[Tranchkol] Apprendre le jeune ratawan devra

Inconnue du monde, profondément enfouie au cœur des Marais Putrides se trouve la méphitique capitale des skavens, Skarogne. Les ruines de ce qui fut une cité florissante sont englouties dans les marais nauséabonds, reliques des hommes qui vécurent ici et témoignages de la corruption perpétrée par les enfants du Rat Cornu.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Gob'
PJ
Messages : 209
Profil : ERROR : Données altérées par les vapeurs bonnet-de-fou.
Autres comptes : Vladek [Chroniques]
Localisation : Grenoble/Lyon

Re: [Tranchkol] Apprendre le jeune ratawan devra

Message par [MJ] Le Gob' » 01 sept. 2011, 15:33

Les os de la main du skaven craquèrent agréablement sous les dents de Tranchkol, lui rendant son assurance et lui faisant éprouver une grande fierté à l'idée de ce sortilège si brillamment lancé. Il ne faisait aucun doute qu'il avait les faveurs du Rat Cornu : une telle puissance, un tel pouvoir ! Pourvu qu'il apprenne à l'exploiter, il deviendrait bientôt et sans nul doute le plus puissant prophète gris que le monde ait jamais connu, et connaitrait jamais ! Mais avant cela, il lui fallait trouver un maître auprès de qui apprendre, s'instruire... ce qui ne devrait plus trop tarder, si tous les skavens de Skarogne cessaient de lui mettre des bâtons dans les roues ! En parlant de ça, il fallait qu'il se hâte, au lieu de mâchouiller ce bras filandreux au goût détestable ! Il avait tellement plus important à faire !

Se redressant, Tranchkol tenta d'effectuer un tri des possessions du skaven dont la dépouille reposait à ses pieds : en dehors de la hallebarde de médiocre facture et de l'armure rouillée constituée de bric et de broc, l'apprenti sorcier ne trouva que trois pistoles, un bien maigre butin, somme toute, au vu des grands risques qu'il venait de prendre ! Frustré, Tranchkol hésita à tourmenter sa chose-elfe pour faire passer cette déception...

Tu peux emmener ce que tu souhaites, signales-le simplement dans ton rp.
Pour l'xp, les MJs ont une échelle d'attribution d'xp bien spéciale, allant de 0 à 6 xp, pour presque chaque message du PJ, dépendant de la qualité du message, bien évidemment. A côté de cela, d'autres raisons rentrent en ligne de compte, comme la réussite d'un sort, mener un combat, faire preuve d'une originalité inattendue, etc...
Un gobelin inspiré a écrit :Pour toute réclamation ou problème, traversez la forêt et rendez-vous à la Caverne aux Champignons. Mais prenez garde aux vapeurs de bonnet-de-fou...
A l'entrée de la grotte se tient le gobelin : ses vêtements sont crasseux, et ses yeux vitreux. Plusieurs champignons d'une taille impressionnante pendent en grappes à sa ceinture. Dans l'une de ses mains, il tient une feuille d'arbre roulée en cylindre, dont l'extrémité fumante dégage les même fumerolles que celles qui planent lourdement au-dessus de sa tête. Il tire une bouffée de son étrange et longue cigarette, expire ensuite tranquillement par le nez, tout en dévisageant son interlocuteur d'un air rêveur. Puis, il prend la parole, d'une voix cassée, grave et enrouée, comme s'il avait quelque chose de très important à vous chuchoter :


Image
"Pourquoi cet air si sérieux ?
Écoute-moi bien, voyageur égaré.
Il y a quelque chose dont je voudrai te parler.
En tout temps, en tout lieu, tu dois bien être conscient que :

Image

En cas de non-respect de ces quelques règles,
Tu serais confronté à cet étrange animal,
Qui du forum régit le Bien et le Mal :
Le Modo, en vérité, créature fort espiègle."

Image
Un gobelin douteux a écrit :

Avatar du membre
Snatch
PJ
Messages : 57
Profil : For 7 | End 9 | Hab 9 | Cha 5 | Int 9 | Ini 9 | Att 9 | Par 8 | Tir 7 | NA 1 | PV 60/60
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... erceboyaux
Localisation : Toulouse

Re: [Tranchkol] Apprendre le jeune ratawan devra

Message par Snatch » 02 sept. 2011, 15:27

Ca veut dire que mes Rps sont en dessous de la moyenne ? Mince alors, moi qui les trouvais pas mal... Je suis déçu, mais me fie à ton jugement...
Le goût de la Vermine de Choc était exécrable, mais Tranchkol trouva à cette viande aigre une délicieuse odeur de victoire, car c'était lui et lui seul qui avait tué cette brute à la fourrure noire, et ni son armure lourde ni sa terrible hallebarde ne lui avait été d'une quelconque efficacité contre son pouvoir tout puissant !

