[Hagin & Rosk] Le temps de la hache et du kikoup

Karaz-a-Karak est la plus grande, la plus ancienne et la plus respectée des forteresses naines. Nommée "Pic Eternel" par les hommes, cette fière et vaste cité est la capitale de l'ancien empire de Karak Ankor, maintenant guère plus qu'un souvenir fugace. A l'intérieur des murs de Karaz-a-Karak se trouvent les temples des dieux Grungni, Valaya et Grimnir. Ici siège aussi Thorgrim le Rancuiner sur le Trône du Pouvoir, portant constamment sur lui l'ancien Dammaz Grom, ou Livre des Rancunes.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 603
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Hagin & Rosk] Le temps de la hache et du kikoup

Message par [MJ] Le Djinn » 03 févr. 2019, 12:35

Le vieux Coffre-d'Or se gratta la barbe, réfléchissant sans doute à ses prochaines paroles. Il avait dans son regard cet éclat à la fois sage et assuré de celui qui avait tout vu et surtout qui en avait tiré des leçons. Bien trop de nains ne tiraient aucun enseignement d'une défaite, se contentant de recommencer la même stratégie la fois suivante en priant pour qu'elle fonctionne. Mais dans ce peuple bien trop obtus quelques nains, même chez les Ancêtres Vivants, étaient dotés d'une hauteur de vue supérieure. Sans doute que le vieillard que notre héros avait devant lui était un de ceux là. Avec une affection paternelle le vétéran bougeait les pions sur l'échiquier réaliste, traçant une route directe entre le Karak et la sortie.

-"Nous prendrons un chemin un peu plus long mais sensiblement plus calme. Même en temps normal les grobis ne s'aventurent pas dans les tunnels de niveau moins trois. Ils sont dit être le territoire de trolls mais dans les faits personne n'en a aperçu depuis au moins trois siècles. Certains disent qu'ils sont partis vers l'Est… Mais au fond ce n'est pas important."

Le trajet était effectivement long de deux jours en territoire non-surveillé, même si Rognar était persuadé qu'il n'y aurait aucun problème. Ulfig, cependant, était plus circonspect et osa lever une question à son aïeul.

-"Mais, maître Coffre-d'Or, même sans grand danger il n'y a que des novices parmi mes troupes. Êtes-vous bien sûr que nous ne risquons pas une attaque surprise?"

Que l'argument soit ridicule ou que l'ancêtre n'est point envie d'argumenter plus avec ce qu'il considérait être un jeune, Coffre-d'Or balaya la réplique d'un revers de la main.

-"Nous sommes des dawis, jeune brise-fer. Si nous ne sommes pas capables de traverser notre propre Ankor alors nous ne méritons pas d'exister."

Le barbe-de-fer allait répliquer quelque chose mais se ravisa rapidement, se contentant de baisser la tête et d'accepter de mauvaise grâce la parole del l'aîné.

-"Maintenant vous connaissez votre mission. Je vais chercher mes armes et mon armure, nous partons demain, je viendrai vous chercher ici. Il doit rester quelques places dans les casernes environnantes, prenez ce qu'il vous siéra."

Il y eut un bref échange un peu plus privé avec Ulfig, sans doute des données stratégiques qui s'échangaient, avant que Coffre-d'Or ne quitte la caserne avec cette classe et ce flegme qui caractérisait les vieux nains de haut-rang. Sans doute que sous ses atours riches il était un guerrier aguerri qui aurait pu en remontrer aux pires créatures du monde. En tout cas Hagin et les autres furent séparés dans les différentes casernes qui composaient le quartier militaire. Là ils pourraient tous se reposer, jouer aux dés, aux osselets ou aux pions avec d'autres nains locaux. Chacun avait sa petite légende ou anecdote à raconter, entre deux bières et pipe à fumer...
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Hagin Duraksson
PJ
Messages : 40
Profil : FOR 9/ END 10/ HAB 6/ CHAR 8/ INT 8/ INI 6/ ATT 10/ PAR 11/ TIR 8/ NA 1/ PV 25/75
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_hagin_duraksson
Autres comptes : Bugman, Gormil

