[Goraxul] Prémices et effervescence d'un élu.

Les désolations nordiques s'étendent à l'est de la mer du Chaos, à l'extrême frontière des Royaumes du Chaos. S'y aventurer signifie aller droit à la mort. Bien peu osent braver les abominations du Chaos, mais les histoires de montagnes changées en monceaux d'or et de joyaux ou la perspective de découvrir de puissants artefacts magiques cachés dans ces terres hostiles continuent d'attirer les plus téméraires des chasseurs de trésors.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Bugman
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 328
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Hagin Duraksson, Gormil Thorakfind et Ilahîn Alysante Esdalân

Re: [Goraxul] Prémices et effervescence d'un élu.

Message par [MJ] Bugman »

Image


Rédigé par Taille Tallgott, Assistant MJ



Goraxul pouvait contempler ses hommes qui guettaient leurs proies avec une impatience palpable. En effet, la meute de maraudeurs attendait silencieusement dans les fourrés, jusqu’à ce que, accompagné par l’écume, un sac de jute passe paisiblement sur les flots de la rivière glacée. Goraxul vociféra alors violemment quelques mots tandis que la moitié de la bande de maraudeurs se mettait en branle vers leur cible, égayant sur leurs passages les passereaux qui gazouillaient dans les arbres. La course sanguinaire vers le hameau décrépit avait été lancée sans autre forme de procès. Les ordres étaient simples, tue, brûle, mutile.

Les quelques dizaines de mètres qui les séparaient du village furent franchis à grandes enjambées. Rien, sinon quelques ronces et autres végétaux épineux morts, ne les entrava dans leur parcours. Les rares âmes qui peuplaient le lieu furent en quelque sorte prises par surprise. En effet pendant quelques instants les habitants cédèrent à la panique, mais l’effarement ne dura pas plus que quelques secondes avant qu’ils comprennent ce qui leur arrivait. Ils se prosternèrent avant même que le moindre coup de hache ne leur soit porté. Chiffonnés devant ce manque d’opposition, les maraudeurs s’arrêtèrent net devant ces cibles qui n’offraient pas la moindre résistance. Par chance ou pas, les renégats avaient écouté les ordres de Goraxul et n’avaient donc pas exterminé jusqu’au dernier les êtres qui s’étaient couchés comme les blés sur leur passage. Certainement par habitude, ou alors… Pas un cri de panique n’avait été lâché malgré la ruée des maraudeurs à leur encontre. Les hommes de Goraxul reprenaient promptement leurs contenances et commencèrent à rassembler sans ménagement les habitants. Rapidement, une bonne vingtaine de pauvres personnes furent regroupées au centre du hameau, a fortiori de pauvres ères, non des combattants du point de vue de notre élu, exclusivement des femmes et leurs marmots composaient l’attroupement qui lui faisait face à présent.

Le lieu n’était pas des plus élégants quoique bien plus vivant que ce qu’avait pu connaître notre Kurgan pendant ces dernières éternités d’égarement dans les désolations. Quelques bicoques de bois et de branches avaient poussé ça et là sans réelle raison architecturale au milieu d’un bosquet de résineux, quelques colliers d’ossements ornaient les masures rudimentaires. Un feu de camp agrémentait le centre et le village était entouré d’une épaisse clôture de ronces. Rien d’imposant, l’ouvrage avait été placé là plus pour empêcher le bétail de sortir à sa guise que pour entraver de possibles assaillants. Au final, seuls quelques ovins avaient tout de même réussi à prendre la fuite vers les clairières environnantes et pâturaient paisiblement dans les parages. Aux yeux du Kurgan, cette peuplade pouvait paraître appartenir aux gens du Sud. Cependant, les renégats qui flanquaient notre chaotique ne parlaient apparemment pas le même langage et les exclamations qui accompagnaient la rafle demeurèrent relativement brèves et sans succès.

