[Eldrid Hrodvitnir] Le regard des Dieux

Norsca est un royaume inhospitalier composé de collines rocailleuses et de sombres forêts, hantées par les hivers interminables qui recouvrent le territoire de glace. Les dangers pour lesquels ce territoire est connu sont malheureusement bien réels. Les tribus de barbares et les adeptes du Chaos sont en effet nombreux au nord de la région, et attaquent fréquemment les régions sud de Norsca. Le plus grand des dangers reste malgré tout la présence des forces du Chaos en ces terres. Au nord, les serviteurs des pouvoirs dévastateurs ont rassemblé leurs hordes, composées de bêtes, de démons et d'Hommes du Nord. Ces ignobles armées se sont ensuite mises en route vers le sud, anéantissant au passage toutes les civilisations rencontrées sur leur chemin.

Modérateur : Equipe MJ

Répondre
Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Administrateur - Site Admin
Messages : 2516
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=mj_ombre_de_la_mort
Autres comptes : Medenor ; Ludwigheid Kraemer
Localisation : Dans l'ombre, je guette...
Contact :

[Eldrid Hrodvitnir] Le regard des Dieux

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 14 août 2019, 11:01

► Afficher le texte
La neige tombait à gros flocons et le froid se faisait plus mordant, peu de personnes se trouvaient dans le village, seuls quelques enfants téméraires jouaient ci et là, avec des boules de neiges ou des batons en guise d’épées. Plus qu’un simple jeu pour eux, c’était déjà le début de leur entraînement et leurs rires innocents se changeraient bientôt en cris de guerres pour la gloire des Dieux, à moins qu’ils ne se transforment en cris de douleurs s’ils échouaient à survivre à l’épreuve qui feraient d’eux des guerriers, où à celle de l’analyse des Dieux.
C’est ce que venait de connaître Eldrid, la fille du chef. Sortant d’un pas déterminé vers sa hutte, qui servait également de lieu de rassemblement envers tous ceux qui croyaient en elle … ou du moins qui n’avaient pas suffisamment confiance en son frère. Car bien que leur père et Jarl soit toujours vivant, tous savaient que si Eldrid parvenait à surmonter l’épreuve qu’allait lui envoyer les Dieux, son frère verrait encore plus en elle une menace.
Toute à ses pensées, elle arriva finalement dans sa hutte et jeta un regard aux quelques personnes présentes, essentiellement des femmes mais également quelques hommes. Toutes les personnes présentes affichèrent un air stupéfait en la voyant dans l’entrée et l’un des hommes se leva manquant de trébucher et se rapprocha en vitesse.
Jeune homme de trois ans son ainé, Adrik Eidsson était l’un des rares hommes de la tribu à la soutenir. Sa carrure assez fluette lui valait en effet de ne pas être considéré par les autres hommes, malgré son succès lors de son épreuve destiné à en faire l’un des guerriers du Nord. Sa voix était chaude et ses yeux semblaient être faits d’or et l’on pouvait facilement se perdre dedans. Toujours un peu moqueur en temps normal, comme s’il n’avait que faire de ce que les autres pensait, il semblait réellement ému et ravie de la voir, émotion qui se perçue également dans sa voix.

« Eldrid … Tu … Tu as réussi … C’est merveilleux, je savais que les Dieux te jugeraient dignes ! »

Image
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

"Malepierre is My Business..."
" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon Antre t'est ouverte...
Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Avatar du membre
Eldrid Hrodvitnir
PJ
Messages : 11

Re: [Eldrid Hrodvitnir] Le regard des Dieux

Message par Eldrid Hrodvitnir » 19 août 2019, 18:24

La nuit n'est pas encore tombée. Je suis pourtant resté une éternité chez le vieux chaman, mon âme aurait-elle était plus proches des domaines des dieux que je ne le pensais ? Une preuve supplémentaire de l'attention que les dieux me portent, bien qu'elle soit certainement négligeable. Il faudra faire en sorte que mes actes suscitent un réel intérêt de leur part et l'épreuve sera un bon début. Mon frère et ses larbins seront les suivants.
La chute de neige s'intensifie, tout comme le froid. Pas étonnant qu'il fasse si froid chez l'ancien. J'étais littéralement nue durant le rituel et ce n'est pas les rares braseros qui allaient changer quoique se soit. D'ailleurs, cet enfoiré de Volvnir en a bien profité. Il faudra que je trouve un moyen de le lui faire payer, peut-être lors du prochain banquet. Une petite provocation devrait faire l'affaire. Le vicelard pourrait laisser passer l'affaire, mais il devra faire face à une petite humiliation. Mais s'il choisit la riposte, je pourrai me faire plaisir. Un duel armé est certainement trop demandé, mais une bonne bagarre serait possible. Je frémis rien cas l'idée d'entendre les craquements de son nez et de sa mâchoire contre mes poings et ses pitoyables lamentations. À moins qu'il n'ait une offre plus qu’intéressante pour se faire pardonner, mais surtout s'épargner humiliations et douleurs. Seuls ceux qui le méritent ou me procurent du plaisir ont l'autorisation de toucher mon corps.

