[Goraxul] L'antre de l'Oracle

Les désolations nordiques s'étendent à l'est de la mer du Chaos, à l'extrême frontière des Royaumes du Chaos. S'y aventurer signifie aller droit à la mort. Bien peu osent braver les abominations du Chaos, mais les histoires de montagnes changées en monceaux d'or et de joyaux ou la perspective de découvrir de puissants artefacts magiques cachés dans ces terres hostiles continuent d'attirer les plus téméraires des chasseurs de trésors.

Modérateur : Equipe MJ

Répondre
Avatar du membre
[MJ] Neferata
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 237

[Goraxul] L'antre de l'Oracle

Message par [MJ] Neferata » 16 août 2019, 13:58

L'écho de l'explosion marqua encore les tympans du grand guerrier, une puissante explosion semblable à la fureur du Boucher mais malheureusement, insuffisante pour derrière l'antre des skaven et de leur maîtresse, la servante du Serpent. C'était de toute manière sans importance pour l'instant, le groupe de prisonnier avait réussi à s'enfuir, une quarantaine d'homme au total dont une trentaine des suivant Viktor. Le reste était des prisonniers autres… suivant les Kislevitse et leur nouveau chef Kurgan… car n'ayant pas vraiment d'autre choix. Il y eu pour Goraxul, un certain plaisir de revoir le ciel… un ciel rouge sang parsemé de nuage noir lâchant çà et là des éclairs multicolore. Le sol était rocailleux, avec une teinte orangé et rouge, une absence complète de végétation et parcouru de large fissure et crevasse. Cependant, même si le vagabond des désolations ne pouvait savoir précisément ou ils se trouvaient. Il était sûr d'être bien plus en avant dans les désolations du nord. Certains détails ne trompaient pas. Des yeux étincelant parcourait le ciel par moment, accompagné de grande main griffu déplaçant les nuages pour avoir un meilleur regard sur cette étrange petite troupe. Des visages étaient des fois visibles sur les caillasses et autre rocher, les fixant avant de disparaître. Et des murmures surnaturels accompagnaient le moindre petit bruit naturel, comme un écoulement de roche et simplement les bruits de pas.



Il aurait été facile de croire que les camarades de Viktor perdent la boule facilement, mais au contraire, ils semblaient… ne pas faire attention à tout ça, tous avaient suivis Goraxul comme un seul homme, le regard plein de détermination… et d'envie de meurtre. Parmi la dizaine d'autres sans aucun rapport avec les Kislevitse, certain comme le nain du chaos, était déjà plus ou moins à l'aise avec cette ambiance, les autres par contre… disons simplement que la corruption et la folie faisaient leurs travaux respectifs. Mais surprennent, la seule vraiment mal à l'aise tout en restant parfaitement consciente, était dame Souffrance. Elle c'était vite remise de ses blessures, mais elle était… énervée, sur le qui-vive en permanence et elle n'aimait pas ça du tout. Après plusieurs jours de marche, elle lacha simplement une phrase.



Image-On est chez le preneur de crane.


Comme pour insister sur la sentence de l'elfe, un éclair rouge frappa le sol non loin. A vue de nez, à une quarantaine de kilomètres d'eux. Durant l'écho du tonnerre, il était possible d'entendre des bruits de bataille aux alentour, des échos d'arme et de mort brutal… mais tout ce dissipa bien vite pour faire place de nouveau au silence… aux murmures et a l'orage.


► Afficher le texte


Sans véritablement prendre conscience au départ, Goraxul entendit comme un appel, un murmure inhumain, un murmure de bruit de verre brisé qui formait une voix, des mots, un message… pour lui… uniquement. Cette voix l'appelait, lui demandant de la libérer de sa prison. Goraxul en était maintenant sur, c'était là-bas qu'elle se trouvait, là-bas que l'oracle était emprisonné.