Victor qui avait emporté avec lui l’autre moitié de la bande paraissait avoir suivi le plan et de ce côté aucune agitation particulière n’arrivait jusqu’aux oreilles de Goraxul. Le tas d’humains qui avait été conduit jusqu’au centre du hameau s’était peu à peu ségrégué jusqu’à ce que les plus âgés de ces femmes se retrouvent à la tête du troupeau. Devant lui, toujours au sol, elles semblaient être vraisemblablement les dirigeantes du lieu, tout du moins les sillons qui marquait leurs visages sévères et délavés le prouvaient concrètement. Les êtres qui lui faisaient face avaient l’air inoffensifs, pourtant en bonne santé et apparemment bien nourris et habillés de quelques fourrures sans vermine. Certains étaient affublés de quelques mutations, ma foi bénignes aux yeux de Goraxul. La seule personnalité qui se détachait du lot était dotée d’une peau rouge et luisante, qui palpitait comme si la créature pouvait exploser à tout moment. Instinctivement, les maraudeurs l’avaient ménagée et se gardaient de trop s’en approcher.

La situation s’était peu à peu tassée et bientôt il serait temps pour Goraxul de cesser d’admirer la délicieuse prise en otages et de passer à la suite des événements…

Avatar du membre
Goraxul
Warfo Award 2019 du Dévot
Warfo Award 2019 du Dévot
Messages : 137
Profil : For 10 | End 11 | Hab 9 | Cha 10 | Int 10 | Ini 12 | Att 12 | Par 11 | Tir 8 | NA 2 | PV 80/80
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_goraxul
Autres comptes : [MJ] Galrauch, Félix Braun
Localisation : Désolation Chaotique
Contact :

Re: [Goraxul] Prémices et effervescence d'un élu.

Message par Goraxul »

"Trop facile", se disait l'élu en observant les nouveaux prisonniers alors qu'il tournait autour d'eux, observant leurs vêtements et tentant de repérer leurs armes dissimulées. Il était convaincu que ce n'était qu'un piège, une supercherie. C'était impossible selon lui qu'une aussi petite tribu n'ait aucun garde ou esprit de résistance. Leur survie et leur avenir donné à la merci de leur capteur. Des femmes et des enfants sans défense, complètement ridicule.

"Viktor! Fouillez les tentes et qu'on garde un œil sur le retour des hommes! Je veux en apprendre davantage sur eux. Comptez le nombre de lits et dites-moi combien ils sont." Goraxul se retourna vers les prisonniers et leur adressa la parole, il prit un grand respire, humant l'air et les odeurs du hameau, de nouvelles odeurs, les bêtes sauvages, la nourriture. Il ouvrit grand les bras en observant les femmes.

"Vous avez été béni! Tous, les dieux vous ont épargné! Notre colère ne sera pas votre fin aujourd'hui!"

Ces paroles qui étaient fort probablement incomprises, pas les habitants ne l’empêchaient pas de se laisser emporter par le moment symbolique de sa première chasse à l'homme. Il se sentait renaitre, hurlant intérieurement de joie et de haine, tiraillé par la difficile décision de ne pas décapiter toutes ces victimes facile, mais aussi de pouvoir gonfler les rangs de diversité, d'amusement et d'espoir pour ces hommes.
"Je me présente, Goraxul, le voyageur du Nord, et voici une partie de mes hommes, Maraudeurs des Désolations. Nous vous offrons, humblement, de vous joindre à nous, pour le moment comme prisonniers, mais avec le temps et la dévotion, vous pourrez vous libérer de vos chaines. Prouvez votre valeur et vous pourrez vous joindre à nous dans nos futures escapades. Comme vous l'avez deviné, ceci n'est pas vraiment une offre qui se refuse. Pour chaque tentative de rébellion parmi vous, je tuerais personnellement un enfant au hasard, alors que vous serez mise au fer et marquée comme du bétail."
Le choisi sortit sa hache du chaos de sa ceinture, scintillante et vibrante de magie impie, et licha le tranchant de celle-ci. Un gout ferreux provenant du mélange de son sang et de celui qui restait de sa dernière chasse. Son visage recouvert de tatouage et de cicatrice en forme d'étoile de guerre résonnait à la magie de l'arme. Il se tordait et se métamorphosait devant les yeux apeurés des prisonniers. Une symphonie de hurlement s'échappait sommairement d'une nouvelle gueule munie de plusieurs rangées de dents aiguisées telles des lames de rasoir. D'un autre côté, 3 yeux se pourchassaient pour au final n'en faire qu'un seul plus gros en se fusionnant comme des gouttes d'eau sur une feuille d'arbre. Il ne restait qu'un seul globe oculaire habité par une colonie d'araignées grouillante et tentant de s'évader par la paupière inférieure. Ce nouveau don était une bénédiction exaltante pour l'élu, il se régalait des cris et des regards horrifiés que cela provoquait chez les autres. La lame souillée frémissait sous sa langue sanglante, elle aimait ça la garce.