Re: [Hagin & Rosk] Le temps de la hache et du kikoup

Message par Hagin Duraksson » 10 févr. 2019, 19:06

Le plan de maître Coffre-d'or était d’une simplicité élémentaire, limitant fortement les chances qu’il ne déraille par mégarde sur telle ou telle condition essentielle à la réalisation des complexes plans à rallonge des umgis. Néanmoins, cela ne le rendait pas parfait pour autant, loin de là. D’autant plus que la froidure avec laquelle il avait repoussé les doutes de son supérieur le fit grommeler, certes tellement bas que personne ne pouvait l’entendre, à la fois en soutien à son Barbe-de-fer (qu’il respectait d’ailleurs profondément pour avoir eu le courage d’exposer ses doutes à un nain aussi âgé et donc plus sage) et en signe inaudible de protestation contre ce manque manifeste de pédagogie, les anciens devant guider leurs cadets (l’esprit Murdacier à sa quintessence, n’hésitant pas à grommeler contre les traditions lorsqu’elles sont dangereuses). D’autant plus que comme l’avait souligné Ulfig, il y avait plus d’acier que de gromril dans l’escouade, doux euphémisme pour dire qu’il y avait seulement deux véritables brise-fers.

Même en prenant en compte la possibilité que des protecteurs des tunnels locaux se joignent à eux, cela reviendrait tout de même à passer deux jours en territoire hostile, non surveillé. Et les trolls ne sont sans doute pas partis sans un bonne raison, cela pourrait être simplement un manque de nourriture mais aussi des grobis ou pire, des skavens, et là, tout un tas de possibles se dessinaient dans l’esprit du jeune nain : d’un relâchement soudain de la waagh les piégeant dans les tunnels à une simple mais efficace embuscade gobeline ou un de ces pièges maudits sorti de l’esprit tordu et malfaisant des hommes-rats. Et même si il ne restait qu’un ou deux trolls, ces créatures restaient particulièrement dangereuse avec leurs vomissements acides et leur légendaire capacité de régénération, en général cet avantage n’est brisable que par l’utilisation de feu. Encore que, maintenant qu’Hagin y songeait, sachant que le troll est le principal ingrédient d’un bon Kulgur, cette capacité pourrait être utilisée à leur avantage en prélevant un muscle non brûlé de troll, et en le laissant croître en espace clos puis en coupant et cuisant la partie nécessaire au repas, on pourrait avoir une source illimité de viande. M’enfin, le jeune Murdacier n’était pas là pour apprendre le Khulghur mais pour garder le Karaz Ankor. Alors même si le plan ne le satisfaisait pas, loin de là, il était de son devoir d’obéir. Il pourrait faire des remarques si sa barbe était plus longue, mais il devait encore survivre jusqu'à ce que ce soit le cas, si il survivait du moins…

Les troupes ayant été dispersées dans les casernes, l’apprenti Brise-fer discutait de ci de là avec les membres de l’équipée, que l’on pouvait aisément diviser en deux groupes, ceux ayant connu les feux de la guerre souterraine et les autres. Ces derniers étaient de loin les plus optimistes quant à la réussite de la mission. Peau-d'Albâtre discuta un peu avec le lettré, car après tout, si il pouvait apprendre à lire et écrire le khazalide, ce serait toujours ça de gagné dans sa lutte pour protéger et restaurer l’Ankor.