L'apprenti mangea jusqu'à ce que sa faim noire soit passée et qu'il pu se concentrer sur des choses plus importantes que de remplir son estomac.
Après avoir balancé les os rongés du bras, le skaven fouilla l'escroc mais n'y trouva que trois pistoles, un maigre butin, mais c'était toujours ça de pris. Mieux valait que ces trois pièces rejoignent sa bourse plutôt que ce soit sa bourse qui rejoigne les trois pièces.
A la seule pensée que ces escrocs aient voulu l'arnaquer, lui, la colère monta de nouveau et il s’apprêtait à frapper son esclave quand ils virent passer un autre skaven et un esclave humain. Le pauvre homme avait le corps couturé de cicatrices et était tellement épuisé qu'il s'effondra au sol. Son maitre, rageur, le fouetta à plusieurs reprises avec un fouet aux mutiles lanières incrustées de malepierre, arrachant la peau du dos de l'esclave en y laissant des marques luisant d'un vert malsain.
L'homme gémit et se releva péniblement pour faire cesser ces coups et se força à avancer, suivit par un skaven hilare.

Le rusé Tranchkol remarqua l'air horrifié de la chose elfe qui ne portait comme marques de mauvais traitements que quelques bleus. Un skaven moins intelligent aurait pu céder à son envie et la battre comme plâtre, mais pas le rat cornu qui voyait bien plus loin que les skavens ordinaires ! Si son esclave le craignait sans le haïr, elle ne le servirait que mieux et n'oserait pas le poignarder dans le dos, audace que seule une haine tenace pouvait insuffler à d'aussi lâches créatures.

"Tu vois-vois, chose-elfe, comme je suis miséricordieux par rapport-rapport aux autres skavens ? Quand je serais un puissant-puissant prophète gris, si tu me sers-obéis bien-bien, tu seras mieux-mieux traitée que les autres et je ne te frapperais-battrais pas. Mais si tu pense à me trahir-trahir, il pourrais t'arriver la même-même chose qu'à cette vermine."

Pour marquer ses propos, il se cura les crocs d'une griffe et se réjouit de voir son esclave pâlir.
Il la poussa ensuite du bout de son bâton vers l'entrée de la tour.

"Allons-y maintenant, vite-vite !"

Ils s’avancèrent vers la tour et le skaven allait frapper quand une idée lui traversa l'esprit, une idée si géniale que sa fourrure en frémit d'aise. Jusque là, les skavens de Skarogne s'étaient mis en travers de son chemin parce qu'ils le croyaient faibles, mais il venait de trouver un moyen de leur prouver le contraire.

Il retourna vers le cadavre de la vermine, prit se hallebarde et l’abatis sur son cou pour lui trancher la tête. Puis, il planta son bâton dedans et fit remonter la tête le long de la hampe jusqu'à ce qu'elle se retrouve sous le symbole du Rat Cornu qui ornait le sommet du bâton. Ainsi, tous verraient à cette tête meurtrie et à moitié dévorée que Tranchkol Perceboyaux n'était pas de ceux qu'on pouvait essayer de duper.

Ravi de son macabre trophée encore dégoulinant, il retourna à la tour et frappa à la porte, lançant de nouveau un regard à sa chose-elfe afin qu'elle saisisse qu'un jour, ce pourrait être sa propre tête qui ornerait son bâton, si elle cherchait à jouer au plus malin.
Modifié en dernier par [MJ] Le Gob' le 07 sept. 2011, 21:25, modifié 1 fois.
Raison : +6 xp : Très bon post. (Total de 27 xp)
Perceboyaux Tranchkol, Voie des servants du Rat Cornu
Profil: For 7 | End 9 | Hab 9 | Cha 5 | Int 9 | Ini 9 | Att 9 | Par 8 | Tir 7 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... erceboyaux

Ennemis vaincus:
-1 Vermine de Choc

Avatar du membre
[MJ] Le Gob'
PJ
Messages : 209
Profil : ERROR : Données altérées par les vapeurs bonnet-de-fou.
Autres comptes : Vladek [Chroniques]
Localisation : Grenoble/Lyon

Re: [Tranchkol] Apprendre le jeune ratawan devra

Message par [MJ] Le Gob' » 03 sept. 2011, 12:23

Traînant sa chose-elfe derrière lui, Tranchkol pénétra dans la tour, se sentant soudainement plus puissant, plus assuré avec cette tête coupée pour ornementer son bâton. Sûr que tout le monde allait le respecter, le craindre, à la vue de ce trophée. Il ne devait plus rencontrer de problèmes.
Il finit par parvenir dans une sorte de grand hall, étrangement désert. Le nez en l'air, Tranchkol crut humer une odeur très légère de malepierre, comme un sort qui aurait laissé des réminiscences dans l'atmosphère lourde de la pièce. Pensif, l'apprenti sorcier en déduisit que cette odeur devait toujours planer, ici, dans une tour abritant autant de magiciens différents. Avançant doucement, Tranchkol passa lentement devant un étroit escalier en colimaçon, avant de s'immobiliser, les moustaches frétillantes, la queue tendue : les résidus de malepierre que contenait l'air de cette tour lui faisaient tourner la tête, embrumant son esprit alors que des éclairs verdâtres apparaissaient furtivement et ponctuellement dans ses yeux.