Forçant la marche, le Kurgan et sa troupe arrivèrent bien vite aux abords d'un colossal cratère d'un kilomètre de rayon. A l'intérieur, le sol était remarquablement poli, comme de la porcelaine, mais dans le cas présent, il s'agissait de sable cristallisé par une très forte chaleur. Au centre du cratère, une petite structure de pierre ainsi qu'une silhouette devant celle-ci. Un homme ? Ou une statue ? Il n'y avait au final qu'un seul moyen de le savoir et la troupe avança, prenant garde à ne pas glisser sur ce sol de verre rouge.



La statue, une fois arrivé, ce révéla bien être solide comme de la pierre… mais n'était en rien une statue. C'était un guerrier de Khorne, imposant par sa stature, dépassant sans mal le guerrier qu'était Goraxul de ses trois mètres de haut. Large comme un ogre, les yeux rouges fumant, observèrent cette petite troupe qui lui faisait face, un désir de meurtre pouvant être ressentit sans aucun mal par toute personne se trouvant proche de lui. La structure derrière lui était un simple carré de pierre grisâtre taché de sang et avec un accès menant à un escalier descendant dans les profondeurs de la terre. C'était simplement une entrée… vers autre chose. L'imposant guerrier de Khorne lâcha un grognement long tout en observant de ses yeux incandescents le petit Kurgan qui lui faisait face. Il daigna finalement parlé, une voix semblable à des milliards de cri de rage en même temps, sortant de la même bouche.



► Afficher le texte

Image-Khorne me prévint qu'un guerrier voulait tenter de libérer l'Oracle de sa prison.


Il prit alors une voix plus forte, plus un avertissement de sa fureur pouvant être déchaîné à tout instant.


Image-Je suis le Chien du Dieu des sangs pauvres mortels, je garde cette prison et ne laisse passer que les plus téméraires ou idiot qui pensent être capable de faire face aux nombreuses épreuves qui les attendent.


Il se pencha vers le Kurgan, les yeux remplissent de rage et de mépris.


Image-Et toi… Goraxul… tu m'as tout l'air d'être un idiot dont j'irais chercher le crane sur ton corps brisé quand tu auras été tué à l'intérieur… puis je tuerais tes misérables suivants dans un immense sacrifice a Khorne !!


Il revint alors droit, ne daignant plus regarder le vagabond, observant au loin dans l'horizon.


Image-Passe cette porte si tu le souhaite petit insecte, le boucher te réservera une mort digne de ton insignifiance.
« Derrière chaque grand personnage, il y a une femme extraordinaire. Et derrière toutes ces femmes d'exception, il y a moi. »Image

Avatar du membre
Goraxul
Warfo Award 2019 du Dévot
Warfo Award 2019 du Dévot
Messages : 75
Profil : For 10 | End 10 | Hab 8 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | NA 1 | PV 27/70
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... he_goraxul
Autres comptes : Félix Braun
Localisation : Désolation Chaotique
Contact :

