[Ulricht] Nouveau dans le coin?

Les Principautés Frontalières ou les Royaumes Renégats, ont toujours été le théâtre d’innombrables batailles, guerres, conquêtes et défaites. La plupart des habitants des Principautés s’accommodent néanmoins de la situation, dans ces contrées où le moindre manant peut devenir roi en un jour pour connaître une mort ignoble le lendemain.

Les forêts des Principautés Frontalières regorgent de gobelins des forêts, d'elfes sylvains, etc. A proximité se trouve Barak-Varr, et les célèbres Pics Sanglants, remplis d'Orques.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Messages : 697
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Ulricht] Nouveau dans le coin?

Message par [MJ] Le Djinn » 12 mai 2019, 13:25

Autour de la table les serviteurs et aides de brasserie retournaient à leurs occupations, laissant Gauvin seul avec les gardes et un Ulricht fou de joie et mentalement à bout. Le choc se lisait encore sur ses traits, causant des sourires narquois aux farceurs qui s'étaient parfaitement joués de lui. Le maître des lieux s'affaissa sur sa chaise, pris dans une réflexion.

-"P'têt ben… Nan pour dire vrai c'pas courant. On connait la procédure à suivre dans ce cas hein, on est même prévenus avant, mais Vodeski ne fait ça que pour les gars à qui il veut confier un peu de pouvoir. Ca permet de s'assurer que le règne soit pas pourri de traîtres. Y'en a partout dans les principautés des gars comme ça..."

Des gars comme ça. Des traîtres et des hommes qui les chassaient. Même l'Empire, connu pour ses intrigues politiques douteuses chez la noblesse, ne pouvait rivaliser en couardise et en perversion avec les Principautés. Ulricht en avait eu un exemple très concret. Le soldat Madrelo jugea le moment opportun pour intervenir, après avoir bu une large rasade de cette mauvaise bière.

-"Bah pas plus tard que le mois dernier, on a pendu haut et court un type qui avait chargé d'assassiner le sorcier Jules mais qui avait raté son coup. Après ça le margrave a envoyé la tête à c't'enchanteur démoniaque en preuve de bonne entente. Ca fout les miquettes ça..."

Hochant positivement de la tête, bras croisés, Gauvin renchérit:

-"Et la fois où Mila Coupe-Couilles a fait mettre à mort cinq femmes et leurs enfants parce qu'elles avaient accueillis un groupe de mercenaires couillus qui s'étaient perdus près de chez elle? Pays de tarés."

La discussion allait bon train autour des événements se déroulant dans la région. Ulricht pouvait tout à fait continuer à demander des informations ou plus simplement annoncer son départ, maintenant que sa "mission" était terminée. Et alors qu'il relevait la tête il percevait encore les rires moqueurs venus du néant...
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Ulricht Drekner
PJ
Messages : 67
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ch_drekner

Re: [Ulricht] Nouveau dans le coin?

Message par Ulricht Drekner » 20 mai 2019, 21:51

Madrelo, Gaudino et Tierri rejoignirent à leur tour Ulricht, qui discutait déjà avec Gauvin. Autour d'eux, la rassurante routine des travailleurs reprenait possession des lieux. Leurs visages trahissaient leur amusement devant l'air épuisé et soulagé d'Ulricht, qui, s'il en était tout à fait conscient, était incapable de reprendre le contrôle des muscles de cette partie du corps.
Eh bien tant mieux ! songea froidement le Tzeentchi. Si cela lui permettait de se sentir plus en confiance, son orgueil survivrait bien à quelques plaisanteries !
Son attention revint sur Gauvin, qui prenait justement la parole pour lui répondre.
Gauvin a écrit :-"P'têt ben… Nan pour dire vrai c'pas courant. On connait la procédure à suivre dans ce cas hein, on est même prévenus avant, mais Vodeski ne fait ça que pour les gars à qui il veut confier un peu de pouvoir. Ca permet de s'assurer que le règne soit pas pourri de traîtres. Y'en a partout dans les principautés des gars comme ça..."
Ulricht hocha la tête, compréhensif. C'était le moment de faire l'hypocrite : il savourait pleinement l'ironie de la situation.

- Et si seulement il n'y en avait qu'ici, ça justifierait l'existence le bordel dans cette région... Il planta ses yeux dans ceux de Gauvin, comme s'il allait lui révéler une règle divine régissant le monde. Crois-moi, dans le "monde civilisé", ils sont juste plus subtils, plus fourbes.

Il soupira théâtralement.

- Ce sont les avantages de la civilisation, j'imagine. Ah c'est plus direct ici, ça c'est sûr.

Le silence qui suivit sa phrase fut rapidement rompit par Madrelo, prêt à rebondir sur sa dernière remarque.
Madrelo a écrit :-"Bah pas plus tard que le mois dernier, on a pendu haut et court un type qui avait chargé d'assassiner le sorcier Jules mais qui avait raté son coup. Après ça le margrave a envoyé la tête à c't'enchanteur démoniaque en preuve de bonne entente. Ca fout les miquettes ça..."
Ah, c'était le temps des potins ! Il fallait bien se mettre en jambe avant de pêcher les informations, et pour tout dire, Ulricht appréciait cela. Il tendit l'index vers Madrelo et le secoua pour signaler sa prochaine prise de parole tandis qu'il buvait une rasade de bière.

- Figure-toi que je suis arrivé dans la ville de ce pyromane quand le convoi m'a amené dans la région. Altdorf-Le-Machin. Les types de la caravane savait que j'étais un intellectuel, ils m'ont dit : "Va voir le Jules, avec ce que tu sais t'iras loin !". Il sourit à ses interlocuteurs, qu'ils pouvaient méprendre comme un sourire complice. En réalité, c'était le plaisir de voir son histoire prendre vie pendant qu'il l'inventait. Je leur ai répondu "Jamais ! Je ne fricote pas avec la magie, moi ! Si je dois crever ici, que ce soit par du bon acier dans le bide plutôt que cramé vif !". Je ne pensais pas que mon souhait risquait de se réaliser si tôt ! Il éclata de rire.

Il espérait sa prestation convaincante, et avoir bien saisi les règles de conversation pour nouer des liens avec ces hommes.
Gauvin a écrit :-"Et la fois où Mila Coupe-Couilles a fait mettre à mort cinq femmes et leurs enfants parce qu'elles avaient accueillis un groupe de mercenaires couillus qui s'étaient perdus près de chez elle? Pays de tarés."
Il se pencha vers Gauvin, posant ses avant-bras sur la table. Il était temps d'entrer dans le vif du sujet.

- Ah, ça... J'ai l'impression qu'ici, les seules choses qu'ont donné en abondance les dieux sont les fous furieux. Il s'éclaircit la gorge. Au fait, vous en savez un peu plus sur la région ? J'ai eu droit à un briefing de la part du brave Guy, mais ça reste un paysan. Vous devez être un peu plus au courant de ce qu'il se passe, vu que vous êtes depuis plus longtemps dans la région. Surtout toi Gauvin, j'imagine, dit Ulricht en levant sa choppe vers l'intéressé.
Ulricht Drekner, Voie du Serviteur de Tzeentch
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 12 | Int 10 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ch_drekner

Compétences :

Alphabétisation (E) : Votre personnage est capable de lire et d'écrire les langages utilisant l'alphabet du vieux monde (Bretonnien, Tiléen, Estalien, etc.,) si bien entendu il comprend ce langage (pour cela, il devra posséder la compétence «langue étrangère» pour ce langage. A l'inverse, s'il ne possède que la compétence «langue étrangère» il le comprendra, le parlera mais ne sera ni capable de le lire ni de l'écrire). Dans le RP, pour des raisons purement pratiques on considère que l'occidental est le langage partagé par toutes les races, mais dans certaines situations, le MJ pourra tenir compte de ces différences de langage.

