[Hargin] "Ils arrivent"

Karaz-a-Karak est la plus grande, la plus ancienne et la plus respectée des forteresses naines. Nommée "Pic Eternel" par les hommes, cette fière et vaste cité est la capitale de l'ancien empire de Karak Ankor, maintenant guère plus qu'un souvenir fugace. A l'intérieur des murs de Karaz-a-Karak se trouvent les temples des dieux Grungni, Valaya et Grimnir. Ici siège aussi Thorgrim le Rancuiner sur le Trône du Pouvoir, portant constamment sur lui l'ancien Dammaz Grom, ou Livre des Rancunes.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 528
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)

Re: "Ils arrivent" [Hargin]

Message par [MJ] Le Djinn » 25 juin 2018, 22:55

Oh mon Grimnir, regarde l'heure! C'est celle de se battre!

Je vais donc enchaîner 3 tours. Si la situation s'envenime (huhuhu) pour toi, le combat s'arrêtera le temps que tu puisses prendre une décision. Sinon, le combat continuera 3 tours de plus, etc...

Tour 1:
L'araignée attaque: Votre attaque a échoué (10).

Hagin attaque: Votre attaque a réussi (2). La parade de votre adversaire a réussi (3).Vous lui infligez une perte de 26 PV. Il reste 19 Pvs à l'araignée.

Tour 2:
L'araignée attaque: Votre attaque a réussi (2). La parade de votre adversaire a réussi (5).Vous lui infligez une perte de 0 PV.

Hagin attaque: Votre attaque a échoué (17).

Tour 3:
L'araignée attaque: Votre attaque a échoué (14).

Hagin attaque: Votre attaque a réussi (10). La parade de votre adversaire a échoué (13).Vous lui infligez une perte de 30 PV. L'araignée meurt!

Un combat rondement mené, mais je n'en attendais pas moins! Je te laisse décrire le combat si tu le sens!

Ah et je manque de temps ce soir car je veux que ton post sorte mais je vais sans doute rapidement mettre un code couleur pour tes compagnons, ça sera plus simple pour tout le monde!
A la grande surprise des nains, le combat ne fût pas aussi ardu que prévu initialement. Les araignées, bien que dégoûtantes et menaçantes, était incapables de se défendre de façon réellement dangereuse et leurs mandibules étaient bien trop faibles pour percer les épaisses cottes de maille naine protégeant la dure chair des courtauds. En quelques minutes, le combat se terminait: les créatures repoussantes étaient envoyées au néant et à l'exception de quelques griffures, aucune blessure réelle.
Mordrin, décidément clairvoyant dans ses observations, souffla:


-"Mais, ce n'était même pas une vraie menace, ça n'a pas de sens..."

Effectivement, les jeunes guerriers n'ayant pas été inquiétés, il semblait peu probable qu'une expédition plus expérimentée soit abattue par ces créatures. Pourtant, en regardant dans la trappe d'où les monstres étaient sortis, l'équipe constata la présence d'un nain aux trois quarts dévorés et dont le corps était recouvert de petits œufs. Jotunn alla vomir dehors et Lorimbur tentait de trouver une torche pour offrir un repos chaud et éternel à cet infortuné frère de race. Il ne portait d'ailleurs aucun insigne particulier sur lui, nu et méconnaissable de par la dissection méthode de son visage. Un petit courant d'air provenait aussi de la trappe, accompagné d'une odeur de faisandée. Se pouvait-il qu'il y ait un tunnel là-dessous?

En tout cas les compagnons commencèrent déjà à recompter munitions, nettoyer les armes et prier pour se rassurer. Pour la plupart d'entre eux il s'agissait de leur baptême du feu et, s'il ne s'était finalement pas révélé bien dangereux, il n'en restait pas moins qu'avoir dû se battre pour leur survie avait dû en effrayer quelques uns...
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Et un jour quelqu'un est venu et m'a libéré, tant pis pour lui. Et pour les autres.