"Séparez les femmes et les enfants" ordonna-t-il aux maraudeurs en se retournant vers les guerriers les plus près de lui. Il chercha rapidement de l'œil l'enfant béni des dieux, la femme à la peau vermeille, afin de s'approcher d'elle en affichant un large sourire carnassier. Il apposa les mains sur son cœur en signe d'affection. "Tu es béni mon enfant, les Dieux sombres t'ont donné leurs amours. Cette transformation est peut-être effrayante pour toi, mais pour nous, elle impose le respect. Quel est ton nom?" Il n'attendait pas de réponse bien évidemment, il savait que ces mots étaient incompréhensibles pour elle. Il lui fit signe de s'approcher de lui. « Suis-nous, suis tes femmes et tes enfants, et apporte avec toi la bénédiction des dieux, j'ai quelqu'un à te présenter chez nous."

Il attendait le rapport de Viktor sur les tentes et leur découverte.
"Qu'on emballe tout ce qui peut nous servir, les tentes, les animaux, les outils et les vivres, armes et vêtements. Nous devons consolider notre position au Nord. Les prisonniers transporteront ce qu'ils peuvent. Nous devons repartir avant le zénith, Viktor, les nouvelles!"
Image
Goraxul , Élu du Chaos Universel

Fiche Wiki

FOR 10 / END 11 / HAB 7 / CHAR 11 / INT 10 / INI 11 / ATT 11 / PAR 11 / TIR 8
MAG 0 / NA 2 / PV 80/80
Compétence
  • Ambidexterie : Utilisation sans malus de deux armes à la fois
  • Arme de prédilection : Hache Chaotique/b] : Bonus +1 ATT pour hache, -1 ATT et PAR pour autre arme 1d3 tours
  • Autorité : Bonus de 1 pour interraction avec militaire
  • Chasse : Bonus de 1 lors de tentative de chasse
  • Coriace : Réduction de -1d3 dégats lors d'une attaque contre lui (minimum de 1 dégats)
  • Coup Puissant : Bonus de 1d3 dégats lors d'une attaque
  • Langue Noir : Permer de parler et de comprendre la langue des monstruosité du Chaos
  • Parade : La valeur de parade des armes et bouclier est doublée
  • Résistance Accrue : Bonus de 1 sur tout ses jets d'endurances
  • Sang Froid : Ne subit pas de malus en cas de situations stressantes
  • Sixième sens : Bonus de 1 lors qu'il se sent traqué pour découvrir la source
  • Survie en milieux hostile : Bonus de 1 lors de tentative de survie en milieux dangereux.