Bien que je sois pressée, je remarque que le village est vide, même les pêcheurs ne sont pas sortis par ce temps. Il n'y a que quelques enfants qui osent défier le froid. Si jeune et déjà ils s'entrainent, même inconsciemment.
J'étais comme eux à une époque, affrontant ceux qui osaient se moquer de moi. Durant mes jeunes années, j’affrontais souvent mon frère avec un résultat plutôt mitigé, mais il n'y avait pas encore de rancune entre nous. Nous pouvions nous affronter le matin et nous battre contre d'autres enfants lors de petites batailles rangées. Nous faisions une bonne équipe à l'époque.
Difficile de croire qu'un seul duel un peu sérieux ai fait de nous des ennemis. Surement des paroles qui n'auraient pas dû être prononcées furent dites. Ou le temps m'a fait comprendre que Stroggur ne pourrait pas être un bon chef. Il a des qualités indéniables en tant que guerrier, sa bravoure et sa force sont incontestables. Toutefois, son égo l'aveugle et sa faiblesse face aux flatteries ne le relègue qu'au rang de pantin et rendra le village vulnérable. Ce sera également le cas si je presse mes prétentions, mais il existe aussi la possibilité que l'affaire ne soit réglée que par un simple duel.
Un autre élément à prendre en compte est ma jeune sœur Tasa. Il est évident qu'elle est capable de manipuler les vents de magie et qu'elle deviendra chamane. Le problème, c'est qu'elle n'a jamais montré le moindre intérêt pour les affaires du village ou sa famille. Elle venait souvent me voir ou notre mère en pleurnichant lorsqu'une manifestation la terrorisée. En grandissant, elle devint plus distante et habituée aux bizarreries qui l'entouraient. Il est donc difficile de savoir à quoi elle pense réellement et comment elle réagira dans la lutte fratricide qui s'annonce.

Ces pensées gâchent légèrement ma joie, instillant un léger doute. Cela m'arrivait souvent, mais maintenant les Quatre ont montré de l’intérêt pour moi et mes ambitions. Avec leur soutien, il est impossible que j'échoue. Toutefois, les dieux sont capricieux et ils peuvent retirer leur bénédiction par simple amusement.
C'est avec des sentiments partagés entre le doute, la nostalgie et la joie que je rentre dans mon domaine. Mon regard se porte sur l'assemblée présente, les femmes et les rares hommes qui me suivent dans ma la lutte. Tous ont l'air surpris par mon retour, je leur avais pourtant bien dit qu'aucune loi n’interdisait aux femmes de participer à l'initiation. Je ne dois en aucun cas laisser mes doutes visibles. Ils ne sont pas encore sûr de leur soutien, qu'est-ce que cela donnerait s'ils voient leur cheffe ronger par le doute ?

Eh bien. Qu'y a-t-il ? On croirait que vous voyez un draugr.

Comme réponse à ma petite pique, je n'ai droit qu'à quelques regards et sourires gênés. À l'exception d'Adrik qui se lève à la hâte pour me rejoindre. Contrairement aux norses pures-sang, il a une carrure plutôt " chétive ". Il a longtemps été la victime des autres guerriers à cause de cela. Même maintenant, malgré la réussite de son initiation, il n'est pas rare qu'il soit victime d'humiliation. Si on ajoute sa personnalité et son amour pour les femmes, il m'est difficile de savoir s'il a rejoint ma faction par conviction ou par opportunisme. Je ne sais pas réellement comment le gérer, mais ses inquiétudes me semblent sincères. Je les balaye d'un geste de la main.

J'ai répété de nombreuse fois qu'il n'y avait pas de danger. Tant que notre volonté est forte et que l'on a un objectif claire tout se passe bien. Les dieux se moque du sexe du candidat.

Je ne peux me retenir de sourire au souvenir face à la vision des deux cadavres. Il ne fait aucun doutes qu'ils auraient garnis les rangs de mon frère.

Contrairement à deux grandes gueules, je n'ai pas eu de soucis. Bien au contraire.