Avatar du membre
Hagin Duraksson
PJ
Messages : 18
Profil : FOR 9/ END 10/ HAB 6/ CHAR 8/ INT 8/ INI 6/ ATT 9/ PAR 10/ TIR 8/ NA 1/ PV 75(bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_hagin_duraksson

Re: "Ils arrivent" [Hargin]

Message par Hagin Duraksson » 26 juin 2018, 22:54

Le combat avait été rondement mené, ces araignées auraient pu être des adversaires coriaces mais face à des Brise-fers, même en cotte de maille, leurs crocs empoisonnés ne servaient à rien. Son ennemi tranché en trois coups de hache, Hagin se contempla le carnage : si il avait guerroyé relativement proprement, Lorimbur et Jotunn s’étaient contentés d’abattre leurs marteaux de guerre sur les infortunées créatures, leurs consœurs franchissant finalement l’entrée de la salle subirent promptement le même sort.
La jeune équipée, dont l’ivresse victorieuse fut tempérée par le sombre constat de leur chef, redescendit vers la trappe, nettoyant haches et marteaux, vérifiant leur équipement et pour Murdacier en récupérant au passage sa grenade.

À l’orée de ce tunnel auparavant piégé, l’escouade marqua un temps d’arrêt.

Un nain, un dawi, un frère ou plutôt ce qu’il en restait. Le corps nu, brisé et profané. Ces infâmes grobis avaient commis l’outrage de trop ! Non seulement le Brise-fer avait été tué, non seulement il avait été dépouillé de ses biens mais son visage avait été lacéré, volontairement, sa barbe rasée et sa dépouille offerte en pâture aux charognards hantant le Karaz-Ankor !

Hagin dut réprimer une nausée et entendit qu’un membre du groupe n’avait pas réussi. De long sanglots parcoururent le corps du Murdacier et le corps d’armée qu’il commandait. De tristesse, ils devinrent rage, de l’horreur naquit la rancœur.

Autour d’un bûcher, ils quittèrent ce nain, autour de ses cendres, ils jurèrent vengeance. Les nains ne sont pas promptes à la colère et en amitié ou en haine, ils sont aussi constant que la pierre. Lorsque les jeunes se relevèrent, c’était avec un lueur nouvelle dans les yeux. Forgés pour la guerre, c’est lors de leur baptême du feu qu’ils furent trempés dans l’ire.
C’est donc portés par le souffle de Grimnir qu’ils s’engagèrent lanternes éteintes dans le tunnel, Imrak vérifiant en permanence sa solidité. Pas un murmure ne leurs échappaient, pas un claquement de semelle au sol, et Peau d’Albâtre à leur tête, ils s‘enfoncèrent dans les méandres de la terre.
Pour l’œil d’un de ces maudits chiens, ils sembleraient être les esprits vengeurs de quelques antiques guerriers mais c’est une fois au contact qu’il réaliserait son erreur, et la dure réalité d’un acier en fureur.
► Afficher le texte
Hagin Duraksson, Voie du défenseur des tunnels

FOR 9/ END 10/ HAB 6/ CHAR 8/ INT 8/ INI 6/ ATT 9/ PAR 10/ TIR 8/ NA 1/ PV 75(bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_hagin_duraksson

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 528
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)

Re: "Ils arrivent" [Hargin]

Message par [MJ] Le Djinn » 01 juil. 2018, 15:59

Comme tous les prochains jets de déplacement furtif, celui-ci sera caché.
Le groupe de brises-fer décida finalement de s'aventurer dans le tunnel situé sous le fortin. Une tactique extrêmement risquée d'après Imrak, le tunnel était vraisemblablement une émanation creusée à la hâte d'une cavité naturelle. La grossièreté des murs indiquait clairement que des grobis étaient à l'origine de ce passage. Sans doute s'agissait-il, quand on y réfléchissait bien, de la façon dont les gobelins avaient dévastés le fortin au-dessus, des siècles auparavant: un travail de sapeur vers une cave et une attaque surprise. Pour autant cela n'expliquait pas totalement la présence des araignées! Mordrin se rongeait le pouce en réfléchissant à une solution, mais rien ne lui venait en l'état. Peut-être ces monstres étaient-ils justes passés dans le coin un peu par hasard ou avaient dévorés un nain égaré? Il ne voulait pas explorer l'éventualité d'une présence gobeline si près de la capitale.