Expérience
  • XP 0/625


Armement
  • 2 x Hache Chaotique : 18+1d8 ; 8(16) PAR ; Percutante : 2 jet de dégât, garder le meilleur. Manier deux haches chaotiques en même temps permet de faire deux attaques.
  • Bouclier du chaos : 6+1d6 ; 16(32) PAR ; Déstabilisant : +2 à tout test visant à pousser/renverser ou à résister. Bouclier : relance automatique de la première parade ratée au cours d'un round.
  • L'Éventreuse : 30+1d10 ; 12(24) PAR ; Percutante [2 jet de dégât, garder le meilleur], Épuisante [-1 aux attribut par tour pendant 5 tour, max -4] Lente [+2 en PAR et en HAB pour défendre contre l'Arme]


Armure
  • Harnois du cultiste de Khorne : 10 points de protection partout sauf la tête.
  • Camail : 6 points de protection sur la tête ; Protection de maille à laquelle peut s'ajouter un casque.
  • Casque Noir : 14 points de protection sur la tête ; -1 INI et ATT, -2 HAB


Mutation 1/8
  • Peau écailleuse : Armure naturelle de 4 sur le bras droit.


Argent
  • Couronne : 8
  • Pistole : 0


RP

Kill List
  • 8 x Skavens
  • 2 x Disques de Tzeentch
  • 2 x Soldats Kislev
  • 1 x Homme-bête
  • 1 x Champion de Khorne mort-vivant
  • 1 x Goraxul miroir
  • 1 x Goblin

Image

Avatar du membre
[MJ] Bugman
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 328
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Hagin Duraksson, Gormil Thorakfind et Ilahîn Alysante Esdalân

[Goraxul] Prémices et effervescence d'un élu.

Message par [MJ] Bugman »

Image


Rédigé par Taille Tallgott, Assistant MJ



Les esclaves avaient été assemblés et peu à peu Goraxul pouvait découvrir un à un les nouveaux venus. Après un certain temps passé avec eux, ses yeux incontrôlables avaient pu remarquer des traces laissées par des liens sur leurs poignets.

Le fouet avait aussi laissé des stigmates, bien plus visibles que la souillure du chaos qui avait lentement corrompu ces êtres malgré eux. Tout comme Goraxul et les siens, cela semblait prouver que les êtres avaient été autrefois esclaves puisque les cicatrices n’étaient pas fraîches. Peu importe puisque Goraxul y trouvait son compte, et l’arrivée de viande fraîche dans la horde pouvait être une bénédiction comme une malédiction pour l’élu, au final seul le grand machinateur savait ce qui en découlerait.

Sans entraves Victor avait promptement rejoint le village et la mise à sac avait été rapidement menée, quelques accessoires de bois et de pierres, quelques vivres, mais aucun trésor ne faisaient partie du lot. En peu de temps, le butin fut emballé et les quelques têtes de bétail furent attachées et prêtes à partir pour regagner le campement au Nord. Tout et tous avaient été rassemblés avant le zénith et sous les ordres de leur élu la bande avait prestement pris le chemin de retour. Peu à peu, le soleil déclinait et la marche forcée vers le promontoire des premiers jours où le Kurgan avait installé son camp de base ne paraissait gêner personne. Les prisonniers n’avaient pas renâclé en se contentant d’imiter les maraudeurs, pourtant marqués par la servitude d’autrefois, le bétail avait suivi sans broncher seuls les dieux savent pour quelle raison. Les maraudeurs ne s’égarèrent pas sur le chemin du retour en longeant le torrent, plongés dans la noirceur de la nuit.

À son retour, notre Kurgan retrouva son campement comme il l’avait quitté et il y ramenait de nouvelles bouches à nourrir. L’organisation de cette bande allait très certainement se compliquer dans les jours prochains. Bien que calmes, les alentours n’étaient assurément pas sûrs et les dangers environnants demeuraient relativement inconnus par les maraudeurs. D’autant plus que Pavel qui lui était parti à l’Ouest en traversant le torrent n’était toujours pas revenu. Pour l’heure, tout se passait à merveille pour notre élu et la main-d’œuvre dont il venait de s’emparer lui offrait de nouvelles perspectives.
La grande bête devait certainement se réjouir en attendant la suite de ses actes.

Répondre

Retourner vers « Les Désolations Nordiques »