[Geralt] Le Démon de Fiel

Les Plaines Sombres couvrent la majeure partie des Terres Sombres. C'est par là que le passage vers Cathay et Inja est le plus facile, mais pas le moins risqué.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 1119

Re: [Geralt] Le Démon de Fiel

Message par [MJ] Le Grand Duc » 07 déc. 2018, 17:24

Hirohito s'élança à la suite de Geralt sans même lui répondre. Qui était capable de dire ce qu'il se passait dans l'esprit du chevalier nippon ? Son sens de l'honneur lui dictait peut-être d'accompagner le Loup Blanc quel que soit le dénouement de cette histoire, ou alors avait-il encore l'espoir de capturer le stryge pour le remettre aux dawi-zharr. Toujours est-il qu'il n'hésita pas à une seule seconde et qu'il emboîta le pas sans rengainer son katana, une expression impénétrable sur le visage.

Les deux hommes rebroussèrent chemin et franchirent à nouveau la limite du marécage nauséabond, suivant la piste laissée par Klaus et le Démon de Fiel. Il n'était pas difficile de suivre ces traces, fraîchement imprimées dans la boue, jusqu'à ce qu'elles se perdent dans des massifs de jonc et des lits de cresson. Ils décidèrent alors de quadriller la zone pour retrouver une marque à remonter. Vingt minutes plus tard, Geralt repéra dans la tourbe les empreintes de botte du mercenaire qui menaient vers un secteur au sol spongieux et parsemé de mares sombres et de canaux naturels reliant ces dernières entre elles.

Ils ne tardèrent pas à retrouver Klaus, ou ce qu'il en restait. Le cadavre de l'averlander était cruellement mutilé : sa tête et son bras droit étaient presque décrochés de son tronc par une profonde morsure qui allait de la gorge au sternum.. La chair y était horriblement déchiquetée, comme si quelque monstre y avait goulûment mordu à plusieurs reprises. Le plastron en cuir était totalement éventré au niveau de l'estomac par un violent coup de griffe et les tripes s'écoulaient de part et d'autres comme de grosses anguilles visqueuses. Le corps avait été traîné sur quelques mètres depuis le bord immédiat d'une mare jusqu'au centre de l'îlot moussu et il y manquait une jambe, sectionnée au niveau du genou et désormais introuvable. Les yeux bleus de Klaus étaient encore grands ouverts au milieu de son visage recouvert de sang et de boue, et fixaient le ciel sans nuages. A côté de la dépouille, son bec-de-corbin et son pistolet déchargé gisaient dans l'herbe mouillée.


- "Le Démon lui a tendu un piège." devina Hirohito en s'agenouillant auprès du corps pour examiner les blessures. "Il a du prendre de l'avance sur lui et se dissimuler dans l'une de ces mares. Il n'a pas besoin de respirer ... Il n'eut qu'à attendre que Klaus s'approche pour jaillir de l'eau et le faucher."

Le guerrier nippon se redressa en analysant les environs.

- "Il est encore ici. Je le sens." murmura-t-il en posant une deuxième main sur son sabre dont il gardait la garde basse, sur ses appuis.
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Geralt
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Messages : 297
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Re: [Geralt] Le Démon de Fiel

Message par Geralt » 15 déc. 2018, 14:50

Ainsi donc, le guerrier d'orient accepta sans un mot de suivre le loup blanc, qui déjà avait prit les devants pour s'élancer sur les traces du mercenaire Klaus. Qu'est ce qui pouvait bien animer Hirohito à cet instant ? Geralt ne pouvait le savoir… Avait il encore dans l'idée de capturer la bête, dans l'espoir de toucher la récompense qui aurait pu lui permettre d'enfin rentrer à l'endroit qu'il considérait comme son chez lui ? Ou peut être l'honneur, qualité qu'il semblait faire passer au dessus de tout, lui interdisait de laisser tomber Geralt pour les prochains instants qui sans doute allaient être décisifs…

Rebroussant chemin tandis que l'on entendait encore au loin, les agitations qui s'étaient emparées du navire des nains du chaos toujours accosté, suite à la panique engendré par la trahison de Crispin. Le binôme, maintenant les derniers survivants de la chasse au démon de Fiel, usèrent de tous leur talents de pisteur pour remonter la trace de la stryge ainsi que de Klaus qui s'était élancé sur ces talons…
Ce fut après de longues minutes de recherches, qu'ils parvinrent enfin à retrouver leur camarade … Ou tout du moins ce qu'il restait de lui… En effet, le malheureux mercenaire, poussé par l'appât du gain, s'était semble il montré bien trop téméraire, au point qu'il n'avait pas anticipé, et surtout sous estimé l'intelligence du démon, qui au détour d'une embuscade, avait déchiqueté son corps… Le malheureux gisait désormais au sol, fauché par une mort rapide mais d'une terrible violence…
La zone marécageuse était ici le terrain propice pour tendre un piège, de nombreuses marres sombres jonchaient la zone, celles ci se reliant par quelques embranchements boueux peu profonds. Ayant tous les deux dégainés leurs armes, Geralt et Hirohito étaient désormais côte à côte, les sens en éveil, tandis qu'ils observaient sans un mot le cadavre de leur camarade tombé plus tôt…
Que pouvaient ils faire maintenant ? Rebrousser chemin ? Si Geralt aurait pu se saisir de cette option, cela n'aurait été que dans le seul but de ramener Klaus avec lui, mais dans le cas présent… L'ancien chevalier de l'Ordre de la couvée du corbeau qu'il était, ne pouvait fuir, face à cet adversaire vampirique qu'était le démon de Fiel… Si il n'était pas tué maintenant, alors jamais plus il ne serait en mesure de le retrouver. De plus, cela ne serait plus qu'une question de temps avant que les nains du chaos, sans aucun doute déjà sur leur trace, ne viennent les rejoindre, et le sort qu'ils réserveraient à Geralt et Hirohito serait sans doute bien pire que celui réservé dans un duel contre la stryge… Non… Il n'y avait plus qu'une solution : Continuer d'avancer et en finir ici et maintenant !

Ingurgitant une autre potion de soin de telle sorte à se retrouver à nouveau à son plein potentiel, le loup blanc se préparait alors à un des combat qui serait ici l'un des plus dur de sa vie… Serait ce le dernier ? Les prochaines minutes allaient le dire, car si la Stryge était à n'en pas douté encore gravement blessé, sans doute avait elle pu reprendre quelques forces, la rendant à nouveau mortellement dangereuse.


"Tu as raison, elle est encore ici… Elle se terre dans le but de nous prendre par surprise. Ne sous estime pas notre adversaire, le terrain est maintenant à son avantage, les fioles inflammables seront désormais inefficaces, le démon se jettera dans l'une de ces marres pour limiter ces blessures… Mais… Elle est toujours aux aboies, et elle nous craint, elle ne frappera plus sans réfléchir, et notre victoire dépendra seulement de notre coordination."

Tenant son épée runique de la main droite, il extirpa de sa veste une petite fiole lumineuse qu'il montra à Hirohito, celle ci étant la dernière qu'il possédait… Elle était ici sans aucun doute le meilleur moyen de reprendre l'initiative face à cet adversaire préférant se terrer dans l'ombre pour frapper. Le démon de Fiel préférant sans doute éviter une éventuel confrontation direct.