Re: [Goraxul] L'antre de l'Oracle

Message par Goraxul » 23 août 2019, 04:10

L’écho assourdissant de l’explosion résonnait encore dans les tympans du guerrier alors qu’il tentait de quitter la rivière souterraine en s’accrochant à la berge rocailleuse. Le courant commençait à prendre dangereusement de la vitesse et un autre bruit s’approchait abruptement. Le son d’une autre caverne, une profonde cavité qui siphonnait la rivière dans une chute plongeante sur des rochers acérés et mortels. Les pierres étaient glissantes et visqueuses, l’obscurité était presque total, seulement quelques puits de lumière qui parvenait du bas plafond illuminait les cavernes. Le trou béant dans lequel se jetait la rivière était de plus en plus près et le vacarme de l’eau s’y faufilant assourdissant. Aucune branche ou bâton n’était présent pour s’y accrocher, tout ce qu’il y avait, c’était de petites racines qui tentait de s’abreuver à la rivière sauvage. Malgré les nombreuses tentatives, elles se brisaient toute l’une après l’autre lorsque Goraxul les agrippait pour ralentir sa descente. Une main chaude, c’était un soldat qui l’agrippait par le poignet. Il était blond, aucune barbe ou à peine et ne semblait pas trop abîmé par la guerre. C’était un jeune homme recruté dernièrement par les troupes de Viktor. Sa main ici au bon moment lui donna la seconde de répit et la force nécessaire pour s’extirper de l’eau glaciale. Le jeune homme retenait tant bien que mal le guerrier. Une fois sorti de l’eau, il constata rapidement que le guerrier, maintenant debout à côté de lui, faisait presque une tête de plus que sa personne. Le guerrier fit un léger hochement de tête vers le soldat en guise de remerciement, sans dire un mot puis déposa sa lourde main recouverte des plaques de fer noir sur son épaule. Il le quitta aussi promptement pour retrouver Viktor et Souffrance.
Image "J'espère que les hommes sont prêt Viktor. Nous allons vers l’Œil du Chaos, le domaine des dieux éternels, de la grande Bête. Là où aucune loi n’existe et seulement leurs volontés dominent. Plus nous avancerons, plus les soldats découvriront leurs vraies natures. Les dieux choisiront leurs élus parmi eux et les autres seront réduits en monstres informes. Les survivants seront bénis et à notre retour, ils auront la force nécessaire pour détruire tout ceux qui les ont trahis dans le passé. Priez, jour et nuit, que les dieux déposent leurs regards sur vous, sans quoi, vous serez perdu à jamais dans les désolations."

Goraxul se dirigea vers la sortie en accrochant à la taille de Souffrance. Devant eux se dressait les plaines desséchées du nord maudit. Un endroit inhospitalier même pour les plus endurcies des tribus Kurgan. Le sol y était mort, la végétation non seulement sporadique, mais dangereusement mortelle. Il ne suffisait que de prendre un mauvais détour et une vallée vous attirait tel une mouche dans une plante carnivore. Chaque recoin pouvait cacher un prédateur démoniaque serti de crocs long d’un mètre recouvert d’épines sécrètent un poison débilitant. Le guerrier sorti de son sac le morceau de tissu qui pulsait de plus en plus fortement de sa lumière surnaturel. Le Coeur de l’Oracle était la clé qui les amènerait vers le passeur. Le chemin vers l’Œil du Chaos se précisait de plus en plus. Le guerrier voyait sa communion avec la Grande Bête arriver à grand pas et son excitation était des plus palpables…

----------

Les soldats, bientôt guerriers, tenait bon la route, certains montraient de fort signe de corruption d’autre de victime, plus particulièrement les prisonniers. S’ils n’écoutaient pas l’aspirant champion ou le capitaine kislev, le fouet et les chaînes les attendaient au détour. Les collines infestées de vermines qu’ils quittaient n’étaient qu’une étape de plus dans le grand voyage du pèlerin chaotique. La longue colonne d’homme se dirigeant vers le Nord ressemblait à un serpent qui se faufilait entre les rochers arides d’un désert. C’est après de longues journées de marche que devant eux se trouva le cratère de verre. Goraxul avait mené les hommes dans cette direction suite aux murmures du Coeur qu’il transportait jalousement sur lui. Le soir, alors que tous reposaient leurs pieds meurtris, lui il l’écoutait, il posait l’oreille sur son sac de toiles lumineux, d’un point de vue extérieur, c’était fort probablement incompréhensible, mais il continuer de dire qu’il lui parlait et qu’ils leur montraient le bon chemin. Ce cratère en était la preuve qu’il fallait.