Eloquence (E) : Votre personnage a cette faculté de savoir manipuler des assemblées ou des foules entières de personnes uniquement par la persuasion verbale. Contrairement à la compétence «baratin» (voir plus haut) le nombre de personnes affectées en est bien supérieur. Il peut ajouter un bonus de +1 sur ses tests pour arriver à ses fins (Le MJ doit tenir compte de la pertinence du RP, de l'humeur de la foule, de leur crédulité etc. Le degré de réussite du test peut servir à fixer le nombre de personnes subjuguées ou conquises par le discours et déterminer le degré de réaction de l'auditoire. Une réussite importante du test peut déclencher une adhésion totale et un enthousiasme général. Cependant la persuasion a ses limites et il sera très difficile, voire impossible, de manipuler des personnes dont les idées sont antagonistes à celles proposées par votre personnage et cela, quel que soit la qualité et la véracité de son discours.)

Etiquette (B) : Votre personnage connait les conventions sociales et la façon adéquate de se comporter et de s'exprimer convenablement dans la plupart des situations que l'on peut rencontrer dans le «beau monde». Il a donc un bonus de + 1 sur tous les tests en rapport avec des personnes appartenant à la haute société.

Sens de la répartie (B) : Votre personnage a un sens aiguisé de la répartie, toujours prêt à amuser les gens ou à argumenter par des commentaires grinçants ou des observations pertinentes. Cette faculté lui permet aussi de se montrer charmant lorsqu'il le désire. Il bénéficie donc d'un bonus de +1 pour toutes les situations où il peut faire valoir sa verve.

Diplomatie (B) : Votre personnage a appris à négocier correctement tous types d'affaires (personnelles, commerciales, ou bien d'états) et il sait comment manipuler et altérer les négociations en sa faveur. L'art de la diplomatie est une affaire de patience ou s'alternent les propositions, les contre-propositions, les demandes, les compromis et surtout une bonne dose de mensonge. Il peut ajouter un bonus de +1 aux tests rentrant dans ce champ d'action.

Sang froid (B) : Votre personnage a ce qu'on appelle des «nerfs d'acier». Il sait rester maître de lui-même dans les situations les plus dangereuses. Il bénéficie d'un bonus de +1 sur n'importe laquelle de ses caractéristiques lors de la réalisation d'une action dans un climat de stress et de tension mentale (En d'autres termes, ce bonus sert à réduire un malus généré par une situation stressante. Cette compétence ne peut s'appliquer que dans la mesure où un test est soumis à malus!)

Intimidation (B) : Votre personnage n'a pas son pareil pour faire valoir son rang et son appartenance à la noblesse. Il ajoute un bonus de +1 sur ses tests d'intimidation. Si le test est réussi, il arrive à obliger des personnes du commun à obéir à ses exigences. (Paysans, serfs, menu peuple etc.,) (Si la réussite au test est importante il peut arriver à obtenir des faveurs considérables et même à les persuader de le suivre dans toutes sortes de situations périlleuses. Cependant, le MJ peut tenir compte de modificateurs selon la sympathie, la respectabilité etc., de votre personnage.).

Équipement :

Épée courte : 12+1d6 dégâts, 9 parade, rapide
Veste de cuir : 5 points de protection au dos, torse et bras
Bottes cuissardes
Gants
Chaperon
Masque
Sac à sapin : Augmente l'ENC maximum de 2

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Messages : 697
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Ulricht] Nouveau dans le coin?

Message par [MJ] Le Djinn » 03 juin 2019, 19:50

Test de charisme: 13, réussite de justesse.
Il y eut une bordée de sourires quand Ulricht raconta son petit mensonge sur les événements d'Altdorf-Le-Marais. C'était somme toute peu convainquant mais il avait ce panache, ce charme quand il parlait qui faisait que ses interlocuteurs ne désiraient pas mieux que de l'écouter et, plus important, de le croire. Gauvin laissa néanmoins paraître ses doutes, mais il s'agissait davantage de plaisanteries que de reproches.

-"A d'autres mon ami! Haha! J'remets pas en doute ta rencontre avec les hommes du Jules, hein? Mais j'crois qu't'en fais un peu trop! M'enfin t'as pas tort sur le fond: faut s'éloigner de ces sorciers, ils servent juste à t'attirer le mauvais œil, moi j'te le dis!"

Quant à sa seconde remarque, Madrelo objecta, avec son accent du Sud:

-"Nan mais moi je pense qu'il y a de la saloperie partout. Les latrines sont salies dès qu'il y a des culs, hein? Les enfoirés, les traîtres et le reste, tout ça existe partout! Sont juste plus subtiles comme tu l'as dit, hé! Ici au moins ils ont pas besoin de se cacher, moi je trouve que c'est plutôt une bonne chose! On reconnait de suite en qui on peut et peut pas avoir confiance..."

Finalement, sans doute autant pour répondre à notre cultiste que pour se mousser, le maître-brasseur entreprit de donner quelques nouvelles sur un ton de confidence:

-"Ya deux rumeurs qui se racontent sous les coins de table en ce moment... y'en a une qui dit que la Lénor chourré à Vodeski, tu sais la prêtresse de Sigmar là, un artefact vachement important. Depuis il lui en veut mais il ose pas passer à l'action, il a trop peur des représailles. Sinon y'en a qui murmurent qu'y a de l'eau dans le gaz entre Jules et Vodeski et que ça va pas tarder à dégénérer… Mila serait du genre à aider Jules cela-dit. Depuis que Vodeski l'a écrasée l'année dernière c'est à peine si elle ose pointer le bout de son cul sur ses terres, hé…

Ah et sinon tu sais qu'on a pas mal de ruines antiques dans la zone hein? Ben y'en a qui disent qu'elles commencent à s'agiter. On sait pas trop pourquoi et on espère que c'est juste des racontards hein, mais on sait jamais avec ces vieux trucs...


L'information n'était pas forcément de première main mais sans doute que notre héros saurait s'en servir à son avantage.
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Ulricht Drekner
PJ
Messages : 67
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ch_drekner

Re: [Ulricht] Nouveau dans le coin?

Message par Ulricht Drekner » 04 juin 2019, 23:16

La réaction des auditeurs d'Ulricht à sa petite histoire le surprit. Rire général et bonne humeur. Gauvin se permit même de le taquiner.
Gauvin Mortblé a écrit :-"A d'autres mon ami! Haha! J'remets pas en doute ta rencontre avec les hommes du Jules, hein? Mais j'crois qu't'en fais un peu trop! M'enfin t'as pas tort sur le fond: faut s'éloigner de ces sorciers, ils servent juste à t'attirer le mauvais œil, moi j'te le dis!"
Le Tzeentchi esquissa un sourire, le même sourire que l'on trouve chez les bons perdants après une partie acharnée. Un coin de son esprit nota avec intérêt qu'on l'avait remit à sa place avec bienveillance. Ne venait-il pas de se faire une place au milieu de ces hommes ?

- Ah, touché ! J'aime enjoliver mes histoires pour les rendre plus agréables à écouter. Si je vis assez longtemps pour me faire des vieux os, je pourrais finir conteur ! Et je travaillerai le dosage pour la prochaine fois, ponctua-t-il en lançant un regard joueur à Gauvin.