Le tunnel était très étroit, presque trop pour un brise-fer en armure complète. Heureusement, les armures plus légères de nos engagés n'étaient pas suffisamment épaisses pour les bloquer complètement, bien que la maille raclait par endroit. Une petite heure de marche les laissa arriver au-dessus d'un étrange bassin. Dans cette véritable pièce de dix mètres de diamètre était placé une jolie mare qui en occupait la moitié centrale; L'eau était éclairée par des champignons phosphorescents et des squiggs s'abreuvaient à la source. Ils n'étaient pas très nombreux, cinq tout au plus, de taille raisonnable, aucun gobelin dans les environs par contre. Les nains préparèrent leurs armes. Certes ces monstres étaient des créatures naturelles mais ils faisaient une bonne source de nourriture et étaient trop souvent capturés par les peaux-vertes...


--------------------------------------------------------------------------------------------

Rosk avait été séparé de son groupe. Envoyé par la cité et placé sous les ordres de Minir Poils-Blancs, un vénérable brise-fer, son groupe d'engagés était chargé de patrouiller dans les couloirs du Karak Ankor, comme il était coutume. Pour autant, cette fois tout ne s'était pas passé comme prévu. Au milieu du parcours un éboulement avait eu lieu, séparant notre second héros de sa troupe. Il avait ensuite erré dans les galeries, seul, quasiment sans lumière ni sans espoir de salut. Nouveau tour du destin, une roche au sol était trop meuble et se débanda sous lui, entraînant une chute quasiment verticale qui s'acheva dans une mare d'eau dans laquelle il avait à peine pied. L'argile molle avait amorti sa chute mais son dos le faisait souffrir et quand il ouvrit les yeux ce fût pour constater que des squigs visiblement intéressés par sa viande le regardaient d'un œil un peu trop désireux...
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Et un jour quelqu'un est venu et m'a libéré, tant pis pour lui. Et pour les autres.

Avatar du membre
Hagin Duraksson
PJ
Messages : 18
Profil : FOR 9/ END 10/ HAB 6/ CHAR 8/ INT 8/ INI 6/ ATT 9/ PAR 10/ TIR 8/ NA 1/ PV 75(bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_hagin_duraksson

Re: "Ils arrivent" [Hargin]

Message par Hagin Duraksson » 04 juil. 2018, 00:14

Dans cet étroit boyau au parois mal taillées, notre groupe cheminait l’air sombre et alerté. Imrak les avait avertit, le mineur avait parlé, ce tunnel, c’est par des grobis qu’il fut creusé. Le doute n’était plus permis et à l’ire apogée, une fureur gelée succéda. Ils avançaient de front, armes brandies, barbe dressées mais si dans leurs yeux un feu haineux brillait, le silence était la règle imposée.

Le chemin devint étroit, les aspérités, elles, étaient poncées par des cottes d’un acier d’excellente qualité. Même sans le vouloir, les nains amélioraient les voies souterraines, enfants de la terre un jour, brise-fer toujours. Le Murdacier marchait en tête et, habitué qu’il était aux larges avenues du Karaz-Ankor, commençait à suffoquer entre l’odeur du tunnel et le souvenir du frère inconnu…

Enfin, il atteignit une salle, si on pouvait appeler ainsi ce creux d’à peine dix mètres dans la roche, avec seulement deux entrées, celle dont les dawis sortaient et une autre à l’opposé. Alors qu’ils détaillait la salle, et son potentiel architectural (qui au vu de son éducation se traduirait plus par les possibilités de fortification), Lorimbur lui tapota le haubert pour attirer son attention. En effet, il n’avait pas vu, au centre de cette source, cerclée de champignons luminescents et de squigs bondissant, se trouvait un nain.