Entre eux et la prison de l’Oracle, se trouvait un champion de Khorne. Cet élu représentait bien son dieu, fort et puissant, portant une voix ténébreuse. Ses avertissements étaient vain, le kurgan s’y attendait déjà, trop prévisible. Les soldats avec lui par contre, il les sentait plus fébriles, plus à vif. Il devait les calmer s’il voulait affronter ce qui se terrait dans la prison souterraine du Boucher. Après les psaumes de l’élu, il se retourna vers Viktor pour lui donner ses consignes.

Image "Capitaine, prends les hommes et les prisonniers et sortez du Cratère de Glace, j’irais dans la prison avec 7 soldats, les plus sanguinaires. Nous serons ainsi huit guerriers pour affronter les plans du Boucher. Huit, le chiffre du Dieu du Sang. Crois-tu que Sergueï saura m’écouter s’il vient avec nous ? Je te laisse Souffrance, prends en bien soin."

Il se retourna vers elle.

"Dame Souffrance, je n’ai aucun doute sur tes capacités martiales, mais je sais que cet endroit est loin d'être ton lieu favori. Et Khorne lui-même y verrait fort probablement un affront, autant lui montrer notre dévotion et laisser la prêtresse du Serpent derrière. Nous irons dans cette caverne et nous ne ressortiront qu’avec l’Oracle et une montagne de crâne à nos ceintures. Prie pour nous et notre Gloire !"

-------

Le guerrier pris une de ses haches et se taillada la paume de la main d’une forme grossière représentant le crâne de Khorne. Il s’essuya sur son front et le sang lui coulait sur le visage et sur son armure qui arborait déjà l'effigie du Dieu sanglant. Il prit par la nuque un à un les 7 guerriers qui l'accompagnaient et les marquèrent un après l’autre du sceau maudit.

En repassant près de l’élu de Khorne, Goraxul lui annonça leur entré dans la prison.

Image "Dit a ton dieu que nous arrivons, et que l’Oracle est à nous. Peu importe ce qu’il mettra sur notre chemin, le sang coulera. Tue... Mutile... Brule… Tue Mutile Brule, TueMutileBrule, TUEMUTILEBRULETUEMUTILEBRULE"

Le bourdonnement des tambours de guerres revenait à l’assaut. Quatre soldats portaient des torches alors qu’ils pénétraient dans les ténèbres en chantant leurs cris de guerre.
Image
Goraxul , Aspirant Champion du Chaos Universel

Fiche Wiki

FOR 10 / END 10 / HAB 8 / CHAR 9 / INT 9 / INI 9 / ATT 10 / PAR 9 / TIR 8 / MAG 0 / NA 1 / PV 27/75
Compétence
  • Ambidexterie : Utilisation sans malus de deux armes à la fois
  • Chasse : Bonus de 1 lors de tentative de chasse
  • Langue Noir : Permer de parler et de comprendre la langue des monstruosité du Chaos
  • Parade : La valeur de parade des armes et bouclier est doublée
  • Résistance Accrue : Bonus de 1 sur tout ses jets d'endurances
  • Sang Froid : Ne subit pas de malus en cas de situations stressantes
  • Sixieme sens : Bonus de 1 lors qu'il se sent traqué pour découvrir la source
  • Survie en milieux hostile : Bonus de 1 lors de tentative de survie en milieux dangereux.
Expérience
  • XP 34/203
Armement
  • 2 x Hache Chaotique : 18+1d8 ; 8(16) PAR ; Percutante : 2 jet de dégât, garder le meilleur. Manier deux haches chaotiques en même temps permet de faire deux attaques.
  • Bouclier du chaos : 6+1d6 ; 16(32) PAR ; Déstabilisant : +2 à tout test visant à pousser/renverser ou à résister. Bouclier : relance automatique de la première parade ratée au cours d'un round.
Armure
  • Harnois du cultiste de Khorne : 10 points de protection partout sauf la tête.
  • Camail : 6 points de protection sur la tête ; Protection de maille à laquelle peut s'ajouter un casque.
  • Capuchon en cuir : 3 points de protection sur la tête.
Mutation 1/8
  • Peau écailleuse : Armure naturelle de 4 sur le bras droit.
Argent
  • Couronne : 7
  • Pistole : 0
RP
Kill List
  • Goblin x 1
  • Skavens x 8
  • Homme-bête x 1
  • Soldats Kislev x 2
Image