"Je suis désolé Hirohito… Sans aucun doute n'auras tu jamais la prime qu'on nous a promis, je sais à quel point elle était importante pour toi… Mes choix nous ont mené ici, et j'en assume la responsabilité… Mais je suis également content que tu sois là, pour ce qui sera peut être notre dernier combat : depuis le premier contrat que j'ai pu faire avec toi, tu as toujours été un homme d'honneur et de principe, et je respecte ça…"

Le loup blanc ferma alors les yeux, se concentrant comme cherchant à déceler où l'ennemi pouvait se terrer, puis il se laissa porter par ses souvenirs, repensant à tout ce qu'il avait pu vivre ou faire par le passé… Il repensa à tout ce qu'il avait pu perdre, aux êtres chères qui n'étaient plus là avec lui, et que peut être il se préparait aujourd'hui à rejoindre au royaume de Morr…

"Jouons nos dernières cartes : j'espère que l'homme qui t'a vendu ceci ne s'est pas moqué de toi."

Il montra alors une seringue de bois noir qui selon le marchands à qui Hirohito avait acheté ce produit, permettait de décupler les réflexes et la vitesse de façon drastique. Ce fut alors sans crainte, qu'il en injecta le contenu dans son organisme, un liquide noir se déversant à travers ses veines, si bien que celles ci, ressortaient énormément, et qu'on pouvait maintenant les voir parfaitement sur les parties visibles de son corps et de son visage. Le rythme cardiaque du chevalier renégat s'accéléra soudainement, tandis que peu à peu il sentit la fatigue de ces muscles le quitter, se sentant étonnamment léger .

Geralt s'avança alors, suivi du guerrier au katana, se préparant à tous moments à subir le premier assaut du démon de Fiel… Qui saurait triompher de qui ?

► Afficher le texte
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 15 déc. 2018, 18:37, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 156 xps
Geralt, Chevalier renégat de l'Ordre du corbeau
Profil: For 12 | End 12 | Hab 14 (*+1) | Cha 8 | Int 12 | Ini 14 | Att 14 | Par 14 | Tir 14 (*+1) | NA 3 | PV 95/95
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Objet spécial

"Pollen de sirène" : 109 / 120 doses

Compétences :

CHANCE (B)

TIR EN MOUVEMENT (A)

DÉGAINER L’ÉPÉE (B)

• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• AMBIDEXTRIE

• INTIMIDATION (B)

• TORTURE (B)

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
"Lumière et ténèbres ne sont pas destinés à s'affronter… Elles doivent s'assembler..."

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 1119

Re: [Geralt] Le Démon de Fiel

Message par [MJ] Le Grand Duc » 15 janv. 2019, 20:58

Musique d'ambiance



Au milieu de ces marais perdus des Terres Sombres, où nul ne se rendait jamais, le temps semblait s'être arrêté.

Des fumerolles blafardes montaient des eaux croupies qui serpentaient entre les îlots de tourbière, des nuages nonchalants s'étiraient en une mince couche dans le ciel, alourdissant l'atmosphère et faisant pâlir la lumière de l'astre diurne.

Les yeux vides de Klaus semblaient observer Geralt et Hirohito tandis que les deux derniers chasseurs de monstres se préparaient à l'ultime combat de leur funeste expédition. Allaient-ils mourir ici ? Si oui, alors leurs corps seraient dévorés ou pourriraient dans les miasmes de cet enfer étouffant pour que leurs os se mêlent finalement à la fange dans laquelle ils se tenaient. Disparaître ici, dans ce lieu abandonné de tous, qu'aucune carte de marquait, qu'aucune route ne traversait. Une sépulture lointaine et anonyme pour des héros à l'âme sombre et à la conscience lourde. La Mort incarnée rôdait quelque part autour d'eux, tapie dans les ruisseaux noirs et les brumes, mais les chasseurs semblaient calmes. Stoïques. Différents et pourtant semblables, peut-être pensaient-ils tous les deux qu'il était temps d'en finir avec leurs errances et leurs remords. Et pour quitter ainsi ce monde qui ne voulait décidément plus d'eux, un marais puant faisait un parfait mausolée.

Le Loup Blanc ingurgita une potion de soin d'un trait et les guerriers se piquèrent profondément l'épaule avec les fines seringues achetées aux Sentinelles. D'étranges fluides se répandirent dans les veines du chevalier aux cheveux d'argent, lui glaçant le sang comme un hiver kislévite. Un frisson incontrôlable remonta le long de son échine et ses poings se fermèrent machinalement tandis que sa mâchoire se contractait ; ses pupilles se dilatèrent et il eut besoin de prendre une profonde inspiration alors que ses sens se trouvaient décuplés. Geralt se tourna vers Hirohito, et le regard écarquillé de ce dernier indiquait que la drogue lui avait faite le même effet.

- "Ce n'est pas la mort qui nous attend, mon ami." lui dit le guerrier au chignon avec un sourire énigmatique. "C'est la délivrance. Ce fut un honneur de combattre à tes côtés, Loup Blanc."

Hirohito plaça les bras le long du corps et inclina profondément le buste, dans un geste lent et solennel. Lorsqu'il se redressa, il hocha brièvement la tête pour indiquer qu'il était temps d'en finir et se campa sur ses jambes pour dégainer son magnifique sabre dont il agrippa le manche des deux mains, prêt.

Les chasseurs se placèrent dos à dos, armes en main et sens aux aguets, et attendirent l'attaque.

Soudain, un geyser d'eau s'éleva en bordure de la motte sur laquelle ils se tenaient et le stryge surgit des éclaboussures avec un rugissement tonitruant, toutes griffes dehors.


Le Démon de Fiel retomba sur ses pattes et bondit sans coup férir sur les chasseurs. Exactement au même instant, Hirohito se retournait d'un mouvement parfaitement cadré pour faire face de front aux côtés de Geralt. Le nippon ferma les yeux malgré l'horreur qui se jetait sur eux, faisant totale confiance au Loup Blanc et anticipant son geste. En effet, l'impérial n'attendit pas pour briser sa fiole en verre au sol tout en se protégeant le regard de sa main armée.

Le flash aveuglant survint en même temps que le hurlement rageur du vampire qui retomba dans la boue en happant l'air autour de lui comme un demeuré, incapable de repérer ses cibles l'espaces de quelques secondes et espérant tout de même pouvoir en frapper une par chance. C'est le moment où les guerriers se jetèrent sur lui de concert pour lui asséner un coup, mais le monstre bondissait de part et d'autre d'une manière aléatoire, balayant le petit îlot de coups rageurs qui obligeaient les chasseurs à se tenir à distance si ils ne voulaient pas être fauchés.