Un grand fracas le tira de sa rêverie, et il se retourna d'un bond, en alerte, toute trace de somnolence envolée... pour découvrir un bien curieux spectacle : la chose-elfe, sa chose-elfe, était étendue par terre, étourdie, aux côtés d'une chose-homme inconnue, et d'une pile d'ouvrages éparpillés sur les dalles de pierre. La chose-homme, l'air horrifié d'avoir laissé tomber les grimoires, se hâta de se relever, jeta un regard mortifié à la chose-elfe de Tranchkol, puis se jeta sur les livres et pachemins, tentant de les rassembler au plus vite. Pendant que l'esclave humain s'affairait, Tranchkol jeta un regard courroucé à sa chose-elfe, avant de suivre son regard vers la chose-homme, dont le dos était zébré de marques de coups de fouet, et dont les poignets et les chevilles étaient ensanglantés, signe d'enchaînements réguliers. Sifflant de colère, Tranchkol s'avança vers sa chose-elfe, rageur : qu'elle arrête un peu de créer des catastrophes ! Cette bonne-à-rien venait de faire chuter la chose-homme, ce qui serait très embarassant si son maître arrivait...
Un bruit de pas résonna dans l'escalier. Le son s'interrompit bientôt, et les oreilles de Tranchkol s’aplatirent imperceptiblement sur son crâne : à parler de malheur, on le provoquait, et le propriétaire de la chose-homme était là, à présent, sur la dernière marche de l'escalier, à observer d'un air interloqué le bazar qu'avaient mis les deux esclaves en se percutant. A première vue, on aurait dit un vagabond, mais sous cette robe grise à capuche trouée de partout, Tranchkol sentit instinctivement que le nouveau-venu était un prophète gris. Le pouvoir rayonnait de sa personne, enflammant de lueurs vertes son regard luisant, alors qu'il se tournait successivement vers son esclave humain, puis vers la chose-elfe de Tranchkol :

Image
"Qu'est-ce qui se passe ici ?

Toi, ramasses-moi ça vite-vite !

Et toi, pousses-toi de là, chose-elfe !

C'est toi le responsable-coupable de ce désordre ?"
, demanda-t-il finalement, l'air courroucé, en s'adessant à un Tranchkol apeuré...
Non, du tout, tes rps me conviennent tout à fait ^^ Je fais juste de mon mieux pour me donner un air radin et méchant, comme les autres MJs... La finesse de ta plume n'est pas en cause :^^:

Code : Tout sélectionner

 +1 xp pour l'originalité du stratagème de la tête coupée... Pour te réconforter.
Un gobelin inspiré a écrit :Pour toute réclamation ou problème, traversez la forêt et rendez-vous à la Caverne aux Champignons. Mais prenez garde aux vapeurs de bonnet-de-fou...
A l'entrée de la grotte se tient le gobelin : ses vêtements sont crasseux, et ses yeux vitreux. Plusieurs champignons d'une taille impressionnante pendent en grappes à sa ceinture. Dans l'une de ses mains, il tient une feuille d'arbre roulée en cylindre, dont l'extrémité fumante dégage les même fumerolles que celles qui planent lourdement au-dessus de sa tête. Il tire une bouffée de son étrange et longue cigarette, expire ensuite tranquillement par le nez, tout en dévisageant son interlocuteur d'un air rêveur. Puis, il prend la parole, d'une voix cassée, grave et enrouée, comme s'il avait quelque chose de très important à vous chuchoter :


Image
"Pourquoi cet air si sérieux ?
Écoute-moi bien, voyageur égaré.
Il y a quelque chose dont je voudrai te parler.
En tout temps, en tout lieu, tu dois bien être conscient que :

Image

En cas de non-respect de ces quelques règles,
Tu serais confronté à cet étrange animal,
Qui du forum régit le Bien et le Mal :
Le Modo, en vérité, créature fort espiègle."

Image
Un gobelin douteux a écrit :

Avatar du membre
Snatch
PJ
Messages : 57
Profil : For 7 | End 9 | Hab 9 | Cha 5 | Int 9 | Ini 9 | Att 9 | Par 8 | Tir 7 | NA 1 | PV 60/60
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... erceboyaux
Localisation : Toulouse

Re: [Tranchkol] Apprendre le jeune ratawan devra

Message par Snatch » 03 sept. 2011, 17:18

Cet endroit avait quelque chose d'anormal, Tranchkol le sentit dès qu'il posa la patte dans la Tour. Certes, il se trouvait dans la tour brisée, demeure du conseil des treize, ce lieu était empli de leur sinistre majesté, mais quelque chose clochait, hérissant la fourrure du skaven et angoissant son esclave. Ce n'était pas une sensation désagréable, au contraire même, pour le skaven du moins, cela l'emplissait d'une assurance qu'il ne connaissait que trop bien. C'était l'assurance et l'indescriptible sensation de pouvoir qui l'emplissait chaque fois que de la malepierre pénétrait dans son organisme.

S'arrêtant net, le rat cornu huma l'air et frémit en reconnaissant effectivement une trés légère odeur de malepierre qui planait dans l'air. Cette pensée l'emplie de satisfaction car cela signifie que des prophètes gris, et donc des maitres potentiels, étaient à l'oeuvre ici. Bien, cela signifiait que ses recherches arrivaient à leur terme. Bientôt, il apprendrait à contrôler ses vastes pouvoirs, à les canaliser en de puissants sorts et enfin il pourrait accomplir sa destinée et devenir le plus grand prophète gris de tous les temps !

Perdu dans ses pensées de grandeur, le skaven ignorait totalement son environnement et allait se remettre en marche quand un fracas retentit dans son dos et le fit se crisper alors qu'il revenait sur terre. Se retournant, il vit une chose-homme et sa chose-elfe étalées sur le sol au milieu des ouvrages et grimoires. S'approchant, il en souleva un et constata qu'il s'agissait d'ouvrages de magie, ce qui signifiait que son maitre devait être...