Avatar du membre
[MJ] Neferata
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 237

Re: [Goraxul] L'antre de l'Oracle

Message par [MJ] Neferata » 31 août 2019, 17:22

Viktor acquiesça t il vint choisir sept hommes pour suivre Goraxul avec lui dans la prison de l’Oracle, Serguei en faisait partie apparemment impatient de découper n’importe quel défis mis sur sa route. Cependant, c’était sans compter sur le champion de Khorne qui, au moment d’avancer vers l’ouverture de la prison, bloqua le petit groupe, hache saillante.


Image-Es-tu à ce point faible au point d’avoir besoin de misérable disciple avec toi ? Khorne n’aime pas les lâche qui se cache derrière plus faible que pour dissimuler leur incompétence, tu rentreras seul dans cette prison… ou je vous tue ici et maintenant.

► Afficher le texte


Les suivants de Goraxul semblèrent au départ, prêt à résister à la menace du champion du chaos, mais après un regard du dit champion sur chacun d'entre eux, tous devinrent d'un coup plus… hésitant et reculèrent. Il était claire que Goraxul allait devoir rentrer seul, qu'il le veuille ou non. Le Chiens des Sangs baissa sa hache avant de s'écarter de l'entrée de la prison, laissant le vagabond entrevoir un escalier descendant dans les entrailles de la terre, illuminé par une lueur rouge au fond. Sans dire quoi que ce soit d'autre, le Chien laissa descendre le Kurgan. Un bruit de frottement de roche ce fit entendre et une large pierre descendant du plafond, enfermant Goraxul à l'intérieur… l'empêchant de ressortir… a moins qu'il ne soit victorieux.



L'endroit était chargé d'une chaleur suffocante, accompagné d'une terrible odeur de métal brûlé. Une forge ? Il n'y avait pourtant pas de martèlement, juste une désagréable atmosphère. Tout en descendant les marches, la lumière devint de plus en plus forte pour en devenir presque éblouissante, arrivant alors dans une salle circulaire très large mais bas de plafond. Au niveau des murs noircis, autrefois blanc, se trouvait des coulé de lave tombant du plafond et restant dans une gouttière allant jusqu'à une porte plein nord. Les coulés étaient rouges sang et l'odeur était difficilement supportable.



► Afficher le texte


Mais le problème n'était justement pas l'odeur, mais au contraire les vapeurs qui se dégageaient de la lave, ou plutôt du mélange qui composait la lave. Pendant un court instant, le guerrier eu la tete qui tournait, mais surtout accompagné d'une légère soif de meurtre. Une légère perte de contrôle qui vint se rétablir vite. Il put alors voir sur le sol, gravé dans la pierre, un insigne, apparemment fait à partir de métal fondus de métal rouillé, un insigne reconnaissable entre mille car il s'agissait de la rune de Khorne.



Il y avait trois portes ici par ailleurs, une en face des escaliers, une large porte métallique ou un creux était visible en son centre, un creux en forme de crane. La porte sembla bien sur fermé qu'importe ce qui était tenté, elle le resterait. Les deux autres portes, se faisant face et ayant la porte d'acier sur le côté, n'était… pas vraiment des portes d'ailleurs. Plutôt des fresques fissurées, représentant chacun d'entre elle, la moitié d'un crane stylisé démoniaque. Un coup d'œil rapide permit de voir que de l'autre côté, se trouvait quelque chose.
« Derrière chaque grand personnage, il y a une femme extraordinaire. Et derrière toutes ces femmes d'exception, il y a moi. »Image

Répondre

Retourner vers « Les Désolations Nordiques »