Le Seigneur de la Peste

Les désolations nordiques s'étendent à l'est de la mer du Chaos, à l'extrême frontière des Royaumes du Chaos. S'y aventurer signifie aller droit à la mort. Bien peu osent braver les abominations du Chaos, mais les histoires de montagnes changées en monceaux d'or et de joyaux ou la perspective de découvrir de puissants artefacts magiques cachés dans ces terres hostiles continuent d'attirer les plus téméraires des chasseurs de trésors.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Wargut
PJ
Messages : 266
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Tymord ; Ilsa ; Touque Ridebaie

Re: Le Seigneur de la Peste

Message par [MJ] Wargut » 25 sept. 2010, 11:18

  • Quelques jours plus tard ..
Des poutres calcinées se dressaient vers les cieux norses, tels des crocs déchiquetés dans un crâne putrescent. Même dans l’obscurité, Jonas put voir que peu de bâtiments restaient intacts à Skraevold. Il ne se faisait aucune illusion sur ce qui s’était passé. Les traces du monstre qui avait anéanti Vinnskor étaient relativement simples à suivre, sentier maculé de sang qui conduisait, droit comme une flèche, là d’où il venait. La bête de sang était repartie chez les Aeslings. Sans leur prophète, ils n’avaient aucun moyen de contrôler l’entité qu’ils venaient de déchainer.

Le guerrier, suivi de près par son fauve, poursuivit son chemin dans l’abattoir qu’était devenu Skraevold, sans se soucier des corps démantibulés et des os brisés éparpillés autour de lui. Il rôda parmi les débris tel un loup affamé, scrutant chaque tache de ténèbres en quête du moindre signe de mouvement. L’envie de tuer s’était emparée de lui. L’angoisse induite par sa vengeance inassouvie croissait à mesure qu’il progressait davantage à Skraevold. Ils étaient morts. Tous. Il était arrivé trop tard, trop tard pour exiger réparation au nom de ses frères, au nom d’Asta.

Tel un grand fauve, Jonas hurla lui aussi sa frustration aux cieux noirs. Rapidement imité par Lixia. De longues minutes s’égrenèrent tandis que l’Homme et la Bête rugissaient pour les étoiles, la lune et les cruels dieux du nord. La vengeance ! Chaque goutte de son sang appelait de ses vœux. Jonas fit tournoyer sa lame magique et fendit en deux le crâne d’un Aesling déjà mort.

- C’est mon frère que tu viens de massacrer, tonitrua quelqu’un d’une voix rauque qui retentit comme un fouet dans le silence du village déserté.

Jonas se retourna vivement. Pour la première fois, il discerna des mouvements dans l’ombre. Une forme imposante apparut à la lumière. Kolsveinn, le jarl de Skraevold, était aussi meurtri que son domaine. L’armure raffinée qui le protégeait était abimée et grêlée des brulures infligées par le sang de la bête. Son visage était un amas de balafres, les vieux symboles rituels de Kharnath oblitérés sous la marque des griffes, qui lui déparait désormais la face. Un de ses yeux n’était qu’un bloc laiteux fendu en deux par le milieu. Il lui manquait une moitié de nez et une profonde entaille au front laissait le crâne qu’elle dissimulait darder ses reflets blafards.

- Tu es arrivé ici trop tard pour y trouver la gloire, siffla Kolsveinn. Le Dieu du Sang te l’a ôtée des mains.

Avatar du membre
Noakra

Re: Le Seigneur de la Peste

Message par Noakra » 24 déc. 2010, 14:33

HéHé je suis de retour!
Jonas hurlait de tout son être, accompagné par sa fidèle Lixia, dans la douleur et la soif de vengeance. Sa colère ne désemplissait point à chaque pas qu'il faisait. Comme pour se calmer il frappa un crâne au sol qui se brisa en mille morceau. Le sifflement de la lame en métal raffiné laissa place à une voix plus roque et souffreteuse. En se retournant, Jonas pu reconnaitre le Jarl Aesling. Ses poings se raidirent, entourant la poignée de sa hache avec force et rage. Il laissa soin au Jarl de débiter ses paroles

Tu es arrivé ici trop tard pour y trouver la gloire. Le Dieu du Sang te l’a ôtée des mains.

Le mercenaire avait tête baissé mais les yeux bien vif, regardant droit dans l'œil de son adversaire. Ce n'était pas un gage de soumission, juste une position comme pour l'empêcher de surgir trop vite sur le Jarl et de ne pas savourer cet instant. Sur l'étoffe qu'il avait prit au prophète, il posa les yeux et quelques rires étouffés, nerveux.

Hum hum hum... Tu crois que j'ai ce manteau sur mon dos pour la gloire? tu le reconnais je suppose! Ha ha ha... Je me fou de tout ça, tout ce qui me teins en vie c'est l'appel du sang Jarl déchue! Tout ce que tu vois, tout ces mort, tous viendront renforcer le pouvoir de mon Dieux unique... Ce que je vois là c'est une récompense Mouhahahaaa, il a prit soin de te laisser en vie pour que je puisse parfaire son œuvre et tu es assez bête pour ne pas t'en apercevoir!!

Dans un grognement de Lixia et dans un élan de haine, de rage et de vengeance il sauta au coup du Jarl pour lui asséner un fort coup de hache.

Avatar du membre
[MJ] L'Architecte Déchu

Re: Le Seigneur de la Peste

Message par [MJ] L'Architecte Déchu » 01 janv. 2011, 13:24

Ok, j'ai un peu cibler ton PJ, lu ta quête, tu as eu beaucoup de chance d'en sortir vivant..... Ton aventure reprend ici désormais:

http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopi ... 115&t=3445

Répondre

Retourner vers « Les Désolations Nordiques »