Il n’y avait pas à tergiverser, Hagin le savait, mais la question restait : Comment le sauver ? Au bout de quelques secondes, une réponse lui vint, loin d’être la meilleure, elle avait au moins le mérite de la simplicité : cinq bêtes, cinq nains, chacun donc aurait le sien, mais pour augmenter leur potentiel de survie, Peau d’Albâtre forma des paires, Imrak et Jotunn, Lorimbur et Mordin. Quant à lui, il était le chef de l’équipée , c’est son rôle de les inspirer (ou du moins d’essayer), Murdacier se résigna et en laissant le choix à chacun de sa cible, sentant qu’il écoperait du plus gros. Il eu un espoir en voyant que ses compagnons ignoraient volontairement le plus faible, prenant les intermédiaires, espoir accru en voyant le sombre martelier lier son avenir au second plus imposant, puis brisé quand Mordrin annonça se charger de l’avorton. Il ferait face bravement ou périrait en essayant.

Bon, certes, le squig devait faire deux fois son poids et même le plus petit avait la taille d’être chevauché par un gobelin de la nuit, mais avec un peu de chance, le nain en danger viendra l’aider. Au moment de charger, Mordrin renâcla et voulut se défiler, remettant en doute les capacités d’Hagin à diriger, souhaitant élire le chef malgré le fait que personne n'ai d'autre plan. Heureusement pour le Murdacier, les trois autres votèrent en sa faveur, par conviction ou par refus de briser ce semblant de hiérarchie avant la bataille.

Le groupe suivit son choix, la guerre suivra leurs pas. Leurs cris de guerre résonnèrent et leurs voix tonnant, cinq nains s’abattirent sur cinq squigs affamés désirant un dawi en difficulté…

-POUR MAGNAR ET LE KHAZAD D’ACIER !
► Afficher le texte
Modifié en dernier par Hagin Duraksson le 11 août 2018, 14:50, modifié 1 fois.
Hagin Duraksson, Voie du défenseur des tunnels

FOR 9/ END 10/ HAB 6/ CHAR 8/ INT 8/ INI 6/ ATT 9/ PAR 10/ TIR 8/ NA 1/ PV 75(bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_hagin_duraksson

Avatar du membre
Rosk SteelBone
PJ
Messages : 9
Profil : For 9 | End 10 | Hab 6 | Cha 8 | Int 8 | Ini 7 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV

Re: "Ils arrivent" [Hargin]

Message par Rosk SteelBone » 08 juil. 2018, 05:10

Des bouches baveuses et pleines de dents acérer se tenaient devant Rosk. Une puanteur digne des trolls envahissait le nez du dawi. Il était figé sur place. Ses muscles étaient crispés et douloureux, surtout son dos qui avait absorbé la majeure partie de l’impact. La hache de son père était à quelques centimètres de sa main, mais il n’osait pas bouger. Les squigs frétillaient à la vue de leur nouveau repas descendu du ciel. Rosk avait peu de chance de s’en tirer vivant, la seule chose qu’il pouvait espérer était de combattre dignement. Le dawi, étais déterminé, mais il regrettait tout de même de n’avoir pu trouver femme et d’avoir un enfant... Au moment où Rosk allait, ce lancer sur ça hache pour tenter d’abattre l’un des squigs, un cri familier perça du fond de la pièce:

-POUR MAGNAR ET LE KHAZAD D’ACIER !

Aussi abasourdi que les squigs, le dawi jubilait. C’était une aide inespérée, même un miracle! Le courage emplit le cœur de Rosk et celui-ci profita de la distraction pour s’emparer de sa hache et il se releva. Une chance lui avait été accordée et malgré son dos souffrant, le dawi était prêt au combat persuadé que son père et ses ancêtres étaient là pour lui. Rosk ce positionna en posture défensive, sa hache devant lui prêt a paré le premier coup et de répliquer avec ferveur. Les dawis chargèrent les squigs et Rosk remarqua que ceux qui venaient étaient des Brises-Fer! Rosk aperçut aussi qu’un dawi seul chargeait le plus gros des squigs, surement l’alpha. Le monstre était énorme et la bête semblait quasiment se moquer du dawi qui courait vers lui, mais le squig ne portait pas attention à Rosk. Le dawi eut alors une excellente idée.
► Afficher le texte
Rosk Steelbone, Voie des Brises-Fer
Profil: For 9 | End 10 | Hab 6 | Cha 8 | Int 8 | Ini 7 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_rosk_steelbone

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 528
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)

Re: "Ils arrivent" [Hargin]

Message par [MJ] Le Djinn » 21 juil. 2018, 12:25

C'est l'heure du-du-du-du-du-du combat!