Gauvin hocha la tête en gracieux vainqueur, mais la conversation revenait déjà sur la place de la loyauté dans les us et coutumes de la région. Et ce fut Madrelo qui secouait vigoureusement la tête en signe de désaccord.
Madrelo a écrit :-"Nan mais moi je pense qu'il y a de la saloperie partout. Les latrines sont salies dès qu'il y a des culs, hein? Les enfoirés, les traîtres et le reste, tout ça existe partout! Sont juste plus subtiles comme tu l'as dit, hé! Ici au moins ils ont pas besoin de se cacher, moi je trouve que c'est plutôt une bonne chose! On reconnait de suite en qui on peut et peut pas avoir confiance..."
Si révéler le fond de sa pensée n'avait pas mis sa vie en jeu, Ulricht aurait volontiers éclaté de rire. Hélas, ses quatre compères n'auraient guère apprécié l'ironie de la situation. Oh que non. Aussi se contenta-t-il d'une réponse qui se voulait philosophe et synthétique.

- C'est peut-être pas plus mal, comme tu dis... Enfin, chacun ses mœurs, hein ? On peut pas vraiment jugé quand on est pas du crû.

Mais fini l'agréable badinage, fait pour préparer le terrain et délier les langues : Ulricht posa la question, qui était l'intérêt et le but final de cette conversation. Quelles étaient les derniers ragots politiques dans ce trou paumé des Principautés ?
La réaction de Gauvin ne déçut point le cultiste en herbe. Le brasseur avait trop de décence pour se rengorger ouvertement de son importance, mais il était évident que le compliment d'Ulricht avait fait mouche. Gauvin se pencha vers lui, prêt à lâcher les pseudos-secrets des puissants de la région.
Gauvin a écrit :-"Y'a deux rumeurs qui se racontent sous les coins de table en ce moment... y'en a une qui dit que la Lénor chourré à Vodeski, tu sais la prêtresse de Sigmar là, un artefact vachement important. Depuis il lui en veut mais il ose pas passer à l'action, il a trop peur des représailles. Sinon y'en a qui murmurent qu'y a de l'eau dans le gaz entre Jules et Vodeski et que ça va pas tarder à dégénérer… Mila serait du genre à aider Jules cela-dit. Depuis que Vodeski l'a écrasée l'année dernière c'est à peine si elle ose pointer le bout de son cul sur ses terres, hé…

Ah et sinon tu sais qu'on a pas mal de ruines antiques dans la zone hein? Ben y'en a qui disent qu'elles commencent à s'agiter. On sait pas trop pourquoi et on espère que c'est juste des racontards hein, mais on sait jamais avec ces vieux trucs...
Ulricht n'eut pas besoin de forcer pour hausser les sourcils et adopter une expression de surprise. Cette région était assise sur un baril de poudre, plus explosif encore qu'il ne le pensait !

- Par la Sainte Pucelle, et moi qui trouvait le pays déjà bien agité... Il jeta un regard à Madrelo, Gaudino et Tierri. On dirait que vous allez bientôt devoir utiliser vos hallebardes pour autre chose que chasser deux trois mutants et les gueuses en rupture de paiement.

À vrai dire, une situation chaotique arrangeait bien plus ses affaires qu'une stabilité morne. Ces informations restaient des rumeurs, des potins de seconde main, mais ce n'était que davantage d'opportunités à exploiter lorsque l'occasion se présenterait !
Il termina sa boisson d'une ultime gorgée, avant de quitter son tabouret.

- Eh bien mes braves, il est temps que j'y aille. Je quitte cette brasserie le cœur plus léger qu'à l'entrée ! Il salua le maître-brasseur. Si vous voulez reboire un coup autour d'une table un soir, je suis votre homme.

Il quitta la brasserie en saluant également les ouvriers sur le point de le suriner seulement quelques minutes plus tôt. En jetant un coup d'oeil sur le positionnement du soleil, il vit qu'il n'avait guère avancé depuis son entrée dans le bâtiment. Le temps n'avait que faire de l'intensité de l'instant, et même l'intervention divine ne bouleversait pas l'ordre des choses... Madrelo et sa bande rappliquèrent rapidement, le suivant à la trace pour son retour au fief du Margrave.

La petite marche de la brasserie du village jusqu'à la ville de Délivrance ne fut pas désagréable. Les terres inhospitalières autour de la route permettaient de voir et d'être vu à des lieues à la ronde, et la bourgade n'était qu'à une demi-heure. Sans être dangereux, le trajet laissait largement le temps au cultiste de ruminer ses nouvelles informations.
Ainsi, le Margrave s'était débrouillé pour se mettre à dos ses trois voisins. Le but ultime d'Ulricht était de finir Margrave à la place du Margrave, ou au moins de dédier le fief de Vodeski à la gloire de Tzeentch. Une guerre en situation d'infériorité était une belle occasion de faire avancer ses pions, mais il ne s'agissait pas non plus de faire brûler la ville... De plus, une question plus concrète se posait : à sa grande surprise, Vodeski s'était avéré bien plus tatillon sur la loyauté de ses serviteurs qu'Ulricht ne l'avait pensé de prime abord. Monter ses hommes contre lui serait bien plus compliqué que se le mettre dans la poche ou... Provoquer un accident après s'être installé en position d'héritier. Et restait toujours le cas Hubert. Le cruel gaillard restait toujours une énigme à Ulricht : chien loyal ou loup aux crocs un peu trop longs ?
Il songea également aux ruines dont parlait Gauvin, mais n'y prêta que peu d'attention. Ce genre de rumeurs circulaient toujours autour des lieux abandonnées. S'il existait parfois un soupçon de vérité, et que le jeu valait la chandelle pour Ulricht d'aller errer dans ces endroits, il n'avait de toute façon pas une assise suffisante dans la ville pour effectuer des mouvements aussi contestables. Il ne fallait pas non plus oublier les hommes-bêtes : à défaut de prendre contact avec eux, ils pourraient fournir une diversion ou un élément unificateur au besoin. Ni le forgeron et le vieux lieutenant, avec qui il avait conclu un accord, accord promis à une belle évolution s'il jouait bien ses cartes. Et ce brave Karl, qui ne débutait que seulement son long apprentissage.
Oui, à bien y songer, il avait de nombreuses cartes dans son jeu. Seulement, leur usage était plus que limité dans la conjoncture actuelle. Il fallait attendre.

Midi venait de passer lorsqu'ils entrèrent enfin dans Délivrance. Le frugal repas des paysans était terminé, et la pause du déjeuner le serait bientôt également. Après une dernière salutation aux soldats, Ulricht se mis en quête de Karl, qu'il trouva finalement penché dans les champs. Il songea que cette matinée avait au moins eu le mérite pour Karl de lui faire redécouvrir les avantages de sa nouvelle formation.
Après l'avoir ramené dans sa cahute, le cultiste fit décrypter au jeune garçon des mots venant de l'exemplaire défraîchi d'un livre récemment découvert au fond d'une étagère de son domicile : "Des Principautés" du tiléen Benevito Vamechial. L'ouvrage, qu'Ulricht était en train de lire, exposait une méthode rigoureuse et implacable aux dirigeants tiléens pour se maintenir au pouvoir et étendre leur influence. Si la situation des Principautés Frontalières n'était en rien similaire à celle décrite par Vamechial, force était de constater que bon nombre de conseils restaient valables...

La journée suivit son cours, et celle d'après encore. Dans les faits, Ulricht se contenta de continuer son éducation avec Karl, attendant autant ses premières questions théologiques susceptibles de l'orienter sur la voie du Changement que la convocation certainement proche exigée par le Margrave Vodeski.
Modifié en dernier par [MJ] Le Djinn le 09 juin 2019, 12:24, modifié 1 fois.
Raison : MAJ XPS: + 60 XPS
Ulricht Drekner, Voie du Serviteur de Tzeentch
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 12 | Int 10 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ch_drekner

Compétences :

Alphabétisation (E) : Votre personnage est capable de lire et d'écrire les langages utilisant l'alphabet du vieux monde (Bretonnien, Tiléen, Estalien, etc.,) si bien entendu il comprend ce langage (pour cela, il devra posséder la compétence «langue étrangère» pour ce langage. A l'inverse, s'il ne possède que la compétence «langue étrangère» il le comprendra, le parlera mais ne sera ni capable de le lire ni de l'écrire). Dans le RP, pour des raisons purement pratiques on considère que l'occidental est le langage partagé par toutes les races, mais dans certaines situations, le MJ pourra tenir compte de ces différences de langage.