Je me dirige vers ma place en bout-de-table, me servant une corne d'hydromel au passage. J'ai besoin d'un remontant. J'essaye de faire comme si de rien n'était, de paraître plus forte que je ne le suis vraiment afin de motiver des suivants à suivre mon exemple. Mais la vérité, c'est que je n'en mener pas large lors du rituel. La présence et l'inquisition de ces êtres étaient terrifiantes.
Il faut également que je motive mes troupes. C'est bien beau de se rassembler, de rêver et de comploter, mais il faut aussi agir et gagner en puissance. La perspective d'une récompense divine peut être un excellent moteur, mais il vaut probablement que j'attende de l'avoir en ma possession avant de me proclamer championne des dieux. Si jamais mon frère l'apprend, il pourrait agir de manière hâtive et nous ne sommes encore capables de faire face à une attaque frontale. Il va sûrement essayer tenter quelque chose. Le fait que je passe le rite de passage montre clairement que j'ai l'intention de revendiquer le titre d'héritier également. La question est de savoir s'il attendra la fin de l'épreuve.
Certains serviteurs des dieux sombres s'étaient également montrés intéressés par ma jeune sœur. Il sera peut-être temps de la contacter afin qu'elle prenne enfin position dans cette lutte de pouvoir. Bien qu'il me sera difficile d'agir directement, mon frère est un piètre instigateur, mais ce n'est pas le cas de plusieurs de ses partisans. Il est fort probable qu'il sera averti si je la contacte directement.
Et l'épreuve qui approche également. Tellement de chose à faire, mais si peu de temps. Commençons par la menace la plus immédiate.

Des nouvelles particulière durant mon absence ? Stroggur n'a pas réalisé de mouvement suspect ?

Modifié en dernier par [MJ] Ombre de la Mort le 22 août 2019, 10:12, modifié 1 fois.
Raison : 6 XP's | Total : 6 XP's
Eldrid Hrodvitnir, Voie du Guerrier du Chaos
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 8 | Ini 8 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_eldrid_hrodvitnir

Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Administrateur - Site Admin
Messages : 2516
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=mj_ombre_de_la_mort
Autres comptes : Medenor ; Ludwigheid Kraemer
Localisation : Dans l'ombre, je guette...
Contact :

Re: [Eldrid Hrodvitnir] Le regard des Dieux

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 22 août 2019, 09:45

► Afficher le texte
Porteuse de leur espoir, elle était parvenue à supporter le regard des Dieux. La pique d’Eldrid parvint à détendre quelque peu l’atmosphère. Les inquiétudes d’Adrik, pourtant balayées du revers de la main par Eldrid, ne semblaient pas avoir disparu de son regard, et malgré le rire général que provoqua la sortie d’Eldrid sur les deux grandes-gueules qui n’étaient pas sortis de l’épreuve, ses yeux semblaient voilés. Il ne semblait savoir que faire et préféra s’éloigner.

Ce fut lorsqu’Eldrid prit place à sa table, tout en se servant de l’hydromel que des esclaves arrivèrent, des gobelets et de l’hydromel à foison, n’attendant peut-être que ce signal et des vivats furent lancés par les convives, tant par la joie de voir celle en qui ils avaient placé leurs espoirs revenir indemne de l’épreuve que par l’idée d’engloutir quelques gorgées de la boisson qui, à défaut de réchauffer leurs couches, réchaufferaient leur cœur.

Eldrid contempla la fête qui prenait peu à peu de l’importance, et observa les femmes et les hommes, guerriers ou non qui composaient ses rangs, croyant en elles, en ses chances d’améliorer leur situation. Mais ce qui en préoccupait certains pour le moment, c’était davantage leur entrejambe, tant elle les voyait observer ses esclaves comme des affamés devant un festin. Mais elle seule pouvait donner droit au Serpent de s’inviter en sa demeure et dans ses recoins.

Pour Adrik, cependant, il était déjà trop tard, il contait fleurette à l’esclave, qui venait de lui servir son hydromel, bretonienne ramenée il y a deux ans à peine par son père le Jarl, suite à une petite escapade dans ces contrées où les hommes préféraient leurs chevaux aux femmes. Et visiblement, le charmeur était convaincant puisqu’il l’accompagnait vers l’un des pièces qu’une tenture dissimulait lentement, l’esclave semblant hypnotisée par les yeux dorés de son interlocuteurs, et sans doute plus confiante par rapport à la sa carrure plus rassurante d’Adrik, ce dernier se rtourna vers Eldrid, lui lançant un regard malicieux et un sourire.

Lorsqu’Eldrid demanda s’il s’était passé quelque chose de particulier, Adrik s’arrêta net et son visage perdit toute sa joie, tout en se durcissant quelque peu. Tenant toujours l’esclave par le bras, il se redirigea vers Eldrid, plongeant ses yeux dans les siens tandis qu’il suivait avec sa main les courbes de sa conquête, ne pouvant s’empêcher de contempler Eldrid, même furtivement. Il reprit soudainement son sourire enjôleur :

« Tu connais ton frère, Eldrid, s’il voulait ne faire ne serait-ce que l’ombre d’un mouvement suspect, il ne pourrait pas s’empêcher de s’en vanter tant et si bien que même le village des Crocs Sanglants à proximité en entendrait parler. Les dernières choses que l’on a vu et entendues de sa hutte, c’est sa joie de voir ton cadavre suite à l’examen des dieux et il a même commandé un banquet pour fêter ça. »

Il redevint grave avant de rajouter.