Au tour 0 le squig saute en direction de Rosk, histoire de le dévorer un poil:

Il lance son jet de déplacement: 3! Il saute à portée de Rosk sans lui infliger de dégâts.

Le squig est un gros squig! Il possède trois mutations aléatoires: Rapide, Intelligence Foudroyante, Obèse. Pas mal.

Le squig est plus rapide que vous deux, il frappe donc en premier.

Tour 1:

Le squig attaque Rosk, localisation: torse. Votre attaque a réussi (2). La parade de votre adversaire a échoué (11).Vous lui infligez une perte de 18 PV. Il reste 52 PVs à Rosk.

Rosk attaque le squig: Votre attaque a échoué (12).

Hagin attaque le squig: Votre attaque a réussi (4). L'esquive de votre adversaire a réussi (12). Il ne subit aucun dégât.

Tour 2:

Le squig attaque: Votre attaque a échoué (11).

Rosk attaque: Votre attaque a réussi (3). L'esquive de votre adversaire a échoué (14).Vous lui infligez une perte de 37 PV. Il reste 18 Pvs au squig!

Hagin attaque: votre attaque a échoué (11).

Tour 3:

Le squig attaque Rosk, localisation: bras gauche: Votre attaque a réussi (5). La parade de votre adversaire a échoué (12).Vous lui infligez une perte de 23 PV. Il reste 29 Pvs à Rosk.

Rosk attaque le squig: Votre attaque a échoué (19).

Hagin attaque le squig: Votre attaque a réussi (9). L'esquive de votre adversaire a échoué (17).Vous lui infligez une perte de 30 PV. Le squig est mort!
L'affrontement fût d'une brutalité incroyable. L'acier rencontra la chair et les crocs percèrent le métal. Par deux fois, d'ailleurs, la mâchoire du monstre passa les défenses de mailles de Rosk et lui arracha la chair des os. Mais, déterminés comme ils l'étaient, les nains ne se laissèrent pas faire. En quelques frappes bien placée le squig s'effondra. Bien que gros et impressionnant il n'était pas très résistant, comme la plupart de ses congénères et s'effondra dans un mare de sang. Toutefois, cet événement laisserait à réfléchir sur la suite des opérations. Certes, le duo avait vaincu, mais ils étaient en effet deux: les autres nains étaient à égalité en nombre avec les bêtes!

Et le résultat apparut à la seconde où les deux nains se retournèrent vers leurs comparses. C'était un désastre. Aucun mort, certes, mais la différence était ténue. Les appentis brises-fer étaient mordus, blessés, le sang coulait de leurs plaies béantes causées par de puissantes morsures. Ils étaient pâles, fatigués, si inexpressifs dans leur douleur qu'on aurait pu penser à des fantômes.

D'autres voies étaient désormais ouvertes et il était toujours possible de continuer de l'avant dans de nouveaux tunnels inexplorés. Etait-ce de la sagesse que de rechercher le danger, ou de la folie? A nos héros de le décider.
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Et un jour quelqu'un est venu et m'a libéré, tant pis pour lui. Et pour les autres.

Avatar du membre
Hagin Duraksson
PJ
Messages : 18
Profil : FOR 9/ END 10/ HAB 6/ CHAR 8/ INT 8/ INI 6/ ATT 9/ PAR 10/ TIR 8/ NA 1/ PV 75(bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_hagin_duraksson

Re: "Ils arrivent" [Hargin]

Message par Hagin Duraksson » 23 juil. 2018, 00:40

Le squig bougeait à une vitesse phénoménale, bondissant, esquivant et surtout mordant ce pauvre nain pour qui Hagin avait mis son escouade en danger. La bataille fut comme la foudre, terrible et brève. Alors qu’il achevait cette horreur enragée, il se retourna vers ses camarades mais la lutte était finie, ou plutôt elle s’acheva lorsque le marteau de Lorimbur fracassa l’avorton de Mordrin.