Hirohito se retrouva soudainement au devant du Démon et se fendit en décrivant un arc de cercle fulgurant avec son katana pour trancher net les tendons du monstre. Ce dernier, qui retrouvait peu à peu ses sens, ne l'entendit pas de cette oreille et s’aplatit au sol pour esquiver le coup rasant avant de se relever d'un même mouvement, comme monté sur ressorts, et d'asséner un violent coup de bas en haut à l'oriental, déchirant sa tunique en tissu et lui griffant horriblement toute la partie gauche du visage. Comme si cela n'était pas assez, le vampire ramena son long bras musculeux contre lui, entraînant le nippon pour lui mordre sauvagement l'épaule de ses crocs acérés, prêt à lui arracher le bras.

C'était sans compter sur Geralt qui empoigna son épée à deux mains pour l'enfoncer jusqu'à mi-lame dans le flanc du monstre. Le Démon de Fiel poussa un mugissement à vriller les tympans et se retourna subitement contre l'impérial, pensant Hirohito hors de combat, lorsque le katana de ce dernier, qui était à demi agenouillé, vint larder le thorax de la bête d'une entaille si profonde qu'on pouvait voir les os à travers la chair noire.

Le vampire redoubla de violence. Insensible à la douleur, il se jeta sur Geralt tout en décochant une ruade de son énorme patte griffue, dépliant sa cuisse avec la puissance et la vitesse d'une arbalète. Le coup fut si brutal qu'il projeta Hirohito en arrière avec un craquement d'os sinistre. Le chevalier nippon roula dans la boue jusqu'à la bordure de l'îlot de tourbe, face contre terre et la moitié du corps dans l'eau, son épée retombant un peu plus loin dans l'herbe mouillée.

La riposte du Loup Blanc, aussi vive soit elle, ne rencontra que l'air lorsque le stryge se déporta sur le côté pour se recentrer sur sa cible d'un crochet incroyable et bondit sur lui avec la sauvagerie d'une bête féroce. Ils roulèrent dans la boue et la bête furieuse le roua de coups, lui brisant quelques côtes et déchirant son gilet en cuir de ses griffes et de ses coups de mâchoire. Ce n'est que par la force de son épée que Geralt se dégagea de l'étreinte et pu se relever alors que son adversaire reculait momentanément.

Les deux ennemis se jaugèrent l'espace d'une seconde qui resta comme suspendue dans l'air.

Geralt saignait de profondes estafilades au torse, dans le dos et aux bras, et son flanc gauche lui causait une douleur terrible. Le stryge, lui, était lézardé par les entailles noires. Sa peau horriblement brûlée se fendait pour laisser voir sa chair dure comme du cuir. Il semblait considérablement affaibli et boitait même d'une patte dont les tendons étaient sectionnés. Pour autant, son regard brûlait toujours d'une haine infinie. Le Démon de Fiel ne s'enfuirait pas, et aller se battre jusqu'à ce que mort s'ensuive ... et ses pouvoirs de régénération n'allaient pas tarder à jouer en sa faveur.

► Afficher le texte

► Afficher le texte
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Geralt
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Messages : 297
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Re: [Geralt] Le Démon de Fiel

Message par Geralt » 16 janv. 2019, 19:01

Un combat d'une violence inouï s'était engagé, dans un décor aussi sinistre que terrifiant, n'apparaissant sur aucune carte et n'étant bien souvent que traversé par les plus téméraires... Ou les plus fous.
Une lutte de survie mettant en opposition le champion de la vie, face à l'horreur de la non vie.
Une danse mortelle ayant causé de nombreuses blessures dans les deux camps, si bien que au levée de rideau, deux protagonistes tenaient encore debout : D'un côté la stryge... Abomination de la nuit, créature infernal et avide de sang, les yeux plein de rage et accompagnant chacun de ces mouvements par d'horribles hurlements terrifiants... Devant le vampire : Geralt, le loup blanc... L'une des plus fine lame de l'Empire selon les dires, ancien chevalier du secret Ordre de la couvée du corbeau, héros pour certains, traîtres pour d'autres...
Il se tenait devant la créature, les opposants se jugeant et semblant chercher la faille dans la garde de l'autre, dans le but d'en finir... Car oui... Les prochaines minutes allaient sonner la fin de cette chasse, le combat ne pouvait avoir qu'un seul vainqueur, et aucun des concurrents n'avaient dans l'optique de fuir...

Le loup blanc, du coin de l'œil, posa un regard sur Hirohito qui plus tôt, avait subi durant le combat le courroux de la stryge... Son corps était totalement immobile, à moitié immergé dans la boue environnante... Les blessures qu'on pouvait voir sur son corps étaient abominables, et sans aucun doute le guerrier nippon devait souffrir le martyr à l'instant T. Mais pour autant, aucune complainte n'emergea de son camarade... Était il déjà mort ? Le loup blanc ne pouvait en être sûre... Mais si il y avait encore un espoir de le sauver, celui ci était entre les mains du chasseur de monstre, et sa capacité à en finir rapidement avec le démon de Fiel...

Continuant de se jauger, l'heure n'était désormais plus à la réflexion mais bien à l'action... L'idée de Geralt était simple : Ne laissez aucun répit à la créature pour l'empêcher de pouvoir user de ces compétences de régénération... Un combat dans la durée signifierait la défaite du membre déchu de l'Ordre. De fait... Il devrait en finir dès son prochain assaut, un quitte ou double en sommes...
Sous sa veste, l'un de ses pistolet encore chargé attendait d'être saisi pour en user. En faisant mouche ou non... Il s'élancerait derrière ensuite dans un duel à mort épée en main...

Quelques secondes s'écoulèrent, et la brise du vent vint alors caresser la joue de Geralt, sonnant la reprise des activité : D'un geste vif, le loup blanc porta la main à son ceinturon, et ce mouvement déclencha pour réaction la charge de la stryge.
C'est alors... Que le temps se figea complètement, le Loup blanc ressentant une pression sur son poignet, l'empêchant de sortir son arme à feu. Devant lui, une silhouette féminine et au visage toujours masqué par un voile d'obscurité apparu... Discernant la lueur de ces yeux, le loup blanc la regarda, sans pour autant relâcher la poignée pistolet de arme.


*Geralt... Il est temps de cesser... Tu t'es assez battu... Te voir ainsi... Regarde toi loup blanc ! Tu tiens à peine debout ! Tu es épuisé, supportant la douleur grâce à quelques drogues, les côtes brisées... Ton corps est mourant Geralt.*

La voix de la jeune femme était emprunt de tristesse et de désespoir, mais reflétait la réel situation : Geralt était en piteuse état, épuisé et mourant, chaque seconde écoulée lui intimait de fermer les yeux et de se laisser aller au monde des songes... Mais son instinct de survie le maintenait encore debout et éveillé pour son ultime combat.