« Cependant, maintenant que tu es présente parmi nous et que les cadavres de la précédente fournée ont été jetés, il va savoir que les Dieux t’ont jugé digne. Je pense que même lui n’osera pas tenter de te nuire avant l’épreuve, ce serait un aveu de faiblesse de sa part et il ne prendrait pas ce risque. Ses conseillers par contre … n’ont pas ce genre de scrupules. J’ai quelque chose d’important à te montrer »

Il sortit quelques instants, laissant sa cheffe et sa proie face à face, cette dernière semblant mal à l’aise devant Eldrid, jusqu’à ce qu’Adrik revint avec un sac humide. Et, en l’ouvrant, il découvrit une tête familière, faisant pousser un cri d’effroi à l’esclave. Dedans se trouvait la tête de Vincente, un esclave qui avait fidèlement servi sa famille depuis des générations et qui était à son service depuis près de dix ans.

« Ce cher esclave, nos sympathisant l’ont découverts hier soir en train de discuter avec l’âme damnée de ton frère, Svensurr. Et ce petit cachottier lui indiquait tout ce que ce fumier désirait savoir. Ton nombre de sympathisants, ce que tu comptais faire. »

Il fixa Eldrid et murmura, pour qu’eux seuls entendent :

« Nous te suivons tous pour une raison ou pour une autre, nous sommes tous des opportunistes. Nous te soutenons car notre situation sera meilleure avec toi qu’avec ton troll de frère. Mais parmi nous, à qui ferais-tu confiance si ta vie en dépendait ? »
« Il me faudra voir si d’autres traîtres sont présents mais en attendant, profitons. Profitons de ce que visiblement, le Serpent veut nous offrir en cette faste soirée, pour ton retour. Et ne parlons des sujets les plus importants qu’entre personnes de confiance. »


Il mit alors la main sur l’épaule de celle qui l’accompagnait avant d’oser demander :
« Puis-je disposer, Future Jarl, à moins que tu ne préfères Eldrid ? »
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

"Malepierre is My Business..."
" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon Antre t'est ouverte...
Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Avatar du membre
Eldrid Hrodvitnir
PJ
Messages : 11

Re: [Eldrid Hrodvitnir] Le regard des Dieux

Message par Eldrid Hrodvitnir » 27 août 2019, 21:11

Ils ont attendu que je lance les festivités. C’est une bonne chose, cela montre clairement la hiérarchie et leur soumission plus ou moins sincère. Le problème, c’est qu’il manque totalement d’initiative. Ils n'ont pas besoin de mon accord ou que je leur dis ce qu'ils doivent faire après chaque étape. Il suffit de les regarder pour trouver cela affligeant. Malgré le plaisir qui se déplace à leur portée, aucun n’a le courage d’agir. S’ils hésitent à obtenir du plaisir facile, qu’est-ce que ce sera lorsqu’il faudra se battre pour l’obtenir ?
La seule exception est Adrik. Le guerrier s'était déjà trouvé un jouet pour la nuit. Il ne fait aucun doute qu’il sera l’un des piliers de ma prise de pouvoirs. Si sa fiabilité et sa loyauté ne font pas défaut.

Qu'attendez-vous ? Que je vous la tienne ? Montrez-moi quelque chose d'agréable, tant que vous ne gâchez pas l’alcool.

Une fois l’autorisation donnée, il ne fallut que peu de temps pour que certains convives se jettent sur les esclaves. Avec un résultat plus que mitigé pour plusieurs d’entre eux, ce qui est amusant. Je ne suis pas la seule à avoir cette opinion, je voie quelques personnes railler leur voisin de table après que celui-ci ait subi un échec.
Je ne peux malheureusement pas profiter longtemps du spectacle, puisqu’Adric vient répondre à mes questions avec sa prise. Pas de chance pour lui, il était juste sur le point de pouvoir passer un moment plus agréable avec sa bretonnienne. À voir sa tête, il doit m’en vouloir.

L’homme aux yeux d’or possède la même certitude que moi concernant mon frère. Il est trop stupide et orgueilleux pour faire dans la discrétion et la finesse. Quand il se sentit trop menacer par mes actions, il viendra de lui même pour m’affronter et m’exécuter publiquement afin d’asseoir sa domination. Ce sera la même chose pour moi, mais contrairement à lui je ferai en sorte de préparer le terrain afin que nul ne doute de mon autorité.
La vraie menace vient de ses alliés. Ils n’en ont rien à faire des apparences, tout ceux qui les intéressent, c’est les gains qu’ils pourront obtenir en flattant et en manipulant mon frère. Plus vite je serais morte, plus vite ils augmenteront leur bénéfice. Certains d’entre eux pourraient même penser qu’offrir ma tête à ce troll de Stroggur serait un bon moyen de gagner ses faveurs.