Eloquence (E) : Votre personnage a cette faculté de savoir manipuler des assemblées ou des foules entières de personnes uniquement par la persuasion verbale. Contrairement à la compétence «baratin» (voir plus haut) le nombre de personnes affectées en est bien supérieur. Il peut ajouter un bonus de +1 sur ses tests pour arriver à ses fins (Le MJ doit tenir compte de la pertinence du RP, de l'humeur de la foule, de leur crédulité etc. Le degré de réussite du test peut servir à fixer le nombre de personnes subjuguées ou conquises par le discours et déterminer le degré de réaction de l'auditoire. Une réussite importante du test peut déclencher une adhésion totale et un enthousiasme général. Cependant la persuasion a ses limites et il sera très difficile, voire impossible, de manipuler des personnes dont les idées sont antagonistes à celles proposées par votre personnage et cela, quel que soit la qualité et la véracité de son discours.)

Etiquette (B) : Votre personnage connait les conventions sociales et la façon adéquate de se comporter et de s'exprimer convenablement dans la plupart des situations que l'on peut rencontrer dans le «beau monde». Il a donc un bonus de + 1 sur tous les tests en rapport avec des personnes appartenant à la haute société.

Sens de la répartie (B) : Votre personnage a un sens aiguisé de la répartie, toujours prêt à amuser les gens ou à argumenter par des commentaires grinçants ou des observations pertinentes. Cette faculté lui permet aussi de se montrer charmant lorsqu'il le désire. Il bénéficie donc d'un bonus de +1 pour toutes les situations où il peut faire valoir sa verve.

Diplomatie (B) : Votre personnage a appris à négocier correctement tous types d'affaires (personnelles, commerciales, ou bien d'états) et il sait comment manipuler et altérer les négociations en sa faveur. L'art de la diplomatie est une affaire de patience ou s'alternent les propositions, les contre-propositions, les demandes, les compromis et surtout une bonne dose de mensonge. Il peut ajouter un bonus de +1 aux tests rentrant dans ce champ d'action.

Sang froid (B) : Votre personnage a ce qu'on appelle des «nerfs d'acier». Il sait rester maître de lui-même dans les situations les plus dangereuses. Il bénéficie d'un bonus de +1 sur n'importe laquelle de ses caractéristiques lors de la réalisation d'une action dans un climat de stress et de tension mentale (En d'autres termes, ce bonus sert à réduire un malus généré par une situation stressante. Cette compétence ne peut s'appliquer que dans la mesure où un test est soumis à malus!)

Intimidation (B) : Votre personnage n'a pas son pareil pour faire valoir son rang et son appartenance à la noblesse. Il ajoute un bonus de +1 sur ses tests d'intimidation. Si le test est réussi, il arrive à obliger des personnes du commun à obéir à ses exigences. (Paysans, serfs, menu peuple etc.,) (Si la réussite au test est importante il peut arriver à obtenir des faveurs considérables et même à les persuader de le suivre dans toutes sortes de situations périlleuses. Cependant, le MJ peut tenir compte de modificateurs selon la sympathie, la respectabilité etc., de votre personnage.).

Équipement :

Épée courte : 12+1d6 dégâts, 9 parade, rapide
Veste de cuir : 5 points de protection au dos, torse et bras
Bottes cuissardes
Gants
Chaperon
Masque
Sac à sapin : Augmente l'ENC maximum de 2

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Messages : 697
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Ulricht] Nouveau dans le coin?

Message par [MJ] Le Djinn » 09 juin 2019, 13:24

La vie reprit son cour pendant quelques temps.

Dans le calme habituel du village, Ulricht pouvait vaquer à ses occupations. Les cours de Karl occupaient largement ses après-midi car il semblait bien que les mâtinées se ressemblaient toutes. L'apprentissage des lettres semblaient avoir redonné un peu de vitalité au jeune garçon, comme si l'ouverture d'esprit qui résultait de la connaissance avait réhaussé son moral. Peut-être voyait-il enfin un horizon à sa vie? Pour le moment il ne demandait pas beaucoup, se contenant d'apprendre mais un jour sans doute son petit cerveau se mettrait-il à interroger le monde qui l'entourait...

Les femmes se posaient des questions sur l'absence de la Belle Verte, cependant. A tel point qu'un groupe était entré chez elle pour voir ce qu'il se passait. Ils n'avaient rien trouvés, ce qui ne faisait qu'aggraver leur inquiétude. Certes elle était peu appréciée dans le village, mais tout de même! La garde avait été mise sur le coup mais personne (pas même Ulricht), n'avait su dire quoique ce soit. Elle avait disparu du jour au lendemain sans mot dire, voilà tout.
L'herboriste du village était revenu, par ailleurs. Pari chercher herbes et champignons dans les terres et forêts des environs pendant quelques temps il revenait à présent rouvrir boutique et commencer son travail de médecin (certains diraient de charlatan).

Ce fût le lendemain matin de l'ouverture que notre héros fût réveillé par des coups sur la porte. Les coups étaient répétés, insistants, et l'homme ou la femme derrière la porte faisait preuve d'une grande patience.


Image

L'homme était sale. La barbe touffue, le regard bide et cerné de rouge, un sourire malicieux se dessinant à travers ses poils roux et gris. Il n'était pas grand, moyen pour un homme mais son regard hypnotisant et l'odeur indéfinissable qui l'entourait suffisaient à lui donner stature et charisme. Ses longs doigts fins tournaient entre ses mains, caressant un animal invisible. Sa voix était rauque et fatiguée par les vapeurs qu'il respirait et les boissons qu'il buvait. Pour autant son corps voûté cachait une force inattendue, qui surpris Ulricht quand l'homme le bouscula à peine la porte entrouverte pour entrer et claqua la porte derrière lui.
Image-"Bien le bonjour, ohohoh... Vous permettez que je rentre? Mes vieux os me font mal, ohoh...

Alors comme ça on assassine des petites vieilles, hum? Ne croyez pas que je ne vous ai pas vu, j'allais cueillir des nénuphars quand j'ai vu votre petit manège. Bien joué au demeurant, ohohohoh!. Heureusement pour vous je suis un homme de négociation, je ne vais donc pas vous dénoncer aux gardes pour le moment et plutôt vous demander, cher messire: pourquoi et combien pour acheter mon silence?

Ah et avant que ne vous viennent de mauvaises idées en tête, j'ai déjà prévenu plusieurs personnes que je venais vous voir et certains m'ont vu rentrer, ohohohohoh!"
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Ulricht Drekner
PJ
Messages : 67
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ch_drekner

Re: [Ulricht] Nouveau dans le coin?

Message par Ulricht Drekner » 13 juin 2019, 20:16

Rien n'aurait pu mieux souligner à Karl les avantages de son éducation qu'un retour de quelques heures à sa condition paysanne, les fesses à l'air à arracher des mauvaises herbes. Le garçon semblait bien plus attentif et docile depuis, et ce changement décida Ulricht : pas besoin de chercher d'autres punitions que celle-ci si l'enfant devenait indiscipliné !
L'option restait sur la table, même si Karl tenait pour l'instant parole et suivait bon gré mal gré les cours du Nulnien. L'apprentissage alphabétique, puis la compréhension des mots, des phrases et des chiffres rythmaient leurs journées, et les bases à la compréhension du monde se construisaient sous les yeux de Karl. Ulricht n'orientait pas encore ses cours, autant pour ne pas attirer l'attention des autres habitants que pour faire épanouir chez Karl une faculté d'adaptation qu'il savait ô combien précieuse dans les Principautés Frontalières. Il lui donnait progressivement les clés, il lui indiquerait ensuite les portes à ouvrir...