*Tu as passé ta vie à combattre pour les autres, dans l'ombre... Et aujourd'hui tu n'as plus rien ! Ou sont tes compagnons des sentinelles ? Tous morts ! Comme tous ceux qui ont pu un jour croisé ta route Geralt… Comme moi... Pourquoi continuer à te battre toi qui n'a plus rien ? Le monde t'a oublié, L'Ordre t'a renié, Morr lui même t'a maudit...
Tu es devenu un fantôme Geralt... Se rattachant à des souvenirs d'un pseudo glorieux passé : Une gamine aux cheveux rouges qui depuis longtemps t'a oublié... D'anciens compagnons qui depuis longtemps sont morts... Un amour qui depuis longtemps s'est consumé…*


Relâchant la main de Geralt, elle posa la sienne sur sa joue et s'approcha de lui, le fixant droit dans les yeux en posant cette ultime question :

*Alors dit moi Geralt... Dit moi... Pourquoi continuer à lutter ? *

Le loup blanc resta immobile et plongé dans un mutisme total... Était il plongé dans une intense réflexion comme cherchant une réponse au monologue crevant de vérité du fantôme se tenant devant lui ? Aucunement... En réalité, il observa la jeune femme devant lui, le regard amer et plein de tristesse, et dit tout simplement :

"Tout ce que tu as dis... Est totalement vrai... Je n'ai plus rien, ni personne qui m'attends dans ce monde... La mort est mon fardeau... Mais... Je ne peux te rejoindre maintenant... Ni toi... Ni tous ceux que j'ai perdu... Pas encore... Et si tu veux vraiment connaître la raison qui me pousse à continuer cette guerre contre la non vie que j'ai pourtant durant longtemps cherché à fuir : C'est que je pense... non... Je suis persuadé... Que quelque part... Je trouverai ma redemption. Il me reste des choses à accomplir..."

Des paroles égnimatiques... Geralt savait il lui même ce qu'était cette "rédemption" dont il parlait ? ... Tentait il de se persuader qu'il avait encore un rôle à jouer dans la guerre où se confrontait lumière et ténèbres ? Ou bien le destin, et les Dieux, avaient il vraiment encore quelques projets pour lui ? L'avenir, qui pourrait se terminer dès aujourd'hui face au démon de Fiel, donnerait bien vite des réponses...
Le fantôme de la jeune femme, ne répondit rien... Et comme elle était apparu, elle s'évapora à la manière d'une illusion, laissant alors le temps reprendre son cours dans le monde réel...

La Stryge se jeta alors sur le loup blanc, tandis que le chasseur de monstre de son coté, dégaina finalement son arme à feu, pressant la détente tout en faisant un pas en arrière... Et... La dernière chose que l'on entendit... Fut le départ du coup qui raisonna à travers les marais, avant de laisser le calme morbide de ces lieux régner à nouveau en maître sur la zone...

Et désormais, l'on attendait plus que de voir... Qui du démon de Fiel ou de Geralt... Allait se tenir le dernier debout...

Bon, selon toute logique, le prochain post finalisera le combat avec ma victoire ou ma défaite...


Pour le combat :

-1 NA utilisé pour le tir au pistolet (Prendre en compte adresse au tir)
-Ensuite si le coup de feu est pas suffisant ou est un échec : 1 NA pour une attaque corps à corps (Prendre en compte les compétences citées de mon post précédent)
-Enfin pour ce qu'il me reste, j'utilise 3 esquives. (Prendre en compte les compétences citées de mon post précédent)

Bien évidement utilisation de mon médaillon elfique m'offrant la compétence chance en P1 : Pour la réussite de mon tir au pistolet / En P2 pour une esquive qui m'empêcherai de mourir sur le moment.

Avant qu'on me pose cette question : j'ai fais exprès de ne pas user d'une potion de soin, en partant du principe que ça pourrait donner du temps à la stryge pour une régénération. De fait le coup de feu me semble la meilleur solution, l'obliger à combattre / Lui faire prendre des dégâts pouvant selon moi l'empêcher de se régénérer.
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 17 janv. 2019, 23:04, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 162 xps
Geralt, Chevalier renégat de l'Ordre du corbeau
Profil: For 12 | End 12 | Hab 14 (*+1) | Cha 8 | Int 12 | Ini 14 | Att 14 | Par 14 | Tir 14 (*+1) | NA 3 | PV 95/95
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Objet spécial

"Pollen de sirène" : 109 / 120 doses

Compétences :

CHANCE (B)

TIR EN MOUVEMENT (A)

DÉGAINER L’ÉPÉE (B)

• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• AMBIDEXTRIE

• INTIMIDATION (B)

• TORTURE (B)

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
"Lumière et ténèbres ne sont pas destinés à s'affronter… Elles doivent s'assembler..."

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 1119

Re: [Geralt] Le Démon de Fiel

Message par [MJ] Le Grand Duc » 17 janv. 2019, 23:48

C'était le moment de vérité.

Le Démon de Fiel poussa un rugissement qui retentit dans tout le marais et s'élança au moment où Geralt vidait l'étui de son pistolet pour pointer l'arme sur le monstre qui chargeait face à lui. Le Loup Blanc se dressait sans trembler, légèrement de profil, son gilet en cuir complètement déchiré et ensanglanté.

La scène semblait se dérouler au ralenti. Le stryge galopait à quatre pattes, faisant voler les mottes de boue derrière lui, puis se campa sur ses puissantes jambes arrières pour bondir en écartant sa mâchoire démesurée et armant son bras aux longues griffes. Il s'éleva dans les airs, les yeux écarquillés et débordant de haine, dominant le chevalier renégat de toute sa hauteur.

Geralt appuya sur la détente et le coup de feu claqua.

Des aigrettes s'envolèrent au loin.






L'énorme carcasse reposait à un pas du chasseur, immobile.

Le Démon de Fiel était tombé, finalement. Son mufle reposait contre la mousse, les bras étendus de chaque côté. La peau de son dos était atrocement craquelée et carbonisée par le feu, et de larges entailles le recouvraient de toute part. Il était inerte, après tant de siècles passés à se tapir dans l'ombre du marécage. Peut-être était-ce une délivrance pour lui, après tout, car quel être pouvait se réjouir d'une telle existence, même immortelle ?

Une quinte de toux douloureuse monta de l'endroit où Hirohito avait atterri. Le guerrier nippon essayait de se hisser sur la berge en agrippant une touffe de joncs de sa main ensanglantée.



► Afficher le texte
Maintenant à toi de voir ce que tu fais. Tu n'es pas si loin de la Ruine (le fleuve où ont accosté les nains du chaos) à l'Est. Sinon autour de toi c'est marais, marais, marais. Tu sais juste qu'à une demi journée de marche vers l'Ouest il y a la falaise où vous avez combattu les hobgobelins. Au Nord, tu sais pas. Au Sud, tu sais pas.

Félicitation, ta chasse est terminée !
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Geralt
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Messages : 297
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Re: [Geralt] Le Démon de Fiel

Message par Geralt » 18 janv. 2019, 01:35

Le coup de feu sonna, et la créature s'écroula, son corps percutant le sol et glissant d'un bon mètre en direction de Geralt, emporté par l'élan de sa charge. Le loup blanc de son coté, resta immobile, son arme toujours pointé dans la direction de la Stryge, comme n'arrivant pas encore à réaliser, qu'il était enfin venu à bout du terrible démon de Fiel, vampire qui sans aucun doute, terrorisait la région depuis des siècles déjà.
C'est alors que comprenant enfin que l'issu du combat lui avait été favorable, qu'il se laissa tomber deux genoux au sol, épuisé et gravement blessé, il cracha pendant une longue minute du sang, celui ci virant au noir, comme si son corps cherchait déjà à rejeter la drogue qu'il s'était injecté plus tôt. Les premiers contrecoups du produit étaient en train de faire leur apparition.
Sa respiration était lente et difficile, effet dû aux nombreuses côtes brisées qu'il avait, son armure était en piteuse état, et la souffrance des nombreux coups reçu, était ce qui lui permettait encore de rester suffisamment conscient pour pouvoir réfléchir à la suite des évènements.