Terrifié, il jeta le livre au milieu des autres juste à temps pour que le prophète gris ne le vois pas avec le livre entre les pattes, sans quoi les conséquences auraient pu être effroyables pour sa personne. Une petite victoire au milieu de tout ce bazar, encore une fois les circonstances s'acharnaient sur lui et encore une fois, il allait devoir faire appel à sa ruse pour s'en sortir. A croire que le Rat Cornu n'avait de cesse de mettre son dévoué serviteur à l'épreuve.

Le pouvoir qui se dégageait du prophète empli Tranchkol d'humilité, et les éclairs dans les yeux du rat le firent frissonner de peur alors qu'ils se tournaient vers lui pour l'accuser de tout ce foutoir.

Immédiatement, l'adepte s'inclina et tourna la tête pour présenter son cou en signe de soumission.

"ô magnifique sorcier, c'est ma chose-elfe qui s'est retrouvée sur le chemin-route de votre chose-homme et ces deux empotés d'esclaves ont provoqués ce bazar-bazar.

Pardonnez moi, ô plus puissant des potentats, je ne suis qu'un humble apprenti-adepte venu à Skarogne trouver un maitre-professeur qui m'apprenne-enseigne à devenir un serviteur utile du Rat Cornu."


Tranchkol savait que si l'envie en prenait au sorcier, il pourrait le réduire en poussière facilement, la plus grande prudence était donc de rigueur.
Modifié en dernier par [MJ] Le Gob' le 07 sept. 2011, 21:25, modifié 1 fois.
Raison : +4 xp : Bon post. (Total de 31 xp)
Perceboyaux Tranchkol, Voie des servants du Rat Cornu
Profil: For 7 | End 9 | Hab 9 | Cha 5 | Int 9 | Ini 9 | Att 9 | Par 8 | Tir 7 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... erceboyaux

Ennemis vaincus:
-1 Vermine de Choc

Avatar du membre
[MJ] Le Gob'
PJ
Messages : 209
Profil : ERROR : Données altérées par les vapeurs bonnet-de-fou.
Autres comptes : Vladek [Chroniques]
Localisation : Grenoble/Lyon

Re: [Tranchkol] Apprendre le jeune ratawan devra

Message par [MJ] Le Gob' » 04 sept. 2011, 09:42

Ne t'inquiètes pas, j'ai pris note :^^:
Une lueur de convoitise s'alluma dans le regard du prophète gris, qui s'avança vers Tranchkol, descendant la dernière marche de l'escalier. Au passage, il donna un grand coup de pied dans les côtes de sa chose-homme, et agita le bout de son bâton en direction de la chose-elfe, l'envoyant se réfugier derrière son maître. Alors, les yeux scintillants d'énergie de malepiere autant que de malice, le skaven demanda avec intérêt :
Image
"Tu dis que tu cherches-recherches un maître, petit-petit ? Je suis Arqueek, le plus rusé-malin des élus du Rat Cornu. Et ensemble, nous pourrions faire de grandes choses... J'ai justement besoin d'un apprenti dégourdi."
Le regard crépitant du prophète gris se posa de nouveau sur sa chose-homme, et il eut un geste d'agacement vers l'escalier, lui donnant des ordres de sa voix rauque :
Image
"Ramènes-ça en haut, vite-vite ! Et ne met plus le foutoir-bazar partout, misérable !"
La chose-homme dut le prendre comme une punition : en effet, il venait de descendre la lourde pile d'ouvrages, et il lui fallait maintenant aussi sec la remonter. Il s'engagea et disparut dans l'escalier en colimaçon, courbé sous le poids de son fardeau. De son côté, Arqueek, puisque tel semblait être le nom du prophète gris, reporta son attention sur Tranchkol, alors qu'un rat albinos, à l'air chafouin et aux yeux rouges, apparaissait sur son épaule, et dévisageait lui aussi l'apprenti sorcier, les moustaches frétillantes d'intérêt...
Un gobelin inspiré a écrit :Pour toute réclamation ou problème, traversez la forêt et rendez-vous à la Caverne aux Champignons. Mais prenez garde aux vapeurs de bonnet-de-fou...
A l'entrée de la grotte se tient le gobelin : ses vêtements sont crasseux, et ses yeux vitreux. Plusieurs champignons d'une taille impressionnante pendent en grappes à sa ceinture. Dans l'une de ses mains, il tient une feuille d'arbre roulée en cylindre, dont l'extrémité fumante dégage les même fumerolles que celles qui planent lourdement au-dessus de sa tête. Il tire une bouffée de son étrange et longue cigarette, expire ensuite tranquillement par le nez, tout en dévisageant son interlocuteur d'un air rêveur. Puis, il prend la parole, d'une voix cassée, grave et enrouée, comme s'il avait quelque chose de très important à vous chuchoter :


Image
"Pourquoi cet air si sérieux ?
Écoute-moi bien, voyageur égaré.
Il y a quelque chose dont je voudrai te parler.
En tout temps, en tout lieu, tu dois bien être conscient que :

Image

En cas de non-respect de ces quelques règles,
Tu serais confronté à cet étrange animal,
Qui du forum régit le Bien et le Mal :
Le Modo, en vérité, créature fort espiègle."