Le Margrave ne semblait pas pressé de le voir après la petite mise au point à la brasserie. Quoique légèrement irrité de devoir attendre toujours davantage, laisser le temps filer permettait à Ulricht de mieux s'intégrer à la population, et il avait de toute façon le temps pour lui, son opération chirurgicale sur la Belle Verte n'ayant pas laissé de traces. Malgré une petite enquête commencée par le voisinage (qui aurait crû que l'on s’inquiéterait autant du sort d'une vieille harpie aigrie ?) rapidement prolongée par la garde, le sort de la mégère était inconnue du grand public. En fait, les questions qui avaient été posé à Ulricht étaient tellement générales qu'il avait pu y répondre sans même mentir. Il dormait des nuits pleines et sereines : son secret était muré.
Du moins le pensait-il.

Un beau matin, on frappa longuement à sa porte, et avec insistance en plus ! Aucun juron créé par l'esprit inventif d'un Ulricht tout ensuqué de sommeil ne sembla suffire pour faire cesser le raffut. Le Tzeentchi se résigna à s'habiller pour ouvrir, alors que le soleil tout pâlot venait de se lever au milieu de la fraîcheur matinale. Il déverrouilla les cinq serrures de sa porte, prenant tout son temps en une vengeance aussi mesquine qu'inutile envers l'impudent lève-tôt, et tira d'un coup sec sa lourde porte.
Le type face à lui avait une sale gueule. Des vêtements aussi négligés que sa coupe de cheveux, des yeux rougis assiégés par des cernes monstrueuses, et un petit sourire ironique dévoilant des chicots n'étant pas vraiment en un meilleur état. Il était légèrement plus petit qu'Ulricht, mais le poids de l'âge l'avait voûté, et il était encore plus tassé qu'il n'aurait dû l'être. Fichtre, Ulricht avait vu des toxicomanes plus fringants dans les bidonvilles de Nuln !
Cet homme, qui n'avait apparemment pas grand pour lui, était l'herboriste de Délivrance. Le cultiste l'avait croisé la veille, alors qu'il rouvrait boutique : l'herboriste était en vadrouille lorsqu'Ulricht avait commencé à se creuser son nid dans le coin. Et il venait maintenant le déranger à des heures incongrues !
Herboriste a écrit :"Bien le bonjour, ohohoh... Vous permettez que je rentre ? Mes vieux os me font mal, ohoh..."
Son visage se tordit en une vilaine grimace, prêt à lancer une insulte bien sentie sur le respect des temps de sommeil des uns et des autres. Pourtant, avant même d'avoir pu en placer une, le petit vieux se rua à l'intérieur en le bousculant au passage. Ulricht recula sous le choc en pestant intérieurement : il n'avait pas l'espace nécessaire pour dégainer son épée, collé comme il était au vieux. L'herboriste claqua fermement la porte, et se tourna vers lui alors qu'Ulricht se battait avec son fourreau. Apparemment indifférent à l'idée de se faire trouer l'épiderme, l'herboriste se lança dans un monologue qui capta immédiatement l'attention du cultiste.
Herboriste a écrit :"Alors comme ça on assassine des petites vieilles, hum ? Ne croyez pas que je ne vous ai pas vu, j'allais cueillir des nénuphars quand j'ai vu votre petit manège. Bien joué au demeurant, ohohohoh ! Heureusement pour vous je suis un homme de négociation, je ne vais donc pas vous dénoncer aux gardes pour le moment et plutôt vous demander, cher messire: pourquoi et combien pour acheter mon silence ?"
Autant pour le "T'as vu l'heure, gueule de raie ?", l'herboriste venait de soulever des questions bien plus urgentes. Il lui avait même carrément coupé la chique. Il parvint péniblement à garder une expression neutre, avant d'évoluer vers l'expression outrée que savent si bien faire les nobles face aux accusations. Alors qu'il ouvrait la bouche, prêt à siffler sa réponse cinglante, l'herboriste rajouta un dernier élément.
Herboriste a écrit :"Ah et avant que ne vous viennent de mauvaises idées en tête, j'ai déjà prévenu plusieurs personnes que je venais vous voir et certains m'ont vu rentrer, ohohohohoh !"
Ulricht referma la bouche, pencha la tête sur le côté et scruta attentivement le bonhomme. Et réfléchit enfin au-delà de ses vieux réflexes.
Malgré sa prudence, cet herboriste très discret avait vu sa petite affaire. En pleine nuit. Et avait fait le lien entre la disparition de la Belle Verte et lui. Soit il était beaucoup trop malin pour son bien, soit il voyait dans la nuit... Ensuite, il venait se pointer chez lui pour lui proposer un marché, chose assez dangereuse malgré ses précautions puisqu'il se précipitait dans la demeure d'un meurtrier. C'est qu'il pensait donc gagner davantage avec lui qu'en balançant tout au Margrave.
Ces réflexions jetèrent une autre lumière sur les détails corporels de l'herboriste. Sa petite manie avec ses mains, les effets de ses boissons, de ses vapeurs, la fragrance qui l'entourait, des yeux perçants malgré la fatigue. Des détails méritaient d'être posés avant de passer à la négociation.

Le cheminement de ses pensées dura une dizaine de secondes, durant laquelle Ulricht observa implacablement et sans gêne l'herboriste. Il prit enfin la parole.

- Tant de prudence... On dirait moi ! s'exclama-t-il avec un sourire. Il se plaça entre le vieil homme et la porte, une main sur le pommeau de son épée. Au dépit de vos sous-entendus particulièrement blessants, vous êtes assez distrayant. Il tendit la main, paume vers le haut, en direction de la table. Me feriez-vous le plaisir de vous présenter et de développer votre théorie, puisque vous avez manifestement déjà réfléchi à la question ?

Il lui lança un plus large sourire encore, les yeux dans les yeux. Ceux d'Ulricht lui disaient : Rien sans rien, vieux roublard. Si l'herboriste voulait lui faire cracher ses secrets, il lui faudrait lâcher les siens.
Modifié en dernier par Ulricht Drekner le 01 juil. 2019, 00:53, modifié 1 fois.
Ulricht Drekner, Voie du Serviteur de Tzeentch
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 12 | Int 10 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ch_drekner

Compétences :

Alphabétisation (E) : Votre personnage est capable de lire et d'écrire les langages utilisant l'alphabet du vieux monde (Bretonnien, Tiléen, Estalien, etc.,) si bien entendu il comprend ce langage (pour cela, il devra posséder la compétence «langue étrangère» pour ce langage. A l'inverse, s'il ne possède que la compétence «langue étrangère» il le comprendra, le parlera mais ne sera ni capable de le lire ni de l'écrire). Dans le RP, pour des raisons purement pratiques on considère que l'occidental est le langage partagé par toutes les races, mais dans certaines situations, le MJ pourra tenir compte de ces différences de langage.