C'est alors qu'il entendit un bruit, une quinte de toux émergeant d'une tourbière, dont l'origine de la provenance n'était autre que le guerrier d'Orient Hirohito. Ainsi donc, le dernier camarade de son groupe avait survécu, chose qui aurait pu le rendre heureux à l'instant T, si leur situation n'était pas aussi catastrophique... Car oui, bien que le démon de Fiel avait été vaincu, le binôme était bien loin d'être tiré d'affaire, c'était tout le contraire.
Avec un effort considérable, le loup blanc se redressa, pour se diriger vers son camarade et se porter à sa hauteur. Observant ces blessures, celui ci était dans un état critique… Sans soin d'urgence, tout portait à croire qu'il ne tiendrait au mieux que quelques heures. La profondeur et l'intensité des blessures apposées par les griffes du démon de Fiel, étaient telles, que même les deux potions de soin restante au chevalier déchus de l'Ordre ne sauraient être suffisantes.


"Hirohito..."

Pour seul réponse, il ne put obtenir qu'un simple grognement de douleur. Le loup blanc le savait… Il se devait de prendre une décision, quand à la suite des évènements et cela rapidement, car en effet, il était persuadé que les nains du chaos et donc l'employeur ayant financé la chasse au démon de Fiel, se trouvaient non loin, et viendraient vite à leur rencontre surtout après le coup de feu déclenché plus tôt.
Qu'allait il pouvoir dire ou faire face à un nain du chaos qui sans aucun doute n'accepterai jamais l'échec du loup blanc ? La capture de la bête avait été avorté par le mage Crispin, et cette décision avait obligé Geralt à changer ses priorité, en tuant le démon de Fiel. Le contrat était donc un échec...

Certes… Une tentative de fuite pouvait être une solution, tout du moins aurait elle été crédible seul… Mais avec le corps de Hirohito… La tâche était bien plus ardu. En effet, si déjà quitter les marais sans encombre serait un exploit, il ne fallait pas oublier qu'il faudrait ensuite réussir à survivre aux rudes conditions de vie des plaines sombres. Or sans ressource, ni vivre… La mort attendrait Geralt au bout du chemin. Retourner aux Sentinelles pouvait être une autre idée… Mais il était certains que les nains du chaos allaient mettre la tête du loup blanc à prix, rendant la cité aussi dangereuse pour lui que le reste des plaines sombres. Le sac de gemme qu'il avait reçu de son employeur nain pour financer sa traque, était aujourd'hui un cadeau empoisonné, car la rancune légendaire des nains, ne leur permettaient pas de laisser une dette non remboursé.
Enfin… Il pouvait en dernier recours, laisser Hirohito derrière lui, au vu de ces chances de survie, l'idée semblait selon toute probabilité, celle augmentant le plus les chances de survie du Disciple de Dietrich. Mais… Il ne pouvait s'y résigner, ne pouvant laisser derrière lui l'homme qui avait accepté de le suivre sans sourciller dans cet ultime combat contre la créature vampirique. Sans Hirohito… Geralt n'aurait pu défaire seul le démon de Fiel.
Se relevant pour se tenir debout face au guerrier du royaume Nippon, il rechargea avec un calme terrifiant ses deux armes à feu, avant d'ingurgité une potion de soin, qui lui permettrait de reprendre quelque force. C'est alors qu'il s'adressa à son camarade gisant devant lui, ignorant si il était en mesure de le comprendre encore :


"Tu t'es bien battu mon ami… Le démon de Fiel n'est plus, et nous avons arraché la victoire… Mais pour autant… Je pense que notre situation ne s'est pas améliorée… Je les entends qui arrivent… Les nains du chaos… Ils ne vont pas aimer voir leur créature dans cet état…"Il poussa un léger rire, comme s'imaginant déjà la tête qu'allait afficher le Dawi-Zharr, qui l'avait employé en voyant le démon de Fiel sans vie. "Et sincèrement… Même en te portant pour essayer de te faire quitter ces marais… Je ne suis pas sûre que tu puisses survivre encore longtemps sans véritable soin… Oh je sais ce que tu dois te dire… Qu'il serait logique que je te laisse ici tandis que j'aurais une chance de fuir seul… Mais vois tu… En réalité ma vie n'est pas plus précieuse que celle d'un autre… Je… Je suis mourant Hirohito… Quelques mois… un an ou deux tout au plus… C'est le temps qu'il me reste, avant que mon corps ne me lâche… Une sentence du destin que j'ai choisi d'accepter. Après tout, la chose n'est elle pas normal pour un homme ayant autant de blessure que moi ? Usant de substance en tout genre pour faire jeu égal avec les pires créatures de ce monde ? Il fallait bien que tôt ou tard, je sois amené à en payer le prix non ?

Alors… Pour une fois dans ma vie… Je vais tenter de maintenir l'un de mes compagnons en vie… Ahahah… Tu verras, on m'a toujours dis le plus grand bien de l'hospitalité des nains du chaos… Peut être nous vendront ils comme esclaves ? Des combattants capable de tuer une stryge, cela ne cours pas les rues… Peut être même cela sera mon laisser passer pour retourner dans l'Empire… Ou plus au nord… On m'a toujours dis le plus grand bien de ces régions… Ou encore… Bref… Le monde est vaste."


En réalité, Geralt ignorait totalement ce qu'il pourrait lui arriver à lui, ou à Hirohito en se rendant aux nain du chaos… Peut être seraient ils tués sur place ? Ou encore connaitraient ils un sort plus horrible encore ? Il ne pouvait le savoir. Dans tous les cas, pour qu'ils puissent survivre tous les deux, cette option était la seul possible.

"Heureusement il me reste quelques onguents et quelques bandages pour te donner les premiers soins, mais avant cela…"

Il se retourna en direction du cadavre du vampire, et se dirigea vers celui ci, tout en rangeant sa lame runique dans le fourreau fixé dans son dos. Là, Geralt s'empara d'un pieu, fixé sur sa veste, et d'un geste vif et puissant, le planta dans le crâne de la Stryge, en le laissant dans celui ci.

"J'ignore ce que voulait faire ce nain du chaos avec toi… Mais là… Je suis sûre qu'il ne pourra plus rien faire de ton corps."