Image
Un gobelin douteux a écrit :

Avatar du membre
Snatch
PJ
Messages : 57
Profil : For 7 | End 9 | Hab 9 | Cha 5 | Int 9 | Ini 9 | Att 9 | Par 8 | Tir 7 | NA 1 | PV 60/60
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... erceboyaux
Localisation : Toulouse

Re: [Tranchkol] Apprendre le jeune ratawan devra

Message par Snatch » 04 sept. 2011, 11:01

Quand sa chose-elfe alla se cacher derrière lui, Tranchkol lui montra les crocs au passage, signe qu'ils auraient une discussion intéressante une fois que tout ceci serait terminé. La place d'un esclave est devant son maitre pour pouvoir lui montrer tout le respect et l'admiration qu'il a pour lui en faisant rempart de son corps contre tout danger potentiel. Si la chose-elfe s'y refusait, c'est qu'elle ne le respectait pas et si elle ne le respectait pas, c'est qu'elle ne le craignait pas.
Peut-être s'était-il montré trop gentil en fin de compte.

Il assista ensuite avec amusement à la punition de la chose-homme qui, par sa maladresse, avait tout déclenché. Avec un peu de chance, le coup de pied du prophète gris lui aurait cassé une ou deux côtes et sa remontée serait un effroyable enfer. Toutes ces douces pensées au sujet des douleurs probables de l'esclave ne l'empêchèrent toutefois pas de prêter la plus grande attention à son supérieur quand il reprit la parole.

Lentement, ses yeux s’écarquillèrent. Arqueek... Il avait déjà entendu son nom, un prophète gris reconnu dont il est dit que c'est lui qui orquestra la destruction du clan Flas et qui mena une armée à l'attaque de la cité humaine de Nuln.
Un prophète à peine moins reconnu que le légendaire Thanquol.

Impressionné, le skaven s'inclina davantage au point que son dos devint douloureux, ce dont il ne se soucia pas.

C'est un honneur-fierté, magnifique Tyran, que de servir-servir le grand Arqueek. Je suis votre dévoué-fidèle serviteur, ô premier parmi les fidèles du Rat Cornu.

Il avait enfin trouvé un maitre, et pas n'importe lequel, il allait devenir l'apprenti du prophète gris Arqueek ! Lui au moins saurait sans doute réveillé l'immense potentiel de l'apprenti, ce que n'avait pas su faire son incapable d'ancien maitre, qui n'avait eût que ce qu'il méritait.

Mais avec un professeur comme Arqueek, il ne faudrait pas longtemps avant que ses pouvoirs se réveillent et qu'il puissent enfin devenir un prophète gris et accomplir sa destinée en tant qu'émissaire du rat Cornu.

A cette pensée, sa queue frétilla d'excitation mais il demeura néanmoins incliné en attendant que son prestigieux maitre lui donne des instructions.
Modifié en dernier par [MJ] Le Gob' le 07 sept. 2011, 21:26, modifié 1 fois.
Raison : +3 xp (Total de 34 xp)
Perceboyaux Tranchkol, Voie des servants du Rat Cornu
Profil: For 7 | End 9 | Hab 9 | Cha 5 | Int 9 | Ini 9 | Att 9 | Par 8 | Tir 7 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... erceboyaux

Ennemis vaincus:
-1 Vermine de Choc

Avatar du membre
[MJ] Le Gob'
PJ
Messages : 209
Profil : ERROR : Données altérées par les vapeurs bonnet-de-fou.
Autres comptes : Vladek [Chroniques]
Localisation : Grenoble/Lyon

Re: [Tranchkol] Apprendre le jeune ratawan devra

Message par [MJ] Le Gob' » 05 sept. 2011, 09:48

Arqueek renifla d'un air appréciateur à la vue de son tout nouvel apprenti courbant l'échine devant lui. Cette vision flattait assurément son ego : un rictus apparut sur son visage et il jeta un coup d’œil au rat albinos sur son épaule droite, qui couina e contentement alors que le prophète gris parlait à Tranchkol :
Image
"Je t'aime bien, petit-petit. Et Squeekel aussi."
Sur ces brèves paroles, le prophète gris tourna négligemment le dos à Tranchkol, et commença à remonter l'escalier, invitant de toute évidence l'apprenti sorcier à le suivre. Tranchkol fut d'abord étonné de voir son maître lui tourner le dos, favorisant le succès de trahisons éventuelles de sa part, et les coups de poignards : un skaven digne de ce nom ne s'exposait d'ordinaire jamais de la sorte, et encore moins un personnage aussi important qu'un prophète gris. Après quelques dizaines de secondes de réflexion, Tranchkol allait conclure qu'Arqueek se montrait soit négligeant, soit excessivement confiant en ses pouvoirs, lorsque un évènement inattendu se produisit : le rat albinos, qu'Arqueek avait appelé Squeekel quelques instants plus tôt, venait de se retourner sur l'épaule de son maître, et dévisageait maintenant l'apprenti d'un air rusé, les yeux rouges brillant de malice, le poil ébouriffé. Le fait de se voir ainsi surveillé par un animal étant assez intriguant en soi, Tranchkol se mit à se poser des questions, se demandant si Squeekel ne serait pas un familier, pour être si bien dressé. Par ailleurs, Tranchkol aurait juré que le rat albinos souriait en le scrutant de ses petits yeux perçants. Le skaven secoua la tête : non, il devait se faire des idées, il fallait arrêter de délirer.