Le métis a quelque chose à me montrer. Il est tellement pressé qu’il en oublie sa charmante compagnie un instant. La pauvre doit être trop impressionnée par ma prestance pour fuir mon regard de la sorte. Je n’eus guère le temps de faire de la conversation qu’un paquet fut posé devant moi. Il contenait la tête de Vincente, un vieil homme qui fut l’esclave de mon père durant plus de printemps que je n’en ai connu.
Ainsi Svensurr, le laquais de mon frère, avait réussi à le rallier à sa cause et c’est peut-être le cas pour d’autres. J’ai beau lancer des regards inquisiteurs à droite et à gauche. Il m’est impossible de distinguer les traîtres, ce n’est pas comme si les parjures possèdent une marque sur leur front.
Leur front, en voilà une idée. Il me faut un couteau. On penche légèrement la tête et j'essaye de faire ça proprement. On grave une forme ovale aux extrémités plus aplaties. On y ajoute un cercle avec une fente verticale en son centre. Et j'obtiens un bel œil. Je suis sûr que mon frère sera content de cette surprise. Surtout que mon œil est plutôt bien réussit. En plus, cela servira d’avertissement à ceux ayant la langue trop pendue que cela soit à l’intérieur de mes murs ou auprès du troll. Il faut juste que je m’arrange pour que la rumeur se répande. Pourquoi ne pas demander l’avis de l’une des personnes impliquée ? Surtout que la jeune esclave devrait raconter en détails cette petite histoire à ses amis.

Une belle pièce n’est-ce pas ?

Il est évident vu le visage blême de la demoiselle que le message est compris. Peut-être pas en détail, mais suffisamment pour que l’avertissement se propage.
C’est maintenant Adrik qui a mon intention, il ne s’est pas exprimé devant le spectacle. Son visage sérieux ne me permet pas de savoir quelle est son opinion, ni s’il se doute de ce que je prévois. Toutefois, je pense que mon petit jeu pourrait lui plaire, s’il trouve le risque justifié. Personnellement, l’idée de tutoyer la mort si cela dégénère m’excite.

Puisque mon frère a préparé un banquet en mon honneur, il serait ingrat de ma part de ne pas lui faire pas de ma gratitude. Particulièrement maintenant que j’ai un cadeau pour le remercier.

Je voudrais que tu m’accompagnes avec deux ou trois guerriers de confiance. Avant de protester, sache que l’affaire n’aura que peu de risque pour toi. Vous ne serez là qu’au cas ou des alliés de mon frère voudrait faire les gros bras sur le retour. Tu sais bien que mon frère est idiot, mais il a un minimum d’honneur. Il ne m’attaquera pas par surprise, surtout si je l’approche sans arme. Oui, j’irais sans armes. Je te confierai ma hache avant d’entrer, ainsi que mon casque.

Et ne sois pas déçut pour ta petite soirée, je demanderai à ta prise de se préparer en attendant notre retour. Je compte bien profiter de la nuit également. Si tu te sens capable de satisfaire deux femmes bien sûr.

La dernière partie n'était que de la pure taquinerie de ma part. Mais l'idée de ma petite escapade fait monter en moi des sentiments variés et de plus en plus puissant. Le désir en fait partie.
Modifié en dernier par [MJ] Ombre de la Mort le 08 sept. 2019, 18:25, modifié 1 fois.
Raison : 6 XP's | Total : 12 XP's
Eldrid Hrodvitnir, Voie du Guerrier du Chaos
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 8 | Ini 8 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_eldrid_hrodvitnir

Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Administrateur - Site Admin
Messages : 2516
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=mj_ombre_de_la_mort
Autres comptes : Medenor ; Ludwigheid Kraemer
Localisation : Dans l'ombre, je guette...
Contact :

Re: [Eldrid Hrodvitnir] Le regard des Dieux

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 08 sept. 2019, 09:15

► Afficher le texte
Une fois l’ordre donné, les convives se jetèrent à l’assaut, tel des loups sur d’innocents agneaux, tandis que les esprits plus éclairés discutaient de sujets d’importance, rendant toute tentative d’écoute quasi impossible, vu la liesse ambiante.

Lorsqu’Eldrid montra le support quelque peu original, l’horreur sur le visage de l’esclave indiqua que le message était parfaitement passé et serait transmis. Elle put enfin se concentrer sur Adrik, qui tenta de rester impassible tandis qu’elle lui exposait son plan. Ce dernier réfléchissait à tout ce qu’Eldrid venait de lui dire et commença à faire les cents pas.