Puis retournant vers Hirohito, Geralt commença à lui apposer les premiers soins tandis qu'on entendait déjà les pas lourds du détachement de nain du chaos se diriger vers leur position...
Bon, tu auras donc compris mon choix, qui me semble être le plus judicieux…

Fuir signifiait laisser crever Hirohito, mais la logique de Geralt ne serait pas respectée avec cette option, sans compter que survivre dans les marais et les plaines sombres, sans ressources et sans guide… Sans compter les nombreuses bestioles des environs... Je pense que même pour moi c'est chaud (Mon armure est défoncé, et niveau potion et fiole, je suis très limite désormais)


Or donc, niveau de mes actions :

-Je recharge mes deux flingues.
-Je bois une potion de soin, histoire de soigner certaines blessures (même si pour le réalisme du RP, on est toujours avec un Geralt épuisé, et commençant à subir le contrecoup de son injection de drogue)
-J'utilise un pieu que je plante dans le crâne de la stryge, juste au cas… Au moins quoique décide de nous faire notre employeur nain du chaos, là au moins je suis sûre qu'il pourra rien faire du cadavre de la bête.
-Enfin j'utilise ce qu'il reste d'onguent et de bandage sur Hirohito pour les premiers soins (j'ai vérifié au départ des sentinelles, jamais distribué des bandages et onguents à tout le monde dans l'équipe)
-Derrière chose, j'ai rangé mes armes pour le moment, et j'attends l'arrivée des nains, toute façon vu le nombre et l'équipement qu'ils ont, je n'ai aucune chance dans un combat.

Voila voila
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 18 janv. 2019, 19:03, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 168 xps
Geralt, Chevalier renégat de l'Ordre du corbeau
Profil: For 12 | End 12 | Hab 14 (*+1) | Cha 8 | Int 12 | Ini 14 | Att 14 | Par 14 | Tir 14 (*+1) | NA 3 | PV 95/95
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Objet spécial

"Pollen de sirène" : 109 / 120 doses

Compétences :

CHANCE (B)

TIR EN MOUVEMENT (A)

DÉGAINER L’ÉPÉE (B)

• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• AMBIDEXTRIE

• INTIMIDATION (B)

• TORTURE (B)

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
"Lumière et ténèbres ne sont pas destinés à s'affronter… Elles doivent s'assembler..."

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 1119

Re: [Geralt] Le Démon de Fiel

Message par [MJ] Le Grand Duc » 18 janv. 2019, 19:47

Hirohito toussait du sang pendant que Geralt pansait tant bien que mal ses terribles blessures. La moitié du visage du chevalier du Nippon n'était plus qu'un champ lacéré de chair et de sang. Son corps était atrocement mutilé et la ruade qui l'avait projeté en arrière lui avait certainement brisé plusieurs os. Il gisait là, la tête reposant contre la cuisse de l'impérial c assit à ses côtés et qui tentait de lui apporter quelques soins.

- "Nous, des esclaves ?" Il voulu rire mais toussa à la place, crachant un glaviot ensanglanté. "Nous l’étions déjà, Loup Blanc. Esclaves de nos souvenirs et de nos remords. C'est de ces derniers dont tu dois ... " Toux, encore. "... te libérer. Le reste n'a aucune importance."

Le vaillant guerrier resta silencieux quelques instants, les traits crispés par la douleur et son œil valide vers le ciel. Ses jambes tremblaient de manière incontrôlables.

- "Quelle idée nous avons eu de venir ici ... A croire que ce n'est pas l'or que nous cherchions, mais bien la mort. Que tous soient rassurés, nous avons réussi !" Il cracha à nouveau une gerbe sombre en guise de rire. "Enfin, pas tous. Pas toi, Loup Blanc." Il glissa une main fébrile et ensanglantée vers l'intérieur de sa tunique déchirée et en tira le médaillon en bronze qu'il portait au cou, représentant une roue en jade. "Apporte ça au Temple des Moines-Dragons, au pied de la Montagne qui Chante. Dis leurs que Hirohito est tombé au combat. Maintenant, Loup Blanc, prends mon sabre et guide ma main. C'est ainsi que périt un prince du clan Kagawa." dit-il en pointant un doigt fébrile vers le katana qui reposait plus loin, sur la mousse fraîche.

Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Geralt
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Messages : 297
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Re: [Geralt] Le Démon de Fiel

Message par Geralt » 18 janv. 2019, 22:56

Musique d'ambiance
La musique est là pour le fun. Je devais à la base l'utiliser pour la fin du combat vs la stryge et j'ai oublié… Donc je la met pour ceux qui un jour veulent en user.
Se tenant près de son compagnon d'infortune, le loup blanc tenta tant bien que mal de le maintenir en vie comme il le pouvait, le visage à moitié déchiré, les chairs de son corps en lambeau… Son corps commençait petit à petit à être prit de certains spasmes. Pour autant, le guerrier d'Orient parvint a engager la conversation avec l'ancien guerrier corbeau…
Dans un discours frappant de vérité, il tenta d'expliquer que les hommes comme lui et le chasseur de monstre, étaient depuis longtemps déjà, les esclaves de leur passé, cherchant à se racheter de quelques mauvaises actions, qui les avaient obligé à tout perdre, et à détruire tout ce qu'ils avaient pu un jour tenter de construire… Pour Geralt c'était de l'Ordre et des nombreuses rencontres engrangées durant ses voyages dont il s'agissait… Pour Hirohito, c'était la mort de sa femme et de son enfant… Ils étaient des hommes aux cœurs de glace, ne se sentant vivre qu'en faisant couler le sang là où le destin décidait de les envoyer…

C'est alors que à travers Hirohito, Geralt pu se reconnaître… Le regard affiché par le guerrier du royaume Nippon… était celui d'un homme n'ayant plus aucune volonté de vivre… Et ce sentiment, Geralt ne l'avait que trop connu lors de sa traque contre le maitre vampire Agabius deux ans plus tôt… A l'époque cela avait commencé avec le sacrifice de le Nathalie Jeansigner… Lorsque celle ci avait donné sa vie, pour donner l'occasion au loup blanc de triompher de la comtesse grise… Des évènements semblant remonter à loin maintenant, mais qui pour autant continuaient à hanter le chasseur de monstre presque toutes les nuits.

S'arrachant du cou un médaillon qu'il arborait, Hirohito le tendit au disciple de Dietrich, qui tandis qu'il resta silencieux en écoutant son camarade, observa la forme du pendentif : Celui ci représentant une roue de jade… Jamais il n'avait vu ce genre de symbole, provenant sans doute de quelques contrées loin d'ici vers l'est… Des terres que le loup blanc n'avait jamais visité encore, et qui au vue de son corps mourant, ne pourrait jamais fouler un jour…
C'est alors que dans la souffrance et l'attente de la mort, Hirohito demanda une ultime faveur à celui qui avait mit fin à l'existence du démon de Fiel : Lui ôtez la vie, à la manière des princes de son pays, tout en lui promettant de ramener le médaillon qu'il voulait lui confier, vers un lieu nommé le temple des Moines-Dragon, semblant se situer au pied de "la montagne qui chante"…