Arrivés deux étages plus haut, Arqueek passa une porte au détour d'un couloir, et Tranchkol se hâta d'entrer à sa suite. L'endroit qu'il découvrit alors était simplement merveilleux : c'était une grande pièce, dont chaque paroi était couverte d'étagères. Sur les rayonnages étaient disposés pêle-mêle quantités de potions, de poisons, de feuillets, d'objets plus ou moins courants, de crânes, de poussière de malepierre, de fragments d'os de créatures diverses, de chiffons, de livres... C'était un véritable capharnaüm ! La grande table du milieu et le bureau miteux étaient tous deux issus de pillages perpétrés à la surface, et se trouvaient de même recouverts par tous les instruments, parchemins annotés, ouvrages, plumes et encriers possibles et imaginables... Une véritable mine d'information et de savoir, songea Tranchkol pour lui-même. Et dire que son nouveau maître ne voulait pas que les esclaves mettent le "bazar-foutoir"... L'idée était comique, au vu de l'état du repaire du prophète gris. Impatient d'observer, d'apprendre, et de dérober ses secrets à son mentor, Tranchkol se promit, que, dès que l'occasion se présenterait, il irait visiter l'antre d'Arqueek en détail...

Il fut interrompu dans ses pensées lorsque le prophète gris se retourna vers Tranchkol, grognant :

Image
"Voilà ta nouvelle tanière-demeure. Fais comme chez moi."
Le trait d'humour dut lui paraître particulièrement drôle, car il partit s'asseoir au bureau en ricanant dans sa barbe. Finissant de survoler la pièce du regard, Tranchkol put constater que la chose-homme d'Arqueek se tenait recroquevillée sur quelques peaux de bête disposées sur le sol, dans un coin dénué d'étagères. Le jeune esclave, qui devait avoir une vingtaine d'années (pour autant que Tranchkol puisse l'estimer avec certitude, au vu de ses connaissances du peuple des choses-hommes), n'était donc pas si mal loti que le skaven l'aurait cru : il disposait d'un certain confort, pour un esclave, même si son état physique restait déplorable...
Un gobelin inspiré a écrit :Pour toute réclamation ou problème, traversez la forêt et rendez-vous à la Caverne aux Champignons. Mais prenez garde aux vapeurs de bonnet-de-fou...
A l'entrée de la grotte se tient le gobelin : ses vêtements sont crasseux, et ses yeux vitreux. Plusieurs champignons d'une taille impressionnante pendent en grappes à sa ceinture. Dans l'une de ses mains, il tient une feuille d'arbre roulée en cylindre, dont l'extrémité fumante dégage les même fumerolles que celles qui planent lourdement au-dessus de sa tête. Il tire une bouffée de son étrange et longue cigarette, expire ensuite tranquillement par le nez, tout en dévisageant son interlocuteur d'un air rêveur. Puis, il prend la parole, d'une voix cassée, grave et enrouée, comme s'il avait quelque chose de très important à vous chuchoter :


Image
"Pourquoi cet air si sérieux ?
Écoute-moi bien, voyageur égaré.
Il y a quelque chose dont je voudrai te parler.
En tout temps, en tout lieu, tu dois bien être conscient que :

Image

En cas de non-respect de ces quelques règles,
Tu serais confronté à cet étrange animal,
Qui du forum régit le Bien et le Mal :
Le Modo, en vérité, créature fort espiègle."

Image
Un gobelin douteux a écrit :

Avatar du membre
Snatch
PJ
Messages : 57
Profil : For 7 | End 9 | Hab 9 | Cha 5 | Int 9 | Ini 9 | Att 9 | Par 8 | Tir 7 | NA 1 | PV 60/60
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... erceboyaux
Localisation : Toulouse

Re: [Tranchkol] Apprendre le jeune ratawan devra

Message par Snatch » 06 sept. 2011, 00:50

Le Rat Cornu en soit loué, l'attitude de Tranchkol suffit à faire oublier au prophète son... irritation à l'égard du jeune skaven, irritation qui aurait pu lui coûter, entre autres, sa vie.
Au lieu de ça, il lui annonça qu'il l'aimait bien, ce qui, entre skavens, était tout à fait relatif, il pouvait l'adorer et lui planter un couteau dans le dos, mais au moins cela voulait dire qu'il lui enseignerait son savoir, et c'était tout ce que Tranchkol souhaitait. A choisir entre le pouvoir et la richesse et l'affection d'un de ses semblables, le choix était vite fait.

On pouvait avoir confiance en le pouvoir et la richesse.

En parlant de confiance, c'est à ce moment là que son maitre lui tourna le dos pour s'enfonçer dans un escalier, lui faisant signe de le suivre. Ce geste, banal chez d'autres races, lui paru tellement incroyablement stupide qu'il en resta bouche bée et du attendre une insistance de la part de son nouveau et très curieux maitre pour lui emboiter le pas. Quel genre de skaven, même puissant, pouvait adopter cette attitude, quel genre de secret pouvait-il bien cacher pour pouvoir faire preuve d'une telle insouciance ?

Tranchkol était terriblement troublé de voir ainsi un de ses ainés balayer ainsi d'un geste de la patte une des règles fondamentales de survie au sein de la société civilisée, mais heureusement, ce trouble ne dura que jusqu'à ce que son intellect supérieur ne découvre la source de cette assurance.