« Soyons honnêtes, Eldrid. Tu ne proposes rien de moins qu’un suicide. Les séides de ton frère n’attendent que ce genre de décisions pour rougir la neige de ton sang. »

Il s’arrêta avant de la regarder, extrêmement sérieux.

« Mais cela, tu le sais parfaitement et rien de ce que je pourrais dire ne t’empêcherait de t’ôter cette idée de la tête, mais puisque tu veux absolument avoir un … tête à tête avec ton frère, il est hors de question que je me dérobe à la tâche, tu risques d’avoir besoin de moi. Et je dois avouer que la récompense que tu me proposes m’empêche encore plus de me dérober. »

Il jeta un regard à l’orgie qui se déroulait sous leurs yeux, tentant de distinguer deux personnes qui n’étaient pas encore affairées.

« Espérons qu’il y ait deux queutards ici présents qui n’ont pas sauté immédiatement sur l’occasion dès que tu leur a dit que c’était possible. Sans compter qu’il va falloir leur expliquer pourquoi ils n’auront le droit à leur petite sauterie que plus tardivement, par rapport à leurs compagnons. »

Il désigna du doigt deux individus relativement imposants, continuant à ingurgiter pichet sur pichet, sans se soucier du vacarme général et jetant simplement quelques regards aux esclaves passants.

« Ces deux-là, éventuellement, ne semblent pas trop abrutis mais je ne dois avouer ne pas être serein à l’idée de leur laisser notre sécurité si jamais nous connaissons des … divergences de point de vue avec ton frère. Mais malgré leur état alcoolisé, il s’agit peut-être des deux seuls auxquels nous pouvons accorder une confiance toute relative pour ce soir »

« Tu peux éventuellement trouver d’autres personnes, mais dans tous les cas, il faudra les convaincre de nous accompagner dans le froid glacial, à toi de réfléchir si tu préfères les dominer par la crainte ou par la récompense et la loyauté. Espérons simplement cette escapade n’entraîne aucune conséquence qui t’handicaperait avant l’épreuve ».
« Charisme » : Seuil de 9 => 3 => Réussite »
Lorsqu’Eldrid prit la parole afin de chercher un volontaire pour les accompagner dans le froid glacial et malgré leur état, la proposition de leur chef parvint à percer les vapeurs alcoolisées qui embrumaient leurs esprits. Se regardant, comme s’ils hésitaient à y aller ensemble, le plus baraqué indiqua qu’il l’accompagnerait, et vérifiant si son épée était bien à ses côtés, prête à servir, il expliqua à son compagnon qu’il le rejoindrait plus tard et qu’il avait intérêt à lui garder de quoi se réchauffer. Visiblement, ce dernier avait bien compris et se dirigea avec une choppe dans chaque main vers deux esclaves parvenues à ne pas attirer l’attention jusque là. Adirk fut visiblement satisfait qu’un gros bras décide de venir les accompagner et se retourna vers Eldrid.

« On ne pourra pas réussir à en convaincre d’autres de bouger leurs miches pour nous accompagner mais au moins, nous ne serons pas seuls. J’ai mon épée également, même si j’espère ne pas avoir à m’en servir. »

Il se retourna alors vers l’esclave toujours horrifiée, lui indiquant d’attendre leur retour. Une fois les dernières vérifications faites, le groupe ouvrit la porte et sortit, laissant un courant d’air pénétrer dans la salle, sans que cela ne réfrène les ardeurs des affairés.

Une fois sortis, Adrik se retourna vers la porte qui venait de se fermer et demanda à voix basse à la jeune guerrière :

« Pourrais-tu nous expliquer ce que tu comptes faire si jamais ton frère profite de ta venue pour tenter de te tuer chez lui. Je crains que ses âmes damnées ne lui suggèrent ce type d’idées, voire la prennent pour lui. »
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

"Malepierre is My Business..."
" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon Antre t'est ouverte...
Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Avatar du membre
Eldrid Hrodvitnir
PJ
Messages : 11