Eloquence (E) : Votre personnage a cette faculté de savoir manipuler des assemblées ou des foules entières de personnes uniquement par la persuasion verbale. Contrairement à la compétence «baratin» (voir plus haut) le nombre de personnes affectées en est bien supérieur. Il peut ajouter un bonus de +1 sur ses tests pour arriver à ses fins (Le MJ doit tenir compte de la pertinence du RP, de l'humeur de la foule, de leur crédulité etc. Le degré de réussite du test peut servir à fixer le nombre de personnes subjuguées ou conquises par le discours et déterminer le degré de réaction de l'auditoire. Une réussite importante du test peut déclencher une adhésion totale et un enthousiasme général. Cependant la persuasion a ses limites et il sera très difficile, voire impossible, de manipuler des personnes dont les idées sont antagonistes à celles proposées par votre personnage et cela, quel que soit la qualité et la véracité de son discours.)

Etiquette (B) : Votre personnage connait les conventions sociales et la façon adéquate de se comporter et de s'exprimer convenablement dans la plupart des situations que l'on peut rencontrer dans le «beau monde». Il a donc un bonus de + 1 sur tous les tests en rapport avec des personnes appartenant à la haute société.

Sens de la répartie (B) : Votre personnage a un sens aiguisé de la répartie, toujours prêt à amuser les gens ou à argumenter par des commentaires grinçants ou des observations pertinentes. Cette faculté lui permet aussi de se montrer charmant lorsqu'il le désire. Il bénéficie donc d'un bonus de +1 pour toutes les situations où il peut faire valoir sa verve.

Diplomatie (B) : Votre personnage a appris à négocier correctement tous types d'affaires (personnelles, commerciales, ou bien d'états) et il sait comment manipuler et altérer les négociations en sa faveur. L'art de la diplomatie est une affaire de patience ou s'alternent les propositions, les contre-propositions, les demandes, les compromis et surtout une bonne dose de mensonge. Il peut ajouter un bonus de +1 aux tests rentrant dans ce champ d'action.

Sang froid (B) : Votre personnage a ce qu'on appelle des «nerfs d'acier». Il sait rester maître de lui-même dans les situations les plus dangereuses. Il bénéficie d'un bonus de +1 sur n'importe laquelle de ses caractéristiques lors de la réalisation d'une action dans un climat de stress et de tension mentale (En d'autres termes, ce bonus sert à réduire un malus généré par une situation stressante. Cette compétence ne peut s'appliquer que dans la mesure où un test est soumis à malus!)

Intimidation (B) : Votre personnage n'a pas son pareil pour faire valoir son rang et son appartenance à la noblesse. Il ajoute un bonus de +1 sur ses tests d'intimidation. Si le test est réussi, il arrive à obliger des personnes du commun à obéir à ses exigences. (Paysans, serfs, menu peuple etc.,) (Si la réussite au test est importante il peut arriver à obtenir des faveurs considérables et même à les persuader de le suivre dans toutes sortes de situations périlleuses. Cependant, le MJ peut tenir compte de modificateurs selon la sympathie, la respectabilité etc., de votre personnage.).

Équipement :

Épée courte : 12+1d6 dégâts, 9 parade, rapide
Veste de cuir : 5 points de protection au dos, torse et bras
Bottes cuissardes
Gants
Chaperon
Masque
Sac à sapin : Augmente l'ENC maximum de 2

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Messages : 697
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Ulricht] Nouveau dans le coin?

Message par [MJ] Le Djinn » 20 juin 2019, 18:50

Pour tout réponse aux interrogations du cultiste visant sans aucun doute à déstabiliser l'adversaire verbal il y eut un profond rire de gorge. Ce rire unique qui hanterait sans doute longtemps l'esprit d'Ulricht.
Image-"Ohohohohoh! Ne faites pas l'innocent mon brave, je vous ai vu à n'en pas douter! Et qui croira le peuple à votre avis? L'herboriste du village depuis longtemps installé ou l'étranger? Devrais-je aussi leur dire que vous avez caché son corps dans la forêt? Ohohoho!"
En signe de paix le vieillard ouvrit la main et la passa en pendule devant son visage tout en secouant la tête.
Image-"Ne croyez pas que ça m'impressionne. Vous n'êtes pas le premier meurtrier de ces terres ni le dernier et vous êtes sans doute bien moins dangereux qu'un grand nombre que j'ai connu! Pourtant un être capable d'assassiner avec tant de sang-froid est rare… Et les hommes rares sont toujours utiles, ohohohoh!"
Le vieux attrapa une chaise pour s'asseoir, bousculant un bocal au passage avec un dédain et un mépris manifeste. Ses yeux noirs flamboyaient avec tant d'intensité qu'ils auraient pu en éclairer de blond et de roux ses cheveux gris.
Image-"Mais reste la grande question du pourquoi? La Belle Verte était une sacrée bonne femme mais pas au point d'être étripaillée comme un cochon de lait... Alors jeune homme, dites au vieux Main-Verte ce qui vous a poussé à tuer une de vos contribuables? La passion de la mort? Un sadisme bien de chez nous? Quelque chose de plus sombre encore?"
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Ulricht Drekner
PJ
Messages : 67
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ch_drekner

Re: [Ulricht] Nouveau dans le coin?

Message par Ulricht Drekner » 24 juin 2019, 01:39

Le vioque eut un rire grave et caverneux. Pas vraiment une bonne nouvelle pour Ulricht.
Herboriste a écrit :-"Ohohohohoh! Ne faites pas l'innocent mon brave, je vous ai vu à n'en pas douter! Et qui croira le peuple à votre avis? L'herboriste du village depuis longtemps installé ou l'étranger? Devrais-je aussi leur dire que vous avez caché son corps dans la forêt? Ohohoho!"
Première joute verbale et le gaillard était loin de se laisser faire. Il ripostait, même ! C'était un drôle d'herboriste qu'il avait devant lui ! L'honnête botaniste semblait plus sûrement être une couverture pour un ambitieux toxicomane que le métier du vieil homme.
La mention de l'emplacement du corps décida Ulricht à changer de position. Très bien, le vieux schnoque était bien renseigné. Il s'en doutait, mais le cultiste avait au moins désormais confirmation. S'il maintint son sourire, ses yeux abandonnèrent sa façade innocente pour devenir plus durs et incisifs, un regard qui n'était pas sans rappeler ceux du meurtre de la Belle Verte et lors de la situation critique de la brasserie.
Le supposé herboriste continua sa tirade, montrant sa paume ouverte droit devant lui.
Herboriste a écrit :-"Ne croyez pas que ça m'impressionne. Vous n'êtes pas le premier meurtrier de ces terres ni le dernier et vous êtes sans doute bien moins dangereux qu'un grand nombre que j'ai connu! Pourtant un être capable d'assassiner avec tant de sang-froid est rare… Et les hommes rares sont toujours utiles, ohohohoh!"
Et c'est qu'il avait une bonne vue en plus, le salopard ! C'était vraiment un type bizarre, et bien curieux de surcroît...
Son interlocuteur réagit enfin à son invitation et s'installa sans grâce ni élégance à sa table, éclatant au passage l'un des bocaux contenant ses précieuses fèves. Le vieux replanta ses yeux brûlants dans ceux d'Ulricht.
Herboriste a écrit :-"Mais reste la grande question du pourquoi? La Belle Verte était une sacrée bonne femme mais pas au point d'être étripaillée comme un cochon de lait... Alors jeune homme, dites au vieux Main-Verte ce qui vous a poussé à tuer une de vos contribuables? La passion de la mort? Un sadisme bien de chez nous? Quelque chose de plus sombre encore?"
La lèvre supérieure d'Ulricht se retroussa instinctivement du côté droit. Coincé, le percepteur : l'instinct animal reprenait le dessus. Il toisa "Mains-Vertes".