Geralt s'enferma dans un mutisme total, réfléchissant à la situation… Si accomplir les dernières volontés d'un homme mourant pouvait sembler être noble… Libérant dans le même temps Geralt du fardeau que pouvait représenter son compagnon au vue de son état… L'homme aux cheveux blanc ne parvenait pas à se résigner à laisser derrière lui le dernier membre encore en vie de son équipe. Il restait persuadé que les nains du chaos pourraient lui sauver la vie… Car même si la chasse était un échec, la carcasse de la stryge rembourserait peut être une partie de l'avance que Geralt avait pu percevoir pour financer cette folle mission. Même si tout portait à croire que les nains une fois sur place, feraient faire prisonnier le binôme, sans aucun doute n'abandonneraient ils pas Hirohito à son triste sort, lui qui avait été capable de défaire avec le loup blanc la stryge, possédait sans aucun doute une valeur marchande importante… Si ce peuple était connu pour sa cruauté, il n'en restait pas moins un maître dans le commerce d'esclaves et autres marchandises. Bien sûre, le destin envisagé par le loup blanc n'avait rien d'enviant… Mais la situation pouvait elle être pire que maintenant ? Même en se décidant à fuir seul vers l'est, nombre de danger l'attendaient dans ces terres hostiles, où nombre de prédateurs vivaient… Car si la stryge avait été durant des siècles la créature la plus forte de la chaine alimentaire, déjà l'écosystème allait rapidement ramener toutes les pires monstres de la zone qui durant longtemps avaient toujours prit soin de ne pas s'approcher de ces marais. De plus, le loup blanc n'avait que peu de vivre avec lui, et dans les plaines sombres, rare étaient les lieux de civilisation qui n'étaient pas contrôler par les nains du chaos… En sommes tout ravitaillement lui serait impossible...

S'éloignant de quelques mètres de Hirohito, il récupéra le katana de celui ci, se faisant même surprendre par la légèreté et la grande maniabilité de son arme. Ignorant tous des secrets des royaumes d'Orient, Geralt ne pouvait que constater à travers cette lame, la grande qualité des armes des forgerons de ces royaumes.
Enroulant le médaillon de Hirohito autour de la poignée du Katana, il posa l'arme encore dans son fourreau à portée de main de son compagnon.


"Si mon heure n'est pas encore venu mon ami… La tienne non plus. Notre passé est ce qui nous a forgé… Et même si nous cherchons à le fuir, jamais nous ne pourrons lui échapper totalement. Hirohito… La mort ne nous offrira pas notre rédemption… Et nous avons encore des choses à accomplir dans ce bas monde. J'ai servi le Dieu des morts toute ma vie… Et je n'entends pas son appel te concernant, les portes de son royaume restant close."

Il poussa un soupir de lassitude, usé par les nombreux combats qu'il avait mené, tandis que la potion de soin ingurgité plus tôt commençait déjà à offrir ces premiers effets bénéfiques. Les saignements de ses blessures les moins graves commençant peu à peu à se cautériser.

"Il est vrai que… Tu as une sale tronche Hirohito… Je me souviens pas t'avoir déjà vu ainsi depuis que je te connais" Le loup blanc s'autorisa cette boutade, dans l'espoir de faire sourire son camarade, malgré son grave état. "Cette chasse était une folie, et les autres me manqueront… Même Klaus… Avec son caractère de chien… Ce type a toujours aimé contredire mes décisions depuis le premier jour où on a bossé ensemble… Mais… Même si chacun d'eux étaient des crapules, des mercenaires, des tueurs à gage… J'ai appris a m'attaché à leur compagnie vois tu… Et donc, toi et moi ne pouvons mourir ici… Sinon qui raconteras notre histoire ?! Sincèrement… Une bande de criminel, au milieu du pire bourbier de cette terre, désireux de capturer vivant une stryge pour la solde d'un nain du chaos… On nous croira sûrement jamais !" Le loup blanc se mit à sourire en imaginant ce genre d'histoire être raconté auprès d'une cour de la noblesse au sein de l'Empire… Sans aucun doute le prendrait on pour un fou…

"Un jour tu rentreras chez toi Hirohito, et c'est à toi de retourner dans ce temple, pour y ramener ce médaillon… Quoiqu'il arrive… Je vais tout faire pour que tu puisses t'en sortir, donc accroche toi… Les nains ne sont plus très loin maintenant… Et même si je doute passer un moment agréable en leur compagnie… Je pense pouvoir en tirer quelque chose de bénéfique."

Se maintenant debout, il se tourna en direction de l'endroit où devrait en toute logique arriver son employeur accompagné de ces troupes…
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 22 janv. 2019, 22:09, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 174 xps
Geralt, Chevalier renégat de l'Ordre du corbeau
Profil: For 12 | End 12 | Hab 14 (*+1) | Cha 8 | Int 12 | Ini 14 | Att 14 | Par 14 | Tir 14 (*+1) | NA 3 | PV 95/95
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Objet spécial

"Pollen de sirène" : 109 / 120 doses

Compétences :

CHANCE (B)

TIR EN MOUVEMENT (A)

DÉGAINER L’ÉPÉE (B)

• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• AMBIDEXTRIE

• INTIMIDATION (B)

• TORTURE (B)

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
"Lumière et ténèbres ne sont pas destinés à s'affronter… Elles doivent s'assembler..."

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 1119

Re: [Geralt] Le Démon de Fiel

Message par [MJ] Le Grand Duc » 22 janv. 2019, 21:32

Ce qu’avait imaginé Geralt ne manqua pas, et les chasseurs eurent tôt fait d’entendre des exclamations étouffées en provenance de la forêt de joncs et d’herbes hautes qui encerclait la tourbière. Cette végétation craquait sous de solides bottes et le Loup Blanc pouvait voir le faîte des roseaux s’agiter tandis que des formes trapues les traversaient.

Du premier nain, Geralt et Hirohito ne virent d’abord que le canon d’un tromblon pointé vers eux, rapidement rejoint par cinq ou six bouches à feu supplémentaires.


- « Jetez vos armes devant vous. » leur intima-t-on d’une voix gutturale. Ils n’étaient visiblement pas prêts à négocier.

Si les chasseurs obtempéraient, alors les dawi-zharr s’avançaient sur l’îlot boueux en gardant les deux humains en joue.

Sinistres, ils portaient une tenue relativement légère agrémentée de pointes et de plaques de métal cousues. Ils étaient une petite vingtaine, la plupart équipés d’armes à feu, de haches ouvragées ou de marteaux. Leurs imposantes barbes huilées leurs arrivaient presque aux genoux tandis que leur crinière noire et crépue sortait par les l’arrière des casques en fer et des masques en os. Ils avisaient Geralt, Hirohito et les cadavres du stryge et de Klaus, le regard mauvais et le faciès barré par une moue menaçante d’où dépassaient des défenses proéminentes. Des ordres claquèrent.



Image

L’un d’eux, au heaume fermé et percé de trous, s’avança et saisit une paire d’épaisses menottes dans son dos. Il les passa à Geralt en grognant –sous réserve que celui-ci se laisse faire- et fit signe à l’un de ses sbires qui se présenta avec une longue perche finie par un collet en cuir. Il essaya de passer ce dernier au cou du Loup Blanc. Si il prenait au chevalier l’idée d’en découdre, alors cinq ou six nains se jetaient sur lui et le battaient de leurs gants ferrés jusqu’à ce qu’il soit maîtrisé.

Derrière, un autre guerrier nain du chaos s’avançait vers Hirohito. Ce dernier avait le plus grand mal à se maintenir debout seul, mais resta néanmoins fier face au nabot puant qui lui faisant face. Le dawi-zharr grogna sous son masque en métal et lui colla se poing au creux de l’estomac. Le nippon étouffa une plainte et tomba en arrière.