Le rat. Ce ne pouvait être que ça.

Pas une seconde la créature albinos, ne le quitta de son regard malicieux, comme si il le défiait de vouloir tenter quoique ce soit. Une intelligence démoniaque semblait habiter cette créature anodine, mais ce devait être une puissante entité pour qu'un prophète gris place tant de confiance en elle. Un familier sans doute, et d'une qualité supérieure.

Perdu dans ses pensée, Tranchkol ne vit pas défiler les deux étages, et se rendit même compte qu'il n'avait pas ordonné à sa chose-elfe de le suivre. Heureusement, celle-ci lui avait de suite emboité le pas, signe qu'elle commençait à comprendre quel comportement adopter pour se prendre le moins de coups possibles. Excellent.
Ce soucis mis de côté, il put se concentrer sur son nouvel environnement et en resta bouche bée d'admiration.
Tout ce savoir, ces objets, tout ce pouvoir à portée de griffe... Son nouveau maitre était assurément désordonné, mais quelle importance ? Il aurait tellement à apprendre de la part d'un skaven aussi puissant et assez influent pour posséder tant de grimoire et ces tables de la surface. Tout ce luxe tournait la tête de l'apprenti et il s'imaginait sans problème à la place du prophète gris, baignant dans tout ce savoir, pouvant se permettre de mépriser ses semblables au point de leur tourner le dos !

"Où votre humble apprenti-élève dormira-t'il ? Non-non, pas le temps de dormir-dormir, trop de choses à lire, trop de choses à faire.

Votre magnificence doit être un puissant-redouté prophète gris pour posséder-avoir tant de livres. Je suis honoré-fiers d'être votre apprenti-élève, ô mon maitre"


En réalité, Tranchkol savait déjà qu'Arqueek était un prophète gris puissant, mais il voulait lui faire croire qu'il s'en rendait compte à la seule vue de son terrier. Rien n'était trop haut ni trop beau pour flatter l'égo de son nouveau maitre, car plus il satisferait Arqueek, plus le prophète sera disposé à partager son savoir et à le laisser explorer ses grimoires.
Sans parler de le laisser en vie, cela va de soi...

"Quand commence t'on, ô puissant prophète ?"

Tranchkol était un skaven patient, un trait rare chez son espèce, mais encore une fois, son impatience feinte avait comme seul but de flatter son maitre.
Même si il avait en effet grand hâte de gagner du pouvoir au contact de cet influent personnage.
Modifié en dernier par [MJ] Le Gob' le 07 sept. 2011, 21:27, modifié 1 fois.
Raison : +6 xp : Très bon post. (Total de 40 xp)
Perceboyaux Tranchkol, Voie des servants du Rat Cornu
Profil: For 7 | End 9 | Hab 9 | Cha 5 | Int 9 | Ini 9 | Att 9 | Par 8 | Tir 7 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... erceboyaux

Ennemis vaincus:
-1 Vermine de Choc

Avatar du membre
[MJ] Le Gob'
PJ
Messages : 209
Profil : ERROR : Données altérées par les vapeurs bonnet-de-fou.
Autres comptes : Vladek [Chroniques]
Localisation : Grenoble/Lyon

Re: [Tranchkol] Apprendre le jeune ratawan devra

Message par [MJ] Le Gob' » 07 sept. 2011, 21:22

Post court, je ferais mieux prochainement.
Arqueek semblait s'affairer sur le bureau, dégageant une place parmi les liasses de parchemins et les montagnes d'ouvrages qui le couvraient. Aussi ne sembla-t-il écouter que d'une oreille les propos de son nouvel apprenti, et répondit de manière évasive, ne prenant même pas la peine de se retourner, semblant répondre à un mur auquel il faisait face :
Image
"Oui-oui, très puissant, très rusé, je le suis... Tu peux dormir-roupiller là où tu veux, si tu arrives à te ménager assez de place-espace."
Un léger silence plana, rompu par le bruit que faisait le prophète gris en jetant des parchemins à terre, et déplaçant des livres, tentant en vain de réduire la masse de bazar-foutoir sur son bureau d'ébène volé à un riche commerçant humain. Les couinements approbateurs du rat albinos couronnaient le tout, tant et si bien que le moment n'était plus si silencieux que ça... Lorsque l'apprenti prophète gris demanda quand son instruction commencerait, Arqueek se retourna, une lueur dans l’œil, avant de s'asseoir sur le bureau, en position décontractée :
Image
"Mais ton initiation-instruction a déjà commencé... Mais je dois d'abord me ressourcer-reposer. Profites-en pour faire le tour du propriétaire, et essaie de ranger-nettoyer. Demain, les choses sérieuses-compliquées commencent."
S'installant confortablement sur une épaisse couche de parchemin vierge, le skaven s'étira longuement avant de s'allonger complètement sur le meuble, signalant au passage d'un air autoritaire à la chose-elfe de Tranchkol :
Image
"Toi, chose-elfe, tu dors dans le coin, avec ma chose-homme. Je ne veux pas de catastrophe-désastre."
Puis le prophète gris ferma les yeux, et bientôt, le son de sa respiration discrète emplit l'ensemble de la pièce. Arqueek était endormi. Tranchkol avait la voie libre pour découvrir, s'extasier, réfléchir...
Un gobelin inspiré a écrit :Pour toute réclamation ou problème, traversez la forêt et rendez-vous à la Caverne aux Champignons. Mais prenez garde aux vapeurs de bonnet-de-fou...
A l'entrée de la grotte se tient le gobelin : ses vêtements sont crasseux, et ses yeux vitreux. Plusieurs champignons d'une taille impressionnante pendent en grappes à sa ceinture. Dans l'une de ses mains, il tient une feuille d'arbre roulée en cylindre, dont l'extrémité fumante dégage les même fumerolles que celles qui planent lourdement au-dessus de sa tête. Il tire une bouffée de son étrange et longue cigarette, expire ensuite tranquillement par le nez, tout en dévisageant son interlocuteur d'un air rêveur. Puis, il prend la parole, d'une voix cassée, grave et enrouée, comme s'il avait quelque chose de très important à vous chuchoter :


