
-jambes : 9
-torse et dos : 10
-mains et bras : 8

Compétences :
Acuité visuelle
Autorité
Vision Nocturne
Monte (cheval)
Volonté de fer
Arme de prédilection (épée)
Alphabétisation
Éloquence
Connaissances Tactiques
Parade

Profil avec malus/bonus :
For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 12 | Int 10 | Ini 10 | Att 11 | Par 11 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Monture
Coursier elfique : Senthoi
http://www.freewebs.com/feywild/Elvorse.jpg
For 8 | End 8 | Sau 10 | Rap 10 | Int 9 | Doc 10 | Att 6
Equipements :
-Harnais, selle et nécessaire de Toilettage
-Barde moyenne

Répondre

Retourner vers « Nagarythe »