- Vous l'avez dit vous-même, j'ai agi avec sang-froid. C'était parfaitement prémédité, et la vieille n'était qu'un pion, un outil. Et ne vous foutez pas de moi, vous avez fouiné du côté de son cadavre et vous avez forcément vu la marque sur elle. Vous savez pourquoi je l'ai fait, pas besoin de tourner autour du pot : vous êtes trop futé pour ça. Et bien curieux et autonome pour un herboriste. "Mains-Vertes" n'est pas qu'un honnête herboriste, pas vrai ? Vous venez de m'avouer que vous êtes nyctalope et que vous avez l’œil d'un faucon. Alors...

Il s'assit à son tour, juste en face du vieux.

- Vous voulez danser ? Dansons. Mais je ne danse pas avec un inconnu. Pourquoi vous venez fourrer votre nez dans un ballet aussi dangereux et complexe, et vous êtes qui, derrière votre masque d'énigmatique toxicomane ? Il se redressa légèrement. Et ensuite, nous pourrons parler de ce que vous me voulez.
Modifié en dernier par Ulricht Drekner le 01 juil. 2019, 00:54, modifié 3 fois.
Ulricht Drekner, Voie du Serviteur de Tzeentch
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 12 | Int 10 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ch_drekner

Compétences :

Alphabétisation (E) : Votre personnage est capable de lire et d'écrire les langages utilisant l'alphabet du vieux monde (Bretonnien, Tiléen, Estalien, etc.,) si bien entendu il comprend ce langage (pour cela, il devra posséder la compétence «langue étrangère» pour ce langage. A l'inverse, s'il ne possède que la compétence «langue étrangère» il le comprendra, le parlera mais ne sera ni capable de le lire ni de l'écrire). Dans le RP, pour des raisons purement pratiques on considère que l'occidental est le langage partagé par toutes les races, mais dans certaines situations, le MJ pourra tenir compte de ces différences de langage.

Eloquence (E) : Votre personnage a cette faculté de savoir manipuler des assemblées ou des foules entières de personnes uniquement par la persuasion verbale. Contrairement à la compétence «baratin» (voir plus haut) le nombre de personnes affectées en est bien supérieur. Il peut ajouter un bonus de +1 sur ses tests pour arriver à ses fins (Le MJ doit tenir compte de la pertinence du RP, de l'humeur de la foule, de leur crédulité etc. Le degré de réussite du test peut servir à fixer le nombre de personnes subjuguées ou conquises par le discours et déterminer le degré de réaction de l'auditoire. Une réussite importante du test peut déclencher une adhésion totale et un enthousiasme général. Cependant la persuasion a ses limites et il sera très difficile, voire impossible, de manipuler des personnes dont les idées sont antagonistes à celles proposées par votre personnage et cela, quel que soit la qualité et la véracité de son discours.)

Etiquette (B) : Votre personnage connait les conventions sociales et la façon adéquate de se comporter et de s'exprimer convenablement dans la plupart des situations que l'on peut rencontrer dans le «beau monde». Il a donc un bonus de + 1 sur tous les tests en rapport avec des personnes appartenant à la haute société.

Sens de la répartie (B) : Votre personnage a un sens aiguisé de la répartie, toujours prêt à amuser les gens ou à argumenter par des commentaires grinçants ou des observations pertinentes. Cette faculté lui permet aussi de se montrer charmant lorsqu'il le désire. Il bénéficie donc d'un bonus de +1 pour toutes les situations où il peut faire valoir sa verve.

Diplomatie (B) : Votre personnage a appris à négocier correctement tous types d'affaires (personnelles, commerciales, ou bien d'états) et il sait comment manipuler et altérer les négociations en sa faveur. L'art de la diplomatie est une affaire de patience ou s'alternent les propositions, les contre-propositions, les demandes, les compromis et surtout une bonne dose de mensonge. Il peut ajouter un bonus de +1 aux tests rentrant dans ce champ d'action.

Sang froid (B) : Votre personnage a ce qu'on appelle des «nerfs d'acier». Il sait rester maître de lui-même dans les situations les plus dangereuses. Il bénéficie d'un bonus de +1 sur n'importe laquelle de ses caractéristiques lors de la réalisation d'une action dans un climat de stress et de tension mentale (En d'autres termes, ce bonus sert à réduire un malus généré par une situation stressante. Cette compétence ne peut s'appliquer que dans la mesure où un test est soumis à malus!)

Intimidation (B) : Votre personnage n'a pas son pareil pour faire valoir son rang et son appartenance à la noblesse. Il ajoute un bonus de +1 sur ses tests d'intimidation. Si le test est réussi, il arrive à obliger des personnes du commun à obéir à ses exigences. (Paysans, serfs, menu peuple etc.,) (Si la réussite au test est importante il peut arriver à obtenir des faveurs considérables et même à les persuader de le suivre dans toutes sortes de situations périlleuses. Cependant, le MJ peut tenir compte de modificateurs selon la sympathie, la respectabilité etc., de votre personnage.).

Équipement :

Épée courte : 12+1d6 dégâts, 9 parade, rapide
Veste de cuir : 5 points de protection au dos, torse et bras
Bottes cuissardes
Gants
Chaperon
Masque
Sac à sapin : Augmente l'ENC maximum de 2

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Messages : 697
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Ulricht] Nouveau dans le coin?

Message par [MJ] Le Djinn » 26 juin 2019, 21:05

Loin de faire trembler ou même douter l'herboriste, la tirade ne fit que le rendre plus joyeux et bienheureux! Maître de la situation, grand détenteur de l'autorité dans le duo d'hommes, il comptait bien asseoir sa domination mentale sur Ulricht avant que celui-ci ne puisse se ressaisir entièrement.
Image-"Vous me nommerez La Main-Verte, jeune homme, et ce sera tout! C'est par ce nom que les gens me connaissent et, à vrai dire, je ne me souviens pas en avoir porté un autre depuis des décennies… Maintenant vous êtes moins naïf que je ne le croyais, mais peut-être plus idiot. Savez-vous avec quelles forces vous fricotez? Savez-vous combien de centaines d'idiots dans votre genre sont tombés de leur piédestal en suivant cette voie?"
Il s'emporta en prononçant la dernière phrase. Une veine rouge sortait de son front et ses yeux cernés lançaient des éclairs de colère. Sans demander aucune permission il attrapa une chaise et y posa son fessier fatigué, toisant Ulricht avec tant de hauteur qu'il semblait le dépasser, même assis.
Image-"Ce n'est pas les cultistes qui manquent dans ces terres maudites. Tous les rebuts de l'Empire et de plus loin viennent se faire oublier ici. Heureusement avec le temps l'oeil aguerri apprend à reconnaître les esclaves des ténèbres. Quand ils se croient en sécurité ils font des erreurs, comme tout le monde.

Maintenant cessons les politesses et tutoyons-nous. Parlons affaire: tu es le percepteur et tu as vécu plus longtemps que bien d'autres avant toi. Voilà ce que je te propose: fais toi diplomate et aide moi à régler mes petites affaires un peu partout, en échange je ne te dénoncerai pas et te laisserai faire tes petites offrandes au dieu de la Magie en paix. Si tu es sage je pourrais même t'indiquer quelques contacts qui sauront t'aider. Qu'en penses-tu? N'est-ce pas là une proposition des plus honnêtes? OHOHOHOHOHOHOHOHOH!"
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Ulricht Drekner
PJ
Messages : 67
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ch_drekner

Re: [Ulricht] Nouveau dans le coin?

Message par Ulricht Drekner » 01 juil. 2019, 00:43

Loin d'avoir des réponses, ce fut une soufflante que reçu le cultiste. Ulricht claqua sa langue d'agacement.
Oui, le vieux contrôlait l'échange, mettant le jeune Nulnien en position de faiblesse, et cela l'ennuyait profondément. Il planta ses yeux dans celui de Mains-Vertes, autant pour exprimer sa colère que pour ne pas perdre la face.