Une amère victoire, pour prix de ce sauvetage, les dawis étaient tous blessés, seul Peau-d'Albâtre s’en tirait indemne. Une cruelle désillusion pour le jeune nain, le poids d’être le meneur. Le seul sain et sauf était aussi le seul responsable des blessures des siens. Livrer un combat singulier contre des squigs, même avec ses arrières couverts par un frère de bataille restait un exercice périlleux et leur victoire, bien qu’arrachée de dure lutte, restait glorieuse.
Un goût de sang dans la bouche, à cause de son échec, Murdacier entreprit de bander les plaies du dawi inconnu, de loin le plus mutilé, les autres équipiers n’ayant subit que des blessures légères malgré un état de choc pour la majorité d’entre eux.

Une fois les morsures pansées, les dents des prédateurs prélevées et les équipements vérifiés, la retraite fut ordonnée, Hagin refusant de risquer encore la vie des jeunes Brise-fers, ce « succès » ayant douché leurs ardeurs vengeresses. De nouveaux reproches assénés par Mordrin avant qu’il ne soit rembarré par Imrak, minèrent encore plus son moral et sa confiance en ses capacités de chef. Alors que le groupe allait s’engager dans le tunnel menant au fortin, un Hagin désabusé s’adressa à l’inconnu.

-Nous partons et j’ignore qui tu es frère dawi . Libre à toi de nous suivre ou non, mais si tu viens avec nous, vers le fort pourrais-tu nous dire comment tu as fini entre cinq gueules garnies…

Et sans attendre la réponse du dawi, en tant que seul nain valide, Peau-d'Albâtre pris la tête du groupe, et Jotunn attendit le choix du blessé pour fermer la marche.
► Afficher le texte
Modifié en dernier par Hagin Duraksson le 11 août 2018, 14:52, modifié 2 fois.
Hagin Duraksson, Voie du défenseur des tunnels

FOR 9/ END 10/ HAB 6/ CHAR 8/ INT 8/ INI 6/ ATT 9/ PAR 10/ TIR 8/ NA 1/ PV 75(bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_hagin_duraksson

Avatar du membre
Rosk SteelBone
PJ
Messages : 9
Profil : For 9 | End 10 | Hab 6 | Cha 8 | Int 8 | Ini 7 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV

Re: "Ils arrivent" [Hargin]

Message par Rosk SteelBone » 28 juil. 2018, 19:49

Le sang coulait entre les mailles de la cotte d'un Rosk tremblotant. Le regard vide, il avait peine à comprendre les paroles du dawi devant lui. La douleur était à la limite du tolérable et tout était flou devant lui. Rosk récupéra sa hache qui était encore plantée dans un squig et il remarqua qu'il lui manquait un grand lambeau de peau sur son bras. Dégoutté, il arracha la hache du corps sans vie du squig. Une voix rauque l'interpela:

-Alors tu viens?

Rosk se retourna et vit l'un des dawis l'attendre. Reconnaissant de leurs actions Rosk voulut remercier son confrère. Mais, il n'a pas le temps d'ouvrir la bouche, que le dawi rajouta:

-Aller, on n’a pas toute la journée!

Rosk ne dit rien et suivit le reste des Brise-fer. Sa démarche était lente, mais le dawi derrière lui l'aidait. Quelques mètres plus loin, Jotunn se présenta à Rosk et il lui présenta aussi rapidement les autres. Il précisa aussi que c'était Hagin qui avait insisté pour le sauver.

Alors j'ai été sauvé par des brise-fer... Je suis content de m'être battu à leur coter, mais les voir aussi mal en point me désole. J'ai l'impression que tout est de ma faute... j'ai hâte d'arriver pour leur parler...
Rosk Steelbone, Voie des Brises-Fer
Profil: For 9 | End 10 | Hab 6 | Cha 8 | Int 8 | Ini 7 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | Foi | Mag | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_rosk_steelbone

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Animation
Messages : 528
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)

Re: "Ils arrivent" [Hargin]