Les dawis ne sont plus aussi nombreux que jadis, et le sang nain est précieux. Il faudra donc veiller à ce qu’un maximum d’entre eux survive. Hagin préparait son matériel médical, il sentait qu’il en aurait besoin...
Hagin Duraksson, Voie du défenseur des tunnels

Sans matériel: FOR 9/ END 10/ HAB 6/ CHAR 8/ INT 8/ INI 6/ ATT 10/ PAR 11/ TIR 8/ NA 1/ PV 75/75
Avec matériel: FOR 9/ END 10/ HAB 5/ CHAR 8/ INT 8/ INI 6/ ATT 10/ PAR 11/ TIR 8/ NA 1/ PV 75/75
Matériel de combat:

-Hache équilibrée 1 main: 16+1d8 dégâts ; 11 parade ; Percutante et précise
-Bouclier en acier: 6+1d6 dégâts ; 16 parade ; Déstabilisant
-Cotte de mailles naine: 9 protection Tout sauf tête -1 HAB
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_hagin_duraksson

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 603
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Hagin & Rosk] Le temps de la hache et du kikoup

Message par [MJ] Le Djinn » 13 févr. 2019, 11:40

Le dawi lettré de la troupe avait attiré l'attention de plusieurs camarades. Être alphabétisé n'était pas si courant au sein des royaumes souterrains au-delà de quelques runes d'usage extrêmement courant ou de dessins évocateurs indiquant directions et professions. Rapidement dépassé, le guerrier, nommé Margrim Plume-de-fer s'engagea à dispenser des cours durant les accalmies. Issus d'un honorable clan de commerçants sa famille avait toujours penché du côté de la comptabilité et des scribes en général. On oubliait souvent que des comptes bien tenus étaient les fondements de la puissance des plus grandes maisons et que savoir précisément ce qu'on possédait et ce qu'on dépensait était un tout inestimable dans la conduite des affaires. Combien d'umgis peu soigneux avaient vu leur entreprise péricliter car ils avaient négligé la comptabilité?
Finalement Ulfig coupa court aux discussions en ordonnant la remise en rang et annonçant les prochains ordres.


-"Vous savez ce qu'il nous reste à faire. En rang par deux et suivez moi, nous allons trouver des endroits où dormir ce soir. Quartiers libres ensuite. Demain matin je vous veux tous devant ce bâtiment à la première heure."

Une fois la troupe prête et en marche, une visite du quartier put être effectuée. Il s'agissait sans le moindre doute du domaine militaire de la cité. Les casernes y étaient alignées dans de véritables bastions troglodytes sur lesquels s'enchainaient les meurtrières et les systèmes de défense parfois très sophistiqués mais toujours incroyablement sûrs. Des guerriers se promenaient librement dans les rues, profitant de pauses bien méritées ou juste faisant leurs achats en attendant une nouvelle journée de travail. Hagin put d'ailleurs remarquer qu'ils étaient bien peu nombreux à se promener seul mais que la plupart étaient en groupe de quatre ou cinq, leurs armes toujours à portée de main. Même s'il n'en paraissait rien en apparence la forteresse devait être en ébullition à l'annonce de l'arrivée imminente de peaux-vertes et chacun devait être prêt à vendre chèrement sa vie.

Les brises-fer en formation furent ensuite placés dans les différents bâtiments mitoyens au blockhaus qu'ils avaient visités au départ. Il n'y avait pas grand-monde à cette heure de la journée et les intendants ou autres administrateurs-officiers locaux purent dans le calme leur trouver des places disséminées un peu partout. Les forteresses commençaient en revanche à se remplir suite à l'arrivée de nombreuses troupes en provenance de la capitale. Dans les allées d'ailleurs ou entre les nains on discutait du pourquoi de la chose. Karaz-A-Karak craignait-elle de tomber ou que la chute de la Perle des Voûtes n'entraîne celle de toute la race naine? Certains soutenaient qu'au contraire les assauts, probablement plus faibles, sur Karaz Hirn permettraient d'entraîner les soldats dans une relative sécurité avant de les renvoyer, vétérans et aguerris, combattre sur le front principal dans les montagnes de l'Est.

Dans tous les cas Hagin avait sa journée, il pourrait tranquillement se promener, visiter ou faire des achats avant le couvre-feu et le départ pour la mission.
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Répondre

Retourner vers « Karaz-A-Karak »