On tira violemment Geralt vers l'avant et on le dirigea à travers les hautes herbes sous bonne escorte. La moindre tentative de se démener ne trouvait qu'une pluie de coups en réponse. Le Loup Blanc ne vit pas ce qu'il se passait derrière lui mais il entendit des borborygmes dans la langue noire des dawi-zharr, le clac d'un chien qu'on tire vers l'arrière, et un coup de feu qui se répercuta comme une onde dans le marais.
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Geralt
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Messages : 297
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Re: [Geralt] Le Démon de Fiel

Message par Geralt » 22 janv. 2019, 23:19

Comme il s'y était attendu, les nains du chaos arrivèrent à leur rencontre, une petite troupe composé principalement d'arme à feu sophistiquées, et équipée de façon à pouvoir se mouvoir au mieux dans ce terrain difficile qu'était ce sombre marais. Arborant des masques sinistres, il ne fallu pas longtemps pour que le groupuscule ne menace le binôme d'humain encore en vie, et Geralt assista alors à une poignée d'ordre donné par le leader de la troupe, exécuté avec une rigueur militaire par les autres nains.
Dès lors ne cherchant à présenter aucune résistance, le loup blanc se conforma à toutes les directives imposées, laissant au sol son épée runique, sa dague, ses pistolets et tous autres équipements susceptible de représenter une menace. Il fallait dire, que les nains faisaient ici preuve d'une méfiance plus que justifié envers l'humain qu'il était, et qui était responsable de la mort du démon de Fiel.

Désormais cerné, et dans l'incapacité de se défendre face à cette troupe entrainée, Geralt se laissa passer les menottes, ainsi qu'un collier de métal relié à une chaine, objet utilisé en général pour forcer quelqu'un à vous suivre en cas d'éventuel réticence. Plongé dans un profond mutisme, malgré la situation qui lui semblait pourtant totalement défavorable, Geralt cherchait là, à montrer patte blanche à travers sa total collaboration, dans l'espoir de peut être pouvoir sauver Hirohito, qui agonisait toujours non loin.
Le guerrier Nippon d'ailleurs de son coté, tentait tant bien que mal à se redresser, se refusant malgré l'état de son corps à se laisser dominer par les nains du chaos qui au vue du regard qu'il tirait dans leur direction, n'était aucunement une race qu'il portait dans son cœur.

Bien que la suite des évènements se passa relativement vite et dans le calme… La dur réalité de la situation rattrapa bien vite le membre déchu de l'Ordre, qui dans sa prise de décision de se rendre au nain du chaos dans l'espoir d'obtenir des soins pour son camarade aux travers de quelques négociations avec le nain qui l'avait mandaté pour capturer le démon de Fiel… Dû faire à nouveau face au terrible destin qui attendait bien souvent tous ceux qui avaient pu côtoyer un jour le chasseur de monstre aux cheveux blanc.


Entouré de plusieurs nains tandis que l'un s'empara de la chaine reliée à son cou, avant de la tirer d'un coup sec pour l'obliger à avancer, le loup blanc fit quelques pas dans les hautes herbes, n'ayant le temps que d'entrevoir le corps de Hirohito, avec à ces cotés deux Dawi-Zharr, avant que ceux ci ne disparaissent totalement de son champs de vision. Pensant qu'ils étaient restés en arrière pour emmener le guerrier d'Orient mourant, à bord de leur embarcation, Geralt de son ouïe fine… Arriva à percevoir un bruit presque inaudible et que pourtant il pouvait reconnaître aisément… Le clac d'un chien relevé en arrière…
Stoppant sa progression d'un coup sec, parvenant même l'espace d'un dixième de seconde à surprendre le geôlier chargé de le trainer. Le loup blanc hurla alors ces mots :


"NOOOONNNN !!!! Ne faîtes …"

A peine eut il le temps de prononcer le mot suivant, qu'une détonation raisonna à travers les marais… Et ayant tout juste le temps de réaliser ce qui venait d'être fait, et de comprendre le sort funeste que venait de connaître son ami, que la troupe de nain en charge du loup blanc se jeta sur lui, le rouant de coup d'une violence inouï, le faisant s'écrouler au sol, sans qu'il ne puisse avoir la moindre chance de se défendre…
Geralt resta là… Le visage à moitié plongé dans la boue, le regard perdu vers l'horizon, tandis qu'un horrible bourdonnement s'empara de ses oreilles… Observant une direction, il cru apercevoir au loin un corbeau… L'observant avec insistance, comme si, symbole et messager des membres de la couvée du corbeau, fidèles au Dieu Morr… Celui ci se délectait du sort, de l'un de ces fils ayant décidé de le renier.

Le destin avait une nouvelle fois dicté le cours des évènements… Refusant de laisser Geralt parvenir à sauver la vie de Hirohito… L'espace d'un instant, il se remémora, les quelques minutes qui s'étaient écoulées avant l'arrivée des nains… Aurait il dû accepter d'accomplir la dernière volonté de Hirohito ? Car malgré les bonnes intentions de Geralt, qui pensant pouvoir négocier avec le diable… le sort qu'il lui avait refusé… Avait été fatalement accomplit par les Dawi-Zharr….

Relevé de force, Geralt sans pouvoir se retourner, reprit sa progression devant lui, tandis que sa garde était prête à lui bondir à nouveau dessus à tout moment en cas de nouvelle réticence. Qu'allait il lui arriver ? Ou allait il être amené ? Que comptait bien faire les nains du chaos de sa personne ?...
Pour la première fois de sa vie, Geralt se sentit terriblement seul, dans ce territoire hostile du bout du monde, où ni l'Ordre, ni une ancienne connaissance, ni un éventuel autre chasseur de monstre... ne pourraient lui venir en aide.

Il était seul... Totalement seul...

Et pour autant, là où le commun des mortels se serait laissé emparer par le désespoir et la peur... Il n'en fit rien...
Il était le loup blanc... Et les situations désespérées étaient bien souvent celles desquels il parvenait tant bien que mal à se dépétrer.

L'avenir semblait sombre... Mais une chose rassura Geralt... Si Hirohito n'avait pu être sauvé... Le loup blanc fut satisfait de penser… Que le démon de Fiel maintenant défunt, ne tomberai de fait jamais entre les mains des nains du chaos. Une bien maigre revanche certes, mais qui parvint tout de même à arracher un sourire à Geralt tandis qu'il apercevait au loin l'embarcation naine…
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 22 janv. 2019, 23:27, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 180 xps
Geralt, Chevalier renégat de l'Ordre du corbeau
Profil: For 12 | End 12 | Hab 14 (*+1) | Cha 8 | Int 12 | Ini 14 | Att 14 | Par 14 | Tir 14 (*+1) | NA 3 | PV 95/95
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Objet spécial

"Pollen de sirène" : 109 / 120 doses

Compétences :

CHANCE (B)

TIR EN MOUVEMENT (A)

DÉGAINER L’ÉPÉE (B)

• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• AMBIDEXTRIE

• INTIMIDATION (B)

• TORTURE (B)

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)
"Lumière et ténèbres ne sont pas destinés à s'affronter… Elles doivent s'assembler..."

Répondre

Retourner vers « Les Plaines Sombres »