Message par [MJ] Le Djinn » 05 août 2018, 22:32

Pv soignés pour Rosk 1d8: 3. Le saignement s'arrête et il est actuellement à 32 Pvs. Mieux, mais pas top.
La bonne nouvelle était que les blessures de Rosk n'étaient pas mortelles, seulement très voyantes et douloureuses. Les bandages appliqués par Hagin permettraient de limiter les risques d'infection et de saignement ultérieurs, mais ne seraient clairement pas suffisants pour assurer à notre second héros une véritable remise en forme. L'air lugubre et le teint pâle, les nains se remirent en route pour retourner à leur troupe d'origine. La peur et la consternation se lisaient sur tous les visages. Mordrin ne pipait mot et avançait tête basse, Jotunn maugréait dans sa barbe que tout cela était une très mauvaise idée et ce depuis le départ, Lorimbur priait Valaya de lui accorder une guérison rapide et d'éviter toutes les infections possibles et imaginables tandis qu'Imrak pleurait en silence son bras droit qu'il avait du mal à mouvoir…

Ils dépassèrent rapidement le fortin abandonné et les cadavres d'araignées laissés à pourrir. Elles étaient silencieuses, recroquevillées dans la mort et l'oubli, attendant qu'un monstre plus gros ou une myriade de plus petits ne viennent recycler leurs carcasses. Telle était la vie dans ces souterrains. Et alors que le tunnel du retour ouvrait grand sa gueule pour avaler en son sein noir le groupe de jeunes brises-fer, certains parmi eux se demandaient si cette vie valait vraiment le coup.

L'accueil à la forteresse de fortune fût complètement glacial. En les voyant arriver en cet état, Hache-de-Gromril devint blême comme un cadavre. Il se précipita sur Hagin et dit d'une voix blanche:


-"Que s'est-il passé?"

Alors, comme prit de la fureur de ses ancêtres, il attrapa son vis-à-vis au col de la maile de ses deux gigantesques étaux qui lui servaient de mains et souleva comme un fêtu de paille notre héros au-dessus du sol, amure incluse. Son visage n'était plus qu'une boule de colère et d'angoisse relâchée, il secouait Hagin comme un grobi et lui fit voir des étoiles rien qu'à sa poussée.

-"Qu'est-ce qui s'est passé bougres d'imbéciles?! Je vous avais bien dit de ne vous battre sous aucun prétexte et vous me revenez en plusieurs morceaux! Que. S'est. T'il. Passé?!"
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Et un jour quelqu'un est venu et m'a libéré, tant pis pour lui. Et pour les autres.

Avatar du membre
Hagin Duraksson
PJ
Messages : 18
Profil : FOR 9/ END 10/ HAB 6/ CHAR 8/ INT 8/ INI 6/ ATT 9/ PAR 10/ TIR 8/ NA 1/ PV 75(bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_hagin_duraksson

Re: "Ils arrivent" [Hargin]

Message par Hagin Duraksson » 11 août 2018, 14:48

Le retour fut morose. Arrivé au fortin, Hagin et Jotunn vérifièrent les bandages qu’ils avaient posés,pas du grand art mais personne ne serait handicapé à vie et l’épaule démise d’Imrak pourrait être replacé une fois arrivé au fort. Passant devant le tunnel inexploré, Peau-d'Albâtre ne put s’empêcher d’aller examiner les murs, ici aussi la marque d’Amok était absente…
Marchant la tête courbée par la honte de l’échec, Hagin formait l’arrière garde s’assurant que rien ne tombait des sacs, le dernier valide de l’équipée. Au point de départ de leur aventure, alors que le Murdacier s’apprêtait à demander l’envoi des blessés à l’infirmerie, une tempête de rage et de gromril le souleva à cinquante centimètres du sol par son col, le secouant et exigeant des réponses.