- À défaut d'être honnête, elle est intéressante, répliqua-t-il d'un ton sec. Écoutez, j'ai une vie complexe, et la votre l'est certainement au moins autant que la mienne. Alors pas la peine de me faire une leçon de morale, j'ai mes raisons d'en être là où j'en suis actuellement. J'ai fait des choix, et je n'ai pas le temps de les regretter : ici, s'arrêter est synonyme d'arrêt de mort. Alors j'avance, quel qu'en soit le prix. Il s'adossa à la table, à côté de l'herboriste. Y compris mon âme, vous me suivez ?

Il respira profondément en fixant le plafond avant de reporter son attention sur le maître-chanteur.

- Alors maintenant que vous m'avez à vos bottes, je vous prie de les virer de mon humble piaule si vous en avez terminé.

Ulricht se dirigea vers la porte, l'ouvrit et tendit un bras vers la clarté matinale dans un message sans équivoque. L'herboriste fut prompte à quitter les lieux, accompagné de son rire de gorge aussi malsain qu'énervant.

Se retrouvant seul, le Tzeentchi se rassit, épuisé. Génial. Il était victime de chantage par un herboriste plus que louche.
Fier, à la limite de l'arrogance comme l'était Ulricht, la situation passait d'inconfortable à quasiment insupportable. Hélas, toutes les autres options, de la fuite au refus tout net en passant par le meurtre de Mains-Vertes, n'étaient pas plus utiles que rationnelles dans sa quête de pouvoir. Non, il fallait avaler cette amère pilule parmi de nombreuses autres, et attendre patiemment son heure.
Il parcourut un regard usé dans l'intérieur de sa pièce. Dommage qu'il n'y ait que des bocaux de féculents, un alcool fort aurait été le bienvenu. À propos de féculents, il y avait ce bocal renversé par Mains-Vertes dont il allait devoir en ramasser le contenu...



Quoi qu'il en soit, ce nouvel acteur dans la scène politique de Délivrance chamboulait ses plans, aussi décida-t-il d'avancer un peu plus vite en attendant de revoir le Margrave. Il était temps d'un petit tête-à-tête avec Karl, afin d'obtenir quelques renseignements. Cela se fit rapidement après le départ de Mains-Vertes, puisque comme chaque matin, le garçon venait chez Ulricht pour suivre ses cours de lettres.

Après l'avoir laissé s'asseoir et lui avoir donné un délicieux bol de féculents en guise de petit-déjeuner, il s'assit en face de lui.

- Karl, avant de commencer, j'ai quelques questions à te poser. Il adopta une voix douce, se voulant paternelle. Cela ne fait certes que quelques jours, mais es-tu toujours motivé par mes cours ? Commences-tu à comprendre ce pourquoi je t'éduque ?

Quelque fut la réponse du garçon, il hocha la tête, compréhensif. Puis enchaîna :

- Mon autre question est non celle du professeur, mais du percepteur. Je ne me charge pas seulement de récupérer les taxes du Margrave, mais je dois aussi me renseigner sur ses gens, vois-tu. Tu les connais un peu mieux que moi, tu as passé plus de temps avec eux et ils sont de ton milieu. Enfin, bientôt ton ancien milieu. Y connais-tu des individus "à part", en bien comme en mal ? Certains qui auraient des choses à cacher, peut-être ? Il sourit chaleureusement au garçon. Oui, je sais que tu n'est encore qu'un enfant, ne t'en fait pas. Mais essaye de te souvenir, et vois ce que je te demande comme un exercice pratique. Essaye de te rappeler de certains détails, l'encouragea Ulricht.
Ulricht Drekner, Voie du Serviteur de Tzeentch
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 12 | Int 10 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ch_drekner

Compétences :

Alphabétisation (E) : Votre personnage est capable de lire et d'écrire les langages utilisant l'alphabet du vieux monde (Bretonnien, Tiléen, Estalien, etc.,) si bien entendu il comprend ce langage (pour cela, il devra posséder la compétence «langue étrangère» pour ce langage. A l'inverse, s'il ne possède que la compétence «langue étrangère» il le comprendra, le parlera mais ne sera ni capable de le lire ni de l'écrire). Dans le RP, pour des raisons purement pratiques on considère que l'occidental est le langage partagé par toutes les races, mais dans certaines situations, le MJ pourra tenir compte de ces différences de langage.

Eloquence (E) : Votre personnage a cette faculté de savoir manipuler des assemblées ou des foules entières de personnes uniquement par la persuasion verbale. Contrairement à la compétence «baratin» (voir plus haut) le nombre de personnes affectées en est bien supérieur. Il peut ajouter un bonus de +1 sur ses tests pour arriver à ses fins (Le MJ doit tenir compte de la pertinence du RP, de l'humeur de la foule, de leur crédulité etc. Le degré de réussite du test peut servir à fixer le nombre de personnes subjuguées ou conquises par le discours et déterminer le degré de réaction de l'auditoire. Une réussite importante du test peut déclencher une adhésion totale et un enthousiasme général. Cependant la persuasion a ses limites et il sera très difficile, voire impossible, de manipuler des personnes dont les idées sont antagonistes à celles proposées par votre personnage et cela, quel que soit la qualité et la véracité de son discours.)

Etiquette (B) : Votre personnage connait les conventions sociales et la façon adéquate de se comporter et de s'exprimer convenablement dans la plupart des situations que l'on peut rencontrer dans le «beau monde». Il a donc un bonus de + 1 sur tous les tests en rapport avec des personnes appartenant à la haute société.

Sens de la répartie (B) : Votre personnage a un sens aiguisé de la répartie, toujours prêt à amuser les gens ou à argumenter par des commentaires grinçants ou des observations pertinentes. Cette faculté lui permet aussi de se montrer charmant lorsqu'il le désire. Il bénéficie donc d'un bonus de +1 pour toutes les situations où il peut faire valoir sa verve.

Diplomatie (B) : Votre personnage a appris à négocier correctement tous types d'affaires (personnelles, commerciales, ou bien d'états) et il sait comment manipuler et altérer les négociations en sa faveur. L'art de la diplomatie est une affaire de patience ou s'alternent les propositions, les contre-propositions, les demandes, les compromis et surtout une bonne dose de mensonge. Il peut ajouter un bonus de +1 aux tests rentrant dans ce champ d'action.

Sang froid (B) : Votre personnage a ce qu'on appelle des «nerfs d'acier». Il sait rester maître de lui-même dans les situations les plus dangereuses. Il bénéficie d'un bonus de +1 sur n'importe laquelle de ses caractéristiques lors de la réalisation d'une action dans un climat de stress et de tension mentale (En d'autres termes, ce bonus sert à réduire un malus généré par une situation stressante. Cette compétence ne peut s'appliquer que dans la mesure où un test est soumis à malus!)

Intimidation (B) : Votre personnage n'a pas son pareil pour faire valoir son rang et son appartenance à la noblesse. Il ajoute un bonus de +1 sur ses tests d'intimidation. Si le test est réussi, il arrive à obliger des personnes du commun à obéir à ses exigences. (Paysans, serfs, menu peuple etc.,) (Si la réussite au test est importante il peut arriver à obtenir des faveurs considérables et même à les persuader de le suivre dans toutes sortes de situations périlleuses. Cependant, le MJ peut tenir compte de modificateurs selon la sympathie, la respectabilité etc., de votre personnage.).

Équipement :

Épée courte : 12+1d6 dégâts, 9 parade, rapide
Veste de cuir : 5 points de protection au dos, torse et bras
Bottes cuissardes
Gants
Chaperon
Masque
Sac à sapin : Augmente l'ENC maximum de 2

Répondre

Retourner vers « Les Principautés Frontalières »