Re: [Eldrid Hrodvitnir] Le regard des Dieux

Message par Eldrid Hrodvitnir » 09 oct. 2019, 22:02

Des doutes. Encore des doutes. Ai-je l’air si faible et si peu fiable pour que l’on me remette toujours en question ? Toutefois, tout comme moi, mon rival octroie une place importante à l’honneur et à la gloire. Mais contrairement à moi, il possède un orgueil démesuré ce qui le rend relativement facile à manipuler et prévoir. Tant qu’il ne cède pas à un excès de colère. Pour lui, je ne suis qu’une gêne et même si cela blesse ma fierté de l’admettre, il n’a pas tord. Il n’agira qu’une fois que j’obtiendrais le statut de menace. Ce qui devrait arriver rapidement une fois l’épreuve passée.
La véritable menace immédiate est ses suivants. Bien sûr que ses larbins voudront agir, c’est même l’une des raisons qui me pousse à agir. Mon frère a clairement fait savoir qu’il voulait s’occuper de moi lui-même, m’offrant ainsi une protection relative. Toutefois, certains craignant ma réussite ou désireux de gagner les faveurs de Stroggur pourrait tenter leur chance. Ses idiots m’offriraient ainsi une chance de diminuer un peu leur nombre. Avec ma survivance récente au rituel, leur mort pourrait également faire naître le doute chez les plus lâches et les plus faibles de sa bande.
Toutefois, l’élimination de la vermine ne serait qu’un bonus. L’objectif principal est de créer de la méfiance dans l’esprit de mon frère, d’augmenter sa paranoïa et de diviser ses conseillers. Le plus drôle, c’est qu’il m’a indirectement offert l’outil nécessaire : la tête de Vincente le traître. Elle me sera utile pour planter les graines de discorde que je souhaite planter en lui. Mais concentrons d’abord sur l’instant présent.

Même si les inquiétudes de mon guerrier sont sincères, elles n’en sont pas moins insultantes. Toutefois, Adrik est l’un des rares guerrier ayant réussi ses épreuves et qui a choisi de s’allier à moi. Je dois lui rappeler sa place afin qu’il ne mette pas en doute mes futures ordres. Mais je ne peux pas prendre le risque de perdre sa loyauté. Un peu de frustration lors de sa récompense future devrait faire l’affaire pour le moment. Les hommes n’apprécient que rarement d’être soumis et ordonner lors des plaisirs charnels. Le guerrier aux yeux d’or se résigne finalement à me suivre dans ce qu’il juge être de la folie.
Malgré quelques difficultés, le métis arrive à me trouver des guerriers qu’il me faudra convaincre. Les deux candidats ont à peine commencé les festivités. Peut-être n’ont ils pas fait leur choix assez vite et qu’ils doivent maintenant attendre leur tour ? En tout cas, je ne peux me permettre de faire la difficile et je ne vais pas voir le troll pour déclencher les hostilités. Pour l’instant.
Mes arguments ne sont pas vraiment faits pour les convaincre, mais décrivent plutôt les raisons de mon escapade. La plupart ne concernent que mon propre plaisir de railler mon adversaire. De la sensation de puissance et d’allégresse quand on courtise la Mort pour finalement la rejeter. Je suis surprise qu’il accepte de se joindre à moi sans que j’aie à me montrer autoritaire. Je me demande s’il ne choisit pas de me suivre simplement par devoir envers sa cheffe. Ou s’il a entendu ma suggestion à Adrik et espérait pouvoir participer. Quelle que soit la raison, il mérite tout de même une petite récompense. Après tout, il sacrifie sa fête pour se joindre à moi. Mon père m’a offert de bons alcools qu’il a obtenus lors de ses raids, pour fêter mon indépendance. J’ai plus eu l’impression qu’il voulait surtout éviter que le conflit ne s’installe dans sa demeure.

Bien. Il pourrait y avoir de la vermine à exterminer et ton aide me sera précieuse. Par contre, ça me chagrine que tu loupes une partie, voire toute la fête et je serais une bien mauvaise hôte si je ne faisais rien pour compenser. J’ai de l’alcool qui m’a été offert par mon père, le Jarl, et si tu le souhaites tu peux en prendre une bouteille. Tu peux te la mettre de côté maintenant ou plus tard si tu le désires.

J’aurais préféré avoir un homme ou deux de plus, mais je suis d’accord avec Adrik. Même si j’arrive à en convaincre des guerriers supplémentaires de nous suivre, je ne pense pas qu’ils seront en état de nous prêter main-forte. Ce serait même l’inverse, l’alcool risque de les rendre vulnérables face aux provocations. Si je veux réussir à manipuler mon frère et avoir l’avantage contre des ivrognes opportunistes, il ne faut surtout pas frapper les premiers.
Une fois sa prise de la soirée partie, le jeune homme me demande de nouveau mes intentions. Il en profite également pour renouveler ses inquiétudes. Je suppose que j’ n’ai pas le choix. Je voulais lui faire admirer le spectacle, mais il risque d’être trop sur ses gardes pour apprécier les détails. Il pourrait également participer aux fondations de mon plan et m’aider à semer les graines de la méfiance chez mon frère. Des graines qui deviendront des arbres de paranoïa. Prenant le même ton conspirateur, je commence à répondre à ses questions.