Image
"Pourquoi cet air si sérieux ?
Écoute-moi bien, voyageur égaré.
Il y a quelque chose dont je voudrai te parler.
En tout temps, en tout lieu, tu dois bien être conscient que :

Image

En cas de non-respect de ces quelques règles,
Tu serais confronté à cet étrange animal,
Qui du forum régit le Bien et le Mal :
Le Modo, en vérité, créature fort espiègle."

Image
Un gobelin douteux a écrit :

Avatar du membre
Snatch
PJ
Messages : 57
Profil : For 7 | End 9 | Hab 9 | Cha 5 | Int 9 | Ini 9 | Att 9 | Par 8 | Tir 7 | NA 1 | PV 60/60
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... erceboyaux
Localisation : Toulouse

Re: [Tranchkol] Apprendre le jeune ratawan devra

Message par Snatch » 08 sept. 2011, 13:32

Quand son maitre s'allongea pour dormir en présence de son apprenti, Tranchkol fût une fois de plus sidéré de tant de confiance en son rat albinos qui sans aucun doute le préviendrais si il tentait quoique ce soit, et lui rapporterait tous ses faits et gestes.

Voyant que sa chose-elfe hésitait à obéir au prophète gris et à aller dormir avec l'humain, l'apprenti lui mit un coup de bâton pas trop fort et sur les fesses, fidèle à sa politique de préservation de son esclave. Il la lui fallait intact pour ses projets.

"Obéit au prophète gris, chose-elfe ! Tu n'as pas peur-crainte d'une chose-homme quand même !"

Le skaven ignorait tout du passé de son esclave, mais celle-ci fût piquée au vif par sa réflexion et alla s'installer près de son comparse esclave en lui jetant un regard le défiant de tenter quoique ce soit. Alors qu'un autre maitre aurait puni son esclave pour cette marque d'autorité, Tranchkol ricana, décidant qu'un certain degré de caractère de la rendrait que plus efficace dans sa tâche future. Tant qu'elle lui obéissait...

Le problème de l'esclave réglé, le rat cornu attendit que son maitre dorme, ce qui ne tarda pas à être le cas, puis, il commença à... ranger. Oh, il ne le faisait pas pour le plaisir, mais pour deux bonnes raisons. Tout d'abord, tout ce qui ferait plaisir à son maitre et montrerait son obéissance serait bon à prendre, ensuite, et surtout, cela lui permettait de jeter un oeil sur les grimoires, de trier mentalement ceux qui étaient magiques des autres, de ranger de côté deux qui l'intéressaient, de jeter un oeil aux notes griffonnées sur les parchemins qui trainaient et de se faire une idée de la place de chaque chose. Ainsi, il se rendrait vite indispensable aux yeux de son maitre qui aurait besoin de lui non seulement pour ranger, mais aussi pour retrouver les livres.
Et tant qu'il serait utile au prophète, il n'aurait pas à craindre de sort funeste.

Cela lui prit un moment de mettre de l'ordre dans la salle tant celle-ci était en désordre, mais quand il eût terminé, la salle était impeccablement rangée, bien que toujours aussi sale. Ranger était indigne de lui, et il en avait conscience, mais chaque chose en son temps. Il devrait obéir et se soumettre jusqu'au jour où ce serait son tour de dormir pendant que son apprenti s'occuperait du reste.

Rassemblant des parchemins vierges, il se fit un petit matelas dans un coin pour pouvoir dormir, mais avant cela, il prit sur une étagère le livre qui lui avait semblé le plus intéressant et commencer à le lire avec avidité.
Pour l'attribution des PM, est-ce qu'on peut considérer que l'antre d'un prophète gris, imbibé de malepierre, est un lieu magique ? Et de même, est-ce qu'on peut considérer que le rat albinos est une créature magique ou est-ce que c'est seulement un rat particulièrement intelligent ?
Modifié en dernier par [MJ] Le Gob' le 08 sept. 2011, 13:32, modifié 1 fois.
Raison : +4 xp. Total de 44. Pour ta question, laisse venir, c'est prévu.
Perceboyaux Tranchkol, Voie des servants du Rat Cornu
Profil: For 7 | End 9 | Hab 9 | Cha 5 | Int 9 | Ini 9 | Att 9 | Par 8 | Tir 7 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... erceboyaux

Ennemis vaincus:
-1 Vermine de Choc

Répondre

Retourner vers « Skarogne »