Un ancêtre passa, et voyant qu’il n’obtenait pas ce qu’il désirait, Hache-de-Gromril allait de nouveau le secouer comme un squig son cavalier lorsqu’il vit la couleur rouge du visage de son interlocuteur. Il consentit à le relâcher et reposa de sa voix blême sa question. Toujours à genoux, essayant de reprendre son souffle, il ne put qu’articuler :

-"Les laisser...aller...infirmerie…bandages à refaire et Imrak a… une épaule démise…d’après Jotunn "

Encore affaibli par sa strangulation récente mais constatant le départ de ses équipiers, Murdacier commença son rapport :

-"Après le départ par le tunnel, le premier constat était qu’il n’y avait aucune trace de la rune d’Amok Pioche-d'Or mais nous avons progressé dans le boyau sans rien remarquer de particulier. À la fin du passage, un vieil avant-poste avec des marques brunes sur la porte, nous ne sommes pas en mesure de dater le sang. Une halte était nécessaire donc nous nous sommes postés dans le fortin. Il y a eu des bruits étranges, et cet espèce de rire, une parodie de rire, pleine de malveillance mais avec cet écho, impossible de le situer. Après une rapide inspection, celui-ci était dépourvu de faille mais quelque chose me titillait, du coup, pendant mon quart de libre j’ai cherché plus en profondeur…"

Il reprit son souffle après avoir parlé d’une traite et continua plus calmement :

-"Il y avait une trappe sous un meuble, et j’ai été curieux. En ouvrant la trappe des araignées géantes m’ont sauté dessus et j’ai, ahem, paniqué. En courant rejoindre les autres j’ai fait tomber une grenade cendrée qui ne s’est heureusement pas déclenchée (mais bon, si il était mort là-bas, il n’aurait pas eu à subir ce qui allait suivre). Après avoir rapidement éliminé la menace, nous sommes descendu voir l’endroit d’où venaient ces saletés... "

Hagin frissonna en se remémorant le corps

-"Un dawi, sans doute un brise-fer, puisque que nous sommes les derniers à patrouiller ici. Ils l’avaient tué, dépouillé et rasé… Par la barbe de mes ancêtres, ils l’avaient rasé. (Les yeux dans le vague, il se reprit) Comme il n’y avait aucun signe distinctif, son visage était en lambeaux, Lorimbur a fait brûler le corps pour que les araignées et leurs œufs cessent de s’en nourrir. Un choix honorable. Si je retrouve les fils d’elfes imberbes, je leur ferai payer, ou je mourrai en essayant. Nous nous sommes engagé dans le tunnel en silence et furieux. Imrak pourra vous confirmer que les tunnels étaient de facture grobie et qu’il avait émis des réserves à l’idée de passer par ce boyau, il avait raison. Le tunnel débouchait sur une salle d’une dizaine de mètres de diamètre avec cinq squigs. C’est Lorimbur qui m’a montré le dawi qu’on a ramené, au milieu du lac et de ces saletés bondissantes. Pour le sauver, il fallait éliminer la menace. Comme personne d’autre n’avait de plan, c’est ma proposition qui a été appliquée, malgré les réticences de Mordrin. C’était vraiment violent comme combat et ma tactique n’a pas tant servi. Le plus rageant est qu’après coup une autre idée m’est venue, un variante de ce qu’y était prévu pour les gobelins avec des rations de viande et on aurait pu s’en tirer sans mal, en fait les champignons dans les sacs auraient théoriquement rendu les grobis fou de désir, avec une grenade cendrée dans le sac, en le lançant ils se seraient jetés sur elle. À cause de cet échec il fallait rentrer, je ne voulais pas risqué la vie de mes compagnons plus que ce que je ne l’avais déjà fait. Donc Jotunn et moi avons fait des bandages et nous sommes partis. Sur le chemin j’ai vérifié le couloir grobi qui donnait sur le fort, il ne portait pas la marque d’Amok Pioche-d'Or non plus, on ne l’a pas vue une seule fois. "

Son rapport achevé, Hagin, vacillant encore un peu, dégaina sa hache la lame dirigée vers lui et le tranchant face au sol, la tendant ainsi sans menace à son supérieur pour qu’il décide de son sort.

-"Mon Thane, avec tout le respect que je vous dois, je reste convaincu qu’il était hors de question d’abandonner ce dawi. "
Hagin Duraksson, Voie du défenseur des tunnels

FOR 9/ END 10/ HAB 6/ CHAR 8/ INT 8/ INI 6/ ATT 9/ PAR 10/ TIR 8/ NA 1/ PV 75(bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_hagin_duraksson

Répondre

Retourner vers « Karaz-A-Karak »