Le troll familial n’essayera pas de me tuer. Du moins, pas tant que je n’ai pas réussi l’épreuve. Ce serait admettre qu’il a peur de moi. Par contre, j’espère que certains de ses sous-fifres agissent une fois que je quitterais son antre. Ce sera une bonne occasion de diminuer un peu leur rang et de faire hésiter les plus faibles de sa bande, surtout si l'alcool leur est monté à la tête.

Je m’assure que personne n’est à porter avant de dévoiler le reste de mon plan. Un espion a déjà été découvert qui sait combien sont encore cachés. Une fois sûr qu’aucune oreille indiscrète ne nous entend et que mon escorte est partie choisir sa bouteille, je continue mon explication.

L’élimination de quelques vermines ne serait qu’un bonus. Le but principal est d’échanger des politesses avec mon frère. Et accessoirement de lui parler d'une menace qui pourrait ou pas, être proche de lui. Menace pour lequel travailler ce pauvre Vincente. Si on te le demande, j’espère que tu pourras leur décrire les personnes encapuchonnés. Il faut que mon frère soit au courant face à ces individus qui menacent les Hrodvitnir.

Une fois les clarifications faites, je prends mon arme et la tête de ce cher Vincente en attendant mon escorte. Une fois celle-ci prête à partir, je prends ma hache dans la main droite et la pause sur mon épaule, tout en me saisissant du sac à tête de la main gauche. Je passe ensuite la porte, prête pour ma réunion avec le troll familiale.
Modifié en dernier par [MJ] Ombre de la Mort le 18 oct. 2019, 08:48, modifié 1 fois.
Raison : 6 XP's | Total : 18 XP's
Eldrid Hrodvitnir, Voie du Guerrier du Chaos
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 8 | Ini 8 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_eldrid_hrodvitnir

Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Administrateur - Site Admin
Messages : 2516
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=mj_ombre_de_la_mort
Autres comptes : Medenor ; Ludwigheid Kraemer
Localisation : Dans l'ombre, je guette...
Contact :

Re: [Eldrid Hrodvitnir] Le regard des Dieux

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 18 oct. 2019, 08:48

► Afficher le texte
Dire que le temps était glacial ne serait pas rendre hommage au climat qui assaillaient les trois guerriers préférant braver le froid pour leur mission que de rester sagement au banquet. Malgré les fourrures dont ils s’étaient couverts, ils ne pouvaient s’empêcher de sentir le vent s’engouffrer dans les quelques ouvertures accessibles et caresser leur peau, entraînant des frissonnements involontaires, malgré leur acclimatation à ce climat hostile. La nuit s’était levée et les deux lunes brillaient, une teinte verdâtre venant de Morsslieb se reflétant sur la neige.
Alors qu’Eldrid venait de lui révéler ses intentions, Adrik, qui semblait attendre avec une pointe d’inquiétude la réponse tant attendue, esquissa un sourire.
« Même si je dois t’avouer espérer ne pas attirer l’attention de ces brutes sur nous lors de notre retour, je ne peux que saluer ton audace et ton plan. Profitez de l’espion que tu as découvert dans notre camp pour insinuer le doute chez lui, lui faire croire qu’il est menacé également. C’est particulièrement intelligent. Et leur indiquer que nous savons être espionnés, ce n’était en réalité qu’une évidence, la mort de Vincente leur aurait révélé de toute évidence. »
Mais indiquer que ce pauvre Vincente travaillait pour quelqu’un d’autre en plus, ton frère marchera dedans à coup sûr, mais pour Svenssur, je n’en serais pas si certain. »


Alors qu’il semblait plus enjoué, et prêt à se remettre en route, il s’avisa et se rapprocha d’Eldrid.
« Quoi que tu puisses penser, je te fais confiance, Eldrid et tu peux me faire confiance. Je suis simplement extrêmement prudent quand ma peau est en jeu, mais pour le reste, tu pourras compter sur mes différentes qualités et capacités à ton service. »

Sur l’ordre d’Eldrid, ils repartirent vers leur destination.
Une fois arrivés devant l’habitation, l’on pouvait entendre des rires et des cris s’en échappant, un léger fumet de viande grillée parvenait à arriver jusqu’aux narines de ceux qui attendaient à l’entrée et, plus important, un homme gigantesque visiblement emmitouflé dans plusieurs fourrures montait la garde près de l’unique porte menant au chaud, visiblement placé ici pour empêcher tout intrus de perturber la fête de celui que ses partisans surnommaient déjà « Jarl »
Les remarquant, il ne put s’empêcher de grogner et leur adressa la parole, tout en se positionnant devant la porte, empêchant toute tentative pour pénétrer dans la demeure

« Vous voulez quoi au Jarl, les peignes-cul ? »
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

"Malepierre is My Business..."
" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon Antre t'est ouverte...
Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Répondre

Retourner vers « Norsca »